Retour
Menu utilisateur
Menu

Etude de sol suite à projet de lotissement

Ce sujet comporte 2 messages et a été affiché 1.722 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
1
personne
surveille ce sujet
 
Env. 10 message Cote D'or
Bonjour
Nous avons réservé un terrain dans un lotissement en cours de réalisation
Nous venons d'être destinataires d'une étude de sol G12 limitée à l'étude des voiries et aux systèmes d'infiltration des eaux pluviales confiée à FONDASOL
Voici des extraits de l'étude :


1 – Zonage sismique
Le secteur s’inscrit dans une zone sismique « 1 » : Zone d’aléa très faible d’après le décret n°2010-
1255-doc 3 du 22/10/2010.


2 – Aléa retrait/gonflement des argiles

Le site se trouve dans un secteur d’alea « à priori nul » comme le montre la carte ci-dessous
extraite du site internet du BRGM : http://www.argiles.fr :


3 - Résultats des sondages géologiques

Nous avons réalisé 5 sondages de reconnaissance géologique à l’aide d’un wagon drill notés DES1 à
DES5,

Le sondage DES5 a été réalisé juste à côté de la parcelle que nous avons réservée :
Mise en évidence, sous 20 cm à 30 cm de terre végétale, de haut en bas, les
formations suivantes :

une argile brune/ocre avec + ou – de cailloux (cf. coupes précises en annexe) reconnue
jusqu’aux profondeurs et cotes suivantes :

Sondage DES1 DES2 DES3 DES4 DES5
Prof. (m) 0.8 0.7 0.6 0.9 1.1
Cote 337.7 337.0 333.4 332.3 331.5



une argile beige/grise avec + ou – de cailloux (cf. coupes précises en annexe) reconnue
jusqu’aux profondeurs et cotes suivantes :

Sondage DES1 DES2 DES3 DES4 DES5
Prof. (m) 3.6 3.2 1.2 0.9 1.8
Cote 334.9 334.5 332.8 332.3 330.8


un marno-calcaire reconnu jusqu’à l’arrêt des sondages aux profondeurs et cotes suivantes :

Sondage DES1 DES2 DES3 DES4 DES5
Prof. (m) 5.0 5.0 3.0 1.9 3.0
Cote 333.5 332.7 331.0 331.3 329.6

On constate que l’argile est plus épaisse en partie haute du site (de l’ordre de 3 m), alors qu’en
partie médiane et basse du site nous rencontrons rapidement le marno-calcaire.



4 – Niveaux d’eau

Aucune arrivée d’eau n’a été rencontrée au cours des investigations effectuées entre les 30/11/2011
et 03/12/2012.

Le projet, qui ne comporte pas de sous sol, ne sera pas concerné par une nappe. Seules des
circulations d’eau ponctuelles pourront venir perturber les terrassements au moment des travaux
selon les conditions météorologiques. Le recours à un léger pompage ne sera pas à exclure.



5 – Problématique des terrassements

Nos sondages ont mis en évidence la présence de marno-calcaire à faible profondeur en partie
médiane et basse du terrain. Les terrassements nécessiteront la mise en œuvre d’une pelle puissante
et d’un BRH.








6 – Essais de perméabilité in situ

Nous avons réalisé 4 essais Lefranc, norme NFP 94-132, par injection.

Le procédé consiste à descendre le tubage Ø 83 mm à la profondeur de l’essai, à le nettoyer et à
mettre en place des graviers calibrés. On retire le tubage sur une cinquantaine de centimètres et on
réalise une poche dans le sol. On injecte l’eau à débit constant et on mesure la remontée dans le
tube jusqu’à stabilisation. A partir des différentes mesures, on déduit le coefficient de perméabilité
du sol. La perméabilité a été estimée en régime permanent.

Le tableau ci-dessous résume les perméabilités moyennes calculées.

Sondage DES1 DES2 DES5 DES4
Profondeur (m) 2.25 2.25 1.50 1.40

Sols Argile beige/grise Marno-calcaire
avec + ou – de gris/beige
cailloux

k (m.s-1) 7.0.10-7 1.0.10-6 6.10-6 3.0.10-6

Les perméabilités mesurées sont assez classiques pour des matériaux de type argileux ou marno-
calcaire.

Nous retiendrons donc une perméabilité moyenne locale au droit de l’argile beige/grise et du
marno-calcaire de 3.10-6 m.s-1.

Rappelons que ces essais sont effectués dans une poche de faible dimension, la perméabilité dans un
grand volume est souvent supérieure (facteur 10 près).






Je comprends que toutes ces informations puissent être indigestes à lire mais que peut on raisonnablement penser de ce futur lotissement sans jouer à madame soleil
Il est clair qu'une étude de sol de notre parcelle sera à réaliser avant toute chose. Je crois comprendre qu'il n'est pas possible de faire de sous-sol...
J'attends vos remarques avec impatience
Messages : Env. 10
Dept : Cote D'or
Ancienneté : + de 8 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour la réalisation de fondations...

Allez dans la section devis fondations du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de maçons de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les maçons, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-118-devis_fondations.php
 
Membre ultra utile Env. 20000 message Eure
1- Ce n'est pas une étude qui permet de définir des fondations mais uniquement les conditions hydrologiques du sol. Aucune mesure de résistance.
2- Elle ne dit pas qu'il n'est pas possible de faire un sous-sol mais que "le projet ne comporte pas de sous-sol", ce qui n'est pas du tout la même chose.
De préférence, passez par le forum pour exposer vos problèmes. Réservez les MP aux cas plus "intimes"

.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 20000
Dept : Eure
Ancienneté : + de 12 ans
En cache depuis le samedi 18 septembre 2021 à 02h32
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis fondationsArtisan
Devis fondations
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Tout savoir sur les fondations
Tout savoir sur les fondations
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos fondations - VS
Photos fondations - VS
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Temps de séchage du béton
Temps de séchage du béton
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

1
personne
surveille ce sujet
Voir