Retour
Menu utilisateur
Menu

Rapport calibres disjoncteurs divisionnaire et différentiels

Ce sujet comporte 11 messages et a été affiché 129 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
1
personne
surveille ce sujet
 
Nouveau membre Env. 10 message Nord
Bonjour,

Je suis actuellement sur une rénovation électrique d'une vieille installation full elec... plaque, four, sèche linge deux laves linge... J'ai eu quelques belles surprises mais j'en arrive enfin au tableau.

Selon ma normes NFC 15-100 (n'hésitez pas à me dire si je me trompe) la somme des calibres x0. 5 des disjoncteurs divisionnaires des circuits standards, x1 pour les circuits spéciaux et chauffages, doit être inférieure au calibre du disjoncteurs exemple simplifié pour un différentiel 30mA de 40A sur lequel il y aurait 6 disjoncteurs de circuits standards 10 A, 10x0,5=5A, 6x5 = 30 A bien inférieur à 40 A du différentiel donc OK.

Cependant, quand on voit les tableaux électrique dit aux normes, on y trouve un différentiel de 40 A pour un disjoncteur 32A (plaque) et 20A (lave linge), 32 + 20 = 52A supérieur à 40, meme en divisant le circuit du lave linge par 2 ça ferait 32 + 10 = 42A ce qui dépasse quand même les 40A du différentiel en tête...

Alors comment calculer les calibres des disjoncteurs divisionnaires ?

Cette question me turlupine d'autant plus que tout est elec avec deux laves linge à protéger, j'en arrive déjà à un sacré tableau...

Merci de m'avoir lu et des réponses que vous pourrez m'apporter afin de m'éclairer .
Messages : Env. 10
Dept : Nord
Ancienneté : moins d'1m
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux électriques...

Allez dans la section devis electricité (travaux électriques) du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de électriciens de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les électriciens, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-13-devis_electricite_travaux_electriques_.php
 
Membre ultra utile Env. 20000 message Seine Et Marne
Bonsoir

Cette règle (règle aval) est récente dans la norme (2015) donc logique que beaucoup d'installation ne la respecte pas.

De plus elle est peu pertinente car trop approximative (derrière un disjoncteur 16A vous pouvez aussi bien avoir un four qui consomme 3500W qu'un éclairage qui consomme 10W).

Le mieux est de respecter la règle avant, nettement plus simple et nettement plus fiable en ne mettant que des interrupteurs différentiels 30mA 63A (pas beaucoup plus cher de nos jours), sauf cas particuliers.


Pour rappel, le courant assigné d'un interrupteur différentiel est la valeur maxi du courant qu'il accepte avant de se détériorer voire de "cramer".
Pour éviter cela la norme a prévu 2 possibilités :
- La règle Amont : c'est la plus fiable. Elle consiste à avoir en amont un disjoncteur de calibre inférieur au courant assigné de l'interrupteur différentiel.
Par exemple le disjoncteur d'EDF ne peut pas vous délivrer plus de 60A. Donc un interrupteur différentiel 63A respectera la règle amont alors qu'un 40A ne la respectera pas
- La règle Aval : Elle consiste à limiter les circuits que l'on mettra après en essayant de s'assurer, en fonction de la nature des circuits que l'on ne dépassera pas le courant assigné de l'interrupteur différentiel. Pour cela la norme à prévu une règle sur les calibres des disjoncteur qui dit que la somme des calibres des disjoncteurs multipliée par 1 pour les chauffage directe, l'ECS et l'IRVE et par 0,5 pour les autres usages ne doit pas dépasser le courant assigné de l'interrupteur différentiel. Mais c'est forcément une règle approximative. Il faut donc également y ajouter un peu de bon sens. En pratique à réserver à des usages peu chargés, par exemple un interrupteur différentiel dédié à l'extérieur avec juste un circuit prises, un circuit éclairage, un circuit portail.
Carminas
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 20000
Dept : Seine Et Marne
Ancienneté : + de 12 ans
 
Nouveau membre Env. 10 message Nord
Bonjour,

Merci pour la réponse, c'est bien ce que je pensais mais je voulais être sur de bien respecter la norme...

Sur un différentiel de 63A, typeA bien sur, je peux donc installer le Dj de la plaque, et deux de 20A pour les deux laves linge à conditions de ne pas tout faire tourner en même temps ?

Est-ce que le calibre des laves linge sont à diviser par deux également puisqu'il y a un système de chauffe ?

Merci
Messages : Env. 10
Dept : Nord
Ancienneté : moins d'1m
 
Membre ultra utile Env. 20000 message Seine Et Marne
Sur un ID 63A vous pouvez faire tourner tout ce que vous voulez simultanément, puisque de toute façon EDF ne vous délivre pas plus de 60A, vous ne surchargerez jamais cet ID (c'est le principe de la règle amont).
Donc aucun calcul à faire.


Vous pourriez mettre 8 circuits lave-linge 20A si vous le vouliez en usage simultané, ce serait conforme à la norme.
Carminas
Edité 1 fois, la dernière fois il y a 21 jours.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 20000
Dept : Seine Et Marne
Ancienneté : + de 12 ans
 
Nouveau membre Env. 10 message Nord
D'accord merci pour les infos c'est un peu plus clair
Messages : Env. 10
Dept : Nord
Ancienneté : moins d'1m
 
Nouveau membre Env. 10 message Nord
Par contre je ne comprends pas trop l'histoire de l'amont, enfin je comprends, mais le problème est que chez cette personne le Disjoncteur abonné est un 60 / 90 réglé sur 70...

Donc selon cette règle il faudrait des différentiels calibré supérieur à 70 ?


Carminas a écrit:Bonsoir

Cette règle (règle aval) est récente dans la norme (2015) donc logique que beaucoup d'installation ne la respecte pas.

De plus elle est peu pertinente car trop approximative (derrière un disjoncteur 16A vous pouvez aussi bien avoir un four qui consomme 3500W qu'un éclairage qui consomme 10W).

Le mieux est de respecter la règle avant, nettement plus simple et nettement plus fiable en ne mettant que des interrupteurs différentiels 30mA 63A (pas beaucoup plus cher de nos jours), sauf cas particuliers.


Pour rappel, le courant assigné d'un interrupteur différentiel est la valeur maxi du courant qu'il accepte avant de se détériorer voire de "cramer".
Pour éviter cela la norme a prévu 2 possibilités :
- La règle Amont : c'est la plus fiable. Elle consiste à avoir en amont un disjoncteur de calibre inférieur au courant assigné de l'interrupteur différentiel.
Par exemple le disjoncteur d'EDF ne peut pas vous délivrer plus de 60A. Donc un interrupteur différentiel 63A respectera la règle amont alors qu'un 40A ne la respectera pas
- La règle Aval : Elle consiste à limiter les circuits que l'on mettra après en essayant de s'assurer, en fonction de la nature des circuits que l'on ne dépassera pas le courant assigné de l'interrupteur différentiel. Pour cela la norme à prévu une règle sur les calibres des disjoncteur qui dit que la somme des calibres des disjoncteurs multipliée par 1 pour les chauffage directe, l'ECS et l'IRVE et par 0,5 pour les autres usages ne doit pas dépasser le courant assigné de l'interrupteur différentiel. Mais c'est forcément une règle approximative. Il faut donc également y ajouter un peu de bon sens. En pratique à réserver à des usages peu chargés, par exemple un interrupteur différentiel dédié à l'extérieur avec juste un circuit prises, un circuit éclairage, un circuit portail.
Messages : Env. 10
Dept : Nord
Ancienneté : moins d'1m
 
Membre ultra utile Env. 20000 message Seine Et Marne
A cela change pas mal de choses.
Car de nous jours EDF n'en pose plus des disjoncteur 60/90A donc la question ne se pose pas.

Dans votre cas, même en mettant des ID 63A on aurait 90A>63A, donc la règle amont ne serait pas respectée.

Il faut donc respecter la règle aval sur le cumul des calibres avec les coefficient (1 pour ECS, chauffage direct, IRVE et 0,5 pour les autres usages).

Mais au delà de la norme pure, il faut surtout un peu de bon sens et voire ce qui peut vous amener à dépasser 14kW sous un ID 63A (c'est beaucoup 14 kW)
Carminas
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 20000
Dept : Seine Et Marne
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre ultra utile Env. 20000 message Seine Et Marne
Vous etes sur que c'est 70A et pas 75A ?
Carminas
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 20000
Dept : Seine Et Marne
Ancienneté : + de 12 ans
 
Nouveau membre Env. 10 message Nord
Peut être 75, dans les 70 en tous cas, sûr...

D'accord je comprends mieux dans ce cas, l'évolution des normes change énormément par rapport aux enciennes install'...

Oui c'est ça, ja calcilais tout à l'heure et je me disais aussi qu'avec un diff de 63 A il fallait y aller pour dépasser 14 000 W...

Mais c'est plutôt le respect de la norme qui m'inquiétait, il est clairement dit que 8 circuits max peuvent être protégés par différentiel, mais pour le calibre ça n'était pas très clair mis à part la règle de l'aval qui n'est pas forcément toujours respectée...

Enfin je verrai bien, je vais le faire à la sauce en calculant les puissances à respecter par calibre de différentiels et si jamais ce n'est pas dit "aux normes" puisque c'est une futur location, j'ajouterai un diff supplémentaire...

À savoir que toutes façons le propriétaire souhaite séparer au maximum ces chauffages, je lui ai indiqué que ça n'était pas utile mais il insiste donc je me retrouve avec un radiateur unique de 800W sur un 16A sachant que le 16A peut admettre jusqu'à 3500w max... sous ces conditions, je ne crains aucun problème.

Merci beaucoup en tous cas, je ne m'étais pas dit que l'installe pouvait être trop vieille pour respecter ces normes... ^^
Carminas a écrit:Vous etes sur que c'est 70A et pas 75A ?
Messages : Env. 10
Dept : Nord
Ancienneté : moins d'1m
 
Membre ultra utile Env. 20000 message Seine Et Marne
C'est clair que l'aspect différentiels de la nouvelle norme de 2015 n'est pas pas pensé pour d'anciennes installations de ce type (vu qu'on n'en réalise plus)

Mais il faut en revenir à l'esprit de ce point de la norme :
L'objectif est de ne pas surcharger le différentiel.
Et cet objectif était aussi important avant 2015 qu'après. C'est juste que la nouvelle norme a essayer de le traduire avec des règles plus précises.
C'est pourquoi je parlais de bon sens.

Pour en revenir à votre radiateur de 800W, rien ne vous empêche de mettre un disjoncteur de 4A si cela vous arrange (c'est juste un tout petit peu plus cher et un peu plus difficile à trouver)

Quant aux 8 circuits maxi par différentiel, qui va vous forcément imposer un nombre minimum de différentiels, c'est un critère de confort de la norme afin qu'en cas de défaut un nombre raisonnable de circuit soit coupé.
Avant 2015 le nombre de différentiel était lié à la surface du logement, mais ce critère a été supprimé car pas forcément représentation de la taille de l'installation électrique, et c'est vrai qu'un critère lié au nombre de disjoncteurs est plus pertinent.
Carminas
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 20000
Dept : Seine Et Marne
Ancienneté : + de 12 ans
 
Nouveau membre Env. 10 message Nord
C'est noté merci pour les infos, je vais faire selon les puissances utilisées dans ce cas en respectant également la norme actuelle des 8 circuits max etc...

Merci beaucoup ! 👍
Messages : Env. 10
Dept : Nord
Ancienneté : moins d'1m
En cache depuis hier à 03h05
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis travaux électriquesArtisan
Devis travaux électriques
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Comment choisir ses fils et câbles électriques ?
Comment choisir ses fils et câbles électriques ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos installations électriques
Photos installations électriques
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
16 idées d'éclairages indirects
16 idées d'éclairages indirects
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

1
personne
surveille ce sujet
Voir