Menu utilisateur
Menu

Grosse Galére avec BDL / résidence picarde -habitat concept

Ce sujet comporte 91 messages et a été affiché 35.794 fois
Lancer un nouveau sujet Poster une réponse
syruss
Auteur du sujet

Picto recompense Nouvel Aviseur

Messages : Env. 40
De : Amiens (80)
Ancienneté : + de 6 ans
Le 23/12/2013 à 12h56
Grosse Galére avec BDL / résidence picarde -habitat concept
Bonjour


Nous avons fais confiance en sollicitant ce constructeur qui a pignon sur rue et qui est un membre adhérent de l'Union des Maisons Françaises (UMF)
dont les slogans principaux sont :

http://www.residencespicardes.com/

"1er constructeur régional" et "Faire construire sa maison avec Résidences Picardes (24 ans d'expérience dans le paysage picard)
c'est la garantie d'une maison de qualité et un gage de sérieux dus à une expérience acquise depuis plus de 20 ans et une commercialisation constante".




http://www.groupe-bdl.com/ groupe BDL (Résidence Picardes - Habitat Concept)
BDL PROMOTION , filiale du groupe BDL à Salouel








Le projet de construction :

• 21 octobre 2011 : CCMI signé (cout du projet 140000 euros)
• 05 janvier 2012 : compromis vente signé, terrain vendu par BDL PROMOTION , filiale du groupe BDL à Salouel ... je n'ai pas eu le libre choix du constructeur.

• 02 fevrier 2012 : Résidences Picardes m' adresse la facture de 300 euros pour l'étude de sol, je refuse cette facture.

• 02 juillet 2012 : ouverture chantier, délai de construction 14 mois soit livraison prévue le 03 septembre 2013

• 12 au 19 mars 2013 : Arret de chantier intempéries sans justificatifs

• 15 avril 2013 : Constat d'huissier pour les différentes malfaçons

• 02 mai 2013 : Constat d'huissier en présence du constructeur (responsable agence et directeur technique)

• 03 juillet 2013 : Rapport de la SOCOTEC de Dury 80480
"Lerattrapage de hauteur de maçonnerie a été réalisé à l'aide d'unmortier dont il ne nous a pas été possible de connaitre la composition exacte. Ce dernier ne présente pas de friabilité particuliére et sembleassurer sa fonction aussi bien vis à vis de la solidité que del'étanchéité"

• 21 juillet 2013 : Résidences Picardes s'engage à régler les frais d'expertises

• 25 septembre 2013 Par l'intermédiaire de leur Avocat, Résidences Picardes me propose un expert (ce que je refuse, je propose le mien) et me demande de régler les
factures des 60% et 75% !


====> Alors qu'il reste à faire ­ l'enduit de façade - le plancher chauffant - les carrelages - la pose du ballon d'eau chaude ....
====> et la multitudes de malfaçons dont les DTU ne sont pas respectés



Moi, qui était très heureux et fier de pouvoir faire bâtir et d'habiter un pavillon.

Quel ne fût pas mon désenchantement et désormais c'est le cauchemar !!!
Je suis un papa attentionné et ayant deux enfants et étant separé, je souhaitais un nouveau départ pour nous trois

A ce jour, ma maison, Ma RUINE m'aurait du être livrée courant septembre 2013, le délai de livraison est déja dépassé.... la construction est en béton cellulaire et est au stade du hors d'air.

Mais rien ne se passe correctement, j'ai bien essayé de mettre en garde mon cdt mais rien n'y a fait. Les mois passent, la construction s'est poursuivie malgré les 2 constats d'huissiers et réunions de chantier avec les responsables.

Je n'ai pas eu d'autres choix que de revenir vivre chez mes parents pendant la construction de notre maison, je ne pensai pas que cette situation durerai plus longtemps que prévue.

Je vis dans une chambre aménagée dans un sous sol avec mes deux enfants, nous sommes à l'étroit, les enfants auraient du avoir chacun leur chambre et une grande maison et un jardin pour
nous trois... tout était bien pensé.


L'impact MORAL et FINANCIER sont présents, mon état psychologique, physiologique est désastreux.... notre vie privée est devenue inexistante ...les épisodes cauchemardesques de ma construction me reviennent toutes les nuits.

Nous ne pouvons recevoir nos amis chez mes parents, mes parents étant âgés, il est souhaitable de respecter le calme et la vie de chacun.

Dans de telles conditions de vie et vu l'ampleur des dégâts de mon pavillon , mon moral est au plus bas.

Ma maison est une ruine et elle est prise pour une poubelle : des excréments et de l'urine ont êté retrouvés sur les murs de la cave : autant d'attitudes lamentables.

Cdlt

Edité 2 fois, la dernière fois il y a +5 ans.
1
Partager
Auto-promo
Trouvez des pros
Ne vous prenez pas la tête pour une expertise en batiment...

Allez dans la section devis expert en bâtiment du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de experts de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les experts, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-124-devis_expert_en_batiment.php
stephplr77

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 30000
De : Sur Le Forum (77)
Ancienneté : + de 15 ans
Le 23/12/2013 à 13h18
Bonjour

Pourquoi ne pas créer un récit ?
0
De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent (Coluche)
Partager
syruss
Auteur du sujet

Picto recompense Nouvel Aviseur

Messages : Env. 40
De : Amiens (80)
Ancienneté : + de 6 ans
Le 23/12/2013 à 13h40
stephplr77 a écrit:Bonjour

Pourquoi ne pas créer un récit ?



Bonjour stephplr77,
Oui je vais le faire dés que possible .. merci du conseil.
Cdlt
0
Partager
dargoll

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 3000
De : Taden (22)
Ancienneté : + de 7 ans
Le 23/12/2013 à 13h54
Bonjour,

Désolant de lire tel récit.

Le point positif dans cette histoire c'est que vous êtes couvert par un CCMI alors que le constructeur vous ayant vendu le terrain, il aurait pu faire une VEFA.

Vous auriez du réceptionner la maison en septembre ? et bien les indemnités de retard courent depuis maintenant un moment. Hésitez pas à les déduire au fur et à mesure des appel de fond.

Rapprochez vous de l'aamoi aussi. C'est certes une dépense de 100 euros en cette période mais l'association vous permettra peut être des lourds frais d'avocat et un allongement de la procédure.

Courage et tenez nous informé.
3
Un peu d'aide pour votre CCMI ?
http://urlz.fr/3Ikg
Partager
tanios

Messages : Env. 300
Dept : Maine Et Loire
Ancienneté : + de 5 ans
Le 23/12/2013 à 14h22
Bonjour , alors moi ce que je ferais je prendrais mes gosses et direction la maison pour dormir etc... meme si y a rien dedans et ni de chauffage je resterais . Je convoque la presse , grosse affiche sur ma maison avec explication des faits rapide , . ( avec les fetes de fin d'année ça va faire avancer les choses )

Direction mon médecin qui me mette en arret de travail cause énorme dépression , j'attaque le constructeur en justice sur touts les points que je peux ....

ça va faire de la bonne pub au constructeur ...
0
Partager
dargoll

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 3000
De : Taden (22)
Ancienneté : + de 7 ans
Le 23/12/2013 à 14h25
Pas possible puisque la maison n'est pas réceptionnée.
0
Un peu d'aide pour votre CCMI ?
http://urlz.fr/3Ikg
Partager
tanios

Messages : Env. 300
Dept : Maine Et Loire
Ancienneté : + de 5 ans
Le 23/12/2013 à 14h34
Alors je dors dans une tente devant la maison encore mieux . Car prendre la direction vers lettre recommandé , huissier etc....ça va prendre des années , le constructeur il en a rien à foutre lui il sera devant sa dinde bien au chaud pour noel .

On vit dans un pays ou tout le monde fait ce qu'il veut il faut se mettre ça en tete . Alors changer de tactique bon sang!!!!!!
1
Partager
dargoll

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 3000
De : Taden (22)
Ancienneté : + de 7 ans
Le 23/12/2013 à 14h39
Ce qui est faisable, c'est comme souvent vu, adhérer a l'aamoi, faire un récit détaillé de construction ici et mettre un panneau avec lien vers le récit sur le terrain.

https://www.forumconstruire.com/panneau/
1
Partager
tanios

Messages : Env. 300
Dept : Maine Et Loire
Ancienneté : + de 5 ans
Le 23/12/2013 à 14h44
Oui mais ma proposition est encore mieux .
0
Partager
syruss
Auteur du sujet

Picto recompense Nouvel Aviseur

Messages : Env. 40
De : Amiens (80)
Ancienneté : + de 6 ans
Le 23/12/2013 à 19h40
Bonsoir je prend note mais la solution camping ... je ne peux pas faire ça avec les enfants surtout a noël, je vs tient au courant merci pr vos conseil et votre aide et je m 'occupe du panneau ...
1
Adhérent AAMOI N° 5037
MAISON TEMOIN
http://aamoi.fr/AAMOI/index.php?option=com_content&view=[...]amp;Itemid=130#picardie
Partager
griottine

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 7000
Dept : Drome
Ancienneté : + de 7 ans
Le 23/12/2013 à 19h53
En fait je ne comprends pas ce qui vous arrive.
Quelles sont ces malfaçons dont vous parlez ?
Puisque le seul morceau de rapport que vous rapportez ici et que vous soulignez en rouge ne montre rien de problématique : le mortier n'est pas friable et ne pose pas de pb au niveau étanchéité et solidité.
Citation: Le rattrapage de hauteur de maçonnerie a été réalisé à l'aide d'un mortier dont il ne nous a pas été possible de connaitre la composition exacte. Ce dernier ne présente pas de friabilité particulière et semble assurer sa fonction aussi bien vis à vis de la solidité que de l'étanchéité"


Alors quels sont les pb qui vous rendent si véhéments ? qu'est ce qui rend votre maison inhabitable ? q'est-ce qui fait que vous la qualifiez de ruine, de poubelle ???


Sans preuves, sans éléments concrets votre récit pourrait être assimilé à de la diffamation.






"Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose", disait le philosophe ...
2
Partager
griottine

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 7000
Dept : Drome
Ancienneté : + de 7 ans
Le 24/12/2013 à 09h19
Ne faudrait-il pas "anonymiser" ce témoignage tant que syruus n'est pas revenu donner des explications ?
Ou suis-je la seule à me poser des questions ? Unsure
1
Partager
syruss
Auteur du sujet

Picto recompense Nouvel Aviseur

Messages : Env. 40
De : Amiens (80)
Ancienneté : + de 6 ans
Le 27/12/2013 à 00h51
Bonjour Griottine

mon récit est ouvert , je suis entrain de l 'alimenter en photos

Je ne suis pas là pour diffamer ,ni dénigrer mon constructeur , simplement relater des faits réels , après deux constats d huissiers , un expert a été missionné par mes soins .

il s 'avère que le rapport fait 58 pages , plusieurs malfaçons et dtu non respecter ..

ci dessous les points les plus importants cités dans le rapport d expert..

cdlt.
0
Partager
syruss
Auteur du sujet

Picto recompense Nouvel Aviseur

Messages : Env. 40
De : Amiens (80)
Ancienneté : + de 6 ans
Le 27/12/2013 à 01h35
Différents passages décrit par l expert...
Avis sur la qualité de l’arase réalisée sous le plancher bas du RDC.

Au vu des ouvrages exécutés, l’Expert relève :

• Que l’arase a été effectivement réalisée avec un béton maigre dont sa compacité est douteuse
• Qu’après sondage destructif, les armatures semblent être manquantes au droit de l’angle saillant formé par la façade principale Est et le pignon Nord
• Qu’une fissure est perceptible sur les ouvrages en infrastructure de
l’angle saillant formé par la façade principale Est et le pignon Nord
• Que par endroit le niveau du terrain naturel est situé au-dessus de la coupure de capillarité
• Que (selon les dires du Constructeur) les fondations du vide sanitaires sont implantées à -0.75 m du terrain naturel alors que lebâtiment est construit dans une zone avec présence d’argiles moyennes
• Que le bâtiment est dépourvu de drain alors qu’il est implanté dans une zone avec présence d’argiles moyenne
• Que la plannelle périphérique du plancher bas du RDC est endommagée suite à repiquage de l’enduit d’imperméabilisation ;

– Arase implantée entre les murs en infrastructure et le plancher bas du RDC, réalisée avec matériau inadapté.

– Arase implantée entre les murs en infrastructure et le plancher bas du RDC, réalisée avec matériau inadapté. Enduit d’imperméabilisation et plannelle défectueuse après repiquage.

– Absence d’armature au droit du poteau raidisseur implanté à l’angle de la façade principale Est et le pignon Nord. Chute EP non et se déversant directement au pied du bâtiment.


– Arase réalisée avec un béton maigre non approprié. Enduit d’imperméabilisation et planelle défectueuse après repiquage.

–Angle saillant formé par la façade principale Est et pignon Nord. absence d’armatures), ( fissure horizontale),( chute EP non raccordée).

******************************


Arase des murs en infrastructure.

• En l’état, l’arase est comprise entre 9 à 10 cm d’épaisseur et donc
pouvant être dispensée d’armatures horizontales, réalisée avec un
béton maigre (100Kg ciment /m3 au plus) de nature poreuse et donc
sensible à l’eau et au gel, constitue une malfaçon à la règle de l’art
pouvant affecter la solidité de l’immeuble.

• L’avis donné par le Bureau de Contrôle SOCOTEC à dire que l’ouvrage
ne présentant pas de désordre pouvant être considéré comme conforme,
est quelque peut contestable et ne pas donc pris en considération dans
l’analyse de l’Expert.

******************************

Absence d’armatures au droit de l’angle saillant formé par les façades
Est et Nord


• Après un sondage destructif, le Constructeur constate effectivement
que les armatures sont manquantes.
• La fissure horizontale est consécutive au manque de rigidité de la
maçonnerie accentuée par un tassement différentiel causé par
l’écoulement des eaux de pluie de la chute de la gouttière non
raccordée et implantée juste au dessus favorisant ainsi le gonflement
localisé du sol.
• En l’état, l’absence d’armature à l’angle de la façade principale
Est et pignon Nord accentué par la présence d’une fissure horizontale,
constitue une malfaçon à la règle de l’art pouvant affecter la
solidité de l’immeuble.

******************************

Implantation du plancher bas du RDC par rapport au terrain naturel.

• Par endroit, après régalage des terres, la coupure de capillarité du
plancher bas du RDC se trouvera à zéro voir en-dessous du terrain naturel.
• En l’état l’implantation du plancher bas du RDC en dessous du
terrain naturel, constitue une malfaçon au regard de la règle de l’art.


.******************************

Adaptation au sol.

• Nécessité de l’usage d’un drain

• Au regard de la carte des aléas, le bâtiment dépourvue de drain est
implanté dans une zone avec présence d’argiles moyennes.
• Toutefois compte-tenu de la présence éventuelle d’eau présente dans
des sols peux perméables, un complexe drain en phase définitive est à
prévoir en périphérie du bâtiment.
• En l’état, les adaptations des fondations à moins de 0.80 m de
profondeur dans un sol avec présence d’argiles moyennes, constitue une
malfaçon au regard de la règle de l’art pouvant affecter la solidité
de l’ouvrage en cas de sécheresse.
• L’absence de drain en périphérie du bâtiment implanté sur un sol peu
perméable, constitue une malfaçon au regard de la règle de l’art
pouvant affecter la solidité de l’ouvrage.

******************************

Défaut de remplissage de certains joints

• Après vérification, l’Expert constate effectivement que les joints
de certains blocs ne sont soit pas suffisamment ou pas du tout remplis.
• Le défaut de remplissage de certains joints entre blocs, constitue à
une malfaçon au regard de la règle de l’art.


******************************

Fissure sur poteau béton dans le garage


• Il s’agit ici d’une fissure de retrait suite à reprise de bétonnage

• En l’état, l’arrêt de coulage du poteau ayant pour vocation la
reprise de descente de charge du plancher haut du RDC, constitue à une
malfaçon au regard de la règle de l’art pouvant affecter la solidité
de l’immeuble, alors que les normes en vigueur imposent un coulage
d’un seul tenant.

******************************


Ventilation des couvertures

• Les chatières destinées à la ventilation de la couverture des
versants avant et arrière, ne sont pas correctement placées si la
ventilation basse de la couverture à l’égout du toit n’est pas
assurée.
• En l’état, la pose des chatières ainsi réalisée et/ou l’absence de
ventilation en partie basse de l’égout du toit, constituent une
malfaçon au regard de la règle de l’art

******************************

Charpentes industrielles

• Les fermettes de charpente en appui sur la maçonnerie, sont
dépourvues de fixation
• En l’état le défaut de fixation des fermettes contre les pointes de
pignons, constitue une malfaçon au regard de la règle de l’art.

******************************

Absence de ventilation primaire.

• Le constructeur a omis la ventilation primaire devant assurer la
ventilation de la chute des EV.(Chantier en cours).
• La ventilation est un dispositif permettant le renouvellement de
l'air à l'intérieur des ouvrages, afin d'évacuer les gaz de
fermentation issus du réseau. Une mauvaise ventilation peut
occasionner une odeur désagréable.
• Dans tous les cas, leur mise en oeuvre est rendue obligatoire
• En l’état l’absence de ventilation primaire du réseau d’évacuation
des EV (sous toute réserve d’un clapet à membrane), constitue une
malfaçon au regard de la règle de l’art.

******************************

L’alimentation d’eau de ville n’est pas en position hors gel


• En l’état, la non mise hors gel de l’alimentation d’eau de ville,
constitue une malfaçon au regard de la règle de l’art.

******************************

Fuites thermiques au droit du plancher haut du garage.

• Certains hourdis polystyrènes sont mal ajustés et présente des jours
entre éléments favorisant des fuites thermiques.
• Désordre de catégorie pouvant affecter la destination et l’usage du bâtiment.

******************************

Ventilation du sous-sol.

• Le sous-sol est ventilé par une amenée d’air frais en repiquage depuis l’extérieure.
• L’installation en place est dépourvue de grilles anti rongeurs. Le
complexe statique est inexistant.
• En l’état, la ventilation unique du sous-sol constitue une malfaçon
au regard de la règle de l’art.
• Le défaut de grilles anti-rongeurs en partie extérieure, constitue
une malfaçon au regard de la règle de l’art.
• L’absence de ventilations basses, constitue une malfaçon au regard de la règle de l’art.


******************************

Désordres sur la saillie de toit de la façade principale Est.


• Au regard des ouvrages exécutés, l’Expert constate que le désordre
est répétitif à plusieurs endroit de la façade principale Est.
• Il s’agit d’un désordre à caractère esthétique.
• La dépose localisée puis la repose avec de nouveaux éléments s’impose.
Les planches de rives des façades avant et arrière ne sont
pas bien alignées

******************************

Fissure sur coffre de volet roulant

• La fissure sur le coffre du volet roulant du pignon Sud, constitue à
une malfaçon au regard de la règle de l’art.

Fissure sur coffre VR du pignon Sud

******************************


Appuis et seuils de baies.

• Le joint implanté au milieu des deux éléments de l’appui de baie de
la façade principale est défectueux
• Au regard des ouvrages exécutés l’Expert constate que le
Constructeur à pris l’initiative de piocher l’ensemble des seuils de
baies.
• En l’état, la réalisation de nouvelles pièces d’appuis impose la
dépose des menuiseries afin de garantir l’étanchéité de la traverse
basse de la menuiserie avec la maçonnerie.


******************************

Déformation du linteau du garage

• Ce désordre récurrent sans conséquence grave sur la solidité du
bâtiment, est souvent associé à un mauvais calage des blocs creux qui
se déforment lors de la phase de remplissage du béton.
Déformation du linteau de la porte de garage

******************************

Choc sur la porte de garage.

• La face extérieure de la porte de garage est endommagée à plusieurs
endroits suite à choc.
Choc sur porte de garage


Qualité de la maçonnerie qui constitue la superstructure


Premier rang de l’encuvement des pieds de charpente
désolidarisé de la dalle lors de la mise en place de l’échafaudage en
console




[img]http://[/img]

Edité 5 fois, la dernière fois il y a +5 ans.
2
Partager
dargoll

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 3000
De : Taden (22)
Ancienneté : + de 7 ans
Le 27/12/2013 à 08h11
Ouch
0
Partager
En cache depuis le vendredi 11 octobre 2019 à 08h14

Ce sujet vous a-t-il aidé ?
10
0

Picto forumC'est intéressant aussi !

Devis expert en batimentArtisan
Devis expert en batiment
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Guide : Que faire en cas de malfaçon ?
Guide : Que faire en cas de malfaçon ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

10
personnes
surveillent ce sujet
Voir