Retour
Menu utilisateur
Menu

Auto-construction brique alvéolaire. Conseils

Ce sujet comporte 27 messages et a été affiché 223 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
4
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 20 message Aisne
Bonjour à tous,

Nous nous lançons dans l'auto-construction (nous sommes à l'étape de conception pour instant) et comme nous sommes novices, nous avons pas mal de questions, de doutes... S'il y a des personnes ici qui pourraient partager leur expérience...

Difficile de savoir par où commencer (je pense que j'ouvrirai d'autres topics sur d'autres sujets petit à petit), mais déjà je voudrais savoir si quelqu'un a auto-construit avec des briques alvéolaires, les fameux monomur ? Quelles sont vos retours ?

Après pas mal de recherches, les inconvénients ce seraient surtout le prix et la difficulté de pose, surtout pour les néophytes.

Pour les avantages : une bonne isolation compatible RT2012, le matériel naturel et qui respire avec une bonne inertie.

Nous partons plutôt sur des briques de 37,5 cm, en conséquence il y a plusieurs questions qui découlent de ce choix.

1. Il est difficile de connaître le prix moyen. Peut être c'est un matériau qui est peu courant, mais il est difficile de trouver les fournisseurs et surtout connaître les prix. Pour instant j'ai un ordre de grandeur entre 4,50 et 5 euros brique, mais pas d'info précise. Pas très clair combien il en faut pour 1m2. Tantôt je trouve que c'est 11 briques, tantôt 16 (la différence est énorme quand même). Cela dépend de la marque ?

2. Le même souci pour la colle, combien il en faut pour 1m2 ? Pour instant j'ai trouvé 25kg pour 30 euros, je ne sais pas si c'est cher ou pas.

3. Nous allons faire VS avec des parpaings, du coup pas très clair comment on pose une brique de 37,5 cm sur un parpaing de 20 cm de large. De même s'il y a la jonction avec des murs de refend de largeur différente, ou alors avec un garage accolé à la maison qui serait aussi en parpaing, quelle serait la technique ?

4. Est-ce suffisant la brique seule pour la RT2012 (le R est autour de 3) ? Si besoin de l'isolation, plutôt privilégier ITI ou ITE ? Je penche sur la terre-paille, est-ce la bonne solution ?

5. Pour l'enduit, il faut utiliser quoi ? Je pensais à la terre pour l'intérieur et la chaux à l’extérieur ? Quelle épaisseur vous me conseillerez ?

Je ne sais pas s'il y a des ouvrages concernant la construction en monomur ?
Messages : Env. 20
Dept : Aisne
Ancienneté : + de 1 mois
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux de maçonnerie...

Allez dans la section devis maçonnerie du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de maçons de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les maçons, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-7-devis_maconnerie.php
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
Bonsoir, Bienvenue

Jean-Jacques75 a écrit:... déjà je voudrais savoir si quelqu'un a auto-construit avec des briques alvéolaires, les fameux monomur ? Quelles sont vos retours ?

Oui ;
très bon confort (par rapport à une maison parpaings)

Citation: Après pas mal de recherches, les inconvénients ce seraient surtout le prix et la difficulté de pose, surtout pour les néophytes.

Je dirais que pour un néophyte ce n'est pas trop difficile ( "ça se pose comme des légo : suffit d'empiler correctement" )
c'est parfois + compliqué pour... un maçon avec 30 ans d'habitudes agglos béton Wink

Citation: Pour les avantages : une bonne isolation compatible RT2012, le matériel naturel et qui respire avec une bonne inertie.

 "iso compatible RT2012" : compatible oui , comme tous les matériaux de construction => toutes les maisons neuves ne sont pas en briques .


1.)
Pour trouver les fournisseurs -négoces- :  contactez les fabricants.
Le + simple est de demander des devis chez les négoces.
Oui, le nombre peut varier selon les produits.

2.)
vous devriez trouver les infos sur les sites fabricants

3.)
on évite les parpaings de 20 Laugh
pas de soucis pour les refends
on évite les garages en parpaings (aucun intérêt, autant le faire en briques de 20)

4.)
Non ce n'est pas suffisant.
J'ai une préférence pour l'ITE (pour profiter des qualités de la brique à l'intérieur).
Terre-paille et terre-chaux et ouvrages dédiés : je laisse la place.

(à mon avis, la différence avec d'autres modes constructifs n'est pas trop que la brique soit "monomur" oupa... c'est plutôt la technique maçonnerie roulée ; certaines docs fabricants sont très détaillées, cela peut faire une base.
Cdlt.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 40 message St.croix-volvestre (9)
Bonjour, au sujet de monomur. Quand j'était artisan on a monter quelques maisons avec des briques de 36.5 cm. de la marque Bellenberg (Allemand) R=3.4. Ils ont aussi en epaisseur de 42.5 cm. R 4 et 49 cm. R 4.59. Dans l'époque Le vendeur était AC2P à Montauban, 0563666489. Si vous avez déjà des plans il vous font un devis avec le quantité et le prix. Dans l'époque aussi il était la le 1e jour pour démarrer le chantier avec vous. Ma maison est en bellenberg de 36.5 cm., c'est un régal. Consommation chauffage 4 stères de bois pour un superficie de 72 m².Hauteur sous plafond (pignon) 5 m.
Cordialement
Messages : Env. 40
De : St.croix-volvestre (9)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 20 message Aisne
elisa21 a écrit:
1.)
Pour trouver les fournisseurs -négoces- :  contactez les fabricants.
Le + simple est de demander des devis chez les négoces.
Oui, le nombre peut varier selon les produits.

2.)
vous devriez trouver les infos sur les sites fabricants

3.)
on évite les parpaings de 20 Laugh
pas de soucis pour les refends
on évite les garages en parpaings (aucun intérêt, autant le faire en briques de 20)

4.)
Non ce n'est pas suffisant.
J'ai une préférence pour l'ITE (pour profiter des qualités de la brique à l'intérieur).
Terre-paille et terre-chaux et ouvrages dédiés : je laisse la place.

(à mon avis, la différence avec d'autres modes constructifs n'est pas trop que la brique soit "monomur" oupa... c'est plutôt la technique maçonnerie roulée ; certaines docs fabricants sont très détaillées, cela peut faire une base.
Cdlt.

Merci pour les infos !
3. Si je comprends bien, pas trop d'intérêt de faire un garage accolé en parpaings (le choix par l'économie surtout), mais vu que c'est un espace non chauffé pas trop envie de payer un matériel de construction trop cher.
Sinon pour le soubassement, j'imagine que la largeur du mur devrait être la même que le Monomur, mais du coup quelle solution vous me conseillez ? Dans un de doc de fabricant j'ai vu une solution parpaing 20 cm + parpaing 15 cm formant ensemble un mur de 35 cm, mais c'est sur un dallage terre-plein, nous ce serait le VS.
4. Pourquoi ? On devrait atteindre les valeurs minimum pour un mur avec un R37, non ? Le choix de Monomur est intéressant si pas besoin de rajouter de l'isolation, sinon pas trop d’intérêt à mon avis. Ou alors il faudrait utiliser le R42, dont le R est autour de 4, ou alors le Climamur 30 avec les mêmes performances à peu près, mais qui est sensiblement plus cher (en revanche il pèse que 12 kg ce qui est intéressant je trouve).
Messages : Env. 20
Dept : Aisne
Ancienneté : + de 1 mois
 
Env. 20 message Aisne
Sinon pour le garage accolé, une solution en pisé est aussi envisagée
Messages : Env. 20
Dept : Aisne
Ancienneté : + de 1 mois
 
Env. 20 message Aisne
tonb a écrit:Bonjour, au sujet de monomur. Quand j'était artisan on a monter quelques maisons avec des briques de 36.5 cm. de la marque Bellenberg (Allemand) R=3.4. Ils ont aussi en epaisseur de 42.5 cm. R 4 et 49 cm. R 4.59. Dans l'époque Le vendeur était AC2P à Montauban, 0563666489. Si vous avez déjà des plans il vous font un devis avec le quantité et le prix. Dans l'époque aussi il était la le 1e jour pour démarrer le chantier avec vous.  Ma maison est en bellenberg de 36.5 cm., c'est un régal. Consommation chauffage 4 stères de bois pour un superficie de 72 m².Hauteur sous plafond (pignon) 5 m.
Cordialement

Oui j'ai vu cette marque, mais pas trouvé de documentation en français. Je vais voir ce fournisseur, après nous on va construire en Aisne, ça risque d'être un peu loin.
J'ai vu aussi que certains sites proposent des destockages des Monomur, on peut trouver des réductions jusqu'à 50%, après c'est souvent pas à côté et les quantités proposés sont pas énormes, de l'ordre d'une centaine d'unités.
Messages : Env. 20
Dept : Aisne
Ancienneté : + de 1 mois
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
Bonsoir

Jean-Jacques75 a écrit:
3. Si je comprends bien, pas trop d'intérêt de faire un garage accolé en parpaings (le choix par l'économie surtout), mais vu que c'est un espace non chauffé pas trop envie de payer un matériel de construction trop cher.

Je n'ai pas de tarifs récents mais faites bien le calcul comparatif prix ET main d’œuvre (en auto-construction MO = temps passé ) entre : 

- Briques + colle + besoin de rien d'autre 
- parpaings + ciment + sable + bétonnière (MO = chargement + balades avec la brouette...)

en briques de 20, la plupart des maçons et cst facturent au même tarif (fourni-posé) car même si les briques sont un peu + chères, ils économisent sur la MO.

(ne jamais négliger la MO en auto-construction : les 1ers m² sont "amusants" et on est content car on avance vite... par contre "ça coute" (fatigue) sur la durée... souvent plus que le prix payé à la livraison des palettes.
...sinon, tout le monde le ferait... ou on aurait plus de maçons que de presse-paperasses bureaucrates dans notre joli pays...

Citation:
Sinon pour le soubassement, j'imagine que la largeur du mur devrait être la même que le Monomur, mais du coup quelle solution vous me conseillez ?

Pas de la même largeur, mais peut-être pas en 20 (pour mon ancien chez moi, construction sur terre plein, Porotherm R30, agglos 25 ... bon sang qu'ils étaient lourds ces fichus agglos )

Pour des briques de 36 ou +  : joker , je laisse la place à tonb 

Citation:
4. Pourquoi ? On devrait atteindre les valeurs minimum pour un mur avec un R37, non ? Le choix de Monomur est intéressant si pas besoin de rajouter de l'isolation, sinon pas trop d’intérêt à mon avis. Ou alors il faudrait utiliser le R42, dont le R est autour de 4, ou alors le Climamur 30 avec les mêmes performances à peu près, mais qui est sensiblement plus cher (en revanche il pèse que 12 kg ce qui est intéressant je trouve).

Oui, les valeurs "minimum" qu'on trouve encore -mais de moins en moins- dans  les constructions neuves (RT2012) : PorothermR37 , R=3.14 ; Biobric37,5 R = 3.25 ... soit  10cm de laine de verre Sad 
c'est donc le minimum qui perdure... et qui imposera un système de chauffage standard ("chaudière" + émetteurs).
à voir, à réfléchir... et à comparer en prenant le coût fournitures (tout compris) + entretien + consommation dudit système Smile

à la grosse louche, PAC + plancher chauffant fourni-posé : on voit souvent des tarifs de 15-20K€...
même en divisant par 2 (auto-const.) , vous pouvez doubler les murs vous serez encore gagnant


Vu que j'ai cherché -un peu- sur les sites fabricants... on y trouve les réponses à vos précédentes questions :

Citation: Pas très clair combien il en faut pour 1m2. Tantôt je trouve que c'est 11 briques, tantôt 16 (la différence est énorme quand même). Cela dépend de la marque ?

PorothermR37 : 16/m²  poids unitaire 18,4kg
Biobric : 17,15/m² poids unitaire 18kg

Citation: 2. Le même souci pour la colle, combien il en faut pour 1m2 ?

variable ... Biobric en zone sismique : 1 sac pour 72 briques(1 palette)... hors sismique : la moitié.
Porotherm : joints horizontaux 0,5 sac pour 60 briques ... si joints verticaux, ajouter 0,9 sac -toujours pour 1 palette.

Et... puisque les dimensions des briques changent selon les fabricants et les références... il va sans dire qu'une fois le choix défini : on s'y tient !!!

sinon on se refait TOUUUUS les calculs et le calepinage pour avoir un plan adapté au produit... ou un produit adapté au plan  
la brique se coupe (scie Alligator... ou tronçonneuse ) mais ça ne gagne pas de temps et les raccords sont rarement top,  raison pour laquelle le calepinage n'est pas inutile.

et à ce propos, vu le prix des briques "spéciales" (calepinage, angles et cie)... elles seront à ajouter au tarif m² .
(il me semblait qu'il y avait un utilitaire de calepinage-chiffrage sur 1 site fabricant mais je n'ai pas retrouvé).

... rhoooo la piplette , j'arrête ,

au plaisir pour la suite,
Cdlt.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 15 ans
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Cotes D'armor
Bonjour
un peu en vrac :
- tarifs : vous pouvez contacter les négoces pro avec une liste précise de vos besoins : m2 de murs, ml de linteaux de portes et fenêtres ...
- aides à la conception : contacter les fabricants, ils ont des équipes techniques avant vente
- sous bassement : blocs de pierre ponce, c'est hydrophobe et ça existe en largeur 37.5 cm
- j'ai vu plus de chantiers en autoconstruction réussis que de chantiers de maçons ... par contre les non pros étaient plus rapides que les pros
- il existe des pros qui maitrisent la construction avec des monomurs en terre cuite, et heureusement, mais ce n'est pas forcément simple à trouver
- isolation extérieure obligatoire afin de compléter la brique
- enduits en terre : si vous êtes à Paris comme indiqué, la briqueterie d'Allonnes à Beauvais fabrique de l'enduit, livrable en big bag, sinon tournez vous vers la Belgique pour acheter des produits Claytec, ou directement vers l'Allemagne pour Claytec on Conluto
- il faut, effectivement, un calepinage strict pour minimiser les coupes et pertes.
- attention aux dimensions et formes de la construction, un exemple traditionnel indiqué lors des journées de présentation des briques au début des années 2000 : il faut éviter les arrondis !
- vous parlez de "matériaux naturel", sachez que le bilan carbone est très mauvais à cause de la cuisson des briques.

Si vous tenez absolument à la maçonnerie, les briques en pierre ponce ont un meilleur bilan carbone, ensuite c'est le béton cellulaire et la terre cuite arrive à la fin.

Pour vos devis de matériaux et briques n'oubliez pas d'indiquer si le chantier est accessible en camion et si vous disposerez d'un engin de manutention sur place.

PS : l'ossature bois avec remplissage paille vous donnera une épaisseur de mur aussi importante, mais un bien meilleur bilan carbone, ainsi qu'une meilleure isolation, et un ballot est bien plus léger que des briques de terre cuite !
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 20 message Aisne
elisa21

Merci pour toutes ces précisions. En revenant sur la question de garage, effectivement je ne compte pas la MO, mais je pars plutôt du prix du matériel. Pour moi il n'y a pas trop de raison de construire un garage non chauffé avec des briques. Même si ça prend plus de temps avec des parpaings, pour un garage de 30m2 environ ça ira je pense. Je regarderai plus les questions de confort éventuel, que la question de MO. Je suis d'accord que le calcul de MO est important, mais on est sur un petit surface, donc à mon avis ce n'est pas déterminant.
Messages : Env. 20
Dept : Aisne
Ancienneté : + de 1 mois
 
Env. 20 message Aisne
elisa21, effectivement les spécs changent d'un fabricant à l'autre, j'ai téléchargé pas mal de docs, je vais prendre le temps de lire tout ça et de comparer. Et oui il faudra bien calculer le nombre de toutes les types de briques en plus pour avoir une idée de prix plus précise.

Sinon en revenant sur la question de pose, on insiste toujours sur le fait que le premier rang doit être impeccable. En étant néophyte, j'ai compris qu'à la différence avec des parpaings où on peut ajuster les niveaux suivants en rajoutant du mortier, ce n'est pas possible avec les briques car la couche de la colle est très mince et ne peut en aucun cas corriger les éventuelles erreurs.

En revanche si le premier rang est impeccable, il n'y a plus trop de problème par la suite, la marge d'erreur est faible, c'est bien ça ?
Messages : Env. 20
Dept : Aisne
Ancienneté : + de 1 mois
 
Env. 20 message Aisne
ManuTaden a écrit:Bonjour
un peu en vrac :
- tarifs : vous pouvez contacter les négoces pro avec une liste précise de vos besoins : m2 de murs, ml de linteaux de portes et fenêtres ...
- aides à la conception : contacter les fabricants, ils ont des équipes techniques avant vente
- sous bassement : blocs de pierre ponce, c'est hydrophobe et ça existe en largeur 37.5 cm
- j'ai vu plus de chantiers en autoconstruction réussis que de chantiers de maçons ... par contre les non pros étaient plus rapides que les pros
- il existe des pros qui maitrisent la construction avec des monomurs en terre cuite, et heureusement, mais ce n'est pas forcément simple à trouver
- isolation extérieure obligatoire afin de compléter la brique
- enduits en terre : si vous êtes à Paris comme indiqué, la briqueterie d'Allonnes à Beauvais fabrique de l'enduit, livrable en big bag, sinon tournez vous vers la Belgique pour acheter des produits Claytec, ou directement vers l'Allemagne pour Claytec on Conluto
- il faut, effectivement, un calepinage strict pour minimiser les coupes et pertes.
- attention aux dimensions et formes de la construction, un exemple traditionnel indiqué lors des journées de présentation des briques au début des années 2000 : il faut éviter les arrondis !
- vous parlez de "matériaux naturel", sachez que le bilan carbone est très mauvais à cause de la cuisson des briques.

Si vous tenez absolument à la maçonnerie, les briques en pierre ponce ont un meilleur bilan carbone, ensuite c'est le béton cellulaire et la terre cuite arrive à la fin.

Pour vos devis de matériaux et briques n'oubliez pas d'indiquer si le chantier est accessible en camion et si vous disposerez d'un engin de manutention sur place.

PS : l'ossature bois avec remplissage paille vous donnera une épaisseur de mur aussi importante, mais un bien meilleur bilan carbone, ainsi qu'une meilleure isolation, et un ballot est bien plus léger que des briques de terre cuite !

Merci pour les infos !
- pour le soubassement, il n'y a pas d'autre solution moins couteuse que la pierre ponce ?
- pour l'isolation par l'extérieur, ça me fait un peu peur, j'avoue. J'avais compris que c'est pas évident pour un non-pro, et bizarrement ce point m'inquiète plus que d'autres choses, lol.
- pour les enduits en terre, l'idée était d'utiliser la terre du terrain tout simplement (et si jamais faire le garage en pisé). A tester si la terre est assez argileuse.
- pour les dimensions on part sur une maison carré ou presque, plus facile à construire.
- oui, effectivement la terre cuite n'a pas un bon bilan carbone, je voulais plutôt dire que c'est un matériel naturel et agréable.
- nous avons étudié pas mal de techniques de construction, en essayant de combiner avec nos envies de faire une maison confortable l'été et l'hiver, accessible à notre bourse et constructible par nous-mêmes et écologique si possible. La solution ossature bois/paille ou terre-paille était envisagée, mais finalement abandonnée, car pas forcément moins chère (l'ossature de bois est hors de prix), et nos envies penchent plutôt pour une maison en pierre qu'en bois.
Nous avons également étudiée la possibilité un peu radicale (et un peu folle peut être) de construire en terre crue (en pisé), mais ça paraît compliqué administrativement pour entrer dans toutes les normes, car la terre crue n'est pas référencée pour les calculs de RT2012, du coup obligé d'isoler beaucoup pour être dans les normes, ce qui fait perdre en grande partie l'intérêt de cette technique. Aussi autre point noir, il paraît que la terre crue n'est pas vraiment adaptée pour la construction sur des terrains argileux (le cas de notre terrain). En conséquence pour instant on sur des briques monomur avec un VS en parpaings (ou pas).
Messages : Env. 20
Dept : Aisne
Ancienneté : + de 1 mois
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Cotes D'armor
Jean-Jacques75
J'apprécie beaucoup la terre crue, je l'utilise depuis assez longtemps. Si votre terrain est un peu argileux, vous pourrez effectivement utiliser celle du terrain.
Pour le pisé il ne faut pas de terre argileuse.
Mais avec de la terre argileuse vous pouvez réaliser de la bauge, méthode traditionnelle bretonne.
Vous êtes indiqué comme étant à Paris, mais où va avoir lieu la construction ?
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
Bonsoir

Le projet est dans le 02, vous pourriez changer la localisation dans votre profil (cette info ne sert qu'à ça : répondre au mieux...)

Vous avez le terrain ? étude de sol ? 
Jean-Jacques75 a écrit:... Pour moi il n'y a pas trop de raison de construire un garage non chauffé avec des briques...

Pour moi, il n'y a surtout aucune raison de construire -quoi que ce soit- en parpaings

avec une maison briques, je voterais pour garage briques... en 20cm par exemple...

Une raison pour éviter les mix de matériaux : les pb pour les enduits... si vous persistez pour l'iti.


Citation:
pour les dimensions on part sur une maison carré ou presque, plus facile à construire.

bof bof, j'ai un doute pour le +facile ... et aucun pour le fait que la moitié des pièces seront mal orientées.
et... les dimensions ? la surface ? ...

si vous avez le terrain : plans de votre projet ? plan de masse ?

Attention avec le pisé ou autres techniques "anciennes", c'est bô, c'est rustique... mais les contraintes de construction ne sont pas anodines.
(si c'était facile on en verrait + ... faites par les pros et les auto-const.)



Citation: Sinon en revenant sur la question de pose, on insiste toujours sur le fait que le premier rang doit être impeccable. En étant néophyte, j'ai compris qu'à la différence avec des parpaings où on peut ajuster les niveaux suivants en rajoutant du mortier, ce n'est pas possible avec les briques car la couche de la colle est très mince et ne peut en aucun cas corriger les éventuelles erreurs.

En revanche si le premier rang est impeccable, il n'y a plus trop de problème par la suite, la marge d'erreur est faible, c'est bien ça ?

Oui, c'est ça Smile
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 20 message Aisne
ManuTaden a écrit:Jean-Jacques75
J'apprécie beaucoup la terre crue, je l'utilise depuis assez longtemps. Si votre terrain est un peu argileux, vous pourrez effectivement utiliser celle du terrain.
Pour le pisé il ne faut pas de terre argileuse.
Mais avec de la terre argileuse vous pouvez réaliser de la bauge, méthode traditionnelle bretonne.
Vous êtes indiqué comme étant à Paris, mais où va avoir lieu la construction ?

La construction sera dans l'Aisne, j'ai changé ma situation géographique.
Sinon si on doit quand même faire l'isolation par extérieur, on pourrait isoler avec de la paille ? Vous allez me dire que dans ce cas il vaut mieux de construire directement en ossature de bois. Mais j'imagine que rien n'empêche de construire en briques alvéolaires et ensuite isoler avec de la paille par extérieur. Comme le R de la paille est assez élevé, on pourrait même prendre une brique plus simple, genre 20 cm. Ça ferait des murs assez épaisses, mais enfin pourquoi pas, si techniquement c'est viable et réalisable.
Messages : Env. 20
Dept : Aisne
Ancienneté : + de 1 mois
 
Env. 20 message Aisne
elisa21 a écrit:Bonsoir

Le projet est dans le 02, vous pourriez changer la localisation dans votre profil (cette info ne sert qu'à ça : répondre au mieux...)

Vous avez le terrain ? étude de sol ? 
Jean-Jacques75 a écrit:... Pour moi il n'y a pas trop de raison de construire un garage non chauffé avec des briques...

Pour moi, il n'y a surtout aucune raison de construire -quoi que ce soit- en parpaings

avec une maison briques, je voterais pour garage briques... en 20cm par exemple...

Une raison pour éviter les mix de matériaux : les pb pour les enduits... si vous persistez pour l'iti.


Citation:
pour les dimensions on part sur une maison carré ou presque, plus facile à construire.

bof bof, j'ai un doute pour le +facile ... et aucun pour le fait que la moitié des pièces seront mal orientées.
et... les dimensions ? la surface ? ...

si vous avez le terrain : plans de votre projet ? plan de masse ?

Attention avec le pisé ou autres techniques "anciennes", c'est bô, c'est rustique... mais les contraintes de construction ne sont pas anodines.
(si c'était facile on en verrait + ... faites par les pros et les auto-const.)



Citation: Sinon en revenant sur la question de pose, on insiste toujours sur le fait que le premier rang doit être impeccable. En étant néophyte, j'ai compris qu'à la différence avec des parpaings où on peut ajuster les niveaux suivants en rajoutant du mortier, ce n'est pas possible avec les briques car la couche de la colle est très mince et ne peut en aucun cas corriger les éventuelles erreurs.

En revanche si le premier rang est impeccable, il n'y a plus trop de problème par la suite, la marge d'erreur est faible, c'est bien ça ?

Oui, c'est ça Smile

- On a le terrain sur compromis, pas encore d'étude de sol, mais le terrain est sous aléas moyen retrait gonflement des sols ;
- Pour l'isolation, à la base on pensait qu'avec Monomur on n'en aurait pas besoin, mais si c'est nécessaire, autant de le faire par l’extérieur, car sinon on perdrait toute l'inertie des murs;
- Pour le projet, ce serait un RDC + étage, avec un VS accessible, un garage accolé, un toit plat sur lequel on mettrait des panneaux solaires et une terrasse au 1e étage. Le tout autour de 150 m2 habitables. Pour la disposition des pièces : entrée côté nord, une chambre nord-est, salon-séjour-cuisine ouverts sud, salle d'eau et cellier nord-ouest, garage accole nord-ouest. A l'étage SDB nord-ouest, la position des chambres pas encore définie, la terrasse plein sud, éventuellement une terrasse en plus sur le toit de garage. Je mettrai les plans prochainement, ils sont pour instant en plein évolution.
Messages : Env. 20
Dept : Aisne
Ancienneté : + de 1 mois
 
Env. 20 message Aisne
Pour le chauffage un poêle de masse qui permettrait de chauffer aussi l'étage via un vide sur le salon (c'est dans l'idéal )
Messages : Env. 20
Dept : Aisne
Ancienneté : + de 1 mois
 
Env. 20 message Aisne
elisa21 a écrit:

Citation: Sinon en revenant sur la question de pose, on insiste toujours sur le fait que le premier rang doit être impeccable. En étant néophyte, j'ai compris qu'à la différence avec des parpaings où on peut ajuster les niveaux suivants en rajoutant du mortier, ce n'est pas possible avec les briques car la couche de la colle est très mince et ne peut en aucun cas corriger les éventuelles erreurs.

En revanche si le premier rang est impeccable, il n'y a plus trop de problème par la suite, la marge d'erreur est faible, c'est bien ça ?

Oui, c'est ça Smile

Merci
Messages : Env. 20
Dept : Aisne
Ancienneté : + de 1 mois
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Cotes D'armor
Jean-Jacques75 a écrit:
ManuTaden a écrit:Jean-Jacques75
J'apprécie beaucoup la terre crue, je l'utilise depuis assez longtemps. Si votre terrain est un peu argileux, vous pourrez effectivement utiliser celle du terrain.
Pour le pisé il ne faut pas de terre argileuse.
Mais avec de la terre argileuse vous pouvez réaliser de la bauge, méthode traditionnelle bretonne.
Vous êtes indiqué comme étant à Paris, mais où va avoir lieu la construction ?

La construction sera dans l'Aisne, j'ai changé ma situation géographique.
Sinon si on doit quand même faire l'isolation par extérieur, on pourrait isoler avec de la paille ? Vous allez me dire que dans ce cas il vaut mieux de construire directement en ossature de bois. Mais j'imagine que rien n'empêche de construire en briques alvéolaires et ensuite isoler avec de la paille par extérieur. Comme le R de la paille est assez élevé, on pourrait même prendre une brique plus simple, genre 20 cm. Ça ferait des murs assez épaisses, mais enfin pourquoi pas, si techniquement c'est viable et réalisable.

Bonsoir
Oui c'est possible d'isoler en paille. C'est juste que vous aurez des murs imposants
Pourquoi ne pas passer par un poteau poutre avec remplissage paille ?

PS : ou dans l'Aisne ? je connais Soissons, Laon ;)
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
Bonsoir

briques alvéolaires + ite paille : jamais vu mais ça me semble être une bonne solution pour le confort et le thermique ;

je vais suivre, la mise en oeuvre m'intéresse.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 20 message Aisne
ManuTaden a écrit:
Jean-Jacques75 a écrit:
ManuTaden a écrit:Jean-Jacques75
J'apprécie beaucoup la terre crue, je l'utilise depuis assez longtemps. Si votre terrain est un peu argileux, vous pourrez effectivement utiliser celle du terrain.
Pour le pisé il ne faut pas de terre argileuse.
Mais avec de la terre argileuse vous pouvez réaliser de la bauge, méthode traditionnelle bretonne.
Vous êtes indiqué comme étant à Paris, mais où va avoir lieu la construction ?

La construction sera dans l'Aisne, j'ai changé ma situation géographique.
Sinon si on doit quand même faire l'isolation par extérieur, on pourrait isoler avec de la paille ? Vous allez me dire que dans ce cas il vaut mieux de construire directement en ossature de bois. Mais j'imagine que rien n'empêche de construire en briques alvéolaires et ensuite isoler avec de la paille par extérieur. Comme le R de la paille est assez élevé, on pourrait même prendre une brique plus simple, genre 20 cm. Ça ferait des murs assez épaisses, mais enfin pourquoi pas, si techniquement c'est viable et réalisable.

Bonsoir
Oui c'est possible d'isoler en paille. C'est juste que vous aurez des murs imposants
Pourquoi ne pas passer par un poteau poutre avec remplissage paille ?

PS : ou dans l'Aisne ? je connais Soissons, Laon ;)

- En fait nous n'aimons pas l'esthétique de bois apparent à l'intérieur, et puis l'ossature de bois est aussi chère voire plus chère qu'une construction plus classique en béton/brique.

Si je comprends bien on utilise l'ossature de bois avec la paille car la paille elle-même suffit pour l'isolation et elle crée de l'épaisseur, mais rien n'empêche d'avoir des murs porteurs en briques (pas des Monomur R37 bien sûr ) et isoler en paille par la suite. Bon, pas mal de question se posent, comment faire tenir la paille, comment faire les enduits... Et pas trop abuser avec l'épaisseur total du mur bien sûr.
- La construction est du côté Villers-Cotterêts.
Messages : Env. 20
Dept : Aisne
Ancienneté : + de 1 mois
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
Jean-Jacques75 a écrit:...
- La construction est du côté Villers-Cotterêts.

c'est le seul "côté" que je connaisse un peu Wink 
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 15 ans
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Cotes D'armor
Jean-Jacques75 a écrit:Bonsoir
Oui c'est possible d'isoler en paille. C'est juste que vous aurez des murs imposants
Pourquoi ne pas passer par un poteau poutre avec remplissage paille ?

PS : ou dans l'Aisne ? je connais Soissons, Laon ;)
- En fait nous n'aimons pas l'esthétique de bois apparent à l'intérieur, et puis l'ossature de bois est aussi chère voire plus chère qu'une construction plus classique en béton/brique.

Si je comprends bien on utilise l'ossature de bois avec la paille car la paille elle-même suffit pour l'isolation et elle crée de l'épaisseur, mais rien n'empêche d'avoir des murs porteurs en briques (pas des Monomur R37 bien sûr ) et isoler en paille par la suite. Bon, pas mal de question se posent, comment faire tenir la paille, comment faire les enduits... Et pas trop abuser avec l'épaisseur total du mur bien sûr.
- La construction est du côté Villers-Cotterêts.

Bel endroit ... la forêt est sympa, bien que parfois mal fréquentée par des cavaliers avec chiens. J'avais une amie qui était enseignante à st Pierre l'Aigle il y a une trentaine d'années, et  certains jours ce n'était pas terrible quand un cerf se réfugiait dans la cour de l'école, et que les chasseurs lâchaient les chiens devant les enfants sous l'oeil bienveillant de la gendarmerie
Pour la paille et le bois, il y a de multiples possibilités, avec bois visible ou pas, avec enduits ou bardages extérieurs, avec plaques de plâtre ou enduits intérieurs.
Normalement avec la forêt de Villers vous devriez avoir encore des scieries ce qui permet d'avoir le bois d'ossature à bon prix.

Il est certain que des parpaings et de la laine de verre ce n'est pas cher, mais la paille non plus, surtout dans le soissonnais avec ses fermes de plusieurs centaines (millier ?) d'hectares de céréales et betteraves .


3 cm d'enduit, 35 cm de paille, 20 cm de brique, 5 cm d'enduit -> 63 cm
comme les murs de ma longère bretonne, sans isolant !
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 20 message Aisne
ManuTaden a écrit:
Jean-Jacques75 a écrit:Bonsoir
Oui c'est possible d'isoler en paille. C'est juste que vous aurez des murs imposants
Pourquoi ne pas passer par un poteau poutre avec remplissage paille ?

PS : ou dans l'Aisne ? je connais Soissons, Laon ;)
- En fait nous n'aimons pas l'esthétique de bois apparent à l'intérieur, et puis l'ossature de bois est aussi chère voire plus chère qu'une construction plus classique en béton/brique.

Si je comprends bien on utilise l'ossature de bois avec la paille car la paille elle-même suffit pour l'isolation et elle crée de l'épaisseur, mais rien n'empêche d'avoir des murs porteurs en briques (pas des Monomur R37 bien sûr ) et isoler en paille par la suite. Bon, pas mal de question se posent, comment faire tenir la paille, comment faire les enduits... Et pas trop abuser avec l'épaisseur total du mur bien sûr.
- La construction est du côté Villers-Cotterêts.

Bel endroit ... la forêt est sympa, bien que parfois mal fréquentée par des cavaliers avec chiens. J'avais une amie qui était enseignante à st Pierre l'Aigle il y a une trentaine d'années, et  certains jours ce n'était pas terrible quand un cerf se réfugiait dans la cour de l'école, et que les chasseurs lâchaient les chiens devant les enfants sous l'oeil bienveillant de la gendarmerie
Pour la paille et le bois, il y a de multiples possibilités, avec bois visible ou pas, avec enduits ou bardages extérieurs, avec plaques de plâtre ou enduits intérieurs.
Normalement avec la forêt de Villers vous devriez avoir encore des scieries ce qui permet d'avoir le bois d'ossature à bon prix.

Il est certain que des parpaings et de la laine de verre ce n'est pas cher, mais la paille non plus, surtout dans le soissonnais avec ses fermes de plusieurs centaines (millier ?) d'hectares de céréales et betteraves .


3 cm d'enduit, 35 cm de paille, 20 cm de brique, 5 cm d'enduit -> 63 cm
comme les murs de ma longère bretonne, sans isolant !

C'est vrai que c'est la terre de la chasse, c'est sacré là-bas.

Personnellement je trouve dommage de cacher le bois si on construit avec. C'est-à-dire que si on ne veut pas voir le bois, autant de construire avec les briques (à mon avis).
 
Sinon une autre idée m'est venue, c'est l'isolation en terre-paille. Avec une isolation terre-paille de 30 cm et une brique de 20 cm, on serait pas loin de R5, avec une très bonne inertie. Avec de la paille seule on serait autour de R8 avec la brique, mais R5 c'est pas mal non plus.

Dans ce cas j'isolerai plutôt par intérieur, car la terre-paille garde quand même de l'inertie contrairement à la paille seule. Je réfléchis à des panneaux de terre-paille que je pourrai faire moi-même, ensuite faire sécher suffisamment longtemps avant de les mettre en place. Si on pars sur 30 cm d'isolation, je pensais à mettre deux panneaux ensemble de 15 cm chacun, au lieu d'un de 30 cm. A voir la faisabilité et l'intérêt (et avec le RT 2012 aussi).

Du coup on serait "qu'à 58 cm le mur"
Messages : Env. 20
Dept : Aisne
Ancienneté : + de 1 mois
 
Env. 20 message Aisne
elisa21 a écrit:Bonsoir

briques alvéolaires + ite paille : jamais vu mais ça me semble être une bonne solution pour le confort et le thermique ;

je vais suivre, la mise en oeuvre m'intéresse.

Je voudrais trouver des personnes qui ont déjà essayé ça pour voir si c'est intéressant.
Je réfléchis aussi au fait qu'on pense de faire un toit plat, en conséquence avoir la paille comme ITE, la question c'est comment la protéger des intempéries en haut des murs ? D'habitude c'est le débord de toit qui remplis ce rôle, non ?
Messages : Env. 20
Dept : Aisne
Ancienneté : + de 1 mois
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
Bonsoir

Paille sur murs en dur : oui ça existe... de là à en trouver sur le forum ET qui passeront par là lire ce post...


Avec un toit plat, on protège l'acrotère avec des couvertines.


https://www.batirama.com/art[...]-paris.html
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 15 ans
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Cotes D'armor
Jean-Jacques75 a écrit:
elisa21 a écrit:Bonsoir

briques alvéolaires + ite paille : jamais vu mais ça me semble être une bonne solution pour le confort et le thermique ;

je vais suivre, la mise en oeuvre m'intéresse.

Je voudrais trouver des personnes qui ont déjà essayé ça pour voir si c'est intéressant.
Je réfléchis aussi au fait qu'on pense de faire un toit plat, en conséquence avoir la paille comme ITE, la question c'est comment la protéger des intempéries en haut des murs ? D'habitude c'est le débord de toit qui remplis ce rôle, non ?

ce n"est pas dans le neuf, mais ça donne une technique d'isolation.
http://www.areso.asso.fr/spi[...]?article508
Chantier réalisé par Luc Floissac en 2008.
Si vous ne savez pas de qui il s'agit, cherchez les livres et les articles à son nom et lisez lez
Vous pouvez aussi aller sur le forum des Compaillons, mais il n'est pas très vivant, et à part mon chantier vous ne trouverez pas grand chose sur l'isolation en paille sur un bâti minéral.
sur le site de l'association Areso il y a quelques comptes rendus de chantiers d'ITE en paille :
un exemple de fiche technique à télécharger : http://www.areso.asso.fr/IMG[...]_Gaspar.pdf

je sais qu'un ITE en paille est en cours sur un immeuble de la région parisienne, mais l'article est sur FB et je ne suis pas allé le lire.
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 20 message Aisne
Désolé, j'ai un peu délaissé le forum, avec les recherches des différentes infos, etc.

Merci encore pour les pistes, je continue le lent travail de trouver les bonnes solutions pour notre projet et je vous tiendrai informés des avancées.
Messages : Env. 20
Dept : Aisne
Ancienneté : + de 1 mois
En cache depuis le dimanche 17 janvier 2021 à 19h37
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis maçonnerieArtisan
Devis maçonnerie
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Faut-il faire construire sa maison en brique ?
Faut-il faire construire sa maison en brique ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
11 constructions aux matériaux différents
11 constructions aux matériaux différents
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.
Photos de maçonneries, élévation des murs
Photos de maçonneries, élévation des murs
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

4
abonnés
surveillent ce sujet
Voir