Retour
Menu utilisateur
Menu

Casse tête isolation mur en pierre

Ce sujet comporte 35 messages et a été affiché 940 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
8
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 10 message Hautes Alpes
Bonjour à tout le monde

Bon je me lance sur le sujet de l'isolation :

Nous achetons une maison en pierre en montagne ( 1300 mètres d'altitude) dans les alpes du sud.

Une réno avait faîte dans les années 80

Le terrain en pente de 20 %- maison exposée sud est pour les chambres et salon du 1er étage, sdb nord-est ainsi que sam et cuisine
en rdc garage atelier+cusine été+cave

Mur en pierre enduit exterieur intérieur 1 m pour le rdc et 80 cm pour le 1er étage-

1er étage avec mur en pierre+lame d'air de 3 cm environ+brique creuse+enduit plâtre-surface au sol 90m2

combles aménagées avec laine de roche de 20 cm en très bon état mais mal posée.

pas d'isolation des sols, plancher bois avec chape de 5-10 cm en fonction des endroits.

Maison très saine, pas d'humidité, mais chauffage électrique ancien avec poele à pellet.

Double vitrage des années 80 au 1er étage et simple vitrage sous comble+2 velux

Pour les travaux de rénovation énergétique, on prévoit

1/ installation chaudière centrale à pellet
2/ remplacement des menuiseries+isolation

La question est : nous comptons refaire l'isolation des combles mais seulement la deuxième couche car si l'isolant est en très bon état, il a été mal posé.
Faire l'isolation des murs par l'intérieur, mais on se tâte sur les produits et la méthode :

1/ simple correction thermique avec pose enduit chaux chanvre de 5-6 cm OU
2/ isolation FIBRE DE BOIS  ou PANNEAU CHANVRE 10 cm (ou plus ??), mais est-ce pertinent ?? plaque de plâtre ??

Ultérieurement, nous prévoyions l'installation d'un insert fermé dans le salon en + et cuisinière ancienne dans la cuisine...mais l'idée est plus pour apporter du confort et de l'esthétisme que pour chauffer...

J'ai beaucoup cherché, mais plus je creuse, plus je m'embrouille...

Merci pour vos réponses et arguments
Messages : Env. 10
Dept : Hautes Alpes
Ancienneté : + de 2 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux d'isolation...

Allez dans la section devis isolation du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de professionnels de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les professionnels, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-12-devis_isolation.php
 
Env. 60000 message
Bonjour,
quel dommage d'avoir des murs aussi épais et de vouloir les isoler par l'intérieur !
Mettez les par terre et construisez un mur en parpaing de 20 !
Avec une telle inertie, cool pour l'hiver, et cool pour l'été ! isolez par l'extérieur, vous y gagnez grandement.
Messages : Env. 60000

 
Photographe Env. 600 message Eure Et Loir
pipine51 a écrit:Bonjour,
quel dommage d'avoir des murs aussi épais et de vouloir les isoler par l'intérieur !
Mettez les par terre et construisez un mur en parpaing de 20 !
Avec une telle inertie, cool pour l'hiver, et cool pour l'été ! isolez par l'extérieur, vous y gagnez grandement.

c'est encourageant pour quelqu'un qui se pose toute ces questions et qui peut être débute dans le milieu de la réno...
et peut être que ce n'est pas possible d'isoler par l'extérieur, ou qu'ils ne veulent pas..
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 600
Dept : Eure Et Loir
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 500 message Finistere
C'est un peu radical mais sur le fond très correct de privilégier l'isolation extérieure, surtout avec des murs aussi épais.

À choisir entre les différentes propositions je choisirais l'enduit chaux chanvre. Moins efficace thermiquement mais on conserve une partie de l'inertie et on régule mieux l'hygrométrie.
Messages : Env. 500
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 60000 message
Pardon, il y avait de l'ironie dans ma réponse !
je voulais dire que malheureusement, quand on isole de l'intérieur, on perd tout l'avantage de la structure de sa maison. Vous avez une énorme chance d'avoir des murs épais, qui peuvent emmagasiner de la chaleur ou de la fraicheur, pour les différentes périodes de l'année, il serait vraiment dommage de perdre cela à cause de l'isolation. En plus dans ce genre de bâtisse, isoler de l'intérieur créé d'énorrrrrrmmmmmmes ponts thermiques partout, et évidemment vous ferait perdre des m² en surface...
Messages : Env. 60000

 
Env. 10 message Hautes Alpes
Merci pour vos réponses...
Oui nous débutons dans la rénovation

Par contre isoler par l'extérieur, impossible, ça dénaturerait tout le cachet de la maison, ce serait vraiment dommage...

En fait c'est une maison du 17ième, une ancienne ferme qui a déjà été rénovée dans les années 80....et en très bon état, cas plutôt rare par chez nous...beaucoup de maisons en pierre, mais souvent dans un piteux état et souvent assez chère...

Ce qui nous pose vraiment souci c'est que nous sommes en zone de montagne avec des températures en hiver à -10°C la nuit...et oui on a conscience des ponts thermiques, du temps de déphasage et de l'hygrométrie...mais dans ce genre d'investissement, on savait que rien ne serait aussi simple que dans la construction d'une maison BBC.

Voilà pourquoi la réponse n'est pas si évidente pour nous et que nous avons opté pour un chauffage central a pellets (gros investissement) sur la configuration actuelle (travaux début janvier)

On a déjà consulté des pros sur le sujet et peu sont bien formé sur la rénovation en fait ou alors comme les budgets sont toujours limités, on se contente de nous dire de poser 20 cm de laine de verre (ce qu'on exclue)...

Pour le chaux / chanvre, oui, j'avais lu un article qui précisait qu'il fallait au moins une correction thermique...

En fait, nous n'habitons pas encore dans la maison et la signature définitive se fera fin décembre normalement ...

J'avais dans l'idée de chauffer la maison 24 heures avec le chauffage actuel (poele à pellet et électrique) pour voir comment la maison réagit. Qu'en pensez-vous, même s'il faudrait au moins une semaine d'observation, si ce n'est plus, mais les chauffages électriques actuels sont..comment dire...des grille-pains !?
Messages : Env. 10
Dept : Hautes Alpes
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 9000 message Essonne
Bonjour
1300 m vous êtes en climat de montagne normalement les DTU 'classiques'
ne s'appliquent pas . Par exemple en toiture il faudrait se référer
au : Guide des toitures en climat de montagne.
Mais les solutions préconisées ne sont pas des plus simples.
Personnellement si c'était pour habiter toute l'année je privilègerai
le 'confort d'hiver' car à 1300 m même en plein été la température
nocturne chute notablement ce qui permet en ventilant la maison de faire
baisser la température intérieure.
Comble aménagé : 20 cm de laine de roche, le R doit tourner autour de 5
essayez de corriger les défauts de cette couche et de la compléter par une
seconde couche pour avoir au moins un R de 8 ou 9 . Une membrane pare vapeur
indépendante sera nécessaire (elle pourra également jouer un rôle dans
l'étanchéité à l'air)
Murs : même avec 1m d'épaisseur la résistance thermique d'un mur en pierres
est 'plus que très faible' si vous voulez maîtriser vos dépenses de chauffage
et avoir une température intérieur acceptable il est nécessaire (entre autre)
d'isoler les murs, pour moi en climat de montagne un R de 4 pour les murs
ce n'est du luxe : roche, laine de bois, ......
Qu'avez vous prévu comme ventilation ?
Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 9000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 10 message Hautes Alpes
Pour les combles, oui...en fait on pensait enlever la seconde couche, car très mal posée et remettre soit de la laine de roche avec un frein vapeur, soit panneau de chanvre (avec frein)...un R de 8-9 ? ha oui quand même...
du coup on perdrait de la surface habitable ...mais oui ...on va y réfléchir très sérieusement...merci

Pour les murs un R de 4 me paraît faisable, côté épaisseur j'entends...mais du coup, pour l'hygrométrie ?...c'est ça qui nous fait peur en fait...la maison n'a pas un brin d'humidité, je n'ai d'ailleurs jamais vu de maison aussi ancienne et aussi saine...et ce serait dommage de gâcher ça...
du coup, là ce serait plutôt laine de roche...et placo ?

pour la ventilation...déjà les nouvelles fenêtres auront une aération et en fait j'ai budgété une VMC double flux, mais mon mari craint que ce soit une dépense qui ne serait pas forcément pertinente...un avis ??

Merci en tout cas 
Messages : Env. 10
Dept : Hautes Alpes
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 9000 message Essonne
Bonjour
<Pour les murs un R de 4 me paraît faisable, côté épaisseur j'entends...mais du coup, pour l'hygrométrie ?...c'est ça qui nous fait peur en fait...la maison n'a pas un brin ... >
C'est la VMC qui va gérer en grande partie votre hygrométrie c'est pour ça
quelle est indispensable
Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 9000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 10 message Hautes Alpes
Ok, j'ai suivi

y a plus qu'à maintenant...
Messages : Env. 10
Dept : Hautes Alpes
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 9000 message Essonne
Bonjour
juste une remarque, si c'est votre résidence principale avez vous
pensé aux diverses aides possibles dans le cadre des économies d'énergies ?
Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 9000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 10 message Hautes Alpes
Oui, on a droit au crédit d’impôt, mais c'est tout (on dépasse allègrement les plafonds pour l'anah) et aucune aide dans notre département (pareil on dépasse)
Messages : Env. 10
Dept : Hautes Alpes
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
Bonsoir

Caroline0583 a écrit:...
pour la ventilation...déjà les nouvelles fenêtres auront une aération et en fait j'ai budgété une VMC double flux, mais mon mari craint que ce soit une dépense qui ne serait pas forcément pertinente...un avis ??


si vmc DF => il ne faut pas d'ouvertures sur les fenêtres.
assez d'accord avec monsieur pour la non pertinence d'une DF si la maison n'est pas "totalement étanche à l'air" .
... et même si elle l'était , vu le prix des DF il faut faire ce choix par pure conviction personnelle, ou parce qu'on est allergique aux pollens ou pour toutes autres raisons "personnelles" qui font qu'on fait ce qu'on veut sans avoir besoin de se justifier... et heureusement
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 10 message Hautes Alpes
Oui pour la VMC, à faire ce serait plutôt DF...

On va faire faire un devis par un artisan sur ce coup-là...en espérant ne pas dépasser le budget, car je l'avais budgeté sans main d'oeuvre...au départ on avait prévu de tout faire nous même ( sauf chaudière centrale), en grossissant volontairement les devis pour la banque...mais finalement, la différence de tva fait qu'on revoie un peu notre stratégie...

Ce qui paraît trop long à mettre en oeuvre, on voit avec des artisans, ce qui nous fera gagner du temps, car avec les horaires de mon mari, pas le top...quant à moi...comme artisan, je ne me ferais pas vraiment confiance, bien qu'il va bien falloir me mettre un coup de pied aux....F....

Mais oui...pour le coup des aérations de fenêtre, ça me paraît logique

Merci de me l'avoir dit, j'aurais loupé le truc...
Messages : Env. 10
Dept : Hautes Alpes
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 200 message Rhone
S'il y'a bien un endroit où la VMC DF prend tout son sens c'est bien en région de grand froid comme la montagne selon moi.
SI avez le budget pour prendre une bonne VMC DF (Zehnder, Maico,...), et que votre isolation est en rapport (isolation thermique et à l'air), alors n'hésitez pas ! Faire entrer de l'air à 14-15°C plutôt que de l'air à -5°C ça change tout.
Financièrement sur le long-terme ce n'est pas forcément hyper rentable, voire pas du tout, mais le gain de confort sera notable.
Messages : Env. 200
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 60000 message
Comment peut on justifier que faire rentrer de l'air à 14-15 par rapport à -5 n'est pas rentable ?.
Combien faut il d'énergie pour chauffer de l'air d'un delta de 20° ? En été, combien faut il d'énergie pour refroidir de l'air d'un delta de 5, 10 ° ?
Si il y a bien un système de VMC qui n'est JAMAIS rentable pour le coup, c'est bien la simple flux, c'est la seule qui ne fait JAMAIS rien gagné, peu importe les circonstances !
Les grincheux vont encore dire que je me répète mais concrètement, il n'y a pas plus débile comme système !
On rend sa maison le plus étanche possible pour maitriser les flux d'air. On met des fenêtres les plus étanches, et avec les meilleurs résultats possibles en terme thermiques, et après, on vient faire des trous dedans ou dans les volets, sans rien calculer en plus...
On laisse entrer l'air à -10 dans la maison, cet air très désagréable qui tombe au sol, puis on vient le chauffer et quand il est enfin chaud, on le fout dehors par la VMC sans RIEN récupérer...
Franchement, il n'y a pas plus absurde que ce système !
Pire, comme cela génère un inconfort, on a tendance à faire fonctionner la VMC au minimum, et rend les maisons remplies de poisons de par les produits chimiques, tels que les produits ménagers, etc.
Au point que les maisons avec simple flux n'ont pas le renouvellement mini demandé, en plus !
Qu'y a t il de rentable la dedans ? On rajoute une couche ? Ceux qui défendent cela (on ne sait pas comment), le font sur le simple "coût", en comparant leur facture de chauffage, MAIS oublie que leur "VMC, si exceptionnelle, ne renouvelle l'air que 2 à 3 fois moins qu'avec une Double flux...Facile de ne pas payer beaucoup de chauffage, si on ne renouvelle pas beaucoup l'air de sa maison, mais, s'il devait poussier leur VMC pour que celles ci soient dans les règles, ou au même niveau qu'avec une DB, ils se rendraient compte qu'il se les gèle dans leurs maisons, et qu'ils sont perdant sur tous les plans...
Messages : Env. 60000

 
Env. 200 message Rhone
Vous n'allez pas recommencer Pipine !!!

Non, une bonne VMC DF est loin d'être toujours rentabilisée économiquement parlant.
Vous noterez que j'utilise des termes comme "pas forcément" ou encore "loin d'être toujours"... car contrairement à ce que vous continuez d'asséner comme étant LA vérité absolue et universelle il existe dans le monde réel où nous visons (nous, pas vous visiblement) des tas de nuances... ce qui est vrai à un endroit n'est pas vrai à un autre, ce qui important pour l'un ne le sera pas pour un autre...

Ca devient vraiment usant... Je ne rentrerai pas cette fois dans un énième débat stérile avec vous. Fin du débat pour ma part.
Messages : Env. 200
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 60000 message
AU lieu de dire, expliquer dans quel cas vous arrivez à trouver un avantage à la simple flux, économiquement parlant, bonne chance !
Messages : Env. 60000

 
Env. 200 message Rhone
Dans beaucoup de cas justement... je dirais même presque dans la majorité des logements en France! :/
Pour 2 raisons essentiellement : les logements français moyens sont de véritables passoires à l'air, hors sans étanchéité le rendement de la VMC DF prend un sacré coup.  2e raison : dans toutes les zones tempérées, la VMC DF n'apportera pas grand chose et ne sera jamais rentabilisée.

Entre le surcoût très important à l'installation : pour une maison de 150-200m², l'installation d'une bonne VMC SF HygroB tourne autour de 3000EUR, une bonne VMC DF plutôt autour de 9000-10000EUR.
Avant de monter sur vos grand chevaux, oui je parle bien d'un coût global en faisaint tout faire par un artisan local. Source : je suis dans les devis depuis 2 mois justement, je me base sur 8 devis reçus.
L'entretien annuel d'une VMC DF coûte un peu plus cher, elle consomme également plus d'électricité. Une VMC DF est enfin plus sujette aux pannes, car un peu plus commplexe qu'une SF (mentions spéciales au by-pass et surtout à l'électronique embarquée).

Bref, des surcoûtrs impossible à amortir en économie de chauffage sur la durée de vie moyenne d'une VMC.

MAIS je maintiens le gros gain de confort dans les régions "froides", et même parfois un espoir de rentabilité financière long-terme (sans ce que ce soit long d'être évident encore une fois).
C'est d'ailleurs la raison de mon souhait d'installer une DF (le confort, pas l'espoitr d'économies).


Pour finir, une petite note : l'air insufflé par une VMC DF finit par être moins sain à long-terme que celui d'une VMC SF, un comble ! La raison : le manque d'entretien des gaines de ventilation.
C'est pour cette raison que les VMC DF sont en nette régression dans les bâtiements tertiaires de grande superficie depuis quelques années. Le constat a commencé dans un pays qui vous est cher je le sais, et un précurseur de la VMC DF, à savoir notre voisin allemand. La même chose se produit en France.
Source : ma compagne architecte spécialisée en tertiaire grande superficie.
Oui, ce problème peut être résolu par un entretien régulier. Encore faut-il que ce soit possible et celà a forcément un coup. Bilan : personne ne le fait. Les mesures montrent une dégradation de qualité de l'air. Hop on n'installe plus de DF...
Edité 1 fois, la dernière fois il y a +2 ans.
Messages : Env. 200
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Haut Rhin
Shaaden a écrit:[...]

C'est pour cette raison que les VMC DF sont en nette régression dans les bâtiements tertiaires de grande superficie depuis quelques années. Le constat a commencé dans un pays qui vous est cher je le sais, et un précurseur de la VMC DF, à savoir notre voisin allemand. La même chose se produit en France.
Source : ma compagne architecte spécialisée en tertiaire grande superficie.
[...].

Par curiosité, par quoi sont remplacées les double flux alors ?
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
Dept : Haut Rhin
Ancienneté : + de 3 ans
 
Env. 200 message Rhone
De bêtes simple-flux tout simplement. Bien-sûr pas des modèles grands publics qui débitent 200m3/H mais sur le même principe.
Messages : Env. 200
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Haut Rhin
Dans un bâtiment tertiaire de bureaux par exemple, au-delà de l'aspect économie d'énergie, comment font-ils pour gérer le renouvellement d'air hygiénique pièce par pièce avec une simple flux ?
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
Dept : Haut Rhin
Ancienneté : + de 3 ans
 
Env. 200 message Rhone
Alors ça aucune idée ! Je demanderai à ma compagne à l'occasion mais je ne pense pas qu'elle sache, elle ne conçoit pas les réseaux de ventilation.

La petite différence avec de l'habitat particulier standard c'est certainement le fait que certaines pièces "sèches" soient potentiellement aveugles sans fenêtre, et en tout état de cause pas du tout sur le chemin naturel entre une arrivée d'air frais et une bouche d'extraction dans une pièce humide. J'imagine que ce problème est réglé en aspirant également dans ces pièces sèches en plus des pièces humides. Mais je n'en suis pas certain.
De toute façon dans du gros tertiaire il y a un déséquilibre énorme entre pièces sèches et humides par rapport à du logement.
Messages : Env. 200
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 60000 message
Https://www.quelleenergie.fr/magazine/economies-energie/5-id[...]-vmc-double-flux-13660/

L'avenir est la maison passive, la RT2020 y tend...or, une maison passive ne peut pas fonctionner sans DB, impossible !
Pour se chauffer, la maison passive utilise toutes les sources de chaleur disponibles (soleil, habitants, électroménager, etc.). L’isolation extrêmement poussée des murs extérieurs, du toit et du sol ; ainsi que des fenêtres triple vitrage permettent de garder la chaleur à l’intérieur. L’air neuf est fourni par une ventilation mécanique contrôlée (VMC), double flux et inaudible (25db), qui récupère la chaleur de l’air sortant pour réchauffer l’air entrant.


Les principes à respecter dans la construction des maisons passives :
  • Bonne protection contre la chaleur et compacité : enveloppe extérieure U strictement inférieure à 0,15 W/(m²K) ;
  • Orientation sud sans pont thermique et absence d’ombre : utilisation du solaire passif ;
  • Vitrage ultra-performant et châssis de fenêtre : UW strictement inférieur à 0,8 W/(m²K) facteur g aux alentours de 50 % ;
  • Étanchéité à l’air : n50 strictement inférieur à 0,6 h-1 ;
  • Récupération de la chaleur de l’air sortant : taux de récupération strictement supérieur à 75 % ;
  • Appareils ménagers économes en énergie : appareillage hautement efficace (classe énergétique type A) ;
  • Réchauffage passif de l’air : optionnel : géothermie, température de l’air en hiver supérieure à 5°C.

Sans ma VMC Paul Novus, j'aurais du investir dans un système de chauffage et consommer de l'énergie...La simple flux consomme de l'énergie sans rien récupérer.la Novus récupère juste 93% des calories, si cela n'est pas une économie d'énergie, je ne sais pas comment cela s'appelle. J'imagine le calcul PHPP que tu dois maitriser, en supprimant la ligne "récupération d'énergie par la VMC"...
Messages : Env. 60000

 
Membre super utile Env. 2000 message Haut Rhin
Shaaden,

Excusez moi mais je ne pense qu'il y ai encore beaucoup de bâtiment tertiaire neuf sans CTA avec récupération de chaleur ( échangeur à plaque ou rotatif, caloduc, circuit hydrauliques, ... )
Pour les apports d'air neuf dans les locaux sans menuiseries extérieures, difficile de le réaliser avec une simple flux et impossible de garantir les débits exacts.
Je comprends le raisonnement sur une maison individuelle mais ce n'est plus valable sur des gros bâtiments tertiaires.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
Dept : Haut Rhin
Ancienneté : + de 3 ans
 
Env. 200 message Rhone
Aucune idée, je répète juste ce qu'on m'a dit : plus de double-flux, et d'une manière générale moins d'injection d'air canalisé dans les bâtiments au profit d'une injection directe par les menuiseries ou avec chemin court.
Messages : Env. 200
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 200 message Rhone
pipine51 a écrit:Https://www.quelleenergie.fr/magazine/economies-energie/5-ides-reues-sur-la-vmc-double-flux-13660/

L'avenir est la maison passive, la RT2020 y tend...or, une maison passive ne peut pas fonctionner sans DB, impossible !
Pour se chauffer, la maison passive utilise toutes les sources de chaleur disponibles (soleil, habitants, électroménager, etc.). L’isolation extrêmement poussée des murs extérieurs, du toit et du sol ; ainsi que des fenêtres triple vitrage permettent de garder la chaleur à l’intérieur. L’air neuf est fourni par une ventilation mécanique contrôlée (VMC), double flux et inaudible (25db), qui récupère la chaleur de l’air sortant pour réchauffer l’air entrant.


Les principes à respecter dans la construction des maisons passives :
  • Bonne protection contre la chaleur et compacité : enveloppe extérieure U strictement inférieure à 0,15 W/(m²K) ;
  • Orientation sud sans pont thermique et absence d’ombre : utilisation du solaire passif ;
  • Vitrage ultra-performant et châssis de fenêtre : UW strictement inférieur à 0,8 W/(m²K) facteur g aux alentours de 50 % ;
  • Étanchéité à l’air : n50 strictement inférieur à 0,6 h-1 ;
  • Récupération de la chaleur de l’air sortant : taux de récupération strictement supérieur à 75 % ;
  • Appareils ménagers économes en énergie : appareillage hautement efficace (classe énergétique type A) ;
  • Réchauffage passif de l’air : optionnel : géothermie, température de l’air en hiver supérieure à 5°C.
Sans ma VMC Paul Novus, j'aurais du investir dans un système de chauffage et consommer de l'énergie...La simple flux consomme de l'énergie sans rien récupérer.la Novus récupère juste 93% des calories, si cela n'est pas une économie d'énergie, je ne sais pas comment cela s'appelle. J'imagine le calcul PHPP que tu dois maitriser, en supprimant la ligne "récupération d'énergie par la VMC"...

L'avenir, la maison passive, la RT2020, puis votre maison.... ça représente quel pourcentage des logements français ça ? 0,001 % ? plus ? moins ?
Je rappelle qu'on ne parle pas d'une construction neuve RT3052 là... on parle d'une ancienne maison avec des murs en pierre d'un mètre.

Arrêtez d'appliquer votre cas à tout le monde...

Je ne nie pas du tout l'intérêt de la DF !!! Je suis moi-même en train d'essayer d'en faire installer une !!! Je dis simplement 2 choses :
  • la VMC DF n'est pas adaptée à tous les logements, et même à une petite minorité seulement: logements bien isolés thermiquement et à l'air, ET logements en zone climatique froide
  • Même pour les logements où la DF présente un intérêt de confort, la rentabilité financière est loin d'être évidente.

EDIT : "loin d'être évidente" signifie que dans certains cas ça le sera oui... mais c'est loin d'être évident!
Edité 1 fois, la dernière fois il y a +2 ans.
Messages : Env. 200
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 10 message Hautes Alpes
Et bien, je vois que tout ça provoque de vrais débats

Ce qui ne règle pas mon problème, j'explique :

Je suis allée hier au point info service de mon département car j'avais rdv avec un technicien...

Résultat, comme l'explique Shaaden

Pour la DF, effectivement il faut compter 10 000 €, sauf que nous le budget se situe à plutôt 55 000€ pour la rénovation énergétique (le chauffage nous coûte déja 25 000)...donc admettons que nous faisions nous-même l'installation, ça va avoisiner les combien ça ? encore faut-il que nous puissions, si c'est trop compliqué à installer...

Le technicien dit effectivement que la DF n'est valable que sur une maison parfaitement étanche, ce qui ne sera pas le cas chez nous...quoiqu'on fasse.

Egalement qu'il nous faudrait rajouter 20 cm de plus dans les combles (soit 40 cm) et préfères la projection ouate de cellulose humide pour les murs.

Bref, pour lui, 20 cm dans les combles en plus, pas de VMC DF mais une simple flux hygro-réglable, et projeté ouate de celullose...mais dans ce cas là, même si on fait tout nous même, je suppose que le budget explose non ?

J'ai un paquet de fiches sur la rénovation des anciennes bâtisse à consulter...

Je suis d'accord sur le fait que la VMC DF apporterait un confort non négligeable, mais le coût, pour le coup, me refroidis quelques peu....j'avais budgété 3000...

HA et il m'a posé une grosse question que je dois poser au proprio : pourquoi y a t'il une lame d'air de 3 cm entre les murs et la brique...y a t'il eu à un moment donné, des infiltrations ( et c'est vrai que terrain en pente et nous avons un canal juste au dessus, sur notre terrain)...

Et la VMR quelqu'un connaît ?

Moi qui aime bien me prendre la tête, je suis servie là
Messages : Env. 10
Dept : Hautes Alpes
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 200 message Rhone
Quelle superficie globale votre maison ?
Quel volume global ?
Combien de pièces humides ?
Des faux-plafonds avec au moins 10/12cm d'espace dispo ?
Possibilité de passer 5/6 gaines de 90mm entre le RDC et R+1 quelquepart ?

Savez-vous quels types de VMC DF vous ont été proposés dans le budget approximatif de 10KEUR ?

Si vous êtes un peu bricoleurs et que la maison est à nue, l'installation d'une VMC peut tout à fait s'envisager à priori : il suffit de savoir lire, s'équiper du bon matériel, prendre son temps, être rigoureux et propre.

Moyenne du coût de main d'oeuvre dans tous mes devis pour une VMC DF dans une maison en construction de 163m² habitable en R+1 (donc un chantier très facile) : entre 2000 et 2500EUR TTC.
Sur des devis globaux autour de 10KEUR donc.

Note : je fais des devis pour des modèles assez haut-de-gamme de VMC DF qui ne sont pas les moins chères en France : Zehnder Q350 ou Maico WS320.
Et la liste de matériel prévue initialement dans les devis est toujours du 100% de la marque de la VMC. Il y a moyen d'abaisser un peu la facture en prenant du générique sur certains postes.
Messages : Env. 200
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 10 message Hautes Alpes
Shaaden a écrit:Quelle superficie globale votre maison ?
Quel volume global ?
Combien de pièces humides ?
Des faux-plafonds avec au moins 10/12cm d'espace dispo ?
Possibilité de passer 5/6 gaines de 90mm entre le RDC et R+1 quelquepart ?

Savez-vous quels types de VMC DF vous ont été proposés dans le budget approximatif de 10KEUR ?

Si vous êtes un peu bricoleurs et que la maison est à nue, l'installation d'une VMC peut tout à fait s'envisager à priori : il suffit de savoir lire, s'équiper du bon matériel, prendre son temps, être rigoureux et propre.

Moyenne du coût de main d'oeuvre dans tous mes devis pour une VMC DF dans une maison en construction de 163m² habitable en R+1 (donc un chantier très facile) : entre 2000 et 2500EUR TTC.
Sur des devis globaux autour de 10KEUR donc.

Note : je fais des devis pour des modèles assez haut-de-gamme de VMC DF qui ne sont pas les moins chères en France : Zehnder Q350 ou Maico WS320.
Et la liste de matériel prévue initialement dans les devis est toujours du 100% de la marque de la VMC. Il y a moyen d'abaisser un peu la facture en prenant du générique sur certains postes.

Quelle superficie globale votre maison ? 150
Quel volume global ? 300 environ
Combien de pièces humides ? 4
Des faux-plafonds avec au moins 10/12cm d'espace dispo ? non
Possibilité de passer 5/6 gaines de 90mm entre le RDC et R+1 quelquepart ? non, obligé de passer par les combles aménagées ou par contre il y aurait des possibilités...et encore que...j'ai un doute...faut que je me penche la tête dessus.

[color=#333333]Savez-vous quels types de VMC DF vous ont été proposés dans le budget approximatif de 10KEUR ? [color=#ff3333]absolument pas c'est un tarif moyen donné, sur la base des pratiques des artisans du coin

[/color][/color]
oui donc ce qui nous ferait du 8 000 bien tassé je dirais, je me trompe ?

En tout cas, plus je lis les fiches techniques, plus j'ai un doute sur la pertinence de la VMC double flux...ou de la VMC tout court d'ailleurs...mais faut que je creuse encore...
Messages : Env. 10
Dept : Hautes Alpes
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 10 message Hautes Alpes
Euh ça fait n'importe quoi mon copier collé désolée
Messages : Env. 10
Dept : Hautes Alpes
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 200 message Rhone
Je ne me rends pas bien compte du coût de la main d'oeuvre dans le cas d'une rénov lourde comme la vôtre. Ca semble compliqué.

Aux vues des infos que vous donnez, à mon-avis-qui-n'engage-que-moi-que-c'est-mon-point-de-vue-à-moi-et-qui-n'est-pas-celui-de-tout-le-monde-ici (!!!) : partez sur une bonne VMC SF Hygro B dans les combles, et bien-sûr les bouches hygros adaptées dans les menuiseries des pièces sèches.
La VMC DF représentera un investissement lourd et pas effiace si votre étanchéité à l'air n'est pas terrible. D'ailleurs, auriez-vous la place de la positionner quelque part dans le volume chauffé/isolé ? Sachant que ça prend pas mal de place avec les 2 caissons de distribution et que ça fait du bruit.
Si toutefois vous avez le budget pour une bonne isolation (thermique+air) et une bonne VMC DF positionnée dans le volume chauffé, alors oui, allez-y, vous gagnerez en confort l'hiver notamment : finie cette sensation de courant d'air frais désagréable en passant près des fenêtres.

Mais ne faites pas l'impasse complète sur la VMC, surtout si vous faites quelques travaux d'isolation à l'air. La qualité de votre air intérieur en patirait rapidement.
Messages : Env. 200
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 10 message Hautes Alpes
Shaaden a écrit:Je ne me rends pas bien compte du coût de la main d'oeuvre dans le cas d'une rénov lourde comme la vôtre. Ca semble compliqué.

Aux vues des infos que vous donnez, à mon-avis-qui-n'engage-que-moi-que-c'est-mon-point-de-vue-à-moi-et-qui-n'est-pas-celui-de-tout-le-monde-ici (!!!) : partez sur une bonne VMC SF Hygro B dans les combles, et bien-sûr les bouches hygros adaptées dans les menuiseries des pièces sèches.
La VMC DF représentera un investissement lourd et pas effiace si votre étanchéité à l'air n'est pas terrible. D'ailleurs, auriez-vous la place de la positionner quelque part dans le volume chauffé/isolé ? Sachant que ça prend pas mal de place avec les 2 caissons de distribution et que ça fait du bruit.
Si toutefois vous avez le budget pour une bonne isolation (thermique+air) et une bonne VMC DF positionnée dans le volume chauffé, alors oui, allez-y, vous gagnerez en confort l'hiver notamment : finie cette sensation de courant d'air frais désagréable en passant près des fenêtres.

Mais ne faites pas l'impasse complète sur la VMC, surtout si vous faites quelques travaux d'isolation à l'air. La qualité de votre air intérieur en pâtirait rapidement.

Oui alors, j'ai finis toutes mes fiches, je commence à comprendre pas mal de choses et j'en viens aux conclusions suivantes (mais pas définitives )
1/Soit refaire complètement l'isolation des combles avec par exemple laine de bois semi rigide (ou ouate de cellulose projetée humide)+plaque de plâtre, sans aucune VMC, mais remplacer les fenêtres avec une aération (car actuellement, elles n'en ont pas), faire une correction thermique des murs (enduit chaux/chanvre) et fermer l'espace nord afin de créer un espace tampon+travailler sur la végétation (compléter celle existante)
2/ Soit compléter l'isolation des combles avec laine de roche+VMC SF hygroréglable+plaque de plâtre, mais conserver les fenêtres+correction thermique des murs+fermer l'espace nord+travailler sur la végétation...
La solution 1 coûterait un peu plus chère, mais serait plus cohérente avec la bâtisse et notre système de chauffage, mais la solution 2 nous permettrait de pouvoir financer en complément insert et ancienne cuisinière avec les conduits en plus...ce qui techniquement nous permettrait de ne pas nous retrouver à la rue en cas de coupure d'électricité...ce qui n'est pas forcément très courant mais nous arrive 1-2 fois dans l'année (en gros 4 jours en tout)...ce qui en plein hiver n'est pas forcément très réjouissant...
Pour bien être sûre, je vais faire faire tous les devis et comparer...
et puis je vais contacter le correspondant des maisons paysannes sur notre département, en espérant qu'il puisse voir notre maison et donner aussi son avis...
En fait sur les fiches, ils précisent bien de "travailler" sur l'existant et en fait je me rends compte que oui, côté respiration, elle est au top...côté exposition aussi,...bref, au 17 ième siècle ils ne faisaient pas n'importe quoi
L'aménagement des pièces a été bien étudiés et côté fenêtre là aussi, ce qui m'embêtait c'est qu'aucun brin d'air ne passe, les menuiseries sont vraiment en très très bon état...donc les changer me faisait râler...le seul inconvénient qu'elles ont, c'est qu'elles n'ont pas d'aération...le double vitrage date certes des années 80, mais franchement la qualité général de la bâtisse est bien meilleure que dans notre appartement actuel qui date des années 60...même surchauffé, c'est pas le top actuellement (heureusement que le loyer n'est pas cher)...
Messages : Env. 10
Dept : Hautes Alpes
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 60000 message
C'est drole la fin de votre résumé...chercher des bonnes fenêtres étanches, puis se "plaindre" qu'elles n'ont pas de ventilation, encore heureux, sinon, pourquoi se casser la tête à pendre des fenêtres à double vitrage avec des joints ! Enlever les joints sinon...
Messages : Env. 60000

 
Membre super utile Env. 9000 message Essonne
Bonjour
je pense que l'on peut vouloir des fenêtres étanches avec des entrées d'air
hygroréglables (par exemple VMC simple flux hygro B)
Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 9000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 7 ans
En cache depuis le samedi 08 aout 2020 à 17h14
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis isolationArtisan
Devis isolation
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Tout savoir sur l'isolation à 1 €
Tout savoir sur l'isolation à 1 €
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos cloisons et isolations
Photos cloisons et isolations
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Tout savoir sur l'isolation
Tout savoir sur l'isolation
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

8
abonnés
surveillent ce sujet
Voir