Menu utilisateur
Menu

[91] Rénovation d'une meulière

Récit de construction de ProjetPelouse - 15 messages - Affiché 28.875 fois

Présentation du projet :

Auteur du récit

ProjetPelouse
Messages : 125
Dept : 91
Ancienneté : + de 7 ans

Récit créé le :

07 avril 2014 à 20h06

Présentation du projet :

Bonjour,
Après avoir parcouru ce site depuis des années, en avoir appris des tonnes, je me lance enfin pour le récit de la rénovation de ma maison.
C'est une meulière de 1947, donc la fin de la construction des meulières, qui a déjà connu des modifications par ses différents propriétaires précédents.
Lorsque j'ai acheté cette maison il y a 3 ans, je recherchais une maison habitable en l'état, mais avec des travaux à faire. En effet, je voulais personnaliser à mon goût et donc faire des changements. Ce serait dommage de tout casser dans une maison en bon état "vous avez plus qu'à poser vos valises".
Et j'ai eu la chance de trouver, ce type de bien, avec "beaucoup de potentiel".
Les travaux :
- Raccordement au réseau d'égout
- Rénovation cuisine
- Rénovation sdb
- Et surtout isolation
Certains travaux sont déjà fait. Je ne les évoquerais que rapidement. Du fait du crash de mon PC il y a quelque temps, je n'ai plus de photos avant/pendant.
J'essaierais de partager mes travaux/réflexions en cours de manière la plus pratique possible.

Sommaire du projet :

Le récit de la construction :

Option de lecture :
07 avr. 2014
20:57:56

Raccordement aux eaux usées

Gros oeuvre > VRD / Fosse septique
La maison était connue pour sentir mauvais: en effet la fosse septique était dans la maison, dans la cave !
C'était donc un des premier travaux à faire. Mais comme le terrain est en pente, en contre-bas de la route, il fallait remonter les eaux usées par pompe de relevage.
J'ai donc fait faire des devis pour cette installation de pompe. Première occasion pour moi de faire faire des travaux. Oui, jusqu'ici, je n'avais pas eu besoin de faire de gros travaux et pour les petits, étant bricoleuse, je les faisais moi-même. Donc gros trac. Je me suis donc renseignée le plus possible en amont sur l'aspect technique (vive internet!), puis demande de plusieurs devis, par des sociétés trouvées dans l'annuaire mais surtout par des voisins et amis qui avaient travaillés avec elles.
Les travaux dans l'ensemble ont été fait dans un délai raisonnable (trois mois tout de même entre l'accord et les travaux) et d'une qualité raisonnable. Il parait que pour certain cas il faut un temps de réglage de la pompe avec des interventions dans les mois qui suivent, mais ce n'a pas été le cas chez moi. Tout à bien fonctionné tout de suite.
Et en ce qui concerne le bruit, rien du tout. La pompe est enterrée à 1,5 mètres de la maison, sous la fenêtre de la salle de bain et on n'entend rien!
Partager | Citer |
0
 
10 avr. 2014
09:01:46

Isolation des rampants

Second oeuvre > Cloisons - portes intérieures
Bon, normalement je voulais présenter les travaux dans l’ordre où je les ai faits, mais étant en pleine isolation de mes rampants, je préfère parler de ça.
La maison comporte un étage sous rampants et des combles perdus.

J’ai isolé les combles perdus en décembre dernier avec de la ouate soufflée (voir : http://www.forumconstruire.com/construire/topic-238700.php#3340120) et me suis attaquée maintenant à la partie habitable/habitée.

Mon but est double : mieux isoler et si possible changer l’esthétique des pièces, c’est-à-dire prolonger visuellement les rampants jusqu’au sol. Je dis si possible, car bien sûr, je ne savais pas ce que j’allais trouver derrière les cloisons, si j’allais avoir des pièces de charpente qu’il faudrait contourner avec l’isolant.

L’isolant choisit pour les rampants est de la laine de bois. Et j’ai finalement décidé de rajouter systématiquement une couche de laine par rapport à ce que j’avais prévu en décembre. Donc une couche entre chevron de 6 cm (mes chevrons font 8 cm d’épaisseur, donc un espace de ventilation de 2 cm - merci Lucienpel pour le conseil) et deux couches croisées de 8 cm chacune sur les chevrons.

Voici l’état avant : côté est


Côté ouest
Partager | Citer |
0
 
10 avr. 2014
09:23:54

Isolation des rampants

Second oeuvre > Cloisons - portes intérieures
J’ai commencé par ouvrir du côté est et là je suis tombé sur un os, enfin un mur. Ce qui sonnait creux, lorsque je tapais sur cette cloison, c’était juste la couche d’isolant existante, environ 4cm de laine de roche sur du placo.
Donc changement de cap, je préfère d’abord mieux comprendre cette maison avant de continuer de ce côté.

Je suis donc passé de l’autre côté, côté ouest, j’ouvre la cloison… et je tombe sur un os…
Cette fois-ci un véritable os, enfin un os à mâcher. Pour vous expliquer, j’ai une charmante petite fouine qui vit/vivait dans mes combles et rampants et qui a tendance à ramener des provisions à la maison. En réparant une partie du cache-moineau, je suis tombé sur un hérisson desséché. A 6 m du sol, c’est original.
L’os à mâcher devait faire partie de son butin.

Revenons à nos moutons.
J’ouvre tout, j’enlève tout, y compris les montants de bois verticaux (avec accord de la section charpente du Forum ). L’isolant d’origine était compris de placo avec 5 cm de polystyrène et de environ 5cm de laine de verre. La laine de verre dans la partie basse était tenue par des branches d’arbres (si, si) et bien sûr les diverses générations de fouines l’avait en grande partie arrachée.



Il faut tout isoler, y compris le petit espace au niveau des chien-assis (sous les fenêtres des pièces voisines à gauche des différentes vues).

L’espace entre les chevrons qui dépassent et le mur fait 32 cm et 31 cm par rapport au sol et le tout fait environ 2,50 m de profondeur. Pour y accéder jusqu’au fond, j’ai mis une planche de mélaminé sur laquelle je pouvais glisser plus facilement. Donc 16 cm de laine au sol (non isolable autrement) et ensuite 16 cm sur le côté gauche.

La laine entre les chevrons tient bien, par contre pour la 2ème couche, c’est une autre histoire. Les suspentes vissées préalablement sur les chevrons ne la tiennent pas suffisamment. Pour la partie basse, j’ai tout ficelé comme un rôti, mais ça ne tient que vaille que vaille et il faut enlever la ficelle avant de mettre le pare-vapeur. En effet, elle gênerais sinon pour clipser les suspentes.


C'est là que je me suis dit que c'est vraiment très utile d'avoir 2 bras et 2 jambes plus une tête, pas seulement pour marcher et réfléchir, mais aussi pour tenir la laine de bois.

Par contre, je m'inquiétais pour la partie haute, où j'aurais besoin de mes 2 jambes pour tenir sur l'échelle...
Partager | Citer |
0
 
10 avr. 2014
10:46:07

Isolation des rampants

Second oeuvre > Cloisons - portes intérieures
Après la laine de bois, pose du pare-vapeur et des fourrures, puis petit essai de placo.


Au début assez galère : poser toute seule la plaque de placo, pourtant pas grande (je l’ai prise exprès en 60 de large pour pouvoir mieux la manipuler) mais en sous-pente à 45°, sans appui, c’est pas simple. Finalement je pense, j’espère, que ce sera plus simple pour la partie haute où je pourrais utiliser un lève-plaque.
(j’ai fini par appuyer la plaque sur une vieille valise, qui a exactement la bonne hauteur et là, ça allait beaucoup mieux).

J’ai abattu une cloison entre cette pièce et la suivante – une pièce de 5 m2, nommée dressing par l’agent immobilier, mais avec une fenêtre, ce que je trouve dommage pour un « dressing ». Je vais donc réorganiser ça.
En dégageant les rampants et abattant cette cloison est apparu le boisseau d’une ancienne cheminée.
Un coffrage des mêmes dimensions se trouve exactement en dessous, dans la cuisine. J’imagine que c’était le conduit pour une ancienne chaudière. Celle-ci n’existe plus, rien non plus dans la cave, dessous, sous la cuisine se trouve un vide –sanitaire (?) (le terrain étant en pente, la cave ne commence que dans le 2ème tiers de la maison)).
Je préfère quand même isoler le boisseau comme un conduit de cheminée actif, c’est-à-dire avec de la laine de roche incombustible et non de la laine de bois.
On ne sait jamais peut-être que dans la vie de cette maison dans 10, 20, 30 ans, moi ou un futur propriétaire voudrons réutiliser ce conduit en ayant oublié ou ne se doutant pas que l’isolant pourrait poser problème.

Pour la partie haute, idem, pose de la laine entre chevrons. J’ai eu l’impression de border un enfant en refermant peu à peu tous les accès vers l’extérieur.

Puis pose de la deuxième couche de laine. Beaucoup moins galère que pour le bas, car je pouvais utiliser des étais et je pense également que je profitais de ma (petite) expérience précédente entre autre en ayant mieux réparti les suspentes.


Puis le pare-vapeur et les suspentes.


Donc les premiers 10m2 sont isolés. Reste plus que environ 70 m2 (argh!).
Je ne mettrais le placo que dans un deuxième temps, je veux d’abord écluser le plus rapidement possible l’isolant, qui envahi le garage mais aussi la maison.

Au final, c’est (en tout cas pour le moment) plus simple que je ne craignais. J’ai commencé il y a une semaine, en faisant aussi beaucoup d’autres choses à côté.
Partager | Citer |
0
 
zjp91 
343 msg (91)
Le 21/04/2014 à 10h29
Bonjour,a vous et félicitation pour vos travaux,cela fait 6 mois que j'ai acheter une maison de 1948 avec sous sol en pierre,j'ai procédé à l'isolation des murs du rdc qi n'était pas isolé comme les maisons de cette époque,en lisant votre récit je vois que vous connésez le monde de rénovation,pouvez m’apporter votre connaissance, je voudrai isoler mes combles perdu,mes je ne ces pas quoi choisir? a ce jour ces de la laine de verre,voir photos, par la même occasion rénover ma toiture connaissez vous une entreprise sérieuse? j'habite dans l’Essonne à la norville
Partager | Citer |
0
ProjetPelouse 
125 msg (91)
Le 21/04/2014 à 23h21
Bonjour zjp91,
Merci!
je fais la plupart des travaux moi-meme, je n'ai donc pas eu l'occasion de tester des entreprises du coin.
J'ai choisi de mettre de la ouate soufflee dans les combles perdus et de la laine de bois xans les rampants pour le cote dephasage, c'est-a-dire une meilleur protection contre la chaleur en ete, tout en gardant une bonne isolation contre le froid en hiver.
En plus, je n'aime pas la laine de verre!
Et les deux types d'isolant que j'ai choisi sont tres agreable a poser. Pour souffler la ouate de cellulose, comme toujours, le plus long ce sont les preparatifs (enlever la vieille laine de verre surtout) ensuite souffler la ouate c'est poussiereux, mais sinon c'est un veritable paisir, c'est tout doux...
Les quelques connaissances je les acquis a force de me renseigner sur internet, beaucoup d'ailleurs sur ce site . Et forumconstruire me sert d'ailleurs ensuite de garde-fou en verifiant par des recherches sur le site ou en posant des questions chaque fois que je ne suis pas sure du bien fonde de mes decisions.
Bon courage pour vos travaux!
Partager | Citer |
0
08 mai 2014
13:03:13

Isolation des rampants

Second oeuvre > Cloisons - portes intérieures
Je me suis ensuite attaquée au côté est, en abattant le mur sur lequel j’étais tombé. En effet, entre temps, j’ai fait le plan de l’étage et du RdC et remarqué que ce mur se trouvait au-dessus d’une pièce, donc pas de mur à l’étage inférieur à cet endroit. J’ai ensuite fait un premier trou pour sonder et il s’agissait d’un mélange de plâtre et d’une matière noirâtre (comme du charbon ( ?)), assez friable et surtout de seulement 5 cm d’épaisseur. Donc pas de mur porteur.
C’était donc une des cloisons d’origine.


C’est d’ailleurs assez amusant de retrouver l’histoire de cette maison et des techniques de construction de l’époque : c’est derrière cette cloison qu’arrivait l’électricité dans la maison, dans des tuyaux métalliques ( !), avec des goulottes en bois et une sorte de tableau électrique était placé sur l’autre face de cette cloison, accessible je ne sais pas comment.



Heureusement l’électricité avait été refaite, j’ai donc pu tout retirer.

Y compris le lattis avec plâtre sur la partie rampant, qui n’était absolument pas isolée de ce côté

Petite bonne surprise : au sol se trouvait un plancher en pin, en parfait état. Alors que cette partie était d'origine hors partie habitable ...
Autre surprise moins bonne : un des tirants qui traversent la maison de part n'est pas juste au dessus des solives comme du côté ouest, mais à une vingtaine de cm au-dessus. Il faudra donc que j'en tienne compte pour mes aménagements et surtout il constitue un beau pont thermique.

J'ai ensuite isolé entre chevrons.


J’ai la possibilité de ce côté du toit, dans la partie basse, de faire l’isolation sur toute la longueur de la maison, les murs de refend (c’est bien le bon terme ?) n’allant pas jusqu’en bas des rampants. Cela évitera quelques ponts thermiques.
Un petit schéma pour être plus claire :


Mais de l’autre côté de ce premier mur, se trouve une salle de bain, que je ne vais rénover que dans quelques mois.
Donc seules quelques fourrures sont mises en place, sur la partie basse, pour tenir le tout. Et la partie entre mur de refend et toit est comblée provisoirement avec les panneaux de laine de bois.
(j'ai oublié de prendre des photos et maintenant cette partie est envahie de carton provenant de l'autre pièce que je vais isoler).
Partager | Citer |
0
 
Belle des Champs 
104 msg (78)
Le 22/08/2014 à 13h26
Bonjour,

Par hasard, je suis tombée sur votre récit Quelle chance car nous aussi on a acheté une petite meulière de 1933. Je vais donc suivre attentivement ce récit.
Partager | Citer |
0
ProjetPelouse 
125 msg (91)
Le 23/08/2014 à 07h12
Bonjour,
Pour le moment les travaux n'avancent pas, car je suis partie en mission a l'etranger.
Rien de neuf donc a communiquer.
Pour le moment...

J'ai hate quand je pourrais reprendre les travaux.
Partager | Citer |
1
u7u0 
60 169 msg
Le 17/12/2015 à 09h48
Rénover demande beaucoup de savoir et de travail. Bravo pour cette énergie. J'ai rénové en partie, puis revendu une vieille ferme en Ardèche. Finalement j'ai donc opté pour du neuf. Au plaisir de lire votre récit et en apprendre plus sur les maisons. Biggrin
Partager | Citer |
0
ProjetPelouse 
125 msg (91)
Le 17/12/2015 à 13h03
Bonjour,

Merci pour le message.
J'ai découvert votre récit très agréable à lire, comme un roman et tout à fait atypique, là aussi : quelle énergie!

Pour mes travaux, je les continue doucement, mais je manque d'énergie pour mettre à jour mon récit.
Aller, il faut que je me mette un grand coups de pied aux fesses pour rédiger les articles.

Bon en teasing : articles à venir sur la rénovation complète d'une petite salle de bain, liée au déplacement d'un ballon d'eau chaude, lié à la mise en place de panneaux solaires thermiques, liée à la réfection de la plomberie de pratiquement toute la maison, liée à un changement partiel côté électrique, lié à l'isolation des rampants, lié à ...

Bref, les enchaînement presque habituels quand on rénove une maison.
Partager | Citer |
3
u7u0 
60 169 msg
Le 15/01/2016 à 20h21
Alors ? Finis les travaux ou plus dur que prévu !
Courage. Je t'envoie de l'aide.
Partager | Citer |
1
fillinges 
2 555 msg (74)
Le 23/02/2016 à 21h54
Bravo pour votre courage : rénover seule toute une maison y compris l'ancienne isolation, il fallait oser !
Partager | Citer |
1
Orek 
12 msg (91)
Le 13/03/2018 à 14h38
Bonjour.
Bravo à vous pour votre courage. Nous avons un projet similaire au votre et votre récit est inspirant.
Ou en êtes vous ?
A bientôt.
Partager | Citer |
0
6 personnes
surveillent ce récit
Suivre ce récit

"Rénovation d'une meulière"

Accueil du projet Sommaire du projet Photos du projet Derniers messages Partager
ProjetPelouse Auteur : ProjetPelouse
Localisation du projet Lieu de la construction :
FRIle de FranceEssonne Voir sur une carte
Informations sur le projet Informations sur le projet :
Type de travaux : Rénovation
Type de construction : Sous sol + RDC + étage
Style : Régionale / Traditionnelle
Label énergétique : Autre / Je ne sais pas
Surface habitable : 150m²
Superficie terrain : 1000m²
Raccourci internet du récit Raccourci internet
Aucun raccourci internet pour ce récit.

En rapport avec cette page :

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Faire construire, combien ça coute ?
Faire construire, combien ça coute ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres de Forum Construire
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres ...
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.

Autres récits de construction :

  • la maison de nos reves de famille
     91  La maison de nos rêves de famille
    Bonjour Nous sommes en train de realiser notre projet de maison a notre gout. Apres avoir dessine nos plans et bien cela a ete possible de la concevoir ...
    Les Granges Le Roi (Essonne) Par oliveira91 74 mess.
  • construction d une maison berval dans l essonne
     91  Construction d'une maison BERVAL dans l'Essonne
    Bonjour, La construction de notre maison par "MAISONS BERVAL" a debutee en novembre 2013, apres 1 an de demarches administrative (permis de ...
    Essonne Par julien091 87 mess.
  • lapuce et tophelm
     91  LaPuce et TopheLM
    Salut a tous, et oui, ca y est, c'est notre tour :w00t: Le terrassier est passe hier apres midi pour tomber les arbres (15 secondes au CAT par ...
    Essonne Par LaPuce 319 mess.
  • notre maison
     91  Notre maison
    Ca y est, l'avanture commence vraiment Nous avons recu notre permis de construire vendredi 15 mai 2015. Debut du delais de recours des tiers des l'affichage ...
    Igny (Essonne) Par didi.12 168 mess.
  • maison r 1 bbc
     91  Maison R+1 BBC
    Marre de la location, nous voici parti dans le projet de l'achat. Tout d'abord dans l'ancien puis au bout d'un an et demie sans rien qui nous correspond ...
    Saintry Sur Seine (Essonne) Par yohann91 1129 mess.
  • nemesis pavillon francais cofidim la ville du bois
     91  Nemesis - Pavillon Français-COFIDIM - La Ville du Bois
    Bonjour a tous, Notre projet de construction est une maison R1 edifiee sur sous-sol total. Le modele est Nemesis 120 de chez Pavillon Francais (COFIDIM) ...
    La Ville Du Bois (Essonne) Par z9119z 650 mess.
  • maison bbc ossature bois en essonne avec galvaing bgn
     91  Maison BBC ossature Bois en Essonne avec GALVAING BGN
    Le choix d'une maison a structure bois s'inscrit : Dans une demarche de respect de l'environnement eu egard aux materiaux utilises (bois francais issus ...
    D Huison Longueville (Essonne) Par JohannetNathalie 52 mess.
Voir