Retour
Menu utilisateur
Menu

ITE et semelle filante - éviter pont thermique

Ce sujet comporte 26 messages et a été affiché 268 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
5
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 200 message Seine Saint Denis
Bonjour,

après avoir parcouru (toujours avec le plus grand intérêt) le forum, j'avoue ne pas avoir les idées claires. Aucun projet en particulier...Juste par curiosité intellectuelle.

1) Quelle solution pour isoler une dalle de rez-de chaussée tout en évitant le pont thermique, dans le cas d'une ITE + semelle filante? Parce que
      - ITE + Radier : pas de problème (Misapor, Jackodur Atlas...) qui permettent d'englober le radier et de connecter avec l'ITE
      - ITI + Semelle filante (ou radier): pas de problème (isolation entre la dalle et la chape, avec reprise - soignée - par l'isolant intérieur des murs).
  

2) Le cas échéant, ce pont thermique est-il significatif ?

Merci d'avance pour vos éclairages,
MH.
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 200
Dept : Seine Saint Denis
Ancienneté : + de 1 mois
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux d'isolation exterieure...

Allez dans la section devis isolation par l'exterieur du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de professionnels de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les professionnels, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-103-devis_isolation_par_l_exterieur.php
 
Env. 100 message Gard
Bonjour MetalHurlant ^^

il me semble ( à confirmer) qu'en cas d'ITE , l'isolant descend le long du mur jusqu'à la fondation pour justement couper le pont thermique .
Vous pouvez aussi poser des planelles isolantes pour réduire la déperdition dans le cas d'une ITI .

Biggrin
Messages : Env. 100
Dept : Gard
Ancienneté : + de 5 mois
 
Env. 200 message Seine Saint Denis
Salut Olivier,
Merci ! A vrai dire c'est ce que j'avais également compris, mais dans ce cas n'y a-t-il pas un pont thermique sur la sous face et l'intérieur de la semelle ?

Je joins un croquis à mainlevée (désolé pas très propret) pour illustrer.


De ce fait, voici en substance mes interrogations :
- Peut-être n'y a-t-il pas vraiment de pont compte tenu de la profondeur ?

- Peut-être que le pont thermique en question est non significatif ?

- Peut-être est-ce inévitable dans cette méthode ?

- Ou peut-être y a t-il une alternative dans cette méthode (ite + semelle filante) pour rompre ce pont ?

Bien à vous,
MH

Actuellement en ligne !
Messages : Env. 200
Dept : Seine Saint Denis
Ancienneté : + de 1 mois
 
Env. 100 message Gard
La semelle étant hors gel , on peut considérer qu'elle est à température douce .. donc à priori pas de transmission de froid par la semelle (ou s'il y a , négligeable).

Evidement , si vous construisez dans les Alpes ou ailleurs avec des températures extrêmes , on peut alors se poser la question ...

Dans tous les projets que je traite je n'ai jamais vu d'isolation particulière concernant les fondations .
La plupart des problèmes que je rencontre sont principalement lorsqu'il y a des balcons : l'ITE impose alors des rupteurs thermiques entre le balcon et la dalle , et donc un ferraillage spécifique .

Je pense que la planelle isolante ne sert à rien avec une ITE .


Biggrin
Messages : Env. 100
Dept : Gard
Ancienneté : + de 5 mois
 
Env. 200 message Seine Saint Denis
Merci pour ces réponses additionnelles. C'est vrai que la planelle ne sert pas à grand chose dans ce schéma !
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 200
Dept : Seine Saint Denis
Ancienneté : + de 1 mois
 
Membre super utile Env. 2000 message Loire Atlantique
Pont thermique négligeable pour la RT ou les ambitions thermiques sont faibles mais pour du passif ça ne passe pas.

Pour réduire le pont thermique tu peux isoler ta fondation verticalement mais le pont thermique existera toujours.

Et attention l'isolant des fondations sera de plus faible épaisseur que celui de ton ITE donc moins performant aussi.

Tu peux utiliser le logiciel calculeo qui est Open Source pour calculer différentes versions.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 1 an
 
Env. 200 message Seine Saint Denis
Bonjour Cartman44,
Merci beaucoup pour ce retour.
L'isolation verticale des semelles se ferait typiquement sur les deux faces (extérieur et intérieur)?
Ce serait farfelu d'isoler la semelle filante par le dessous (genre couler non pas par dessus le béton de propreté, mais une plaque d'isolant par exemple)?

Si je comprends bien, pour faire une maison passive il vaut mieux oublier les semelles filantes ?
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 200
Dept : Seine Saint Denis
Ancienneté : + de 1 mois
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Rhone
Bonjour,
Je suis dans ce cas. Il faut isoler les 2 faces du sous-bassement pour limiter le pont thermique. Mais il y en aura un par la semelle en revanche.
On peut parfois également faire le dernier rang du sous-bassement en matériau isolant, béton cellulaire par exemple, ou bloc dd pierre ponce. Ca fait une rupture de pont thermique, mais ce n'est pas tout le temps possible.
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 200 message Seine Saint Denis
Merci beaucoup Woofy ; j'ai découvert votre récit que je suis en train de parcourir avec beaucoup d'intérêt.
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 200
Dept : Seine Saint Denis
Ancienneté : + de 1 mois
 
Membre super utile Env. 2000 message Loire Atlantique
MetalHurlant a écrit:Bonjour Cartman44,
Merci beaucoup pour ce retour.
L'isolation verticale des semelles se ferait typiquement sur les deux faces (extérieur et intérieur)?
Ce serait farfelu d'isoler la semelle filante par le dessous (genre couler non pas par dessus le béton de propreté, mais une plaque d'isolant par exemple)?

Si je comprends bien, pour faire une maison passive il vaut mieux oublier les semelles filantes ?


Semelles filantes en ossature bois et isolation sous chape ça passe.

L'idéal c'est le radier mais le coût n'est pas le même forcément. Ton projet sera certifié passif ? Si oui il faut lancer des calculs en amont.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 1 an
 
Env. 200 message Seine Saint Denis
Merci Cartman44 ; je n'ai pas encore de projet à proprement parler mais si c'est le cas, je suivrai tes bons conseils et anticiperai les calculs.
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 200
Dept : Seine Saint Denis
Ancienneté : + de 1 mois
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Rhone
Désolé mais sur mon récit, il n'y a encore rien sur la maison. Je te dis ça au cas où hein
Mais allez, cette semaine j'ai écrit les 3 prochains articles (fin du garage), ça sortira sur les 3 prochaines semaines. Après je ferais ptet des articles sur la maison (j'ai l'avant projet détaillé de l'étude thermique, avec notamment le calcul thermique dynamique).

Vu que je suis en plein dedans, le BE béton me déconseille le radier.
Certes, c'est plus facile niveau thermique, mais il estime qu'il faut 30 à 35cm d'épaisseur, et du coup avec ma surface ça fait un coup en béton absolument monstrueux (50m3). En semelle filante (au pif 50x30cm, je n'ai pas encore les calculs) + 16cm de dalle béton, je suis plutôt en dessous de 30m3, auxquels il faut que j'ajoute 50cm de soubassement (2 rangs de blocs de 25cm de haut). Je compte 12cm d'isolation sous dalle et à l'extérieur des soubassements (il faudrait que je fasse le bord des semelles si possible, mais ça devient compliqué ... quoiqu'en mettant l'isolant dans la fouille avant de couler, c'est jouable).

Misapor VS polystyrène extrudé : l'environnement préfère le verre cellulaire. Mais le portefeuille préfère le polystyrène, plus de 2 fois moins cher (et en plus moins d'excavation de terre : 14cm de polystyrène isolent autant que 35cm de verre cellulaire).
Des fois bah ... faut faire des choix :/
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 200 message Seine Saint Denis
Oui en effet, la première chose que j'ai cherchée était "cerification maison passive" mais je me suis rendu compte que c'est encore un poil trop tôt

En effet, que ce soit sur les fondations ou le type d'isolation, il y a un arbitrage économique à faire. C'est quand même énorme 30-35 cm d'épaisseur et ça paraît à vue de nez difficile de penser que l'absence du pont thermique amortira le surcoût de béton et d'isolant...

Isoler sous la semelle filante, c'est la question que je me posais (purement sous l'angle de la curiosité). Autant du Misaport ou du PU/PSE genre Jackodur Atlas sous un radier je ne suis pas inquiet, autant sous une semelle filante qui concentre la descente de charge je me pose la question de la faisabilité ?
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 200
Dept : Seine Saint Denis
Ancienneté : + de 1 mois
 
Membre super utile Env. 2000 message Loire Atlantique
Il doit y avoir un gros travail de coffrage à faire en amont. Si tu le fais toi même c'est ok sinon... Déjà que pour faire des fondations conformes certains maçons on du mal donc la tu demandes le Graal Biggrin

Si tu veux supprimer le pont thermique et respecter le passif tu peux te faire une ossature bois sur technopieux.

Ou sinon tu pousses pas les curseurs réglementaires aussi loin tu fais juste un projet sympa en béton de chanvre ou paille et tu acceptes de te chauffer à 18 l'hiver et en étant vertueux sur tes consommations et au final tu seras passif et bas carbone mais non certifié !
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
Cartman44 a écrit:...en étant vertueux sur tes consommations et au final tu seras passif et bas carbone mais non certifié !

+1
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 200 message Seine Saint Denis
Hello Cartman44,
tout à fait d'accord sur le fond (mes questionnements étaient surtout d'ordre théorique) ; il y a bien davantage à l'écologie que des certifications ou des labels qui ont tous, sans nul doute, leur lot de limitations.
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 200
Dept : Seine Saint Denis
Ancienneté : + de 1 mois
 
Env. 60 message Marne
Bonjour à tous.

Nous avons aussi un projet de maison très bien isolée et c'est une bonne remarque de MetalHurlant auquel je n'avais pas pensé.

Mais j'ai une question qui m'est venu à l'esprit : dans le cas d'une dalle isolée (entrevous polystyrène isolant de type Rector ou Isoltop avec R =7), il y a quand même un pont thermique via la semelle ?

En vous remerciant

Bonne journée
Messages : Env. 60
Dept : Marne
Ancienneté : + de 11 mois
 
Env. 200 message Seine Saint Denis
Bonjour Zaytounez,
pour continuer sur l'aspect purement théorique (comme dit plus haut, sur le plan pratique il y a d'autres paramètres plus importants sur lesquels jouer) :

Le pont thermique serait celui qui passe du fond de semelle (la sous-face) et qui transiterait ainsi par la maçonnerie. L'isolation du plancher par l'entrevous, je ne pense pas pas que ce soit en rapport direct. Ce qui l'est c'est ite vs iti :
- (a) si on est en isolation thermique par l'intérieur : auquel cas il est possible de lutter contre ce pont thermique par exemple avec une isolation intérieure reprise au niveau de la jonction dalle/chape.
- (b) si on est en isolation thermique par l'extérieur (d'où l'orientation initiale du sujet) : auquel cas
- (b.1) faire comme indiqué en début de sujet par Woofy une coupure thermique dans la maçonnerie du soubassement si c'est structurellement possible.
- (b.2) ou alors trouver le moyen de totalement isoler la semelle filante (parois verticales, horizontales et surtout sous-face). Mais à ma connaissance, je n'ai pas trouvé de solution qui permette d'isoler la sous-face des semelles. En plaques type "Jacquouille molle", c'est sûr. En remblais isolant, j'ai posé la question au fabricant mais j'en doute car les schémas ne l'indiquent pas.

ÉDIT : forme et coquilles.
Edité 1 fois, la dernière fois il y a 19 jours.
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 200
Dept : Seine Saint Denis
Ancienneté : + de 1 mois
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Rhone
Isoler sous la semelle ... mouais pas certain qu'on puisse mettre du polystyrène extrudé, il faudrait voir les charges qui pèsent sur la semelle. En verre cellulaire il faut garder en tête que pour un R de 4 il faut environ 50cm compacté, donc creuser 50cm SOUS la semelle. Ça commence à faire beaucoup si le hors gel est à 80cm comme chez moi.
Il faut voir aussi quel est vraiment la valeur du pont thermique et si ça vaut le coup de lutter contre.
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 200 message Seine Saint Denis
MetalHurlant a écrit:En plaques type "Jacquouille molle", c'est sûr. 

Précision car ma rédaction était ambigüe : j'entendais par là, c'est sûr que ce n'est pas possible (pour des questions de résistance à la compression comme l'a évoqué Woofy). En tout cas Jacquouille propose des plaques pour semelle, et elles sont uniquement verticales.

Pour le remblais type "Miso (pur) porc", je suis de toute façon très sceptique (mais j'espère avoir une réponse de leur part) car si faisable, ils n'auraient pas manqué de leur montrer dans leur schéma de mise en oeuvre avec semelles.
Et je reste entièrement d'accord, visiblement il y a d'autres points plus importants si l'on veut parler consommation énergétique et isolation
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 200
Dept : Seine Saint Denis
Ancienneté : + de 1 mois
 
Env. 60 message Marne
Merci pour vos remarques

En effet, je pense qu'il y a des points plus important à traiter.
Comme a dit Woofy, "Il faut isoler les 2 faces du sous-bassement pour limiter le pont thermique". Cette solution semble la plus efficace et la plus simple à mettre en place !

Merci et bonne journée
Messages : Env. 60
Dept : Marne
Ancienneté : + de 11 mois
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Rhone
Sinon, faire un trottoir isolé, et conserver la masse du sol en dessous.
En revanche pour une certification passive ça ne passe pas dans le calcul car il faut une isolation sous le sol (sinon le logiciel considère le plancher bas comme non isolé), pour la RT2012 je ne sais pas.
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 200 message Seine Saint Denis
Question délicate cher Woofy, et j'espère qu'il n'y aura pas de méprise dans ma demande...
Comment faire le trottoir (isolé) ?
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 200
Dept : Seine Saint Denis
Ancienneté : + de 1 mois
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Rhone
En gros mettre une couche d'isolant tout autour de la maison (1m, 2m, 4m ... ?) pour limiter la chaleur sous la maison et l'empêcher de remonter vers l'air libre. En revanche le sol va absorber les calories.

Voici plus d'infos :
https://enercoconseils.wordpress.com/2014/02/28/trottoir-isolant/
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Rhone
Dans mon cas on a une ITE, un dallage sur terre plein isolé par dessous mais pas d'isolation au niveau des semelles. En revanche l'ITE vient bien jusqu'aux fondations.
Nous n'avons pas été jusqu'à la certification mais les calculs du BET indiquait qu'on était sous le niveau du passif à 12 kWh/m2/an.

Je pense que le pont thermique existe mais que la température au niveau des semelles restant stables autour de 12-13 degrés on perd assez peu de calories par là. Et ce d'autant plus que la surface de contact est au maximum de 20 cm x la longueur des murs donc chez nous de l'ordre de 12 m2.

Autre angle de vue, il parait que dans une piscine où on a généralement pas d'isolation sous le radier ni en périphérie plus de 90% de la perte de calorie se fait par la surface et l'évaporation.
Mon récit de construction : [69] Maison passive dans les Monts d'Or
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 200 message Seine Saint Denis
Merci Woofy, super lien, super site. Pas encore tout lu ni tout compris mais en cours !

Merci Coroebus, votre cas parle de lui-même.
L'exemple de la piscine est très intéressant. Si je devais m'essayer à une analyse critique, je durais qu'elle retranscrit une histoire de proportions.

Si on prend une maison sans aucune isolation (ni aux murs ni aux toits ni aux fondations), alors forcément, en valeur relative, une plus grande part des pertes totales sera hors fondations, comparée à la même maison isolée aux toits et murs.
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 200
Dept : Seine Saint Denis
Ancienneté : + de 1 mois
En cache depuis le vendredi 23 juillet 2021 à 23h29
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis isolation par l'exterieurArtisan
Devis isolation par l'exterieur
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Tout savoir sur l'isolation
Tout savoir sur l'isolation
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos cloisons et isolations
Photos cloisons et isolations
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
MaPrimeRenov' : comment ça marche ? A quoi ai-je droit ?
MaPrimeRenov' : comment ça marche ? A quoi ai-je droit ...
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

5
abonnés
surveillent ce sujet
Voir