Retour
Menu utilisateur
Menu

Isolation laine de bois sur ossature métallique

Ce sujet comporte 8 messages et a été affiché 816 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
5
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 10 message Rhone
Bonjour,

Je suis en train de rénover une maison de 1953 que je viens d'acheter. J'ajoute que je suis novice en bricolage de ce type mais je ne demande qu'a apprendre.

Les murs extérieurs sont en mâchefer. Je souhaiterais refaire l'isolation intérieur avec de la laine de bois sur ossature métallique.

J'ai une question bête mais impossible de trouver une réponse dans les multiples sites que j'ai regardé.

Si par exemple je souhaite mettre des panneaux de laine de bois de 40mm d'épaisseur, quelle doit être la dimension des rails dans lesquelles on doit glisser les panneaux ? Du 48/35 ?

Merci pour vos réponse

Chris
0
Messages : Env. 10
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 1 an
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux d'isolation...

Allez dans la section devis isolation du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de professionnels de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les professionnels, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-12-devis_isolation.php
 
Membre super utile Env. 4000 message Cotes D'armor
Pour commencer, la réponse à la question :
Il est préférable d'utiliser les rails devant l'isolant, et ne pas glisser l'isolant dans les rails, et ceci afin d'éviter les ponts thermiques.
Sur les sites de Steico, Isonat et Pavatex vous trouverez des notices techniques de pose en doublage de mur, tout est expliqué.

Ensuite, deux remarques :
- 4 cm c'est vraiment très, très peu, au minimum, en rénovation : 6 à 8 cm, ensuite le gain devient marginal, mais existe quand même


- vous devez prévoir une étanchéité à l'air, parfaitement posée : rubans adhésifs, colle ...
faites une recherche sur le site en utilisant le mot clef Proclima, j'ai mis un lien il y a deux ou 3 jours pour télécharger leur bouquin "Savoir Faire" version 2013/2014. Vous pouvez aussi aller sur leur site, vous y inscrire et le demander, vous le recevrez par la poste sous une à deux semaines.

Cdlt
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
0
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 4000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre super utile Env. 8000 message Essonne
Bonjour
en principe on met de l'épaisseur 45 mm dans des montants de 48
Mais thermiquement mettre une simple couche d'isolant entre des montants
n'est pas une bonne solution car l'isolation est discontinue.
Il vaut mieux passer par un montage genre Optima
En murs visez au minimum un R de 3 (pour le crédit d'impôts il faut
au moins un R de 3,7)
Cdt
0
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 8000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre super utile Env. 8000 message Essonne
Bonjour
< Ensuite, deux remarques :
- 4 cm c'est vraiment très, très peu, au minimum, en rénovation : 6 à 8 cm, ensuite le gain devient marginal, mais existe quand même .... >
Je pense (modestement) que dans le graphique il aurait été plus judicieux de parler
en R plutôt qu'en cm
Cdt
0
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 8000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre super utile Env. 4000 message Cotes D'armor
lucienpel a écrit:Bonjour
Je pense (modestement) que dans le graphique il aurait été plus judicieux de parler
en R plutôt qu'en cm
Cdt

C'est un tableau tiré d'une ancienne doc Claytec, qui présentait une solution d'isolation destinée au bâti ancien. De mémoire, en Allemagne il y a envion 1 million de bâtiments dont les façades sont classées, il n'est donc pas possible d'isoler par l'extérieur.
Un Lander a donc commandé une étude de faisabilité et fait isoler différents bureaux occupés dans des administrations avec les solutions proposées, en instrumentant les solution proposées et en mesurant la qualité de l'air intérieur.
L'isolant utilisé était des panneaux de fibres de bois Pavatex, soit Pavadentro, soit Pavaboard. Ces panneaux étaient ensuite enduits à l'argile.
Les utilisateurs ont régulièrement changé de bureau, ils ont donné leur avis, ils avaient aussi accès au thermostat et pouvait donc moduler le chauffage (de mémoire radiateur de chauffage central). D'après Claytec, leur solution avait un bon classement, tout comme les enduits chaux/chanvre.

Voilà tout ce que je peux dire sur ce tableau.

Cdlt
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
0
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 4000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre utile Env. 900 message Maine Et Loire
Bonjour,

OK avec les réponses précédentes pour la résistance thermique largement insuffisante en mur et le mode de pose. Pour un même isolant la différence de performance entre une pose entre montants et une pose avec appuis type optima est de 45 % et de 22 % avec une pose répartie. Ceci s’explique par la suppression des ponts thermiques générés par les montants. La pose d’une membrane pare-vapeur côté chauffé est obligatoire.
0
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 900
Dept : Maine Et Loire
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 10 message Rhone
Merci pour vos réponses.

En faite une étude thermique à été effectuée avant la vente et spécifiait que les points faibles étaient les menuiseries et le plafond et non les murs.

Le plafond va être refait et ré-isolé et les menuiseries vont être changée.

Je partais du principe (peut être à tord) que du coup je n'avais pas forcément besoin d'une super isolation qui fasse 120 mm et qui me mange une partie de mes pièces.
N'ayant pas beaucoup de superficie je voulais trouver un compromis entre avoir une meilleur isolation (et des murs neufs, solides et droits) et ne pas prendre trop de superficie.

Entre l'isolation, les plaques de BA13 et l'espace entre le mur et l'isolant pour respecter l'hygrométrie du mur en mâchefer les centimètres s'accumulent vite
0
Messages : Env. 10
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre super utile Env. 8000 message Essonne
Bonjour
pour vous donner une idée (donc simplement indicatif) pour prétendre aux crédits d'impôts
pour les murs donnant sur l'extérieur il faut au moins un R de 3,7.
Une laine lambda 0,032 en 45 mm a un R de 1,40 (sans reparler des problèmes
de discontinuité si pose entre montants).
Comme les menuiseries vont être changées regardez bien l'isolation que vous allez
mettre pour les cotes de tapées
Attention également à la problématique ventilation (VMC, ...) avec des menuiseries neuves,
donc logiquement étanches.
Cdt
1
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 8000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 7 ans
En cache depuis le mardi 10 décembre 2019 à 21h57
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis isolationArtisan
Devis isolation
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Tout savoir sur l'isolation
Tout savoir sur l'isolation
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos cloisons et isolations
Photos cloisons et isolations
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Tout savoir sur l'isolation à 1 €
Tout savoir sur l'isolation à 1 €
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

5
abonnés
surveillent ce sujet
Voir