Retour
Menu utilisateur
Menu

Isolation de combles perdus laine de bois ou laine minérale?

Ce sujet comporte 42 messages et a été affiché 15.580 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
10
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 10 message Barberaz (73)
Bonjour,

Je souhaite faire l'isolation de mes combles que je compte aménager plus tard.

Le plancher de mes combles repose sur des solives de 18 cm de haut.
Aussi je pense poser un isolant entre les solives, remettre le plancher et poser un autre isolant par dessus (probablement 120 à 200 mm d'épaisseur pour obtenir le coefficient thermique requis.

J'envisageais l'éventuelle pose de laine de bois entre les solives du fait du gain en déphasage thermique par rapport à la laine de verre.
Le vendeur d'un magasin de bricolage affirme que du fait de la ventilation des combles, la pose de laine de verre sera amplement suffisante dans le cas de mon grenier. ça me laisse penser que le gain réel en terme de déphasage thermique ne serait pas si élevé entre la LDV et la LDB POUR DES COMBLES PERDUS.

Aussi compte tenu de la différence de coût entre la laine de bois et la laine de verre et la facilité de pose de la laine de verre en rouleaux

1- Quelqu'un peut-il me dire si effectivement, la laine de verre (en 30cm d'épaisseur ou même un peu plus) suffira en matière de déphasage thermique?
En clair quel est le gain réel de la laine de bois dans un comble perdu et donc non pas directement sous-toiture?
2- Est-il nécessaire de poser un pare-vapeur avant la laine de verre, ou une laine de verre revêtue kraft est-elle suffisante concernant l'étanchéité à l'air?

Je remercie celui ou celle qui m'apportera son éclairage expérimenté ou avisé sur ces questions.

Bien à vous

Stéphane
Messages : Env. 10
De : Barberaz (73)
Ancienneté : + de 8 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux d'isolation...

Allez dans la section devis isolation du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de professionnels de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les professionnels, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-12-devis_isolation.php
 
Env. 200 message Lyon (69)
Je souhaite faire l'isolation de mes combles que je compte aménager plus tard. Aussi je pense poser un isolant entre les solives, remettre le plancher et poser un autre isolant. Ah, ben alors !
Et quand tu voudras aménager tes combles comment feras-tu ? Tu poseras de nouvelles solives, un nouveau plancher ? Encore une nouvelle isolation ?

J'envisageais l'éventuelle pose de laine de bois entre les solives du fait du gain en déphasage thermique par rapport à la
laine de verre.

Ne t'emmer… pas avec le déphasage thermique d'un isolant lourd, qui n'a d'intérêt que pour le chiffre d'affaires du marchand de matériaux !

Le vendeur d'un magasin de bricolage affirme que du fait de la ventilation des combles
, la pose de laine de verre sera amplement suffisante dans le cas de mon grenier. ça me laisse penser que le gain réel en terme de déphasage thermique ne serait pas si élevé entre la LDV et la LDB POUR DES COMBLES PERDUS.

(? Peut-être en saison estivale mais en hiver en savoie, insuffisant RT 2012 !)

Aussi compte tenu de la différence de coût entre la laine de bois et la laine de verre et la facilité de pose de la laine de verre en rouleaux


En rouleau, ça se tasse mets du semi rigide.
Messages : Env. 200
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 1000 message Loire Atlantique
bravofox a écrit:Je souhaite faire l'isolation de mes combles que je compte aménager plus tard. Aussi je pense poser un isolant entre les solives, remettre le plancher et poser un autre isolant. Ah, ben alors !
Et quand tu voudras aménager tes combles comment feras-tu ? Tu poseras de nouvelles solives, un nouveau plancher ? Encore une nouvelle isolation ?

J'envisageais l'éventuelle pose de laine de bois entre les solives du fait du gain en déphasage thermique par rapport à la
laine de verre.

Ne t'emmer… pas avec le déphasage thermique d'un isolant lourd, qui n'a d'intérêt que pour le chiffre d'affaires du marchand de matériaux ! N'IMPORTE QUOI!

Le vendeur d'un magasin de bricolage affirme que du fait de la ventilation des combles
, la pose de laine de verre sera amplement suffisante dans le cas de mon grenier. ça me laisse penser que le gain réel en terme de déphasage thermique ne serait pas si élevé entre la LDV et la LDB POUR DES COMBLES PERDUS.

(? Peut-être en saison estivale mais en hiver en savoie, insuffisant RT 2012 !)

Aussi compte tenu de la différence de coût entre la laine de bois et la laine de verre et la facilité de pose de la laine de verre en rouleaux


En rouleau, ça se tasse mets du semi rigide.
Messages : Env. 1000
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 10 message Barberaz (73)
Pardon, mais j'attends plus des conseils détaillés et neutres que des états d'âmes affectifs. Merci à vous.
Messages : Env. 10
De : Barberaz (73)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonjour
d'après ce que je comprend il y a un plancher bois (OSB ou autre) sur les solives , dans ce cas le cahier 3560 du CSTB indique
qu'avant de poser l'isolant il faut mettre en place sur le plancher une membrane indépendante qui aura 2 fonctions, pare-vapeur
et étanchéité à l'air (jointoiment des lès avec adhésif,mastic en périphérie, ....).
Pour l'isolant viser au minimum R = 8 en une ou 2 couches.
En ce qui concerne le déphasage il est vrai que si on ne prend en compte que le produit seul un produit lourd aura un meilleur déphasage
qu'un produit plus léger. Mais si on se remet dans le contexte d'une habitation (donc cas réel, avec des murs pignons, des plaques de
plâtre, ....;) une étude Suisse faites par un organisme similaire au CSTB en France à montré qu'a R égale, l'influence de la nature de
l'isolant (laine de verre, laine de roche, lain de bois,....), était de l'ordre de 1°C , autant dire négligeable.
Cordialement
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 200 message Lyon (69)
Merci lucienpel, c'est un plaisir de trouver un membre qui n'a pas été lobotomisé par l'inénarrable déphasage d'un isolant lourd, génial argument de la filière bois !

Mais cet argumentaire marketing continuera sa carrière sur les forums, aucun bouquin de thermique ne pourra le démolir ! Il est impérissable !

J'espère que l'on ne dira pas : Isover, fabricant, sans valeur comme trop souvent.
Le labo Empa confirme pour Isover :

Chapitre : Inertie du bâtiment :

La nature de l'isolant (Impact estimé de 0 à 1°C

http://www.toutsurlisolation.com/Isolation-thermique/Reussir-son-isolation-thermique/Inertie-du-batiment
Messages : Env. 200
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 10 message Barberaz (73)
Merci pour cette réponse effectivement très utile et je l'avais trouvée sur un site internet. Du coup, elle remet en question la pose de laine de bois et en tout cas la pose d'un isolant très dense (Et donc plus cher). Avez-vous d'autres infos de ce type qui permettrait de conforter cette étonnante étude Suisse?

Pour ce qui est de l'étanchéité à l'air, le placoplâtre ne joue-t-il pas déjà ce rôle?

Merci pour ces réponses.

Cordialement
Messages : Env. 10
De : Barberaz (73)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 10 message Barberaz (73)
Ok de ce fait, je suis tenté de poser de la laine de verre toute simple en bonne épaisseur (30 cm)

Autres questions:

Je compte en poser entre les solives avant de remettre le plancher. A ton avis, une laine de verre revêtue Kraft déroulée entre les solives peut-elle suffire ou bien faut il vraiment poser un frein-vapeur totalement hermétique (et donc entourant les solives) au préalable.
Quel est le risque réel de condensation dans des combles perdus?
Le placoplâtre posé aux plafonds des pièces en-dessous ne jouent-ils pas le rôle d'étanchéité à l'air?

Merci encore à toi
Messages : Env. 10
De : Barberaz (73)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 10 message Barberaz (73)
elisa21 a écrit:Bonjour,

Phanouille a écrit: Avez-vous d'autres infos de ce type qui permettrait de conforter cette étonnante étude


en cherchant un peu on en trouve d'autres, toutes on le meme auteur ou donneur d'ordre : ISOVER
maiiiis c'est de l'info bien sur, absolument pas de la pub


Très bien, très bien, et sinon, vous avez des infos pour répondre aux questions que je pose?

Merci à vous
Messages : Env. 10
De : Barberaz (73)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 200 message Lyon (69)
Certains, certaines, ont l'art de répondre aux questions qui ne sont pas posées. Des réponses pertinantes, bien sûr !
Messages : Env. 200
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 200 message Lyon (69)
Du coup, elle remet en question la pose de laine de bois et en tout cas la pose d'un isolant très dense (Et donc plus cher). Beaucoup plus cher et c'est le but, comme le béton cellulaire !
Elle ne remet en cause que des fariboles !

La RT 2012 : les points clés à retenir, le lien que j'ai indiqué est très utile pour réviser ou découvrir, notamment l'inertie thermique en lieu et place du fantasme du fantasmatique déphasage !

Avez-vous d'autres infos de ce type qui permettrait de conforter cette étonnante étude Suisse?

Pour ce qui est de l'étanchéité à l'air, le placoplâtre ne joue-t-il pas déjà ce rôle?

Dans un message précédent :
L'étude d'Isover je la connais... l'influence de l'isolant est relativement faible, idem ISover et CSTC et ma modeste contribuion :

Cette copie d'article montre bien que les 5400 kJ / K sont comparables à 20 mm de béton. Pour être plus précis, une masse thermique doit être exposée à l'air ambiant sur deux faces d'échange, ex : un mur de refend, un plancher haut béton. (si R+1 et plus encore en ITE.

Le '' déphasage thermique '' (fantasme de forum et de marchands de matériaux) d'un isolant lourd (laine de bois) ne vaut que quelques pouillèmes, face à la masse thermique (béton) du bâtiment, alors pourquoi dépenser plus et soulever des poids inutilement (150 kg/m3 ) contre laine de roche (30 kg/m3 ) ?

Restons modeste et humble, ni toi, ni moi, ni Isover n'avons réinventé l'eau chaude, ce sont des lois physiques connues depuis belle lurette !

Il suffit de savoir calculer un volume, de le multiplier par la densité, par la cs (chaleur spécifique) et l'écart de température
Messages : Env. 200
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 10 message Barberaz (73)
Merci Bravofox. J'ai lu ce lien intéressant mais il est vrai aussi que c'est Isover qui a fait le site...

J'avoue que je ne comprends pas vraiment les détails de ton dernier post. Sauf que tu mettrais de la laine de verre ou de roche et basta et qu'on ne gagne rien avec la laine de bois malgré les études faites et l'expérience de certains. C'est bien ça?
Messages : Env. 10
De : Barberaz (73)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 200 message Lyon (69)
Merci Bravofox. J'ai lu ce lien intéressant mais il est vrai aussi que c'est Isover qui a fait le site...

Le laboratoire Empa a réalisé l'étude, même si Isover connait la thermique des bâtiments ! Imagine les conséquences juridiques, commerciales, d'une étude (qui rejoint les autres) bidonnée, on peut-être paranoïaque en matière de statistiques : inflation par exemple, personne ne fera un procès à l'INSEE

Mieux encore, achète un bouquin de thermique !

J'avoue que je ne comprends pas vraiment les détails de ton dernier post. Sauf que tu mettrais de la laine de verre ou de roche et basta et qu'on ne gagne rien avec la laine de bois

malgré les études faites et l'expérience de certains. C'est bien ça?

Si tu vois des études thermiques qui calculent les heures de déphasage d'un isolant lourd, plutôt que des flux thermiques, fais moi signe

Je ne voudrai pas mourrir idiot !
Messages : Env. 200
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 200 message Lyon (69)
D'autres sont bien plus compétentes que moi !
.. En publicité !

Phanouille a écrit:Avez-vous d'autres infos de ce type qui permettrait de conforter cette étonnante étude

en cherchant un peu on en trouve d'autres, toutes on le meme auteur ou donneur d'ordre : ISOVER
maiiiis c'est de l'info bien sur,
Messages : Env. 200
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 200 message Lyon (69)
elisa21 a écrit:Bonjour,
Phanouille a écrit: Avez-vous d'autres infos de ce type qui permettrait de conforter cette étonnante étude
en cherchant un peu on en trouve d'autres, toutes on le meme auteur ou donneur d'ordre : ISOVER maiiiis c'est de l'info bien sur, absolument pas de la pub

Tu causes, tu causes, allez elisa21, je ne te demanderais pas un petit calcul explicatif montrant la suprioritéde laine de bois ! Des noms si tu le peux!
Messages : Env. 200
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonsoir
comment est constitué le plafond sous les solives et à quelle hauteur est_il (distance entre le bas des solives et la sous face du plafond) ,
En effet si on ne rempli d'isolant que l'espace entre solives à chaque solive on créer un pont thermique et vu l'espacement des solives qui doit être
je pense de l'ordre de 50 à 60cm cela va dégrader de manière non négligeable le Up de l'ensemble.
Autre inconvénient en n'isolant qu'entre solive on risque (si le plafond est constitué d'une BA 13 par exemple) de voir apparaitre au bout d'un certain temps
le 'fantome' des solives à travers la BA 13.
Cordialement
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 10 message Barberaz (73)
Le plafond de BA 13 est cloué à même les solives. A 2m50 du sol de l'étage du dessous donc. Effectivement les solives sont espacées de 45 cm.
En plus de l'isolant entre solives, je compte bien sûr dérouler de la laine de verre sur une épaisseur de 200 mm (mon premier post explique en détail ce que je veux faire)

Qu'est-ce que l'Up? Faut-il donc un pare-vapeur hermétique avant la pose de tout isolant?
Messages : Env. 10
De : Barberaz (73)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonsoir
pas terrible le fait de visser directement les plaques de plâtre dans les solives en effet du coup on solidarise un matériau quasi inerte, la plaque
de plâtre et un matériau dont la stabilité dimensionnelle peut varier, en fonction de la température, de l'humidité, ....,le bois, cest pourquoi
on préfère passer par l'intermédiaire de suspentes et de profilés métalliques ce montage permettant d'absorber des légères variations,
enfin si c'est déja fait, ...
Un calcul de Up est un calcul de déperditions plus le Up est faible plus la paroi est performante thermiquement dans le cas qui nous occupe
pour le calcul on va bien sur prendre en compte le R de l'isolant mais on va aussi prendre en compte les déperditions dues au solives.
Si vous mettez une couche d'isolant sur les solives bien sur que cela va améliorer le Up de l'ensemble; mais je ne vois pas comment vous allez
ensuite poser le plancher ?
Si le comble est destiné à rester un comble perdu et que la toiture est en tuile avec chatières, sans écran de sous toitiure on peut considérer que le comble est
correctement ventilée, un super pare vapeur n'est pas nécessaire.
Par contre si le comble est faiblement ventilé et (ou) si il y a un plancher un pare vapeur continu est plus que conseillé.
Des plaques de plâtre peuvent faire étanchéité à l'air mais pour cela il ne faut pas; par exemple de fissurations aux niveaux des joints,
qu'en pérrmétrie l'étanchéité murs, plafond soit bien réalisée, attention aussi si il y a des traversées de cables électriques dans le plafond (lustres,.....)
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 10 message Barberaz (73)
Merci pour ces réponses que j'attendais concernant la nécessité du pare-vapeur. ça m'est très utile. Effectivement le comble est super ventilé avec châtières que j'avais fait poser. Il n'y en avait pas.

Pour le reste, c'est une maison ancienne et ce placo a été cloué à l'origine soit en 1958. Je n'étais pas né et encore moins propriétaire . Et je fais avec.

En fait ce que je compte faire.

1-Un isolant entre les solives
2-Pose de plancher
3-200mm de laine de verre en rouleaux (qui est déjà existante) déroulé sur le plancher.

Mon travail consiste à déposer la laine de verre et le plancher pour placer un isolant entre les solives et ensuite, de replacer le plancher puis la laine de verre.

Dans mon cas, vous semblez dire qu'un pare-vapeur n'est pas nécessaire.
Dans ce cas, pensez-vous que je puisse déverser de la ouate de cellulose sans pare-vapeur?
Ou bien cela est-il risqué pour la ouate auquel cas je devrais toute de même poser un frein-vapeur ou encore choisir des rouleaux de laine de verre ou de roche revêtus Kraft entre les solives, dont la pose serait du coup plus aisée et moins coûteuse.

Merci à vous de me consacrer ce temps et pour ces remarques pertinentes.

Cordialement
Messages : Env. 10
De : Barberaz (73)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 200 message Val D Oise
Moi, je suis convaincu du déphasage apporté par la laine de bois....

j'ai la moitié de mon étage en isolation laine de bois, et l'autre moitié en laine de verre (je suis en rénovation, je ferais l'autre côté après l'hivers).
et bah la différence est nette... du côté laine de bois, l'été dernier, j'avais facilement 5°C de moins. et l'atmosphère était vivable, alors que l'autre côté... ouch
Messages : Env. 200
Dept : Val D Oise
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 200 message Lyon (69)
... du côté laine de bois, l'été dernier, j'avais facilement 5°C de moins. et l'atmosphère était vivable, alors que l'autre côté... ouch

Cette constatation est intéressante : 5°C d'écart ! Soit 5 fois l'écart maximum théorique et vérifié en conditions expérimentales !
D'autant plus, c'est bien connu, la canicule à Pontoise est sévère et prolongée !

A Marseille, Olive, le fameux pêcheur, a pêché une sardine si grosse qu'elle a bouché l'entrée du port !

Il va falloir corriger les bouquins de thermique, les bureaux d'étude ignorent totalement ce phénomène !
Messages : Env. 200
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 10 message Barberaz (73)
Bravofox, tes intentions sont sûrement très bonnes mais ce post a pour but pour moi de recevoir des informations nuancées, et dénuées de propos affectifs. J'ai besoin d'arguments cohérents mais pas franchement de soubresauts épidermiques. Pour cela, il y a facebook.
Merci de tenir compte de cette remarque.
Messages : Env. 10
De : Barberaz (73)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
Phanouille a écrit: J'ai besoin d'arguments cohérents mais pas franchement de soubresauts épidermiques. Pour cela, il y a facebook.
Merci de tenir compte de cette remarque.


+1

j'aime les soubresauts épidermiques
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 200 message Lyon (69)
Phanouille a écrit:Bravofox, tes intentions sont sûrement très bonnes mais ce post a pour but pour moi de recevoir des informations nuancées, et dénuées de propos affectifs. J'ai besoin d'arguments cohérents mais pas franchement de soubresauts épidermiques. Pour cela, il y a facebook.
Merci de tenir compte de cette remarque.

Serait-ce des propos affectifs ?

avant-hier à 18h34 (la première réponse à ton post )
La nature de l'isolant (Impact estimé de 0 à 1°C
http://www.toutsurlisolation.com/Isolation-thermique/Reussir-son-isolation-thermique/Inertie-du-batiment

Ou des soubresauts affectifs, (ma réponse à enlemotard) ?
Cette constatation est intéressante : 5°C d'écart ! Soit 5 fois l'écart maximum théorique et vérifié en conditions expérimentales !
Messages : Env. 200
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 10 message Barberaz (73)
Le fond de tes messages est certes juste mais le registre de tes posts et le ton emprunté manque de nuances. Merci de faire preuve de mesure ou de ne plus répondre à ce post.
Messages : Env. 10
De : Barberaz (73)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 200 message Lyon (69)
Le fond de tes messages est certes juste ( il y a des progrès ! ) mais le registre de tes posts et le ton emprunté manque de nuances. Merci de faire preuve de mesure ou de ne plus répondre à ce post.

Désolé Majesté, pour mon manque de nuances, de mon ton emprunté et de mon manquer de mesure, contrairement à vous, Majesté !

Je reste perfectible et je vous promets de m'appliquer à l'avenir, même quand je réponds à benlemotard
Messages : Env. 200
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonjour pare vapeur : dans ma précédente réponse je dis bien que si il y a un plancher il faut mettre un bon pare-vapeur et en soigner la pose
Cordialement
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 200 message Val D Oise
bravofox a écrit:

avant-hier à 18h34 (la première réponse à ton post )
La nature de l'isolant (Impact estimé de 0 à 1°C
http://www.toutsurlisolation.com/Isolation-thermique/Reussir-son-isolation-thermique/Inertie-du-batiment



Comme dit avant... le site internet rédigé par isover, super la crédibilité


As-tu réellement testé une maison qui était isolée en laine de bois ?


moi, j'ai une maison bi-isolation.... et je peux te certifier qu'il y'a une grande différence entre les 2 côtés.


Après tu as le droit de ne pas me croire.


Et puis, j'ai choisi la laine de bois à l'origine pour son bilan carbone plus faible, parce que ça ne gratte pas, et qu'il n'y a pas de polémique sanitaire à son encontre (enfin pour le moment).


les seuls points négatifs sont le prix, et le temps de mise en place qui est plus long car en panneaux et pas en rouleaux.


d'ailleurs, la laine de bois es aussi un meilleur isolant phonique, j'en ai aussi mis dans mes cloisons
Messages : Env. 200
Dept : Val D Oise
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 200 message Lyon (69)
- Comme dit avant... le site internet rédigé par isover, super la crédibilité

Imagine que le laboratoire Empa, fournisseur d'Isover, ait bidonné l'étude pour démontrer la supériorité de la laine de bois sur laine minérale, moyennant une belle prime ? La crédibilité perdue d'Empa aurait fait le tour de tous ses confrères et qu'elle serait le nombre de plaintes d'autres fabricants d'isolation ! Inimaginable !

A l'inverse, personne n'a contesté, pas de procès contre Isover et son fournisseur Empa !

Par ailleurs, le problème est l'application d'une loi de thermodynamique qui se vérifie expérimentalement et par construction de bâtiment.
Ma saillie sur la sardine, n'avait pour seul but d'illustrer l'énormité de l'écart : << Cette constatation est intéressante : 5°C d'écart ! Soit 5 fois l'écart maximum théorique et vérifié en conditions expérimentales ! >>

- Et puis, j'ai choisi la laine de bois à l'origine pour son bilan carbone plus faible,


L'intention est bonne mais à la Chine installe chaque semaine une centrale thermique à charbon, mais tout y passe, même la tourbe ! Alors le bilan carbone en Occident avec les centrales allemandes !

- parce que ça ne gratte pas


La laine de roche semi rigide ne gratte pas et ne s'affaisse pas.
Messages : Env. 200
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 200 message Val D Oise
bravofox a écrit:- Comme dit avant... le site internet rédigé par isover, super la crédibilité

Imagine que le laboratoire Empa, fournisseur d'Isover, ait bidonné l'étude pour démontrer la supériorité de la laine de bois sur laine minérale, moyennant une belle prime ? La crédibilité perdue d'Empa aurait fait le tour de tous ses confrères et qu'elle serait le nombre de plaintes d'autres fabricants d'isolation ! Inimaginable !

A l'inverse, personne n'a contesté, pas de procès contre Isover et son fournisseur Empa !

Par ailleurs, le problème est l'application d'une loi de thermodynamique qui se vérifie expérimentalement et par construction de bâtiment.
Ma saillie sur la sardine, n'avait pour seul but d'illustrer l'énormité de l'écart : << Cette constatation est intéressante : 5°C d'écart ! Soit 5 fois l'écart maximum théorique et vérifié en conditions expérimentales ! >>

- Et puis, j'ai choisi la laine de bois à l'origine pour son bilan carbone plus faible,


L'intention est bonne mais à la Chine installe chaque semaine une centrale thermique à charbon, mais tout y passe, même la tourbe ! Alors le bilan carbone en Occident avec les centrales allemandes !

- parce que ça ne gratte pas


La laine de roche semi rigide ne gratte pas et ne s'affaisse pas.


les 5°c d'écart (plus des écarts de sensation que réellement mesurés) s'expliquent facilement.

dans la plupart des études que j'ai vu, le déphasage apporté par la laine de verre est de 6-7 heures (en 20 cm) et de 10-11 heures en laine de bois (densité 50 kg/m3 20cm)

donc, imaginons (grossierement) qu'il fasse 20°C dans ma maison après une nuit fraiche d'été... le soleil chauffe le toit, et la chaleur commentce à monter à partir de 9heures...

dans le cas d'une laine de verre, j'aurais atteint mon maximum à partir de 16 heures.... là où la laine de bois l'atteindra vers 19h00

pis bon, après tout, j'arrête la polémique, si tu aimes la laine de verre, tant mieux pour toi

et sache que le souci dans les laboratoires financés par tel ou tel protagoniste... c'est que certaines données ne seront pas forcément communiquées, et qu'ils essayeront toujours d'aller dans le sens du financeur... certe sans trop se mouiller pour éviter de se décrédibiliser... mais quand même. c'est un peu comme toutes les statistiques, on peut leur faire dire c"e que l'on veut
Messages : Env. 200
Dept : Val D Oise
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 200 message Lyon (69)
- dans la plupart des études que j'ai vu, le déphasage apporté par la laine de verre est de 6-7 heures (en 20 cm) et de 10-11 heures en laine de bois (densité 50 kg/m3 20cm)

Les études thermiques ne peuvent pas être calculées avec des '' déphasages '' d'isolant lourds ou légers ! Mais avec des flux thermiques !

Précédemment :
Cette copie d'article montre bien que les 5400 kJ / K sont comparables à 20 mm de béton. Pour être plus précis, une masse thermique doit être exposée à l'air ambiant sur deux faces d'échange, ex : un mur de refend, un plancher haut béton.
Le '' déphasage thermique '' (fantasme de forum et de marchands de matériaux) d'un isolant lourd (laine de bois) ne vaut que quelques pouillèmes, face à la masse thermique (béton) du bâtiment, alors pourquoi dépenser plus et soulever des poids inutilement (150 kg/m3 ) contre laine de roche (30 kg/m3 ) ?

Restons modeste et humble, ni toi, ni moi, ni Isover n'avons réinventé l'eau chaude, ce sont des lois physiques connues depuis belle lurette !


- certe sans trop se mouiller pour éviter de se décrédibiliser...

Si, ils se mouillent et sacrément même : Soit 5 fois l'écart maximum théorique et vérifié en conditions expérimentales !>>
Messages : Env. 200
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonjour; à mon humble avis faire des comparaisons dans un maison isolé aves un produit X et ailleurs isolé avec un produit Y n'est pas
trés pertinent. En effet pour faire des comparaisons digne de ce nom il faut se mettre exactement dans les mêmes conditions : même orientation,
même ventilation, même configuratiion du bati, même occupation, ..... ...je doute que tous ces éléments soient réunis chez un particulier ..
Seuls quelques labo en Europe sont à mêmes de réaliser ce type de mesures comparitives.
Ceci dit libre à chacun d'utiliser le produit qu'il souhaite à partir du moment ou il à eu un maximum d'informations.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 200 message Val D Oise
lucienpel a écrit:Bonjour; à mon humble avis faire des comparaisons dans un maison isolé aves un produit X et ailleurs isolé avec un produit Y n'est pas
trés pertinent. En effet pour faire des comparaisons digne de ce nom il faut se mettre exactement dans les mêmes conditions : même orientation,
même ventilation, même configuratiion du bati, même occupation, ..... ...je doute que tous ces éléments soient réunis chez un particulier ..
Seuls quelques labo en Europe sont à mêmes de réaliser ce type de mesures comparitives.
Ceci dit libre à chacun d'utiliser le produit qu'il souhaite à partir du moment ou il à eu un maximum d'informations.


ben si, ces conditions son reproduites chez moi
Messages : Env. 200
Dept : Val D Oise
Ancienneté : + de 10 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Il faut vite faire des démarches pour ce faire accréditer comme labo officiel .
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre utile Env. 7000 message Toulouse (31)
Effectivement ce débat est un marronier des forums . Chacun prône pour son isolant suivant les marques , isover fait les études qu' il faut pour aller dans son sens , mais j aurais tandance à croire leurs analyse bien que d ' autres marques prônent le contraire :http://www.ouateco.com/les-avantages-de-la-ouate-de-celullose
En fait pour les isolants biosourcé il faut souvent mettre plus d' épaisseur que la laine de verre pour un R identique , et dans le confort d'été l' épaisseur est importante . J' avais lu que au delà de 30 cm d'isolant fibreux l' apport au niveau thermique est faible , l' épaisseur est surtout importante pour ammortir le flux de chaleur l' été.
Ma conclusion du moment : mettre une surépaisseur d' isolant en toiture avec une toiture ventilée, plus masques solaires l'été et de l' inertie et on aura une maison fraiche . Pu importe l' isolant . Je vous dis cela et j' ai de la ouate ...
C est au pied du mur ... Que l on voit le mieux le mur
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 7000
De : Toulouse (31)
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 200 message Lyon (69)
Chacun prône pour son isolant suivant les marques , isover fait les études qu' il faut pour aller dans son sens , mais j aurais tandance à croire leurs analyse bien que d ' autres marques prônent le contraire : http://www.ouateco.com/les-avantages-de-la-ouate-de-celullose

La " tendance " n'est pas comparable : une page publicitaire contre une étude comparative d'un labo. D'autant plus que la publicité désigne l'adversaire !

<< Enfin, la fabrication de laine de cellulose demande assez peu d'énergie : 6 kWh/m³ (contre 150 kWh/m3 pour la laine de verre et 1000 kWh/m3 pour les polyuréthanes).Lambda 0,023 contre 0,038 pour la ouate ! >>
Messages : Env. 200
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre utile Env. 7000 message Toulouse (31)
bravofox a écrit:Chacun prône pour son isolant suivant les marques , isover fait les études qu' il faut pour aller dans son sens , mais j aurais tandance à croire leurs analyse bien que d ' autres marques prônent le contraire : http://www.ouateco.com/les-avantages-de-la-ouate-de-celullose

La " tendance " n'est pas comparable : une page publicitaire contre une étude comparative d'un labo. D'autant plus que la publicité désigne l'adversaire !

<< Enfin, la fabrication de laine de cellulose demande assez peu d'énergie : 6 kWh/m³ (contre 150 kWh/m3 pour la laine de verre et 1000 kWh/m3 pour les polyuréthanes).Lambda 0,023 contre 0,038 pour la ouate ! >>

Je ne suis pas sûr que l' on se comprenne , mon lien est justement pour montrer que effectivement on peut faire ce que l' on veut aux chiffres la preuve avec mon lien , puisque c est la ouate que j' ai chez moi et je ne suis pas forcément convaincu et donc je suis objectif.
Je ne dis pas que la ouate c' est mieux , même quand quelqu un va un peu dans tonsens tu as l' air d'être sur la défensive...
Autre point les thermiciens ne prennent en compte que le r pour un matériaux isolants pas le reste.
C est au pied du mur ... Que l on voit le mieux le mur
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 7000
De : Toulouse (31)
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 200 message Lyon (69)
Si, on se comprend bien, même si j'ai noté que Ouateco est un fabricant et fait sa pub, ce qui normal. Mais ce n'est pas une étude comparative d'un labo comme Empa mandaté par Isover.
Tu as raison, les études thermiques prennent en compte le R et ne tiennent pas compte du fantasmatique déphasage d'un isolant lourd, telle la laine de bois.
Messages : Env. 200
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 10 message Colmar (68)
Bonjour,
Après avoir lu avec attention les échanges précédents, je reste toutefois sur ma fin quant à ma préoccupation, à savoir :
J'ai des combles non aménagés, mais qui servent de grenier, dans lesquels s'amasse un peu de neige en hiver (pas chaque année).
Je souhaiterai remédier à ce problème, mais hésite sur la solution à retenir, l'isolation thermique n'étant pas le critère principal.n surface
On m'a proposé différentes solutions : un isolant mince du type Trialflex à poser sous chevrons, des panneaux de laine de roche "deltarock" ou de la laine de verre.
Il faut savoir que sur les rampants de la partie habitation je n'ai que de la laine de verre en 2 couches posées il y a 30 ans, sans avoir jamais eu la moindre infiltration d'eau de fonte de neige qui aurait pu s'y déposer en surface.
Quelqu'un saurait-il me conseiller (mieux que les vendeurs ou commerciaux) ?
Merci
Messages : Env. 10
De : Colmar (68)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre utile Env. 7000 message Toulouse (31)
Si tuas eu de la laine de verre et de la neige fonfue dessus tuas pas dû t en apercevoir car cela seche vite . Pour la neige fondu l'ecran sous toiture est la meilleure chose sache le mais cela necessite des travaux.
Par contre pour tout le monde faut savoir que les couvreurs se font une marge enorme sur le matos de l ecran , vaut pieux se l acheter et negocier sur plusieurs four isseurs .
Apres ne prend surtout pas de l'isolant moce cela ne sert a rien c'est une fumisterie ce produit .
Prend un bon R en laine de verre . Mini 7
C est au pied du mur ... Que l on voit le mieux le mur
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 7000
De : Toulouse (31)
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 10 message Colmar (68)
Ok, merci pour tes recommandations. J'ai envisagé le film sur chevrons mais côté travaux c'est hors de prix.

Cdt
Messages : Env. 10
De : Colmar (68)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 100 message Lyon (69)
Beaucoup de monde parle de déphasage des isolants !

Si quelqu'un peut indiquer son mode de calcul ?
Messages : Env. 100
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 7 ans
En cache depuis le mardi 20 juillet 2021 à 11h52
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis isolationArtisan
Devis isolation
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Tout savoir sur l'isolation
Tout savoir sur l'isolation
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos cloisons et isolations
Photos cloisons et isolations
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Tout savoir sur l'isolation à 1 €
Tout savoir sur l'isolation à 1 €
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

10
abonnés
surveillent ce sujet
Voir