Menu utilisateur
Menu

[13] Autoconstruction en solo et béton cellulaire de 30.

Récit de construction de pioutch13 - 130 messages - Affiché 244.306 fois

Présentation du projet :

Auteur du récit

pioutch13
Messages : 93
De : Velaux (13)
Ancienneté : + de 7 ans

Récit créé le :

09 novembre 2010 à 20h31

Présentation du projet :

Bonjour à tous
J'ai commencé au printemps 2010, la construction en solo d'une maison en béton cellulaire après en avoir dessiné les plans et déposé le PC.
Cette activité étant une source de joies et de soucis, j'en raconterai (j'ai commencé avec un peu de retard) les étapes de manière à donner des idées ou en recevoir sur le sujet de l'auto-construction en monomur BC de 30.
Comme toujours dans ce genre d'entreprise individuelle, on rencontre des problèmes et on trouve des solutions...
Je me ferai un plaisir de répondre à vos questions ou donner mon avis, à ceux qui comme moi veulent sortir des sentiers battus et se lancer dans cette aventure.
A bientôt

Sommaire du projet :

Le récit de la construction :

Option de lecture :
10 nov. 2010
21:35:23

Les fondations: ce sur quoi tout repose!

Gros oeuvre > Fondations - vide sanitaire - dalle
1-Le tracé
J'ai repéré l'emplacement d'un angle puis d'un côté de la construction sur le terrain à partir du plan et des repères (bornes, angles de murs existants...) pour y placer des piquets (fers à béton de 10 avec protection en bout)
Le premier côté piqueté ne bouge plus mais il faut ajuster les autres angles en vérifiant les dimensions des diagonales et les déplacer jusqu'à ce que toutes les côtes soit OK.
J'ai demandé de l'aide à mon fils pour tenir un autre double décamètre en même temps ce qui permet de placer le point recherché (par triangulation)
J'ai ensuite tracé au plâtre l'axe des murs (donc des tranchées), qui diffère pour moi de 15 cm du nu extérieur des murs
J'ai placé des chaises à distance pour retrouver le tracé de l'axe des murs en les reliant avec des cordeaux quand le tractopelle aura creusé les fouilles...de façon à poser différents fers en attente (angles, refends et poteaux intermédiaires...)au bon emplacement, à l'intersection de ces cordeaux.
Vérifier toutes les distances par rapport au plan plutôt deux fois qu'une...

2-Les fouilles
Une connaissance et son tractopelle sont mis à contribution pour deux demi-journées!
Après décapage d'un plateau plus ou moins horizontal (utilisation d'une lunette préférable...) les tranchées sont ouvertes au godet de 40 cm avec réservation d'une partie de la terre (voir le tas au fond) et évacuation du reste par mes propres moyens (location d'un camion benne basculante 3,5T simple cabine pour pas cher chez ADA)

Le lendemain j'ai coulé un béton de propreté sur 3 cm car du mauvais temps était prévu...(les meurtriers orages du 15 juin 2010)

3-Le ferraillage
J'ai choisi de placer des longrines de 20x35 4T12 2T10 (huit longueurs de 6m en tout car les dimension de la maison sont en rapport 12 m x 6.60 m )
Je les transporte par 3 sur le toit du Berlingo, parce que je ne suis pas loin du négociant
J'ai relié les armatures entre elles et au niveau des angles , en utilisant forces bouts droits et équerres de 10 mm ou 12 mm et même des cornières.
Elles sont posées sur des blocs (pavés autobloquant coupés en deux) pour que l'enrobage soit total et d'au moins 5 cm)


Pour les attentes verticales (poteaux), je façonne des épingles dans un morceau de 3 m de tor de 12, que je bloque dans le (futur) béton par un bout droit de 12 et maintenues bien droites par un tube carré (fer de lit...)
Comme le terrain est en pente il y avait deux redans de fondation d'environ 20 cm.
J'ai du coffrer ces redans avec une planche mais surtout faire suivre le redan à la longrine concernée en la coupant sur un plan, la pliant deux fois à 45°, puis reformer les angles coupés avec des tors de 12 (un après-midi de travail...)
Voilà le résultat, il ne reste plus qu'à couler le béton...
Partager | Citer |
0
 
11 nov. 2010
22:01:50

Les fondations coulées...

Gros oeuvre > Fondations - vide sanitaire - dalle
Coup de bourre...
C'était un bel après midi de juin...par 30°C à l'ombre...
L'accès au chantier étant en forte pente... et limité, j'avais commandé deux camions (13 m3 au total) et la pompe.
J'étais seul donc pas de photos pendant l'action!
J'ai du tenir l'embout pour remplir au fur et à mesure les tranchées puis ensuite me dépêcher de régler au maximum la surface.
Pour me guider j'avais placé des scotchs repères sur les fers verticaux en attente.
Un regret: ne pas avoir eu le temps la veille d'aller louer une aiguille vibrante pour améliorer l'enrobage des fers et faciliter la mise à niveau...du coup j'ai fait du mieux que j'ai pu avec le râteau...
Au fond on voit une grande poutre que j'avais posé "in extrémis" comme coffrage la veille en constatant que le niveau du béton final risquait de se trouver plus haut que le rebord de la fouille et finalement c'était une bonne idée!
)Béton coulé
Le gauchissement de la pente m'a obligé à disposer deux redans dans l'angle, afin de ne pas surcreuser en amont tout en gardant une profondeur de fouille suffisante en aval.
Pour contenir le béton au moment de la coulée, j'ai disposé des coffrages verticaux tenus par des fers plantés dans la terre (voir ci dessous)
Coffrages des redans

J'étais vraiment content ce soir là, car jusque là il pouvait repleuvoir et faire se remplir de boue les tranchées...que j'avais déjà vidées deux fois la semaine précédente (orage de la mi-juin)
Partager | Citer |
0
 
24 nov. 2010
20:45:36

Le soubassement en béton armé et le plancher BA

Gros oeuvre > Fondations - vide sanitaire - dalle
Le soubassement et l'arase
J'ai décidé de renforcer la structure en élevant le soubassement de un rang d'agglos à bancher de 25 qui seront donc remplis de béton, surmonté d'une arase armée de deux Tor de 12.
Ceci
pose du premier rang du VSVS en agglos à bancher de 25; arrivée au redan
J'ai procédé dans l'ordre suivant:
-j'ai posé soigneusement les blocs des angles par rapport aux chaises
-j'ai mis un bon lit de béton sur la fondation et j'ai posé dessus les agglos en les alignant par rapport aux angles à l'aide d'un cordeau (depuis j'utilise un fil nylon jaune de débroussailleuse qui ne se détend pas)
Une fois le pourtour de la construction achevé, j'ai cherché le point le plus haut et coffré à partir de là avec des planches de 4 m (2,7x20x400), deux niveaux à bulle et tous les serres joints disponibles.
Je voulais faire tout le coffrage d'un coup et coulé ensuite, ce qui a nécessité du temps et de la précision (le but arriver au même niveau après 36 mètres de coffrage)
armatures d'arase 2 Tors d 12Coffrage de l'arase de VSCoulage de l'arase
La préparation du plancher
J'avais dessiné mes refends pour avoir des entraxes variant de 3,50 à 4 mètres ce qui donne des poids de poutrelles d'environ 80 kg, heureusement le fiston était là!
On s'était fabriqué un outil de portage chacun avec une sangle et un manche de pioche...
La première photo montre l'ensemble des éléments à poser
"Kit" calculé et fourni par le négociant en matériaux: poutrelles Rector RSE, entrevous Knauf Hourdiversel SCP 120, treillis TS10, carré 4T12, fers divers...
Matériel pour le plancherPose des hourdis isolants
Pose des planelles4 épingles diam 12 dans les angles

Avec les planelles de 16 fournies j'ai eu un petit soucis de hauteur et j'ai du les poser sur deux cm de mortier:
C'était indispensable pour conserver une épaisseur correcte de béton au niveau des poutrelles sans étai (leur convexité est prévue pour fléchir sous le poids des hourdis béton mais avec les hourdis poly cela n'a pas lieu et l'ensemble reste trop haut, compromettant la solidité du plancher fini!
Pose du treillis soudé et des chapeauxArmatures 4T12

Et voilà le résultat final après une bonne semaine de travail
J'ai coulé sur la poutrelle du milieu un chemin de mortier réglé sur les hauteurs des planelles, de façon à pouvoir utiliser une règle de 3,5 m pour régler le béton le jour J.
Pour régler le béton un chemin de mortier est posé de niveau
Le 24 août:On tire le béton soit 7 m3:
on commence à remplir les refendsréglage du bétonpas le temps de trainer...le plancher coulé, ouf!

Dernière édition par pioutch13 le Jeu 31/Mar/2011 19:38; édité 1 fois
Partager | Citer |
0
 
27 nov. 2010
14:04:13

L'arase sèche

Gros oeuvre > Elévation des murs - étage
Pourquoi une arase sèche?
La principale difficulté pour poser des blocs de béton cellulaire à la colle provient de la très faible épaisseur du joint (2 mm avec la truelle Xella) qui rend pratiquement impossible toute correction de niveau ou d'équerre au moment de la pose du bloc.
Il faut donc poser la première rangée de bloc sur une surface rigoureusement plane ce qui n'était pas le cas de ma dalle de plancher!
J'avais le choix entre pose sur un lit de mortier (utilisation d'un laser obligatoire) ou arase sèche (à l'ancienne avec un niveau à bulle) j'ai choisi la deuxième solution.
Pour couler cette arase j'ai fabriqué un outil aperçu sur le site d'un fabricant de béton cellulaire appelé "platine réglable" (il en faut deux)


Il s'agit de morceaux de serre-joint de maçon (40 cm) soudés à 90°, percées diam 5 et taraudés M6 afin de pouvoir y placer trois manivelles de réglage en tige filetée de 6 avec un écrou papillon de blocage.
Ensuite j'ai cherché le point le plus haut de ma dalle pour y démarrer mon arase par une partie carrée avec les deux platines réglées au niveau à bulle:
Point haut de la dalleébut de l'arase
La suite se fait en se basant à chaque fois sur la partie précédemment coulée et durcie d'un côté et sur la platine mise à niveau de l'autre (et bloquée par un poids pour ne pas bouger lors des mouvements de va et vient avec la règle)
Les bords de l'arase sont coffrés avec des planches ou dans mon cas de vieilles règles de maçon.



NB je recommande fortement:
-de traiter le béton support à la résine d'accrochage pour éviter le décollement
-d'ajouter de l'hydrofuge de masse dans le mortier (1/3 ciment 2/3 sable 0-3) pour rendre l'arase étanche et créer une coupure de capillarité
Partager | Citer |
0
 
27 nov. 2010
15:19:53

Le drainage de la partie amont

Gros oeuvre > Fondations - vide sanitaire - dalle
Pour limiter la stagnation d'eau en provenance de la colline le long du mur de soubassement, j'ai:
-enduit le mur au mortier hydrofugé
-créé une pente en mortier le long du mur sur la fondation en partant du milieu et allant vers les coins
-posé un drain agricole (jaune perforé) qui continue sur l'autre côté du soubassement
-placé un lé de feutre géotextile contre la terre et une feuille PET alvéolée contre le mur
-mis 20 cm de gravier sur le drain et replié le feutre
cunette béton le long de la fondationpose du drain agricole sur la fondationPose du géotextilePose du plastique alvéolé d'étanchéitéle drain est couvert de gravillon 6-10repli du géotextile

Le reste de l'espace de la tranchée recevra toutes les chutes de béton cellulaire (réduites à la masse)
Partager | Citer |
0
 
28 nov. 2010
13:46:34

Pose des premiers blocs de béton cellulaire

Gros oeuvre > Elévation des murs - étage
Voilà, après trois mois de travail arrive le moment de coller les premiers blocs et de voir enfin monter (un peu) les murs
La première étape sans difficulté particulière grâce à l'arase sèche est le collage des 4 bloc d'angles.
Puis un fil nylon tendu entre deux blocs d'angle avec deux cales m'a guidé pour la pose d'une rangée.
Je suis obligé de coller aussi les côtés (zone sismique II)
Voici à quoi ressemble la pose d'un bloc

dépose de la colle à la truelle XellaPose d'un blocajustage avec maillet et niveau à bulle

Cette première rangée posée me permet de dégager quelques réflexions sur ce système constructif que j'emploie pour la première fois::

-le béton cellulaire n'aime pas les chocs pendant le transport, de nombreux blocs en haut et en bas de la palette ont des angles cassés, ce qui n'est pas beau et nécessitera un bouchage au mortier isolant

-la colle est bien plus rapide à préparer et pratique que le mortier, et un sac de 25 kg permet de monter 25 blocs...

-Il faut respecter le dosage (1 volume d'eau pour 3 volume de colle) pour que la consistance (et la résistance j'imagine) soit optimale et le joint d'épaisseur régulière.Avec le truelle Xella de 30 cm, le joint mesure environ 2 mm ce qui donne en volume environ 0,52 litre de colle par bloc.

-il n'est guère possible de corriger le niveau d'un bloc (environ 1/2 mm sur 30 cm en tapant fort avec le maillet et en appuyant de tout son poids sur le côté trop haut!)

-le poids (mesuré) d'un bloc de 30 cm est de 20 kg minimum mais peut passer à 27 kg quand il est mouillé (palette au film déchiré) ce qui est limite à porter (tout est relatif et je pèse 68 kg) et donne une idée du volume d'eau total que peuvent engloutir les murs laissés sous la pluie...

-du coup et comme il ne faut pas coller les blocs mouillés, cela oblige à couvrir le haut des murs avant la pluie, ce qui est assez pénible...surtout quand le mistral se remet à souffler ensuite et éparpille les baches, comme ici:
pluie et vent

Le prochain article traitera du percement des blocs...pour les réservations de chainages.
Partager | Citer |
0
 
Tiouzzz 
215 msg (30)
Le 30/11/2010 à 19h12
Bravo,
Je suis ton récit avec grande attention, je dois m'y coller au mois de mars normalement !
++
Partager | Citer |
0
pioutch13 
93 msg (13)
Le 30/11/2010 à 19h40
Merci de suivre mon récit, mais je crains que celui n'avance guère ces temps-ci car la météo est carrément moche!
La pluie (trop fréquente à mon goût depuis un mois) imbibe les blocs déjà posés ce qui oblige à attendre qu'ils sèchent un peu avant de coller la suite...de plus la colle ne doit pas être utilisée en dessous de 5°, ce qui devient fréquent!
C'est bien de commencer ton chantier au printemps pour arriver au montage des murs à la saison "sèche"...
En tous cas n'hésite pas à me poser des questions sur le BC, n'étant pas très nombreux à l'utiliser dans le Sud, il faut s'entraider!
Partager | Citer |
0
lelectron 
108 msg (66)
Le 02/12/2010 à 09h28
Je suis avec attention cette auto construction, beau travail.
Je doit attaquer la mienne en 30 ou 36.5 j' hésite encore donc j' apprends avec vous tous.
Partager | Citer |
0
pioutch13 
93 msg (13)
Le 02/12/2010 à 21h02
Bonsoir et merci de suivre mon récit.
J'ai hésité un temps entre 25, 30 et 36.5 mais je ne regrette pas d'avoir choisi 30 car:
-la manutention est déjà limite pour moi (voir post plus haut sur le poids réel d'un bloc Xella mesuré au pèse personne!)
-le ratio surface des murs/shon en 36,5 cm était trop élevé:7 m² de surface habitable en moins à SHON égale par rapport au 30.
-la résistance thermique en 30 cm (R=3) me semble correcte par rapport au climat méditerranéen.
-le prix est aussi un facteur "non négligeable" dans le cas du BC (ça grimpe vite!)
A bientôt
Partager | Citer |
0
03 déc. 2010
19:43:59

Béton cellulaire et chainages...

Gros oeuvre > Elévation des murs - étage
Pourquoi j'aborde ce sujet?
Il s'agit d'évoquer un problème que j'ai rencontré dès le premier rang de bloc:comment prévoir des réservations pour les chainages verticaux?
Pour les angles j'utilise les blocs spéciaux fournis par Xella qui comportent un percement cylindrique de 15 cm de diamètre suffisant pour recevoir un chainage carré...
Le problème survient dès que l'on veut prévoir un chainage autre; par exemple sur la photo ci-dessous une porte qui doit recevoir un encadrement en BA avec au moins deux Tors de 12 (zone sismique II) mais également les refends voire même pour les longs murs les poteaux intermédiaires!
Il est évident pour des raisons économiques et mécaniques que l'on ne peut à chaque fois couper un bloc d'angle pour en "utiliser le trou" et qu'il faut donc se débrouiller pour percer une réservation à l'endroit voulu...
3 ème  rangée en voie d'achèvement

La première méthode que j'ai essayée consistait à utiliser une couronne diamantée diam 100 montée sur une carotteuse Hilti le tout prêté par un ami électricien.(j'ai pas pris de photos mais c'était chaud...)
Le résultat est propre mais long et fatigant car l'ensemble pèse très lourd et il faut refroidir avec de l'air (un aspirateur en plus à brancher...), j'ai abandonné cette méthode et rendu l'appareil...
J'utilise la technique suivante:
Je trace la réservation ( j'ai choisi 15 cm x10 cm soit à 10 cm de chaque face, pratique en 30 1/3 1/3 1/3...) et perce les 4 angles avec un foret à béton SDS+ et mon perforateur ou perceuse c'est très rapide.
perfo   mèche béton 22
Puis avec une scie à guichet de bonne qualité (dents trempées) (marque IRWIN environ 17 euros) je relie les trous entre eux le plus droit possible...en sciant toujours depuis la même face sinon le bloc ne sors pas!
sciage à la scie à guichet
Puis il suffit de pousser le morceau de BC...
extraction
et de rectifier éventuellement l'intérieur avec une grosse räpe et finir en passant un coup de balayette...
bloc avec réservation "maison" effectuée
L'ensemble de l'opération prend environ 5 minute et se fait au moment où l'on a besoin du bloc, puis on le colle comme ceci:
support encollébloc avec réservation chainage maison

Quand la découpe tombe en bord de bloc, c'est plus simple, puisque j'utilise la scie à matériaux pour entailler le bloc et un coup de burin (à brique) pour détacher le morceau (pas de photos)

Pourquoi faire les réservations au dernier moment?
Malgré toute la précision d'un calepinage il est impossible de prévoir la position d'une réservation au cm (voir photo ci dessous une façade dessinée cet été avec tous les blocs Cellumat en 60 cm qui tombaient pile poil car les largeurs de mes portes et fenêtres sont quasi toujours un multiple de 30 cm) .
Par contre le calepinage (refait depuis en 62,5 cm merci Xella pour ces dimensions bâtardes...) permet de prévoir l'emplacement des coupes pour ne pas se retrouver avec un tout petit morceau de BC au bord d'un tableau de fenêtre ou de porte (dans ce cas on le déplace à l'autre extrémité du trumeau)....je ne sais pas si je suis très clair?
Calepinage pour blocs de 60 cm
Voilà bon week-end à tous!

Dernière édition par pioutch13 le Dim 11/Nov/2012 20:35; édité 2 fois
Partager | Citer |
1
 
lelectron 
108 msg (66)
Le 04/12/2010 à 09h04
Des explications géniales , j 'attends la suite car je doit faire la mienne en BC30, mais je viens de rater un terrain, donc je profite de me former, par contre pourquoi des planelle en parpaing et non en BC pour le pont thermique!!! j' ai vu aussi sur un lien que la personne avait posé la dalle sur des bloc BC en L pour couper totalement le pond TH
En tout cas bravo et week-end pour prendre des forces!


Dernière édition par lelectron le Sam 04/Déc/2010 11:15; édité 1 fois
Partager | Citer |
0
eloced28 
6 msg (13)
Le 04/12/2010 à 09h17
Bonjour,
Tout d'abord félicitations pour votre projet que je vais suivre avec attention.
Nous allons faire construire notre future maison en béton cellulaire dans le 13 et nous hésitons entre du 25 et du 30 cm, le fournisseur de matériaux nous dit que du 25 suffit dans notre région mais nous avons un doute. Qu'en pensez vous?
Merci de votre réponse et bon courage pour la météo
Partager | Citer |
0
pioutch13 
93 msg (13)
Le 04/12/2010 à 20h05
Bonsoir
J'ai posé les planelles qui étaient comprises dans le "kit plancher" calculé et livré par mon négociant en matériaux.
Je n'ai pas trop réfléchi au pont thermique car je poserai un isolant entre la dalle et la chape (plancher chauffant à eau) cela donnera à peu près ça (désolé pour la qualité du dessin):
Isolation sol
En rouge c'est le polystyrène haute densité sur lequel on pose le tuyau PER, c'est lui qui sera chargé de couper le chemin aux "calories fuyardes"
J'espère que ça tient la route...
Partager | Citer |
0
53 personnes
surveillent ce récit
Suivre ce récit

"Autoconstruction en solo et béton cellulaire de 30."

Accueil du projet Sommaire du projet Photos du projet Derniers messages Partager
pioutch13 Auteur : pioutch13
Localisation du projet Lieu de la construction :
FRProvence Alpes Cote d'azurBouches Du Rhone Velaux Voir sur une carte
Informations sur le projet Informations sur le projet :
Type de travaux : Construction neuve
Type de construction : RDC + étage
Style : Contemporaine / classique
Label énergétique : RT2012
Surface habitable : 70m²
Superficie terrain : 800m²
Type de constructeur : Auto-construction
Auto-construction du projet Type de professionnel : auto-construction
Raccourci internet du récit Raccourci internet

En rapport avec cette page :

Devis construction de maison - Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Faire construire : le guide du débutant - Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres de Forum Construire - L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.
Photos de plans de maison - Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Calculette construction gratuite ! - Découvrez les outils et services exclusifs de ForumConstruire.com
Annuaire des constructeurs QuelConstructeur.com - QuelConstructeur.com vous permet d'envoyer votre projet aux constructeurs de votre région gratuitement
Trouvez le crédit au meilleur taux - Trouvez le meilleur taux pour votre crédit immobilier en comparant plus de 100 banques.

Autres récits de construction :

  • notre maison dans les bouches du rhone
     13  Notre maison dans les Bouches du Rhône
    2011, ca fait deja qq annees que ca me trotte... Avril, mise en vente de notre appartement. Mai, acceptation de notre premiere offre de vente. Juin, signature ...
    Bouches Du Rhone Par olsogiraud 68 mess.
  • notre bastide dans le 13
     13  Notre Bastide dans le 13
    Bonjour a tous. On vient de faire l'acquisition d'un terrain dans les bouches du Rhone pres de salon de Provence. C'est une parcelle de 700m2 ou il y ...
    Bouches Du Rhone Par romain13300 63 mess.
  • notre premiere maison r 1 96m villas prisme a gignac la nerthe
     13  Notre première maison R+1 96m² Villas Prisme à Gignac-La-Nerthe
    Bonjour tous le monde et bienvenue sur notre recit :) Avant les travaux, banque, constructeur, terrain, permis, notaire etc. : - 5 avril 2015 : Nous ...
    Laure (Bouches Du Rhone) Par Bruno13180 1013 mess.
  • notre villa prisme aux pennes mirabeau
     13  Notre villa Prisme aux Pennes-Mirabeau
    Nous nous lancons enfin dans le recit de notre construction Voici la chronologie de notre projet : - Fevrier 2013 : Visite et reservation du terrain ...
    Bouches Du Rhone Par rrteam 155 mess.
  • renovation amelioration de notre maison terrasse bois de 70m2 garage amenage jardin
     13  Rénovation Amélioration de notre maison : Terrasse bois de 70m2 - Garage aménagé - Jardin
    Renovation et amelioration de notre maison : - Terrasse en IPE et paysagee : Bref si vous avez envie de vous lancez dans la realisation d'une terrasse ...
    Bouches Du Rhone Par Jazznet 316 mess.
  • maison contemporaine bbc en magu bouches du rhone projets mob
     13  Maison contemporaine bbc en magu - bouches du rhone -> projets MOB
    Bonjour a tous, Apres des mois passes sur ce forum, je me lance enfin dans la presentation de notre projet Un bon nombre d'elements pour cette construction ...
    Lancon Provence (Bouches Du Rhone) Par cyte 412 mess.
  • la future maison de nos reves
     13  La future maison de nos rêves
    Apres des annees d'amour, de bonheur et trois magnifique enfants, notre appartement est devenu trop petit, c'est alors que nous avons decide de faire construire ...
    Lamanon (Bouches Du Rhone) Par boligno 56 mess.
Voir