Retour
Menu utilisateur
Menu

Puit provençal vs plancher rafraichissant !!!

Ce sujet comporte 119 messages et a été affiché 18.435 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
6
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 60 message Rochemaure (7)
bonjour, je me pose une petite question ,mieux vaut' il mettre un plancher rafraichissant ou un puit provençal pour du confort l'été !! je ne parle pas en terme de cout mais en terme d'efficacité ? merci de vos lumières !!!
Messages : Env. 60
De : Rochemaure (7)
Ancienneté : + de 12 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour une installation de pompe à chaleur...

Allez dans la section devis pompe à chaleur du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de chauffagistes de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les chauffagistes, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-36-devis_pompes_a_chaleur.php
 
Env. 10000 message Sud De Toulouse (31)
Salut, en pleine journée d'été et dans une maison ma conçue, j'imagine que c'est kif-kif.

Le puits canadien étant de l'inertie déportée, puis ramenée , autant prévoir ce qu'il faut comme inertie dans la maison dès la conception, combinée à une ventilation nocturne sérieuse et des protections solaires adaptées, afin de se passer de puits canadien et de plancher rafraichissant...

Et cela permettra également de faire des économies par stockage efficace des apports solaires.
Sinon, un plafond rafraichissant sera plus efficace qu'un plancher. Voir ce que propose Innovert.
Messages : Env. 10000
De : Sud De Toulouse (31)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Photographe Env. 9000 message Aube
un plafond rafraichissant , c'est pas mal mais attention à la prise en compte du point de rosée sinon bonjour le placo.
Sans une ventilation avec déshumidification, c'est très difficile à gérer.
auto construction terminée
165m² + 65 m² garage
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 9000
Dept : Aube
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 10000 message Sud De Toulouse (31)
Justement, l'avis technique Innovert autoriserait une eau à 18° sans qu'il y ait de risque de condensation. A vérifier.
Messages : Env. 10000
De : Sud De Toulouse (31)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Photographe Env. 9000 message Aube
En effet, entre 16 et 19° , on limite les risques.
auto construction terminée
165m² + 65 m² garage
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 9000
Dept : Aube
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 3000 message La Linotte Climatique (38)
Bonjour micky07,
micky07 a écrit:bonjour, je me pose une petite question ,mieux vaut' il mettre un plancher rafraichissant
ou un puit provençal pour du confort l'été !! je ne parle pas en terme de cout mais en terme d'efficacité ? merci de vos lumières !!!


Un puits provencal permet d'abaisser la température intérieure de 2-3°C en début de saison et évite de faire rentre de l'air chaud en ventilant. Il est le complèment indispensable d'une maison avec de l'inertie qui va nécessairement voir sa température intérieure s'élever du fait du stockage de la chaleur par la structure. Une ventilation nocturne ne suffit en effet pas à maintenir la température intérieure sous mon climat...alors sous des climats plus chauds....

Un plancher rafraichissant permet a priori un rafraichissement plus important...Mais ne connaissant pas les produits
A+
Messages : Env. 3000
De : La Linotte Climatique (38)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 60 message Rochemaure (7)
alors avec une PAC lorsqu'on la fait fonctionner en mode rafraichissant l'été dans le plancher on peu espérer faire baisser la température de combien ?
Messages : Env. 60
De : Rochemaure (7)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Env. 10000 message Sud De Toulouse (31)
Micky, si tu n'a pas l'objectif de réduire les besoins de rafraichissement par une conception intelligente de ta maison, intéresse-toi au concept passif Innovert qui permet un refroidissement par circulation d'eau, à anticiper également (pendant les fondations) :

http://www.innovert.eu/geofondation-le-puits-innovert.wee

locaterre a écrit:Un puits provencal permet d'abaisser la température intérieure de 2-3°C en début de saison et évite de faire rentre de l'air chaud en ventilant.

On ne peut parler de rafraichissement précis de 2 ou 3° sans connaitre la température de la maison avant "correction"... Un puits canadien n'aura pas du tout le même impact dans une maison correctement conçue, par rapport à une autre mal protégée des surchauffes.

locaterre a écrit:Il est le complèment indispensable d'une maison avec de l'inertie qui va nécessairement voir sa température intérieure s'élever du fait du stockage de la chaleur par la structure. Une ventilation nocturne ne suffit en effet pas à maintenir la température intérieure sous mon climat...alors sous des climats plus chauds....

Ailleurs tu as déclaré ne pas dépasser 25° chez toi l'été, avec un puits canadien non fonctionnel.

D'ailleurs, un puits canadien est loin d'être obligatoire pour une maison à forte inertie avec protections solaires adaptées. Ce sont plutôt celles "légères" pour qui une inertie déportée (comprendre le puits provençal) pourra davantage se justifier.

locaterre a écrit:Un plancher rafraichissant permet a priori un rafraichissement plus important...Mais ne connaissant pas les produits

Le plancher n'est pas adapté pour répondre à un besoin sérieux de rafraichissement. Il relève plus du gadget qu'autre chose.
Messages : Env. 10000
De : Sud De Toulouse (31)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 3000 message La Linotte Climatique (38)
Citation: Ailleurs tu as déclaré ne pas dépasser 25° chez toi l'été, avec un puits canadien non fonctionnel.
Ai-je écrit ici le contraire...OUI mais rapellons que j'habite à 600 m d'altitude dans les Alpes, ce qui me permet de bénéficier d'une surventilation nocturne avec des températures intéressantes pour un rafraichissement...Et heureusement que la canicule n'a pas duré 2 jours de plus....Dans un climat moins frais la nuit, l'inertie serait d'autant plus handicapante et sans puits canadien, même avec une très bonne conception, c'est la surchauffe assurée

Et je le rappelle,c'est justement parce que ma maison a de l'inertie que les températures intérieures sont montées à 25°C...Sans inertie, la surventilation nocturne aurait sans doute d'abaisser plus les températures nocturnes....Les températures mesurées dans ma maison sont librement consultables sur mon site. Ce sont des faits qui ne font que corroborer ce qui est facilement compréhensible : l'inertie, cela stocke en hiver mais aussi en été et sans moyen de rafraichissement efficace, c'est la montée progressive des températures intérieures du batiment.

micky07 a écrit:avec une PAC lorsqu'on la fait fonctionner en mode rafraichissant l'été dans le plancher on peu espérer faire baisser la température de combien ?
Il faut demander à ceux qui en possèdent plutot que de se fier à des "on dit"....Les retours d'expérience, c'est plus intructifs que les discussions théoriques stériles. Wink
A+
Messages : Env. 3000
De : La Linotte Climatique (38)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Lyon (69)
micky a écrit:
alors avec une PAC lorsqu'on la fait fonctionner en mode rafraichissant l'été dans le plancher on peu espérer faire baisser la température de combien ?


Il ne faut pas raisonner en baisse de température, ce qui n'a pas beaucoup de sens, mais voir en gros la puissance "frigorifique" disponible... et raisonner à l'envers du chauffage.

J'ai lu quelque part que la puissance frigo d'un plancher refroidissant, c'est à peu près 7 W/m2 par degrés d'écart de température entre l'air ambiant et le plancher. Donc en gros, si tu as 100 m2 de plancher, et le plancher à mettons 5 °c de moins que la pièce, tu va refroidir de 3500 W, ce qui est énorme pour une maison isolée aux normes actuelles. Avec une régulation de la PAC, elle refroidira moins le plancher pour maintenir la température souhaitée.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 15 ans
 
Membre utile Env. 9000 message Bresse- Saône & Loire (71) (71)
salut
tiens ça peut vous intéresser, j'ai retrouvé des photos de l'étude pc qu'avait fait mon père pour mon pc


On y voit les apports internes en été par pièce, et la capacité de rafraichissement en froid pour 18°C départ je pense, tout en bas du tableau. Il a du calculer ces apports, je sais pas trop comment et avec quels paramètres.

J'ai testé une ou 2 fois le plancher rafraichissant, pas vraiment ressenti de différence avec ou sans. Moi je pense vraiment que c'est du gadget. Mieux vaut prévoir un double circuit avec ventilo-convecteurs pour l'été si on souhaite vraiment rafraichir.On y gagne beaucoup en puissance.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 9000
De : Bresse- Saône & Loire (71) (71)
Ancienneté : + de 17 ans
 
Env. 60 message Rochemaure (7)
dans mon cas je n'ai pas la possibilité de mettre de l'inertie dans les mur, alors je me demande si avec un puit provençal je vais pouvoir rester en dessous du seuil de confort dans la maison, je vais mettre une isolation GR32 de 120 sur les mur + BA13 et en toiture 30cm de ouate de cellulose + BA13, cela va t'il suffir ? ( les murs seront en agglo 3 alveoles )
Messages : Env. 60
De : Rochemaure (7)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Env. 10000 message Sud De Toulouse (31)
A la place de la ventilation nocturne ? Car elle s'anticipe avec des fenêtres à barreaux sur façades opposées, car doivent rester ouvertes toute la nuit.
Messages : Env. 10000
De : Sud De Toulouse (31)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 10000 message Sud De Toulouse (31)
locaterre a écrit:
isaac a écrit:Ailleurs tu as déclaré ne pas dépasser 25° chez toi l'été, avec un puits canadien non fonctionnel.
Ai-je écrit ici le contraire...OUI mais rapellons que j'habite à 600 m d'altitude dans les Alpes, ce qui me permet de bénéficier d'une surventilation nocturne avec des températures intéressantes pour un rafraichissement...


juste avant, locaterre a écrit:Une ventilation nocturne ne suffit en effet pas à maintenir la température intérieure sous mon climat...
Messages : Env. 10000
De : Sud De Toulouse (31)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 3000 message La Linotte Climatique (38)
Je pense que chaque forumeur est capable de lire mes messages en entier. Merci de ne pas en extraire des bouts de phrase pour simplement essayer de me faire écrire ce que tu voudrais
locaterre a écrit:Un puits provencal permet d'abaisser la température intérieure de 2-3°C en début de saison et évite de faire rentre de l'air chaud en ventilant. Il est le complèment indispensable d'une maison avec de l'inertie qui va nécessairement voir sa température intérieure s'élever du fait du stockage de la chaleur par la structure. Une ventilation nocturne ne suffit en effet pas à maintenir la température intérieure sous mon climat...alors sous des climats plus chauds....


locaterre a écrit:Ai-je écrit ici le contraire...OUI mais rapellons que j'habite à 600 m d'altitude dans les Alpes, ce qui me permet de bénéficier d'une surventilation nocturne avec des températures intéressantes pour un rafraichissement...Et heureusement que la canicule n'a pas duré 2 jours de plus....Dans un climat moins frais la nuit, l'inertie serait d'autant plus handicapante et sans puits canadien, même avec une très bonne conception, c'est la surchauffe assurée

Et je le rappelle,c'est justement parce que ma maison a de l'inertie que les températures intérieures sont montées à 25°C...Sans inertie, la surventilation nocturne aurait sans doute d'abaisser plus les températures nocturnes....Les températures mesurées dans ma maison sont librement consultables sur mon site. Ce sont des faits qui ne font que corroborer ce qui est facilement compréhensible : l'inertie, cela stocke en hiver mais aussi en été et sans moyen de rafraichissement efficace, c'est la montée progressive des températures intérieures du batiment.



Ce qui ne veut pas dire que les températures ont dépassées le seuil de confort ...Maintenir, cela veut dire qu'après une ventilation nocturne, la température intérieure est identique à celle de la veille...Or, NON, c'est faux et les températures intérieures montent inexorablement. Les températures relevées sont librement consultables ici. Même en étant à 600 m d'altitude dans les Alpes, et avec une ventilation nocturne plus efficace qu'en plaine ou dans les régions méditerranéeennes, l'inertie entraine un rechauffement progressif du batiment qui peut devenir rapidement inconfortable.

A+
Messages : Env. 3000
De : La Linotte Climatique (38)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 10000 message Sud De Toulouse (31)
Je suis allé voir, et je vois que la température monte pendant la période d'absence qui ne profite pas de ventilation nocturne.

Ici, à Toulouse, des maisons profitant d'une bonne inertie restent très confortables l'été, même avec une ventilation nocturne faible.

D'ailleurs je n'ai jamais vu d'occupants ayant besoin de s'équiper d'une climatisation dans des maisons à fortes inerties, et correctement protégées.
Messages : Env. 10000
De : Sud De Toulouse (31)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Photographe Env. 9000 message Aube
l'expérience de locaterre, c'est du vécu alors pourquoi remettre en cause ce qu'il dit ?
Le typique "j'ai des amis qui..." ne tient pas vraiment debout. Se faire une idée avec juste des "on dit", c'est un peu limite pour quelqu'un qui ne se base que sur des chiffres.
auto construction terminée
165m² + 65 m² garage
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 9000
Dept : Aube
Ancienneté : + de 15 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Lyon (69)
Isaac a écrit:Ici, à Toulouse, des maisons profitant d'une bonne inertie restent très confortables l'été, même avec une ventilation nocturne faible.


Des maisons correctement isolées ou non ???

Pour info, j'ai eu l'occasion d'assister à une soutenance de stage de Master "développement durable" qui s'était déroulé chez Bouygues. L'étudiante avait utilisé le logiciel de simul TRNsys, pour étudier l'influence de l'inertie et de l'isolation sur les dépenses énergétiques de bâtiments publics projetés par Bouygues dans le cadre de contrats PPP (Partenariat Public Privé). Pour ces contrats, le constructeur gère complètement les dépenses de fonctionnement du bâtiment pendant 20 ans et le répercute en "loyers". Il faut donc optimiser la dépense énergétique pour remporter le marché.

D'après ce que je me souviens (c'était il ya 3 ans), inertie intérieure + forte isolation n'était pas forcèment le meilleur compromis suivant les régions. En particulier, une petite carence d'isolation refroidissant l'inertie la nuit permettait une dépense de clim moins forte qui compensait l'augmentation de chauffage. Mais c'était suivant les régions !!!!

Sinon, j'ai l'expérience personnelle de deux maisons à forte inertie en pierre sans isolation:

- J'ai passé mon adolescence dans une maison en pierre à Poitiers. En cas de canicule, cela pouvait devenir intenable et les fenêtres ouvertes la nuit n'apportaient aucune fraicheur.
- j'ai une maison en pierre en Lozère à 1200 m d'altitude. L'été c'est un vrai bonheur, on fait même une flambée le soir après 30 °C dans la journée parce que la nuit, il fait rarement plus de 10-15 °C et que la température moyenne des murs reste donc faible.

Mon opinion, c'est que l'inertie est intéressante si pas de canicule au sens propre. Canicule, c'est la température de nuit qui ne descend pas pendant plusieurs jours.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 3000 message La Linotte Climatique (38)
Citation: Je suis allé voir, et je vois que la température monte pendant la période d'absence qui ne profite pas de ventilation nocturne.
Et oui...Et tu en conclues quoi???
-Que la maison n'a pas assez d'inertie? la maison profite d'une inertie super lourde puisque la maison est rapellons le semi-enterrée, les murs sont en monomur avec une isolation exterieure, j'ai des murs de cloisonnement lourds, un plancher intermédiaire béton, un escalier béton, etc...
-Qu'elle n'est pas suffisamment isolée??? Un Ubat de 0.26...un R de plus de 5aux murs et de 11 en toiture.
-Qu'il fait plus chaud chez moi qu'à Toulouse??? J'ai quand même des doutes...Alors les ont dit...Ils ont des mesures en continu. Franchement, la maison a 25°C, nous la trouvons très confortable puisque que quand on arrive à ces températures, c'est qu'il fait plus de 35°C dehors....

Lors de ces périodes d'absence sans ventilation nocturne que tu notes, il n'y a aucun apport solaire direct, aucune ventilation, aucune ouverture de fenetres,des apports internes très réduits (un congel et un frigo classé A+) et les températures augmentent quand même... Alors, désolé, mais les maisons bien isolées conservent la chaleur et même avec de l'inertie, les températures augmentent parce qu'il existe un flux de chaleur qui rentre malgré l'isolation (et oui, une facade sud vitrée sera toujours moins isolée qu'un mur...).
A+
Edité 1 fois, la dernière fois il y a +12 ans.
Messages : Env. 3000
De : La Linotte Climatique (38)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Lyon (69)
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 15 ans
 
Photographe Env. 9000 message Aube
mgarrig, ta réflexion sur l'appréciation des températures dans les différentes régions est assez pertinente.
Par exemple, dans mon coin (la champagne Ardennes) , les chaleurs estivales se présentent par un temps lourd sans vent avec des orages de chaleur. (climat continental) Autant dire qu'il est quasiment impossible de refroidir correctement une maison avec les fenetres ouvertes la nuit (y a que la pluie qui rafraichit l'atmosphere).
Quand je compare la maison de ma grand mere à Oléron, avec des murs épais sans isolant, la différence est impressionnante. En fin de journée chaude, il y a toujours une petite brise du large qui rafraichit l'atmosphere. (climat océanique) Obligé de rajouter un petit pull pour passer la soirée.
Le probleme de l'inertie est donc à voir sur un plan local plutot que général.
auto construction terminée
165m² + 65 m² garage
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 9000
Dept : Aube
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 3000 message La Linotte Climatique (38)
Citation: Le probleme de l'inertie est donc à voir sur un plan local plutot que général.
+1...Les bases du bioclimatisme = adapter au climat.

Sinon, parce une autre maison avec inertie (isolation exterieure et dalle lourde sans plancher chauffant) faisant l'objet d'un suivi de température et où les températures sont quand même bien elevées en période estivale: http://www.architecturenaturelle.com/media/casteljau/releve-[...]eratures-14-11-2009.pdf
A+
Messages : Env. 3000
De : La Linotte Climatique (38)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 10000 message Sud De Toulouse (31)
Je connais ce projet, qui est à but locatif, et dont on ne connait pas les habitudes des occupants, notamment par rapport à la ventilation nocturne.

locaterre a écrit:
Citation: Je suis allé voir, et je vois que la température monte pendant la période d'absence qui ne profite pas de ventilation nocturne.
Et oui...Et tu en conclues quoi???
-Que la maison n'a pas assez d'inertie? la maison profite d'une inertie super lourde puisque la maison est rapellons le semi-enterrée, les murs sont en monomur avec une isolation exterieure, j'ai des murs de cloisonnement lourds, un plancher intermédiaire béton, un escalier béton, etc...
-Qu'elle n'est pas suffisamment isolée??? Un Ubat de 0.26...un R de plus de 5aux murs et de 11 en toiture.
-Qu'il fait plus chaud chez moi qu'à Toulouse??? J'ai quand même des doutes...Alors les ont dit...Ils ont des mesures en continu. Franchement, la maison a 25°C, nous la trouvons très confortable puisque que quand on arrive à ces températures, c'est qu'il fait plus de 35°C dehors....

Pour répondre à ta question, j'en conclue que c'était prévisible, vu l'absence de ventilation nocturne justement.

Plus haut, tu parlais de problèmes d'inconfort même avec une bonne ventilation nocturne. Et pendant la période d'absence, il n'y en avait aucune.

locaterre a écrit:Lors de ces périodes d'absence sans ventilation nocturne que tu notes, il n'y a aucun apport solaire direct, aucune ventilation, aucune ouverture de fenetres,des apports internes très réduits (un congel et un frigo classé A+) et les températures augmentent quand même... Alors, désolé, mais les maisons bien isolées conservent la chaleur et même avec de l'inertie, les températures augmentent parce qu'il existe un flux de chaleur qui rentre malgré l'isolation (et oui, une facade sud vitrée sera toujours moins isolée qu'un mur...).
A+

Merci pour l'info !

stephrider a écrit:l'expérience de locaterre, c'est du vécu alors pourquoi remettre en cause ce qu'il dit ?
Letypique "j'ai des amis qui..." ne tient pas vraiment debout. Se faire une idée avec juste des "on dit", c'est un peu limite pour quelqu'un qui ne se base que sur des chiffres.

Réponse à la question : à un moment donné, c'est incontournable, vu qu'elle se contredit maladroitement (voir page d'avant).

Tout témoignage est recevable. Le chiffre : température de 25° maximum. Et je sais bien où je ressent agréablement la fraicheur lorsque je rentre dans telle maison l'été.

mgarrig a écrit:
Isaac a écrit:Ici, à Toulouse, des maisons profitant d'une bonne inertie restent très confortables l'été, même avec une ventilation nocturne faible.

Des maisons correctement isolées ou non ???

Les 2.
Messages : Env. 10000
De : Sud De Toulouse (31)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 3000 message La Linotte Climatique (38)
Citation: Je connais ce projet, qui est à but locatif, et dont on ne connait pas les habitudes des occupants, notamment par rapport à la ventilation nocturne.
Locatif ou non, un occupant d'un logement préfère en général ne pas avoir 30°C chez lui...Pour la ventilation nocturne : sauf s'ils ont une clim, on ne passe pas par enchantement d'une température intérieure de 29°C à 20°C sans ventilation nocturne en plein mois d'aout...D'ailleurs, on remarque très bien les périodes de logement inoccupée sans ventilation nocturne. J'en conclue donc que même avec une isolation exterieure et une dalle lourde, et donc une inertie significative, la température intérieure est souvent supérieure à 27°C et peut même atteindre 30°C....

Citation: Plus haut, tu parlais de problèmes d'inconfort même avec une bonne ventilation nocturne.
Ah bon, où????C'est une interprétation libre de mes écrits.

Citation: Et pendant la période d'absence, il n'y en avait aucune.
OUI,il n'y avait pas de surventilation nocturne et il n'y a eu aucun problème d'inconfort d'une part parce que les températures ont été au maximum de 24°C (avec une augmentation de l'ordre de 0.5°C par jour) et surtout il n'y pas eut d'inconfort parce qu'il n'y avait PERSONNE
Lorsque la maison est occupée, il y e une ventilation nocturne importante...Et heureusement parce que le faits de vivre dans une maison entraine des augmentations importantes de température, surtout si la maison est bien isolée.

ET je remets ce que j'ai écrit qui ne comporte aucune contradiction
Citation: locaterre a écrit:Un puits provencal permet d'abaisser la température intérieure de 2-3°C en début de saison et évite de faire rentre de l'air chaud en ventilant. Il est le complèment indispensable d'une maison avec de l'inertie qui va nécessairement voir sa température intérieure s'élever du fait du stockage de la chaleur par la structure. Une ventilation nocturne ne suffit en effet pas à maintenir la température intérieure sous mon climat...alors sous des climats plus chauds....

locaterre a écrit:Ai-je écrit ici le contraire...OUI mais rapellons que j'habite à 600 m d'altitude dans les Alpes, ce qui me permet de bénéficier d'une surventilation nocturne avec des températures intéressantes pour un rafraichissement...Et heureusement que la canicule n'a pas duré 2 jours de plus....Dans un climat moins frais la nuit, l'inertie serait d'autant plus handicapante et sans puits canadien, même avec une très bonne conception, c'est la surchauffe assurée

Et je le rappelle,c'est justement parce que ma maison a de l'inertie que les températures intérieures sont montées à 25°C...Sans inertie, la surventilation nocturne aurait sans doute d'abaisser plus les températures nocturnes....Les températures mesurées dans ma maison sont librement consultables sur mon site. Ce sont des faits qui ne font que corroborer ce qui est facilement compréhensible : l'inertie, cela stocke en hiver mais aussi en été et sans moyen de rafraichissement efficace, c'est la montée progressive des températures intérieures du batiment.



A+
Edité 4 fois, la dernière fois il y a +12 ans.
Messages : Env. 3000
De : La Linotte Climatique (38)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 3000 message La Linotte Climatique (38)
Citation: Réponse à la question : à un moment donné, c'est incontournable, vu qu'elle se contredit maladroitement (voir page d'avant)
Non je ne me contredis pas. Merci de simplement répondre aux questions sans m'attaquer personnellement. Je signale ce message comme un abus.
A+
Messages : Env. 3000
De : La Linotte Climatique (38)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 10000 message Sud De Toulouse (31)
locaterre a écrit:
isaac a écrit:Plus haut, tu parlais de problèmes d'inconfort même avec une bonne ventilation nocturne.
Ah bon, où???? C'est une interprétation libre de mes écrits.

Là :

locaterre a écrit:Un puits provencal permet d'abaisser la température intérieure de 2-3°C en début de saison et évite de faire rentre de l'air chaud en ventilant. Il est le complèment indispensable d'une maison avec de l'inertie qui va nécessairement voir sa température intérieure s'élever du fait du stockage de la chaleur par la structure. Une ventilation nocturne ne suffit en effet pas à maintenir la température intérieure sous mon climat...alors sous des climats plus chauds....

Donc je suis désolé mais on tourne en rond, ce que je déplore. Car la discussion m'intéresse beaucoup, vu que je supervise la prochaine construction bioclimatique d'un ami.

locaterre a écrit:
isaac a écrit:Et pendant la période d'absence, il n'y en avait aucune.
OUI, et il n'y a eu aucun problème d'inconfort d'une part parce que les températures ont été au maximum de 24°C (avec une augmentation de l'ordre de 0.5°C par jour) et surtout il n'y pas eut d'inconfort parce qu'il n'y avait PERSONNE. Lorsque la maison est occupée, il y e une ventilation nocturne importante...Et heureusement parce que le faits de vivre dans une maison entraine des augmentations importantes de température, surtout si la maison est bien isolée.

Je le comprends bien, et surtout sans inertie suffisante, d'où le terme de "bouteille thermos" que j'emploie souvent.
Juste pour souligner que la montée des températures était notée lorsqu'il n'y a pas de ventilation nocturne dans ton projet.

locaterre a écrit:Alors, désolé, mais les maisons bien isolées conservent la chaleur et même avec de l'inertie, les températures augmentent parce qu'il existe un flux de chaleur qui rentre malgré l'isolation (et oui, une facade sud vitrée sera toujours moins isolée qu'un mur...).
Et je rajoute que c'est pour une des raisons que je n'aime pas les volets aluminium qui se transfroment en de vrais radiateurs sur les facades exposées.
Messages : Env. 10000
De : Sud De Toulouse (31)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 3000 message La Linotte Climatique (38)
Citation: locaterre a écrit:OUI mais rapellons que j'habite à 600 m d'altitude dans les Alpes, ce qui me permet de bénéficier d'une surventilation nocturne avec des températures intéressantes pour un rafraichissement...Et heureusement que la canicule n'a pas duré 2 jours de plus....Dans un climat moins frais la nuit, l'inertie serait d'autant plus handicapante et sans puits canadien, même avec une très bonne conception, c'est la surchauffe assurée
Je ne vois pas l'endroit où je parle d'inconfort. Je réponds à un forumeur qui pose une question et qui habite dans un climat plus chaud que le mien. Point barre. Comme d'habitude, ma réponse est détournée dans le seul objectif de la discréditer sans aucun argument valable.

Citation: Juste pour souligner que la montée des températures était notée lorsqu'il n'y a pas de ventilation nocturne dans ton projet.
Mais lorsqu'il y a surventilation nocturne, il y a également une montée en température du batiment du fait de l'inertie du batiment.

Citation: Et je rajoute que c'est pour une des raisons que je n'aime pas les volets aluminium qui se transfroment en de vrais radiateurs sur les facades exposées.
Cela ne vient pas des volets comme il en a été déjà question sur ce forum. Entre une R de 1.5 et un R de 5, le flux de chaleur n'est pas le même, volet ou non...

En tout cas, on a les relevés de températures de deux maisons avec inertie et surventilation nocturne. Chaque forumeur pourra juger tout seul.
A+
Messages : Env. 3000
De : La Linotte Climatique (38)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 10000 message Sud De Toulouse (31)
locaterre a écrit:Je ne vois pas l'endroit où je parle d'inconfort.

Mais là enfin !!! En gras !

locaterre a écrit:
locaterre a écrit:OUI mais rapellons que j'habite à 600 m d'altitude dans les Alpes, ce qui me permet de bénéficier d'une surventilation nocturne avec des températures intéressantes pour un rafraichissement...Et heureusement que la canicule n'a pas duré 2 jours de plus....Dans un climat moins frais la nuit, l'inertie serait d'autant plus handicapante et sans puits canadien, même avec une très bonne conception, c'est la surchauffe assurée
[...]
Un puits provencal permet d'abaisser la température intérieure de2-3°C en début de saison et évite de faire rentre de l'air chaud en ventilant. Il est le complèment indispensable d'une maison avec de l'inertie qui va nécessairement voir sa température intérieure s'élever du fait du stockage de la chaleur par la structure. Une ventilation nocturne ne suffit en effet pas à maintenir la température intérieure sous mon climat...alors sous des climats plus chauds....

Je ne vois pas l'endroit où je parle d'inconfort. Je réponds à un forumeur qui pose une question et qui habite dans un climat plus chaud que le mien. Point barre. Comme d'habitude, ma réponse est détournée dans le seul objectif de la discréditer sans aucun argument valable.

Si c'est perçu comme ca, alors je ne réponds plus. Je ne vais pas citer ces mêmes déclarations si c'est pour tourner en rond. Alors que j'essaie simplement de faire le point sur ce que tu annonces, sans reflexe de vouloir discréditer, mais dans le but d'éclaircir constructivement pour avancer.

locaterre a écrit:
isaac a écrit:Juste pour souligner que la montée des températures était notée lorsqu'il n'y a pas de ventilation nocturne dans ton projet.
Mais lorsqu'il y a surventilation nocturne, il y a également une montée en température du batiment du fait de l'inertie du batiment.

Possible, mais jamais dans les proportions que tu déclares, avec comme base les relevés de la période d'absence sans ventilation nocturne. Et :

isaac a écrit:Ailleurs tu as déclaré ne pas dépasser 25° chez toi l'été, avec un puits canadien non fonctionnel.

Alors chez toi, l'inertie thermique suffit-elle a garantir le confort, oui ou non ???

locaterre a écrit:
isaac a écrit:Et je rajoute que c'est pour une des raisons que je n'aime pas les volets aluminium qui se transfroment en de vrais radiateurs sur les facades exposées.
Cela ne vient pas des volets comme il en a été déjà question sur ce forum. Entre une R de 1.5 et un R de 5, le flux de chaleur n'est pas le même, volet ou non...

Ouais surtout sans volet pour une surface vitrée exposée aux rayons solaires !

Les volets aluminuim sont un facteur aggravant, d'autant plus qu'ils isolent moins, a budgets comparables, et encore.

locaterre a écrit:
plus haut, isaac a écrit:En tout cas, on a les relevés de températures de deux maisons avecinertie et surventilation nocturne. Chaque forumeur pourra juger tout seul.

Je connais ce projet, qui est à but locatif, et dont on ne connait pas les habitudes des occupants, notamment par rapport à la ventilation nocturne.

Et on peut comparer avec le tien, ou le puits canadien est non fonctionnel...

L'objectivité, merci.


Bonne soirée.
Messages : Env. 10000
De : Sud De Toulouse (31)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 3000 message La Linotte Climatique (38)
Citation: Dans un climat moins frais la nuit, l'inertie serait d'autant plus handicapante et sans puits canadien, même avec une très bonne conception, c'est la surchauffe assurée
NON, je ne parle pas d'inconfort....Je souligne un problème posé par l'inertie d'un batiment sous un climat où les nuits ne sont pas fraiches.

Citation:
Je connais ce projet, qui est à but locatif, et dont on ne connait pas les habitudes des occupants, notamment par rapport à la ventilation nocturne. Et on peut comparer avec le tien, ou le puits canadien est non fonctionnel...
Je me répete. Il suffit de regarder les courbes de températures de ce batiment pour voir la ventilation nocturne. Comme déjà écrit plus haut,

Pour la ventilation nocturne : sauf s'ils ont une clim, on ne passe pas par enchantement d'une température intérieure de 29°C à 20°C sans ventilation nocturne en plein mois d'aout...D'ailleurs, on remarque très bien les périodes de logement inoccupée sans ventilation nocturne. J'en conclue donc que même avec une isolation exterieure et une dalle lourde, et donc une inertie significative, la température intérieure est souvent supérieure à 27°C et peut même atteindre 30°C....



Citation:
Et on peut comparer avec le tien, ou le puits canadien est non fonctionnel...
Oui, on peut comparer avec le mien : 2 maisons à inertie avec comme seul moyen de rafraichissement une surventilation nocturne. Pour savoir si ces batiments sont confortables en été, il suffit de savoir lire les graphes sur les deux relevés de températures dans les deux batiments. C'est pas compliqué. Tous les forumeurs seront le faire eux même sans avoir besoin des commentaires hors sujet d'un forumeur.

Pour les volets, tu choisis ce que tu veux....c'est pas le problème. Mais on ne peut pas mettre de volets PVC sur des grandes baies...Et perso, je prefere mettre plus cher et avoir des volets qui resistent un peu dans le temps.....Mais chacun ses choix. C'est complétement hors sujet, comme d'habitude.
A+
A+
Messages : Env. 3000
De : La Linotte Climatique (38)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Photographe Env. 9000 message Aube
isaac a écrit:
Si c'est perçu comme ca, alors je ne réponds plus. Je ne vais pas citer ces mêmes déclarations si c'est pour tourner en rond. Alors que j'essaie simplement de faire le point sur ce que tu annonces, sans reflexe de vouloir discréditer, mais dans le but d'éclaircir constructivement pour avancer.



alors là, c'est le ponpon, je suis mort de rire

T'es pas sérieux quand meme
auto construction terminée
165m² + 65 m² garage
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 9000
Dept : Aube
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 10000 message Sud De Toulouse (31)
Stephrider, tu n'as pas d'avis plus constructif pour la discussion ?

locaterre a écrit:Dans un climat moins frais la nuit, l'inertie serait d'autant plus handicapante et sans puits canadien, même avec une très bonne conception, c'est la surchauffe assurée.
NON, je ne parle pas d'inconfort....Je souligne un problème posé par l'inertie d'un batiment sous un climat où les nuits ne sont pas fraiches.

Ah bon surchauffe ne veut pas dire inconfort.

locaterre a écrit:
isaac a écrit:Je connais ce projet, qui est à but locatif, et dont on ne connait pas les habitudes des occupants, notamment par rapport à la ventilation nocturne. Et on peut comparer avec le tien, ou le puits canadien est non fonctionnel...
Je me répete. Il suffit de regarder les courbes de températures de ce batiment pour voir la ventilation nocturne. Comme déjà écrit plus haut,

Pour la ventilation nocturne : sauf s'ils ont une clim, on ne passe pas par enchantement d'une température intérieure de 29°C à 20°C sans ventilation nocturne en plein mois d'aout...D'ailleurs, on remarque très bien les périodes de logement inoccupée sans ventilation nocturne.

Oui on se répete ici.

Evidemment qu'on ne peut pas faire retomber la température d'un bâtiment en dessous de celle extérieure nocturne ! S'en rapprocher est déja bien.

locaterre a écrit:J'en conclue donc que même avec une isolation exterieure et une dalle lourde, et donc une inertie significative, la température intérieure est souvent supérieure à 27°C et peut même atteindre 30°C....

Mais comment peux-tu dire alors que tu ne dépasses pas les 25° sans puits canadien ??!

Chez moi, les personnes qui supportent des témpératures de 30° sont les malheureux occupants de maisons en Placo, mon pauvre voisin étant la triste victime de cette méthode de construction. D'ailleurs, il ne s'y attendait pas du tout, vu sa maison toute neuve et "correctement isolée", justement. Y rajouter de l'inertie serait pire selon ton analyse.

locaterre a écrit:Pour les volets, tu choisis ce que tu veux....c'est pas le problème. Mais on ne peut pas mettre de volets PVC sur des grandes baies...Et perso, je prefere mettre plus cher et avoir des volets qui resistent un peu dans le temps.....Mais chacun ses choix. C'est complétement hors sujet, comme d'habitude.

Ce n'est absolument pas hors-sujet puisqu'un volet est une protection solaire, dont il est opportun de discuter de sa performance pour limiter les surchauffes amenant l'envie de s'équiper d'un puits canadien ou plancher raffraichissant (titre du sujet). Pour information, on peut opter pour des volets coulissants bois aussi pour les grandes largeurs, et on trouve des volets PVC pour des baies de 220 de large. Moi je suis en 240, et si je peux éviter l'aluminium, je le ferai (de grande énergie grise pour faire du hors-sujet ). Sinon, je penserai des aménagements afin qu'ils ne se retrouvent pas sous le rayonnement direct.

Vu que je risque de manquer d'inertie avec mon isolation intérieure malgré mes cloisons lourdes, contre-cloisons, et chape épaisse de 10 cm (sans plancher chauffant de 5 cm, sinon ce serait pire), je trouve le concept du plafond raffraichissant bien plus intéressant que le plancher ou le puits provençal, ce qui ne doit pas remplacer les aménagements passifs, ces derniers devant etre intégrés pendant la conception du bâtiment. On peut prendre ceci pour ma conclusion personnelle du sujet. Le reste étant développé dans les guides, y compris les nombreuses sources.

A plus tard.
Messages : Env. 10000
De : Sud De Toulouse (31)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 3000 message La Linotte Climatique (38)
Citation: ais comment peux-tu dire alors que tu ne dépasses pas les 25° sans puits canadien ??!
Tu penses faire avancer le débat en ecrivant ce type de phrase....Tu as remarqué quand tu as extrait cette phrase que je parlais de" la maison du clos" que tu connais soit disant si bien....Elle est située où la maison du clos??? A 600 m d'altitude dans les alpes? Alors, tu arrêtes les discussions dans le vide sans argumentaire. Tu regardes sérieusement les graphes de températures de la maison du clos et de ma mienne et tu essaies de comprendre.

Et puis, tu peux constater par toi même les températures...Non, elles ne sont pas truquées. Mais mon climat n'est pas celui de la maison du clos et n'est pas le climat de mick07 qui a abandonné depuis longtemps cette discussion pour se renseigner par mp.

Citation:
Evidemment qu'on ne peut pas faire retomber la température d'un bâtiment en dessous de celle extérieure nocturne ! S'en rapprocher est déja bien.
Ce n'est pas ce que j'ai écrit. J'ai écris que lorsque l'on regarde les températures intérieures d ela maison du clos, on voit très bien qu'il y a une ventilation nocturne et je réponds à ton affirmation
newton a écrit:
on ne connait pas les habitudes des occupants, notamment par rapport à la ventilation nocturne.
On connait toutes leurs habitudes en matière de ventilation nocturne en regardant les courbes de températures.

Isaac ta maison, c'est vraiment le type de projet que je ne souhaite pas aider...Alors si tu as des questions, ouvre un post pour toi...et arrête de polluer celui des autres.
A+
Edité 1 fois, la dernière fois il y a +12 ans.
Messages : Env. 3000
De : La Linotte Climatique (38)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 3000 message La Linotte Climatique (38)
newton a écrit:Ah bon surchauffe ne veut pas dire inconfort


Tu as lu en entier...Tu as vu qu'il y a un bout "dans un climat moins frais la nuit".....Donc ce n'est pas chez moi....à 600 m dans les Alpes.
Mais j'ecris à micky07 qui habite dans une zone que je connais très bien.... avec des nuits moins fraiches...Alors laisse les forumeurs répondrent aux messages qui leur sont destinés et évitent d'interpréter pour eux.

Citation: locaterre a écrit:OUI mais rapellons que j'habite à 600 m d'altitude dans les Alpes, ce qui me permet de bénéficier d'une surventilation nocturne avec des températures intéressantes pour un rafraichissement...Et heureusement que la canicule n'a pas duré 2 jours de plus....Dans un climat moins frais la nuit, l'inertie serait d'autant plus handicapante et sans puits canadien, même avec une très bonne conception, c'est la surchauffe assurée
Messages : Env. 3000
De : La Linotte Climatique (38)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Photographe Env. 9000 message Aube
isaac a écrit:Stephrider, tu n'as pas d'avis plus constructif pour la discussion ?


pas plus que toi.

Ca tourne en rond depuis le début car tu es arreté sur tes positions et tu n'en changeras pas. Donc, tu essayes de manier les choses dans tous les sens pour obtenir les réponses que tu souhaites...
auto construction terminée
165m² + 65 m² garage
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 9000
Dept : Aube
Ancienneté : + de 15 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Lyon (69)
Bonsoir les coqs énervés...(ou les poules , à voir)

Le ptit jeu des "j'ai cité", mais "machine a dit" est un peu (très) fatiguant.

C'est quoi le sujet ???

Issac prétend qu'à Toulouse, ville réputée pour ses étés très chauds, une maison avec beaucoup d'inertie reste fraiche. Aucune preuve tangible, comme une courbe de température intérieure comparée à T extérieure. J'ai fait quelques séjours à Toulouse dans des vieux hotels qui n'étaient pas doublés en placo, mais plutôt murs épais et je ne me souviens pas d'avoir mis une couette au mois de juin. Je me souviens aussi d'un séjour à la campagne près de Montpellier au mois d'aôut dans une vieille maison en pierres, tous les volets fermés la journée, et fenêtres ouvertes la nuit et chaleur intenable. Par politesse, je ne parle pas de vacances en Grèce

L'inertie , c'est un truc qui amortit les variations de température jour-nuit et pas les variations sur une semaine ( à part dans une grotte).

Grosso modo, la température intérieure moyenne d'une maison s'équilibre avec la température extérieure, à condition de surventiler la nuit, plus quelques degrés de plus liés à l'occupation et apports solaire. Avec de l'inertie, on atténue les variations journalières , dans un sens et dans l'autre. Donc une maison avec inertie sera moins chaude le soir mais moins fraiche la nuit.ET globalement, la température moyenne quotidienne sera la même que celle d'une maison sans inertie et un peu plus élevée que la température extérieure moyenne sur une base de temps de 1 semaine maxi (en gros) pour une maison avec inertie et 2 -3 jours avec une inertie plus faible.

J'ai une maison "de merde" en placo à Lyon qui monte vite en température. Mais le soir, la température baisse très vite avec les fenêtres ouvertes si le temps n'est pas couvert. L'inconfort , c'est subjectif. Perso, je préfère avoir la nuit au frais, quitte à avoir une heure ou deux à 28°C vers 20-21 heures.. (Note pour Isaac, je ne suis jamais monté à 30 °C) De toutes façons au boulot , on tape plutôt à 32-34 °C vers 19 h dans les bureaux car une grande majorité de mes collègues sont adeptes des fenêtres ouvertes par grande chaleur "pour avoir de l'air" .
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 10000 message Sud De Toulouse (31)
locaterre a écrit:Isaac ta maison, c'est vraiment le type de projet que je ne souhaite pas aider...

Oh je le sais bien. Malheureusement ça va chercher encore plus loin que ça.

mgarrig a écrit:Bonsoir les coqs énervés...(ou les poules , à voir)

Ah non je ne fais la cour à personne !

mgarrig a écrit:Le ptit jeu des "j'ai cité", mais "machine a dit" est un peu (très) fatiguant.

Je peux t'assurer que cela ne m'amuse pas non plus. Mais des fois il faut lui remettre le nez dedans.

mgarrig a écrit:Issac prétend qu'à Toulouse, ville réputée pour ses étés très chauds, une maison avec beaucoup d'inertie reste fraiche. Aucune preuve tangible, comme une courbe de température intérieure comparée à T extérieure.J'ai fait quelques séjours à Toulouse dans des vieux hotels qui n'étaient pas doublés en placo, mais plutôt murs épais et je ne me souviens pas d'avoir mis une couette au mois de juin. Je me souviens aussi d'un séjour à la campagne près de Montpellier au mois d'aôut dans une vieille maison en pierres, tous les volets fermés la journée, et fenêtres ouvertes la nuit et chaleur intenable. Par politesse, je ne parle pas de vacances en Grèce

Non pas de courbes de températures qui ne sont pas relevées par les gens ne débattant avec personne. Même dans la maison où je suis je ne m'y suis pas amusé. L'inertie est disons "moyenne" : isolation intérieure PSE avec contre-cloisons de briques plâtrières, hérisson mais moquette dans les chambres, laine de verre au plafond veille de 20 ans, pièce de vie avec double exposition sud et ouest. Cet été, lors d'un pic de chaleur en journée, j'ai noté une température intérieure de 27°, avec porte d'entrée (au nord) souvent ouverte sur le porche accueillant une petite table.
Je précise que cette maison profite d'une aération nocturne limitée au film du soir, vu que les fenêtres ne sont pas équipées de barreaux (logique pour la pièce de vie).
Et donc effectivement la nuit il faut plus chaud à l'intérieur qu'à l'extérieur car les parois rayonnent. Dans ma chambre exposée ouest, je dors fenêtre ouverte, et volets bois entrebâillés, ce qui apporte une brise fraiche suffisante, surtout que les chambres ne sont généralement pas fréquentées la journée, avec donc des apports internes absents (ou presque si ordinateur ou TV en veille). Si cette maison avait été conçue pour profiter d'une ventilation nocturne efficace, ce serait idéal.

Mgarrig, si tu es descendu dans un hôtel à Toulouse dont le sol n'était peut-être pas en carrelage, j'espère que tu ne parles pas du centre ville où la ventilation nocturne est impossible par rapport au bruit, mais aussi car l'air y est 3 ou 4° plus chaud qu'en agglomération.

Concernant la maison à Montpellier, si tu étais un invité, connais-tu les habitudes des propriétaires ? Réfléchissent-ils comme tes collègues de travail ? (voir plus bas) Présence d'une véranda ?? Protections solaires ??? Car il est possible de faire surchauffer une maison à forte inertie si on s'y emploie.

mgarrig a écrit:L'inertie , c'est un truc qui amortit les variations de température jour-nuit et pas les variations sur une semaine ( à part dans une grotte).

L'inertie en quantité ridicule, oui, pas lorsqu'il s'agit de 80 tonnes avec surface d'échange nettement supérieure à la surface habitable. Pourtant dans un vide sanitaire par exemple, généralement il y fait plus frais qu'à l'extérieur, et ce tout l'été, alors qu'il est ventilé.

mgarrig a écrit:J'ai une maison "de *****" en placo à Lyon qui monte vite en température. Mais le soir, la température baisse très vite avec les fenêtres ouvertes si le temps n'est pas couvert. L'inconfort , c'est subjectif. Perso, je préfère avoir la nuit au frais, quitte à avoir une heure ou deux à 28°C vers 20-21 heures.. (Note pour Isaac, je ne suis jamais monté à 30 °C) De toutes façons au boulot , on tape plutôt à 32-34 °C vers 19 h dans les bureaux car une grande majorité de mes collègues sont adeptes des fenêtres ouvertes par grande chaleur "pour avoir de l'air" .

Pour ce qui est de la démarche de tes collègues de boulot pour essayer de se rafraichir, c'est la preuve que l'être humain est une mule.

Donc, tu penses que les maisons "légères" sont finalement de conception intelligente pour nos régions chaudes ?

Tu supportes bien la chaleur après avoir cuisiné par exemple, et que la fraicheur du soir n'est pas encore là ?
Messages : Env. 10000
De : Sud De Toulouse (31)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 3000 message La Linotte Climatique (38)
mgarrig a écrit:L'inertie , c'est un truc qui amortit les variations de température jour-nuit et pas les variations sur une semaine ( à part dans une grotte).
Tout à fait d'accord, cher collègue. En tout cas, tous les guides et articles sérieux recommandent une grande inertie dans les zones à forte amplitude de températures jour/nuit et les mesures faites sur mon batiment ne font que corroborer ces recommandations. Voir par exemple, ce document mais on en trouve d'autres.....

magrrig a écrit:C'est quoi le sujet ???

Je pensais personnellement que le sujet du post, c'etait
micky07 a écrit:dans mon cas je n'ai pas la possibilité de mettre de l'inertie dans les mur, alors je me demande si avec un puit provençal je vais pouvoir rester en dessous du seuil de confort dans la maison, je vais mettre une isolation GR32 de 120 sur les mur + BA13 et en toiture 30cm de ouate de cellulose + BA13, cela va t'il suffir ? ( les murs seront en agglo 3 alveoles )


Des éléments pour répondre aux interrogations de ce forumeur? Habiter dans son vide sanitaire ?

A+
Messages : Env. 3000
De : La Linotte Climatique (38)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 800 message Var
Juste pour information, un VS reste au frais pendant l'été car:
1/ Aucun apport solaire.
2/ Surface donnant sur l'exterieur tres petites
3/ Aucun apport interne
4/ En contact avec une grande surface de terre

Bref, une grotte.


Sinon il faut arreter de penser que 80 tonnes de beton vont resoudre tous les problemes. 80 tonnes, c'est 26 Kwh d'absorbtion par degré.
Un apport interne standard c'est environ 4.1w/m² soit pour une maison de 160m² un apport journalier de 15 Kwh. On charge deja de plus de 1/2 degré notre masse intertielle sans compter les
Une surventilation nocturne a 6 Vol/h d'une maison de 400m3 evacue 800W d'énergie par degré de différence ext/int. En climat chaud, dans une maison optimisée la temperature ext devient inferieure a la temperature interieure vers 22h avec un pic 5h du matin avec une difference de temperature d'environ 6°c. Si on lisse la difference de temperature int/ext sur une nuit durant la semaine la plus chaude de l'été dans une maison avec internie on peux baser sur une moyenne de 3.5°c d'ecart.
Donc en ventilant de 22h a 8h soit pendant 10h a 3.5°c d'écart ont evacue: 0.8*10*3.5 = 28 Kwh par nuit.
En gros on evacue la charge de seulement 1°c de l'inertie de la maison. Une fois que l'on enleve les apports internes, il ne faut pas que la maison absorbe plus de 11 Kwh de l'exterieur pour rester a temperature constante.


Sinon pour la question du Puit Canadien et de plancher rafraichissant il faut raisonner de la facon suivante:
Un PC debitant environ 400m3/h donne une puissance frigorifique maximale (lorsque l'ecart temp ext / temp puit est la plus importante) de 1.3 Kwh. Le rafraichissement de la maison est donc proportionnel cette puissance maximale fournie.
Messages : Env. 800
Dept : Var
Ancienneté : + de 13 ans
 
Membre utile Env. 9000 message Bresse- Saône & Loire (71) (71)
isaac tu deviens illisible

ce qu'explique Locaterre est simple et clair

Cette obsession de la fraicheur est ridicule.
La plupart des français, dont près de 50% ne le peuvent tout simplement pas, rêvent de se payer ne serait ce qu'une semaine dans le sud à se faire dorer la couenne et à suer dans un coin où on entend les cigales.

te rends tu compte que tu passes ton temps à raisonner sur du cas particulier ?
Citation: Cet été, lors d'un pic de chaleur en journée, j'ai noté une température intérieure de 27°

t'en es pas mort que je sache ?
Arrête un peu de noircir le tableau, les gens ne vivent pas dans des mobile home, comme on peut le voir aux USA, en plein cagnard avec 45°C ext...

Et il y a toujours plein de solutions pour rafraichir, autre qu'un puits canadien, ou des tonnes et des tonnes d'inertie.
Un rideau mouillé ou un drap mouillé devant tes fenêtres lorsque tu ventiles accroitrait largement la sensation de fraicheur par exemple
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 9000
De : Bresse- Saône & Loire (71) (71)
Ancienneté : + de 17 ans
 
Env. 800 message Var
fredoche a écrit:

Et il y a toujours plein de solutions pour rafraichir, autre qu'un puits canadien, ou des tonnes et des tonnes d'inertie.
Un rideau mouillé ou un drap mouillé devant tes fenêtres lorsque tu ventiles accroitrait largement la sensation de fraicheur par exemple


Ca dois certe marcher (quoi que le drap te diminue le flux d'air entrant) mais je met au défi de le faire tous les jours pendant tout l'été..
Sans compter les as a coté (en plus du temps a y consacrer tous les jours) comme l'eau qui s'ecoule du drap sur le sol etc etc.
Messages : Env. 800
Dept : Var
Ancienneté : + de 13 ans
 
Membre utile Env. 9000 message Bresse- Saône & Loire (71) (71)
C'est un exemple parmi tant d'autres. D'un autre coté faut savoir si t'as trop chaud ou pas...???

Tu parles de "tous les jours pendant tout l'été", mais en été tu passes pas 3 mois avec 35°C à l'ombre et 25°C la nuit.
A croire que cette notion de "canicule" est devenue obsessionnelle à tous.
Vous savez, dans certains coins du Morvan, la fraicheur est garantie été comme hiver, et vous paierez vos terrains environ 100 fois moins cher, vos artisans surement 2 à 3 fois moins.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 9000
De : Bresse- Saône & Loire (71) (71)
Ancienneté : + de 17 ans
 
Env. 800 message Var
fredoche a écrit:C'est un exemple parmi tant d'autres. D'un autre coté faut savoir si t'as trop chaud ou pas...???

Tu parles de "tous les jours pendant tout l'été", mais en été tu passes pas 3 mois avec 35°C à l'ombre et 25°C la nuit.
A croire que cette notion de "canicule" est devenue obsessionnelle à tous.
Vous savez, dans certains coins du Morvan, la fraicheur est garantie été comme hiver, et vous paierez vos terrains environ 100 fois moins cher, vos artisans surement 2 à 3 fois moins.


Non mais si tu es dans le Var en gros tu souffres de debut juillet (voir mi Juillet les années ou on a de la chance) jusqu'a environ debut Septembre voir mi septembre (les années ou a pas de chances). Certe fin Aout en general (pas l'été dernier) c'est un poil moins chaud mais vu que tout est surchauffé par les 2 mois précedents, a temperature exterieure egale on souffre plus que debut Juillet.
Messages : Env. 800
Dept : Var
Ancienneté : + de 13 ans
 
Membre utile Env. 9000 message Bresse- Saône & Loire (71) (71)
Tu fais quoi hpman83, t'es couvreur ? maçon ? soudeur ?

Souffrance, tu ne crois pas que le mot est exagéré non ? Comment se fait il qu'il y ait autant de gens assez abrutis pour aller s'installer dans le var à la recherche du soleil et des chaleurs justement ? Et encore plus à désirer y passer leurs vacances ?

Mon dieu que j'ai envie de vous plaindre
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 9000
De : Bresse- Saône & Loire (71) (71)
Ancienneté : + de 17 ans
 
Env. 800 message Var
fredoche a écrit:Tu fais quoi hpman83, t'es couvreur ? maçon ? soudeur ?

Souffrance, tu ne crois pas que le mot est exagéré non ? Comment se fait il qu'il y ait autant de gens assez abrutis pour aller s'installer dans le var à la recherche du soleil et des chaleurs justement ? Et encore plus à désirer y passer leurs vacances ?

Mon dieu que j'ai envie de vous plaindre


Non rien de tout cela, OK c'est pas de la torture mais ca reste pas agreable non plus. Encore moins pour ma femme qui vient de Vancouver et qui a plus l'habitude de passer des étés entre 20° et 24° que entre 29 et 35°c. Aprés je l'accorde la sensation de chaleur est subjective et certaines personnes se sentent bien quand moi j'ai trop chaud.

Maintenant je suis dans le Var car origniaire d'ici et question terrain, j'ai la chance d'etre sur un terrain familial donc je peux pas me plaindre de ce cote la. Sinon pour les touristes en vacances, j'avoue que je ne comprend pas non plus pourquoi venir en été alors que d'autres saisons sont nettement plus agreables ici (printemps ou debut d'automne, temps en general sympathique, moins chaud..). D'ailleurs, l'été, peso je pars vers des contrées plus fraiches et moins surpeuplées.
Messages : Env. 800
Dept : Var
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 10000 message Sud De Toulouse (31)
fredoche a écrit:Cette obsession de la fraicheur est ridicule.
La plupart des français, dont près de 50% ne le peuvent tout simplement pas, rêvent de se payer ne serait ce qu'une semaine dans le sud à se faire dorer la couenne et à suer dans un coin où on entend les cigales.

Mais enfin Fredoche, si c'était le besoin de vouloir une maison plus fraiche n'était pas réel, on ne verrait pas autant de personnes vouloir s'équiper de plancher rafraichissant, ou climatisation, la deuxième pour le neuf comme pour la rénovation...

C'est un fait.

Le débat est que l'inertie lourde (combinée à une ventilation nocturne) puisse en être le substitut ou pas.

fredoche a écrit:te rends tu compte que tu passes ton temps à raisonner sur du cas particulier ?

Justement, je n'en fais pas un. C'est un exemple...

En voici un autre : ma tante qui vient de terminer sa rénovation de veille maison en pierre : extension d'environ 12 m² pour agrandir la pièce de vie ouverte en béton cellulaire, avec récupération de 3 grandes baies vitrées simples vitrages : 2 à l'est et ouest, la 3ème de 3m50 plein sud, le tout sans volets ! Pas de ventilation nocturne, car ne comprennent pas le principe de l'inertie.

Et bien cet été, la maison n'était pas réellement inconfortable, bien que j'en sois moi-même grandement étonné.

Le coin nuit est resté frais malgré le doublage intérieur en Placo. De lourd, reste le plancher, l'épais mur de refend, et celui mitoyen avec le voisin, en pierres.

fredoche a écrit:
isaac a écrit:Cet été, lors d'un pic de chaleur en journée, j'ai noté une température intérieure de 27°

t'en es pas mort que je sache ?
Arrête un peu de noircir le tableau, les gens ne vivent pas dans des mobile home, comme on peut le voir aux USA, en plein cagnard avec 45°C ext...

Et il y a toujours plein de solutions pour rafraichir, autre qu'un puits canadien, ou des tonnes et des tonnes d'inertie.
Un rideau mouillé ou un drap mouillé devant tes fenêtres lorsque tu ventiles accroitrait largement la sensation de fraicheur par exemple

Mais les gens ne font pas ce genre de manifestions ! Ils supportent ou achètent des climatisations !!!

Moi je supporte la chaleur, aussi en voiture (non climatisée) alors si je noircis le tableau... Les gens sont moins tolérants, tu le sais pourtant.

hpman83 a écrit:Juste pour information, un VS reste au frais pendant l'été car:
1/ Aucun apport solaire.
2/ Surface donnant sur l'exterieur tres petites
3/ Aucun apport interne
4/ En contact avec une grande surface de terre

Bref, une grotte.

Je rebondis juste sur un détail : les vides sanitaires sont ventilés, et certains sont souvent découverts lors de contruction sur terrains pentus. Exemple de mon voisin (pas celui qui surchauffe, mais mon ami qui est sur un projet d'autoconstruction intérieure comme moi) : soubassement à l'air sur 80 cm pour la partie sud-est et 20 cm sur la partie sud-ouest (terrain non arboré). Quel régal de bosser dedans pour faire les raccordements. Je crois bien qu'il avait mis un thermomètre à l'intérieur.


hpman83 a écrit:Sinonil faut arreter de penser que 80 tonnes de beton vont resoudre tous lesproblemes. 80 tonnes, c'est 26 Kwh d'absorbtion par degré.
Un apportinterne standard c'est environ 4.1w/m² soit pour une maison de 160m² unapport journalier de 15 Kwh.

Ouais il vaut mieux éviter les lampes à incandescence.

hpman83 a écrit:Une surventilation nocturne a 6Vol/h d'une maison de 400m3 evacue 800W d'énergie par degré de différence ext/int. En climat chaud, dans une maison optimisée la temperature ext devient inferieure a la temperature interieure vers 22havec un pic 5h du matin avec une difference de temperature d'environ6°c. Si on lisse la difference de temperature int/ext sur une nuit durant la semaine la plus chaude de l'été dans une maison avec internie on peux baser sur une moyenne de 3.5°c d'ecart.
Donc en ventilant de 22h a 8h soit pendant 10h a 3.5°c d'écart ont evacue: 0.8*10*3.5 = 28 Kwh par nuit.
En gros on evacue la charge de seulement 1°c de l'inertie de la maison.Une fois que l'on enleve les apports internes, il ne faut pas que la maison absorbe plus de 11 Kwh de l'exterieur pour rester a temperature constante.

Que laisse passer une bonne isolation ? Sur un autre post avec Mgarrig, on parlait d'apports compris entre 150 et 500 W par des combles bien isolés, sans parler de déphasage. Combien chauffent 1 m² de vitrage non exposé au rayonnement direct, et avec albébo faible pour la terrasse devant (bois grisé ou pelouse. Je compte végétaliser ma façade ouest pour réduire sa température de surface de peut-être 10°.

hpman83 a écrit:Sinon pour la question du Puit Canadien et de plancher rafraichissant il faut raisonner de la facon suivante:
Un PC debitant environ 400m3/h donne une puissance frigorifique maximale (lorsque l'ecart temp ext / temp puit est la plus importante) de 1.3Kwh. Le rafraichissement de la maison est donc proportionnel cette puissance maximale fournie.

Soit 400 m3 avec un puits provençal ? Perso, je ne veux pas subir les nuisances sonores en rapport, et préfère la ventilation nocturne naturelle.

Tu penses qu'il est réellement bénéfique de faire fonctionner un puits canadien pendant les journées d'été, avec un air soufflant à 25°, comparé à une situation sans ventilation ?

Mieux vaut pas un plafond rafraichissant avec eau à 18° dans les tuyaux ?

Qu'as-tu prévu chez toi ?
Messages : Env. 10000
De : Sud De Toulouse (31)
Ancienneté : + de 13 ans
En cache depuis le vendredi 29 juillet 2022 à 12h32
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis pompe à chaleurArtisan
Devis pompe à chaleur
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Quel chauffage choisir ?
Quel chauffage choisir ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos installations chauffages
Photos installations chauffages
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
11 idées de poeles à bois
11 idées de poeles à bois
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

6
abonnés
surveillent ce sujet
Voir