Retour
Menu utilisateur
Menu

Construction d'une terrasse

Ce sujet comporte 77 messages et a été affiché 25.359 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
9
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 5000 message
Salut,

De quoi doit être constitué le joint entre terrasse et maison ?
Messages : Env. 5000

Ancienneté : + de 17 ans
 
Env. 3000 message Lille - Nord (59)
Je venais de faire une réponse complète lorsque mon PC a planté!

Non, une dalle flottante ce n'est pas un dallage sur terre-plein : c'est ce qui est appélé : "chape mortier renforcée "sur le schéma : c'ets une axellente solution pour l'isolation thermique et l'isolaion phonique entre deux niveaux habitables. C'est obligatoire en cas de chauffage par le sol.
Voir ce site : http://www.dow.com/styrofoam/europe/cf/insulate/sfinpe05.htm

Ce schéma me pertube un peu : pour moi, ce n'est pas une dalle portée (la dalle est portée par les murs) mais au contraire un radier (avec bêches périphériques). dans ce cas, il est normal d'avoir des renforts pour rigidifier le radier.
Si d'aspect dalle portée et radier, cela se ressemble, du point de vue, c'est totalement l'inverse : le radier, lui, porte la maison... au contraire d ela dalle porté qui est portait par les murs.. Vous imaginez donc que les fers ne sont pas placès du tout au même endroit et que les calculs sont totalement différents.
un site intéressant expliquant notamment le principe du radier général.
http://coinduprojeteur.free.fr/beton/cours_semelle.htm

"Ce système a l'avantage d'éviter les affaissements de la dalle le long des murs, là ou le compactage n'est pas aisé et souvent insuffisant. " : Attention, il ne faut induire les lecteurs en erreur : Je précise qu'un dallage ne peut pas être posé sur les murs : épaisseur de 12 cm, quasiment pas de fers, pas de porteur intermédaire : il est fait pour être posé sur le sol (voilà pourquoi, il faut un bon sol!). Bloqué sur les bords, il cassera!. Le sol, pour la dalle portée ne sert que de fond de coffrage (tenir le béton durant son coulage puis son séchage), c'est tout!

"Si, il peut y avoir des fondations à des niveaux différents. C'est classique pour les constructions sur terrain en pente" : Oui, bien sûr!! Mais aux prix du respect de règles très cotraignantes : fondations en redans, règles des deux pour trois, etc... J'avais volontairement simplifié. MAis un jour, on pourra peut être parler des caves préfabirquées mise entre les fondations : j'ai vu des photos consternantes!

Pour répondre à la question concernant le joint entre façade et terrasse : c'est simple : fond de joint et joint silicone spécifique (voir site de DESVRES par exemple).
Messages : Env. 3000
De : Lille - Nord (59)
Ancienneté : + de 16 ans
 
Env. 3000 message Lille - Nord (59)
[img]

[/img]


Volià les photos : du terrassement pour les fondations, et murs d'infrastructures (fait en bloc à bancher), au ferraillage et coffrage d ela dalle (avec isolation en sous-face) et enfin, le résulatt (sans aucune fissure.. depuis de nombreuses années!)
Messages : Env. 3000
De : Lille - Nord (59)
Ancienneté : + de 16 ans
 
Env. 1000 message Val De Loire
Quelques réponses :

Point 1

Attention, il ne faut induire les lecteurs en erreur : Je précise qu'un dallage ne peut pas être posé sur les murs : épaisseur de 12 cm, quasiment pas de fers, pas de porteur intermédaire : il est fait pour être posé sur le sol (voilà pourquoi, il faut un bon sol!). Bloqué sur les bords, il cassera!. Le sol, pour la dalle portée ne sert que de fond de coffrage (tenir le béton durant son coulage puis son séchage), c'est tout!

Le terme "dalle portée" n'existe pas en construction.

Par exemple, le Dico BTP précise :

dallage - n.m.
Dalle de beton plus ou moins arme selon l'utilisation, s'appuyant de maniere continue sur le sol par l'intermediaire d'une forme realisee avec des granulats compactes.
dalle - n.f.
Ouvrage porteur horizontal en beton arme ou precontraint, d'epaisseur faible par rapport a ses autres dimensions, formant un plancher ou un dallage selon le type d'appui.

Il n'y a que :
- le dallage (dalle) sur terre plein (indépendant des éléments porteurs)
- et le plancher (dalle pleine ou nervures/hourdis ou …prenant appui sur des éléments porteurs : murs, poutres, etc).

Mais la "dalle portée" est une expression passée dans le langage courant, y compris pour les constructeurs, et qui désigne une dalle sur terre plein qui continue en recouvrement des murs périphériques et de refend.

Origine :
Les désordres dans les dallages sur terre-plein sont très nombreux (voir les observations de l'AQC). Ils sont presque toujours consécutifs à un compactage insuffisant (tassements). Ils sont observés, dans leur grande majorité, en bordure des murs périphériques ou de refend, là ou le remblai est le plus important et le compactage le plus difficile.
Avec la "dalle portée" (dallage sur terre plein), armée au droit des murs, notamment par des chapeaux, les légers affaissements périphériques qui pourraient se produire avec une dalle indépendante, n'existent plus. La "dalle portée", c'est une vraie dalle sur terre plein, avec points d'appui en rive et armatures reprenant les efforts dus à d'éventuels tassements. C'est un plus pour éviter les désordres périphériques.

Point 2 :

Dalle flottante :
C'est une dalle (ou une chape) posée sur un isolant, indépendante des éléments porteurs.

Point 3 :

Ce schéma me pertube un peu : pour moi, ce n'est pas une dalle portée (la dalle est portée par les murs) mais au contraire un radier (avec bêches périphériques). dans ce cas, il est normal d'avoir des renforts pour rigidifier le radier.
Si d'aspect dalle portée et radier, cela se ressemble, du point de vue, c'est totalement l'inverse : le radier, lui, porte la maison... au contraire d ela dalle porté qui est portait par les murs.. Vous imaginez donc que les fers ne sont pas placès du tout au même endroit et que les calculs sont totalement différents.


Ce n'est, évidemment, ni un radier, ni un plancher, mais une dalle sur terre plein avec recouvrement sur murs et armatures périphériques dite (improprement) "dalle portée".
Le mot radier qui apparaît sur le dessin est, sans aucun doute, une erreur du dessinateur !

Je confirme que le dessin de SebDau est techniquement de "qualité". Il tient également compte des recommandations de la RT 2000.

Point 4 :

Je reviens sur la question dallage sur terre plein / plancher sur vide sanitaire.

Le nouveau DTU 13.3 parait tellement contraignant pour les constructeurs par rapport au quasi néant antérieur (étude sol géotechnique quand il y a plusieurs maisons, contrôle du compactage, épaisseur de la dalle de 12 cm mini, armatures renforcées, etc …) que le plancher sur vide sanitaire va devenir compétitif en coût et en contrainte de réalisation.. Il est plus facile et plus sur à réaliser : c'est surtout un assemblage de pièces préfabriquées, l'aléa de tenue du sol et de compactage n'existe plus !
Et il permet d'accéder aux canalisations !
C'est pourquoi je pense qu'il va rapidement s'imposer (sauf ponctuellement).
Et c'est une bonne chose !

On est un peu sorti de la question d'origine, mais le principe est le même.
On ne peut définir que ce qu'on sait construire, mais on peut nommer quoi que ce soit. Paul Valéry.
Messages : Env. 1000
De : Val De Loire
Ancienneté : + de 17 ans
 
Env. 3000 message Lille - Nord (59)
Désolé mais j'insiste!

Ok pour la définition du dallage qui ne peut pas être plus claire :
Dalle de béton plus ou moins arme selon l'utilisation, s'appuyant de manière continue sur le sol par l'intermédiaire d'une forme réalisée avec des granulats compactés.

Par contre, il est également clair que le terme de dalle est "générique" puisque recouvre dallage et plancher.
Donc, pour une dalle porté, on devrait parler de plancher bas du rez-de-chaussée, par exemple, plutôt que de dalle portée. Pourtant, on voit bien l'intérêt de faire la différence entre un plancher sur VS (il y a un vide sous le plancher) et une "dalle portée", qui est strictement la même chose mais sans le VS (pas de vide sous la dalle). Ce n'est pas pour rien que tout les rapports géotechniques parlent de "dalle portée".

"une dalle sur terre plein qui continue en recouvrement des murs périphériques et de refend. " : Là, je ne te suis plus! une dalle sur terre-plein est un dallage (voir ta définition : les deux termes recouvrent le même ouvrage!). Donc fait pour reposer sur le sol! imaginons (ce qui arrive souvent.. un tassement supérieur du dallage au tassement des fondations) : que se passent -ils si tu as eu la mauvaise idée de liaisonner le dallage aux murs porteurs?
De plus, c'est absurde, car comme tu le dis toi-même, le grand intérêt du dallage, outre son coût et son inertie (même si isolé sur toute la surface le comportement thermique est légèrement modifié!), est bien de pouvoir traiter les ponts thermiques.
Ceci-dit, c'est vrai qu'il y a quelques années, le CSTB préconisait de poser quelques parpaings posés dbout sur les semelles pour reprendre le dallage sur les bords : c'est vrai que je trouvais cela très étonnant! D'ailleurs, la proposition n'a pas été reprise dans le DTU 13.3!

"La "dalle portée", c'est une vraie dalle sur terre plein, avec points d'appui en rive et armatures reprenant les efforts dus à d'éventuels tassements" : Et non : une dalle portée est un plancher bas... désolé!

"C'est pourquoi je pense qu'il va rapidement s'imposer (sauf ponctuellement).
Et c'est une bonne chose !" : Pas sûr! Effectivement lorsqu'il y a canalisations sous le dallage, je préfère le VS (bien que lorsque l'on voit ce que le CSPST demande pour un VS, quelquefois, on recule!). Sinon, le dallage est une bonne souliton pour les raions données ci-dessus.
Bon, il est vrai que chez nous, les terrains sont si souvent "pourris" que nous avons des peiux et rarement des qualités de sol qui nous permettent de réaliser des dallages: le plancher bas repose la plupart du temps sur les longrines!
Messages : Env. 3000
De : Lille - Nord (59)
Ancienneté : + de 16 ans
 
Env. 200 message Saint Médard En Jalles (33) (33)
ace41 a écrit:
Le nouveau DTU 13.3 parait tellement contraignant pour les constructeurs par rapport au quasi néant antérieur (étude sol géotechnique quand il y a plusieurs maisons, contrôle du compactage, épaisseur de la dalle de 12 cm mini, armatures renforcées, etc …) que le plancher sur vide sanitaire va devenir compétitif en coût et en contrainte de réalisation
C'est pourquoi je pense qu'il va rapidement s'imposer (sauf ponctuellement).
Et c'est une bonne chose !


Je comprends maintenant pourquoi mon constructeur a changé de technique de construction : il propose désormais systématiquement un VS au lieu du système représenté sur le dessin que j'ai posté.
Ce n'était pas les cas lorsque j'ai signé mon contrat début 2004, le VS était en option et seulement imposé si sol instable.
Constructeur : IGC, avec chantage aux clés et appel de fonds anticipé.
Messages : Env. 200
De : Saint Médard En Jalles (33) (33)
Ancienneté : + de 17 ans
 
Bloggeur Env. 2000 message Morbihan
Ouf, j'ai essayé de suivre, mais la technique bâtiment ce n'est pas mon fort. Bon alors, ma maison est sur vide sanitaire, je demande à mon constructeur de faire une terrasse aussi sur vide sanitaire, surtout que nous voulons la fermer?
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 2000
Dept : Morbihan
Ancienneté : + de 17 ans
 
Env. 3000 message Lille - Nord (59)
"Ouf, j'ai essayé de suivre, mais la technique bâtiment ce n'est pas mon fort. Bon alors, ma maison est sur vide sanitaire, je demande à mon constructeur de faire une terrasse aussi sur vide sanitaire, surtout que nous voulons la fermer?" : Oui, c'est une solution! Peut être pas la moins chère! Mais comme tu as besoin des fondations et des murs d'infrastructure, tu ne peus pas choisir de faire un dallage (il y aurait de l'eau qui s'infiltrerait entre murs et dallage!) donc, tu ne peux faire qu'une dalle portée (pardon, un plancher bas ) avec ou sans VS. Je choisirai sans VS à ta place. Je pense que ce sera moins cher ! idem, mes photos!
Attention: bien préciser à ton constructeur ce que tu veux faire (fermeture (type de fermeture) et couverture (matériaux de couverture), afin qu'il calcule les fondations en conséquence : après il sera trop tard! De même, bien préciser ce que tu mettras au sol (l'idéal serait de faire la terrasse à moins 12.2cm sous le niveau zéro de la maison (car elle sera en pente) : ainsi, lorsque tu l'auras fermée et couvrete, il n'y aura plus qu'à mettre 6cm d'isolant au sol, une chape de 50 mm (qui rattrapera la pente..) et un carrelage collé (1,2cm). Dans l'attente de la fermer, tu laisses en béton.. comme la mienns : voir photo!
Si tu retiens cette solution, bien le préciser au constructeur : car c'est lourd et il faut donc réaliser la dalle et les fondations en conséquence!
Messages : Env. 3000
De : Lille - Nord (59)
Ancienneté : + de 16 ans
 
Bloggeur Env. 2000 message Morbihan
OK, merci, avec tous ces conseils je devrais être armé pour discuter avec le constructeur le moment venu, pour le moment nous réglons notre sinistre charpente.
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 2000
Dept : Morbihan
Ancienneté : + de 17 ans
 
Env. 2000 message 34 - Montpellier (34)
Une petite question sur ces terrasses.

j'ai ma maison sur VS et une terrasse avec une cave dessous. La cave a été montée en bloc à bancher et les fondations de la maison liées à ces blocs (les fondations arrivaient au milieu du mur de la cave).
Donc tout est bien solidaire.

La semaine prochaine ma dalle va être coulée.
La partie maison fait 140m², la partie terrasse 60m².

La dalle doit être d'un seul tenant ou il faut la couper au niveau maison/terrasse ? Est ce qu'il y a des problèmes de dilatation ou des trucs du style.

Je crois que mon maçon a prévu de tout couler d'un bloc. Ca me semble bien mais j'y connais pas grand chose...

A+,

Boris
Messages : Env. 2000
De : 34 - Montpellier (34)
Ancienneté : + de 17 ans
 
Env. 1000 message Val De Loire
J'imagine que c'est un plancher (poutrelles/hourdis) sur l'ensemble maison + terrasse.

Tu n'a pas intérêt à faire de joint entre la maison et la terrasse, mais a bien armer la jonction entre les deux, surtout en partie supérieure (chapeaux). Et surtout si ta dalle de terrasse porte sur le mur de façade !!

Il est possible de faire un joint, mais attention aux contraintes de relevés et au traitement de l'étanchéité.

Comment étanches-tu cette terrasse sur sous-sol ?
On ne peut définir que ce qu'on sait construire, mais on peut nommer quoi que ce soit. Paul Valéry.
Messages : Env. 1000
De : Val De Loire
Ancienneté : + de 17 ans
 
Env. 2000 message 34 - Montpellier (34)
ace41 a écrit:J'imagine que c'est un plancher (poutrelles/hourdis) sur l'ensemble maison + terrasse.

Oui, tout à fait.

ace41 a écrit:
Tu n'a pas intérêt à faire de joint entre la maison et la terrasse, mais a bien armer la jonction entre les deux, surtout en partie supérieure (chapeaux). Et surtout si ta dalle de terrasse porte sur le mur de façade !!

Effectivement, ma terrasse est "devant" la maison, soit 17ml de façade.
C'est quoi des chapeaux ?
(ça me fait un drôle d'effet de poser cette question ! )

ace41 a écrit:
Il est possible de faire un joint, mais attention aux contraintes de relevés et au traitement de l'étanchéité.
Comment étanches-tu cette terrasse sur sous-sol ?

Je suis pas partisant d'un joint mais j'avais peur que ça soit nécessaire.

Pour l'étanchéité, je sais pas... je crois qu'il y a une arase étanche sur le haut de mur mais pas plus.
Je suis en train de récupérer des photos pour que ça soit plus parlant.

En tout cas, merci de ta réponse,

Boris
Messages : Env. 2000
De : 34 - Montpellier (34)
Ancienneté : + de 17 ans
 
Env. 1000 message Val De Loire
Chapeaux = armatures en partie supérieure de la dalle, sur appui, là ou il y a toujours des contraintes de traction.

Il est nécessaire de prévoir une étanchéité "réglementaire" sur une terrasse située au-desus d'un local. Sinon, gare aux infiltrations et autres problèmes !

De plus il doit y avoir une étude spéciale au droit des seuils pour éviter la pénétration de l'eau pluviale. Décalage entre niveau fini de la maison et celui de la terrasse (le DTU demande un mini de 15 cm).
On ne peut définir que ce qu'on sait construire, mais on peut nommer quoi que ce soit. Paul Valéry.
Messages : Env. 1000
De : Val De Loire
Ancienneté : + de 17 ans
 
Env. 2000 message 34 - Montpellier (34)
ace41 a écrit:
De plus il doit y avoir une étude spéciale au droit des seuils pour éviter la pénétration de l'eau pluviale. Décalage entre niveau fini de la maison et celui de la terrasse (le DTU demande un mini de 15 cm).

En fait, on a prévu que la dalle soit à la même côte mais à l'interieur de la maison, avec les chappes pour l'électricité et le plancher chauffant, on aura 19cm de décalage entre le sol fini de la maison et la dalle de la terrasse.

ace41 a écrit:Chapeaux = armatures en partie supérieure de la dalle, sur appui, là ou il y a toujours des contraintes de traction.

Il est nécessaire de prévoir une étanchéité "réglementaire" sur une terrasse située au-desus d'un local. Sinon, gare aux infiltrations et autres problèmes !

Ben, là, je sais pas si c'est prévu Crying

Voilà une photo de la terrasse (la dalle du sous sol a été coulé ce matin...) :


A+,

Boris
Messages : Env. 2000
De : 34 - Montpellier (34)
Ancienneté : + de 17 ans
 
Env. 900 message Sur Ma Chaise (25)
bon j'ai bien tout lu , mais trop de termes techniques me permettent de bien comprendre


donc le schéma de ce que propose le MO ici :

http://img353.imageshack.us/my.php?image=terasse6lv.png

il va faire dépasser des tiges de fer de la dalle du rdc (suis sur sous sol)
il va mettre des treillis soudés tout le long de ces tiges , puis couler une dalle béton sur 3.5 m de large sachant que la distance entre mon mur et le terrain non remblayé est de 1.5 m maxi (j'ai mesuré) la moitié de la dalle va reposer sur ce terrain non remblayé

a votre avis , c'est bon coté technique ??
tant va la cruche à l'homme qu'elle se case
Messages : Env. 900
De : Sur Ma Chaise (25)
Ancienneté : + de 17 ans
En cache depuis avant-hier à 07h32
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis terrasseArtisan
Devis terrasse
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Exemples de structures de terrasses en bois
Exemples de structures de terrasses en bois
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos de terrasses
Photos de terrasses
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
10 idées pour créer une terrasse ombragée
10 idées pour créer une terrasse ombragée
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

9
abonnés
surveillent ce sujet
Voir