Retour
Menu utilisateur
Menu

Fissures intérieure maison 1979 beton cellulaire

Ce sujet comporte 7 messages et a été affiché 3.979 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
1
personne
surveille ce sujet
 
Env. 10 message Loiret
Bonjour,

J'aimerai avoir quelques avis extérieurs avant de sonner la cavalerie des experts en tout genre...
Nous habitons depuis peu une maison de 1979. Nous avons eu très peu d'infos de la part des anciens propriétaires. Nous savons qu'elle est en béton cellulaire, sur fondations parpaing (le garage est total et quasi totalement enterré). Les cloisons intérieures sont en briques plâtrières, mais je crois que le mur porteur qui traverse toute la maison est plutôt en béton ou parpaing. elle a été entièrement rénovée en 2002-2003, mais TRES IMPORTANT : je ne sais pas si le crépi extérieur a été simplement nettoyé ou refait, et nous sommes dans une zone à risque moyen pour les gonflements d'argile. La maison est au sommet d'une pente de terrain. L'avant de la maison est de niveau avec le terrain, et il y a une rampe creusée pour descendre dans le garage. L'arrière de la maison correspond à la pente, il y a donc eu remblai pour obtenir une terrasse à niveau avec le rdc.

Quand nous avons visité, il y avait une fissure le long de l'escalier (en béton), mais cela suivait la dalle de l'étage horizontalement, puis partait en diagonale dans la zone de la cheminée qui est de l'autre côté.
On s'est dit que c'était normal (poids et travail de l'étage, chaleur du feu, tout çà...).

Une fois emménagés, en nettoyant la maison, patatras, j'en ai trouvé d'autres des fissures.....
Je vous mets des photos à la fin, mais voici la liste :-( :

cage d'escalier :
fissure sur le mur porteur (la seule qu'on avait repéré), et fissure sur l'autre mur. La fissure sur le mur porteur ne se voit que d'un côté.
De l'autre côté rien, mais le crépi de la cheminée rustique est un peu fissuré, on voit que la poutre décorative a un peu bougé. Mais bon, bois et crépi...çà dilate pas pareil, çà ne me choquait pas.
L'autre fissure est visible des 2 côtés du mur qui sépare l'escalier de la chambre du rdc attenante. Je l'ai découverte en refaisant le papier peint de cette chambre, et j'ai réalisé alors que les "fronces" du papier peint visibles dans l'escalier correspondait à peu près. Donc je pense que ce mur est fissuré à l'identique des 2 côtés. Elle fait un "V" dans la chambre, et la pointe du V continue dans l'escalier du sous-sol de façon verticale, dans le coin de mur. Elle s'arrête là ou s'arrête le plâtre tradi qui n'a été posé que dans la partie supérieure de l'escalier du sous-sol. Toutes les parties en ciment et parpaing sont intactes à l'aplomb de la fissure.

séjour : fissure verticale dans le décroché. le papier-peint est "froncé" à cet endroit comme dans l'escalier, et quand on passe la main on "sent" une accroche, ce n'est pas des bulles. Je suis sûre que c'est fissuré.

sous-sol : une fissure en diagonale sur un mur côté remblai de terrasse, mais çà ne correspond pas du tout à celle du décroché. Elle est extrêmement fine, j'ai cru que c'était un fil d'araignée.

La pire, celle du pignon, celle qui me fait m'arracher les cheveux : elle aussi ne se voit que dans la maison. Dehors on distingue qu'il y a eu une petite réparation avant crépi d'un début de fissure horizontale. A l'intérieur, elle est verticale, elle part PILE d'une poutre et descendre le long du mur, à 60cm environ du coin, et je la retrouve au rdc. Par contre RIEN au sous-sol.

Dalle du garage : des fissures un peu partout, mais là je suppose que c'est normal. Ce ne sont pas non plus des crevasses, peut-être du au séchage ?

Toutes ces fissures font environ 1 à 2 mm. Je ne vois RIEN de dehors. Mon carrelage n'est pas fendu, je n'ai pas de jour entre les plinthes et le sol, j'ai une seule fenêtre qui ferme mal (celle du pignon fissuré évidemment :-(
Le crépi est nickel, seule ma sortie de cheminée mériterait la venue d'un maçon...

Tout le monde me dit que ce n'est rien, et qu'au pire c'est du à la célébrissime sécheresse de 2003... Mais ne sachant pas précisément quand les travaux de déco précédents avaient été réalisés, je m'inquiète.

A votre avis messieurs-dames ????





[/url][url=http://www.hostingpics.net]
Messages : Env. 10
Dept : Loiret
Ancienneté : + de 10 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux de rénovation...

Allez sur la page devis rénovation de Forum Construire, remplissez le formulaire et vous serez mis en relation avec des entreprises du batiment de votre région. Vous aurez des devis gratuits sans être obligé de courir après les artisans

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-66-devis_renovation.php
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Bordeaux (33)
zouzoulili a écrit:
Nous habitons depuis peu une maison de 1979. Nous avons eu très peu d'infos de la part des anciens propriétaires. Nous savons qu'elle est en béton cellulaire, sur fondations parpaing

béton cellulaire? étonnant pour l'époque
fondation en parpaing! j'espère pas!! il devait surement parler du soubassement
en voyant les croquis, c'est assez typique de tassements différentiels... pas très bon signe généralement
"To do is to be" - Nietzsche
"To be is to do" - Kant
"Do be do be do" - Sinatra
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
De : Bordeaux (33)
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 10 message Loiret
gill a écrit:
zouzoulili a écrit:
Nous habitons depuis peu une maison de 1979. Nous avons eu très peu d'infos de la part des anciens propriétaires. Nous savons qu'elle est en béton cellulaire, sur fondations parpaing

béton cellulaire? étonnant pour l'époque
fondation en parpaing! j'espère pas!! il devait surement parler du soubassement
en voyant les croquis, c'est assez typique de tassements différentiels... pas très bon signe généralement

Bonjour Gill,
Il faudrait que je vérifie de nouveau en montant dans les combles, mais il me semble bien que la construction est en béton cellulaire. Le mur porteur traversant la maison (et longeant l'escalier) est en béton ou parpaing, sûr, car il y a un trou pour un câble dans un placard et je vois la matière sous le plâtre..
Pour les fondations, je ne sais pas du tout. Je peux juste garantir que tout mon garage en sous-sol est 100% parpaing sur la totalité de la surface de la maison. La seule fissure repérée n'est même pas infiltrante, je le sais car on a du réparer une fenêtre fichue et j'ai pu bien repérer la différence parpaing sec/parpaing pluvieux ^^
J'ai oublié de dire que je peux voir aussi le plafond du garage, il n'est pas masqué, et aucune poutrelle ou pièce béton n'est fendue, y compris les murs porteurs de la dalle du rdc.

je me rends compte également que j'ai fait une erreur de proportion dans mes schémas. : pour la vue du pignon fissuré, les fenêtres du rdc et du sous-sol sont bien alignées ensemble, mais sont beaucoup plus décalées par rapport à la fenêtre de l'étage.
Ainsi, les fenêtres du rdc et du sous-sol  les plus proches de la fissure sont en réalité à 3-4 m de celle-ci.

J'avoue que je stresse à mort, c'est comme les microbes : plus on cherche dans les forums plus on a l'impression d'avoir tous les cancers de la terre Là je me dis que je vais rentrer un soir et trouver un trou à la place de la baraque...

Ce que je ne comprends pas non plus , c'est de trouver "autant" de fissures à l'intérieur, et pour ainsi dire aucune au sous-sol.... tout ce que j'ai pu trouver ne passe jamais le plafond du garage, même dans l'escalier en béton.
Messages : Env. 10
Dept : Loiret
Ancienneté : + de 10 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Bordeaux (33)
Vous avez des photo?
"To do is to be" - Nietzsche
"To be is to do" - Kant
"Do be do be do" - Sinatra
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
De : Bordeaux (33)
Ancienneté : + de 15 ans
 
Membre ultra utile Env. 20000 message Eure
Étonnant de voir autant de fissures qui, par leur position et aspect fait vraiment penser à un mouvement des fondations (d'accord avec gill) et de ne rien constater ou pratiquement rien dans les murs du sous-sol.

Si j'ai bonne mémoire, 1979 était effectivement le début du béton cellulaire.
Ce document (Ytong) situe l'arrivée en France début 1980. http://www.ytong.fr/fr/content/news_ytong-bientot-un-siecle-de-beton-cellulaire.php

Dans ces années là, c'était le marque Siporex qui tenait le haut du pavé. Ensuite, Siporex a fusionné avec Ytong.

J'ai souvenir des premiers chantiers où on était très prudent sur son utilisation (on n'y connaissait pas grand chose...), souvent mal maitrisé, et, déjà, avait une furieuse propension à fissurer. J'ai vu une salle de cours de danse pas mal fissuré où il a fallu reprendre tous les enduits extérieurs après quelques années (années 80).

Bref, on a fait des progrès mais les constructions en BC de ces années là peuvent effectivement avoir ce genre de problème.

A noter que si tes fissures sont dues à ça, c'est contraignant, mais ta maison ne va pas tomber et ces fissures sont sans diute stabilisées.

Mais gill l'a déjà dit : attendons les photos.
De préférence, passez par le forum pour exposer vos problèmes. Réservez les MP aux cas plus "intimes"

.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 20000
Dept : Eure
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 10 message Loiret
Tournesol a écrit:Étonnant de voir autant de fissures qui, par leur position et aspect fait vraiment penser à un mouvement des fondations (d'accord avec gill) et de ne rien constater ou pratiquement rien dans les murs du sous-sol.

bonsoir Tournesol,
C'est cela qui me turlupine le plus, je ne suis pas du bâtiment, mais bêtement, pour moi mon sous-sol devrait être perclus de lézardes lui aussi... ben non. (en même temps, je vais pas m'en plaindre, j'en ai assez comme çà ^^).
J'ai essayé de vous faire des photos, ce n'est pas facile de rendre les fissures visibles car elles sont vraiment très fines : elles font moins d'1 mm ou à peine. J'ai donc dessiné un trait rouge juste à côté pour vous aider à les repérer si besoin.
D'abord l'escalier, côté mur porteur intérieur :

J'ai fait une erreur dans mon croquis : la fissure en diagonale ne part pas de la dalle. Les 2 fissures horizontales suivent parfaitement le contour de la dalle.

Ensuite côté chambre du rdc, le mur que j'ai redécoré de l'autre coté de l'escalier. J'avais pris des photos avant de retapisser, au càs-où:

Quand j'ai détapissé, j'ai constaté que ces fissures avaient été réparées, l'enduit était très peu ou pas fissuré. çà suit grosso modo la courbe de l'escalier, mais ce n'est pas au niveau des marches, c'est environ 20 à 50cm plus haut que ces dernières.

Maintenant, sous l'escalier, dans le même coin, côté chambre donc :

J'ai bien une fissure qui suit l'angle, mais elle s’arrête NET là où s’arrête le plâtre. Le ciment et le béton dessous sont parfaitement intacts. J'ai vérifié également au niveau du sous-sol sous l'escalier, les parpaings sont intacts également.

La fissure du pignon:

De gauche à droite : le rdc, l'étage, le zoom sur la poutre. Il y a un très léger décalage des surfaces près de la poutre, mais très vite c'est parfaitement plan, et quasi-invisible. j'ai eu beaucoup de mal à vous la prendre en photo à l'étage. Le trait rouge est à droite de la fissure. Au rdc, le trait est cette fois à gauche de la fissure. j'ai cru que c'était de la saleté ou un fil d'araignée, c'est dans un recoin de cuisine. J'ai revérifié au sous-sol : en dessous, rien, même pas un parpaing fissuré ou un joint ouvert.

Et pour finir la seule fissure du sous-sol, côté remblai de la terrasse :

Elle est très fine (trait à gauche de la fissure), le mur est propre, les auréoles visibles sont en fait des ombres d'objets entreposés devant.

Je n'ai pas mis la photo de la supposée fissure du séjour : impossible de photographier les cloques du papier-peint, çà ne rend pas.

Voilà voilà. Encore merci en tout cas d'avoir pris le temps de répondre.
Messages : Env. 10
Dept : Loiret
Ancienneté : + de 10 ans
 
Membre ultra utile Env. 20000 message Eure
On peut toujours se tromper, surtout quand on n'est pas sur place et qu'on a pas de vue d'ensemble de la construction.

Tes "fissures" sont semble t-il infra millimétrique.... Elles ne présente aucun caractère de gravité. La seule qui me parait structurelle, c'est celle du mur du sous-sol. Et sans doute pas pour un problème de tassement, à la voir. Peut-être un peu trop de poussée ? Mais si elle n'est pas infiltrante, pas évolutive, pas d’inquiétude. Elle pourrait dater de la mise en place du remblai de la terrasse, tout simplement. Juste une petite surveillance de temps en temps.

Pour celles du rez de chaussée, il faudrait pouvoir évaluer leur évolution éventuelle. Mais pour ça, il faut du temps (un an au moins avec mesures tous les 3 mois pour éliminer l'origine thermique).

Si ce n'est pas évolutif, refaire les papiers (éviter la peinture) sans rien faire d'autre. C'est du cache misère mais ça suffit souvent. J'ai les mêmes sur des cloisons de 1973 en brique creuse : refais le papier et, plus rien !

Attend quand même d'autres avis.
De préférence, passez par le forum pour exposer vos problèmes. Réservez les MP aux cas plus "intimes"

.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 20000
Dept : Eure
Ancienneté : + de 15 ans
En cache depuis le samedi 06 juillet 2024 à 23h00
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
1
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis rénovation de maisonArtisan
Devis rénovation de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
MaPrimeRenov' : comment ça marche ? A quoi ai-je droit ?
MaPrimeRenov' : comment ça marche ? A quoi ai-je droit ...
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos cloisons et isolations
Photos cloisons et isolations
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres de Forum Construire
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres ...
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

1
personne
surveille ce sujet
Voir