Retour
Menu utilisateur
Menu

Doublage fermacell sur mur ossature bois multicouche

Ce sujet comporte 16 messages et a été affiché 212 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
3
abonnés
surveillent ce sujet
 
Bloggeur Env. 30 message Vendee
Bonjour.

Je souhaiterai des avis concernant le doublage Fermacell de mes murs.

Je suis en train de construire une maison passive en bois.

La maison repose sur des pieux métalliques vissés sur lesquels reposent des longrines et un plancher poutrelle/hourdis sur vide sanitaire.

Les murs ossature bois reposeront sur des surbots béton pour rattraper la hauteur de l'isolation plancher (TMS) et de la chape.

Je me pose des questions sur la meilleure façon de réaliser l'ossature bois intérieure (tasseaux horizontaux pour isolation croisée de 60mm et tasseaux verticaux pour vide technique).
Ces tasseaux vont recevoir le doublage en fermacell.

Doivent-ils être pris dans la chape ou rester au dessus (seulement vissé au mur ossature bois).

Je vous mets les schémas de coupe de 3 solutions :
-S1 : je cheville les tasseaux horizontaux dans la dalle, mais je vais devoir faire des entailles sur mes TMS pour mes tasseaux verticaux
-S2 : je cheville les tasseaux horizontaux dans le surbot
-S3 : je visse les tasseaux horizontaux dans la lisse basse d'implantation, j'isole le surbot avec un TMS vertical. La chape devra être coulée avant le doublage

 Merci à ceux qui pourront m'éclairer!





Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 30
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 8 mois
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux de maçonnerie...

Allez dans la section devis maçonnerie du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de maçons de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les maçons, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-7-devis_maconnerie.php
 
Membre super utile Env. 9000 message Bas Rhin
Bonjour,

Il n'y aura pas de différence énorme, mais la solution 3 permet de reduire la hauteur de fermacel. C'est celle que j'ai retenue chez moi avec 180mm de TMS (sans entre-vous isolé)

Ce qui me semble inutile, néfaste, c'est le surbots béton. L'idéal serait deposer l'ossature sur la dalle, ou sinon, de faire un 1er rang en beton cellulaire. Rien que cela me semblerait plus efficace que l'ite du VS. (dont l'interet me semble limité)

Donc je dirais 3.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 9000
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 14 ans
 
Bloggeur Env. 30 message Vendee
Oui la 3 me semble mieux niveau isolation, mais moins solide. J'ai peur que les tasseaux bougent trop et fassent fissurer le fermacell. Et ça veut dire aussi faire la chape avant l'isolation horizontale.
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 30
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 8 mois
 
Membre super utile Env. 9000 message Bas Rhin
La structure croisée apporte quand meme une bonne rigidité, ca limite les risques.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 9000
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 14 ans
 
Membre super utile Env. 9000 message Bas Rhin
La structure croisée apporte quand meme une bonne rigidité, ca limite les risques.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 9000
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 14 ans
 
Bloggeur Env. 30 message Vendee
Ok merci. Par contre si je prends la solution 3, ce n'est pas grave si le fermacell n'est pas pris dans la chape? C'est seulement au niveau phonique que ça joue?
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 30
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 8 mois
 
Membre super utile Env. 9000 message Bas Rhin
Non... il y aurait l'effirive quoi qu'il en soit. et il faut aussi prendre en compte le fait que le bois n'est pas très isolant (10 x moins que le TMS on va dire). Donc en le mettant en contact avec la dalle, ça créé un petit pont thermique !

Par contre, je vois pas l’intérêt de l'ITE sur le soubassement. (et je persiste à dire que l'idéal serait d'avoir un rang d'ytong à la place du surbots beton (qui ne sert à rien, sauf à réduire la hauteur de l'ossature). 
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 9000
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 14 ans
 
Membre super utile Env. 9000 message Bas Rhin
jibe85 a écrit:Oui la 3 me semble mieux niveau isolation, mais moins solide. J'ai peur que les tasseaux bougent trop et fassent fissurer le fermacell. Et ça veut dire aussi faire la chape avant l'isolation horizontale.

Et par ailleurs le fermacell est autorisé en contreventement et en pose sur ossature principale (contrairement au placo) . En clair, on considère qu'à lui seul il peut rigidifier la structure (meêm si en pratique, c'est vrai que cela fissure, et pas forcement sur les jonctions collées). 
Chez moi j'ai quelques murs ossature bois contre-venté uniquement au fermacell (les rares n'ayant pas besoin de passages pour les prises, .. ) 
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 9000
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 14 ans
 
Bloggeur Env. 30 message Vendee
const101 a écrit:Non... il y aurait l'effirive quoi qu'il en soit. et il faut aussi prendre en compte le fait que le bois n'est pas très isolant (10 x moins que le TMS on va dire). Donc en le mettant en contact avec la dalle, ça créé un petit pont thermique !

Par contre, je vois pas l’intérêt de l'ITE sur le soubassement. (et je persiste à dire que l'idéal serait d'avoir un rang d'ytong à la place du surbots beton (qui ne sert à rien, sauf à réduire la hauteur de l'ossature). 

Merci beaucoup pour tes conseils, mais je vais conserver le surbot même si j'ai conscience que thermiquement c'est pas le top. Mes pieux sont déjà posés donc plus le choix, je dois réhausser pour éloigner le bois du sol de 20cm. 
De plus, ça évite que mes murs dépassent 2m80 (hauteur du contreventement) et donc ça m'évite une rangée d’étrésillons.
Pour le béton cellulaire, je pense que ça sera moins solide que du béton et l'avantage du surbot béton c'est que je le fais sur mesure (145*145mm).
Pour l'ITE extérieure, je pense que ça protégera quand même le soubassement du froid: les 20cm qui seront hors sol mais aussi le sol en surface qui est froid en hiver. De plus il fait un prolongement de l'ITE en laine de bois rigide (Isolair).
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 30
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 8 mois
 
Membre super utile Env. 9000 message Bas Rhin
Mais on parle bien de longrines qui soint posée sur des pieux, donc "à l'air" sur plusieurs faces ?

Je ne vois pas bien en quoi du "ytong" pourrait poser problème. En compression, et bien il n"y en a pas. Le range du bas supporte toujours le reste... et il serait protégé par la fameuse ITE.

Voir : cours du passivhaus institut

"Dans une construction neuve, le montage des blocs de béton cellulaire en rangée inférieure est facile à mettre en oeuvre."

Dr. Wolfgang Feist © Passivhaus Institut

Et en fait les produits adaptés pour cet usages sont les blocs d’assise hydrophobés

Ytong en fait, d'autres aussi.

Sinon, dans d'autres technologie, il y a foamglass (verre celluaire), qui a un produit d'assise anti-pont thermique.  Peut-être plus cher, je ne sais pas.

Ce qui me semble evident c'est que cela serait bien plus efficace que l'ite du soubassement dont vous pouvez sans problème faire l'économie, pour compenser le surcoût de l'assise isolée ! 
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 9000
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 14 ans
 
Nouveau membre Env. 10 message Vendee
Bonjour, architecte de l'écoconstruction depuis 30 ans, j'utilise le Fermacell sur certaines applications depuis son introduction en France(1992 je crois), C'est un excellent produit à utiliser avec leur colle Fermacell entre chaque plaque. L'avantage est que ça ne risque pas l'eau comme le placo+ solide, + acoustique. Système homologué en ossature bois je crois Ton système constructif est pour moi rébarbatif et sans efficacité réelle contre la canicule et autre régulation. De plus j'aime pas les scotchs, les films.... Après 30 années d'éco-construction à 62 ans déjà, je ne vois qu'un seul système constructif qui coche la totalité des cases: Parasismique au top, coupe-feu sans enduit meilleur que le Béton Armé, anti-bêbete grâce à la chaux, climatisant (35° dehors, 25° dedans), ce système ossature bois+béton de chanvre(chanvre et chaux+ argile le cas échéant)à isolation répartie me permet de faire des maisons zéro chauffage avec 21,6° dedans l'hiver quand il fait très froid dehors. Car on oubli l'inertie qui ne peut être apporter par les isolants légers, on oubli le déphasage, on oublie la régulation hygrothermique, et l'obligation d'une sur-ventilation pour évacuer l'humidité(genre double-flux qui pose trop de problèmes). Les gens ne connaissent pas non plus le changement de phase ou changement d'état de la vapeur d'eau qui chauffe le mur l'hiver, et le refroidit l'été, le béton de chanvre est le seul système constructif qui le possède. Sa mise en oeuvre, un soubassement, moi je fais une rangée de monomur en pierre ponce de 30cm + une ossature bois+ un béton de chanvre bois noyé+ un enduit intérieur+ un enduit extérieur.Pour plus d'info n'hésites pas c'est gratuit.
Messages : Env. 10
Dept : Vendee
Ancienneté : moins d'1m
 
Membre super utile Env. 9000 message Bas Rhin
21,6°C...quelle précision

Le conseil semble intéressant, mais il serait bon d'avoir des infos plus concrètes, des photos,tenir compte du fait que c'est peut-être pas si "simple" selon l'endroit où on se trouve (et éviter de dire ce que les "gens" savent, car quand on construit en bois et qu'on s'attaque à des détails comme ici (je dis détails... mais ils ont leur importance, c'est quand même qu'on a conscience d'un certain nombre de problématiques...). Un sujet avec des exemples cela pourrait être interessant  

En tout cas, on est au moins 2 à présent à recommander de poser l'ossature sur du beton cellulaire (voir le produits que j'ai recommandé plus haut plutôt que sur une rehausse en beton. . https://www.xella.be/fr/docs[...]ophobes.pdf
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 9000
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 14 ans
 
Bloggeur Env. 30 message Vendee
Non, sur le schéma il manque le sol extérieur, 20cm sous bardage donc la longrine sera presque entièrement enterrée. Le VS sera fermé et aerré seulement par 6 tuyaux PVC de diamètre 125. Seul le surbot sera hors sol et donc seulement protégé par l'ITE.

Pour plus de photo ou détails, voir mon récit https://www.forumconstruire.com/recits/recit-35708.php
const101 a écrit:Mais on parle bien de longrines qui soint posée sur des pieux, donc "à l'air" sur plusieurs faces ?

Je ne vois pas bien en quoi du "ytong" pourrait poser problème. En compression, et bien il n"y en a pas. Le range du bas supporte toujours le reste... et il serait protégé par la fameuse ITE.

Voir : cours du passivhaus institut

"Dans une construction neuve, le montage des blocs de béton cellulaire en rangée inférieure est facile à mettre en oeuvre."

Dr. Wolfgang Feist © Passivhaus Institut

Et en fait les produits adaptés pour cet usages sont les blocs d’assise hydrophobés

Ytong en fait, d'autres aussi.

Sinon, dans d'autres technologie, il y a foamglass (verre celluaire), qui a un produit d'assise anti-pont thermique.  Peut-être plus cher, je ne sais pas.

Ce qui me semble evident c'est que cela serait bien plus efficace que l'ite du soubassement dont vous pouvez sans problème faire l'économie, pour compenser le surcoût de l'assise isolée ! 
Edité 2 fois, la dernière fois il y a 15 jours.
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 30
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 8 mois
 
Bloggeur Env. 30 message Vendee
Ok merci pour ces informations. J'ai en effet entendu beaucoup de bien du béton de chanvre. Seulement, je ne maîtrise pas du tout ce procédé et je n'ai jamais fait d'enduit. Pour une prochaine maison (si 2ème autoconstruction il y a) , j'y repenserais. Là c'est un peu tard, le chantier est déjà commencé, et les isolants commandés. 

J'ai fait beaucoup de recherche avant de me lancer sur l'isolation, le déphasage et l'inertie. J'ai prévu un mur de refend en terre paille et choisi le Fermacell pour améliorer l'inertie. Le déphasage et le confort d'été de la LDB est largement supérieur à la laine minérale. Pour lutter contre la canicule, j'ai des débords de toit et même une casquette intermédiaire entre les 2 étages (même si à l'Ouest le soleil tapera quand même en fin de journée mais bon, si forte chaleur, on fermera les volets).

Je coule ma dalle dans une semaine et j'attaque ensuite mes surbots. Si je les fait en béton cellulaire ou pierre ponce, est-ce que ça sera aussi résistant qu'en BA? J'ai une façade de 5,5m de hauteur, donc grosse prise au vent. Il faut donc que mes murs OB soient bien ancrés.

Pour plus de photo ou détails, voir mon récit https://www.forumconstruire.com/recits/recit-35708.php
Tiago-Marco a écrit:Bonjour, architecte de l'écoconstruction depuis 30 ans, j'utilise le Fermacell sur certaines applications depuis son introduction en France(1992 je crois), C'est un excellent produit à utiliser avec leur colle Fermacell entre chaque plaque. L'avantage est que ça ne risque pas l'eau comme le placo+ solide, + acoustique. Système homologué en ossature bois je crois Ton système constructif est pour moi rébarbatif et sans efficacité réelle contre la canicule et autre régulation. De plus j'aime pas les scotchs, les films.... Après 30 années d'éco-construction à 62 ans déjà, je ne vois qu'un seul système constructif qui coche la totalité des cases: Parasismique au top, coupe-feu sans enduit meilleur que le Béton Armé, anti-bêbete grâce à la chaux, climatisant (35° dehors, 25° dedans), ce système ossature bois+béton de chanvre(chanvre et chaux+ argile le cas échéant)à isolation répartie me permet de faire des maisons zéro chauffage avec 21,6° dedans l'hiver quand il fait très froid dehors. Car on oubli l'inertie qui ne peut être apporter par les isolants légers, on oubli le déphasage, on oublie la régulation hygrothermique, et l'obligation d'une sur-ventilation pour évacuer l'humidité(genre double-flux qui pose trop de problèmes). Les gens ne connaissent pas non plus le changement de phase ou changement d'état de la vapeur d'eau qui chauffe le mur l'hiver, et le refroidit l'été, le béton de chanvre est le seul système constructif qui le possède. Sa mise en oeuvre, un soubassement, moi je fais une rangée de monomur en pierre ponce de 30cm + une ossature bois+ un béton de chanvre bois noyé+ un enduit intérieur+ un enduit extérieur.Pour plus d'info n'hésites pas c'est gratuit.
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 30
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 8 mois
 
Bloggeur Env. 30 message Vendee
J'ai vu que les Y-tong ont une très bonne résistance à la compression. Ce qui me questionne c'est l'ancrage des murs OB par goujons. Le béton cellulaire est il me semble friable donc j'ai peur de l'arrachement des murs si les goujons ne tiennent pas.


const101 a écrit:21,6°C...quelle précision

Le conseil semble intéressant, mais il serait bon d'avoir des infos plus concrètes, des photos,tenir compte du fait que c'est peut-être pas si "simple" selon l'endroit où on se trouve (et éviter de dire ce que les "gens" savent, car quand on construit en bois et qu'on s'attaque à des détails comme ici (je dis détails... mais ils ont leur importance, c'est quand même qu'on a conscience d'un certain nombre de problématiques...). Un sujet avec des exemples cela pourrait être interessant  

En tout cas, on est au moins 2 à présent à recommander de poser l'ossature sur du beton cellulaire (voir le produits que j'ai recommandé plus haut plutôt que sur une rehausse en beton. . https://www.xella.be/fr/docs[...]ophobes.pdf
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 30
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 8 mois
 
Nouveau membre Env. 10 message Vendee
Pour ton problème qui était le mien aussi, je l'ai réglé à ma façon avec le monomur de ponce de 30cm de large, ancrée aux fondations régulièrement avec du béton de ponce(au lieu de mettre du gravier j'ai mis le granulat de ponce) et la dalle(0 fini) est supèrieure de 3 cm a la face supèrieure de la ponce qui peut donc dépasser vers l'interieur, vu l'épaisseur de la MOB(voir elec et pbl). Je fais même déborder la MOB en béton de chanvre de 32 cm de 6cm pour que cette partie ne soit pas sensible à l'eau(rejingot) L'ancrage se fait donc régulièrement. Région sismique 3= bon ancrage nécessaire. L'avantage du béton de ponce c'est que contrairement à tous les autres matériaux, il ne propage pas l'eau comme la brique, le parpaing, le béton cellulaire. ça ne m'empêche pas de un anti-capillaire qui se comprime. ( sur ma ponce extérieure, j'ai mis une fois 4cm de liège +enduit hydro 1cm sur le BC 2 cm, mon débord s'est réduit à 3cm avec baguette de rejet d'eau). Cela a fait une petite différence mais pas besoin en Vendée plus dans les régions plus froides.D'autre part, l'inertie ne te sera donnée que par la terre crue si tu ne fais pas le béton de chanvre, le fermacell est seulement solide et manque un peu de perméabilité ou perméance. La terre crue est le top, mets en partout,en BTC, enduits et oubli la paille sauf la ou tu veux améliorer l'isolation. N'oublie pas l'enduit chaux-chanvre aussi. Dommage pour le BC, + terre crue, c'est topissime, ça sera pour la prochaine! Enfin bon courage tu te poses les bonnes questions!
Messages : Env. 10
Dept : Vendee
Ancienneté : moins d'1m
En cache depuis avant-hier à 19h52
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis maçonnerieArtisan
Devis maçonnerie
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Temps de séchage du béton
Temps de séchage du béton
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos de maçonneries, élévation des murs
Photos de maçonneries, élévation des murs
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Enduirama : comparez les rendus des enduits
Enduirama : comparez les rendus des enduits
Découvrez les outils et services exclusifs de ForumConstruire.com

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

3
abonnés
surveillent ce sujet
Voir