Retour
Menu utilisateur
Menu

Faire du compost avec une microstation

Ce sujet comporte 15 messages et a été affiché 83 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
4
abonnés
surveillent ce sujet
 
Nouveau membre Env. 10 message Gers
Bonjour,

Je rénove une maison dont les travaux ont commencé il y a une dizaine d'années.

J'ai aujourd'hui une microstation d'épuration Tricel 6EH/4000.
Par souci d'écologie j'aimerai récupérer les boues pour en faire du compost.
Savez-vous si c'est autorisé, si on peut le faire comme ça, ou si il y a des précautions à prendre, s'il existe des procédés, etc...
J'ai rien trouve sur le net.

Pareil pour les eaux rejetées par la microstation qui partent aujourd'hui au fossé, j'aimerai les stocker dans un réservoir (ancienne fosse sceptique) pour m'en servir pour l'arrosage du jardin ainsi que les toilettes...
Qu'en pensez-vous?
Si on a le droit de la rejeter au fossé, est-ce que ça veut dire que c'est de l'eau "potable"?? 

Je réfléchis aussi à mettre des toilettes sèches quelque-part, mais je me dis que valoriser les déchets de ma microstation pourait être une alternative intermédiaire intéressante.

Est-ce que quelqu'un à déjà exploré ce sujet?
J'ai rien trouvé sur le net.

Merci,
Romain
Messages : Env. 10
Dept : Gers
Ancienneté : moins d'1m
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux de VRD...

Allez dans la section devis vrd / fosse septique du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de terrassiers de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les terrassiers, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-61-devis_vrd_fosse_septique.php
 
Membre super utile Env. 3000 message Gironde
Bonjour, les boues doivent être vidangées par un vidangeur agréé, donc pas de "ré-utilisation" possible des boues pour épandage.

Pareil, la ré-utilisation de l'eau en sortie de microstation reste à vos risques et périls pour l'arrosage, cela reste de l'eau usée, moins chargée mais pas "potable", donc encore une fois, risque sanitaire. Si on a le droit de la rejeter au fossé c'est parce que votre parcelle n'est pas perméable et surtout, parce que elle est agréée, donc répond à des normes de rejet (DBO5, DCO, MES).

Ne mettais pas de toilettes sèches, votre microstation ne serait plus alimentée en charge organique et dysfonctionnerait par la suite.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Gironde
Ancienneté : + de 7 ans
 
Nouveau membre Env. 10 message Gers
Je pense que ça n'est pas si simple.

Cet exemple semble très intéressant :
https://www.neve.fr/actu/concept-autono-solution-assainissement-innovante/

Notamment, la NFU 44-095 n'est pas aussi catégorique que "il faut faire vidanger par un vidangeur agréé.

Romain
Messages : Env. 10
Dept : Gers
Ancienneté : moins d'1m
 
Membre utile Env. 600 message Hautes Pyrenees
Ce dispositif de la société NE...VE repose sur le principe de l'assainissement collectif.

Ce dispositif de traitement des boues est complexe avec une récupération du "jus" produit dans le lit planté de roseaux, avec retour vers la micro-station (circuit fermé).

Le dispositif ne parle pas des odeurs lors de l'alimentation du lit par les boues (à vérifier) ni de la sécurité sanitaire (accès au LPR par une tierce personne et surtout pour les enfants, point aussi à vérifier).

Concernant la récupération des boues d'une micro-station seule une société agréée peut s'en occuper pour les évacuer vers un site adapté (en règle général vers une station d'épuration).
Pour le côté réglementaire se référer à l'arrêté du 07 sept. 2009 modifié :
Article 15 :
Les installations d'assainissement non collectif sont entretenues régulièrement par le propriétaire de l'immeuble et vidangées par des personnes agréées par le préfet selon des modalités fixées par arrêté des ministres chargés de l'intérieur, de la santé, de l'environnement et du logement.

De plus récupérer les boues dans la micro-station consisterait à récupérer une quantité importante d'eaux brutes avec les boues (parties solides), avec une cécité très basse. Il faudrait donc que le dispositif de compost récupère le lixiviat pour le ramener en tête de station d'épuration (même procédé qu'en station d'épuration collective).
Or pour réaliser un compost de qualité les boues doivent rester en contact avec le sol (du moins en assainissement non collectif avec les toilettes sèches pour bénéficier de l'activité biologique du sol).

La société présente son produit par un argument publicitaire dela norme NFU 44-095. Or seule une analyse du compost permet de le labelliser comme compost normé.

Pour ce qui est de stocker les eaux usées traitées dans une fosse septique condamnée : J'éviterais cette solution. Les eaux usées stockées pourraient "fermentées" et provoquer des odeurs, tout en perdant leur qualité d'eaux usées traitées.

Pour l'irrigation de végétaux, là aussi irrigation des végétaux non destinés à la consommation humaine (principe de précaution). Sans parler actuellement de la problématique du COVID19 et des eaux usées.

Enfin rappelons qu'une norme n'a pas de portée réglementaire si cette dernière n'est pas explicitement mentionnée dans un arrêté d'application.

Espérant avoir répondu à vos questions, même si les réponses ne vont pas forcément dans le sens que vous souhaitiez.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 600
Dept : Hautes Pyrenees
Ancienneté : + de 8 ans
 
Nouveau membre Env. 10 message Gers
Bonjour Alexandre,

Effectivement, ça ne vas pas dans le sens que j'espérai, mais c'est extrèmement argumenté et clairement expliqué.

Je vous remercie d'avoir pris le temps d'analyser et de répondre.
Messages : Env. 10
Dept : Gers
Ancienneté : moins d'1m
 
Membre utile Env. 600 message Hautes Pyrenees
Avec plaisir pour la réponse et navré de ne pas avoir pu être plus favorable à vos idées.

Sur le fond minimiser les enjeux des sous-produits d'assainissement sur la parcelle est intéressant.

Malheureusement le principe du traitement des eaux usées n'est pas de rendre l'eau "pure" comme l'a dit bboy33 mais de rendre une eau dont la charge polluante est assimilable par l'environnement.
Et on en parle pas des résidus médicamenteux ou encore d'autres éléments qui vont poser pbl dans quelques années ...
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 600
Dept : Hautes Pyrenees
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre ultra utile Env. 6000 message Cotes D'armor
bboy33 a écrit:Bonjour, les boues doivent être vidangées par un vidangeur agréé, donc pas de "ré-utilisation" possible des boues pour épandage.

Pareil, la ré-utilisation de l'eau en sortie de microstation reste à vos risques et périls pour l'arrosage, cela reste de l'eau usée, moins chargée mais pas "potable", donc encore une fois, risque sanitaire. Si on a le droit de la rejeter au fossé c'est parce que votre parcelle n'est pas perméable et surtout, parce que elle est agréée, donc répond à des normes de rejet (DBO5, DCO, MES).

Ne mettais pas de toilettes sèches, votre microstation ne serait plus alimentée en charge organique et dysfonctionnerait par la suite.

c'est à dire qu'une agriculteur peut balancer dans la nature des centaines de milliers de litres de boues issues des élevages porcins chaque année (2 fois il me semble que les cuves à lisiers sont vidées chaque année), mais un particulier doit passer par un professionnel de la collecte
en Ile et Vilaine un entrepreneur en travaux agricoles c'est équipé de cet engin, avec remorque pour 31 000 L de lisier ... et il n'y a pas qu'un remplissage chaque jour ...
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 6000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre ultra utile Env. 6000 message Cotes D'armor
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 6000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Rhone
Le lisier issu de l'élevage d'animaux herbivores n'a pas la même composition bactérienne que des animaux carnivores (humain compris).
Suffit de voir que lorsque le chat chie dans tes plantes, elles crèvent (ou le problème du lisier de cochon).

De plus, les bactéries et maladies contenues dans les excréments humains sont transmissibles à l'homme (évidemment), ce qui n'est pas le cas de la grande majorité des maladies et bactéries présentent dans les excréments d'autres animaux.
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre utile Env. 600 message Hautes Pyrenees
ManuTaden a écrit:
c'est à dire qu'une agriculteur peut balancer dans la nature des centaines de milliers de litres de boues issues des élevages porcins chaque année (2 fois il me semble que les cuves à lisiers sont vidées chaque année), mais un particulier doit passer par un professionnel de la collecte
en Ile et Vilaine un entrepreneur en travaux agricoles c'est équipé de cet engin, avec remorque pour 31 000 L de lisier ... et il n'y a pas qu'un remplissage chaque jour ...

Je n'ai jamais dit que les pratiques agricoles étaient parfaites !

Mais utiliser l'argument des errances de l'agriculture (ou d'une certaine agriculture) ne doit pas servir à ne pas pratiquer une bonne gestion des boues en ANC ...
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 600
Dept : Hautes Pyrenees
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre ultra utile Env. 6000 message Cotes D'armor
Woofy a écrit:Le lisier issu de l'élevage d'animaux herbivores n'a pas la même composition bactérienne que des animaux carnivores (humain compris).
Suffit de voir que lorsque le chat chie dans tes plantes, elles crèvent (ou le problème du lisier de cochon).

De plus, les bactéries et maladies contenues dans les excréments humains sont transmissibles à l'homme (évidemment), ce qui n'est pas le cas de la grande majorité des maladies et bactéries présentent dans les excréments d'autres animaux.

Et ?
il est tout à fait possible de composter des excréments humains, il suffit juste de ne pas chercher à utiliser le compost au bout de 6 mois.
Le site qui récapitule les travaux de Joseph Orzagh est très intéressant à consulter à ce sujet : http://www.eautarcie.org/05f.html

Mais il existe de la littérature nombreuse sur les toilettes sèches et la gestion des déchets.

Cdlt
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 6000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Rhone
Je connais le site de Joseph Orzagh. Je sais aussi qu'il est recommandé de ne pas utiliser le compost issu de ses toilettes sèches avant 18 mois au moins sur du comestible (et plutôt sur de l'arbre fruitier que sur du potager).
N'empêche qu'on ne peut pas utiliser de la même façon du fumier d'herbivores, du fumier de carnivores ou omnivores (qui n'en n'est plus du coup), et du fumier humain (et il y en a un paquet de fumiers chez les humains ).
D'ailleurs je pense qu'on en produit beaucoup plus qu'on ne peut en consommer.
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre utile Env. 600 message Hautes Pyrenees
ManuTaden a écrit:
Woofy a écrit:Le lisier issu de l'élevage d'animaux herbivores n'a pas la même composition bactérienne que des animaux carnivores (humain compris).
Suffit de voir que lorsque le chat chie dans tes plantes, elles crèvent (ou le problème du lisier de cochon).

De plus, les bactéries et maladies contenues dans les excréments humains sont transmissibles à l'homme (évidemment), ce qui n'est pas le cas de la grande majorité des maladies et bactéries présentent dans les excréments d'autres animaux.

Et ?
il est tout à fait possible de composter des excréments humains, il suffit juste de ne pas chercher à utiliser le compost au bout de 6 mois.
Le site qui récapitule les travaux de Joseph Orzagh est très intéressant à consulter à ce sujet : http://www.eautarcie.org/05f.html

Mais il existe de la littérature nombreuse sur les toilettes sèches et la gestion des déchets.

Cdlt

Mais personne a dit qu'il était impossible de composter les excréments humains ...
De grandes STEU pratiquent cette solution de façon partielle ou complète pour valoriser les boues, allant jusqu'à disposer de compost normé.
Il en est de même en ANC avec les toilettes sèches (même s'il y a bcp de choses à dire sur la qualité du compost utilisée par de nombreux utilisateurs ...).
Enfin comme dit plus haut récupérer les boues primaires d'une micro-station pour en faire du compost est trop complexe en soit (sauf dispositif évoqué) sans créer de nuisance par un écoulement de lixiviat/eaux brutes sur la parcelle ou risquant de s'infiltrer dans le sous-sol (et là on touche les risques liés à la contamination des ressources en eau souterraine ...)
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 600
Dept : Hautes Pyrenees
Ancienneté : + de 8 ans
 
Nouveau membre Env. 10 message Gers
Donc, il "suffit" de mettre ne place une pompe qui va envoyer mes boues dans un filtre qui renvoie l'eau dans ma microstation, et ce qui reste est utilisable dans mon compost de la même façon que les toilettes sèches.
Messages : Env. 10
Dept : Gers
Ancienneté : moins d'1m
 
Membre utile Env. 600 message Hautes Pyrenees
Je doute de la pertinence quand même du dispositif.

vous allez envoyer des boues avec une très faible cécité vers un "massif dont le dimensionnement n'aura pas été calculé en conséquence".

L'utilisation d'une pompe pour faire circuler des boues sera couteux.

et je ne parle même pas de l'impact de cette solution sur la qualité de fonctionnement de votre micro-station à boues activées, car quand vous allez soutirer les boues vous allez soutirer aussi la flore bactérienne comprise dedans et qui assure le traitement des eaux usées (c'est le problème de votre filière, mono-cuve à 1 seul compartiment interne où le stockage des boues est indifférencié de la partie traitement).

Je ne parle pas ensuite du contrôle SPANC. Franchement je ne sais pas comment sera classé votre filière.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 600
Dept : Hautes Pyrenees
Ancienneté : + de 8 ans
En cache depuis le lundi 18 mai 2020 à 08h39
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis fosse septiqueArtisan
Devis fosse septique
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Guide viabilisation et raccordements
Guide viabilisation et raccordements
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos VRD - fosse septique
Photos VRD - fosse septique
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Suivre son chantier à distance avec une caméra
Suivre son chantier à distance avec une caméra
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

4
abonnés
surveillent ce sujet
Voir