Retour
Menu utilisateur
Menu

[35] Construction Maisons MTB dans le 35

Récit de construction de Sorelo - 19 messages - Affiché 1.292 fois

Présentation du projet :


Récit de construction de notre maison dans le 35 (Cesson-Sévigné) par le constructeur Maisons MTB (siège à Vitré)

Nous avons décidé de poster ici le récit de notre construction avec Maisons MTB, car on trouve assez peu de choses sur ce constructeur dans le 35, ce qui est étonnant pour une société qui annonce construire 120 maisons par an. Nous n’irons pas par 4 chemins, le chantier est en cours, mais nous commençons sérieusement à regretter d’avoir choisi ce constructeur et lire ici des avis et récits étayés aurait pu nous aider à l’époque du choix. Nous partageons donc ici notre expérience, et si celle-ci peut être utile à d’autres personnes, ce sera tant mieux !

Avertissement préalable : la conception, et la réalisation de la maison s’étalant sur les années 2020 à 2022, il faut garder à l’esprit que le contexte Covid puis le conflit Russe /Ukraine ont largement compliqué la tâche des acteurs du bâtiment. Mais il est évident que cela ne peut être une explication suffisante pour des dérives importantes, certains projets et chantiers ayant avancé (presque) normalement tout au long de cette période, quand d’autres (dont malheureusement le nôtre), non.


Pour le récit complet, voir les articles (sommaire ci-dessous) et ça commence ici : https://www.forumconstruire.com/recits/recit-39499.php#6110354

Notre conseil en synthèse : évitez ce constructeur, car si votre chantier se passe comme le nôtre, vous irez de désillusion en désillusion (planning, malfaçons, communication). Ne soyons pas naïfs, tous les constructeurs ont leurs casseroles, mais d'expérience, vous pouvez probablement trouver bien mieux que MTB ... N'hésitez pas à nous contacter en MP, nous sommes disponibles pour des échanges plus approfondis sur les pratiques de ce constructeur ...

Picto list Sommaire du récit :

Picto list Photos du récit :

Option de lecture :

Le récit de la construction :

Option de lecture :
Article

« Phases avant-projet, signature et dépôt de PC »

Préparation > Permis de construire Par Sorelo le 16/06/2022 à 11h41
Phase Avant-Contrat (avril à décembre 2020)

Sur la partie commerciale, avant signature du contrat, on peut dire que l’expérience était globalement positive (sinon nous n’aurions pas signé), avec quelques bémols. Le point qui a été clairement décisif pendant l’avant-projet est la réactivité et le professionnalisme du commercial. Sur cela, rien à dire,et pour avoir eu à faire à des concurrents, c’est loin d’être toujours le cas.Un très bon point qui nous a donc incités à approfondir l’avant-projet avec eux, jusqu’à la signature.
Pendant toute la phase avant-projet, les itérations sur le plan ont été nombreuses et ils ont toujours été réceptifs à nos demandes de tester plusieurs configurations (le contexte était compliqué), si bien qu’il y a eu près d’une dizaine d’avant-projets réalisés par leur bureau d’étude, avec pour la plupart des chiffrages associés. A ce niveau ils ont toujours été compréhensifs et de bonne volonté pour chercher avec nous le meilleur plan, cela leur a demandé beaucoup de temps et de souplesse, et d’engager des moyens, alors même qu’ils n’étaient pas sûr d’emporter le marché. C’est donc un aspect important qu’il faut souligner et saluer.

Sur le reste, c’est nettement moins positif … J’évoque des bémols dès la phase AVP. Les voici:
  • Lorsque que nous souhaitions modifier quelque chose sur notre AVP, même mineur, il ne fallait pas être trop pressé. On partait à chaque fois dans un cycle de plusieurs semaines : 1 à 3 semaines pour que le «bureau d’étude» redessine le plan (même s’il est très peu différent du précédent), et une fois qu'on était ok avec le plan, 1 à 2 semaines de plus pour avoir le chiffrage correspondant. Moralité, pour aboutir à notre «plan parfait», il nous a fallu 10 mois (certes pas aidés par les exigences de l'urbaniste du lotissement). Mais quoi qu'il en soit avec eux il vaut mieux limiter les itérations et bien viser du premier coup parce que les cycles dessin+chiffrage sont très longs.
  • Plus embêtant, quasiment chaque fois qu’ils nous ont communiqué un chiffrage il s’est avéré inexact relativement à ce que nous avions demandé à y inclure.Il y avait toujours un poste que nous pensions compté, mais dont nous avons découvert ensuite dans la notice qu’il ne l’était en fait pas. Donc vous comptez sur un chiffrage qui inclue un poste, … pour vous rendre compte qu’en fait tout n’y est pas et que c’est plus cher … On a eu le problème sur le lot carrelage, qui était annoncé compris mais en fait ne l’était pas, puis sur un balcon/terrasse chiffré comme non-accessible (contre toute logique), … j’en passe. Beaucoup de boulettes, suivies donc de mauvaises surprises a posteriori sur le vrai prix. Si vous travaillez avec eux, VIGILANCE donc sur la cohérence plan/proposition de prix/notice.
  • Lors des échanges avec le commercial, au sujet des délais de construction, on nous indique que notre chantier pourra, si nous sommes pressés, démarrer rapidement après l’obtention du PC/prêt/acte authentique terrain (sous 1 à 2mois), puisqu’il s’agit d’un nouveau lotissement où le risque de recours est quasiment nul (pas besoin donc d'attendre les 3 mois d'affichage du PC sur le terrain). On nous indique que sur le contrat ils mettront 2 mois pour le délai d’ouverture du chantier, et 15 mois pour la construction (« parce que leur garant l’exige »), mais que pour une maison comme la nôtre, en 10/12 mois de construction ce sera réglé. Nous les avons crus

Phase signature & dépôt de PC (décembre 2020 à juin 2021)


A la signature, le délai contractuel maximal d’ouverture de chantier après levée des conditions suspensives est finalement passé à 3 mois, sur le contrat rempli en séances (nous avons manqué de vigilance, dommage ...). Le délai de réalisation après ouverture est à 15 mois. Soit un délai total de 18 mois. Ca fait beaucoup pour une maison de 130m2, mais on a confiance en ce que nous a dit le commercial, ils feront mieux c’est sûr …Et je ne parle pas ici du délai de levée des conditions suspensives, qu'ils fixent à 12 mois (ce qui est totalement exagéré mais c'est malheureusement une pratique généralisée). Nous signons, tout le monde est content on va pouvoir avancer !

On passe donc au dépôt de PC … Cela a été assez laborieux d’obtenir le document final. Pas uniquement de leur fait (contexte d’urbanisme compliqué), néanmoins il y a eu quelques coquilles de leur part sur le document, il a fallu être vigilant et s'y reprendre à plusieurs fois. Ce qui a été franchement gênant,c’est qu’ils ont déposé un PC qui ne respectait pas le PLU au niveau des aménagements extérieurs. C’est certes nous qui avions fait cette proposition d’aménagement mais ils ont à notre sens failli à leur devoir de conseil (c’est eux les pros non ?), le respect du PLU étant un peu la base du dépôt de PC. Donc forcément PC retoqué par la mairie … Et derrière ils n’ont, comme en phase AVP, pas été spécialement rapides pour déposer une demande corrective. Résultat, plus d’un mois de perdu à cause de ça.

Le PC est finalement accordé en mai. Nous levons dans la foulée et aussi vite que possible les conditions suspensives qui nous incombent (prêt et acte authentique) et le leur notifions par courrier, courrier qui précise par ailleurs la date de fin de chantier théorique qui en découle (date de levée de la dernière condition suspensive à la main du MOA) + 18 mois. Ils nous retournent un courrier assez curieux expliquant que la date de fin de chantier dépend aussi de la levée des conditions suspensives leur incombant (obtention de la garantie de livraison et de l’assurance Dommage-Ouvrage), ce qui est bien entendu parfaitement inexact ! (et fort heureusement vu qu’ils se laissent 12 mois pour lever leurs propres conditions suspensives !!)

Bon, jusque là, rien de grave, personne n’est parfait, et nous restons confiants, juste quelques petites lumières orange qui commencent à s’allumer.
C'est après que ça commence à se compliquer vraiment …

La suite ici : https://www.forumconstruire.com/recits/recit-39499.php#6110356
Edité 1 fois, la dernière fois il y a +1 an.
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 20
Dept : Ille Et Vilaine
Ancienneté : + de 4 ans
Article

« MAP, ouverture de chantier et fondations/maçonnerie »

Gros oeuvre > Elévation des murs - étage Par Sorelo le 16/06/2022 à 11h43
La réunion de MAP (fin juin 2021)


Nous rencontrons le conducteur de travaux à la MAP. Nous évoquons les diverses questions techniques. Ils nous passent un avenant «compteur électrique de chantier» (tout à fait discutable … mais bon on ne va se fâcher pour ça dès la MAP, on le signera cet avenant). Ils nous glissent au passage qu’ils sont un peu inquiets du fait que nous soyons adhérents à l’AAMOI (ah tiens, et pourquoi donc ?). Et cherchent à récupérer le formulaire de déclaration d'ouverture de chantier signé non daté, afin d'aller le déposer eux-même : nous refusons, ça frotte un peu mais ça ne va pas plus loin.

Et puis vient le sujet qui fâche, le calendrier.

«Est-ce que vous avez un calendrier estimatif pour qu’on ait une petite idée de ce qui va se passer les prochains mois ?» Et bien non. Chez MTB, on ne fait visiblement pas de planning et quoi qu’il en soit, on ne vous le communique surtout pas !

«Ah, mais alors, quand pourrez-vous commencer les travaux?» «Et bien pas avant septembre, parce que vous comprenez, les maçons ils prennent tous leurs 6 semaines de vacances d'affilée, en juillet et août.» Ah mince, bon ok, pourquoi pas …mais entre maintenant et début septembre il y a une dizaine de semaines, pas 6. Et ce PC, on l’a tellement attendu qu’on espérait, comme évoqué par le commercial, que vous seriez dans les starting-blocks. Non ? Bon, tant pis, on peut les comprendre. Ils ont 3 mois contractuellement pour ouvrir le chantier. On ne peut donc que prendre acte (dommage que les 2 mois de délai pour ouvrir le chantier indiqué par mail par le commercial se soient transformés en 3 mois le jour de la signature du contrat, sinon il aurait bien fallu commencer en juillet ou août …).

L’ouverture du chantier et les fondations (septembre 2021)

Les 3 mois, ils les prendront intégralement. Le chantier sera ouvert à la mi septembre. Soit juste avant l’expiration du délai de 3 mois contractuel. Hum …

Le démarrage est lui aussi un peu curieux. Déjà, contrairement à ce que nous avions compris à la MAP, ils ne nous ont pas prévenus, c’est en passant fortuitement un soir sur notre terrain que nous avons vu que l’implantation géomètre avait été réalisée et que la pelle du terrassier était prête à passer à l’action. Le terrassement commence, et le terrassier découvre «que le bon sol est un peu plus profond que prévu » et qu’il va falloir creuser un peu plus par endroits (inutile de préciser que MTB ne réalise pas d'étude de sol à sa charge, c'est le terrassier qui improvise).


Etant bien au courant de la nature du sol par le vendeur du terrain (remblais), nous savions que l'ancrage se ferait autour d'1m50/1m80 et avions prévu avec MTB un vide sanitaire d’1m50 sur toute la surface de la maison. Comme cela sera selon le terrassier un peu insuffisant par endroits, le CDT nous indique qu'il faudra payer de l'évacuation de terre en surcoût directement au terrassier, puis choisit de susbstituer des fondations (tranchées) profondes en gros béton surmontées de semelles classiques en béton armé et d'un soubassement vide sanitaire classique (3 rangs de parpaings au lieu des 7 minimum prévus)


24/09/2021 : Les fondations sont coulées. Le premier appel de fond arrivera un peu plus tard (début octobre), assorti du formulaire de déclaration d’ouverture de chantier qu’ils nous demandent de déposer. Bizarrement, la date qu'ils ont mise n’est pas correcte (elle est postérieure au début réel des travaux). Nous avions déjà déposé la DOC avec la bonne date donc nous leur signalons. Fin de l’épisode « Ouverture de chantier et fondations ».

La maçonnerie : soubassement vide sanitaire, élévation RDC et Etage (septembre 2021 à février 2022)

Un peu de temps passe après le 24/09. Les pluies arrivent, le chantier est une piscine, les fondations sont sous plusieurs dizaines de cm d'eau. Le soubassement (3 rangs) et la dalle RDC sont réalisés entre le 10 et le 12/10.

C'est à partir de là que notre patience a commencé à être très sérieusement sollicitée.

Après le 12/10, les semaines passent (normal, on sait bien que la dalle RDC doit sécher un certain temps ...), et puis les mois (presque 2 en fait). Aucune communication du CDT. Comme nous n’avons pas de planning, comment savoir si c’est « normal » ? Les chantiers voisins, notre seul point de repère, nous semblent enchainer plus rapidement.

Le 6 décembre, nous envoyons un mail pour demander quelles sont les prochaines échéances (soit tout de même presque 2 mois après la fin de l’étape précédente, pas une paille quand on attend que sa maison prenne forme !!). Il nous faut encore attendre le 8/12 pour avoir droit à une réponse : ah oui on vous avait pas dit, c’est un problème de coffres de menuiserie qui sont en retard mais tiens, en fait ils viennent juste d'arriver, la maçonnerie reprendra donc la semaine prochaine. Effectivement cela a été le cas. Le RDC est élevé à la mi-décembre (manquent tout de même les poteaux !). Encore 15 jours d'attente puis la pose des coffres de volets roulants au RDC, et la fin de l'élévation RDC.

Et puis de nouveau plus rien, bien que le CDT nous ait pourtant annoncé un plancher étage coulé à Noël puis une élévation étage début janvier, avec un joli "vous voyez madame ça va vite quand on s'y met c'est pas la peine de vous inquiéter" à la clé - genre comme si se poser des questions après 2 mois entre la dalle et la maçonnerie RDC, sans aucune nouvelle, n'était pas vraiment légitime. Tous les autres chantiers alentours vont bien plus vite que nous.

La maçonnerie reprendra enfin la 2è semaine de janvier, par les poteaux (comme s'ils n'avaient pas pu les couler avant, en même temps qu'ils montaient le RDC ...), puis le plancher étage. Et puis de nouveau, plus rien.

Comme le CDT lui-même nous avait annoncé une fin de maçonnerie début janvier, et qu'est arrivé le mois de février avec seulement le RDC de monté, sans aucune nouvelle, nous leur envoyons un mail le 01/02. Là aussi il faut attendre le 4 février pour avoir droit à une réponse et un peu de visibilité planning, à notre demande. "Ne vous inquiétez pas la maçonnerie va reprendre, puis vous aurez la charpente sous 3 semaines, puis la couverture sous 3-4 semaines après la charpente, puis les menuiseries 2è semaine de mai." Nous leur signalons gentiment que nous commençons à être un peu deçus du déroulement du chantier, en particulier au niveau de la communication. Pas de réponse ;)

La maçonnerie reprend effectivement peu de temps après et se termine donc finalement la première semaine de février. Second appel de fonds quelques jours plus tard (les appels de fonds, eux, sont toujours plutôt bien à l'heure )

Petite précision : aucune visite de chantier n'est proposée par le CDT au moment de l'appel de de fonds, pas plus à ce stade qu'au précédent (ça aurait peut-être mérité ... mais bon, là encore se dit qu'on va pas embêter le CDT avec ça, après tout on peut y passer quand on veut sur le chantier tant que la maison n'est pas fermée donc on va s'en contenter pour le moment).

La suite ici : https://www.forumconstruire.com/recits/recit-39499.php#6110359
Edité 1 fois, la dernière fois il y a +1 an.
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 20
Dept : Ille Et Vilaine
Ancienneté : + de 4 ans
Article

« Phase charpente/couverture et EXPERTISE »

Gros oeuvre > Charpente - couverture Par Sorelo le 16/06/2022 à 11h45
Phase charpente/couverture (25 février 2022 à fin mai 2022)

La charpente arrive relativement rapidement après la fin de la maçonnerie. Elle est posée dans les 3 derniers jours de février.

Puis les semaines s'enchainent de nouveau, mars, puis vient avril sans aucun mouvement sur le chantier. On voit toujours les voisins qui avancent pendant ce temps là, on se pose des questions mais on n'a pas envie d'être sur leur dos, donc on patiente, on laisse venir.


Le 7 avril, le CDT nous appelle enfin pour nous expliquer qu'ils ont un problème pour se fournir en ardoises naturelles, qu'il y aurait des délais de 2 mois (oui mais notre charpente justement elle a été posée il y a 2 mois ... mais bon ;)) et des livraisons de mauvaise qualité. Il évoque une alternative basée sur des ardoises synthétiques (interdites par le cahier des charges du lotissement, il faudrait demander l'accord de l'urbaniste) et nous dit qu'il va voir ce qui est faisable et nous tient au courant. Nous restons compréhensifs et repartons en mode "attente".


De nouveau 3 semaines passent, silence radio. Tous les autres chantiers alentour continuent eux d'avancer normalement (y compris les toits en ardoises). MTB et ses sous-traitants semblent bien être les seuls à ne pas pouvoir se fournir (ou alors à n'avoir pas su anticiper correctement).

Le 27/04, nous décidons d'appeler le CDT pour voir où nous en sommes. Nous découvrons que nous en sommes au même point que le 07/04, aucune action n'ayant été initiée de leur part. Le CDT tourne en boucle sur son problème d'approvisionnement en ardoises, refuse de parler date de reprise du chantier... Il ne semble même pas conscient que la charpente est posée et au vent depuis plus de 2 mois (il évoque la pose d'une protection au bout de 15 jours ... mais ça fait 2 mois Monsieur !! Ah bon ??). Résultat des courses, la conversation est stérile, et même à la limite du manque de respect pour le client. Nous cherchons à joindre le commercial avec qui nous avions eu de bonnes relations, en vain. Il ne nous rappellera pas.

Les jours passent, Mai arrive, et toujours RIEN. Rien sur le chantier, ni ardoises ni protection de la charpente. Cela fait plus de 2 mois maintenant que la charpente est soumise aux intempéries (pluies et gel d'avril en particulier). Aucune communication de leur part. Aucune date de reprise connue. Nous sommes "dans le noir".

Il nous semble clair désormais que pour MTB, une fois la signature obtenue, le client n'ait plus que le droit de payer ... et d'attendre.

Las, nous contactons un expert afin de nous faire accompagner. Le sujet de la charpente nous soucie, mais nous avons aussi de sérieux doutes sur ce qui a été réalisé jusqu'ici, la confiance en le constructeur étant bien entamée. Nous sollicitons une visite de chantier auprès de MTB, en présence de l'expert. Miracle, la réponse ne se fait pas attendre (pour une fois) : ils ont trouvé des ardoises (!) et ils acceptent la visite de chantier, planifiée le 20/5.

Dans l'intervalle, la couverture est posée ...

La visite a lieu en présence de l'expert. MTB est de bonne composition, ils coopèrent. L'expert relève comme nous le craignons un certain nombre de non conformités plus ou moins graves au niveau de la maçonnerie (absence de chaînages, de raidisseurs, ....). MTB nous informe que le charpentier leur a indiqué que la charpente était prévue pour tenir 4 mois si exposée à l'extérieur et non-couverte. Soit, nous leur demandons donc de produire une attestation. [EDIT du 24/08/22 : à ce jour, soit plus de 3 mois après la demande, nous attendons toujours l'attestation de conformité de la charpente]

Nous remontons à MTB le rapport de l'expert, qui s'engage à opérer les reprises nécessaires. Effectivement, dans les jours qui suivent, nous observons des mouvements sur le chantier, qui correspondent visiblement à la correction d'une partie des défauts relevés.

La suite ici : https://www.forumconstruire.com/recits/recit-39499.php#6135377
Edité 1 fois, la dernière fois il y a +1 an.
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 20
Dept : Ille Et Vilaine
Ancienneté : + de 4 ans
Article

« Phases menuiseries + ravalement »

Second oeuvre > Menuiserie Par Sorelo le 24/08/2022 à 15h44
Phase menuiseries + ravalement (juin 2022) : + "l'affaire" des seuils de fenêtres

Dans le foulée de la visite de l'expert, plusieurs étapes s'enchaînent (alleluia !) :
 - Les seuils de menuiseries sont réalisés (bizarre néanmoins qu'ils ne l'aient pas été avant, et pour cause, voir ci-après ...).
 -Les menuiseries sont posées le 10 juin.
- Le ravalement est réalisé la semaine du 20 juin

Pas grand chose à dire sur les menuiseries et le ravalement, mais en revanche les seuils de fenêtre sont une vraie catastrophe : ils sont presque tous en 2 parties alors qu'aucune justification technique ne peut l'expliquer. Pire encore, le joint qui réunit les 2 parties est de toute évidence très mal réalisé. Nous demandons des explications au CDT. Est-ce que celui-ci passe sur le chantier de temps en temps ?? La question se pose ...  La réponse se fait attendre. MTB reprend donc ses bonnes vieilles habitudes d'avant passage de l'expert : 0 suivi, 0 information, 0 réponse aux sollicitations ... et du boulot d'amateur sur le chantier (avec quels genre d'artisans travaillent-ils pour réussir à enchaîner ainsi les erreurs, non-façons, malfaçons ... ??)

Après plusieurs relances à notre demande d'explications restée lettre morte (comme d'habitude), nous demandons une nouvelle visite du chantier - conditionnant le paiement de l'ADF 60% - pour évoquer la question des seuils et les reprises prévues/réalisées suite à l'expertise. MTB est ok et réactif pour la visite (un bon point !), celle-ci a lieu le 22 juin 2022. Le CDT nous explique que lui aussi attend l'attestation de conformité de la charpente et qu'il relance sans succès, il nous montre les reprises qui ont déjà été réalisées suite à l'expertise... soit, OK.

Nous évoquons aussi de vive voix avec le CDT la problématique des seuils :
 - il nous explique la raison à notre sens irrecevable : "parce qu'ils sont trop lourds pour être montés à l'échelle d'une seule pièce par le maçon" ... mais pourquoi ne pas les avoir livrés avant de monter la charpente, comme sur TOUS les autres chantiers ??? c'est pas faute d'avoir eu le temps pourtant vue la lenteur de notre chantier ...
- il nous glisse qu'il a bien conscience de ça mais que ce n'est "que" cosmétique et qu'on ne pourra pas émettre de réserve sur le sujet  , et aussi qu'il a déjà fait reprendre les non-conformités techniques et qu'on ne peut pas les changer car ça obligerait à déposer les menuiseries ...
- après discussion il évoque la solution d'habiller les seuils avec de l'aluminium afin de masquer les défauts ... pourquoi pas, et ce point sera à suivre de près ...

La suite ici : https://www.forumconstruire.com/recits/recitpost-6135385.php#6135385
Edité 1 fois, la dernière fois il y a +1 an.
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 20
Dept : Ille Et Vilaine
Ancienneté : + de 4 ans
Article

« Phase électricité + isolation + cloisons »

Second oeuvre > Isolation Par Sorelo le 24/08/2022 à 16h30
Phase électricité + isolation (juillet 2022 à début octobre 2022)

Le chantier continue d'avancer au pas pendant l'été :
- pose de la pieuvre électricité réalisée
- pose de l'isolant et des rails de cloison : sur ce point, la pose nous semble peu académique au niveau des plans inclinés (déplafonné) : nous interrogeons l'expert, qui confirme quelques irrégularités.

Mi-septembre: nous réalisons une visite de chantier à notre demande et en présence de l'expert qui demande des reprises (urgentes) sur l'enduit qui s'effrite au niveau des raccords toiture et des reprises de l'isolant (qui ne seront malheureusement pas vérifiable puisque le placage aura lieu dans la foulée)

Fin septembre 2022 : nous découvrons que le terrassier est passé mettre le terrain en état. Malheureusement nous déplorons un résultat peu satisfaisant : présence de nombreux déchets dont certains "renfloués", absence de bandes de propretés le long des murs (terre appuyées directement contre l'enduit), aucune trace de terre végétale sur les parties qui seront engazonnées (terre qui n'avait de toutes façons pas été conservée lors du terrassement initiale, contrairement à ce que la notice indiquait), nivellement final du PC pas bien respecté (il manque une peu de terre alors que nous avons payé pour son évacuation...), pas de remblai d'une des fouilles situées chez le voisin (nous sommes en mitoyenneté) à qui il manque donc de la terre, accès chantier (espace qui a servi de dépotoir aux artisans) en concassé pas bien remis au propre (ce sont des gros blocs mélangé avec des la terre et pas du concassé que nous retrouvons aux emplacements parking, peu adapté donc à garer des véhicules). Nous sollicitons le CDT sur ces sujets et obtenons des réponses évasives.

Le 7 octobre 2022 nous recevons l'ADF 75% (MTB n'est jamais en retard sur ce point).

Globalement sur la période pas d'amélioration dans la communication : aucune information spontanée de la part du CDT (il faut le solliciter et souvent le relancer pour obtenir des informations), toujours pas vu l'ombre d'un planning depuis le démarrage du chantier ...

La suite ici : https://www.forumconstruire.com/recits/recitpost-6187638.php#6187638
Edité 1 fois, la dernière fois il y a +1 an.
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 20
Dept : Ille Et Vilaine
Ancienneté : + de 4 ans
Article

« Phase plomberie - carrelage »

Second oeuvre > Plomberie Par Sorelo le 18/12/2022 à 16h08
Phase plomberie - carrelage : octobre à fin décembre 2022

Mi-octobre arrive. Nous rencontrons l'entreprise de plomberie afin de choisir nos futurs équipements et finition,  à peine quelques jours après, soudainement le CDT commence à s'agiter.  Il nous appelle pour nous dire qu'il change de plombier car celui-ci ne serait pas diligent selon lui et ne répondrait pas à ses mails. Son objectif étant de gagner tout au plus quelques jours sur le planning ... quand-même un peu glonflé, quand on sait que le chantier avance au ralenti de puis le début et que le CDT nous a quelques fois nargués en sous-entendant qu'il avait tout son temps.

Ayant eu un bon contact avec le plombier, nous reprenons contact avec lui et il s'avère qu'au final il y a un gros passif entre les différents acteurs. Ne souhaitant pas être otage de ce conflit, ayant déjà choisi nos finitions, nous insistons pour garder le même plombier (si 2 plombiers interviennent sur le chantier, le risque est grand qu'ils se renvoient la faute en cas de problème). Celui-ci nous rassure sur sa bonne volonté pour faire au mieux sur le planning. Nous obtenons gain de cause.

Là un petit miracle se produit  , le 20 octobre, nous découvrons notre premier PLANNING (enfin si on peut appeler ça un planning, on n'est pas non plus dans le grand art), par voie détournée (en copie d'un mail où le CDT fait circuler ce planning au plombier). Planning au chausse-pied pour finir dans les temps (c'est à dire juste avant Noël, pour éviter les pénalités de retard).

Ce planning parait intenable : d'une, il faudrait que les interventions s'enchaînent au jour près et sans encombre, de deux, nous ne voyons pas comment ils pourraient réaliser en moins de 2 mois ce qu'ils n'ont jamais été capables de faire pendant les 12 mois précédents : enchaîner les interventions, sans boulettes et sans temps morts, et avec un vrai pilotage de chantier.  Qui plus avec une cible planning en pleine période de vacances et de fêtes de fin d'année.

Le "sprint" final commence donc ... entre fin octobre et début novembre, s'enchaînent le coulage de la chape de ravoirage, puis l'installation du plancher chauffant par le plombier, puis enfin la chape fluide. OK, on est dans les clous.

Et puis patatras, évidemment, ça repart en biais. Une chape fluide est censé sécher 2 à 3 semaines, puis une mise en chauffe doit être conduite par le plombier, dans des conditions strictes, en plusieurs étapes s'étalant sur minimum une dizaine de jours. En gros, il doit se passer au minimum 4 semaines entre le coulage de la chape fluide et le début de la pose du carrelage, ce qui est bien ce qui est prévu au planning du CDT. Mais les jours, puis les semaines passent, et nous constatons que rien ne bouge. Et en particulier, que le compteur de chantier qui devait être installé pour 12 mois afin de fournir l'électricité, et pour lequel nous avons signé et payé un avenant, n'est toujours pas installé. Dans ces conditions, comment comptent-ils mettre en chauffe le plancher ? Mystère ...

Fin novembre, sans mouvement sur le chantier et sans nouvelles, nous joignons le plombier qui nous confirme n'avoir pas commencé la mise en chauffe, faute de d'énergie à la maison. Craignant que la pose du carrelage ait lieu conformément au planning, et donc en faisant fi de cette étape indispensable (sans quoi le carrelage finit par se fissurer au bout de quelques mois ou années), nous interpellons le CDT. Celui-ci nous répond qu'il comptait sur l'alimentation de l'électricité de notre domicile !! Sans évidemment s'en être inquiété ni nous en avoir informés auparavant, sachant que cette démarche d'alimentation en électricité se fait sous notre propre responsabilité, une fois le consuel obtenu -donc après les finitions d'électricité- et n'étant habituellement pas un pré-requis aux travaux de plomberie.

Quelques tentatives un peu grotesques (et vaines) du CDT d'obtenir un raccordement "en urgence" plus tard il faut se rendre à l'évidence : le planning doit être déclée et la maison ne sera pas livrée en 2022. Le 15/12 Enedis vient poser le compteur et la maison est alimentée en électricité.

A Noël, nous attendons donc que la mise en chauffe démarre (est-ce que le CDT s'en occupe, rien n'est moins sûr ???). Et nous n'avons plus de date de livraison. Les interventions planifiées en janvier après la réception (pose de la cuisine, peintures et revêtements de sols) vont devoir être décalées, mais à quand ??

Vient donc le temps des pénalités de retard ... Ce qui va sans doute être encore toute un poème ...

Et la suite est ici : https://www.forumconstruire.com/recits/recitpost-6233586.php#6233586
Edité 2 fois, la dernière fois il y a +1 an.
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 20
Dept : Ille Et Vilaine
Ancienneté : + de 4 ans
 
Bloggeur Env. 70 message Ille Et Vilaine
Bonsoir,
Nous venons de découvrir votre récit et nous comprenons votre frustration. Nous vivons exactement la même situation que vous et dire que nous avons hésité entre notre constructeur actuel et MTB de Vitré. On a les mêmes protagonistes et on est aussi passé par la case expert. La seule différence est que le responsable de l'agence n'a vraiment pas digéré le fait que l on ne se laisse pas faire et fait trainer au maximum le chantier. Bon courage pour la suite et ne lâcher rien.
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 70
Dept : Ille Et Vilaine
Ancienneté : + de 10 ans
 
Membre utile Env. 90 message Ille Et Vilaine
Bonjour,
J'ai moi aussi fait construire par le même constructeur en 2019 j'en retiens un peu près les mêmes commentaires que vous.
Un bon service commercial. Malheureusement plus on avance dans le chantier et plus ça se complique. Pour ma part je n'avais pas été informé du premier jour de travaux. Comme ça on vous évacue de la terre ensuite et l'excédent qui n'a pas été pris on essaie de vous le compter en supplément.
Le problème du planning était le même car il n'y en a pas. Ce qui a créé de certains non sens à la fin du chantier. Le niveau des artisans est totalement hétérogène.
Comme par exemple le ravaleur qui vous explique que pour avoir une meilleure qualité de finition il aurait fallu du personnel supplémentaire mais que sur des chantiers de constructeur il ne le fais pas....OK et cela devant le représentant et le chef des travaux.
Si globalement beaucoup de corps de métier se sont bien passées certains étaient totalement catastrophique les bandes de placo ni fait ni à faire,le ravalement obligé de faire reprendre par un autre artisan à nos frais. Les surplus de garde-corps pour un modèle étant au même prix en catalogue chez les concurrents avec plus de 500 € de différence en passant par eux, et le plombier la attention c'était du lourd ...
Mais le plus compliqué commence après les travaux car malgré des erreurs qui paraissent énorme il aura fallu 2 ans pour qu'un autre professionnel viennent les réparer.
Quand la maison fut terminée globalement j'étais plutôt satisfait de la construction.Mais le SAV et le choix de certains professionnels sont en tout état de cause indigne d'une société qui prend ces clients au sérieux.
Jusqu'a ce que il daigne s'occuper de mes problèmes la communication et l'opacité du déroulement du chantier m'on souvent fait penser que payer pendant 20 ans et n'avoir aucune explication était un choix hasardeux.
Mais après beaucoup d'insistance et trop d'énergie dépensé la maison est sympa et agréable à vivre deux ans après sa livraison.
mon récit de construction: https://ofildelarance.forumconstruire.com/ depuis 11/2023
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 90
Dept : Ille Et Vilaine
Ancienneté : + de 6 ans
 
Sorelo Picto info Auteur du sujet
Bloggeur Env. 20 message Ille Et Vilaine
bisabreitz a écrit:Bonsoir,
Nous venons de découvrir votre récit et nous comprenons votre frustration. Nous vivons exactement la même situation que vous et dire que nous avons hésité entre notre constructeur actuel et MTB de Vitré. On a les mêmes protagonistes et on est aussi passé par la case expert. La seule différence est que le responsable de l'agence n'a vraiment pas digéré le fait que l on ne se laisse pas faire et fait trainer au maximum le chantier. Bon courage pour la suite et ne lâcher rien.

Bonjour bisabreitz,
Je viens juste de voir votre message ... J'ai parcouru rapidement votre récit mais je vais le regarder plus en détail par la suite. Cela dit je ne suis pas sûre d'avoir compris  : apparemment vous avez hésité avec MTB, mais vous ne dites pas qui est votre constructeur, je ne pense pas qu'il y ait un quelconque problème à le révéler publiquement sur ce forum dès lors que vous ne faites que relater des faits. Au contraire, cela pourrait permettre à d'autres personnes dans le même cas que vous ou en train d'hésiter à signer avec votre constructeur, d'avoir des informations. Si nous avions pu lire un récit comme le nôtre avant d'avoir signé avec MTB, nous aurions évité de faire ce qui, à posteriori, commence à ressembler à un très mauvais choix.
J'ai cru lire que vous étiez à l'AAMOI, bonne initiative. Ne vous laissez pas faire. Avec une vigilance constante et de la rigueur, il est possible d'éviter, la plupart du temps, que les choses tournent vraiment au vinaigre.
Courage !
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 20
Dept : Ille Et Vilaine
Ancienneté : + de 4 ans
 
Sorelo Picto info Auteur du sujet
Bloggeur Env. 20 message Ille Et Vilaine
Yauhan a écrit:Bonjour,
J'ai moi aussi fait construire par le même constructeur en 2019 j'en retiens un peu près les mêmes commentaires que vous.
Un bon service commercial. Malheureusement plus on avance dans le chantier et plus ça se complique. Pour ma part je n'avais pas été informé du premier jour de travaux. Comme ça on vous évacue de la terre ensuite et l'excédent qui n'a pas été pris on essaie de vous le compter en supplément.
Le problème du planning était le même car il n'y en a pas. Ce qui a créé de certains non sens à la fin du chantier. Le niveau des artisans est totalement hétérogène.
Comme par exemple le ravaleur qui vous explique que pour avoir une meilleure qualité de finition il aurait fallu du personnel supplémentaire mais que sur des chantiers de constructeur il ne le fais pas....OK et cela devant le représentant et le chef des travaux.
Si globalement beaucoup de corps de métier se sont bien passées certains étaient totalement catastrophique les bandes de placo ni fait ni à faire,le ravalement obligé de faire reprendre par un autre artisan à nos frais. Les surplus de garde-corps pour un modèle étant au même prix en catalogue chez les concurrents avec plus de 500 € de différence en passant par eux, et le plombier la attention c'était du lourd ...
Mais le plus compliqué commence après les travaux car malgré des erreurs qui paraissent énorme il aura fallu 2 ans pour qu'un autre professionnel viennent les réparer.
Quand la maison fut terminée globalement j'étais plutôt satisfait de la construction.Mais le SAV et le choix de certains professionnels sont en tout état de cause indigne d'une société qui prend ces clients au sérieux.
Jusqu'a ce que il daigne s'occuper de mes problèmes la communication et l'opacité du déroulement du chantier m'on souvent fait penser que payer pendant 20 ans et n'avoir aucune explication était un choix hasardeux.
Mais après beaucoup d'insistance et trop d'énergie dépensé la maison est sympa et agréable à vivre deux ans après sa livraison.

Bonjour Yauhan,
Merci pour votre message, que je viens de découvrir également.
Effectivement on semble avoir eu les mêmes. Aujourd'hui MTB essaie vaguement de se cacher derrière les problématiques Covid, inflation et conflit Russe, mais votre projet remonte à avant tout cela, et visiblement ce n'était pas mieux. Cela dit, depuis quelques mois on voit enfin fleurir sur internet (avis google en particulier) des avis de clients mécontents, ce qui n'était pas le cas jusqu'à récemment. Soit MTB ne maîtrise plus sa com (nous avons entendu dire qu'ils avaient essayé à un client de faire retirer son avis), soit ils sont de plus en plus mauvais. Quoi qu'il en soit, nous essayons de tenir la barre, mais malgré cela, nous nous attendons en effet au pire en cas de problème SAV. Ils s'en défendent (ils ont poussé des cris d'orfraie lorsque nous leur avons dit que nous étions à l'AAMOI), mais ils n'échappent pas aux pratiques bien connues des constructeurs peu scrupuleux, leur discours commercial est bien rôdé, et c'est un bras de fer de tous les instants pour ne pas se faire rouler dans la farine. Malheureusement à ce jour nous n'avons que peu de choses à mettre à leur crédit. Espérons qu'une fois installés, cela finira par devenir un mauvais souvenir ...
bonne journée à vous
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 20
Dept : Ille Et Vilaine
Ancienneté : + de 4 ans
Article

« Phase plomberie - carrelage (mode escargot) »

Second oeuvre > Plomberie Par Sorelo le 02/04/2023 à 15h44
Phase plomberie - carrelage (rebelote) : janvier à  début avril 2023

Comme toujours avec MTB, les quelques éléments de visibilité donnés par le CDT s'avéreront finalement complètement à côté de la plaque. Personne ne viendra finalement à la maison la deuxième quinzaine de décembre (c'était bien la peine de s'agiter sur le raccordement élec). Les jours de pénalités se mettent donc à défiler, sans que MTB ne se manifeste auprès de nous ni ne montre une volonté de terminer au plus vite le chantier. Inquiétant.

Le plombier daignera démarrer la mise en chauffe au retour des fêtes (sans qu'on soit prévenus par le CDT). Et de nouveau 3 semaines d'attente sans que rien ne se passe  : il reste pourtant des choses à faire sur la maison qui ne sont pas dépendantes de la mise en chauffe (bardage bois, reprises sur enduits, remblai de la fouille à reprendre sur un pignon, carrelage et plomberie à l'étage, corrections de pbs sur les menuiseries ...). Mais il faut croire que pour MTB, 1 seule chose à la fois c'est déjà beaucoup !

Le 25 janvier nous leur envoyons un premier courrier recommandé, copie au garant, afin de les mettre en demeure de terminer le chantier au plus vite, comme le préconise l'aamoi en cas de retard supérieur à 30 jours. Ce courrier n'aura jamais de réponse de leur part.

Mais, sans lien de cause à effet vu le timing, le carreleur vient fin janvier, en quelques jours le carrelage est posé. Manquent néanmoins les plinthes car elles sont en bois et c'est une autre personne de la société de carrelage qui doit venir les poser. L'escalier est posé dans la foulée. On est début février et "Ouf" se dit-on, "on tient le bon bout cette fois".

Que nenni ... De nouveau les semaines passent sans aucune nouvelle de MTB ni personne sur le chantier. Alors que nous étions quand-même censés réceptionner à la mi-décembre selon le dernier planning du CDT !! Le CDT finit par nous contacter la bouche en coeur fin février, pour programmer une "pré-pré-réception" (oui oui !!).

Cette visite a lieu le 1er mars, et nous découvrons malheureusement que le placo à l'étage est entièrement moisi (mais bien sûr "ce n'est rien ça part au ponçage"), entre autres anomalies plus ou moins gênantes (globalement étage dans un état déplorable, tout est très sale, les menuiseries sont portent de nombreuses traces d'impacts ...). De nombreux désordres subsistent : enduit fissurés à de nombreux endroits, volet de toit manquant, problème de remblai chez le voisin, toujours pas d'attestation concernant la charpente exposées aux intempéries plus de 3 mois, problèmes d'appuis de fenêtres partiellement régularisés, absence de bardage bois (que le CDT a le culot de nous justifier par le fait que le red cedar est devenu trop cher et/ou en rupture- même si ça fait plus de 2 ans qu'ils sont au courant qu'ils vont devoir nous en mettre !!)

A l'issue de cet première pré-réception le cdt nous fixe un rendez-vous de "pré-réception" pour le 17 mars, arguant qu'une fois la pré-réception planifiée les artisans viendraient vite finir le boulot et qu'on pourrait réceptionner dans la foulée.

Sauf qu'entre le 1er et le 15 mars il ne se passe rien du TOUT sur le chantier. Ne voyant pas l'intérêt de refaire une visite "pour rien", nous décidons donc d'annuler le RdV du 17, qui devait se faire en présence de l'expert, que nous avons donc aussi décommandé. Pas de réaction à cette annulation du Cdt, qui de nouveau devait nous rappeler pour faire le point mais ne se manifestera plus pendant un certain temps.

Un certain temps pendant lequel :
- nous envoyons un second recommandé de mise en demeure de terminer les travaux (90 jours de retard à cette date), copie au garant, qui n'aura pas non plus de réponse.
- nous avons dû repousser pour la n-ième fois cuisiniste, peintre et pose du parquet.
- rien ne se passe sur le chantier

Ne voyant rien bouger, nous envoyons à MTB, le 22 mars, un recommandé dont nous savons qu'il fera monter la pression : nous leur demandons, comme la loi nous y autorise et le leur impose, de nous transmettre sous huitaine tous les contrats de sous-traitance. Nous savons que les constructeurs détestent cela, mais c'est notre droit et la confiance étant définitivement rompue, il est dans notre intérêt de savoir avec qui et quoi MTB a contractualisé, histoire de voir si ce qui nous a été vendu dans la notice est bien ce qui a été demandé aux artisans (à ce niveau de respect du client, on peut douter de tout ...)

Ca ne loupe pas, le CDT, invisible et injoignable le reste du temps, nous appelle le jour de la réception du recommandé (le 24/3) car il souhaiterait "discuter avec nous" de ce courrier "différent des autres" (sic). Et puis nous expliquer que si ça n'avance pas, "c'est à cause du plombier" (qui a le dos large vu le nombre de corps de métier qui doivent encore intervenir sur le chantier pour corriger les différents désordres, mais n'y mettent pas les pieds) Nous ne décrochons pas et ne le rappelerons pas. Fini le blabla, ils n'ont pas arrêté de mentir, se défausser et nous mener en bateau, donc des actes et des écrits, on s'en tiendra là avec eux désormais.

Encore 1 petite semaine passe sans mouvement sur le chantier. Le 30 mars nous leur envoyons un nouveau recommandé avec une mise en demeure en bonne et dûe forme de nous envoyer les contrats de sous-traitance (on ne rêve pas, on sait qu'il faudra aller jusqu'au tribunal pour les obtenir, mais on ne les lâchera pas). Nous exigeons aussi le paiement des pénalités de retard déjà échues (presque 7000 euros), même si nous savons que pourrons au pire les déduire de l'appel de fonds des 95%.

Le 31 mars nous constatons sur le chantier que le couvreur est enfin passé réparer les désordres qui lui incombaient (désordres présents depuis 7 mois). Et le plombier nous a indiqué qu'il passerait la semaine prochaine. Déjà ça de pris.

Au 2 avril le bilan n'est pas fameux :
- Plus de 100 jours de retard (heureusement nous n'avons pas commis l'erreur de donner notre préavis de départ de notre location)
- Pas de nouvelles officielles de MTB ni du Cdt : les choses semblent enfin se décanter de facto mais nous n'avons pas pour autant de date de réception en visibilité
- Le conflit avec MTB est larvé : contrats de sous-traitance, pénalités de retard, mises en demeure auxquelles ils n'ont même pas la correction de répondre, ni sur le fond, ni sur la forme.

On se demande bien comment cette boite fonctionne. Comment peuvent-ils laisser défiler les semaines et les mois de pénalités de retard sans réagir ? Quel genre de cst peut se permettre de traiter ses clients de cette manière ? Qu'espèrent-ils ? Qu'on va leur faire des cadeaux ? Qu'en nous traitant comme ça on va finir par se décourager ? S'il faut aller au tribunal pour faire respecter nos droits, nous irons, sans aucun état d'âmes. Et je ne parle même pas de leur réputation : est-ce qu'ils s'en soucient ? A l'aube de la crise de la construction qui se profile, nous ne comprenons pas comment ils peuvent se permettre de tels comportements, alors que grâce à internet, aujourd'hui tout se sait ... 

La suite ici :
https://www.forumconstruire.com/recits/recitpost-6256366.php#6256366
Edité 4 fois, la dernière fois il y a +1 an.
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 20
Dept : Ille Et Vilaine
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre utile Env. 200 message Ille Et Vilaine
Le comportement de MTB est incompréhensible et irrespectueux.
Bon courage,
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 200
Dept : Ille Et Vilaine
Ancienneté : + de 13 ans
 
Photographe Env. 500 message Saint-malo (35)
Bonsoir,qu'en est-il presqu'un mois après ce dernier récit ? Bon courage à vous ,quelle galère !!
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 500
De : Saint-malo (35)
Ancienneté : + de 13 ans
Article

« Vers la réception (?) »

Autres > Remise des clefs Par Sorelo le 24/05/2023 à 11h02
Phase préééééééé-réception : avril à ? 2023

Début avril, nous constatons effectivement le passage du plombier pour les "finitions" (pose des WC, radiateurs et de la chaudière/chauffe-eau).
 
Le 11 avril, après plus d'1 mois sans nouvelles officielles et concrètes du chantier de la part de MTB, le responsable d'exploitation nous appelle (enfin) pour nous indiquer qu'il reprend le pilotage du chantier. Plutôt une bonne nouvelle vu qu'il nous semble difficile de faire pire que le CDT que nous avons subi pendant presque 2 ans . Il nous fixe RdV pour un état des lieux sur le chantier une dizaine de jours plus tard.

Entre temps le bardage bois que nous attendons depuis des mois est enfin posé. Sauf que ça ne correspond pas à ce qui est demandé : nous avions demandé un bardage red cedar à claire-voie, mais ils ont posé un bardage classique, massif. Encore une boulette de plus ... Celle-là il fallait quand-même la faire ...

Nous rencontrons donc notre nouveau CDT et faisons ensemble le constat qu'il ne manque plus grand chose pour finir, même si certains désordres restent à corriger impérativement bien qu'ils ne soient pas "graves" d'un point de vue technique. Il nous indique aussi qu'il répondra à tous nos courriers laissés sans réponse dans les prochains jours.

Nous fixons au 9 mai un rendez-vous de pré-réception, en présence de notre expert. Entre temps nous recevons effectivement les réponses promises. Qui contiennent quand-même une bonne dose de mauvaise foi et d'inexactitudes, mais l'essentiel est quand-même là : un chèque en paiement des pénalités de retard déjà dûes (jusqu'au 31/3). Leurs intentions semblent donc globalement plutôt honnêtes, c'est déjà ça ...

Le 9 mai nous faisons la pré-réception. L'expert repère quelques petits défauts, mais toujours rien de grave, et rien qui ne puisse être corrigé facilement d'ici la réception. Le Cdt s'engage à faire les corrections rapidement, et nous évoque une cible de réception avant fin mai.

Le 12 mai nous recevons l'appel de fonds de 95%, qu'ils nous demandent de régler pour la date de réception lorsqu'elle sera connue. Nous recevons également dans la foulée le paiement des pénalités de retard pour avril. Donc là aussi sur l'ensemble comportement plutôt honnête, soulignons-le.

Malheureusement entre le 9 mai et aujourd'hui 24 mai, il ne s'est pas passé grand chose sur le chantier, et les défaut les plus importants n'ont pas (encore) été corrigés. Voyant la fin mai approcher et la réception compromise, nous contactons le CDT (dommage qu'il faille toujours demander et relancer pour avoir des infos) qui nous indique qu'il espère toujours pouvoir maintenir une réception avant fin mai (soit dans 1 semaine). 

C'est tout à fait tenable vu le peu qu'il reste à réaliser, mais nous n'y croyons pas vraiment vu les multiples promesses non tenues jusqu'ici (presque 3 mois et 3 visites de préééé-réception, tout de même !!).

Courage, on n'a jamais été aussi près du bout !

L'éternité c'est long, surtout sur vers la fin, disait Kafka ...
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 20
Dept : Ille Et Vilaine
Ancienneté : + de 4 ans
 
Sorelo Picto info Auteur du sujet
Bloggeur Env. 20 message Ille Et Vilaine
claunay71 a écrit:Bonsoir,qu'en est-il presqu'un mois après ce dernier récit ? Bon courage à vous ,quelle galère !!

Bonjour Claunay, merci !
ça m'a pris un peu de temps mais je viens de poster la suite
belle journée
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 20
Dept : Ille Et Vilaine
Ancienneté : + de 4 ans
 
Bloggeur Env. 70 message Ille Et Vilaine
Effectivement, vois n avez jamais été aussi près. Nous avons réceptionné le 09 mai et nous allons maintenant pouvoir déballer les agissements de notre constructeur. Réception avec huissier et expertise dans les 8 jours. Rapport de 36 pages. Je vais faire un compte rendu sur notre page courant juin
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 70
Dept : Ille Et Vilaine
Ancienneté : + de 10 ans
 
Sorelo Picto info Auteur du sujet
Bloggeur Env. 20 message Ille Et Vilaine
bisabreitz a écrit:Effectivement, vois n avez jamais été aussi près. Nous avons réceptionné le 09 mai et nous allons maintenant pouvoir déballer les agissements de notre constructeur. Réception avec huissier et expertise dans les 8 jours. Rapport de 36 pages. Je vais faire un compte rendu sur notre page courant juin

Bonjour Bisabreitz, alors comment les choses se passent elles depuis la réception ? Je lirai avec plaisir votre compte rendu final ...

De notre côté nous avons été convoqués régulièrement à la réception lundi 5 juin après-midi (dans 4 jours). Ils ont réussi à faire avancer pas mal de petites choses ces derniers jours. Mais il reste un gros point noir qui nous empêchera de réceptionner s´il n´est pas corrigé (étanchéité d´un pignon situé en limite de propriété + remblai) d'ici lundi, soit 1,5 jours ouvrables... mouais,  pas gagné... 
Mais ce n´est probablement maintenant effectivement qu´une question de jours pour enfin avoir notre maison.  A suivre...
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 20
Dept : Ille Et Vilaine
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre utile Env. 200 message Ille Et Vilaine
Bon courage pour cette dernière ligne droite !
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 200
Dept : Ille Et Vilaine
Ancienneté : + de 13 ans

En rapport avec cette page :

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Tout savoir sur la MAP
Tout savoir sur la MAP
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres de Forum Construire
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres ...
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.
Calculette construction gratuite !
Calculette construction gratuite !
Découvrez les outils et services exclusifs de ForumConstruire.com

Autres récits de construction :

  • notre maison a cesson
     35  Notre maison a Cesson
    Bonjour a tous, Apres avoir beaucoup lu sur forumconstruire, je me lance a mon tour dans le recit de construction de notre nouvelle maison. Le projet ...
    Cesson Sevigne (Ille Et Vilaine) Par hirondelles35 91 mess.
  • maison bbc en cesson sevigne
     35  Maison BBC en Cesson-Sévigné
    On se lance dans la construction d'une maison BBC en parpaings avec isolation par l'exterieur. On a choisi un constructeur pour de securite et parce ...
    Cesson Sevigne (Ille Et Vilaine) Par fredkill 38 mess.
  • la maison d alex lucas et leo
     35  La maison d'Alex, Lucas et Leo
    Bonjour a tous, Apres la vie en appartement et un petit Leo qui est arrive en Juillet 2015, nous nous lancons dans la construction de notre premiere ...
    Noyal Sur Vilaine (Ille Et Vilaine) Par Kalu35 99 mess.
  • maison monopente a betton
     35  Maison monopente à Betton
    Construction d'une maison a toit monopente a Betton avec le constructeur Lamotte Maisons Individuelles.
    Betton (Ille Et Vilaine) Par lmo002 88 mess.
  • un petit coup de jeune a la maison annees 50
     35  Un petit coup de jeune à la maison années 50
    Faire une extension ou pas ? Des lachat de la maison, en aout 2011, jai vu ses limites et ses defauts : datee des annees 50, c'est ce qu'on appelle une ...
    Rennes (Ille Et Vilaine) Par katseyes 316 mess.
  • notre projet a pace toit plat vegetalise voiles d ombrage
     35  Notre projet à Pacé - Toit plat végétalisé, voiles d'ombrage...
    Bonjour, voici 2 photos de notre projet. La maconnerie se termine en milieu de semaine prochaine. Pour la facade cote entree il faut enlever le bois sous ...
    Ille Et Vilaine Par Stéphane&Karine 327 mess.
  • notre maison cocoon habitat
     35  Notre maison Cocoon Habitat
    fin 2015 : Notre projet, comme de nombreux couples, devenir proprietaire d'une belle maison , avoir notre nid d'amour a nous dans lequel s'investir et ...
    Ille Et Vilaine Par Pikalady 3021 mess.
11
abonnés
surveillent ce récit

"Construction Maisons MTB dans le 35"

Accueil du projet Sommaire du projet Photos du projet Derniers messages Partager
Sorelo Auteur : Sorelo
Localisation du projet Lieu de la construction :
FRBretagneIlle Et Vilaine Cesson Sevigne Voir sur une carte
Informations sur le projet Informations sur le projet :
Type de travaux : Construction neuve
Type de construction : RDC + étage
Style : Contemporaine / classique
Label énergétique : RT2012
Informations sur le projet Constructeur du projet :
Maisons Mtb Vitré
Raccourci internet du récit Raccourci internet
Voir