Retour
Menu utilisateur
Menu

Démolission mur porteur et pilier de l'étage

Ce sujet comporte 9 messages et a été affiché 123 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
3
abonnés
surveillent ce sujet
 
Nouveau membre Env. 10 message Drome
Bonjour,
Je me permets de solliciter vos connaissances sur la transformation d'une maison en cours d'acquisition.
Nous souhaiterions agrandir l'ouverture d'un mur de la maison.
Le mur fait 3m80. Il y a déjà une ouverture de 1,70m. Nous souhaiterions lui faire une ouverture totale mais un pilier est présent dans le mur (1 des 4 piliers qui retient l'étage). Toute la maison est en parpaing.

Nous avons rencontré 2 maçons :
- Le 1er maçon : Refuse de tomber le pilier de l'étage et souhaite faire une deuxième ouverture dans le mur. On conserve le pilier et on fait une deuxième ouverture.

- Le 2ème maçon : Ne voit aucune contrainte de tomber le mur et le pilier. Il veut remplacer le pilier par 2 piliers de 0,30 sur les extrémités du mur et soutenir l'étage par un IPN sur la longueur. A première vue les fondations de la maison sont OK pour faire ça. Ce maçon à bonne presse dans ma commune. J'ai vu un ingénieur structure qui me dit que ça lui parait faisable mais sans s'engager.

Nous souhaiterions retenir le 2ème maçon avec une ouverture totale

Ma crainte concerne le fléchissement de l'IPN qui pourrait fissurer la maison.
Qu'en pensez vous ?
Les fondations de la maison pourraient elles bouger ?
Je vous mets ci dessous le plan du RDC, de l'étage et des fondations. Le mur a tombé est identifié dans le rectangle rouge. En stylo vert, le projet du maçon 2

Merci d'avance de votre aide.

Photo du RDC avec indication du maçon pour les piliers et poteau

1er étage

Photo du RDC avec indication du maçon pour les piliers et poteau

Photo d'ensemble de la maison
Messages : Env. 10
Dept : Drome
Ancienneté : moins d'1m
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour pour la démolition complète d'un batiment...

Allez dans la section devis démolition du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de démolisseurs de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les démolisseurs, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-123-devis_demolition.php
 
Membre utile Env. 1000 message P (23)
Salut
Un passage dans un buerau d etudes peut être afin d etre bien sur de votre coup ?
Ca risque d etre la grosse parano si 6 mois apres les travaux vous observez une fissure ou autre desordre. Vu les sommes engagées ca vaut le coup a mon avis.
Qu est ce qui vous garantit que le second est plus sérieux que le premier ? N allez pas vers lui juste parce qu il confirme votre projet, objectivez le truc par un calcul technique reposant sur des connaissances scientifiques.
Bons travaux
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : P (23)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Nouveau membre Env. 10 message Drome
Bonjour,
Merci de votre retour. On a déjà contacté un ingénieur structure qui est passé aujourd'hui. Il a confirmé que c'était faisable avec la réserve de mettre un IPN surdimensionné pour éviter tout effet d'arc.
Mais il ne peut pas s'engager sur les fondations. Normalement c'est OK mais elles vont devoir supporter 2 nouveaux piliers sur une zone qui ne portait pas jusqu'à maintenant.
L'ingénieur structure m'a expliqué qu'il n'avait pas besoin d'intervenir dans le cas où l'entreprise se sentait capable.

L'entreprise du 2ème maçon existe depuis 35 ans et fait de la construction de maison individuelle + maçonnerie générale. Son expérience et son ancienneté me donnent envie de lui faire confiance; d'autant plus qu'il m'a été recommandé et qu'il a bonne presse sur internet. Mais jusqu'à maintenant il ne m'a fait suivre aucun calcul ou autre pour définir la portance. Ce qui m'inquiète.
Messages : Env. 10
Dept : Drome
Ancienneté : moins d'1m
 
Membre utile Env. 1000 message P (23)
Yes vous avez raison de ne vous engager qu avec une note de calcul.
Je comprends pas pourquoi l ingenieur structure ne peut pas s engager sur l effet sur les fondations. Je connais pas les calculs mais m est avis que le report de charge peut se calculer.
Et l ipn qui va le dimensionner du coup ?
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : P (23)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Nouveau membre Env. 10 message Drome
Le plan des fondations n'est pas assez détaillé et il n y a pas de vide sanitaire sur cette partie de la maison. Impossible pour lui de savoir comment elles sont faites ou d'aller voir.
Je pense que c'est le maçon qui va le dimensionner. Il a prévu une visite technique début octobre.
Ils font des maisons individuelles. Il doit avoir les compétences internes pour définir la portance. Je vérifierai avec eux.

Pensez vous qu'IPN puisse faire un arc avec une charge à son centre ?
Messages : Env. 10
Dept : Drome
Ancienneté : moins d'1m
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
Bonsoir

Brisin a écrit:...

Pensez vous qu'IPN puisse faire un arc avec une charge à son centre ?

oui, ça peut.


question n°2 :

Citation: Pensez-vous que l'ensemble risque de bouger -et d'impacter le reste du bâtiment-  puisqu'on ne sait RIEN des fondations et que, justement à cet endroit ce n'est pas fondé comme ailleurs ?

oui, ça peut.

question n°3  :
Citation: que pensez-vous de la réponse du... visiteur du jour ?

Citation: Il a confirmé que c'était faisable avec la réserve de mettre un IPN surdimensionné pour éviter tout effet d'arc.
Mais il ne peut pas s'engager sur les fondations. Normalement c'est OK mais elles vont devoir supporter 2 nouveaux piliers sur une zone qui ne portait pas jusqu'à maintenant.



du grand n'imp !
bien sur qu'un IPN suuuuurdimensionné limitera les risques d'arc mais l'important c'est l'ensemble !
bien sur qu'il ne peut pas s'engager sur les fondations sans doc et sans étude mais dans ce cas on ne répond pas "normalement c'est OK sauf que..."  on dit simplement que l'étude est indispensable !


Citation: L'ingénieur structure m'a expliqué qu'il n'avait pas besoin d'intervenir dans le cas où l'entreprise se sentait capable.

pfffff : chez moi, ça s'appelle botter en touche en prenant le client pour un ***biiiiiiip !
(mais il n'est pas zozo, il l'a dit et n'a rien écrit ... et peut-être n'êtes-vous pas client ? )

en tous cas, si vous décidez de faire appel à un BE... trouvez en un autre.
et NON, ce n'est pas "on se sent capable" c'est on a les compétences oupa.


ps : pour l'argile c'est ici : https://www.georisques.gouv.fr/dossiers/argiles/carte#/dpt/26
pour le sismique c'est là : http://www.planseisme.fr/spip.php?page=didacticiel2&dept=26

(aujourd’hui, les constructions sans VS sont rarement encouragées... et de moins en moins proposées même si le terrain s'y prête, ce n'est pas sans raison)

Cdlt.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 80 message Loire Atlantique
Faites appel à un autre bureau d'étude pour obtenir une note de calcul, un engament , une garantie...:

Ou demander à votre maçon de fournir celle de son BE.

Dormir sur ses 2 oreilles ça n'a pas de prix
Messages : Env. 80
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 11 mois
 
Nouveau membre Env. 10 message Drome
Bonjour. Merci pour toutes vos réponses. Après grosse réflexion et une mauvaise nuit, on va plutôt partir sur le maçon 1 et ne pas tomber le pilier. Je n'ai pas envie de vivre dans une maison avec l'angoisse permanente que les murs bougent (ou pire). De plus avec le plancher chauffant, on risque de faire du dégât. On maintient le pilier et on fait une deuxième ouverture.

Le 1er maçon avait fait comme calcul : 1 fer HEA dimensionné à 200 : résistance sur la portée du sous oeuvre > 24.8x10^3 kg. Si je comprends bien le calcul, ça donne une charge de 25 tonnes.

Le devis est le suivant :
- Installation chantier : 200 €
- Démolission du placo platre : 100 €
- Etaiement des planchers : 145 €
- Démolission du mur sur 1,90m avec évacuation : 1200 €
- Réalisation de 2 poteaux de 0,20 : 1200 €
- Fourniture et pose HEA de 200 + calage + mise sous tension + mortier : 1200 €
- Raccord sol brut (hors carrelage ou autre revêtement) : 95 €
TOTAL : 4554 € TTC (4140 € HT).
Est ce que le devis vous parait correct svp ?
Bonne journée,
Messages : Env. 10
Dept : Drome
Ancienneté : moins d'1m
 
Env. 4000 message 06 (6)
Bonjour

Rien ne sert de vous torturer, tant qu'il n'y a rien de fait. Vous en êtes au stade des cogitations (le forum est là pour ça), et vous n'avez, je pense, pas de limite de temps devant vous.

L'ingénieur qui vous a rendu visite ne peut vous dire que des généralités. Si vous voulez en savoir plus, il faudrait lui confier une mission, à partir de laquelle il pourrait travailler et s'engager.

Etude de faisabilité dans un premier temps (solution 2):

La difficulté ne sera pas de dimensionner le linteau et ses poteaux, mais de déterminer si les fondations actuellement chargées en linéaire, vont supporter les charges ponctuelles venant des nouveaux poteaux.
Il faut donc pouvoir reconnaître les fondations et la maçonnerie de soubassement. Pour cela : plans, accès au vide sanitaire (si existe), renseignements sur le sol de fondation (étude géotechnique si elle existe, ou bonne connaissance du site), éventuellement sondage de découverte de fondation quelque part.
Si ces données n'existent pas, ça va devenir difficile. A la place, il faudra solliciter la chance, et là, c'est un autre domaine.

Quand au linteau sur la portée de 3.80 m, je ne vois pas rien de compliqué. C'est « facile pour celui qui sait le faire ».

Relevé des charges (sur place et avec les plans), dimensionnement, plans et détails. L'ordre de grandeur serait, au pif, entre HEA 240 et HE 270, surtout s'il y a précharge, ce qui serait le mieux.

Et ensuite le plus délicat : mettre le linteau en place en lui appliquant une précharge.
C'est-à-dire « bander l'arc » à l'avance pour qu'il ne bouge pas au moment où on enlève les étais. Sa flexion future, dite dommageable, ne sera alors plus due qu'aux charges variables, très minoritaires dans le bilan.
Mais même si c'est bien fait, au fil du temps quelques petites fissures restent d'apparaître dans les murs ...

Dans la solution avec poteau central, le devis de votre maçon n°1 me paraît très raisonnable en prix.
Par contre, il est frileux : je ne vois pas où il trouve 25 tonnes sur son linteau pour le mettre en HEA 240, vu que telle qu'est faite la structure, la majorité des charges de planchers, murs, toiture retombent déjà sur le poteau existant à partir des poutres béton existantes. Un HEA 240 ici, c'est du surdimensionné ; vous pourrez dormir.

N° 1 est évidemment bien moins cher et bien moins risqué que N° 2. Et ce qu'on ne peut pas mesurer, c'est quelle est votre appétence pour le risque.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
En cache depuis le samedi 26 septembre 2020 à 18h27
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis démolitionArtisan
Devis démolition
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

3
abonnés
surveillent ce sujet
Voir