Menu utilisateur
Menu

Présentation du projet :

Auteur du récit

pioutch13
Messages : 93
De : Velaux (13)
Ancienneté : + de 8 ans

Récit créé le :

09 novembre 2010 à 20h31

Présentation du projet :

Bonjour à tous
J'ai commencé au printemps 2010, la construction en solo d'une maison en béton cellulaire après en avoir dessiné les plans et déposé le PC.
Cette activité étant une source de joies et de soucis, j'en raconterai (j'ai commencé avec un peu de retard) les étapes de manière à donner des idées ou en recevoir sur le sujet de l'auto-construction en monomur BC de 30.
Comme toujours dans ce genre d'entreprise individuelle, on rencontre des problèmes et on trouve des solutions...
Je me ferai un plaisir de répondre à vos questions ou donner mon avis, à ceux qui comme moi veulent sortir des sentiers battus et se lancer dans cette aventure.
A bientôt

Sommaire du projet :

Option de lecture :

Le récit de la construction :

10 nov. 2010
21:35:23

Les fondations: ce sur quoi tout repose!

Gros oeuvre > Fondations - vide sanitaire - dalle
1-Le tracé
J'ai repéré l'emplacement d'un angle puis d'un côté de la construction sur le terrain à partir du plan et des repères (bornes, angles de murs existants...) pour y placer des piquets (fers à béton de 10 avec protection en bout)
Le premier côté piqueté ne bouge plus mais il faut ajuster les autres angles en vérifiant les dimensions des diagonales et les déplacer jusqu'à ce que toutes les côtes soit OK.
J'ai demandé de l'aide à mon fils pour tenir un autre double décamètre en même temps ce qui permet de placer le point recherché (par triangulation)
J'ai ensuite tracé au plâtre l'axe des murs (donc des tranchées), qui diffère pour moi de 15 cm du nu extérieur des murs
J'ai placé des chaises à distance pour retrouver le tracé de l'axe des murs en les reliant avec des cordeaux quand le tractopelle aura creusé les fouilles...de façon à poser différents fers en attente (angles, refends et poteaux intermédiaires...)au bon emplacement, à l'intersection de ces cordeaux.
Vérifier toutes les distances par rapport au plan plutôt deux fois qu'une...

2-Les fouilles
Une connaissance et son tractopelle sont mis à contribution pour deux demi-journées!
Après décapage d'un plateau plus ou moins horizontal (utilisation d'une lunette préférable...) les tranchées sont ouvertes au godet de 40 cm avec réservation d'une partie de la terre (voir le tas au fond) et évacuation du reste par mes propres moyens (location d'un camion benne basculante 3,5T simple cabine pour pas cher chez ADA)

Le lendemain j'ai coulé un béton de propreté sur 3 cm car du mauvais temps était prévu...(les meurtriers orages du 15 juin 2010)

3-Le ferraillage
J'ai choisi de placer des longrines de 20x35 4T12 2T10 (huit longueurs de 6m en tout car les dimension de la maison sont en rapport 12 m x 6.60 m )
Je les transporte par 3 sur le toit du Berlingo, parce que je ne suis pas loin du négociant
J'ai relié les armatures entre elles et au niveau des angles , en utilisant forces bouts droits et équerres de 10 mm ou 12 mm et même des cornières.
Elles sont posées sur des blocs (pavés autobloquant coupés en deux) pour que l'enrobage soit total et d'au moins 5 cm)


Pour les attentes verticales (poteaux), je façonne des épingles dans un morceau de 3 m de tor de 12, que je bloque dans le (futur) béton par un bout droit de 12 et maintenues bien droites par un tube carré (fer de lit...)
Comme le terrain est en pente il y avait deux redans de fondation d'environ 20 cm.
J'ai du coffrer ces redans avec une planche mais surtout faire suivre le redan à la longrine concernée en la coupant sur un plan, la pliant deux fois à 45°, puis reformer les angles coupés avec des tors de 12 (un après-midi de travail...)
Voilà le résultat, il ne reste plus qu'à couler le béton...
Partager | Citer |
0
 
11 nov. 2010
22:01:50

Les fondations coulées...

Gros oeuvre > Fondations - vide sanitaire - dalle
Coup de bourre...
C'était un bel après midi de juin...par 30°C à l'ombre...
L'accès au chantier étant en forte pente... et limité, j'avais commandé deux camions (13 m3 au total) et la pompe.
J'étais seul donc pas de photos pendant l'action!
J'ai du tenir l'embout pour remplir au fur et à mesure les tranchées puis ensuite me dépêcher de régler au maximum la surface.
Pour me guider j'avais placé des scotchs repères sur les fers verticaux en attente.
Un regret: ne pas avoir eu le temps la veille d'aller louer une aiguille vibrante pour améliorer l'enrobage des fers et faciliter la mise à niveau...du coup j'ai fait du mieux que j'ai pu avec le râteau...
Au fond on voit une grande poutre que j'avais posé "in extrémis" comme coffrage la veille en constatant que le niveau du béton final risquait de se trouver plus haut que le rebord de la fouille et finalement c'était une bonne idée!
)Béton coulé
Le gauchissement de la pente m'a obligé à disposer deux redans dans l'angle, afin de ne pas surcreuser en amont tout en gardant une profondeur de fouille suffisante en aval.
Pour contenir le béton au moment de la coulée, j'ai disposé des coffrages verticaux tenus par des fers plantés dans la terre (voir ci dessous)
Coffrages des redans

J'étais vraiment content ce soir là, car jusque là il pouvait repleuvoir et faire se remplir de boue les tranchées...que j'avais déjà vidées deux fois la semaine précédente (orage de la mi-juin)
Partager | Citer |
0
 
24 nov. 2010
20:45:36

Le soubassement en béton armé et le plancher BA

Gros oeuvre > Fondations - vide sanitaire - dalle
Le soubassement et l'arase
J'ai décidé de renforcer la structure en élevant le soubassement de un rang d'agglos à bancher de 25 qui seront donc remplis de béton, surmonté d'une arase armée de deux Tor de 12.
Ceci
pose du premier rang du VSVS en agglos à bancher de 25; arrivée au redan
J'ai procédé dans l'ordre suivant:
-j'ai posé soigneusement les blocs des angles par rapport aux chaises
-j'ai mis un bon lit de béton sur la fondation et j'ai posé dessus les agglos en les alignant par rapport aux angles à l'aide d'un cordeau (depuis j'utilise un fil nylon jaune de débroussailleuse qui ne se détend pas)
Une fois le pourtour de la construction achevé, j'ai cherché le point le plus haut et coffré à partir de là avec des planches de 4 m (2,7x20x400), deux niveaux à bulle et tous les serres joints disponibles.
Je voulais faire tout le coffrage d'un coup et coulé ensuite, ce qui a nécessité du temps et de la précision (le but arriver au même niveau après 36 mètres de coffrage)
armatures d'arase 2 Tors d 12Coffrage de l'arase de VSCoulage de l'arase
La préparation du plancher
J'avais dessiné mes refends pour avoir des entraxes variant de 3,50 à 4 mètres ce qui donne des poids de poutrelles d'environ 80 kg, heureusement le fiston était là!
On s'était fabriqué un outil de portage chacun avec une sangle et un manche de pioche...
La première photo montre l'ensemble des éléments à poser
"Kit" calculé et fourni par le négociant en matériaux: poutrelles Rector RSE, entrevous Knauf Hourdiversel SCP 120, treillis TS10, carré 4T12, fers divers...
Matériel pour le plancherPose des hourdis isolants
Pose des planelles4 épingles diam 12 dans les angles

Avec les planelles de 16 fournies j'ai eu un petit soucis de hauteur et j'ai du les poser sur deux cm de mortier:
C'était indispensable pour conserver une épaisseur correcte de béton au niveau des poutrelles sans étai (leur convexité est prévue pour fléchir sous le poids des hourdis béton mais avec les hourdis poly cela n'a pas lieu et l'ensemble reste trop haut, compromettant la solidité du plancher fini!
Pose du treillis soudé et des chapeauxArmatures 4T12

Et voilà le résultat final après une bonne semaine de travail
J'ai coulé sur la poutrelle du milieu un chemin de mortier réglé sur les hauteurs des planelles, de façon à pouvoir utiliser une règle de 3,5 m pour régler le béton le jour J.
Pour régler le béton un chemin de mortier est posé de niveau
Le 24 août:On tire le béton soit 7 m3:
on commence à remplir les refendsréglage du bétonpas le temps de trainer...le plancher coulé, ouf!

Dernière édition par pioutch13 le Jeu 31/Mar/2011 19:38; édité 1 fois
Partager | Citer |
0
 
27 nov. 2010
14:04:13

L'arase sèche

Gros oeuvre > Elévation des murs - étage
Pourquoi une arase sèche?
La principale difficulté pour poser des blocs de béton cellulaire à la colle provient de la très faible épaisseur du joint (2 mm avec la truelle Xella) qui rend pratiquement impossible toute correction de niveau ou d'équerre au moment de la pose du bloc.
Il faut donc poser la première rangée de bloc sur une surface rigoureusement plane ce qui n'était pas le cas de ma dalle de plancher!
J'avais le choix entre pose sur un lit de mortier (utilisation d'un laser obligatoire) ou arase sèche (à l'ancienne avec un niveau à bulle) j'ai choisi la deuxième solution.
Pour couler cette arase j'ai fabriqué un outil aperçu sur le site d'un fabricant de béton cellulaire appelé "platine réglable" (il en faut deux)


Il s'agit de morceaux de serre-joint de maçon (40 cm) soudés à 90°, percées diam 5 et taraudés M6 afin de pouvoir y placer trois manivelles de réglage en tige filetée de 6 avec un écrou papillon de blocage.
Ensuite j'ai cherché le point le plus haut de ma dalle pour y démarrer mon arase par une partie carrée avec les deux platines réglées au niveau à bulle:
Point haut de la dalleébut de l'arase
La suite se fait en se basant à chaque fois sur la partie précédemment coulée et durcie d'un côté et sur la platine mise à niveau de l'autre (et bloquée par un poids pour ne pas bouger lors des mouvements de va et vient avec la règle)
Les bords de l'arase sont coffrés avec des planches ou dans mon cas de vieilles règles de maçon.



NB je recommande fortement:
-de traiter le béton support à la résine d'accrochage pour éviter le décollement
-d'ajouter de l'hydrofuge de masse dans le mortier (1/3 ciment 2/3 sable 0-3) pour rendre l'arase étanche et créer une coupure de capillarité
Partager | Citer |
0
 
27 nov. 2010
15:19:53

Le drainage de la partie amont

Gros oeuvre > Fondations - vide sanitaire - dalle
Pour limiter la stagnation d'eau en provenance de la colline le long du mur de soubassement, j'ai:
-enduit le mur au mortier hydrofugé
-créé une pente en mortier le long du mur sur la fondation en partant du milieu et allant vers les coins
-posé un drain agricole (jaune perforé) qui continue sur l'autre côté du soubassement
-placé un lé de feutre géotextile contre la terre et une feuille PET alvéolée contre le mur
-mis 20 cm de gravier sur le drain et replié le feutre
cunette béton le long de la fondationpose du drain agricole sur la fondationPose du géotextilePose du plastique alvéolé d'étanchéitéle drain est couvert de gravillon 6-10repli du géotextile

Le reste de l'espace de la tranchée recevra toutes les chutes de béton cellulaire (réduites à la masse)
Partager | Citer |
0
 
28 nov. 2010
13:46:34

Pose des premiers blocs de béton cellulaire

Gros oeuvre > Elévation des murs - étage
Voilà, après trois mois de travail arrive le moment de coller les premiers blocs et de voir enfin monter (un peu) les murs
La première étape sans difficulté particulière grâce à l'arase sèche est le collage des 4 bloc d'angles.
Puis un fil nylon tendu entre deux blocs d'angle avec deux cales m'a guidé pour la pose d'une rangée.
Je suis obligé de coller aussi les côtés (zone sismique II)
Voici à quoi ressemble la pose d'un bloc

dépose de la colle à la truelle XellaPose d'un blocajustage avec maillet et niveau à bulle

Cette première rangée posée me permet de dégager quelques réflexions sur ce système constructif que j'emploie pour la première fois::

-le béton cellulaire n'aime pas les chocs pendant le transport, de nombreux blocs en haut et en bas de la palette ont des angles cassés, ce qui n'est pas beau et nécessitera un bouchage au mortier isolant

-la colle est bien plus rapide à préparer et pratique que le mortier, et un sac de 25 kg permet de monter 25 blocs...

-Il faut respecter le dosage (1 volume d'eau pour 3 volume de colle) pour que la consistance (et la résistance j'imagine) soit optimale et le joint d'épaisseur régulière.Avec le truelle Xella de 30 cm, le joint mesure environ 2 mm ce qui donne en volume environ 0,52 litre de colle par bloc.

-il n'est guère possible de corriger le niveau d'un bloc (environ 1/2 mm sur 30 cm en tapant fort avec le maillet et en appuyant de tout son poids sur le côté trop haut!)

-le poids (mesuré) d'un bloc de 30 cm est de 20 kg minimum mais peut passer à 27 kg quand il est mouillé (palette au film déchiré) ce qui est limite à porter (tout est relatif et je pèse 68 kg) et donne une idée du volume d'eau total que peuvent engloutir les murs laissés sous la pluie...

-du coup et comme il ne faut pas coller les blocs mouillés, cela oblige à couvrir le haut des murs avant la pluie, ce qui est assez pénible...surtout quand le mistral se remet à souffler ensuite et éparpille les baches, comme ici:
pluie et vent

Le prochain article traitera du percement des blocs...pour les réservations de chainages.
Partager | Citer |
0
 
Tiouzzz 
215 msg (30)
Le 30/11/2010 à 19h12
Bravo,
Je suis ton récit avec grande attention, je dois m'y coller au mois de mars normalement !
++
Partager | Citer |
0
pioutch13 
93 msg (13)
Le 30/11/2010 à 19h40
Merci de suivre mon récit, mais je crains que celui n'avance guère ces temps-ci car la météo est carrément moche!
La pluie (trop fréquente à mon goût depuis un mois) imbibe les blocs déjà posés ce qui oblige à attendre qu'ils sèchent un peu avant de coller la suite...de plus la colle ne doit pas être utilisée en dessous de 5°, ce qui devient fréquent!
C'est bien de commencer ton chantier au printemps pour arriver au montage des murs à la saison "sèche"...
En tous cas n'hésite pas à me poser des questions sur le BC, n'étant pas très nombreux à l'utiliser dans le Sud, il faut s'entraider!
Partager | Citer |
0
lelectron 
108 msg (66)
Le 02/12/2010 à 09h28
Je suis avec attention cette auto construction, beau travail.
Je doit attaquer la mienne en 30 ou 36.5 j' hésite encore donc j' apprends avec vous tous.
Partager | Citer |
0
pioutch13 
93 msg (13)
Le 02/12/2010 à 21h02
Bonsoir et merci de suivre mon récit.
J'ai hésité un temps entre 25, 30 et 36.5 mais je ne regrette pas d'avoir choisi 30 car:
-la manutention est déjà limite pour moi (voir post plus haut sur le poids réel d'un bloc Xella mesuré au pèse personne!)
-le ratio surface des murs/shon en 36,5 cm était trop élevé:7 m² de surface habitable en moins à SHON égale par rapport au 30.
-la résistance thermique en 30 cm (R=3) me semble correcte par rapport au climat méditerranéen.
-le prix est aussi un facteur "non négligeable" dans le cas du BC (ça grimpe vite!)
A bientôt
Partager | Citer |
0
03 déc. 2010
19:43:59

Béton cellulaire et chainages...

Gros oeuvre > Elévation des murs - étage
Pourquoi j'aborde ce sujet?
Il s'agit d'évoquer un problème que j'ai rencontré dès le premier rang de bloc:comment prévoir des réservations pour les chainages verticaux?
Pour les angles j'utilise les blocs spéciaux fournis par Xella qui comportent un percement cylindrique de 15 cm de diamètre suffisant pour recevoir un chainage carré...
Le problème survient dès que l'on veut prévoir un chainage autre; par exemple sur la photo ci-dessous une porte qui doit recevoir un encadrement en BA avec au moins deux Tors de 12 (zone sismique II) mais également les refends voire même pour les longs murs les poteaux intermédiaires!
Il est évident pour des raisons économiques et mécaniques que l'on ne peut à chaque fois couper un bloc d'angle pour en "utiliser le trou" et qu'il faut donc se débrouiller pour percer une réservation à l'endroit voulu...
3 ème  rangée en voie d'achèvement

La première méthode que j'ai essayée consistait à utiliser une couronne diamantée diam 100 montée sur une carotteuse Hilti le tout prêté par un ami électricien.(j'ai pas pris de photos mais c'était chaud...)
Le résultat est propre mais long et fatigant car l'ensemble pèse très lourd et il faut refroidir avec de l'air (un aspirateur en plus à brancher...), j'ai abandonné cette méthode et rendu l'appareil...
J'utilise la technique suivante:
Je trace la réservation ( j'ai choisi 15 cm x10 cm soit à 10 cm de chaque face, pratique en 30 1/3 1/3 1/3...) et perce les 4 angles avec un foret à béton SDS+ et mon perforateur ou perceuse c'est très rapide.
perfo   mèche béton 22
Puis avec une scie à guichet de bonne qualité (dents trempées) (marque IRWIN environ 17 euros) je relie les trous entre eux le plus droit possible...en sciant toujours depuis la même face sinon le bloc ne sors pas!
sciage à la scie à guichet
Puis il suffit de pousser le morceau de BC...
extraction
et de rectifier éventuellement l'intérieur avec une grosse räpe et finir en passant un coup de balayette...
bloc avec réservation "maison" effectuée
L'ensemble de l'opération prend environ 5 minute et se fait au moment où l'on a besoin du bloc, puis on le colle comme ceci:
support encollébloc avec réservation chainage maison

Quand la découpe tombe en bord de bloc, c'est plus simple, puisque j'utilise la scie à matériaux pour entailler le bloc et un coup de burin (à brique) pour détacher le morceau (pas de photos)

Pourquoi faire les réservations au dernier moment?
Malgré toute la précision d'un calepinage il est impossible de prévoir la position d'une réservation au cm (voir photo ci dessous une façade dessinée cet été avec tous les blocs Cellumat en 60 cm qui tombaient pile poil car les largeurs de mes portes et fenêtres sont quasi toujours un multiple de 30 cm) .
Par contre le calepinage (refait depuis en 62,5 cm merci Xella pour ces dimensions bâtardes...) permet de prévoir l'emplacement des coupes pour ne pas se retrouver avec un tout petit morceau de BC au bord d'un tableau de fenêtre ou de porte (dans ce cas on le déplace à l'autre extrémité du trumeau)....je ne sais pas si je suis très clair?
Calepinage pour blocs de 60 cm
Voilà bon week-end à tous!

Dernière édition par pioutch13 le Dim 11/Nov/2012 20:35; édité 2 fois
Partager | Citer |
1
 
lelectron 
108 msg (66)
Le 04/12/2010 à 09h04
Des explications géniales , j 'attends la suite car je doit faire la mienne en BC30, mais je viens de rater un terrain, donc je profite de me former, par contre pourquoi des planelle en parpaing et non en BC pour le pont thermique!!! j' ai vu aussi sur un lien que la personne avait posé la dalle sur des bloc BC en L pour couper totalement le pond TH
En tout cas bravo et week-end pour prendre des forces!


Dernière édition par lelectron le Sam 04/Déc/2010 11:15; édité 1 fois
Partager | Citer |
0
eloced28 
6 msg (13)
Le 04/12/2010 à 09h17
Bonjour,
Tout d'abord félicitations pour votre projet que je vais suivre avec attention.
Nous allons faire construire notre future maison en béton cellulaire dans le 13 et nous hésitons entre du 25 et du 30 cm, le fournisseur de matériaux nous dit que du 25 suffit dans notre région mais nous avons un doute. Qu'en pensez vous?
Merci de votre réponse et bon courage pour la météo
Partager | Citer |
0
pioutch13 
93 msg (13)
Le 04/12/2010 à 20h05
Bonsoir
J'ai posé les planelles qui étaient comprises dans le "kit plancher" calculé et livré par mon négociant en matériaux.
Je n'ai pas trop réfléchi au pont thermique car je poserai un isolant entre la dalle et la chape (plancher chauffant à eau) cela donnera à peu près ça (désolé pour la qualité du dessin):
Isolation sol
En rouge c'est le polystyrène haute densité sur lequel on pose le tuyau PER, c'est lui qui sera chargé de couper le chemin aux "calories fuyardes"
J'espère que ça tient la route...
Partager | Citer |
0
pioutch13 
93 msg (13)
Le 04/12/2010 à 20h40
Bonsoir
Je vais essayer de donner les raisons qui m'ont poussées à choisir 30 cm et non 25 comme épaisseur de mur...
Caractéristiques Thermopierre
Pour calculer R à partir de K il suffit de prendre l'inverse ce qui donne pour le SIPOREX de 25 cm, R=2,33 (valeur pour le mur nu, qui sera un peu supérieure pour un mur enduit sur deux faces)
On peut lire dans la doc Xella qu'en 25 ça ne passe plus la RT 2012 et comme ils sont optimistes quand ils parlent de leur produit, on ne peut que les croire!

En effet, pour rester dans les clous de la future norme (BBC) il faut prévoir un R>3,2 pour les murs et en 25 cm on en est loin!
Il y a aussi une température maxi d'été (qui nous concerne plus dans le Sud qu'ailleurs) à ne pas dépasser.

Pour calculer et comparer les caractéristiques thermiques d'un système constructif, on peut lire cet excellent article:
http://www.ideesmaison.com/Construction/Gros-travaux/Materiaux/Detail-des-calculs.html

Il propose une calculette spécifique mais attention il faut changer les coefficients du béton cellulaire fournis et mettre à la place Mvn=370 et lambda=0.09 qui sont ceux du Thermopierre .

On aura une idée pour différents murs, des économies de chauffage (résistance thermique) mais aussi du confort d'été qui nécessite d'autres qualités comme le déphasage ou l'inertie...

Ma maison de 1995 est bien isolée (parpaing 20 cm+poly 9 cm)et ne consomme pas beaucoup mais surchauffe l'été... et je voulais entre autre chose, améliorer cela dans ma nouvelle construction...

Au vu de ces éléments, je ne crois pas que la petite différence de prix (ou le gain de surface habitable) justifie de construire en 25

Si vous voulez d'autres renseignements n'hésitez pas!

PS:et pour avoir une idée de ce qu'il faudra prévoir pour les constructions (et autoconstructions?) à partir de 2013
http://www.centre.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Presentation_RT2012_-_Presentations_dpt_-_internet_cle741b3f.pdf
ça laisse songeur...faudra former les entrepreneurs en maçonnerie au minimum niveau MASTER!
Partager | Citer |
0
Tiouzzz 
215 msg (30)
Le 05/12/2010 à 09h09
Super explications, merci beaucoup.

Tu parles de Xella et Cellumat, au final tu as prix Xella je vois sur les photos.
D'après ce que je lis ça et là, ils seraient (bien) plus cher que Cellumat, quelle est la raison de ton choix ?
As-tu fait le stage chez eux ?
Partager | Citer |
0
eloced28 
6 msg (13)
Le 05/12/2010 à 09h28
Merci pour ces explications très détaillées, malgré toutes mes recherches sur le web je n'avais pas réussi à trouver quelque chose d'aussi complet! Je vais étudier tout ça!
Une dernière question, la différence de prix entre du 25 et du 30 est-elle importante?
Merci beaucoup!
Partager | Citer |
0
eloced28 
6 msg (13)
Le 05/12/2010 à 09h33
Oups, je viens de relire votre message et il est écrit "petite" différence de prix.
Auriez- vous un ordre d'idée, svp? Merci.
Partager | Citer |
0
pioutch13 
93 msg (13)
Le 05/12/2010 à 18h27
Bonjour
Ce matin j'ai compris en remettant les bâches sur mes murs pour la énième fois tout en pataugeant dans les flaques, qu'il fallait revoir à la baisse les prévisions d'avancement...
Bon j'en profite pour répondre à vos questions!

1-Choix du fournisseur
Il suffit de taper BC pour comprendre qu'il existe un favori bien implanté (casaque jaune) et un outsider qui veut faire son trou (casaque bleue)
Le second étant censé pratiquer des tarifs avantageux pour espérer gagner quelques courses, et mon budget étant (très) limité, j'avais d'emblée dessiné mes façades (12x6.60) et ouvertures (voir mon message du 3/12) en fonction de la longueur de leur bloc soit 60 cm ce qui me permettait 0 chutes et que des coupes à mi-bloc. (hé hé)
Arrivé au niveau de la dalle, mi été, je décide quand même de demander quelques devis pour les blocs et après une longue attente (2 mois) et quelques relances, il s'avère que le favori, pour couper l'herbe dans la mangeoire de l'outsider, s'aligne sur ses tarifs.
Même s'il fallait refaire mon calepinage et prévoir beaucoup de coupes, j'ai choisi la sécurité d'un fabricant reconnu et c'est finalement des plastiques jaunes qui décorent mon chantier!

2-Ce qu'on peut raisonnablement obtenir
Bien sûr, les tarifs que l'on peut négocier dépendent des quantités (200m²), des relations avec son vendeur (amicales) et d'autres paramètres (voir § ci-dessus et lire entre les lignes...)
J'espère ne pas trahir de secrets en disant que l'on peut arriver vers 45 euros TTC le m² de blocs standarts lisses à poignées en 30 cm et 25% plus cher pour les blocs spéciaux.
La colle peut descendre sous les 11 euros TTC.

3-Le stage de formation
Par flemme et/ou économie je ne l'ai pas envisagé, préférant comme d'habitude apprendre "sur le tas" (c'est pathologique chez moi)
J'ai quand même acheté ce bouquin
http://www.editions-eyrolles.com/Livre/9782212119862/construire-en-beton-cellulaire
mais celui ci même s'il n'est pas cher, reprend à peu de chose près ce que l'on trouve sur le site du fabricant
http://www.xella.fr/html/fra/fr/ytong_telechargement.php?service_area_id=21
voire sur les sites dédié à la construction

3-Différence de prix entre 25 et 30 cm?
J'avais demandé des devis en 20 cm pour le mur de refend que je ferai finalement en agglos de 20 bien moins chers et plus solides pour supporter le plancher bois.
Les prix du 20 tournaient entre 20 et 30% de moins que le 30.
Ceux du 25 devraient logiquement se trouver entre les deux soit une économie possible de 10 à 15% par rapport à du 30 cm.

Voilà bonne soirée à tous
Partager | Citer |
0
Tiouzzz 
215 msg (30)
Le 05/12/2010 à 19h36
Bonsoir et merci pour tes précisions.
J'ai les commerciaux de chaque écurie sous le coude, j'attends mes plans pour les solliciter et voir qui peut remporter la course.
Concernant le stage, j'ai pensé le faire un temps, mais en réflechissant, le simple fait qu'il soit payant me dérange un peu (300€HT pour 2 jours)...
Ils devraient le faire gratos pour ceux qui achètent les blocs chez eux.
En plus, j'ai récupéré vraiment beaucoup de docs, donc je me lance aussi en solo.

J'espère que le temps va s'améliorer pour que tu puisses avancer, je sais que c'est frustrant d'être coincé !
Dans tous les cas je te suis avec intéret, et je pense que je ne manquerai pas de venir te questionner !

Bon courage pour la suite
Partager | Citer |
0
lelectron 
108 msg (66)
Le 07/12/2010 à 13h04
Bonjour,

super le 30 à 45TTC, faut que je trouve pareil!

pour la colle : La colle peut descendre sous les 11 euros TTC, je suppose des sacs de 25KG

Je voudrais savoir combien tu fait de M2 par sac et pour les bloc de 30 à 45TTC tu les prends chez YTONG ou ailleurs et c 'est eux qui ont calculer avec ton plan la quantité ou pas.
Merci pour les réponses et bravo.

Patrick.
Partager | Citer |
0
pioutch13 
93 msg (13)
Le 08/12/2010 à 22h48
Bonsoir à tous
J'emploie la colle fournie par Xella: Préocol 25 kg le sac.
J'utilise la truelle Xella qui permet de doser parfaitement la colle et j'ai consommé 6 sacs de colle pour 5 palettes de blocs de 30 ce qui correspond à 5,2 m² de maçonnerie par sac, en collant aussi le côté du bloc (zone sismique), sinon en pose normale, on doit monter 6,25 m² de blocs par sac.
Pour passer commande:
Si on fournit ses plans côtés le bureau d'étude Xella peut bien sur calculer les fournitures, mais dans ce cas on peut pas bidouiller, il faut utiliser leurs linteaux (je préfère les U), leurs blocs de chainages (j'en fabrique les 3/4 voir mon message du 3/12) et en plus ils arrondissent systématiquement à la palette supérieure car on ne peut défilmer une palette.

Personnellement, j'avais comptabilisé les quantités nécessaires des différents blocs (standarts, U, angle) à partir du dessin à l'échelle de mes façades par exemple ici la façade Est::
Calepinage pour blocs de 60 cm
(Bon ça c'était la première version dessinée pour les blocs de 60 cm de chez Cellumat)

Puis j'ai demandé des devis de fournitures de blocs Xella en passant par les deux négociants en matériaux de mon village en leur donnant directement les quantités que je souhaitais.
Le meilleur négociant a obtenu le prix le plus bas avec Xella, puis m'a proposé un devis avec des tarifs (revus à la baisse par rapport au premier devis).
Il me calculera le prix de chaque livraison (que je programme à mon rythme) à partir de ces tarifs en y rajoutant simplement un "camionnage".
Voilà j'espère avoir été clair
A plus
Partager | Citer |
0
Tiouzzz 
215 msg (30)
Le 09/12/2010 à 06h13
Parfaites ces explications, comme toujours !

Vivement la suite...
Partager | Citer |
0
lelectron 
108 msg (66)
Le 11/12/2010 à 08h31
Merci pour tes réponses et bien j 'attends la suite avec impatience, super le 30 à 45 TTC.
Partager | Citer |
0
lelectron 
108 msg (66)
Le 21/01/2011 à 16h58
Plus de nouvelles j' espère que tu vas bien et pas de problème à par la météo !!!!!!!!!!!!
Ton sujet me passionne car je vais attaquer bientôt mon BC de 30
@+ Patrick
Partager | Citer |
0
pioutch13 
93 msg (13)
Le 22/01/2011 à 11h02
Salut Patrick
C'est sympa de ta part de prendre de mes nouvelles, et si j'ai d'abord eu des problèmes avec la météo de décembre, maintenant c'est du côté motivation que ça flanche, je n'arrive plus à m'y (préo)coller.
J'étais parti très fort au printemps dernier avec l'aide ponctuelle mais bienvenue de mon fils, puis à la rentrée il a quitté la maison pour ses études et je me suis retrouvé bien seul à l'automne sur ce chantier!
A celà se sont ajoutés quelques soucis de santé, je vais donc faire une pause jusqu'au mois de mars et en attendant j'envisage une quinzaine au soleil, histoire de me retaper le moral!
Ton projet est donc bien avancé et tu as choisi la même option que moi, alors n'hésite pas à me questionner sur les débuts du chantier (c'est encore tout frais dans ma mémoire...) car je crois qu'on se retrouve tous avec les mêmes questions ou difficultés,donc autant partager nos expériences!
A bientôt
Thierry
Partager | Citer |
0
lelectron 
108 msg (66)
Le 22/01/2011 à 11h51
Salut Thierry

Bon un bon coup de soleil et tu retrouveras la pêche, je pense concrétiser pour le terrain cette semaine , j' ai un CES de 150 et SHON 250 donc je pense pouvoir faire un plein pieds ou avec un semi étage et terrasse, j' espère avoir les même prix que toi ici pour le BC de 30, je te tiens au courant et bon courage à toi
@ très bientôt
Patrick
Partager | Citer |
0
Tiouzzz 
215 msg (30)
Le 22/01/2011 à 13h29
Bonjour Thierry,
Il parait que c'est normal, ce coup de blues en cours de construction... Mais ça revient vite, un peu de soleil, comme le dit Patrick, et le chantier va reprendre de plus belle ! Tu en es resté où ? C'est quoi la prochaine étape ?
A bientôt ! Courage !
Mathieu
Partager | Citer |
0
pioutch13 
93 msg (13)
Le 25/01/2011 à 18h29
Merci pour vos encouragements, promis dès que je reprends la truelle, je reprends aussi le fil du post pour inviter les autres autoconstructeurs du forum à se lancer!
Je suis arrivé à 1 m de hauteur, les derniers blocs posés (mi décembre...) étaient les angles de la cinquième rangée, celle qui va voir apparaître les premiers tableaux de fenêtre histoire de varier un peu les plaisrs...
J'ai aussi planté une haie vive (viburnum, photinia, laurier...) devant la construction pour atténuer un peu l'impact visuel, mais comme vous pouvez voir en arrière plan sur cette photo (qui prouve qu'il fait froid même en Provence) c'est pas demain que les feuilles cachent la maison...
Allez bonne semaine à tous et à bientôt!
PS:c'est normal si j'ai l'air un peu emprunté, d'ailleurs la seconde d'après la glace a craqué et je me suis jeté sur la margelle...ma fille qui prenait la photo était morte de rire!
Partager | Citer |
0
lelectron 
108 msg (66)
Le 26/01/2011 à 12h13
Salut Thierry

Champagne, Je viens de trouver mon terrain dans mon secteur
Je suis exempté si je construit avant 2015 et comme j' attaque des la livraison en octobre
Vu le prix de la TLE et TRE cela donne me donne le sourire

Terrain
Expo plein SUD sans vis à vis, très rare soleil du matin au soir
430m
3 F
POS : 150
SHON : 250
Prix : 124 700 !

Donc je vais bientôt attaquer et commenter bien sur mon aventure
@+
Patrick
Partager | Citer |
0
pioutch13 
93 msg (13)
Le 26/01/2011 à 18h19
Salut Patrick
Oui c'est vrai que ça s'arrose l'achat d'un terrain, surtout que de nos jours et dans nos régions ça devient une denrée rare et convoitée surtout exposé plein sud!
Je n'ai pas très bien compris toutes les données numérique mais pour la TLE moi j'ai eu une mauvaise surprise, ils ont raccourci le délai (avant c'était 18 et 36 mois après le PC, maintenant 12 et 24...), je dois sortir une première moitié soit 1700 euros en avril...donc si tu en est exempté là tu peux vraiment sortir le champagne!
Allez bon courage pour les plans (on veut mettre tout ce qu'on voit sur les sites au niveau "bioclimatique" mais après il faut faire des choix, c'est pas facile...):
A bientôt
Partager | Citer |
0
lelectron 
108 msg (66)
Le 27/01/2011 à 09h54
Comme tu le dit les plans vont m' occuper un bon moment cela me laisse 8 mois pour peaufiner et suivre les conseils des auto-constructeurs du forum et cette foi vu que le garage rentre pas dans la SHON je vais en faire un très grand faut que je me renseigne si il y a une limite max, je pense le faire ans les 40m2
Partager | Citer |
0
lelectron 
108 msg (66)
Le 28/01/2011 à 09h19
pioutch13 a écrit:Salut Patrick
Oui c'est vrai que ça s'arrose l'achat d'un terrain, surtout que de nos jours et dans nos régions ça devient une denrée rare et convoitée surtout exposé plein sud!
Je n'ai pas très bien compris toutes les données numérique mais pour la TLE moi j'ai eu une mauvaise surprise, ils ont raccourci le délai (avant c'était 18 et 36 mois après le PC, maintenant 12 et 24...), je dois sortir une première moitié soit 1700 euros en avril...donc si tu en est exempté là tu peux vraiment sortir le champagne!
Allez bon courage pour les plans (on veut mettre tout ce qu'on voit sur les sites au niveau "bioclimatique" mais après il faut faire des choix, c'est pas facile...):
A bientôt

Pour moi j' ai du bol car c'est pas une histoire de raccourcissement ( ils savent plus ou prendre ) mais moi c'est bien stipuler

Les parcelles seront exemptes de TLE (Taxes Locales d'Equipement) et de TRE (Taxes de Raccordement au tout à l'Egout), pour tout acquéreur qui construira avant fin 2015.

Si tu peux jeter un œil ici, peux être que

https://www.forumconstruire.com/construire/topic-127309.php
Partager | Citer |
0
29 jan. 2011
00:00:46

Mur de soutènement

Préparation > Autres
Bonsoir
Suite à la question d'un utilisateur de ce forum je vais détailler une partie de ma construction que j'avais passée sous silence.
Il s'agit d'un mur de soutènement destiné à créer deux niveaux à peu près plat sur mon terrain qui présentait une pente d'environ 10%, la partie en dessous du mur recevra le garage, et au dessus à quelques mètres, se trouvera la maison, la partie en terre remblayée derrière le mur étant destinée à recevoir une haie vive.

D'abord voici le schéma en coupe du type de mur que j'ai déjà bati pour ce genre de cas (dimension 2 m de haut longueur 12 à 30 m)
Mur de soutènement vu en coupe
Dans le cas présent les matériaux utilisés sont!
-longrines 15x35 6T12 doublées
-fers tor de 10 pour liaison des longrines
-fers verticaux tor de 10 (un pour 2 alvéole)
-fers horizontaux 2 tors de 8 par rangée de blocs
-blocs à bancher en béton 25x20x50 (largeur, hauteur, longueur)

Tranchée ouverte pour la semelle du mur
Creusement de la fondation d'une largeur de 80 cm

Ferraillage de la semelle
Pour le ferraillage il faut suivre un ordre précis
  • d'abord préparer toutes les équerres (environ 60 cm par 100cm) à raison de 1 pour 33 cm de mur (une alvéole sur deux)
  • puis fixer au fil de fer recuit et par en dessous ces équerres sur une longrine pour que la partie longue sortent à environ 10 cm du bord.(poser la longrine sur la tranche pendant cette étape)
  • descendre cette longrine et la poser dans la tranchée (ici c'est celle de droite)
  • poser la deuxième longrine qui vient reposer sur les parties courtes des équerres qui dépassaient
  • solidariser les deux longrines en posant dessus des fers d'environ 1 m dont on a recourbé les extrémités en crosse.
  • disposer sous l'armature ainsi réalisée des morceaux de blocs pour laisser un enrobage correct (3 cm mini) avant la coulée (5 m3 ici)
Semelle coulée
Le béton de la semelle est sec prêt à recevoir les premiers blocs (ne pas oublier le cordeau pour l'alignement) qui seront posés sur un lit de béton épais (pas de niveau l'arase s'en chargera)
J'ai choisi des blocs de 25 cm a paroi fine donc pas trop lourd (20 kg) mais qui laissent quand même 20 cm d'espace intérieur pour le voile de béton.

Coffrage de l'arase pour mise à niveau

Une fois la première rangée de bloc posée et le béton qui a servi à les recevoir durci, je coffre avec des planches de 2,7x20x400 et je remplis de béton une arase de niveau histoire de repartir bien horizontal pour la suite.
Le mur monte...

Une fois l'arase coulée et décoffrée, les rangées de blocs sont montées au mortier et remplies de béton toutes les deux rangées.(bien remuer le béton avec un gros fer pour enrober les armatures)

Détail du ferraillage du mur...

Quand les fers verticaux ne dépassent plus beaucoup on attache un autre fer d'environ 1m50 (chevauchement entre les deux au moins 50 cm cela évite de monter les blocs à deux mètres de haut à chaque fois!)
Pose du feutre
Pose du feutre qui enrobera entièrement la masse drainante composée de gravier...

Pose de deux drains, une partie du mur est enduite pour étanchéité (futur garage)
...et de deux drains agricoles en parallèle (avec regards aux 'extrémités du mur pour curage éventuel...)

Le drain est recouvert de gravier...
Le drain est recouvert de gravier puis le feutre est rabattu dessus puis remonté contre le mur et au fur et à mesure du remblaiement avec la terre en essayant de conserver une épaisseur de gravier d'environ 10 cm le plus haut possible voir schéma en haut de page c'est pour diminuer au maximum les poussées hydrostatiques après un orage.
En effet c'est toujours après un violent orage que les murs de soutènement ont tendance à s 'effondrer, quand la terre gorgée d'eau exerce une poussée de l'ordre de 1 tonne par m² de mur et par m de haut!
Partager | Citer |
0
 
lelectron 
108 msg (66)
Le 29/01/2011 à 12h07
Super boulot, le mur risque pas de bouger, moi je commence les plans
Partager | Citer |
0
mechouil 
14 msg (72)
Le 17/02/2011 à 03h57
Salut, et avant tout joli travail
Je suis moi même en auconstruction solo dans ld 72 en bloc de 30
Je voulais savoir si tu avais réfléchi pour couper tes blocs a la place d' une scie manuelle égoïne
Mais d' utilise une électrique type alligator ou dans mon cas une scie sabre avec lame spécial béton cellulaire. Mais quel marque choisir ?
D' ou ma question utilise tu une scie électrique
Partager | Citer |
0
pioutch13 
93 msg (13)
Le 18/02/2011 à 20h52
Bonsoir
J'utilise uniquement la scie à main spéciale béton cellulaire car ça va assez vite mais sinon pour gagner en vitesse tu peux acheter ça:
http://www.arondia.com/Scie-universelle-425mm-Dewalt-DW392-pour-beton-cellulaire-11-12570-p.htm
L'avantage de la scie à main c'est que tu contrôles au fur et à mesure de ta coupe que tu restes bien sur le trait de crayon...
Bon courage pour la suite!
Partager | Citer |
0
patris13 
2 msg (13)
Le 21/02/2011 à 16h50
Salut,

Félicitations pour ton blog,où construis tu? Je suis sur Marseille, si tu as besoin d un coup de main.....

En effet, je pense construire une maison de 150 m² sur 2 niveau avec Xella et en même temps que de t aider, j'apprendrai.....Wink

Sinon je vois le commercial demain donc je prend des billes sur les personnes ayant délà effectué (ou en cours) un projet.

Bon courage à toi et à trés bientôt j'espére

Patris
Partager | Citer |
0
pioutch13 
93 msg (13)
Le 21/02/2011 à 22h17
Salut Patris
Merci pour l'intérêt que tu portes à mon récit et aussi pour ta proposition d'aide (sympa!) mais pour l'instant mon chantier (à Velaux) est en stand-by (d'abord pour des raisons climatiques et de moral, et maintenant c'est mon épaule qui me joue des tours:grosse tendinite suite à une chute de moto l'été dernier...)
Par contre si tu as une question concernant le BC Xella et sa mise en oeuvre un peu spéciale n'hésite pas, j'ai lancé ce récit justement pour partager ma petite expérience et éviter à d'autres certaines erreurs de débutant...
Et bon courage pour la suite de ton projet!
Partager | Citer |
0
wdebbaut 
535 msg
Le 28/03/2011 à 16h34
Bonjour les constructeurs en BC,

Nous ne sommes pas les seuls sur le forum. Voici mon récit pour avoir une idée de mon autoconstruction.
https://www.forumconstruire.com/recits/recit-2423.php

Bon courage pour la suite.
Partager | Citer |
0
29 mars 2011
20:38:27

Pose des fers d'allège

Gros oeuvre > Elévation des murs - étage
Bonsoir
Je viens enfin de me remettre il y a quelques jours à poser des blocs et je profite pour faire un petit article sur la pose des fers d'allège.
Leur rôle est d'éviter des fissurations dans le mur en BC au droit des tableaux de fenêtres.
Il s'agit d'ouvrir dans le dernier rang plein avant la fenêtre une saignée de 5 cm de prof et 5 cm de large (moi j'ai fait 8 de large puisque je suis en 30 cm) et qui dépassera de 60 cm de part et d'autre du tableau.
Le plus simple est d'utiliser une scie circulaire après avoir tracé le trait la coupe prend 10 secondes


Effectuer la saignée à la scie circulaire


Puis je fais sauter au burin la partie intérieure...
Faire sauter au burin

Et un bon dépoussiérage puis humidifier la saignée
Dépoussiérer et mouiller la saignée
Remplir à moitié de mortier (3 vol de sable pour 1 vol de ciment) et poser un fer de 10
Remplir à moitié de mortier (3 vol. de sable pour 1 vol. de ciment)
Finir de remplir et lisser!
poser le fer, remplir et lisser avec la truelle, c'est fini!
Et voilà le lendemain on peut poser la rangée suivante!
Moi pour l'instant j'en suis à la sixième et bientôt il va falloir prévoir un système pour être à la hauteur pour l'instant je bricole avec des demi-palettes ou des madriers posés sur des blocs...

Reprise après trois mois de repos plus ou moins forcé; j'attaque ici le sixième rang la fenêtre de la chambre (vue sur la colline) apparait...

Bonsoir et à bientôt
Partager | Citer |
0
 
DOM34 
51 msg (34)
Le 30/03/2011 à 23h12
Bonsoir
Cool de voir que le chantier Wink
Et merci pour toutes ces astuces.
A+
Partager | Citer |
0
wdebbaut 
535 msg
Le 31/03/2011 à 08h58
Salut Pioutch13,

pas mal comme vous respectez les règles de la pose du BC ! C'est effectivement important de ne pas faire n'importe quoi avec ce matériel.
bonne continuation et tenez nous au courant de la suite : l'échafaudage.

Wim.
Partager | Citer |
0
Tiouzzz 
215 msg (30)
Le 31/03/2011 à 09h33
Ah ça redémarre !
Je suis avec attention ton chantier, plein d'astuces ! Encore merci
++
Partager | Citer |
0

En rapport avec cette page :

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Comment trouver des avis pertinents sur un constructeur ?
Comment trouver des avis pertinents sur un constructeur ...
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres de Forum Construire
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres ...
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.
Calculette construction gratuite !
Calculette construction gratuite !
Découvrez les outils et services exclusifs de ForumConstruire.com

Autres récits de construction :

  • notre premiere maison r 1 96m villas prisme a gignac la nerthe
     13  Notre première maison R+1 96m² Villas Prisme à Gignac-La-Nerthe
    Bonjour tous le monde et bienvenue sur notre recit :) Avant les travaux, banque, constructeur, terrain, permis, notaire etc. : - 5 avril 2015 : Nous ...
    Laure (Bouches Du Rhone) Par Bruno13180 1014 mess.
  • renovation amelioration de notre maison terrasse bois de 70m2 garage amenage jardin
     13  Rénovation Amélioration de notre maison : Terrasse bois de 70m2 - Garage aménagé - Jardin
    Renovation et amelioration de notre maison : - Terrasse en IPE et paysagee : Bref si vous avez envie de vous lancez dans la realisation d'une terrasse ...
    Bouches Du Rhone Par Jazznet 845 mess.
  • en avant guingamp et allez l om
     13  En avant Guingamp et Allez l'OM !
    Bonjour a toutes et a tous, Pour nous presenter rapidement, nous sommes un couple de 30 ans, heureux parents d'une petite pitchoune de 3 ans, et en attente ...
    St Mitre (Bouches Du Rhone) Par DarkNasS 344 mess.
  • maison contemporaine bbc en magu bouches du rhone projets mob
     13  Maison contemporaine bbc en magu - bouches du rhone -> projets MOB
    Bonjour a tous, Apres des mois passes sur ce forum, je me lance enfin dans la presentation de notre projet Un bon nombre d'elements pour cette construction ...
    Lancon Provence (Bouches Du Rhone) Par cyte 412 mess.
  • notre maison dans les bouches du rhone
     13  Notre maison dans les Bouches du Rhône
    2011, ca fait deja qq annees que ca me trotte... Avril, mise en vente de notre appartement. Mai, acceptation de notre premiere offre de vente. Juin, signature ...
    Bouches Du Rhone Par olsogiraud 68 mess.
  • notre bastide dans le 13
     13  Notre Bastide dans le 13
    Bonjour a tous. On vient de faire l'acquisition d'un terrain dans les bouches du Rhone pres de salon de Provence. C'est une parcelle de 700m2 ou il y ...
    Bouches Du Rhone Par romain13300 63 mess.
  • notre villa prisme aux pennes mirabeau
     13  Notre villa Prisme aux Pennes-Mirabeau
    Nous nous lancons enfin dans le recit de notre construction Voici la chronologie de notre projet : - Fevrier 2013 : Visite et reservation du terrain ...
    Bouches Du Rhone Par rrteam 158 mess.
53 personnes
surveillent ce récit
Suivre ce récit

"Autoconstruction en solo et béton cellulaire de 30."

Accueil du projet Sommaire du projet Photos du projet Derniers messages Partager
pioutch13 Auteur : pioutch13
Localisation du projet Lieu de la construction :
FRProvence Alpes Cote d'azurBouches Du Rhone Velaux Voir sur une carte
Informations sur le projet Informations sur le projet :
Type de travaux : Construction neuve
Type de construction : RDC + étage
Style : Contemporaine / classique
Label énergétique : RT2012
Surface habitable : 70m²
Superficie terrain : 800m²
Type de constructeur : Auto-construction
Auto-construction du projet Type de professionnel : auto-construction
Raccourci internet du récit Raccourci internet
Voir