Menu utilisateur
Menu

Ferraillage parasismique: combien de fers en attente Résolu

Ce sujet comporte 41 messages et a été affiché 6.043 fois
Patricio44
Auteur du sujet

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 800
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 4 ans
Le 09/09/2015 à 17h19
Merci Tournesol.
0

Compromis terrain signé le 28/07/2014
CCMI signé le 25/08/2014
Début des travaux le 31/08/2015
Partager
Patricio44
Auteur du sujet

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 800
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 4 ans
Le 09/09/2015 à 21h11
Ils ont du rajouter 1 acier aux attentes aujourd'hui sauf 1 façade qui reste avec 3 aciers. On a découvert 1 acier planté dans le béton et le ferraillage est apparent à certains endroits.




0
Partager
Tournesol

Picto recompense Membre ultra utile

Messages : Env. 20000
Dept : Eure
Ancienneté : + de 9 ans
Le 09/09/2015 à 21h51
Si ils ont rajouté (planté) des aciers verticaux après coup, c'est forcément pas conforme aux règles : un chainage anti sismique doit être ancré par retour d'équerre à la base des fondations. Disposition impossible à réaliser après coulage.
0
De préférence, passez par le forum pour exposer vos problèmes. Réservez les MP aux cas plus "intimes"

.
Partager
Patricio44
Auteur du sujet

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 800
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 4 ans
Le 10/09/2015 à 19h40
Bonsoir,

Suite à la réunion de chantier, voici ses propositions:
-Cales avec des planelles: il peut rien faire, il m'a dit qu'au pire il y aurait une corrosion d' 1mm tous les 10 ans
-Acier planté dans le béton: acier implanté avec une résine chimique (d'après ce que j'ai compris)
-Pour les liaisons d'angle, il ferait un renforcement mais faut qu'il voit avec son ingénieur béton avant de me confirmer la solution.
-Ils ont ficelé les aciers car à priori par la suite ils ne peuvent pas faire passer le chaînage d'angle (les 4 barres d'acier reliées)
-Sur 3 façades, j'ai des attentes de 4 aciers de diamètre 10 et sur la façade Est, j'ai des attentes de 3 aciers de diamètre 12 car ils n'avaient plus d'acier en 10. Il me dit que c'est le diamètre qui compte pour la résistance aux séismes et non le nombre d'aciers.
-Concernant le ferraillage peu enrobé, il propose de rajouter 20 cm de béton

Est-ce une solution viable selon vous?

D'avance merci pour votre aide.
0

Compromis terrain signé le 28/07/2014
CCMI signé le 25/08/2014
Début des travaux le 31/08/2015
Partager
Franchou

Picto recompense Membre ultra utile

Messages : Env. 7000
Dept : Pas De Calais
Ancienneté : + de 5 ans
Le 10/09/2015 à 20h40
Patricio44 a écrit:Bonsoir,
Bonsoir,

Suite à la réunion de chantier, voici ses propositions:
-Cales avec des planelles: il peut rien faire, il m'a dit qu'au pire il y aurait une corrosion d' 1mm tous les 10 ans
Et il tire ça de son chapeau? N'oubliez pas de mettre ça en réserve dans la réception finale, ça peut servir de point d'appuis pour une éventuelle action des garanties.

-Acier planté dans le béton: acier implanté avec une résine chimique (d'après ce que j'ai compris)
Les scellements chimiques sont autorisés mais problème : pour faire ça selon les règles il faut sceller sur une distance plus grande que l'épaisseur de la fondation donc impossible.
Tournesol doit avoir les longueurs de scellement sous la main il me semble.
De toute façon sur vos photos on voit bien que ça a été planté à l'arrache, aucun façonnage en équerre et surement pas de scellement (ou alors ils savent percer sans faire de poussière).


-Pour les liaisons d'angle, il ferait un renforcement mais faut qu'il voit avec son ingénieur béton avant de me confirmer la solution.
Oui oui, qu'il prenne son temps pour produire un écrit justifiant l'injustifiable et qu'il explique comment il va renforcer des angles de fondation quand la maçonnerie du RDC sera bien entamée
Maintenant que c'est coulé y'a pas grand chose à faire mis à part casser et refaire.
Enfin, je suis mauvaise langue, son ingénieur béton lui sauvera peut-être la mise.


-Ils ont ficelé les aciers car à priori par la suite ils ne peuvent pas faire passer le chaînage d'angle (les 4 barres d'acier reliées)
C’est rigolo ça, par chez moi les maçons arrivent très bien à enfiler les parpaings dans les attentes mais bon... Y'a un travail d'implantation à faire pour que les chainages soient pile au bon endroit. Vu qu'ils n'ont pas fait d'étude de sol ça serait gonflé de leur demander de travailler correctement je pense...

-Sur 3 façades, j'ai des attentes de 4 aciers de diamètre 10 et sur la façade Est, j'ai des attentes de 3 aciers de diamètre 12 car ils n'avaient plus d'acier en 10. Il me dit que c'est le diamètre qui compte pour la résistance aux séismes et non le nombre d'aciers.
Il a raison, c'est la section d'acier qui compte.

-Concernant le ferraillage peu enrobé, il propose de rajouter 20 cm de béton
Awé! Carrément 20cm! Il a le béton à l’œil ou il ne sait pas que l'enrobage d'un acier c’est 3cm en zone courante?
0
Vous aimez l'adrénaline? Vous voulez pimenter votre vie? Alors faites construire sans étude de sol G2AVP...
Partager
Tournesol

Picto recompense Membre ultra utile

Messages : Env. 20000
Dept : Eure
Ancienneté : + de 9 ans
Le 10/09/2015 à 23h40
Les planelles, ne revenons pas dessus...

Scellements chimiques : la longueur droite de scellement en sismique pour du HA 10 est de 324 mm avec un béton C25/30, 380 mm avec du C20/25. De plus, je l'ai déjà dit, l'ancrage de chainages verticaux en sismique doit se faire par retour d'équerre à la base des fondations (PS-MI 3.2.2) et non pas en rectiligne.

Maintenant, si l'ingé béton veut essayer de justifier ça à l'aide de l'Eurocode 8, c'est son problème. Mais le panachage de règles étant interdite, c'est l'ensemble de la structure qui devra être justifiée par les Eurocodes...

Attentes de chainages verticaux : désolé, mais un chainage antisismique travaille aussi bien en traction qu'en compression, contrairement aux chainages classiques. Un chainage classique ne travaille que en traction est n'est pas donc soumis au flambement, c'est la raison pour laquelle, à la limite, on peut remplacer la section d'acier nécessaire par un seul acier. Mais pas quand un élément béton est soumis au flambement ! C'est pourquoi, en sismique, on impose une cage carrée ou rectangulaire avec mini 4 aciers et il n'est pas autorisé de remplacer 4 HA 10 par 3 HA 12...

Non franchou, il n'a pas raison.

Maintenant, si l'ingé avalise tout ça par écrit, c'est son problème, il engage sa responsabilité.
2
De préférence, passez par le forum pour exposer vos problèmes. Réservez les MP aux cas plus "intimes"

.
Partager
Patricio44
Auteur du sujet

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 800
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 4 ans
Le 11/09/2015 à 08h10
Bonjour,

Merci Tournesol pour votre analyse très pertinente.
0

Compromis terrain signé le 28/07/2014
CCMI signé le 25/08/2014
Début des travaux le 31/08/2015
Partager
Patricio44
Auteur du sujet

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 800
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 4 ans
Le 11/09/2015 à 18h38
Bonjour,

J'aurai besoin d'une petite précision, la longueur droite de scellement=Longueur dans la profondeur ou dans la largeur de la fondation? Car le directeur de maçonnerie m'a dit qu'il était surpris s'il s'agissait de la profondeur.

D'avance merci pour votre aide.
0

Compromis terrain signé le 28/07/2014
CCMI signé le 25/08/2014
Début des travaux le 31/08/2015
Partager
Tournesol

Picto recompense Membre ultra utile

Messages : Env. 20000
Dept : Eure
Ancienneté : + de 9 ans
Le 11/09/2015 à 19h40
C'est la profondeur. Si il veut confirmation, qu'il aille donc voir la documentation Hilti sur les résines de scellement : tout est indiqué. Et ces distances/profondeurs seront les mêmes avec une autre marque de résine : elles viennent des Eurocodes !

Allez, rien que pour ton maçon, la notice Hilti : https://www.hilti.fr/medias/sys_master/documents/ha3/9114697695262/Fiche_technique_de_la_resine_HIT-RE_500-SD_pour_fers_a_beton_Fiche_technique_ASSET_DOC_LOC_1923626.pdf

Mais je me répète : un scellement chimique en antisismique risque de poser un très gros problème dans le sens où il ne permettra pas de respecter la prescription qui impose d'ancrer les chainages verticaux par retour d'ancrage...
0
De préférence, passez par le forum pour exposer vos problèmes. Réservez les MP aux cas plus "intimes"

.
Partager
Patricio44
Auteur du sujet

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 800
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 4 ans
Le 11/09/2015 à 20h44
Merci beaucoup Tournesol. Je vais lui la transmettre. Je lui ai dis que ça n'était pas autorisé en parasismique. Il m'a répondu qu'il utilisait le scellement en génie civil en parasismique. Il va se renseigner auprès de son ingénieur béton.
0

Compromis terrain signé le 28/07/2014
CCMI signé le 25/08/2014
Début des travaux le 31/08/2015
Partager
Tournesol

Picto recompense Membre ultra utile

Messages : Env. 20000
Dept : Eure
Ancienneté : + de 9 ans
Le 11/09/2015 à 22h28
Attention à ce que tu vas lui dire et comment : les scellements chimiques ne sont pas interdits en parasismique. C'est la manière de faire qui n'est pas autorisée (attentes de chainages verticaux sans retour d'équerre au bas de la fondation : nuance !).
0
De préférence, passez par le forum pour exposer vos problèmes. Réservez les MP aux cas plus "intimes"

.
Partager
Patricio44
Auteur du sujet

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 800
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 4 ans
Le 11/09/2015 à 23h30
Ah d'accord. J'en prends note.merci.
0

Compromis terrain signé le 28/07/2014
CCMI signé le 25/08/2014
Début des travaux le 31/08/2015
Partager
Patricio44
Auteur du sujet

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 800
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 4 ans
Le 15/09/2015 à 18h54
Bonjour,

Je viens donner de mes nouvelles. Il reste sur sa position qu'il est tout à fait possible d'ancrer des aciers par scellement chimique sans retour d'équerre sur des fondations parasismiques. Sa dernière solution: ancrer les aciers manquants par scellement chimique dans la semelle, puis remettre du ferraillage par dessus en coulant une nouvelle semelle. On peut voir le ferraillage en bas de la photo et au niveau du mur de refend sur les semelles. Un ingénieur béton va passer demain pour analyser cette solution qui ne me paraît pas du tout viable car pas d'ancrage en équerre.

0

Compromis terrain signé le 28/07/2014
CCMI signé le 25/08/2014
Début des travaux le 31/08/2015
Partager
Tournesol

Picto recompense Membre ultra utile

Messages : Env. 20000
Dept : Eure
Ancienneté : + de 9 ans
Le 15/09/2015 à 19h37
Pour ton maçon "qui sait", extrait des règles PS-MI :

Citation: 3.2.2 Liaisons entre les fondations et la structure
Des liaisons doivent être réalisées entre les éléments de fondation et la structure.
Les armatures des chaînages verticaux ou des poteaux en béton armé doivent être descendues
jusqu'en face inférieure des fondations et ancrées totalement au-dessous de l'axe de chaînage
horizontal le plus bas.

Les ancrages ponctuels des structures doivent avoir une section minimale de 2 cm² en zone de
sismicité 2 (faible), 3 cm² en zone de sismicité 3 (modérée) et 4,5 cm² en zone de sismicité 4
(moyenne), en acier à haute adhérence de nuance Fe E 500 (figure 11) .


Traduction : le chainage horizontal le plus bas, habituellement, c'est la cage d'armature carrée ou rectangulaire d'une quinzaine de cm de haut qu'on met dans la fondation. Donc, l'axe est à 7,5 cm du bas de la fondation (15 cm / 2).
Cette distance, dans tous les cas, est forcément beaucoup trop courte pour ancrer les aciers en longueur droite (pour du HA 10, que ce soit dans le béton ou avec de la résine, la longueur d'ancrage est de l'ordre de 50 cm. Ne reste donc que le retour d'équerre pour assurer l'ancrage en dessous de l'axe !

Précision importante : je te donne les billes pour te défendre mais il faut que tu saches une chose. Au départ, n'étant pas pro, tu es "non sachant", ce qui, d'une certaine manière te protège. Dès que tu vas citer cet article des règles, tu deviens "sachant" et si ça tourne mal, le juge ne l'oublieras pas et te le rappelleras et te reprocheras d'avoir "accepté" !

Donc, c'est pour ton info mais soit très prudent dans l'utilisation de ce texte. L'idéal, ce serait que l'ingé béton mette le doigt dessus (lui, il peut) et si il travaille pour le maçon, pas sûr qu'il le fasse
0
De préférence, passez par le forum pour exposer vos problèmes. Réservez les MP aux cas plus "intimes"

.
Partager
Patricio44
Auteur du sujet

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 800
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 4 ans
Le 15/09/2015 à 19h49
Merci Tournesol. Je vais faire attention.
0

Compromis terrain signé le 28/07/2014
CCMI signé le 25/08/2014
Début des travaux le 31/08/2015
Partager
En cache depuis le mardi 07 aout 2018 à 19h26

Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forumC'est intéressant aussi !

Devis fondationsArtisan
Devis fondations
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Tout savoir sur les fondations
Tout savoir sur les fondations
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos fondations - VS
Photos fondations - VS
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Temps de séchage du béton
Temps de séchage du béton
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

« Surcout fondation - Expurger des blocs de roche »
Discussion lancée par bouba91 - 15 réponses
« AIDE semelle sans ferraillage !! »
Discussion lancée par ecoman - 2 réponses
« Chappe et renseignement »
Discussion lancée par booffy72 - 5 réponses
« Avis sur devis maçonnerie (dalles, murets, fondations...) »
Discussion lancée par monstromatic - 5 réponses
« Distance entre 2 Boisseaux portail »
Discussion lancée par johnalemou - 1 réponses
« Palettes sur dalle... »
Discussion lancée par nielujcab - 6 réponses
« Choix du béton allégé fibré pour dalle »
Discussion lancée par cavman - 3 réponses
7
personnes
surveillent ce sujet
  Suivre ce sujet
Voir