Retour
Menu utilisateur
Menu

Dimensionnement plancher bois, escalier colimaçon

Ce sujet comporte 7 messages et a été affiché 84 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
1
personne
surveille ce sujet
 
Nouveau membre Env. 10 message Gironde
Bonjour,

Je parcours depuis pas mal de temps ce forum. J'ai pu constater que certains intervenants sont très calés dans leurs domaine. Je sollicite votre science aujourd'hui pour dimensionner les poutres et les solives de mon future plancher.

Schéma ci-joint (Autocad platinium ) de l'existant et des modifications que je compte apporter.
Pour le contexte il s'agit d'un corps de ferme dans le sud-ouest que j'ai commencé à rénover il y a 1 an. J'ai pour l'instant refait une petite partie afin d'y habiter dans de bonnes conditions et me laisser le temps de refaire tout le reste...

Il s'agit ici d'un plancher d'habitation qui supportera une chambre. J'ai sortie l’ancien plancher et les solives qui étaient fatigués. Le but de la manœuvre est aussi de tenter de gagner de précieux centimètres qui rendront l’étage plus agréable à vivre. Les solives seront recouvertes de bandes acoustique + osb 15mm + Parquet contrecollé 14mm. Il y aura également 75mm de laine acoustique + ba13. (j’essaye d'apporter un peu de confort acoustique. Les deux pièces en dessous de la chambre seront une entrée et un studio de musique). Toute remarque est bienvenu concernant le confort acoustique. 

Actuellement j'ai donc :
N°1 -Une poutre en chêne sur laquelle été encastré les anciennes solives qui mesurent 5.10 m de long et H 27*L 25 cm de section. Encastrée (de 30cm) d'un coté dans un mur en moellon (façade) et de l'autre dans un mur porteur en moellon également.

N°2 -Une poutre constituée de deux poutres de section 220*75 cm (boulonnées ensemble tous les 90 cm) soit au final une poutre de 220*150 cm et de 5.10 m de long. Encastrée (?cm) d'un coté dans un mur en moellon (façade) et de l'autre dans un mur porteur en moellon également.

Ce que je compte faire :

Hypothèse 1
-Remplacer la poutre N°1 (qui est encastrée juste au dessus du linteau de la porte d’entrée) par une poutre X que je compte décaler vers la cloison en brique de 5.5 cm (cela me permettra de la redescendre et de gagner 10 ou 15 cm à l’étage.
-Garder si possible (section suffisante ?) la poutre N°2.

-Fixer mes solives longueur 2.61 m d'un coté sur la poutre N°2 avec des sabots (je gagne ainsi l’équivalent de la hauteur des anciennes solives qui étaient précédemment poser sur la N°2) de l'autre coté sur la poutre X avec sabots également (gain de hauteur oblige).

-Fixer mes solives avec sabots sur poutre X d'un coté et encastré dans mur en brique de 15.5 cm d'épaississeur de l'autre.

-Fixer solives longueur 0.60 m sur sabot entre N°2 et cloison brique de 15 cm.

Je n'ai pas représenté les solives sur le schéma pour éviter que ça devienne illisible.


Hypothèse 2

Sortir les poutres N°2 et N°1, fixer une muralière le long de chaque mur en moellon et fixer des solives avec des sabots qui auraient dans ce cas des portées de 5.10 m.


J'ai des solives de section 185*75 démontés d'une autre partie de la maison. Elles ne sont pas en chêne. Certainement peuplier. Pourraient-elles resservir ici ?

J'aurais besoin de vos lumières pour m’éclairer sur le dimensionnement des poutres et des solives appropriées tout en prenant en compte l’intégration de la trémie pour l'escalier colimaçon ...

Si vous voyez une meilleur façon de positionner les poutres et les solives n’hésitez pas.


J'ai essayé d’être le plus précis possible j’espère que c'est compréhensible.
Au plaisir de vous lire 
Messages : Env. 10
Dept : Gironde
Ancienneté : moins d'1m
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour la réalisation de fondations...

Allez dans la section devis fondations du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de maçons de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les maçons, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-118-devis_fondations.php
 
Env. 4000 message 06 (6)
Bonjour

Voyons les dessins.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Nouveau membre Env. 10 message Gironde
Bonjour  
Problème d’insertion visiblement je retente dite moi si c'est ok
merci
Messages : Env. 10
Dept : Gironde
Ancienneté : moins d'1m
 
Nouveau membre Env. 10 message Gironde
Finalement il me semble plus intéressant de partir sur l'hypothèse 2 j'ai un doute sur la capacité des murs en brique à supporter le poids...

fixer une muralière le long de chaque mur en moellon et fixer des solives avec des sabots qui auraient dans ce cas des portées de 5.10 m moins épaisseur des muralière.

Quelle section me conseillez vous pour les solives et muralière sachant que je cherche à conserver un maximum la hauteur.

Merci pour votre aide ;)
Messages : Env. 10
Dept : Gironde
Ancienneté : moins d'1m
 
Env. 4000 message 06 (6)
Bonjour

5.10 m, c'est une portée déjà importante. Il faudra donc des grosses solives.

Je partirais sur les charges : osb 16 (10 kg/m²) isolant (8) sol(10) cloisons (50) plafond (12) + solives et entretoises, et exploitation habitation 150 kg/m².

Il y a une section qu'on trouve en général bien en BMR, classe structurelle C24, c'est la 12 x 24.

Donc des solives 12 x 24, entraxe 50 cm me paraissent convenir.  
Avec une flèche active de L/450. Ce qui correspond à des indices de confort vibratoire acceptables : fréquence 7.6 Hz, et amplitude 1.7 mm/KN

Si vous souhaitez un confort vibratoire "premium", vous pouvez rapprocher les solives à 41.7 cm d'entraxe.
Ou sinon, voir avec les sections et qualités de bois que vous pouvez trouver.

Pour la trémie, d'ouverture 1.80 m, soit 4 à 5 entraxes de solives, je dirais de doubler la solive d'enchevêtrure.

Voyez quels autres conseils vous pourrez obtenir par ailleurs (fournisseurs, artisans, BET ...)

Dans une solution avec poutres, vous pourriez gagner peut-être en hauteur de solives, si cela réduit nettement les portées de solives, mais vous aurez des poutres assez hautes, ce qui n'est pas forcément le mieux si vous êtes juste en hauteurs.

Solutions possibles en solives en poutres industrielles en I, plus techniques, si le prix les justifie.

Pour l'acoustique le mieux sera de mettre une sous-couche sous le parquet, puis d'avoir un isolant absorbant bien bien posé, et un plafond placo bien fait, avec un joint en mousse en périphérie. Toujours bien soigner la réalisation pour ne  pas laisser des "fuites de bruit" et des "points durs". Notamment les joints périphériques, devant être à la fois désolidarisants, et continus pour être étanches.

Les phaltex sur les solives, et les suspentes placo antivibratiles ça fait gagner encore un peu, mais peu.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 4000 message 06 (6)
Et j'oubliais votre question sur les muraillères.

Il y a de la charge, avec ces solives ; 300 kg à chaque appui.

Le travail sera de fixer solidement les muraillères dans les murs.
Sans doute faire des consoles en acier, scellées dans des trous.
A moins de trouver un système de chevilles qui convienne (vérifier la charge admissible)

L'épaisseur de muraillère à 63 mm me paraît correcte. Cela permet d'y fixer les sabots.

En cas de difficultés à faire des scellements dans les murs, vous pouvez toujours porter vos muraillères par des poteaux, si il y a de quoi appuyer les poteaux.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Nouveau membre Env. 10 message Gironde
Merci d'avoir pris le temps de me donner toutes ces infos Ilovir.

Vous me conseillez donc des solives 12 x 24, entraxe 50 cm. Est-ce qu'il existe un équivalent "carré" qui aurait des caractéristiques mécanique suffisantes en 15 x 15 par exemple ?

Pour les solives en poutres industrielles en I quelle section serait adapté ? Je suppose que le coût est important.

Bien noté pour l'acoustique je soignerai les finitions. Je vais me renseigner si le phaltex sur les solives, et les suspentes placo antivibratiles ne rajoutent pas un surcoût trop important.

Concernant la trémie j'attend des avis d'artisan. Est-il possible de réaliser le plancher et de modifier par la suite pour intégrer la trémie ? Ou vaut-il mieux que je fasse la trémie en même temps?


Pour la fixation des muralières je pense utiliser des cornières métalliques de 60x60x6 en 20cm de longueur scellés chimiquement tous les 1m dans mon mur en moellon et vissé dans la muralière + faire un ancrage chimique entre chaque solive et boulonner. Ça m'arrangerait de ne pas avoir besoin des cornières car un des mur restera en pierre apparentes et je souhaite "plaquer" mon placo au plus prêt des solives pour ne pas perdre de hauteur. Je crains que l'encrage seul entre chaque solive ne suffise pas. (sachant que c'est un vieux mur en moellons jointé à la terre...)
Si quelqu'un a déjà fais ce type de montage et peut me renseigner sur le matériel utilisé je suis preneur.

Pour la solution de mettre des poteaux je ne suis pas sur que mon sol supporte : carreau ancien posés sur terre sur une partie et posé sur chape ciment (épaisseur?) sur l'autre.

Petite question qui me vient à l'esprit : Faut il que je laisse du jeu entre les solives et les muralières ou est-ce que je coupe au plus juste ? Je suppose que le bois va travailler.

Merci pour votre aide Smile
Messages : Env. 10
Dept : Gironde
Ancienneté : moins d'1m
En cache depuis le mardi 26 mai 2020 à 10h37
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis fondationsArtisan
Devis fondations
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Tout savoir sur les fondations
Tout savoir sur les fondations
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos fondations - VS
Photos fondations - VS
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Temps de séchage du béton
Temps de séchage du béton
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

1
personne
surveille ce sujet
Voir