Retour
Menu utilisateur
Menu

Dimensionnement Muralières plancher

Ce sujet comporte 13 messages et a été affiché 143 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
3
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 20 message Var
Bonjour,
 
Voici le second volet (premier était sur le solivage) de mon Project de plancher d’une chambre au premier étage.
 
Le solivage est de 4m de portée et de 4.6m de long fait en 70x220x4000 (épicéa) avec un entraxe de 470 (11 solives)
Surface plancher : 18.6m2
 
Pour éviter de percer 22 trous dans les murs en parpaing de 300 et de me fatiguer à les incérer dedans, sans compter les problèmes de dalles et chainage que je risque de rencontrer...,  je préfèrerais mettre des muralières (une de chaque côtés) et utiliser les mêmes pièces de bois que les solives, 70x220.
 
Donc je pensais deux muralières de 70x220x4600 encrée au mur par tiges filetées de 10mm 5-8 et des sabots de 80 x 70 x 155 x 2mm
 
J’ai essayé de calculer (voir ci-dessous) le nombre de tiges filetées et voir si la taille de ces muralières est bonne mais je ne suis pas du tout sûr de mon raisonnement et calcule donc j’ai encore besoin de vos conseille avertis 😊
 
Pour les calculs :
- plancher habitation : 150Kg/m2
- faux plafond BA13: 10Kg/m2
- de l’OSB 3 en 22mm dessus : 14Kg/m2
- et un plancher en Frêne de 22mm : 15Kg/m2
- solives par elles-mêmes : 35Kg/solive = 385Kg total (11 solives)
- pas de cloison, un lit (160) et quelques petits meubles (pas de grosses armoires)
- Résistance à la rupture au cisaillement (daN) des tiges filetées de 10mm 5-8 : 1392 daN
 
1- Calcule de charge par muralière : je trouve 2164 daN
 
2- Calcule du nombre de tiges filetées : 2164/1392=1,55 donc mini 2 !?
Si mon calcule est bon pour être beaucoup plus sure je pense mettre 5 tiges par muralière : à 9cm de l’extrémité et après tous les 88cm
 
3- Calcule de résistance de la muralière :
Pour une muralière j’ai trouvé sur un site que l’effort maximal perpendiculaire au fil que peut supporter une 70x220 est de 1302 daN
Mais il faut corriger ce chiffre en fonction de l’endroit ou on perce le bois pour mettre la tige filetée.
Je pense percer a 5cm du bas donc la hauteur efficace restante est de 170mm ce qui descend la résistance a 1006 daN
 
Charge maximale à supporter par une tige = 2164/5 = 432 daN
 
Comme la charge à supporter 432 daN est inférieure à la charge supportable (1006 daN) par la section de bois ces muralières sont OK ?
 
Comme dis ci-dessus étant novice je ne suis pas du tout sûr de mon raisonnement et calcule donc j’ai encore besoin de vos conseille avertis 😊
 
 
Je vous remercie par avance
 
M
 
Messages : Env. 20
Dept : Var
Ancienneté : moins d'1m
 
Env. 20 message Var
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux de charpente...

Allez dans la section devis charpente du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de charpentiers de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les charpentiers, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-8-devis_charpente.php
 
Env. 4000 message 06 (6)
Bonjour

Le scellement dans le béton ou la maçonnerie relève de l'ésotérisme (monde des agréments européens "etag" en autre).
Surtout quand il s agit de maçonnerie creuse.

Je dirais que dans votre cas, le mieux est d'appeler le service technique du fabricant que vous envisagez, et de lui exposer les données du problème : nature du mur, épaisseur, qualité, et vos charges (dans votre cas : 209.7/0.52 = 403 daN / ml, non pondéré).

Avec des tiges de 10, le mode de rupture ne serait pas le cisaillement de la tige, mais la déformation de la tige en manivelle avec écrasement du bois et (ou) de la paroi de maçonnerie.

Il y a beaucoup d'aléa dans la valeur de résistance de ce type de scellement dans du creux, d'où application, par les fabricants, de forts coefficients de sécurité.

Il vaut beaucoup mieux se fixer dans du plein.

Sinon, appuyer la muraillère sur des poteaux.

Pourquoi mettre des sabots ensuite ? Vous pouvez appuyer les solives sur les muraillères.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 20 message Var
Bonjour Ilocir et merci pour la réponse et les conseils.
 
Je me doutais bien que cela n'était pas si facile 
 
Petite précision j’ai utilisé le mots générique parpaing mais ce sont des Brique creuse en terre cuite
 
Donc je peux peut-être utiliser du Scellement chimique avec tamis ? Ils arrivent bien à fixer des ballons d’eau chaude de 300L (370Kg plein) avec 2 tiges !
 
déformation de la tige en manivelle avec écrasement du bois
Je comprends pas, c’est quand on serre les boulons ?
 
dans votre cas : 209.7/0.52 = 403 daN / ml, non pondéré
Comment vous avez obtenue ces chiffres (209 et 0.52) ?
 
Sinon, appuyer la muraillère sur des poteaux.
Oui cela aurait été beaucoup plus simple mais malheureusement je ne peux pas car j’ai des départs de couloirs de chaque côté le long des murs 
 
Pourquoi mettre des sabots ensuite ? Vous pouvez appuyer les solives sur les muraillères.
Oui je pourrais faire ça mais je pensais que d’avoir les solives entre les muralières (tenues par des sabots) allait éviter que les muralières « ne s’ouvre/écarte » du mur car les tiges filetées seront toutes dans la partie base du bois (5cm du bas).
Quel est l’avantage de les mettre dessus ?
 
le mieux est d'appeler le service technique du fabricant 
Oui je crois que je vais devoir passer par là, j’espère que les services client sont assez réactif, on va voir.
 
avec écrasement du bois 
Pour éviter que le filetage ne coupe le bois je pensais mettre un tube en acier galva autour de celui ci
 
de forts coefficients de sécurité.
Oui mes 10mm tous les 88cm c’est peut-être un peu léger !
 
Donc voici la nouvelle configuration que je pense utiliser :
-    des tige de 12mm (M12) en class 10.9 : Résistance de rupture au cisaillement = 10 daN/mm², limite élastique = 90 daN/mm²
-    10 tiges par muralière au lieu de 5 (une entre chaque solive)
-    fixer avec boulons sur plaque acier 50x50x2mm au lieu de rondelles (pour éviter l’écrasement du bois)
-    et seller les tiges dans les murs avec Scellement chimique + tamis de 200mm de long (pour prendre au moins trois alvéoles)
 
Merci
M
 
 
Ilovir a écrit:Bonjour

Le scellement dans le béton ou la maçonnerie relève de l'ésotérisme (monde des agréments européens "etag" en autre).
Surtout quand il s agit de maçonnerie creuse.

Je dirais que dans votre cas, le mieux est d'appeler le service technique du fabricant que vous envisagez, et de lui exposer les données du problème : nature du mur, épaisseur, qualité, et vos charges (dans votre cas : 209.7/0.52 = 403 daN / ml, non pondéré).

Avec des tiges de 10, le mode de rupture ne serait pas le cisaillement de la tige, mais la déformation de la tige en manivelle avec écrasement du bois et (ou) de la paroi de maçonnerie.

Il y a beaucoup d'aléa dans la valeur de résistance de ce type de scellement dans du creux, d'où application, par les fabricants, de forts coefficients de sécurité.

Il vaut beaucoup mieux se fixer dans du plein.

Sinon, appuyer la muraillère sur des poteaux.

Pourquoi mettre des sabots ensuite ? Vous pouvez appuyer les solives sur les muraillères.
Messages : Env. 20
Dept : Var
Ancienneté : moins d'1m
 
Env. 4000 message 06 (6)
Dans le calcul des assemblages bois, il y a plusieurs schémas de rupture, et on retient celui le plus faible. Imaginez que quand la muraillère descend, la tige se déforme dans le bois par effet de flexion.

le 209 daN est l'effort à un appui de solive (voir mes résultats) vous pouvez le retrouver facilement. à diviser par 0.52 m pour l'avoir par ml

Solives sur sabot ou en repos, les solutions se valent ; c'est juste un choix de facilité constructive. Les muraillères ne vont pas se sauver ...

Avec une tige par appui de solive, je pense que vous serez amplement bon. Mais appelez quand-même le fabricant, il vous donnera peut-être de meilleures idées. (NB : ça nous intéresse Smile)
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 20 message Var
le 209 daN est l'effort 

Merci, je n’avais pas pensé que cela pouvait venir de mon premier post sur les solives 😉

Avec une tige par appui de solive, je pense que vous serez amplement bon.

Merci
 
Mais appelez quand-même le fabricant, il vous donnera peut-être de meilleures idées. (NB : ça nous intéresse)
Oui bien sure si j’ai un retour du fabricant je ne manquerais pas de le partager ici
 
Encore un grand merci pour votre aide.
 
M
Ilovir a écrit:Dans le calcul des assemblages bois, il y a plusieurs schémas de rupture, et on retient celui le plus faible. Imaginez que quand la muraillère descend, la tige se déforme dans le bois par effet de flexion.

le 209 daN est l'effort à un appui de solive (voir mes résultats) vous pouvez le retrouver facilement. à diviser par 0.52 m pour l'avoir par ml

Solives sur sabot ou en repos, les solutions se valent ; c'est juste un choix de facilité constructive. Les muraillères ne vont pas se sauver ...

Avec une tige par appui de solive, je pense que vous serez amplement bon. Mais appelez quand-même le fabricant, il vous donnera peut-être de meilleures idées. (NB : ça nous intéresse Smile)
Messages : Env. 20
Dept : Var
Ancienneté : moins d'1m
 
Env. 20 message Var
Voici la réponse de Fisher qui est sans équivoque !

"La solution que vous envisagez n'est pas réalisable, en effet la brique ne sera pas en mesure de reprendre les efforts appliqués.
Nous vous conseillons la mise en place de poteaux sous les muralières afin de reprendre les efforts appliqués à la muralière.
Une autre solution est si possible de se fixer dans la ceinture béton"

Comme la ceinture de béton est plus haute je ne peux pas me fixer dedans.
Pour les poteaux, avec les départs des couloirs ce n'est pas idéal et ma femme n'aime pas du tout l'idée...

Donc il ne me reste plus qu'à seller les solives dans les murs ce que je ne voulais éviter :( en espérant que la dalles de la pièce à coté ne me gêne pas...

M
Messages : Env. 20
Dept : Var
Ancienneté : moins d'1m
 
Env. 4000 message 06 (6)
Merci pour ce retour. Et désolé.

Je reste quand-même un peu étonné. Je pensais qu'on obtenait au moins 150 daN / fixation. Bon.

Il n'y a vraiment pas de possibilités avec les poteaux ? Vous pouvez les écarter, en fonction de la section de la muraillère.
Ce qu'il faut surtout, c'est d'avoir de quoi les appuyer en pied.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 100 message Ain
Est ce que ce serait envisageable d'encastrer les muralières sur leur longueur (encastrement de 70) puis de fixer les solives avec des sabots sur celles-ci ?

De cette façon, il faudrait juste casser 1 ou 2 cloisons de la brique, et la brique travaille « à la verticale ».


Ou sinon faire une grosse réservation à l’emplacement des solives, remplir de béton, puis se fixer dedans à la cheville chimique ?


Je délire ou c'est pas idiot ?
Messages : Env. 100
Dept : Ain
Ancienneté : + de 9 mois
 
Env. 20 message Var
ok vu votre étonnement je vais demander a un autre service technique (Spit) pour voir s’ils confirment.

 
Pour les poteaux, il n’y a pas de problème pour le sol, c’est une dalle en béton et je peux monter des renforts à l’aplomb dans le vide sanitaire pour éviter tout problèmes.
Mais comme je l’ai déjà dit ceci serrait ma dernière option si je ne peux pas faire autrement.
 
Voyez-vous un problème a encrer les solives dans les murs ? Les brique faisant 25cm je pensais les rentrer de 15cm.
 
Merci
M
Ilovir a écrit:Merci pour ce retour. Et désolé.

Je reste quand-même un peu étonné. Je pensais qu'on obtenait au moins 150 daN / fixation. Bon.

Il n'y a vraiment pas de possibilités avec les poteaux ? Vous pouvez les écarter, en fonction de la section de la muraillère.
Ce qu'il faut surtout, c'est d'avoir de quoi les appuyer en pied.
Messages : Env. 20
Dept : Var
Ancienneté : moins d'1m
 
Env. 20 message Vosges
Salut perso j'ai fait de deux façon.

Changement de solives HS ponctuellement sur un plancher entier, je retire l'ancienne solive et j'encastre ma 10x20 en élargissant le trou et en scellant au béton (à traiter avant pour les xylophages et champignons surtout en VS !!!)

Pour le changement total d'un solivage d'une pièce encastrement de la muraillère dans les murs et scellmeent béton (perso les goujons c'est bien mais pas trop confiance dans des vieux murs ...) Un fois ma, muraillère encastrée j'ai rajouter quand même des goujons tous les 50cm pour éviter une flexion .

Pour la fixation des solives utilise des sabots c'est que du bonheur !!!

et pense à tout traiter avant de poser
Messages : Env. 20
Dept : Vosges
Ancienneté : + de 8 mois
 
Env. 20 message Var
  Merci Rembrico88 pour cette idée,
 
Je n’avais pas pensé à cette option d’encastrement les muralières dans les murs mais dans mon cas c’est pas possible j’ai un conduit de cheminée dans un des coins de la pièce 
Messages : Env. 20
Dept : Var
Ancienneté : moins d'1m
 
Env. 20 message Vosges
Bola a écrit:  Merci Rembrico88 pour cette idée,
 
Je n’avais pas pensé à cette option d’encastrement les muralières dans les murs mais dans mon cas c’est pas possible j’ai un conduit de cheminée dans un des coins de la pièce 

 c'est un conduit que tu utilise ? 
Si oui je te propose d'encastrer dans le mur opposé et dans celui de la cheminée de mettre des poteaux pour ne pas perforer ton mur 
Si non tu peux perforer ton conduit et remplir de béton , c'est ce que j'ai fait pour encastrer des poutrelle dans un mur contenant ' cheminées !  
Messages : Env. 20
Dept : Vosges
Ancienneté : + de 8 mois
 
Env. 20 message Var
Oui le conduit va être utilise

Si oui je te propose d'encastrer dans le mur opposé et dans celui de la cheminée de mettre des poteaux pour ne pas perforer ton mur
C'est une option qui pourrait marcher car nous allons installer un poêle dans l'angle donc si on a un poteau de chaque côté du poêle (car il me faut aussi supporter le chevêtre de l'autre cote) ça ne nous dérange pas

La question est de savoir si des poteaux (jambage) en 70x220 est acceptable pour la charge que j'ai ?

Merci
M
Messages : Env. 20
Dept : Var
Ancienneté : moins d'1m
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis charpenteArtisan
Devis charpente
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Photos charpentes
Photos charpentes
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Photos couverture
Photos couverture
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Photos toits terrasses
Photos toits terrasses
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

3
abonnés
surveillent ce sujet
Voir