Menu utilisateur
Menu

Rubrique «Arrosage, eau de pluie»

Avoir un beau jardin sans être obligé de sortir tous les soirs tuyaux et arrosoirs, c'est possible en créant un arrosage automatique intégré. Ce guide va vous permettre de réaliser vous même votre arrosage intégré. Vous verrez, c'est assez simple a installer, pratique et économique à l'usage.

Nous ne traiterons ici que l'arrosage "classique". Le goutte à goutte sera traité séparement.

devis Arrosage automatique
Demandez 3 devis comparatifs en 5 minutes aux jardiniers paysagistes de votre région !
Gratuit et sans engagement.

Le matériel pour créer votre arrosage automatique

Créer son arrosage intégré peut s'apparenter au légo de notre enfance. Il s'agit en effet d'un jeu d'assemblage de nombreux et divers éléments. Faisons un tour du matériel que vous allez peut-être rencontrer :

La pompe

Si vous puisez votre eau dans une cuve de récupération ou dans un puits, vous devrez vous acquiter d'une pompe. Elle va vous servir à extraire l'eau, mais aussi, à l'envoyer avec la pression suffisante dans votre réseau d'arroseurs.

Emplacement de la pompe

Si l'eau à pomper si situe à plus de 7 mètres de profondeur, vous devrez obligatoirement passer par une pompe immergée. Il est en effet mécaniquement impossible de « tirer » une colonne d'eau supérieure à cette dimension. Attention cependant, nous parlons bien de niveau d'eau et non de profondeur de puits ! Si votre crépine (petit filtre qui se situe au bout du tuyau, dans le puits) est à 15 mètres de profondeur, mais que votre niveau d'eau est à 2 mètres du sol, pas besoin de pompe immergée.

Vous pouvez aussi opter pour une pompe immergée si vous voulez faire place nette dans votre local technique et/ou si vous ne souhaitez pas être dérangé par le bruit. Sinon, une pompe de surface fera parfaitement l'affaire (et votre porte feuille vous dira merci).

Type de pompe

Deux types de pompes existent : mono et multicellulaires. Pour faire simple, une pompe monocellulaire est moins chère, plus simple de conception, mais plus bruyante.

Caractéristiques de la pompe

Ce point est très important. Vous devez choisir une pompe qui convient à votre projet, tant au niveau du débit que de la pression. Pour info, les arroseurs (tuyères et turbines) demande une pression de 2,1 bars pour un fonctionnement optimal. Le débit de votre pompe (en litre par heure) déterminera quant à lui le nombre maximum d'arroseurs que vous pourrez disposer sur un réseau. Nous verrons tout cela plus tard.

Le démarrage automatique de la pompe

Une pompe de base démarre quand on la branche et ne s'arrête que si on la débranche. Pas très pratique. Plusieurs solutions s'offrent à vous :

  • Ajouter un « pressostat » à votre pompe. Il détecte les chutes de pression dans votre réseau (= ouverture d'un robinet / électrovanne) et déclenche la pompe.
  • Acquérir une pompe équipée d'un pressostat intégré.
  • Utiliser votre programmateur (nous le verrons plus bas) pour piloter votre pompe. Attention dans un tel cas, arroser manuellement (= au tuyau) votre jardin ou utiliser un robinet devient un calvaire, car vous devez, chaque fois, vous rendre dans votre local technique pour lancer la pompe.

Le programmateur

C'est le cerveau de votre réseau. C'est lui qui va vous permettre de commander, à heure fixe, l'arrosage de telle ou telle partie de votre jardin.

Le plus simple est le programmateur à pile (ou solaire) qui se branche sur un robinet d'arrosage. Parfait dans le cadre d'un petit jardin via le réseau de la maison.

Viennent ensuite les programmateurs « multivoies » capables de gérer plusieurs séquences d'arrosage, plusieurs zones, l'allumage de la pompe, la pluviométrie... Avant de choisir votre programmateur, concevez, sur papier, votre arrosage pour connaître le nombre de voies dont vous aurez besoin.

Les électrovannes

Les électrovannes sont des robinets commandés électriquement par le programmateur. Enterrées dans le jardin, dans un regard adapté, c'est d'elles que partent les différents réseaux de tuyaux. Vous aurez autant d'électrovannes que de réseau d'arrosage à automatiser. Les électrovannes peuvent être commandés manuellement.


Les tuyaux

Toutes les « canalisations » de votre réseau seront effectués à l'aide de ce qu'on appelle si joliment, un tuyau « polyéthylène ». Ce tuyau, qui supporte des pressions importantes (6 bars), est imputrescible et non gélif. Il existe en plusieurs diamètres (25 et 32mm principalement). Le choix du diamètre se fait en fonction du débit d'eau voulu. Si, pour un réseau donné, la somme des débits des arroseurs est inférieure à 2500l/h (2,5m3/h), un diamètre 25 suffira. Autrement, il faudra passer en 32mm.


Les raccords

Ces jolis tuyaux noirs au nom barbare doivent être raccordés entre eux. Pour cela, on utilise des raccords. Simple d'utilisation, ils offrent une multitude de possibilités :

  • Coude
  • Raccord simple
  • Bouchon de fin ligne
  • Té avec prise en charge
  • Coude avec prise en charge
  • etc ...

 

 

Raccords classiques

(tés, coudes, manchons, ...)

Raccords avec pas de vis

(sortie électrovanne, prise en charge, ...)

Raccords spéciaux

(fin de ligne, réducteur, ...)

 

Vous serez sans doute tenté d'acheter des coudes pour réaliser les angles droits de votre réseau. Sachez cependant que les tuyaux polyéthylène acceptent très bien de prendre un angle, à condition de laisser un rayon suffisant, comme le montre la photo ci-dessous. En vous passant des coudes, vous réalisez une double bonne opération :

  • vous économisez
  • vous évitez les fuites

Certains raccords sont équipés, sous la bague de serrage, d'une autre bague, rotative. Ces raccords sont à privilégier car ils donnent plus de liberté au tuyau lors du serrage du raccord. Celui-ci peut ainsi mieux être orienté, le montage est ainsi facilité.

Les colliers de prise en charge

Ce sont des colliers qui se fixent à l'aide de boulons sur le tuyau à l'endroit où vous souhaitez placer votre arroseur. Une fois en place, il suffit de percer le tuyau a l'aide d'une perceuse et de visser l'allonge, puis l'arroseur.

Certains spécialistes déconseillent son utilisation car, dans le sol, les boulons ont tendance a rouiller et céder, créant ainsi des fuites invisibles. Ils recommandent alors l'utilisation de raccords avec « prise en charge » comme le montre la photo ci-dessous. Ces raccords sont a peine plus chers.

Collier de prise en charge classique Raccord en T avec prisé en charge

Les allonges

Ces petits éléments servent à relier les « colliers de prise en charge » et les arroseurs. Ils sont dotés de plusieurs pas de vis et sont destinés à être coupés à la hauteur souhaitée.


Les arroseurs

Ce sont les éléments qui projettent l'eau. Il en existe deux types :

Les tuyères :

  • Arrosage circulaire permanent (certaines tuyères arrosent en forme de rectangle, comme le modèle PS 5SS de Hunter).
  • Portée : de 3 à 5,5m
  • Rayon : de 1 à 360°
  • Débit : de 48 à 100 litres heure à 360°
  • Durée d'arrosage moyen : 12 minutes

Les tuyères sont destinées aux petites surfaces. Elles peuvent être réglée précisément, que ce soit en ouverture et en portée (même si ce n'est pas toujours clairement expliqué).

Les turbines

  • Arrosage circulaire par jet simple
  • Portée : de 5,5 à 15m
  • Rayon : de 40 à 360°
  • Débit : de 100 à 2600 litres heure
  • Durée d'arrosage moyen : 20 minutes (plus long car toute la surface n'est pas arrosée en même temps)

Les turbines sont destinées aux grandes surfaces. Elles peuvent être réglées précisément elles aussi, que ce soit en ouverture et en portée.

 

Autres

Teflon

Rouleaux de teflon Exemple d'application

Le téflon se présente sur la forme d'un ruban adhésif, sauf qu'il n'est pas adhésif. Il sert à créer une étanchéité sur tous les raccords à viser qui n'ont pas de joint. Il suffit simplement d'entourer le pas de vis de plusieurs tours de ce ruban, puis de visser l'élément.

La clef de serrage

Très utile pour serrer vos raccords, cette clef doit être dans votre caddie au moment des achats !

Les regards

Ce sont des blocs à enterrer dont le capot vient affleurer la surface du sol. On peut y placer les électrovannes, des robinets, jauges, etc ...

Ils existent en différentes formes (rondes et rectangulaires) et différentes tailles. Certains regards incorporent même les électrovannes.

Si vous disposez d'un garage ou d'un sous sol enterré, il n'est pas forcément nécessaire de mettre un regard. Toutes les électrovannes, nourrices et programmateur peuvent être installées au sous sol ou le long du mur du garage à proximité de l'arrivée d'eau principale et c'est bien pratique (en fait même principe que pour le plancher chauffant). Votre installation est mieux protégée en cas de gel. Par contre, attention aux fuites !

N'hésitez pas à vous créer un réseau constitué de regards « bouche d'arrosage ». En en plaçant à chaque coin de votre jardin, vous n'aurez plus besoin d'un tuyau d'arrosage de 100 mètres. Il vous suffira de vous « brancher » sur une de ces bouches.

A noter que certains préfereront à ces bouches des vrais robinets posés au mur (plus pratique pour remplir un arrosoir par exemple). Rien ne vous empêche de combiner les deux (trappes + robinets).

Concevoir votre arrosage automatique

Vous ne vous lanceriez pas dans la maçonnerie de votre maison sans avoir fait de plans ... c'est pareil pour votre arrosage intégré !

Les caractéristiques de votre arrivée d'eau

Avant tout, vous devez impérativement connaître le débit et la pression de votre arrivée d'eau.

  • Dans le cas d'une pompe : il suffit de lire sur le carton, sur l'étiquette ou sur le net les caractéristiques de celle-ci. Les infos à relever sont la pression en bars et le débit en l/h (ou m3/heure, sachant qu'1m3 = 1000 litres)
  • Dans le cas d'une arrivée d'eau type robinet extérieur :
  1. pour le débit, il suffit de chronométrer le temps nécessaire pour remplir un seau, puis de faire un produit en croix : débit (m3/s) = (volume du seau (litre) * 3,6)/ temps de remplissage (sec).
  2. pour la pression, demandez à votre société des eaux ou mesurez la à l'aide d'un manomètre.
  • Si vous n'avez pas encore de pompe, regardez les caractéristiques de celles qui sont dans vos prix.

Le plan de votre arrosage intégré

Pour commencer, il faut un plan de votre terrain et de la maison (plan d'implantation) à l'échelle.

Commencez donc par les plus grands espaces en plaçant les turbines. Tracez, à l'aide d'un compas par exemple, des arcs de cercle dont le rayon serait compris, à taille réelle, entre 5 et 15 mètres par exemple. Petit conseil : travaillez sur une copie de votre plan d'implantation, ou mieux, sur un calque.

Il reste des zones non-arrosées ? Comblez les vides par des tuyères dont le dont le rayon de portée est compris entre 2 et 5 mètres.

Voilà, vous avez un plan d'arrosage. Il vous faut maintenant relier les arroseurs via les tuyaux, en gardant en tête les règles suivantes :

  • La somme des débits de tous les éléments de chaque réseau devra être inférieure à celle de votre arrivée d'eau. Exemple, vous avez 10 tuyères qui consomment chacune 0,34m3/h, soit un total de 3,4m3/h alors que votre pompe ne peut fournir que 2,5 ? Dans ce cas, vous devrez découper la zone en autant de réseaux nécessaires, soit 2 réseaux de 5 tuyères pour notre exemple. Pour connaître les débits de chaque type de turbines et tuyères, selon leur ouverture et leur portée, reportez-vous aux documentations des constructeurs que vous pourrez trouver sur internet. Les principaux fabricants sont Aquaflow, Hunter, Rain Bird, ...
  • Un même réseau ne peut comporter qu'un type d'arroseur (tuyère OU turbine) car les temps d'arrosage ne sont pas les mêmes. Évitez donc de disséminer tuyères et turbines aux 4 coins de votre terrain, vous économiserez en tuyaux et tranchées.
  • Pour un arrosage optimal, évitez les zones non arrosées
  • Plus votre réseau est grand, moins la pression sera élevée en fin de ligne. Estimez une perte de pression de l'ordre de 0,25 bar pour 10m pour du tuyau de 25mm, et 0,15 bar / 10m pour du diamètre 32. Ainsi, si un de vos réseaux fait 50m de long en diamètre 25, 1.25 bar se seront "évaporés" au dernier arroseur. Essayez de bien placer votre source d'eau (si elle n'est pas déjà en place) et d'aller au plus court pour relier vos arroseurs.
  • N'oubliez pas les bouches d'arrosage (voir précédemment). Mettez les sur leur propre réseau de tuyaux (pour ne pas les placer derrière une électrovanne)
  • Essayez, si possible, de faire passer vos tuyaux dans des tranchées communes. Ainsi, vous aurez moins d'ampoules aux mains !
  • Si vous raccordez votre installation au réseau d'eau de votre maison, faites attention de faire le raccordement vers l'arrosage avant l'éventuel réducteur d'eau que le constructeur a pu poser en tête de l'installation de plomberie. L'objectif étant d'avoir de la pression, il ne s'agit pas de la réduire en faisant le piquage au mauvais endroit. Cela concerne les zones où la pression est forte bien sur, le réducteur de pression n'étant pas systématique.

Nota : les grandes surfaces de bricolage (GSB) vous font généralement une étude avec plan gratuite.

Votre plan est maintenant terminé.

Nous vous conseillons de verifier, sur votre terrain, si les mesures sont bonnes en tracant, à la bombe de peinture, les rayons des arroseurs au sol.

La liste des courses

A vous maintenant de dresser votre liste de course. Voici un petit pense-bête :

Programmateur Choisir en fonction du nombre d'électrovannes a piloter
Cable électrique / boitier étanche / domino Selon la distance entre les électrovannes et le programmateur. Selon le nombre de réseaux à piloter.
Electrovanne 1 par réseau à piloter
Raccord de sortie d'électrovanne 1 par électrovanne. Raccord avec pas de vis correspondant à l'électrovanne
Rouleau de 25m de tuyaux diamètre 25 ou 32 Comptez +10%
Rouleau de 50m de tuyaux diamètre 25 ou 32 Comptez +10%
Raccord classique en T Prennez en 1 ou 2 de plus
Raccord classique coudé Prennez en 1 ou 2 de plus
Collier de prise en charge (ou équivalent) 1 par arroseur
Allonges 1 par arroseur. Verifiez que le pas de vis correspond à la fois aux arroseurs et à votre collier de prise en charge
Tuyère portée 3,4m
Tuyère portée 4,1m
Tuyère portée 4,9m
Tuyère portée 5,5m
Turbine portée 5-8m
Turbine portée 9-15m
Teflon Ne pas hésiter à en prendre un paquet
Clef de serrage
Clef pour réglage arroseur Suivant les marques
Regard rectangulaire pour électrovannes Taille selon nombre de réseaux
Bouche d'arrosage
Raccord fin de ligne Prennez en 1 ou 2 de plus

Il ne vous reste plus qu'à vous faire plaisir. Vous noterez le regard désespéré de l'hotesse de caisse lorsque vous allez arriver avec vos quelques 50 pièces à bipper. Grand moment.

La mise en place de votre arrosage automatique

Vous avez votre plan, vos pièces, vos bras ... tout ce qu'il faut ! C'est parti !

Les tranchées

La première étape consiste donc a faire ces joyeuses tranchées. Si vous êtes fort, courageux ou fauché, une seule solution : la pelle. Les autres se précipiteront pour louer une « trancheuse » (comptez 150€ la journée).

La profondeur des tranchées doit etre de plus de 20 cm. Plus la tranchée sera profonde, plus votre réseau sera à l'abri du gel, la profondeur optimale étant de 33cm.

Retirez les cailloux tranchants de votre tranchée. Si il y en a trop, placez un lit de sable.

Pose des tuyaux

Le polyéthylène est une matière rigide. La pose des tuyaux n'est pas toujours aisée, car le tuyaux garde sa forme arrondie. Armez vous de parpaings, briques et autres éléments lourd pour caler vos tuyaux lors de la pose.

Pour poser vos tuyaux dans la tranchée, déroulez le rouleau comme si vous le faisiez rouler au sol. Ainsi, vous éviterez les vrilles.

N'hésitez pas à marquer vos tuyaux, pour ne pas vous perdre lors de la pose des arroseurs !

La découpe des tuyaux peut se faire à la scie à métaux. Veillez à bien rester perpendiculaire au tuyau. Une fois la découpe effectuée, nettoyez la zone de coupe.

Raccord des tuyaux

Les raccords sont simples à poser. Placez d'abord, sur le tuyau, la molette de serrage, puis la rondelle. Enfin, enfoncez le tuyau dans le raccord. Vous devez le sentir glisser sur 1 centimètre le long du joint. Enfin, serrez fortement avec la clef.

Raccord des électrovannes

C'est le moment de raccorder vos réseaux à vos électrovannes. Essayez de faire un montage propre, facile à comprendre si, dans 10 ans, vous deviez vous y plonger à nouveau en cas de panne.

Faite le câblage électrique des électrovannes selon la notice du programmateur.

Enfin, reliez les électrovannes à votre source d'eau (pompe, ...) via une nourrice.

Raccord et réglage des arroseurs

C'est le moment de mettre le collier de prise en charge sur le tuyaux. Fixez le et percez le tuyaux. A ce stade nous vous conseillons de faire fonctionner votre réseau pour le nettoyer avant la pose des arroseurs. Ainsi, la terre, la poussière, les coupes de tuyaux seront évacuées et ne se bloqueront pas dans les arroseurs. Comme nous vous le conseillons plus haut, vous pouvez remplacer les colliers de prise en charge par des raccord en « T » avec prise en charge, plus résistants.

Vous devez déterminer la hauteur optimale de l'allonge, cette pièce qui relie l'arroseur au collier de prise en charge. Sciez l'allonge à la hauteur voulue (essayez de ne pas laisser de sciure de plastique dans l'allonge).

Il ne vous reste plus qu'à entourer les 2 pas de vis de l'allonge de plusieurs épaisseurs de Téflon et visser le tout.

Tous les arroseurs sont en place ? Ouvrez les électrovannes une par une pour verifier l'étancheité de votre installation.

Si tout est étanche, commencez par enfouir les arroseurs, sur quelques centimètres en gardant le corps visible pour pouvoir le tourner au cas où. Ouvrez l'électrovanne et reglez chaque arroseur un par un.

Certains professionnels placent les arroseur dans des tubes PVC. Cela les protèges des coup de pieds et les rend facilement accessibles pour la maintenance. Par contre, votre installation sera moins discrète.

Rebouchage des tranchées

Tout est en place ? Rebouchez, c'est terminé ! Il ne vous reste plus qu'à programmer votre installation et planter !

Notez qu'il est recommandé de placer un grillage avertisseur sur les tuyaux avant de reboucher dans les zones succeptibles d'être bêchées.

Picto link Sur le même thème

Devis arrosageArtisan
Devis arrosage
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Forum arrosageForum
Forum arrosage
Dans le forum, posez vos questions, consultez celles des autres, entraidez-vous.
Photos arrosage
Photos arrosage
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Ce guide vous a-t-il aidé ?
41
3

Discussions du forum :

Rédigé par :

La rédaction de ForumConstruire.com
devis Arrosage automatique
Demandez 3 devis comparatifs en 5 minutes aux jardiniers paysagistes de votre région !
Gratuit et sans engagement.

Les commentaires des membres :

-
Quelqu'un a une idée du coût pour 500m2? En forme de L
0

Rédigé par :

La rédaction de ForumConstruire.com
devis Arrosage automatique
Demandez 3 devis comparatifs en 5 minutes aux jardiniers paysagistes de votre région !
Gratuit et sans engagement.

Autres guides :

[Video] Terrasse bois : utilisez un cloueur !

57 commentaires Vous allez attaquer la construction de votre terrasse en bois ? Outillez-vous ! Le cloueur vous permettra de gagner un temps fou si ...

Réalisation d'un caniveau invisible

40 commentaires Il arrive fréquemment que la réalisation d'une terrasse nécessite un système d'écoulement efficace ...

Grillage : comment choisir sa clôture grillagée ? Prix, conseils et astuces !

0 commentaire Vous souhaitez installer une nouvelle clôture en grillage ? Comme dans beaucoup de domaines, plusieurs critères sont à ...

Terrasse bois : quelle essence de bois choisir ?

29 commentaires Faire le choix d'une terrasse en bois, c'est opter pour une espace exterieur chic, chaud, naturel ... et très à la mode. ...

6 étapes pour réussir son jardin

6 commentaires Le jardin est une extension de la maison, l'endroit où l'on passe parfois le plus de temps dès qu'il fait beau. Autant ...

Bien choisir son abri de jardin

41 commentaires Dès le début de l'automne, à la rentrée, de drôles de petites cabanes poussent sur les parkings de ...

Terrasse bois : exemples de structures

4 commentaires Réaliser soit même sa terrasse en bois peut représenter un gain financier important sur la main d'oeuvre, encore ...

La motorisation des portails et des portes de garages

41 commentaires Motoriser son portail apporte de nombreux avantages dans la vie quotidienne : le confort de ne pas avoir à sortir de son véhicule ...

Choisir son portail (matière, ouverture, prix, ...)

2 commentaires Dès que l'on souhaite clôturer sa maison, que cela soit lors de la construction, d'un déménagement, ou dans ...

Réussir sa haie de jardin

46 commentaires Vous venez d'emménager dans votre maison et vous avez envie de vous couper du monde avec une haie harmonieuse? Envie de changement ...

Terrasse bois : quelques astuces

6 commentaires Vous comptez vous lancer dans la réalisation de votre propre terrasse en bois pour profiter de l'été ? Ce guide ...
Voir