Retour
Menu utilisateur
Menu

Mur de Refend, inertie

Ce sujet comporte 49 messages et a été affiché 13.760 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
5
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 300 message Moselle
Salut a tous.

Je suis actuellement entrain de construire ma nouvelle maison.

Apres avoir lu beaucoup de bien entre le couple ITE/Inertie.

Je construis ma maison en Beton cellulaire de 30cm + ITe de 10cm, soit un R de 5,66.
Cette construction est realisé sur un Vs, la dalle est une dalle alveolaire ( Echo) isoler par 10cm de Pse Th32 sous la dalle, puis au dessus 6cm de pse extrudé soit un R de 5, puis chappe de 7cm.

A l'interieur j'ai 2 murs de refends 4m*2.5m, j'aimerais creer un maximun d'inertie avec ces 2 murs, quelle technique de construction me conseillez vous?

Pour le chauffage j'installerai un petit poele a bois, il sera contre un mur de refend, j'aimerais profiter de l'interie de celui pour chauffer confortablement la maison. Ces murs ce situe au millieu de la maison.


Je pensez realiser ces murs en parpaing de 25 montés a l'envers puis remplie de galet 20/25.

Qu'en pensez vous?

merci

jc
Messages : Env. 300
Dept : Moselle
Ancienneté : + de 11 ans
 
Env. 10000 message Lyon (69)
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux de maçonnerie...

Allez dans la section devis maçonnerie du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de maçons de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les maçons, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-7-devis_maconnerie.php
 
Membre super utile Env. 10000 message Lyon (69)
Citation: Pour le chauffage j'installerai un petit poele a bois, il sera contre un mur de refend, j'aimerais profiter de l'interie de celui pour chauffer confortablement la maison. Ces murs ce situe au millieu de la maison.


Je pensez realiser ces murs en parpaing de 25 montés a l'envers puis remplie de galet 20/25.


Ces murs de refends lourds, ils seront supportés comment ???
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 300 message Moselle
Salut

Sous ces murs de refend il y a des murs de renfend dans le Vs en parpaing de 25cm qui sont sur les fondations.

jc
Messages : Env. 300
Dept : Moselle
Ancienneté : + de 11 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Lyon (69)
Citation: Sous ces murs de refend il y a des murs de renfend dans le Vs en parpaing de 25cm qui sont sur les fondations.



RE,

Ce qui explique ma question.....

en gros la base des murs de refend n'est pas isolée... où j'ai raté un épisode ???
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Super bloggeur Env. 2000 message Lyon (69)
Bonjour.
Il n'y a pas énorme comme longueur , voir peut être du perinsul.
http://www.foamglas.fr/foamglas/article.php?link=aide_d4&[...]=null&path=_5_20_30
Picto recompense Super bloggeur
Messages : Env. 2000
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 300 message Moselle
Effectivement, la base de mes murs de refend ne sera pas isolé, pont thermique.

Il y aurait a tout cassé 1m².

Du perinsul?? je ne connais pas du tout. Ca resiste a l'ecrassemnt d'un mur, qui fera plus de 3t sur 1m²? Ca ne bouge pas dans le temps?
Messages : Env. 300
Dept : Moselle
Ancienneté : + de 11 ans
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
bonsoir,

pour répondre "basiquement" à la question mur de refend lourd :
j'aurais dit agglos retournés emplis de terre ou de sable ou mur en brique.

je dis "basiquement" parce que je n'ai pas calculé les deperditions du refend sous VS mais il est certain que ces deperditions ne supprimeront pas l'interet d'un mur lourd contre un poele
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 16 ans
 
Env. 300 message Moselle
Perinsul je n'ai pas tres confiance. Je pense plutot m'orienter vers du Beton cellulaire., le 1er rang en Bc et le reste en agglos de 25.

Au dessus du 1er mur de refend j'ai une dalle et sur l'autre, j'ai le mur du 1er etage + la dalle.
Messages : Env. 300
Dept : Moselle
Ancienneté : + de 11 ans
 
Membre utile Env. 8000 message
un R de 5 pour la dalle et la meme chose pour les murs ce n'est pas tres logique il y a plus de pertes par les murs, je serais curieux de savoir l'isolation du plafnd qui devrait logiquement etre autour de 15 ^^

sinon pourquoi pas une poutre sous le mur de refend y'en as pas qui font comme ça?
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 8000

Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 300 message Moselle
Salut

Trop tard pour la poutre, le vs est deja fini.

R de 5 pour la dalle, pas tout a fait, 4,8.

Pour les combles perdu, R de 10.
Messages : Env. 300
Dept : Moselle
Ancienneté : + de 11 ans
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
tu es dans quelle région ?
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 16 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Lyon (69)
Bonsoir à tous et à toutes,

Ben voila , j'ai voulu en avoir le coeur net.

Petit calcul "sérieux" de la distribution de températures et des flux de chaleur au pied d'un mur de refend posé sur une dalle isolée des deux cotés et reposant sur un mur en VS....J'en ai un peu bavé et j'ai oublié de mettre la carte de températures sur une clé USB pour illustrer. En gros , il ya quelques dizaines de cm de mur froid à la base... Ce qui arrange bien , c'est que la dalle est isolée par en dessous, donc pas très froide.

Finalement pas très dramatique. Flux de chaleur de l'ordre de 30 W /m2 à la base du mur avec une différence de température (intérieur-VS) de 20 °C. Soit 1.5 W / m2.K, Donc le mur de 25cm et 4 m de long, donc 1 m2 , même sans base isolante, c'est jouable (à mon avis). SI je trouve le temps, je referrais le calcul avec une base en BC.

Tu vois Elisa, j'ai du mal à me passer de mes chers calculs.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
Bonjour Mgarrig,

j'en étais sure !!! ... c'est pour çà que j'avais précisé "pas fais les calculs"
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 16 ans
 
Env. 300 message Moselle
Salut

Et encore tu as pris, un delta de temperature de 20°c, ce qui est deja pas mal entre le Vs et la partie chauffé. Moi je pense plus a 10 ou 15°C.

Par contre j'aimerais bien savoir ce que ca donne avec une base isolé en Bc.....



Jc
Messages : Env. 300
Dept : Moselle
Ancienneté : + de 11 ans
 
Super bloggeur Env. 1000 message Annecy (74)
salut à tous
mgarrig a écrit:Petit calcul "sérieux" de la distribution de températures et des flux de chaleur au pied d'un mur de refend posé sur une dalle isolée des deux cotés et reposant sur un mur en VS....J'en ai un peu bavé


Tu m'etonnes Mgarrig! C'est quasi impossible à modeliser
Je suis dans cette situation, à savoir une maison ITE avec refend central en dur le tout reposant sur un vide sanitaire, constitué de murs en parpaings.
La peripherie du vs est isolée par l'exterieur comme il se doit....

Vous avez tous vu, l'hiver fut rude, il faisait tres froid à l'exterieur....mais dans mon vide sanitaire, il faisait bon.
Ma reponse aura donc logiquement été de renforcer l'isolation du vs en ajoutant une isolation interieure suplementaire dans tout mon VS.(plafond, murs)
J'ignore encore les resultats car le redoux est arrivé entre temps...

Une chose est sure: dans le cadre de l'ITE, le VS et les fondations constituent une faiblesse thermique, et on peut aisement la quantifier avec des pertes en kwh/m2/an/age du capitaine/surface du bateau/etc/etc
- Finacierement, la solution ITE reste ultra efficace meme sans traiter cette faiblesse(voir mon calcul sur mon topic)

Une chose est moins sure: comment va se comporter cette double isolation interieure/exterieure de mon VS....cela ne va t'il pas créer une sorte d'effet venturi et accelerer le flux vers les fondations.....donc de surcroit, exacerber le pont thermique intreseque des maisons ITE??

Là, oui, c'est ultra baléze à modeliser.

Bien à vous
Isolation exterieure !!
Picto recompense Super bloggeur
Messages : Env. 1000
De : Annecy (74)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Lyon (69)
Bonsoir,

Cumulo, j'en ai bavé pour dessiner le modèle, et le faire fonctionner correctement, seulement...

Ce qui est sûrement impossible , et encore , c'est de modéliser le refend dans le contexte d'un vide sanitaire dont la température dépend de la température du sol , de l'aération et de l'isolation extérieure.

Ce que j'ai fait , c'est bien plus simple: un refend qui traverse une dalle isolée, avec le pied au froid à 0°C et la tête au chaud à 20 °C, point barre... Cette config est très facile à modéliser avec un logiciel FEM (le mien c'est CosmosM : http://www.cosmosm.com/pages/products/cosmosm.html). Je trouve que même dans ce cas défavorable, la déperdition n'est pas énorme, donc avec ce résultat on peut être rassuré, surtout si le VS est plus chaud.

Citation:
Une chose est moins sure: comment va se comporter cette double isolation interieure/exterieure de mon VS....cela ne va t'il pas créer une sorte d'effet venturi et accelerer le flux vers les fondations.....donc de surcroit, exacerber le pont thermique intreseque des maisons ITE??


Folklorique comme hypothèse.... Si cela peut te rassurer. Globalement, tu vas augmenter la résistance thermique entre les murs, la dalle et le sol...

Pour Guiss >> je vais essayer de traiter le cas avec une base BC... demain. Il me faut modifier pas mal de chose, voire repartir à zéro.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 10 message Strasbourg (67)
je suis pas très calé en thermique mais je trouve bizzare de faire du cellulaire de 30 avec un isolant de 10! la brique suffirait seule!
sinon pour porter ton voile regarde si la dalle est suffisamment épaisse ou sinon rajoute une poutre
Messages : Env. 10
De : Strasbourg (67)
Ancienneté : + de 11 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Lyon (69)
Bonjour,

Guiss, j'ai refait les calculs avec une base de 25 x 25 cm en béton cellulaire avec un lambda de 0.20 .

la déperdition passe de 30 W/m2 (sans BC) à environ 8 W/m2 (avec BC)...

Une petite image de la distribution des températures:



En bleu, c'est le BC et en blanc les isolants sous et sur la dalle.

Par rapport au cas sans BC, la base du mur de refend en partie chaude, est un peu plus froide, ce qui est logique.

Si cela peut servir...
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 300 message Moselle
Salut

30W/m² et 8W/m² => 3 fois moins.

Y a pas mal de difference. Je pense que ca vaut le coup de faire un rang en Bc.

Qu'en pense tu??

En tout cas merci.


Jc
Messages : Env. 300
Dept : Moselle
Ancienneté : + de 11 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Lyon (69)
Citation: Y a pas mal de difference. Je pense que ca vaut le coup de faire un rang en Bc.

Qu'en pense tu??


Cela semble une bonne solution. En tout cas , je suis surpris que le pont thermique soit aussi faible.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Super bloggeur Env. 2000 message Lyon (69)
Bonjour.
C'est pas hors DTU le béton cellulaire dans le vide sanitaire?

mgarrig : super de mettre en ligne tes calculs
Picto recompense Super bloggeur
Messages : Env. 2000
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 15 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Lyon (69)
[QUOTE=Toufig"]C'est pas hors DTU le béton cellulaire dans le vide sanitaire? [/QUOTE]

Pas dans le vide sanitaire le BC, il sert de base au mur de refend sur la dalle.


Citation: mgarrig : super de mettre en ligne tes calculs


Des fois je me dis que je ferais mieux de m'occuper de MES Pbs au lieu de passer du temps avec ceux des autres... menfin, c'est une question de curiosité... Je dispose d'un logiciel pro assez "rare" qui permet de répondre à pas mal de questionnements. Et puis, j'ai une maison avec peu d'inertie et une chape isolée sur du poly et cela me permet de voir que je pourrais monter un mur inertiel en tronçonnant la chape pour prendre appui sur la dalle, sans pont thermique excessif.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Oise (60)
Guiss a écrit:Salut

30W/m² et 8W/m² => 3 fois moins.

Y a pas mal de difference. Je pense que ca vaut le coup de faire un rang en Bc.

Qu'en pense tu??

En tout cas merci.


Jc


Si tu as déjà fait ton vide sanitaire , tu vas donc faire un 1er rang en BC au dessus de ton plancher ?
Si oui, dans quelle sens vas tu poser tes parpaings? tu veux les monter à l'envers pour les remplir de galets!
Quoique il en soit, ce sera obligatoire pour le 2éme rang sur le BC
Saches aussi que tu auras une fissure tout le long de cette jonction,
Pour les peintures ,il faudra entoiler.

Pour mgarrig, le lambda du BC est de 0,10, tu as pris 0,20 dans ta simulation, bon ça ne change peut être pas grand chose
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Oise (60)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Oise (60)
mgarrig a écrit: Et puis, j'ai une maison avec peu d'inertie et une chape isolée sur du poly et cela me permet de voir que je pourrais monter un mur inertiel en tronçonnant la chape pour prendre appui sur la dalle, sans pont thermique excessif.


Et tu veux absolument capter de la chaleur en ce moment! Si tu veux je peux te prêter des couvertures pour la nuit
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Oise (60)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 300 message Moselle
Salut

Le Lamba du Bc est de 0,09. Pour un Bloc de 25 d'epaisseur, U=0,36.

Pour mes parpaing, effectivement, je vais les retourner, alveole vers le haut est les remplir de sable 0/25.


Pour ce qui est de la fissure entre parpaing et Bc, soit j'enduit, soit je collerai une plaque de platre BA13.

En tout cas la solution du Bc est interresante.

Jc
Messages : Env. 300
Dept : Moselle
Ancienneté : + de 11 ans
 
Env. 300 message Ardeche
Bonjour,

Désolé de taper l'incruste et changer un peu de sujet ... quoique, c'est pour parler d'inertie encore.

Voila un plan rapide de notre future maison.(le sud est en haut)
[IMG]http://www.casimages.com/img.php?i=100304105505738302.jpg[/IMG]

Briques de 20 ext et isolation intérieure de 120mm. Bien evidemment il y a pas d'inertie. Chauffage hydraulique au sol.
Je me demandais si au lieu de mettre une cloison du style Placostyl entre la cuisine et le salon, se serait faisable et utile de monter cette cloison en parpaings pleins de 15 cm (je veux pas mettre plus large pour pas perdre trop d'espace, si 10cm d'epaisseur suffisent c 'est encore mieux).
Gagnerait-on de l'inertie sachant sur cette cloison est exposée plein sud face a la baie vitrée et adossée aux plaque de cuisson ?



zut j'arrive pas à afficher la photo ...
Messages : Env. 300
Dept : Ardeche
Ancienneté : + de 11 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Lyon (69)
RC60 a écrit:Pour mgarrig, le lambda du BC est de 0,10, tu as pris 0,20 dans ta simulation, bon ça ne change peut être pas grand chose


J'ai pris la première valeur qui me tombait sous la main sur google : 0.15 à 0.25 donc médiane 0.2.

Avec 0.10, on tombe à 3-4 W /m2, calcul fait ce matin et logique.

Par contre, je ne vois pas le pourquoi de la fissure.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Oise (60)
mgarrig a écrit:
Par contre, je ne vois pas le pourquoi de la fissure.


Pour un mur de refend , s'il n'y a que des efforts normaux au mur, (pas de charges latérales) on peux penser qu'il n'y aura pas de fissures visibles.
Mais..... entre la logique et la réalité. j'ai des fissures dans ma construction que je ne peux m'expliquer que par une dilatation différente entre BC et béton armé.
Ceci dit , ce type de fissures est sans importance, car on peux toujours les cacher en finition, d'autant plus qu'elles n'évoluent plus par la suite.

Pour Guiss,
Tu es bien obligé de démarrer sur ton rang de BC avec des parpaings a l'envers pour avoir la bonne surface d'encollage entre les deux matériaux, mais ensuite si tu continues toujours avec les alvéoles ouvertes vers le haut, alors là je suis presque sûr que tu ne respectes pas les DTU. Ce serait quand même génant pour des murs de refend!
Tu peux aussi monter ce mur avec des blocs semi pleins, l'inconvénient c'est lourd a manipuler!

Pour un début de retour d'expérience, je pense que trop d'inertie intérieure est un inconvénient l'été.
Aujourd'hui j'avais 22,5° au rdch pour 35° dehors. (volets du sud fermés) Je laisse la porte du sous-sol (qui est à 17° ) ouverte la journée.
Une sensation de fraicheur très agréable. Alors stocker de la chaleur en été, ça ne va pas dans le bon sens!
Mais pour l'hiver? si la maison est bien isolée, il suffit de gérer astucieusement son chauffage. (dans une construction avec planchers chauffants)
Par contre l'inertie , impossible de la maitriser ,alors pour moi, à consommer avec modération!
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Oise (60)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 300 message Moselle
Salut

Tu pense que remplir des parpaings de ce n'est pas une bonne idee Techniquementpar rapport au dtu? Pourtant je ne vois pas ce que je risque, au niveau tenu mecanique, je ne pense pas qu'il y est de soucis, ce mur tiendra la charge.

Au dessus du premier mur, j'aurais la dalle du 1er qui sera posé dessus puis le mur exterieur en Bc du 1er avec son pignon.
Au dessus du deuxieme mur, j'aurais simplement la dalle posée dessus, il me servira de refend de dalle.


Qu'en pense tu? C'est vrai qu'il faut faire attention a tout, j'ai pas envie que mon toit me tombe sur la tete.

Jc
Messages : Env. 300
Dept : Moselle
Ancienneté : + de 11 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Lyon (69)
Bonsoir,

Je ne vois pas pourquoi le montage des blocs bétons à l'envers modifierait leur résistance...

Par contre ce doit être chiant de poser le mortier sur les nervures et pas sur la partie plane.

RC60 a écrit:Pour un début de retour d'expérience, je pense que trop d'inertie intérieure est un inconvénient l'été.


Et moi je pense que cela dépend du climat....

Avec beaucoup d'inertie, la température intérieure de la maison fluctuera peu autour de la valeur moyenne sur quelques jours... Donc les pics de l'AM ou du soir seront atténués. C'est ce qui se passe dans ma vieille maison de Lozère à 1200 m d'altitude. Il fait chaud l'AM mais très frais la nuit, donc au final, la température est stable et faible.. même si 30 °C dehors..

Citation: Alors stocker de la chaleur en été, ça ne va pas dans le bon sens!
Même réponse l'inertie ne stocke pas que de la chaleur , mais aussi la fraicheur des nuits (si elle est présente).

Personnellement, je trouve que l'idée de Guiss d'adosser son poêle à bois à un mur inertiel est logique, et que l'été, si le mur n'est pas exposé bêtement au soleil, il n'y aura pas d'inconvénients.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Oise (60)
Et bien au plus j'y pense, je me dis que mettre des parpaings à l'envers est très risqué.
Lorsque tu mets du mortier sur un parpaing ( normalement monté) ce mortier va fermer et consolider la base du parpaing supérieur.
Si tu fais le contraire, le mortier ne pourra pas fermer complètement le parpaing (puisqu'il y aura du sable dans les alvéoles), et pire, la charge du rang supérieur va venir agir comme un coin sur le parpaing inférieur qui ne sera pas totalement consolidé par du mortier.
Sachant que les parois des alvéoles sont plus fines du coté ouvert (pour permettre le démoulage) la résistance a l'éclatement du parpaing est forcément moindre.
Donc si on vient appliquer des efforts qui agissent comme un coin dans une buche de bois! je ne te fais pas de dessin.
Ce que je dis n'engage que moi et je n'ai aucune certitude, mais avant d'opter pour la solution avec du sable dans des parpaings a l'envers, je réfléchirais à deux fois! Tu dois être sûr a 100 %

Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Oise (60)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Lyon (69)
Bonjour,

Voir cette video :

http://www.youtube.com/watch?v=8VGjA66RSm0

et toutes celles de la même série... Les américains utilisent des parpaings non fermés.... avec uniquement du mortier sur les bords.

Citation:
Sachant que les parois des alvéoles sont plus fines du coté ouvert (pour permettre le démoulage) la résistance a l'éclatement du parpaing est forcément moindre.




Les efforts sont les m^mes quelque soit la direction et je ne pense pas que le joint "consolide" quelque chose. Le mortier, ce n'est pas de la colle.

En tout état de cause, la solution de tranquilité c'est de remplir le bloc avec du mortier maigre
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 300 message "la Bô Baule" (44)
est-ce qu'il ne serait pas plus judicieux de mettre des parpaings semi-allégés, certes beaucoup plus lourd à mettre en place, mais mettre des parpaings à l'envers pour les remplir, ça fait quand même un sacré boulot?
Dieu regarda sa maison, cela lui plut énormément, il demanda à voir ses factures, se retourna et se mit à pleurer.
Messages : Env. 300
De : "la Bô Baule" (44)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 10 message Meuse
Bonjour,
Ayant une construction similaire a celle de GUISS je suis ce sujet de près. Pour le mur de refend je pensais utliser des agglos a bancher et les remplir bien sur de beton.
Certe plus lourd et plus de travail, mais pas de risque de fissures et une bonne inertie pour les 2 saisons.
Messages : Env. 10
Dept : Meuse
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
bonjour,

pourquoi pas des briques type Monomur au lieu des parpaings retournés ?
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 16 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Oise (60)
mgarrig a écrit:Bonjour,

Les efforts sont les m^mes quelque soit la direction et je ne pense pas que le joint "consolide" quelque chose. Le mortier, ce n'est pas de la colle.

En tout état de cause, la solution de tranquilité c'est de remplir le bloc avec du mortier maigre


Ben si quand même, le mortier que tu mets sur le haut du parpaing forme une sur-épaisseur de toutes les parois et surtout ce mortier est solidaire sur toute la surface du parpaing inférieur. Ce qui ne sera pas le cas si ce mortier repose sur du sable.

Les parpaings américains ont des parois bien plus larges.

Ceci dit j'ai recherché dans mes docs, mais je n'ai rien trouvé sur une contre-indication du parpaing monté a l'envers.
Par contre interdiction:
1- de disposer des blocs de parpaings avec des alvéoles perpendiculaires au plan du mur, sauf dans le cas de harpage.
2 - de disposer des blocs avec leurs alvéoles placées dans un plan horizontal

Il faut quand même bien faire attention quand on "inove" en construction
Par exemple, pour le béton cellulaire, les poignées réalisées dans les blocs pour la manutention, ne sont pas autorisées pour la construction en zone sismique. Et pourtant cette petite poignée semble bien anodine dans la résistance globale de la construction.

Pour en revenir au sujet initial, je vous donne une petite observation que j'ai faite dans ma maison.
J'ai des piliers en béton pour supporter une poutre. Pendant les périodes froides lorsque je posais ma main sur le pilier, il était très froid.
La main posée sur les murs en béton cellulaire, la sensation était différente, plus chaud , presque agréable
Alors je me dis , heureusement que mes refends sont tous en BC, et quelle sensation si j'étais adossé a un mur en béton!
Je précise aussi que la maison n'était que très peu chauffé (pendant la construction)
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Oise (60)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Lyon (69)
Bonsoir RC60,

Mesures faites, le voile latéral d'un bloc creux fait 15 mm d'épaisseur sur la face d'appui et 22-23 mm au fond.

Avec 15 mm , pour un bloc de 50 cm de long, 150 cm2 d'appui uniquement sur ces voiles, donc résistance à la compression de 150 x 250 = 37500 kg ( 37,5 tonnes ...) pour un seul agglo !!! (avec du béton bas de gamme à 250 kg/cm2).

Bref...


Sinon, pour ta sensation de froid sur le béton, comparé au BC, c'est une histoire d'"effusivité" et pas de température. Mais tu dois connaitre.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Membre ultra utile Env. 20000 message Eure
mgarrig a écrit:Bonsoir RC60,

Mesures faites, le voile latéral d'un bloc creux fait 15 mm d'épaisseur sur la face d'appui et 22-23 mm au fond.

Avec 15 mm , pour un bloc de 50 cm de long, 150 cm2 d'appui uniquement sur ces voiles, donc résistance à la compression de 150 x 250 = 37500 kg ( 37,5 tonnes ...) pour un seul agglo !!! (avec du béton bas de gamme à 250 kg/cm2).



Calcul flatteur mais hélas complètement faux. Ce n'est pas comme ça qu'on évalue la résistance du parpaing.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 20000
Dept : Eure
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !



je repete encore parce que... j'espère toujours une réponse ...
vous êtes à fond dans vos calculs et vos théories c'est bien mais...
pourquoi réinventer la poudre alors que : un des atouts de la BRIQUE MONOMUR est justement son inertie ?
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 16 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Lyon (69)
Bonjour Elisa,

La brique monomur n'a pas une inertie supérieure au bloc béton à poids égal.

Il me semble me souvenir que Locaterre a monté un mur inertiel en brique, mais en les remplissant aussi de sable pour augmenter la masse.

La meilleure inertie de la brique monomur, c'est pour le système constructif à isolation répartie comparé à blocs bétons + isolation intérieure.

Tournesol a écrit:Calcul flatteur mais hélas complètement faux. Ce n'est pas comme ça qu'on évalue la résistance du parpaing.


Pas si faux que cela. La résistance à la compression
d'un bloc béton courant de classe B40 est de 40 kg/cm2 (4 MPa) pour toute la surface, ce qui pour un bloc de 20cm d'épais. et de 50 cm de long, soit 1000 cm, donne 40 000 Kg


Evidemment pour un mur maçonné, il faut appliquer une minoration d'un facteur 6 en principe, ce qui donne 13 tonnes/m de charge admissible pour un mur de 20 cm en agglos creux.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Oise (60)
Ce qui serait sympa, ce serait de faire faire une manip de compression sur un montage a l'envers rempli de sable.
Dommage que les lycées soient fermés!
Je parie qu'on est loin de la théorie. Moi je ne mettrais pas mes doigts dessous

Finalement je pense que Elisa à raison, la meilleure solution ne serait-elle pas de remplir des briques monomur. Facilité de construction, (pas de parpaing semi allégés, très lourds quand même) et au moins les briques tu peux les mettre dans les deux sens
Seul le problème du cout!
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Oise (60)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Membre utile Env. 8000 message
oui elisa l'inertie dépend de la densité du matériaux, plus il est lourd mieux c'est

pourquoi ne pas prendre des parpaing plein directement plutot que s'amuser a mettre des parpaing a l'envers...
http://www.mesmateriaux.com/article-materiaux-parpaing-plein[...]80-20x20x50cm_1321.html

"Parpaing béton plein haute résistance à la compression pour maçonnerie de mur porteur et coupe feu. Dimension: 20x20x50cm Poids unitaire: 38.00Kg! "
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 8000

Ancienneté : + de 14 ans
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
bonjour,

mgarrig a écrit:
La brique monomur n'a pas une inertie supérieure au bloc béton à poids égal.

je n'ai pas les chiffres mais pourquoi comparer à poids égal ? il faut parler en volume pour comparer en épaisseur pour un mur non ?


La meilleure inertie de la brique monomur, c'est pour le système constructif à isolation répartie comparé à blocs bétons + isolation intérieure.
justement si la brique Monomur a une meilleure inertie qu'un bloc béton PLUS isolation , la comparaison est vite faite avec béton SANS isolation non ?

Il me semble me souvenir que Locaterre a monté un mur inertiel en brique, mais en les remplissant aussi de sable pour augmenter la masse.

je m'en souviens et une fois de plus si l'agglo béton avait donné de meilleurs résultats, ils ne se seraient pas amusé à remplir les alvéoles des briques (chez eux, j'ai rarement vu (pour ne pas dire jamais) des choix constructifs qui ne soient pas issus de calculs et de comparaisons fiables.)


Yoda_51 a écrit:

oui elisa l'inertie dépend de la densité du matériaux, plus il est lourd mieux c'est.
et donc le béton aura une meilleure inertie que... la ouate de cellulose ?



çà doit être le soleil, je vous laisse à vos calculs, je retourne à l'ombre
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 16 ans
 
Env. 300 message Moselle
Salut

Pourquoi des parpaings creux a remplir? Pour le cout/au parpaings plein, pour les dimensions => 25x20x50, pour la facilite de mise en oeuvre =>Poids.
Messages : Env. 300
Dept : Moselle
Ancienneté : + de 11 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Lyon (69)
Bonsoir Elisa,

Elisa a écrit:je n'ai pas les chiffres mais pourquoi comparer à poids égal ? il faut parler en volume pour comparer en épaisseur pour un mur non ?


Parce que l'on ne peut pas comparer objectivement en volume qui désavantage la brique monomur puisque plus légère que le bloc béton...

Mais serait à l'avantage de briques pleines par rapport à aggos creux.

Les chiffres que j'ai (en volume):

Brique : densité 700 à 750 kg/M3, capacité thermique : 202 Wh/m3.K

Bloc béton: densité 850 à 950 kg/m3 , capacité : 250 Wh/m3.K.

Citation: justement si la brique Monomur a une meilleure inertie qu'un bloc béton PLUS isolation , la comparaison est vite faite avec béton SANS isolation non ?



Là, soit tu fais exprès, soit c'est la chaleur... L'inertie d'une maison avec isolation intérieure rapportée est négligeable, même si elle est construite en monomur.

Citation: et donc le béton aura une meilleure inertie que... la ouate de cellulose ?


1Kg de ouate de cellulose a une bien meilleure inertie que 1 kg de béton, mais 1 m3 de ouate a une inertie 20 fois plus faible qu'un m3 de béton....

Citation: çà doit être le soleil, je vous laisse à vos calculs, je retourne à l'ombre


Sage résolution.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 14 ans
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis maçonnerieArtisan
Devis maçonnerie
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Le dosage du béton
Le dosage du béton
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos de maçonneries, élévation des murs
Photos de maçonneries, élévation des murs
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Enduirama : comparez les rendus des enduits
Enduirama : comparez les rendus des enduits
Découvrez les outils et services exclusifs de ForumConstruire.com

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

5
abonnés
surveillent ce sujet
Voir