Retour
Menu utilisateur
Menu

Dimensionnement et réalisation puisard

Ce sujet comporte 11 messages et a été affiché 144 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
1
personne
surveille ce sujet
 
Env. 80 message Tarn
Bonsoir à tous,
Je ne pensais pas me replonger dans ce calcul, je n'ai pas encore retrouvé tous mes petits...
Attention je ne prétends pas à avoir fait quelque chose dans les normes ni digne d'un terrassier mais ça fonctionne.
J'ai eu la "chance" de tester cet automne, on a pris 70mm de pluie en 2h environ (ici on doit être sur une occurrence de ce type de pluies à 10 ans environ). C'était juste mais c'est passé.

- Méthode de calcul  :
http://www.symasol.fr/wp-content/uploads/2016/08/Fiche-WEB-9-Me%C3%8C%C2%81thode-de-calcul.pdf
Attention c'est un peu bobo à la tête.

Dans l'approche, n'étant pas hydraulicien, donc mon but était d'avoir un ordre de grandeur sur le volume.
Donc j'ai fait le calcul suivant cette fiche (voir les annexes, où il y a une fiche d'aide).
Par contre je voulais que le sol soit praticable au-dessus, donc "combler" puis recouvrir.
Donc j'ai doublé le volume résultant du calcul.

Étapes de la mise en œuvre (j'ai fait très rudimentaire) :
- Un trou (dans mon cas à peu près cubique)
- Habiller de géotextile (les 30€) en prévoyant large pour pouvoir refermer de géotextile au-dessus en croisant les lés.

- J'ai mis une 1e couche de grosses pierres (60x40 cm à la louche. Lourdes, trèèèèèès lourdes!)
- J'ai calé au centre, verticalement, un tuyau pvc de 100, percé sur 4 rangées sur toute la longueur pour faciliter l'infiltration dans le dispositif
- Remplissage en alternance de concassé 20/40 (les maçons en avaient laissé un peu en rab) avec des gravats inertes (béton essentiellement) jusqu'à -20 cm environ.
- De -20 à 0 concassé 20-40 (pour stabiliser). Les tuyaux PVC pluviaux arrivent dans ce niveau, vers le centre (au niveau du tuyau pvc vertical).
- Refermer le paquet cadeau
- Quelques pelletées de sable autour des tuyaux PVC du pluvial
- Couche de terre au-dessus.
- Croiser les doigts en attendant la première grosse pluie
- Première grosse pluie : Être satisfait de son travail, boire une bière pour fêter ça.
Messages : Env. 80
Dept : Tarn
Ancienneté : + de 7 mois
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux de VRD...

Allez dans la section devis vrd / fosse septique du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de terrassiers de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les terrassiers, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-61-devis_vrd_fosse_septique.php
 
Membre ultra utile Env. 9000 message Rhone
RaphRaphael a écrit:Bonsoir à tous,
Je ne pensais pas me replonger dans ce calcul, je n'ai pas encore retrouvé tous mes petits...
Attention je ne prétends pas à avoir fait quelque chose dans les normes ni digne d'un terrassier mais ça fonctionne.
J'ai eu la "chance" de tester cet automne, on a pris 70mm de pluie en 2h environ (ici on doit être sur une occurrence de ce type de pluies à 10 ans environ). C'était juste mais c'est passé.

- Méthode de calcul  :
http://www.symasol.fr/wp-content/uploads/2016/08/Fiche-WEB-9-Me%C3%8C%C2%81thode-de-calcul.pdf
Attention c'est un peu bobo à la tête.


Allez, j'apporte mon ptit caillou à l'édifice.
Dans le document, paragraphe 2.1 Infiltration, ils disent de calculer la perméabilité du sol (K, en m/s) avec par exemple un test de Porchet.
Vu que j'ai eu une étude d'assainissement avec cette méthode et les détails, j'espère pouvoir aider un peu.

Protocole de l'essai Porchet : https://fr.wikipedia.org/wiki/Essai_Porchet

Pour le calcul, une fois le sol saturé en eau, il faut mesurer en mm la hauteur d'eau, et le temps en heure.

Dans mon rapport, j'ai cette autre méthode de calcul pour un trou à la tarrière, je n'ai pas vérifier mais on devrait arriver au même résultat :

K=D/(4*(t2-t1))*ln((H1+D/4)/(H2+D/4))
D est le diamètre du trou en mm
t1 le temps de la prise de la 1ère mesure, depuis le démarrage des mesures, en heures (souvent 0,00)
H1 la hauteur d'eau dans le trou en mm au moment de t1
t2 le temps le temps de la prise de la 2ème mesure depuis le démarrage des mesures, en heures
H2 la hauteur d'eau dans le trou en mm au moment de t2


Un exemple pratique pour bien comprendre que je tire de mon étude : trou à la tarière de 7cm de diamètre fait jusqu'à 50cm de profondeur.
4h de mise en eau du trou pour imbiber le sol.
Puis début des mesures.
- 15h18 (t : 0.00), H=21cm (ou 210mm)
- 15h27 (t : 0.15), H=13cm
- 15h34 (t : 0.27), H=9.5cm
- 15h43 (t : 0.42), H=6.5cm
- 15h54 (t : 0.60), H=4.5cm

Si on prend t1 à 15h18 (dont t1=0.00 et H1=210) et t2 à 15h54 (donc t2=0.60 et H2 = 45).
On peut en déduire :
K=D/(4*(t2-t1))*ln((H1+D/4)/(H2+D/4))
=> 70/(4*(0.60-00))*ln(210+70/4)/(45+70/4)) = 37.68mm/h

Pour repasser en m/s, on divise par 3 600 000 : Ici K=1.04*10^-5, c'est à dire environ 10^-5.
C'est pas génial. Et des 3 trous où l'ingénieure a fait des essais, c'était le meilleur et de loin.
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 9000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 80 message Tarn
Je me demande si on ne devrait pas ouvrir un autre fil pour éviter de "polluer" le sujet de fritz non ?
ou quelqu'un peut glisser les messages dans un nouveau sujet ?
Sinon très intéressant tout ça Woofy.
Je n'avais pas trop le temps de pousser les tests donc je me suis basé sur le tableau indicatif qu'ils donnent dans la fiche en fonction de la granulométrie des types de sol.
Et j'arrivais à 10^-5 aussi. Ce ne sont pas les pires terrains, ça reste assez filtrant.
Messages : Env. 80
Dept : Tarn
Ancienneté : + de 7 mois
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Bassin D'arcachon (33)
Voila
Sur le forum, peu importe ce qu'on pense, on peut le dire de façon courtoise... cliquez ici
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
De : Bassin D'arcachon (33)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Env. 80 message Tarn
Merci JC !
Woofy, pour reprendre ta question (je cite car le sujet a été déplacé) :

"Merci pour les calculs. Pour la méthode, je pensais bêtement partir sur un puits perdu :

- creuser un trou le plus profond possible, minimum 3m50, et plus large que les buses à mettre dedans (1,5 à 2 fois le diamètre)
- géotextile sur le fond et tout le tour du trou
- un lit de sable au fond pour mettre de niveau les buses et filtrer les particules d'argiles qui arriveraient quand même sans pour autant que ça se bouche
- 3 buses de 1m de haut empilées, ouvertes sur le fond et quelques trous sur les côtés (il y en a des déjà percées)
- combler autour des buses avec de bonnes caillasses (du 40/80 par exemple), ça permettra d'augmenter le volume de stockage et la surface d'infiltration
- reboucher au-dessus

Vu que je vais y envoyer également le contenu de mes drains, il faudrait que je fasse un petit bac de décantation pour ce qui sort des drains et avant le puits perdu. Pour ce qui arrive du toit, ça passe avant dans la cuve de récupération des eaux de pluie et seul ce qui déborde arrivera au puits perdu, donc pas besoin je pense de bac de décantation (tant mieux car là il y aura du volume)."

Vu de ma petite expérience ça semble tout-à-fait cohérent.
Sur le volume :
Le coef de fuite que tu indiquais (10^-5), correspond au mien (mais chez moi c'est une estimation "maison"), donc on peut se permettre une comparaison.
Pour un toit de 55m2 j'arrivais à 0,88m3 à stocker pour "tamponner" 80mm de pluie (occurrence décennale).
Donc à la louche 1m3 de stockage pour 62m2 de surface de toiture.
Dans ton cas, sans compter les côtés des buses, tu arriverais à 2,35m3.
En les comptant, en comptant un remplissage "caillou" à 60% (toujours à la louche) ça t'ajoute 1,18m3.
Donc toujours en ordre de grandeur ça tamponnerait (2,35 + 1.18) x 62 = 218m2 de toiture.

Sur la technique je ne vois rien à redire, si ce n'est de prévoir un exutoire ou une zone "inondable", d'autant plus si tu prends souvent 80mm en peu de temps chez toi (épisodes cévennols,...).
Je ne l'avais pas fait initialement et c'était juste lors du gros épisode pluvieux "test".
Messages : Env. 80
Dept : Tarn
Ancienneté : + de 7 mois
 
Membre ultra utile Env. 9000 message Rhone
Yes merci jc_fc.

Chez moi j'ai entre 10^-5 et 10^-6 (suivant les trous) :(
En revanche je vais avoir 230m² de toiture (garage + maison), ça fait beaucoup. Je ne sais pas trop comment trouver la pluviométrie à prendre en compte, mais hier soir en fouillant sur le site de l'Open Data de Météo France, j'ai trouvé les données de l'une des stations proche de chez moi.
Pluviométrie maximale quotidienne : 140mm (en septembre 2012). Ce qui ferait 32m² d'eau récoltée sur une journée.
Ça calme ! Je ne vois pas comment récolter ça.

En règle général, un bon orage par ici (sur l'année écoulée) c'est 20 à 40mm, soit 9m3.

Sinon les moyennes mensuelles tournent plutôt autour de 94mm au maximum.
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 9000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 80 message Tarn
Hello !
De retour après un petit week-end travaux pour changer !
Pour dimensionner j'ai utilisé les abaques données dans l'annexe 2 de la fiche (le lien SYMASOL dans mon premier message là-haut)"Fréquence pour des pluies de 30 min à 24h".
Je suis parti sur en gros 12h de pluie, avec une occurrence de 20 ans, ce qui fait je tombais sur 80mm.
Pas de fondement très précis sur le choix de la durée de pluie mais étant sur les hauts de la courbe je suis assez confiant.
Après pense que même si ça n'infiltre pas très vite, ça infiltre tout de même, donc tu n'as pas forcément à stocker la totalité du volume d'eau sur 24h par exemple.
Dans le test que tu détailles ci-dessus, en 30 min environ 4/5 de l'eau a été infiltrée.
Messages : Env. 80
Dept : Tarn
Ancienneté : + de 7 mois
 
Membre ultra utile Env. 9000 message Rhone
4/5 en 30 minutes, ça ne fait pas du 10^-5 en infiltration !
Pour avoir pu observer des flaques dans le jardin plusieurs jours après de grosses pluies, ça n'infiltre pas si vite que ça en surface.
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 9000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 80 message Tarn
Effectivement il y avait une erreur dans mon calcul.
J'avais mal lu le protocole, mais ce qui m'a mené à cela était :
T0 : H=21cm
T 0,6 (+36 min): H= 4,5cm
Soit environ 1/5e des 21 cm, donc 4/5e infiltrés.
Mais ton trou faisait 50 cm de profondeur.
Donc sauf erreur (dont je ne suis pas à l'abri), cela veut dire que après saturation du sol (donc dans l'hypothèse de fortes pluies précédentes), ton test a infiltré 45,5 cm sur les 50.
L'infiltration en surface est différente car le sol est souvent plus tassé, sauf si particulièrement sableux.
Après je ne sais pas si ça correspond à 10^-5 mais de mon point de vue c'est ce que les maths disent.
Messages : Env. 80
Dept : Tarn
Ancienneté : + de 7 mois
 
Membre ultra utile Env. 9000 message Rhone
Il n'a pas infiltré 45,5cm, mais 16,5cm.
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 9000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 80 message Tarn
Salut Woofy,
Admettons que ce soit l'hypothèse pessimiste soit les 16,5 cm, donc les 4/5e des 21 cm que je disais plus haut.
Honnêtement il faudrait revoir le protocole en détail pour aller plus loin.
Dans tous les cas, pour résoudre ton problème, cela fait que tu n'as pas à stocker la totalité du volume d'eau tombé.
Donc on resterait sur l'ordre de grandeur d'un m3 de stock pour 62 m2 de toit.
Donc ça te ferait dans les 3,7m3 à stocker.
Dans le projet que tu décrivais tu arrivais en approximation à 3,36m3.
Il t'en faudrait 3,7.
Donc soit
a) Agrandir un peu
b) Prévoir un exutoire type dépression en pente douce (comme ça ça se tond, ou se végétalise/entretient) sur le terrain.
On reste évidemment sur des ordres de grandeur.
Pour ma part ça me suffit, mais je comprend aussi la frustration si l'on souhaite avoir un résultat précis et étayé !
Sinon j'ai jeté un oeil à ton récit, c'est un chouette projet !
Messages : Env. 80
Dept : Tarn
Ancienneté : + de 7 mois
En cache depuis le mercredi 03 mars 2021 à 17h57
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis fosse septiqueArtisan
Devis fosse septique
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Guide viabilisation et raccordements
Guide viabilisation et raccordements
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos VRD - fosse septique
Photos VRD - fosse septique
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Suivre son chantier à distance avec une caméra
Suivre son chantier à distance avec une caméra
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

1
personne
surveille ce sujet
Voir