Menu utilisateur
Menu

Rubrique «Aides et économies»

Vous souhaitez réduire votre consommation d'énergie ? Il existe plusieurs solutions afin de consommer moins d'électricité et/ou de gaz. Dans les solutions les plus simples, vous pouvez dans un premier temps suivre votre consommation, mettre en pratique des éco-gestes (éteindre les lumières, choix des ampoules…) ou encore changer vos équipements électroménagers ou multimédias trop gourmands...

Si cela ne suffit pas, vous pouvez par exemple, installer un nouveau système de chauffage (en misant sur les énergies renouvelables avec une pompe à chaleur par exemple ou une chaudière biomasse) ou tout simplement remplacer votre ancienne chaudière (ou vos anciens radiateurs)

Mais, dans certains cas, c'est l'isolation de sa maison qu'il faudra revoir. Des travaux de rénovation énergétique sont alors indispensables car en hiver si la chaleur est maintenue à l’intérieur de votre logement, vos besoins en chauffage diminuent. Donc, vous chauffez moins et faites des économies d’énergie ! Et inversement l'été, votre confort est amélioré car la chaleur du soleil estival pénètre moins dans votre logement.

EDF, qui souhaite vous accompagner dans les projets de rénovation énergétique dont vous avez besoin, s'engage avec une aide financière : La "Prime Energie d'EDF" afin de vous aider à réaliser vos travaux, dans le but de réduire votre consommation d'énergie et vos émissions de gaz à effet de serre.

ForumConstruire.com en partenariat avec EDF vous explique dans ce guide ce qu'est la prime énergie d'EDF et quelles sont les conditions afin de pouvoir en bénéficier. Dans le détail :

  • Qu'est-ce-que la prime énergie d'EDF ?
  • Quels sont les travaux éligibles ?
  • Quelles sont les conditions d 'éligibilité ?
  • Comment calculer le montant de votre prime ?
  • Qu'est-ce-que le « Bonus » de la prime énergie d'EDF ?
  • Comment constituer son dossier « prime énergie d'EDF » ? 

À savoir : la prime énergie d'EDF s'inscrit dans le cadre du dispositif des certificats d'économies d'énergie et concerne votre logement, maison ou appartemment construit depuis plus de 2 ans.

Lien vers le site de la Prime énergie d'EDF :https://www.prime-energie-edf.fr/

devis Constructeur de maisons
Demandez 3 devis comparatifs en 5 minutes aux constructeurs de votre région !
Gratuit et sans engagement.

Qu'est-ce-que la prime énergie d'EDF ?

Comme vu plus haut, la prime énergie d'EDF est une nouvelle aide financière qui a pour but de vous aider à financer vos travaux visants à améliorer la performance énergétique de votre habitat.

Une fois le dossier accepté et la prime calculée, EDF vous fera directement parvenir cette dernière sous forme de lettre-chèque.

Quels sont les travaux éligibles ?

La prime énergie d'EDF est accordée pour vos travaux de rénovation énergétique et plus particulièrement en ce qui concerne l'isolation de vos murs, planchers ou combles ; l'amélioration de votre système de chauffage et de régulation ; la mise en place d'un système de chauffage utilisant les énergies renouvelables (bois, solaire...) ou encore le remplacement de vos menuiseries.

Pour pouvoir bénéficier de la prime énergie d’EDF, vos travaux de rénovation doivent être réalisés par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

Dans le détail voici les travaux éligibles répartis en 4 catégories :

Isolation

Isolation des combles ou de la toiture

Lorsque l'on sait que 30 % de la chaleur de votre habitat s'échappe par le toit et/ou les combles si celui-ci est mal isolé, on comprend qu'une bonne isolation est primordiale.

Le professionnel qui va effectuer vos travaux doit disposer d'une qualification portant la mention RGE « Pose de matériaux d’isolation thermique des parois opaques, pour ce qui concerne les toitures-terrasses, les planchers de combles perdus, les rampants de toiture et les plafonds de combles », valide à la date d’engagement des travaux. Ce dernier doit effectuer une visite technique afin de valider la faisabilité des travaux concernés avant d'établir un devis.

Après, les procédés d'isolation vont être différents en fonction de l'aménagement de vos combles :

  • Si vos combles sont aménagés, on isolera les rampants de toiture.  

La résistance thermique de l’isolant devra être ≥ 6 m².K/W.

  • Si vos combles sont inhabitables, on isolera les combles perdus.

Cette fois, la résistance thermique de l’isolant devra être ≥ 7 m².K/W.

Depuis le 1er Avril 2018, la facture correspondant au devis signé doit comporter les mentions suivantes :

  • la date de la visite technique du professionnel dans votre logement
  • la mise en place d’une isolation et son emplacement (rampants de toiture ou plancher de combles)
  • la marque et la référence de l’isolant utilisé
  • la surface totale en m² d'isolant posé
  • l'épaisseur en mm de l'isolant utilisé
  • la résistance thermique de l’isolant installé (en m² K/W)
  • la norme selon laquelle est évaluée la résistance thermique ( NF EN 12664, NF EN 12667 ou NF EN 12939 pour les isolants non réfléchissants et  NF EN 16012+A1 pour les isolants réfléchissants).

Isolation des murs

Des murs mal isolés ? Et c'est 25 % de la chaleur de votre habitat de perdu !

Le professionnel qui va effectuer vos travaux doit disposer d'une qualification portant la mention RGE « Pose de matériaux d’isolation thermique des parois opaques, pour ce qui concerne les murs en façade ou en pignon et les planchers bas », valide à la date d’engagement des travaux. Une visite technique est également obligatoire avant d'établir un devis.

L’isolation doit être réalisée entre un espace chauffé (intérieur du logement) et un espace non chauffé (extérieur du logement). 

Les cloisons internes et les murs mitoyens à une autre habitation ne sont pas éligibles.

La résistance thermique de l’isolant  pour isoler les murs de votre maison doit être ≥ 3,7 m².K/W.

La facture correspondant au devis signé doit comporter les mentions suivantes :

  • la mise en place d’une isolation sur un mur en façade ou en pignon
  • la marque et la référence de l’isolant
  • la surface totale en m² d'isolant posé (n'oubliez pas : la surface déclarée ne doit pas comprendre l’isolation des cloisons internes et des murs mitoyens à une autre habitation)
  • la résistance thermique de l’isolant installé (en m² K/W).

Isolation du sol ou du plancher

Savez-vous que vous pouvez perdre jusqu'à 10 % de la chaleur de votre logement si vos sol sont mal isolés ?

Le professionnel qui va effectuer vos travaux doit disposer d'une qualification portant la mention RGE « Pose de matériaux d’isolation thermique des parois opaques, pour ce qui concerne les murs en façade ou en pignon et les planchers bas », valide à la date d’engagement des travaux. Une visite technique est également obligatoire avant d'établir un devis.

L’isolant doit être placé sur ou sous un plancher bas situé sur un vide sanitaire, sur un passage ouvert ou sur un sous-sol non chauffé de votre habitat.

La résistance thermique de l’isolant pour votre sol doit être ≥ 3 m².K/W.

La facture correspondant au devis signé doit comporter les mentions suivantes :

  • la mise en place d’une isolation sur ou sous un plancher bas
  • la marque et la référence de l’isolant
  • la surface totale en m² d'isolant posé
  • la résistance thermique de l’isolant installé (en m² K/W)

Chauffage et régulation

Chaudière individuelle à haute performance énergétique

40 % ! C'est le pourcentage d'économies de chauffage que vous pouvez faire en remplacant votre chaudière par une chaudière à haute performance énergétique. Son plus ? Elle brûle l’énergie présente dans la vapeur des gaz de combustion, consomme donc moins d’énergie et rejette donc moins de CO2.

Le professionnel qui va effectuer vos travaux doit disposer d'une qualification portant la mention RGE « Installation d’une chaudière condensation ou micro-cogénération gaz ou fioul », valide à la date d’engagement des travaux.

L’efficacité énergétique saisonnière (Etas) de la chaudière seule pour le chauffage du logement doit être ≥ à 90%.

La puissance thermique nominale de la chaudière doit être ≤ 70 kW.

La chaudière doit être équipée d’un régulateur de classe IV, V, VI, VII ou VIII.

Si vous avez déjà équipé votre chaudière d'un dispositif de régulation après le 26/09/2015, vous pourrez tout de même profiter de la prime énergie d'EDF lors de l'installation de votre nouvelle chaudière sans avoir à poser un nouveau régulateur (joindre à votre demande la facture du régulateur).

La facture correspondant au devis signé doit comporter les mentions suivantes :

  • la mise en place et fourniture d’une chaudière
  • la marque et la référence de la chaudière
  • l’efficacité énergétique saisonnière (Etas) de la chaudière seule pour le chauffage
  • la puissance thermique nominale de la chaudière
  • la mise en place d’un régulateur
  • la marque et la référence et la classe du régulateur

Pompe à chaleur air-eau / eau-eau

Quel est le fonctionnement d'une PAC  air/eau et eau/eau ? La pompe à chaleur va capter les calories de l'air et de l'eau afin de redistribuer de la chaleur à votre logement.  Chaleur qui sera diffusée par le biais du circuit d'eau de votre plancher chauffant  ou radiateurs.

Le professionnel qui va effectuer vos travaux doit disposer d'une qualification portant la mention RGE « Installation d’une pompe à chaleur », valide à la date d’engagement des travaux.

L’efficacité énergétique saisonnière (Etas) doit être à :

  • 111% pour les PAC moyenne et haute température
  • 126% pour les PAC basse température

La facture correspondant au devis signé doit comporter les mentions suivantes :

  • la mise en place d’une pompe à chaleur air/eau ou eau/eau
  • la marque et la référence de la pompe à chaleur
  • le type de pompe à chaleur installée (basse, moyenne ou haute température)
  • l’efficacité énergétique saisonnière (Etas) de la pompe à chaleur

Pompe à chaleur air-air

Quel est le fonctionnement de la PAC air-air ?  La pompe à chaleur va redistribuer la chaleur présente naturellement dans l'air de votre habitat après en avoir augmenté la température. Ce système de chauffage est  pratique car réversible : inversez le cycle d’air et vous climatisez au lieu de chauffer !

Le professionnel qui va effectuer vos travaux doit disposer d'une qualification portant la mention RGE « Installation d’une pompe à chaleur », valide à la date d’engagement des travaux.

Le coefficient de performance saisonnier (SCOP) de la PAC doit être ≥ 3,9.

La puissance nominale de la PAC air/air doit être ≤  à 12kW.

La facture correspondant au devis signé doit comporter les mentions suivantes :

  • la mise en place et fourniture d’une pompe à chaleur air/air
  • la marque et la référence de la pompe à chaleur
  • le coefficient de performance saisonnier (SCOP)
  • la puissance nominale de la PAC air/air

Système de régulation par programmation d’intermittence

A quoi sert le système de régulation par programmation d'intermittence ? A Chauffer au bon endroit au bon moment ! Concrètement, il permet de programmer une température pièce par pièce pour chaque période de la journée. Cela permet d'éviter les surchauffes inutiles lorsque vous êtres absent !

Les travaux doivent être réalisés par un professionnel.

L’équipement est installé sur un système de chauffage électrique ou combustible existant depuis plus de 2 ans.

L’équipement doit posséder des fonctions de programmation d’intermittence au sens de la norme EN-12098-5.

La facture correspondant au devis signé doit comporter les mentions suivantes :

  • la pose d’un programmateur d’intermittence au sens de la norme EN-12098-5
  • la marque et la référence du programmateur d’intermittence

Plancher chauffant hydraulique à basse température

Le plancher chauffant hydraulique à basse température vous permet de faire jusqu'à 15 % d'économies d'énergie lorsque vous réduisez de 2/3 degrés votre température ambiante.

Les travaux doivent être réalisés par un professionnel.

La température de l’eau du circuit de votre plancher chauffant doit être ≤  à 40°C.

Le plancher chauffant hydraulique à basse température doit être associé à un dispositif de régulation qui va permettre une régulation de la température de l’eau dans le circuit. Ce dispositif de régulation sera commandé par une sonde de température située au départ de chaque réseau depuis le collecteur.

La facture correspondant au devis signé doit comporter la mention suivante :

  • la mise en place d’un plancher chauffant hydraulique à basse température associé à une régulation thermique.

Robinets thermostatiques

Savez-vous que lorsque vous équipez vos radiateurs de robinets thermostatiques, vous pouvez faire une économie d'énergie de 3 à 5 % ? En effet, le robinet thermostatique régule la consommation du radiateur qui lui, chauffe votre pièce à la température choisie. Là encore, pas de surchauffe inutile !

Les travaux doivent être réalisés par un professionnel.

Le matériel doit être installé sur des radiateurs existants depuis plus de 2 ans.

Les radiateurs doivent être raccordés à une chaudière à combustible existante depuis plus de 2 ans.

La facture correspondant au devis signé doit comporter la mention suivante :

  • la mise en place de robinets thermostatiques

Émetteur électrique à régulation électronique à fonctions avancées

Tous les émetteurs de chaleur électrique comme par exemple le radiateur ou encore les panneaux rayonnants, ont la possibilité maintenant d'être équipés d'une régulation intelligente. L'économie d'énergie se fait alors car tout est automatique.

Les travaux doivent être réalisés par un professionnel.

L’émetteur électrique à régulation électronique doit être certifié NF Electricité performance catégorie 3* œil, ou posséder les fonctions avancées suivantes :

  • régulation ayant une amplitude < à 0,3 K et une dérive < à 1 K 
  • détection automatique et intégrée à l’appareil de l’ouverture d’une fenêtre par passage en mode « arrêt chauffage » ou « hors-gel »
  • détection automatique d’absence par réduction d’allure et passage progressif jusqu’au mode « éco »
  • indication de surconsommation par information visuelle du consommateur ayant a minima 3 niveaux de consommation basée sur la température de consigne

La facture correspondant au devis signé doit comporter les mentions suivantes :

  • la mise en place d’un ou plusieurs émetteur(s) électrique(s) à régulation électronique à fonctions avancées
  • le nombre d’émetteurs électriques installés
  • la ou les marque(s) et référence(s) des émetteurs
  • les caractéristiques des émetteurs :amplitude et dérive de la régulation ; présence d’une détection automatique et intégrée à l’appareil de l’ouverture d’une fenêtre et passage en mode "arrêt de chauffage" ou "hors-gel"; présence d’une détection automatique d’absence réduisant l’allure et passant progressivement jusqu’au mode "éco"; indication visuelle de surconsommation à 3 niveaux minimum de consommation basée sur la température de consigne

Energies renouvelables

Appareil indépendant de chauffage au bois

Le bois fait partie des énergies renouvelables les plus économiques lorsqu'il s'agit de chauffer votre maison. Les équipement de chauffage au bois (cheminée, poêle à bois…) fonctionnent avec du bois sous différentes formes :  bûches, granulés, pellets...

Le professionnel qui va effectuer vos travaux doit disposer d'une qualification portant la mention RGE « Installation d’un équipement de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses », valide à la date d’engagement des travaux.

Votre chauffage au bois doit être installé dans une maison individuelle.

Le rendement énergétique de l’appareil doit être ≥ 70 %.

La concentration en monoxyde de carbone (CO) des fumées, mesurée à 13% d’O2 doit être ≤ 0,3 %.

L’indice de performance environnementale de l’appareil doit être ≤ 2.

Le label Flamme Verte (min 5 étoiles) garantie les 3 critères ci-dessus.

Le rendement énergétique et la concentration en monoxyde de carbone doivent être mesurés en fonction des normes suivantes :

  • Poêles : norme NF EN 13240, NF EN 14785 ou EN 15250
  • Foyers fermés, inserts de cheminées intérieures : norme NF EN 13229
  • Cuisinières utilisées comme mode de chauffage : norme NF EN 12815

La facture correspondant au devis signé doit comporter les mentions suivantes :

  • la mise en place d’un appareil indépendant de chauffage au bois (poêle, foyer fermé, insert, cuisinière)
  • la marque et la référence de l’appareil de chauffage au bois
  • le rendement énergétique et la concentration en monoxyde de carbone (en %) accompagnés de leur norme de mesure (voir ci-dessus) ou bien le label Flamme Verte lorsque le produit est labellisé.

Chaudière biomasse individuelle

La chaudière biomasse individuelle permet de chauffer toutes les pièces de votre habitat et votre eau sanitaire, tout en  favorisant la contribution à la transition énergétique. Ce mode de chauffage est puissant et pratique. 

Le professionnel qui va effectuer vos travaux doit disposer d'une qualification portant la mention RGE  « Installation d’un équipement de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses », valide à la date d’engagement des travaux.

L’équipement doit être installé dans une maison individuelle.

La chaudière installée doit respecter les seuils de rendement énergétique et d’émissions de polluants de la classe 5 de la norme NF EN 303.5

Le label Flamme Verte garantie le critère ci-dessus.

La facture correspondant au devis signé doit comporter les mentions suivantes :

  • la mise en place d’une chaudière biomasse individuelle
  • la marque et la référence de la chaudière
  • la mention du label Flamme Verte ou de la classe 5 de la norme NF EN 303.5

Chauffe-eau thermodynamique individuel à accumulation

Le chauffe-eau thermodynamique est la combinaison entre une pompe à chaleur air/air et un chauffe-eau. La pompe à chaleur peut alors chauffer votre eau sanitaire. Cette solution de chauffage puissante et écologique couvre les besoins journaliers en eau chaude de toute la maison en exploitant l'énergie naturellement présente dans l'air.

Le professionnel qui va effectuer vos travaux doit disposer d'une qualification portant la mention RGE « Installation d’une pompe à chaleur », valide à la date d’engagement des travaux.

Le coefficient de performance (COP)du chauffe-eau thermodynamique à accumulation doit être :

  • > à 2,5 pour une installation sur air extrait
  • > à 2,4 pour toutes autres installations

La facture correspondant au devis signé doit comporter les mentions suivantes :

  • la mise en place d’un chauffe-eau thermodynamique à accumulation
  • la marque et la référence de l’équipement
  • le COP du chauffe-eau thermodynamique à accumulation et sa norme de mesure EN 16147

Chauffe-eau solaire individuel

Le chauffe-eau solaire individuel (CESI) marche grâce à des capteurs solaires placés sur des panneaux. Les capteurs solaires récupèrent les calories de la lumière. L'énergie solaire va donc pouvoir chauffer l'eau sanitaire de votre habitat. 

Le professionnel qui va effectuer vos travaux doit disposer d'une qualification portant la mention RGE « Equipements de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire fonctionnant à l’énergie solaire et dotés de capteurs solaires », valide à la date d’engagement des travaux.

Les capteurs solaires doivent être certifiés CSTBat ou SolarKeymark.

Les capteurs hybrides ne sont pas éligibles.

La facture correspondant au devis signé doit comporter la mention suivante :

  • la mise en place d’un chauffe-eau solaire individuel (CESI)

Menuiserie

Fenêtre ou porte-fenêtre complète avec vitrage isolant

Savez-vous que 15 % des déperditions de chaleur de votre habitat peut être du à des fenêtres mal isolées ou trop vétustes ? Afin de diminuer votre facture d'énergie mais aussi de profiter d'une meilleure isolation thermique et acoustique, il est conseillé d'installer dans votre logement des fenêtres ou portes-fenêtres à haute performance énergétique.

Le professionnel qui va effectuer vos travaux doit disposer d'une qualification portant la mention RGE « Pose de matériaux d’isolation thermique des parois vitrées, de volets isolants et de portes d’entrée donnant sur l’extérieur », valide à la date d’engagement des travaux.

Le coefficient de transmission surfacique Uw et le facteur solaire Sw sont différents selon :

  • les fenêtres de toiture : Uw ≤ 1,5 W/m².K et Sw ≤ 0,36
  • les autres fenêtres ou portes-fenêtres : Uw ≤ 1,7 W/m².K et Sw ≥ 0,36 ou Uw ≤ 1,3 W/m².K et Sw ≥ 0,3

La facture correspondant au devis signé doit comporter les mentions suivantes :

  • la mise en place d’une ou plusieurs fenêtre(s) : fenêtre(s) de toiture ou porte(s)-fenêtre(s)
  • la marque et la référence des fenêtres
  • le nombre de fenêtres posées
  • le coefficient de transmission surfacique (Uw) de chaque fenêtre posée
  • le facteur solaire (Sw) de chaque fenêtre posée

Quelles sont les conditions d'éligibilité ?

Certaines conditions doivent être remplies afin de pouvoir recevoir le prime énergie d'EDF. Ces conditions sont réparties en trois rubriques :

  • votre situation
  • la localisation et les caractéristiques de votre logement
  • le type de travaux de rénovation énergétique à réaliser

Votre situation

Qui peut prétendre à recevoir la prime énergie d'EDF ? Afin de pouvoir prétendre à cette prime, vous devez être :

  • un particulier majeur
  • propriétaire des équipements qui seront installés
  • ou bien occupant du logement dans lequel les travaux d’économies d’énergie seront effectués et financer ces derniers
Pour bénéficier de la prime énergie d'EDF, vous devez, au préalable (c'est à dire avant de vous être engagés à réaliser vos travaux), vous être inscrits sur le site « Prime énergie d'EDF ». Et avoir reçu une Lettre d'Engagement de la part d'EDF.

Attention, vous ne pourrez pas prétendre à la prime énergie d'EDF si vous avez bénéficié :
  • d’une aide financière d’un autre opérateur dans le cadre du dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE) pour les mêmes travaux,
  • d’autres incitations mises en place dans le cadre du dispositif des CEE et ne pas avoir corrélativement signé d’autre Attestation sur l’Honneur avec un autre opérateur / organisme,
  • d’une autre aide financière d’EDF dans le cadre du dispositif des CEE pour les mêmes travaux (par exemple, les prêts travaux bonifiés par EDF).

La localisation et les caractéristiques de votre logement

Afin de pouvoir recevoir le prime énergie d'EDF, le logement qui va subir les travaux de rénovation énergétique doit être :

  • situé en France métropolitaine (hors Corse et DOM-TOM)
  • construit depuis plus de 2 ans à la date de l’engagement des travaux (signature de devis, versement d’acompte...)

Le type de travaux de rénovation énergétique à réaliser

Comme mentionné plus haut, afin de pouvoir bénéficier de la prime énergie d’EDF, les travaux de rénovation énergétiques doivent faire partie de la liste des Travaux Eligibles qui se découpe en 4 catégories : Isolation, Chauffage et Régulation, Energies renouvelables et Menuiseries.

Cette liste est disponible et détaillée ci-dessus dans la rubrique «  Quels sont les travaux éligibles » de ce guide ou sur le site de la « Prime Energie d'EDF » : https://www.prime-energie-edf.fr/

Les travaux doivent être réalisés par un professionnel titulaire d’une qualification portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), valide à la date d’engagement des travaux, pour les travaux qui le nécessitent.

Ces mêmes travaux doivent respecter les critères techniques requis ( également détaillés ci-dessus dans la rubrique «  Quels sont les travaux éligibles » de ce guide ou sur le site de la « Prime Energie d'EDF » .

Comment calculer le montant de votre prime énergie d'EDF ?

Pour calculer le montant de la prime énergie dont vous pouvez bénéficier, EDF prends en compte les critères suivants : 

  • la localisation géographique de vos travaux
  • les caractéristiques de votre logement
  • le type de travaux que vous envisagez

Lors de votre inscription sur le site de la Prime énergie d'EDF, vous communiquez  les informations nécessaire au calcul du montant de la prime. Le montant définitif de votre prime énergie sera par la suite calculé à la validation de votre dossier.

Puis vous allez recevoir une lettre d'Engagement de la part d'EDF. Dans cette lettre d'engagement va figurer le montant de la prime énergie dont vous pouvez bénéficier pour chaque type de travaux à effectuer.

EDF à mis en place un simulateur dans le but d'obtenir une estimation de votre prime concernant les travaux que vous envisagez de réaliser.

Donc si vous souhaitez connaître le montant de la prime dont vous pouvez bénéficier, c'est ici que ça se passe https://www.prime-energie-edf.fr/je-simule-ma-prime.html

Vous avez la possibilité de cumuler plusieurs primes énergie d’EDF si vous réalisez plusieurs travaux de différentes natures. Pour cela, il suffit de créer un nouveau dossier (dans votre espace personnel sur le site de la Prime énergie d'EDF) pour chaque type de travaux. Par exemple, un dossier pour l’isolation de votre plancher, un dossier pour le remplacement de vos fenêtres, un dossier pour le remplacement de votre ancienne chaudière par une chaudière biomasse...

Comment constituer son dossier « Prime énergie d'EDF » 

Vous pensez remplir toutes les conditions pour bénéficier de la prime énergie d'EDF ? Alors vous n'avez plus qu'à constituer votre dossier en ligne, puis à faire parvenir le dossier complet à EDF. De la conception du dossier à la réception de votre prime énergie d'EDF, 6 étapes sont essentielles à la bonne réalisation de votre demande :

Inscrivez-vous sur le site de la prime énergie d'EDF

Il va falloir dans un premier temps créer votre profil en ligne sur le site de la prime énergie d'EDF à l'adresse suivante : https://www.prime-energie-edf.fr/. Pas d'inquiétude, la création est rapide, quelques clics suffisent !  

Puis vous allez recevoir une Lettre d'engagement qui engage (comme son nom l'indique) EDF à vous verser une prime énergie une fois votre dossier validé et les travaux annoncés réalisés. Elle ne vous engage cependant en aucun cas à effectuer des travaux.

Ne commencez pas vos travaux avant d’avoir créé votre profil prime énergie d’EDF et reçu votre Lettre d’Engagement EDF. C’est seulement à réception de cette Lettre que vous pourrez :
  • signer un devis et/ou un bon de commande
  • commander vos travaux et/ou verser un acompte à un professionnel
  • démarrer vos travaux

Si vos travaux ont été réalisés avant la création de votre profil sur le site prime énergie d’EDF, ils ne pourront pas bénéficier de la prime énergie d'EDF.

Vérifiez que vos travaux sont bien éligibles à la prime énergie d’EDF

Une fois que vous avez créé votre profil sur le site de la prime énergie d'EDF, il vous faut vérifier que les travaux que vous souhaitez réaliser soient bien éligibles afin de pouvoir bénéficier de la prime énergie d’EDF. 

Pour vérifier, c'est ici : https://www.prime-energie-edf.fr/travaux-eligibles/ ou plus haut dans notre guide ;)

Pensez également à vérifier avec le professionnel choisi les critères techniques obligatoires pour bénéficier de cette prime.

On vous l'a déjà proposé plus haut mais, si vous souhaitez connaître le montant estimé de la prime dont vous pouvez bénéficier, n'hésitez pas à aller sur le simulateur mis en place par EDF : https://www.prime-energie-edf.fr/je-simule-ma-prime.html.

Créez votre/vos dossier(s) travaux depuis votre espace personnel prime énergie d’EDF

Pour créer votre ou vos dossiers travaux, il vous suffit de vous connecter sur votre espace personnel prime énergie d’EDF et de créer un nouveau dossier pour chaque type de travaux. Par exemple, un dossier pour l'isolation de votre toiture, un autre pour l'installation de votre chauffe-eau solaire...

Une fois le ou les dossiers créés, vous recevez une Attestation sur l’Honneur, à remplir avec le professionnel qui va réaliser vos travaux de rénovation énergétique !

Faites réaliser vos travaux par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE)

Pour que vous soyez éligible à la prime énergie d’EDF, le professionnel que vous aurez choisi pour effectuer vos travaux doit être qualifié RGE pour les travaux qui le nécessitent.

Par ailleurs, sa qualification doit être valide à la date d’engagement des travaux (signature de devis et/ou bon de commande ou tout autre engagement écrit auprès du professionnel choisi).

Signez et datez votre/vos devis, puis faites réaliser les travaux par le professionnel choisi.

Renvoyez à EDF votre dossier complet de demande de «  Prime énergie d'EDF »

Une fois vos travaux réalisés, vous avez 3 mois maximum* (à compter de la date de votre facture) pour renvoyer à EDF votre dossier complet de demande de « Prime énergie d'EDF ».

* Passé ce délai, le dossier ne pourra plus être validé.

Pour être complet, votre dossier doit absolument contenir :

  • la copie du devis et/ou bon de commande de pose et de fourniture du matériel daté et signé par vous-même
  • la copie de la facture de la pose et fourniture du matériel mentionnant les critères de performance des produits, leur marque et leur référence
  • la copie de la qualification RGE du professionnel 
  • l’original de l’Attestation sur l’Honneur que vous aurez complétée avec le professionnel qui a réalisé vos travaux
  • si vous êtes éligible au bonus de la prime énergie d’EDF (quézako ? voir article ci-dessous) : la copie de votre avis d’imposition ou de non imposition ou du justificatif de votre revenu fiscal de référence pour l’année demandée. Si votre ménage est composé de plusieurs foyers fiscaux (plusieurs avis d’impôt), joignez l’avis d’impôt de chaque foyer fiscal.
Le dossier complet sera à envoyer à l'adresse suivante :
  • Economie d’Energie
  • PRIME ENERGIE D’EDF
  • TSA 79983
  • 75839 Paris Cedex 17

Par la suite, EDF vous tient informé de l’évolution de votre dossier par mail et sur votre espace personnel en ligne.

Réception de votre prime énergie d'EDF

Une fois votre dossier validé par EDF, vous recevrez, dans un délai de 2 mois, votre prime énergie d’EDF sous forme de lettre-chèque.

La prime énergie d'EDF peut être cumulée avec d’autres aides financières, comme le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) ou encore l’éco prêt à taux zéro.

 

Le bonus de la prime énergie d’EDF

Savez-vous que, si votre situation fiscale le permet, EDF peut vous faire bénéficier du « Bonus de la prime énergie d'EDF ».

C'est quoi, le bonus de la prime énergie d'EDF ?

Le bonus de la prime énergie d'EDF est une prime additionnelle qui va venir compléter, selon vos ressources, le montant de la prime énergie d'EDF. 

Vous pouvez voir si vous avez droit à ce bonus lorsque vous faites votre simulation du montant de la prime énergie d'EDF sur leur simulateur :

Lorsque vous avez complété la localisation des travaux, puis la nature des travaux réalisés, on vous demande si vous souhaitez tester la partie « Etes-vous éligibles au Bonus de la prime énergie d'EDF ? » 

Si vous répondez par la positive, on vous demande le département de votre résidence principale puis, le revenu fiscal de référence du ménage 2016 et/ou le revenu fiscal de référence du ménage 2017 et pour finir, le nombre de personnes déclarées sur l’avis d’impôt 2018 (au titre des revenus 2017).

Un clic de validation, et vous avez votre réponse.

Pour vous donner un ordre d'idée, voiçi le tableau des plafonds de revenus ouvrant droit au bonus de la prime énergie d’EDF.

Tableau des plafonds de revenus (Revenu Fiscal de Référence) ouvrant droit au bonus de la prime énergie d’EDF

Nombre de personnes composant le ménage Plafonds de revenus du ménage en Île de France (€) Plafonds de revenus du ménage pour les autres régions (€)
1 24 194 18 409
2 35 510 26 923
3 42 648 32 377
4 49 799 37 826
5 56 970 43 297
Par personne supplémentaire 7 162 5 454

Si vous ne remplissez pas les conditions de ressources pour bénéficier du bonus de la prime énergie d’EDF, pas de panique ! Il vous reste la prime énergie d’EDF qui, elle, peut (si toutes les conditions vues plus haut sont remplies) vous être versée quelle que soit votre situation fiscale. 

Picto link Sur le même thème

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Forum Forum
Forum "faire construire, par où commencer ?"
Dans le forum, posez vos questions, consultez celles des autres, entraidez-vous.
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres de Forum Construire
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres ...
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.
Ce guide vous a-t-il aidé ?
3
0

Rédigé par :

La rédaction de ForumConstruire.com en partenariat avec EDF pour le dispositif Prime Énergie d'EDF.
devis Constructeur de maisons
Demandez 3 devis comparatifs en 5 minutes aux constructeurs de votre région !
Gratuit et sans engagement.

Les commentaires des membres :

-
Encore une prime uniquement si on passe par une boite certifiée RGE

Pas pour moi
1
-
Question bête et naïve mais pourquoi ? 

ManuTaden a écrit:Encore une prime uniquement si on passe par une boite certifiée RGE

Pas pour moi
0
-
Sauf erreur, car ils gonflent les devis ce qui fait qu'au final, l'aide n'en est plus une.
0
-
Bonjour, mais les professionnels qui on le RGE travaille mieux que les autre
0
-
LaughLaugh
J'ai buggé sur ton message avant de voir le smiley final !
0
-
Un peut de provocation ça fait pas de mal
0
-
Parce que j'ai assuré des formations au début du RGE : c'était des commerciaux, la secrétaire, le / la comptable ...
parfois le patron quand c'était une petite structure ...
mais très très rarement les ouvriers qui réalisaient les chantiers.
J'intervenais sur la théorie, donc ça allait encore, mais la personne qui devait faire la partie pratique de l'étanchéité à l'air leur en faisait bien baver.
Le meilleur souvenir : la femme (maitresse ?) d'un patron de PME isolation / placo : tailleur de marque, talons, Cayenne Turbo, et elle venait passer 1 semaine pour que la boite dans laquelle elle "travaillait" soit RGE


Accessoirement je suis plutôt autoconstructeur parce que je trouve que c'est vraiment très très difficile d'être sûr de la qualité constante du travail fourni par les artisans. Un exemple : j'ai fait bosser un charpentier couvreur pour poser des fenêtres de toit : les 4 premières sont correctement posées, avec raccords au pare pluie étanchéifiés. Les deux dernières, le pare pluie est coupé et agrafé à la charpente, aucune étanchéité au vent !!!!
Donc je vais être obligé de tout reprendre pour l'isolation :(

Cdlt
1
-
Bravo Manu Taden pour le moment je n'en dirai pas plus mais je ne pense rien de bien de ce fameux RGE
0
-
Merci pour ce retour. Je pensais naïvement que c'était les applicateurs qui allaient en formation... Trop naïf a ce sujet !
0
-
Bonjour, c'est bien plus tordu que cela, déjà il faut payer pour faire cette (formation), on n'y apprend rien les formateurs n'y connaissent souvent moins que les ( former) cela favorise les grosses boite qui envoient une personne et on l’agrément, et bien sûr ils ne travaillent bien mieux que ceux que ne l'ont pas, par contre cela coûte au contribuable une fois de plus
0
-
Si EDF voulait réellement inciter les ménages à consommer moins d'électricité comme ils le clament haut et fort, ils arrêteraient d'augmenter le prix des abonnements tout en baissant le prix du kWh ...
Cette remarque est valable pour tous les fournisseurs d'électricité!
0

Rédigé par :

La rédaction de ForumConstruire.com en partenariat avec EDF pour le dispositif Prime Énergie d'EDF.
devis Constructeur de maisons
Demandez 3 devis comparatifs en 5 minutes aux constructeurs de votre région !
Gratuit et sans engagement.

Autres guides :

Prix d'une construction de maison : faire construire, combien ça coute ?

15 commentaires Vous avez un projet immobilier et vous vous demandez si, finalement, faire construire ne serait pas la meilleure solution. Une maison ...

Les divers prêts immobiliers

18 commentaires Imaginer une belle maison, c’est bien, pouvoir la financer, c’est mieux ! Seulement, il est rare de disposer de pareilles ...

Le Crédit d'impôt en 2017

76 commentaires Vous souhaitez améliorer votre habitat que vous soyez locataire ou propriétaire ? En misant sur certaines technologies ...

Bien choisir son crédit immobilier

5 commentaires Le terrain est repéré, la maison choisie, maintenant il faut régler la note ! Toutefois, même en cassant ...

L'indice BT01 : comment ça marche ? Comment le calculer ?

2 commentaires L'indice BT01, c'est l'indice national du bâtiment (Index Bâtiment). C'est à dire l'indice du coût de ...

PTZ+ 2014, le prêt à taux zéro

53 commentaires Une nouvelle version du Prêt à Taux Zéro est applicable depuis le 1er octobre 2014 (avant même d'être ...

Les conseils des membres pour moins dépenser lors de votre construction

12 commentaires Un projet de construction implique des dépenses, c'est quasiment inévitable. Outils divers, matériaux, décoration, ...

Cartes de fidélité : économisez chez les grandes surfaces du bâtiment

44 commentaires Quand on fait construire, on dépense un maaaaax ! Même si vous ne gérez pas la construction, vous aurez des frais ...

La taxe d'aménagement (TA) : comment la calculer

270 commentaires Vous souhaitez faire construire, agrandir, reconstruire votre habitat ? Une taxe d’aménagement vous sera demandée. ...
Voir