Retour
Menu utilisateur
Menu

Aménagement combles, structure plancher

Ce sujet comporte 6 messages et a été affiché 98 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
2
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 10 message Hauts De Seine
Bonjour à tous,
Nous avons comme projet d’aménager les combles présents au-dessus de notre appartement. Nous avons fait venir de nombreux artisans et chacun avait un discours différent des autres, du coup nous souhaiterions déjà avoir votre opinion et ainsi avoir une certaine base technique pour les prochains échanges avec les artisans. Je vous remercie par avance de l'aide que vous pourriez m'apporter.
Je ne suis pas un pro donc j'espère utiliser les bons termes
Voici l'architecture actuelle des combles. Les solives semblent n’être dimensionné que pour soutenir notre plafond et non un aménagement pour y dormir, 130x60 sur une longueur de 5m. A noter que la longueur des fermes est de 10m.






Plusieurs solutions nous ont été proposées :
- Refaire une structure acier venant se reprendre sur les murs ext et le mur poteur au centre.
- Création d'un nouveau solivage, et la deux solutions. C'est ce point qui m’intéresse le plus à ce stade.

La première concerne la mise en place de muraliére sur les murs extérieurs, d'un nouveau reseau de solive 75x225. L'avantage est que cela n'affecte pas la charpente actuellement en place.

La seconde concerne aussi la mie en place d'un nouveau solivage mais orienté perpendiculaire aux fermes.
Actuellement elles travaillent en traction, et le fait d'ajouter des solives posées dessus me semble de trop.
Et à l'inverse de la précédente solution, on vient charger la charpente en place.



Qu'en pensez-vous ?
Merci d'avance
Messages : Env. 10
Dept : Hauts De Seine
Ancienneté : + de 7 mois
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour l'aménagement de vos combles...

Allez dans la section devis aménagement des combles du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de artisans de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les artisans, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-75-devis_amenagement_des_combles.php
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Cotes D'armor
Bonjour
Vous avez posté deux fois la même discussion ;)
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 5000 message 06 (6)
Bonjour

Si j'ai bien compris, il existe une poutre centrale, parallèle au faitage, qui s'appuie entre deux murs ?

Si l'idée est de suppléer cette poutre par une autre en acier, ayant davantage de portance, puis d'y appuyer des solives qui auraient 5 m de portée entre les façades et la poutre centrale, me paraît saine, dans le principe.

Charger les fermes existantes, on ne sait pas ce que ça va donner, sauf à établir une étude précise de l'existant et de la transformation projetée, et peut-être prévoir des renforts ensuite.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 5000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 10 message Hauts De Seine
Bonjour,
j'ai mis à jour les illustrations.
Il n'y aurait aucun remplacement, dans la solution 1, il s'agirait de refaire un nouveau réseau de solivage au dessus de l'existant, avec muraliere sur les murs ext et appui sur le mur porteur central.
La seconde serait de prendre appui au fermes existantes, mais cela voudrait dire charger ces fermes avec les nouvelles solives. Ce qui peut être gênant ?  Comment déterminer leurs futurs comportement ? Chaque poinçon de chaque ferme est en appui sur le murs porteur central.



Messages : Env. 10
Dept : Hauts De Seine
Ancienneté : + de 7 mois
 
Env. 5000 message 06 (6)
Avec un mur central, sur lequel s’appuient les poinçons, ce n’est plus une ferme mais une structure poteau – poutres. Il n’y a pas de traction dans l’entrait.
L’entrait est cependant fléchi du fait que par l’intermédiaire de la petite contrefiche qui lui fait partager la charge que supporte l’arba, sous une panne apparemment.

Des solives en madrier 7,5 x 22,5 classe structurale C24 iraient très bien pour une portée de 5 m entre murs. Entraxe 0.37 m. Je dirais que c’est un peu inconfortable pour un plancher d’habitation normal, mais celui-ci n’est que partiel vu les hauteurs sous plafond, donc sera moins chargé.

NB : J’ai compté plafond placo, panneaux osb, sol à 10 daN/m², cloisons, et exploitation habitation 150 daN/m² (correctif). Si le plafond est en quelque chose de plus lourd, il faudra revoir la copie.

Je suppose que vous pourrez glisser les nouvelles solives entre celles qui existent, pour ne pas perdre de HsP en comble, ou en tout cas le moins possible.

Peut-être même que ça peut se faire sans enlever le plafond existant, et si vous le laissez porté par ses solives actuelles, indépendamment des nouvelles, vous soulagez ces dernières et gagnez en isolation au bruit.

NB : c’est pourquoi j’ai considéré pour mon calcul l’entraxe 0.37 m, qui en fait n’est pas très économique, car sans cela on prendrait de plus fortes sections pour moins d’entraxe, pour moins de bois.

Selon le même principe, on peut mettre des poutrelles acier entre murs, au lieu de madriers bois. Ca peut gagner un peu de hauteur, et éventuellement n’en mettre qu’un entraxe sur deux, avec des lambourdes s'il faut. C’est peut-être une des propositions que vous avez eues.


Autrement, si vous appuyez des solives perpendiculaires sur les entraits, par exemple des bastaings 6.3 x 17. 5 pour une portée de 3.60 m entraxe 0.50 m, vous allez fortement charger ces entraits.

Sous la seule charge du plancher, largeur d’influence 3.25 m, section 15 x 25 (supposé classe C24), portée 5 m, c’est dans les choux avec un taux de travail en flexion de plus de 150 % dans le bois des entraits. Bon, un peu moins pour ce plancher en sous-pente est moins chargé.
Mais attention,  il y a en plus dans l'entrait la flexion venant de la jambe de force.

A mon avis, cela ne pourrait se faire que moyennant de sérieux de renfort de ces entraits, voire par ajout de poutrelles acier pour cela.

Et avec ce système, vous perdriez en hauteur, sauf à enlever les solives existantes, donc le plafond, etc  ….

Il y a plusieurs solutions possibles, d’où la variété des offres que vous pouvez avoir.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 5000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 10 message Hauts De Seine
Hello, merci pour le retour.
Effectivement, le solivage qui maintient mon plafond restera en l'état et du coup sera une charge en moins sur la structure du plancher, ce qui sera du coup un bon point.
En tout cas merci encore pour le point de vue technique. Il s'agira donc de voir l'orientation bois ou acier pour la nouvelle structure orienté dans le même sens que les solives actuelles.
Messages : Env. 10
Dept : Hauts De Seine
Ancienneté : + de 7 mois
En cache depuis le vendredi 05 aout 2022 à 11h22
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis aménagement de comblesArtisan
Devis aménagement de combles
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
8 conseils pour bien aménager ses combles perdus
8 conseils pour bien aménager ses combles perdus
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos de décoration de combles
Photos de décoration de combles
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

2
abonnés
surveillent ce sujet
Voir