Retour
Menu utilisateur
Menu
 
Env. 60 message Yvelines
Bonjour, j'accumule les problèmes avec l'architecte qui suit mon projet de construction. Le problème actuel pour lequel j'ai besoin de vos conseils est le suivant:
Cela fait 6 mois que j'ai signalé à l'architecte des infiltrations d'eau de pluie. La raison est que l'ouvrage d'étanchéité des fenetres de toit (des especes de portes fenetres qui sortent du toit à deux pentes et qui ont une toiture plate, comme des chiens assis). Cet ouvrage etait supposé terminé il y a 6 mois mais il y a eu un orage en plein été et du coup j'ai signalé les infiltrations d'eau, et depuis dès qu'il pleut (c est à dire toutes les semaines en cette saison), c'est pareil. Par ailleurs le ravalement n'était pas fait jusqu'à récemment, donc à d'autres endroits des murs il y avait aussi des grosses taches d'eau. Le probleme est que l'architecte a fait commencer le doublage et meme le platre. Non seulement la laine de verre est mouillée, certaines plaques de platre ont pris l'eau, mais aussi les jouées en aggloméré des fameuses fenetre de toit ont pris l'eau depuis des mois (maintenant l'eau apparait dans l'epaisseur de l'aggloméré). Et la face exterieure de cet aggloméré a developpé une mousse verdeatre et elle a été masquée telle quelle par le bardage à l'exterieur, au moment du ravalement qui vient d etre terminé. J'ai fait des recommandés à l'architecte en lui demandant de faire terminer l'ouvrage d etanchéité rapidement avant de countinuer le paltre (la laine de verre est posée partout malheureusement), mais aussi de retirer la laine de verre mouillée, les palques de paltre qui ont été aussi humidifiées, et l'aggloméré des jouées des fenetres (là j y crois moins mais je l ai quand meme demandé). L'architecte minimise tout ça et ne me repond pas. Il dit au plaquiste de continuer son ouvrage. Sachant que par ailleurs j'ai aussi signalé diverses malfaçons/imperfections du travail du plaquiste: pas d eclisses utilisées pour rabouter les fourures des plafonds, des suspentes non adaptées (beaucoup sont penchées, découpées pour etre visées aux entrevosu en bois), du platre rapiécé (quasiment que des chutes utilisées et parfois jaunies, comme si c etait des restes d un autre chaniter ou de la reucpération), des espaces importants entre les palques elles memes et je peux passer les doigts entere les palques et les cadres des menuiseries, bref, l'horreur. Je n'ai pas l'impression que l'architecte remplacera quoi que ce soit, surtout que je lui ai bien dit que ce ne sera pas à ma charge, et il va masquer tout ça. COmment je peux l obliger à le faire et s il ne le fait pas comment je peux prouver qu il n a rien remplacé, exemple la laine de verre sera masquée, je ne peux rien prouver une fois qu elle est masquée, je devrais attendre que cette maison soit livrée, que des moisissures apparaissent ou je ne sais quoi ? Je vais faire passer un huissier pour contstater mais après comment je peux obliger cet architecte à remplacer ce qui est deterioré ou mal fait s il ne veut pas et s il masque tout ? il en est capable vu tous les problemes qu on a avec lui et son attitude, c est jamais de sa faute et il dit n'avoir que l'obligation des moyens ! Il semble qu'il a des problemes dans beaucoup d'autres chantiers mais comment peut il continuer à sevir ? c est ce qui me fait dire qu'il est capable de ne pas prendre en compte mes signalements et demandes, d'où ma demande d'aide ici pour savoir quels sont mes recours à ce stade ? cela m'aiderait il d ecrire à son assurance ? merci beaucoup  
Messages : Env. 60
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 3 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour une expertise en batiment...

Allez dans la section devis expert en bâtiment du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de experts de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les experts, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-124-devis_expert_en_batiment.php
 
Env. 30 message Ille Et Vilaine
Bonjour Monsieur,
Si votre récit est exact, l'attitude de votre Architecte est inadmissible. Vous êtes son client et il vous doit tous les conseils qui participeront au parfait achèvement de l'ouvrage. Si vous avez contracté une assurance dommage-ouvrage et que vous bénéficiez d'une assistance juridique, préparez-vous à en user !
Tout d'abord, y-a-t-il des comptes-rendus hebdomadaires ? Vous sont-ils communiqués ? L'Architecte vous autorise-t-il à y faire figurer vos remarques ? Assistez-vous à ces réunions en tant que Maître d'Ouvrage ?
On ne fait JAMAIS les doublages avant que l'ouvrage ne soit hors d'eau et hors d'air. Sur un ouvrage en maçonnerie, tant que les enduits extérieurs ne sont pas fait, on ne peut considérer que l'ouvrage est hors d'eau. Si vos doublages ont pris l'eau de manière conséquente et qu'il s'agit de laine minérale, ses performances seront altérées irrémédiablement.
Vous pouvez dans un premier temps, mettre l'Architecte devant ses responsabilités par un courrier AR avec photos et copies des échanges éventuels (mails, courriers...).
Si cela ne suffit pas et qu'il persévère dans la surdité, vous pouvez faire appel à l'Ordre des Architectes et vous adressant au Conseil Régional de l'Ordre dont dépend votre Architecte.
Le lien suivant vous aidera peut-être :
https://www.architectes.org/litige-avec-un-architecte-vous-e[...]-un-client-consommateur
N'omettez surtout pas de préciser ces points dans les procès verbaux de réception. Une proposition de réception de l'ouvrage devrait être faite par le Maître d'oeuvre (Architecte) au Maître d'Ouvrage (vous). Vous pouvez refuser toute réception si vous la jugez non-conforme. L'architecte ne pourra donc prétendre au solde de sa mission sans que ces réserves ne soient levées.
Par le biais de vos assurances vous pouvez vous faire assister dans le règlement de ce litige. C'est à mon sens le plus simple... Un chantier, c'est long et parfois éprouvant. Il faut savoir se préserver en ne partant pas dans tous les sens. Les experts d'assurances savent gérer ce type de situation (normalement).

Cordialement.
Messages : Env. 30
Dept : Ille Et Vilaine
Ancienneté : + de 3 mois
 
Env. 60 message Yvelines
Bonjour Monsieur et merci beaucoup pour votre réponse,

Mon récit est malheureusement tout ce qu'il y a de plus exact et ce n'est qu'une partie du problème. Je suis persuadée qu'il ne représente que lui-même mais il nuit par la force des choses à l'image de la profession. L'attitude de mon architecte est tout sauf ce qu'on imagine de l'accompagnement d'un architecte. Son but premier est de ne jamais se faire prendre. Il est comme une « anguille ». Il ne m'apporte aucun conseil, au contrairei l veut juste en finir, les malfaçons et erreurs c'est moi qui les lui signale, et je suis complètement non sachante dans le métier c'est juste que je suis vigilante (vu qu'il ne l'est pas, je me force à l'etre), je lis le rapport d'étude (même si je ne comprends pas tout j'ai pu éviter une catastrophe), je regarde sur internet comment on fait le doublage etc et ça l'agace. Je ne cherche pas à l'agacer, et moi ça ne m'amuse pas du tout tout le temps que ça me demande et les tracasseries qu'il me crée, les frais non prévus dans les expertises, les huissiers. Je veux juste qu'il fasse son travail sérieusement, qu'il arrete d'etre toujours sur la défensive et a toujours calculer comment il va me coincer, et qu'il veille a la qualité des prestations et au parfait achèvement de cette maison. Il se vente souvent qu'il fait des expertises. Il semble bien connaitre la reglementation et il ne s'en sert que pour servir ses interets avant tout, il balise partout pour me bloquer à tous les niveaux et se proteger lui. Son energie il la met dans ça, et très peu dans sa mission de maitre d'oeuvre, juste le minimum qu'il faut faut pour que rien ne lui soit reproché. C'est malheureux d'etre comme ça.

Je confirme que le doublage a été fait bien avant le ravalement (4 mois entre les deux, en plein hiver et pluie).

Pour répondre à la question des comptes rendus, depuis l'ouverture du chantier début 2020, il a plutôt fait des réunions de chantier mensuelles, rarement hebdomadaires. Il est fréquent que les ouvriers ne viennent pas et l'architecte dit toujours qu'il n'a que l'obligation des moyens, il ne m a jamais proposé par exemple de calculer les penalités pour leurs absences et il considere que les retards ne sont pas de sa faute. Par exemple l'artisan qui n'a pas terminé l'étanchéité depuis des mois s'en fout totalement, il a été payé et il fait la fine bouche pour finir le travail ("y a pas d'échafaudage", "y a la météo" etc). L'architecte ménage plus les ouvriers (qu'il a lui-même sélectionné, je n'ai eu qu'un devis par lot) qu'il ne me ménage moi ou mon projet. Les réunions de chantier ne servent à rien, il n'entend rien et s'énerve très vite. Il a un réel problème de communication.

A la dernière réunion de chantier seul le plaquiste est venu. L'architecte lui demande de reprendre les ouvrage (car il y a eu un arrêt suite à d'autres problèmes pour lesquel j'ai missionné une expertise contradictoire et j'attend le rapport) et lorsque je demande à l'architecte pourquoi les infiltrations d'eau de pluie ne sont toujours pas résolues et qu'avant de reprendre le travail du plaquiste il faut d'abord enlever laine mouillé, mettre des éclisses pour rabouter les fourrures, remplacer les suspentes par des suspentes conformes (celles posées ont été découpées par endroits et sont inclinées au lieu de perpendiculaires aux fourures), etc l'architecte s'est énervé et a traité le chantier de « chantier de merde » !. Le compte rendu de cette reunion ne précisait toujours pas nos demandes ci-dessus et en plus il ecrit que nous avions dit pendant la réunion que le plaquiste pouvait reprendre ! du coup j'ai envoyé un recommandé avec photos cette fois ci mais le connaissant, j'ai peur qu'il s'entête et qu'il ne fasse pas déposer tout ce qui va mal avant de continuer le travail du plaquiste. 

Merci pour le lien vers le conseil de l'ordre des architectes, je viens de regarder et il y est dit qu'on ne peut pas faire appel à la médiation si l'architecte a declaré un sinistre à son assurance. Or, lorsque j'ai missionné l'expertise pour le probleme des percement des poutrelles par le plaquiste, j'avais informé par ecrit l'architecte en lui disant que vu son manque de diligence à me fournir un rapport officiel sur les risques des percements et preconisation, il m a fait un courrier pour tracer le fait que je missionais une epxertise privée, pour m'accuser d'imixtion au passage car j'aurais demandé au plaquiste d arreter son ouvrage (faux) et en bas de sa lettre, il met "copie à son assurance" et il me demande d"etablir ma declaration de sinistre (alors que j'ai demandé une expertise et que la maison la maison est loin de la livraison ). Meme si ça me bloque cette declaration de sinistre qu'il a fait, je peux quand meme contacter le médiateur ? 

J'ai aussi une protection juridique liée à la DO mais eux me disent de prendre un avocat. J'y réfléchis peut-être si rien ne s'arrange je devrais y aller...

Pour mes assurances, je comprends que vous parlez de la DO, mais là j'ai compris qu'il fallait attendre la livraison n'est-ce pas ? je n'ai aucune visibilité sur la date/le mois de livraisons de cette maison. Le planning numero 6 et dépassé depuis bientôt 4 mois. En tous les cas je serais vigilante à tout faire figurer au moment de la livraison, merci pour le conseil.

En attendant, est ce utile d'écrire aussi à son assurance pour qu'elle l'oblige à se pencher sur les malfaçons pour prévenir un futur problème ? j'ai fait passer hier un huissier de justice qui a constaté l'humidité et les malfaçons plaquiste je peux leur envoyer ça par exemple ? ou bien ça ne servirait à rien.

On m'a aussi parlé de consigner les prochaines honoraires tant qu'il ne regle pas les problemes. Je ne sais pas comme ça marche, où il faut aller pour ça.

Comme vous le dites si justement, un chantier c'est long, c'est éprouvant mais comme c'est pour réaliser un reve de maison, je l'aurais bien vécu si notre propre architecte n'était pas pour nous le principal problème, il est très fort pour contourner ses responsabilités et ne rien laisser s'accrocher sur lui.  Face à toutes ces complications on a tendence a se disperser effectivement, on ne sait pas par où commencer et dans quel ordre faire les choses.

Merci encore
Messages : Env. 60
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 3 ans
En cache depuis le lundi 22 février 2021 à 16h20
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis expert en batimentArtisan
Devis expert en batiment
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Fissures et micro fissures : que faire ?
Fissures et micro fissures : que faire ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Guide : Que faire en cas de malfaçon ?
Guide : Que faire en cas de malfaçon ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

2
abonnés
surveillent ce sujet
Voir