Retour
Menu utilisateur
Menu

Toiture plate EPDM. Besoin d'aide sur charpente

Ce sujet comporte 22 messages et a été affiché 24.416 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
3
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 20 message Nord
Bonjour,

Je me permet de vous contactez car je vais réaliser une toiture terasse en EPDM et j'aurais besoin de vos lumières.
Je compte commandé un Kit EPDM chez Darubo (toitplat.be), avez vous des retours d'expérience sur la qualité de leur produits ?

Après mettre renseigné à droite à gauche, les informations sont assez difficile à trouver, je vais réaliser une toiture chaude dont les couches sont les suivantes (dites moi si je me trompe) :
- EPDM épaisseur 1,14
- Isolation PIR 60 mm en 2 couches croisé et collé
- Pare Vapeur collé
- OSB 3 épaisseur 22mm
- Gitage
- Espace Technique
- Placo

Au départ je pensais isolé également entre le placo et l'OSB mais d'après ce que j'ai lu ce n'est pas conseillé à cause de la condensation qui se créerait.
Faut-il prévoir une grille d'aération vers l'extérieur entre le placo et l'OSB ?

Là ou je coince et c'est pour cela que je vous contacte c'est sur la charpente que je souhaiterais entièrement en bois. Est-ce réalisable ? Dois-je prévoir un mur porteur au centre ?
Qu'elle serait le dimensionnement des solives et leur espacement ?

J'ai vu que la pente doit être comprise entre 2.5% et 5% pour une toiture plate, comment calcul de combien descendre les solives en fonction de leur espacement ?

Dernier point, concernant les acrotères, y-a t'il une réglementation ?
J'ai trouvé différentes informations, apparement il faut une hauteur minimal de 15cm à partir du sol finit (au dessus de l'EPDM) est-ce exacte ?
Quand est-il de la largeur ? je n'ai trouvé aucunes informations à ce sujet. Surtout que par la suite je souhaiterais installer un garde-corps

Un plan vaut mieux que de longues explications


Je vous remercie par avance du temps que vous me consacrerez.
Messages : Env. 20
Dept : Nord
Ancienneté : + de 9 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux d'étanchéité de toit terrasse...

Allez dans la section devis etanchéité toit terrasse du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de professionnels de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les professionnels, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-83-devis_etancheite_toit_terrasse.php
 
Membre utile Env. 500 message Estrées (59)
Bonjour,

Pour ma part, je ne pourrai te répondre que sur la partie étanchéité :

bob060 a écrit:Bonjour,

Je me permet de vous contactez car je vais réaliser une toiture terasse en EPDM et j'aurais besoin de vos lumières.
Je compte commandé un Kit EPDM chez Darubo (toitplat.be), avez vous des retours d'expérience sur la qualité de leur produits ?

Après mettre renseigné à droite à gauche, les informations sont assez difficile à trouver, je vais réaliser une toiture chaude dont les couches sont les suivantes (dites moi si je me trompe) :
- EPDM épaisseur 1,14
- Isolation PIR 60 mm en 2 couches croisé et collé
- Pare Vapeur collé
- OSB 3 épaisseur 22mm
- Gitage
- Espace Technique
- Placo

Au départ je pensais isolé également entre le placo et l'OSB mais d'après ce que j'ai lu ce n'est pas conseillé à cause de la condensation qui se créerait.
Faut-il prévoir une grille d'aération vers l'extérieur entre le placo et l'OSB ?


Si tu places une grille d'aération sous ton isolation, tu vas faire entrer l'air de l'extérieur sous l'isolant censé t'en protéger. Donc pour moi : pas de grille.

bob060 a écrit:

Dernier point, concernant les acrotères, y-a t'il une réglementation ?
J'ai trouvé différentes informations, apparement il faut une hauteur minimal de 15cm à partir du sol finit (au dessus de l'EPDM) est-ce exacte ?
Quand est-il de la largeur ? je n'ai trouvé aucunes informations à ce sujet. Surtout que par la suite je souhaiterais installer un garde-corps.





Il semblerai que ta toiture terrasse soit une terrasse dite accessible (en gros un balcon avec un local fermé dessous). Mais tu ne prévois pas de protection de ta membrane (dalle sur plots, dalle béton ou autre...). Corrige moi si je me trompe.

Cependant, les membranes EPDM n'ont pas d'avis techniques validés pour les terrasses accessibles, les seuls à en avoir sont les étanchéité bitume ou asphalte.

Pour répondre concernant la hauteur d'acrotère :
Dans le cas d'une toiture dites "inaccessibles" : le relevé doit être de 15cm au-dessus du niveau fini de l'étanchéité en comprenant sa protection. C'est à dire que si c'est une membrane auto-protégée (comme l'EPDM), le relevé fait 15cm à partir du dessus de la membrane. Si c'est une membrane protégé par 4cm de gravillons par exemple le relevé fera 19cm de hauteur à partir du dessus de la membrane.

Dans le cas d'une toiture dites "accessibles" : (attention ça devient du sport)
Dans le cas d'une protection de l'étanchéité autres que par dalles sur plots (chape, carrelage,...) : le relevé doit être de 10cm au dessus du niveau fini de la protection.
Dans le cas d'une protection de l'étanchéité par dalles sur plots et que le niveau fini des dalles sur plots et SUPERIEUR à 10cm par rapport à celui de l'étanchéité : le relevé doit être de 10cm au dessus du niveau fini de l'étanchéité (pas des dalles !!)
Dans le cas d'une protection de l'étanchéité par dalles sur plots et que le niveau fini des dalles sur plots et INFERIEUR à 10cm par rapport à celui de l'étanchéité : le relevé doit être de 10cm au dessus du niveau fini des dalles (pas de l'étanchéité !!)
Dans le cas d'une protection de l'étanchéité par dalles sur plots et que le niveau fini des dalles sur plots et INFERIEUR à 10cm par rapport à celui de l'étanchéité MAIS qu'une protection des relevés (type bardage ou écran démontable) descend sous le niveau fini des dalles : le relevé doit être de 10cm au dessus du niveau fini de l'étanchéité.

Dans tous les cas, pour les relevés visibles au-dessus de la protection de la partie courante, il faut mettre une protection sur ces relevés (enduits, écran démontable, bardage,...).

... Je sais, c'est pas clair...

N'hésite pas à préciser ton projet.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 500
De : Estrées (59)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 20 message Nord
Bonjour,

Merci pour ta réponse je vais essayé de compléter les informations mais c'est vrai que c'est difficile de ne pas oublier des informations surtout lorsque c'est la première fois qu'on se lance

Bob l'étancheur a écrit:
Si tu places une grille d'aération sous ton isolation, tu vas faire entrer l'air de l'extérieur sous l'isolant censé t'en protéger. Donc pour moi : pas de grille.


Pour la grille d'aération c'est ce que je pensais, ce n'était pas logique mais comme j'avais lu beaucoup de problèmes sur la condensation je préférais me renseigner pour m'en protéger et je me demandais si la grille était nécessaire.
Du fait que l'isolation est extérieur, ne faut t'il pas prévoir une sortit quelque part pour éviter la condensation ? Je ne comprends pas trop sa formation, j'ai lu que juste en respirant forcément on en crée. Peux tu m'éclairer sur le sujet.

A savoir les pièces situées en dessous de cette toiture seront une salle de bain et une cuisine donc forcément reliés à une VMC mais qui ne tournera pas en continue donc c'est pour cela que je me pose des questions sur la condensation à long terme.


Bob l'étancheur a écrit:
Il semblerai que ta toiture terrasse soit une terrasse dite accessible (en gros un balcon avec un local fermé dessous). Mais tu ne prévois pas de protection de ta membrane (dalle sur plots, dalle béton ou autre...). Corrige moi si je me trompe.

Cependant, les membranes EPDM n'ont pas d'avis techniques validés pour les terrasses accessibles, les seuls à en avoir sont les étanchéité bitume ou asphalte.


Oui tu as tout a fait raison, la toiture sera accessible, pas au départ mais à long terme on installera les garde-corps pour pouvoir l'utiliser comme une terasse. Par contre je pensais que l'on pouvait circuler directement sur l'EPDM et qu'il était fait pour réaliser des toitures dite piétonnes. Je n'avais pas pensé que l'on devrait protéger le revêtement mais dans ce cas je pense m'orienter sur des dalles en bois sur plot (il faudra que je confirme avec ma femme)

Bob l'étancheur a écrit:
Pour répondre concernant la hauteur d'acrotère :
Dans le cas d'une toiture dites "inaccessibles" : le relevé doit être de 15cm au-dessus du niveau fini de l'étanchéité en comprenant sa protection. C'est à dire que si c'est une membrane auto-protégée (comme l'EPDM), le relevé fait 15cm à partir du dessus de la membrane. Si c'est une membrane protégé par 4cm de gravillons par exemple le relevé fera 19cm de hauteur à partir du dessus de la membrane.

Dans le cas d'une toiture dites "accessibles" : (attention ça devient du sport)
Dans le cas d'une protection de l'étanchéité autres que par dalles sur plots (chape, carrelage,...) : le relevé doit être de 10cm au dessus du niveau fini de la protection.
Dans le cas d'une protection de l'étanchéité par dalles sur plots et que le niveau fini des dalles sur plots et SUPERIEUR à 10cm par rapport à celui de l'étanchéité : le relevé doit être de 10cm au dessus du niveau fini de l'étanchéité (pas des dalles !!)
Dans le cas d'une protection de l'étanchéité par dalles sur plots et que le niveau fini des dalles sur plots et INFERIEUR à 10cm par rapport à celui de l'étanchéité : le relevé doit être de 10cm au dessus du niveau fini des dalles (pas de l'étanchéité !!)
Dans le cas d'une protection de l'étanchéité par dalles sur plots et que le niveau fini des dalles sur plots et INFERIEUR à 10cm par rapport à celui de l'étanchéité MAIS qu'une protection des relevés (type bardage ou écran démontable) descend sous le niveau fini des dalles : le relevé doit être de 10cm au dessus du niveau fini de l'étanchéité.

Maintenant ca ce complique , mais un grand merci pour les explications et le temps que tu m'as consacré.
Ce qui est étrange dans le premier cas avec les dalles sur plots (supérieur à 10cm) c'est que les dalles dépasseraient les accrotères (sauf erreur de ma part)
Du coup si l'on choisit de protéger l'étanchéité par dalle sur plot cela dépendrait de leur hauteur, pour être tranquille et correspondre à tout les cas, on peut partir sur une hauteur de 20cm à partir du niveau finit de l'étanchéité (EPDM) si j'ai bien comprit tous les cas.

Bob l'étancheur a écrit:
Dans tous les cas, pour les relevés visibles au-dessus de la protection de la partie courante, il faut mettre une protection sur ces relevés (enduits, écran démontable, bardage,...).

... Je sais, c'est pas clair...

N'hésite pas à préciser ton projet.


Par contre là je n'ai pas compris . Sur les accrotères, sur l'intérieur et le dessus remontera l'EPDM avec un profilés de rive sur l'extérieur. (d'ailleurs sur le devis que j'ai recus il est stipulé "Profilé de rive de toiture 6cm 60/64 RAL7016 - antracite (par 2,50m)" mais je ne vois pas à quoi cela ressemblera. 6cm correspond à une largeur ou une hauteur ?) sinon sur l'extérieur j'avais pensais l'habiller en bois.
Si l'on peut me donner plus d'informations au sujet des acrotères se serait parfait, je suis dans le flou total.

Je ne sais pas de qu'elle largeur je devrais réaliser mes acrotères et comment seront fixer les garde-corps, peux t-on les fixer au travers de l'EPDM, n'y a t'il pas un risque de fuite ? Peux être les fixer sur l'extérieur des accrotères mais dans ce cas comment habiller le mur ? d'abord fixer des bardages et fixer les garde-corps sur les bardages ?


J'en profite également pour demander autre chose. J'ai prévu une évacuation d'eau pluviale (vaux mieux vous me direz, c'est pas une piscine que l'on veut faire ), faut-il obligatoirement placer un trop plein sur un acrotère dans le cas ou l'EP se boucherait ?

En tout cas encore merci pour le coup de main
Messages : Env. 20
Dept : Nord
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre utile Env. 500 message Estrées (59)
bob060 a écrit:Bonjour,

Pour la grille d'aération c'est ce que je pensais, ce n'était pas logique mais comme j'avais lu beaucoup de problèmes sur la condensation je préférais me renseigner pour m'en protéger et je me demandais si la grille était nécessaire.
Du fait que l'isolation est extérieur, ne faut t'il pas prévoir une sortit quelque part pour éviter la condensation ? Je ne comprends pas trop sa formation, j'ai lu que juste en respirant forcément on en crée. Peux tu m'éclairer sur le sujet.



Il s'agit d'un phénomène connu sous le nom de point de rosée. J'ai pathétiquement tenté une explication il y a quelques temps, je te la soumet, mais je suis prêt à refaire une tentative dans le cas où ça ne serait pas compréhensible.


https://www.forumconstruire.com/construire/topic-214468_start-15.php

bob060 a écrit:
A savoir les pièces situées en dessous de cette toiture seront une salle de bain et une cuisine donc forcément reliés à une VMC mais qui ne tournera pas en continue donc c'est pour cela que je me pose des questions sur la condensation à long terme.


Ta VMC est là pour faire le boulot, je ne sais pas quel type de VMC tu as prévu (et je ne serai pas capable de t'aider dans le choix) mais il me semble que dans les pièces d'eau, elle doit tournée soit en continu soit à partir d'une certaine hygrométrie. Donc tu n'auras pas de problème de condensation.

bob060 a écrit:
Oui tu as tout a fait raison, la toiture sera accessible, pas au départ mais à long terme on installera les garde-corps pour pouvoir l'utiliser comme une terasse. Par contre je pensais que l'on pouvait circuler directement sur l'EPDM et qu'il était fait pour réaliser des toitures dite piétonnes. Je n'avais pas pensé que l'on devrait protéger le revêtement mais dans ce cas je pense m'orienter sur des dalles en bois sur plot (il faudra que je confirme avec ma femme)



Concernant la membrane Firestone :
Ce sont ce que disent les avis techniques : On peut circuler directement sur l'EPDM pour un entretien de toiture (un nettoyage une ou deux fois par an) mais pas plus.
Pour le reste l'utilisation de la membrane n'est pas couvert par les avis techniques. Notamment le fait de l'utiliser comme membrane de toiture terrasse accessible même sous protection lourde. Reste à savoir s'il d'autres marques ont des avis techniques le permettant.




bob060 a écrit:
Maintenant ça ce complique , mais un grand merci pour les explications et le temps que tu m'as consacré.
Ce qui est étrange dans le premier cas avec les dalles sur plots (supérieur à 10cm) c'est que les dalles dépasseraient les accrotères (sauf erreur de ma part)
Du coup si l'on choisit de protéger l'étanchéité par dalle sur plot cela dépendrait de leur hauteur, pour être tranquille et correspondre à tout les cas, on peut partir sur une hauteur de 20cm à partir du niveau finit de l'étanchéité (EPDM) si j'ai bien comprit tous les cas.



Je suis pas sur d'avoir tout compris, mais je crois que tu confonds acrotères et relevés.


Le relevés concerne l'étanchéité (et uniquement), ton acrotère fait parti du gros oeuvre. L'acrotère est le support de ton relevé. On va prendre les cas dans l'ordre :


Dans le cas d'une protection de l'étanchéité autres que par dalles sur plots (chape, carrelage,...) : le relevé doit être de 10cm au dessus du niveau fini de la protection.
Ici ton relevé fait 10cm de hauteur, et ton acrotère devra faire un minimum de : épaisseur d'isolant (6cm) + épaisseur de la protection (prenons 6cm pour l'exemple) + hauteur de relevés (10cm) soit une hauteur minimum de 22cm à partir de ton OSB.


Dans le cas d'une protection de l'étanchéité par dalles sur plots et que le niveau fini des dalles sur plots et SUPERIEUR à 10cm par rapport à celui de l'étanchéité : le relevé doit être de 10cm au dessus du niveau fini de l'étanchéité (pas des dalles !!)
Ici on s'intéresse au niveau des dalles (prenons 12cm pour l'exemple) car le relevé ne fera que 10cm, et ton acrotère devra faire un minimum de : épaisseur d'isolant (6cm) + hauteur du niveau fini de tes dalles 12cm soit 18cm mini à partir de l'OSB


Dans le cas d'une protection de l'étanchéité par dalles sur plots et que le niveau fini des dalles sur plots et INFERIEUR à 10cm par rapport à celui de l'étanchéité : le relevé doit être de 10cm au dessus du niveau fini des dalles (pas de l'étanchéité !!)
Ici on s'intéresse à la fois au relevé et au niveau des dalles (prenons 8cm pour l'exemple), et ton acrotère devra faire un minimum de : épaisseur d'isolant (6cm) + hauteur du niveau fini de tes dalles 8cm + hauteur de relevés 10cm soit un total de 24cm mini.


bob060 a écrit:
Par contre là je n'ai pas compris . Sur les accrotères, sur l'intérieur et le dessus remontera l'EPDM avec un profilés de rive sur l'extérieur. (d'ailleurs sur le devis que j'ai recus il est stipulé "Profilé de rive de toiture 6cm 60/64 RAL7016 - antracite (par 2,50m)" mais je ne vois pas à quoi cela ressemblera. 6cm correspond à une largeur ou une hauteur ?) sinon sur l'extérieur j'avais pensais l'habiller en bois.
Si l'on peut me donner plus d'informations au sujet des acrotères se serait parfait, je suis dans le flou total.

Je ne sais pas de qu'elle largeur je devrais réaliser mes acrotères et comment seront fixer les garde-corps, peux t-on les fixer au travers de l'EPDM, n'y a t'il pas un risque de fuite ? Peux être les fixer sur l'extérieur des accrotères mais dans ce cas comment habiller le mur ? d'abord fixer des bardages et fixer les garde-corps sur les bardages ?



En terrasse accessible, afin d'éviter d'abimer les relevés, on doit normalement les protéger (avec un enduit, ou autres). C'est rarement le cas dans la réalité. A toi de voir.


Concernant les bandes de rives : le premier chiffre correspond à la retombée sur la face extérieure de ton acrotère, et le deuxième au talon permettant la fixation sur la face supérieur de l'acortère.
Je te met le lien pour récupérer la doc des bandes de rives danialu, je ne fais pas spécialement de pub pour leur produit mais je trouve la doc bien faite (un dessin vallant souvent mieux qu'un long discours):
http://www.danialu.fr/daten/5/FR_downloads/catalogues/danial[...]ocumentation-rivnet.pdf

Concernant les gardes corps, il y a plusieurs techniques, tu peux les fixer sur n'impore quelle face de l'acrotère (je déconseille quand même la face supérieure à cause d'éventuelles d'eaux stagnantes), pour la fixation, utilise des chevilles chimiques qui assureront l'étanchéité des points.

bob060 a écrit:
J'en profite également pour demander autre chose. J'ai prévu une évacuation d'eau pluviale (vaux mieux vous me direz, c'est pas une piscine que l'on veut faire ), faut-il obligatoirement placer un trop plein sur un acrotère dans le cas ou l'EP se boucherait ?

En tout cas encore merci pour le coup de main


Encore une fois d'après le (saint) DTU : si tu n'as qu'une EEP (évacuation d'eaux pluviales), tu as obligation d'avoir un trop plein dans le cas où l'EEP se bouche. Et si tu veux pousser le respect des normes à son paroxisme : la section du ou des trop pleins (additionnés), doit être égale à la section de l'EEP qu'ils sont sensés remplacer. Par exemple, si l'EEP à un diamètre de 100mm tu dois mettre un trop plein de diam 100mm (ce qui est très moche) ou deux trop pleins de diam 70mm, ou trois de 60mm, etc...


Je pense rien avoir oublier. Je reste à ta disposition
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 500
De : Estrées (59)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 20 message Nord
Bob l'étancheur a écrit:
Il s'agit d'un phénomène connu sous le nom de point de rosée. J'ai pathétiquement tenté une explication il y a quelques temps, je te la soumet, mais je suis prêt à refaire une tentative dans le cas où ça ne serait pas compréhensible.

https://www.forumconstruire.com/construire/topic-214468_start-15.php


C'est plus clair merci. Donc dans les couches que j'ai proposé il ne devrait pas y avoir de souci de condensation du fait que le point de rosé serait présent dans l'isolant et qu'il se situe entre le pare-vapeur et l'EPDM (en tout cas si le pare-vapeur est bien posé)

Bob l'étancheur a écrit:
Ta VMC est là pour faire le boulot, je ne sais pas quel type de VMC tu as prévu (et je ne serai pas capable de t'aider dans le choix) mais il me semble que dans les pièces d'eau, elle doit tournée soit en continu soit à partir d'une certaine hygrométrie. Donc tu n'auras pas de problème de condensation.


Je n'ai pas encore fait le choix de la VMC mais je pense que je placerais par sécurité des sondes hydrométriques pour déclencher la VMC. La VMC qui ne tourne que lorsque l'on est présent dans la SDB ne serait pas suffisant. Par contre je n'imagine pas la faire tournée en continue et encore moins devoir pensé à venir l'arrêter après un certains temps après s'être laver (le matin avant de partir au boulot ce ne serait même pas envisageable)

Bob l'étancheur a écrit:
Concernant la membrane Firestone :
Ce sont ce que disent les avis techniques : On peut circuler directement sur l'EPDM pour un entretien de toiture (un nettoyage une ou deux fois par an) mais pas plus.
Pour le reste l'utilisation de la membrane n'est pas couvert par les avis techniques. Notamment le fait de l'utiliser comme membrane de toiture terrasse accessible même sous protection lourde. Reste à savoir s'il d'autres marques ont des avis techniques le permettant.


Je n'avais pas trouvé cette information, du coup les toitures terrasse avec protection sur EPDM cela n'existe pas ? As-tu déjà réalisé une toiture en EPDM et penses-tu que cela résisterait si on réalise un dallage sur plots ?
Je suppose qu'il faudra veiller à la qualité des plots utilisés pour éviter d'abimer le revêtement.


Bob l'étancheur a écrit:
Je suis pas sur d'avoir tout compris, mais je crois que tu confonds acrotères et relevés.


Le relevés concerne l'étanchéité (et uniquement), ton acrotère fait parti du gros oeuvre. L'acrotère est le support de ton relevé. On va prendre les cas dans l'ordre :


Dans le cas d'une protection de l'étanchéité autres que par dalles sur plots (chape, carrelage,...) : le relevé doit être de 10cm au dessus du niveau fini de la protection.
Ici ton relevé fait 10cm de hauteur, et ton acrotère devra faire un minimum de : épaisseur d'isolant (6cm) + épaisseur de la protection (prenons 6cm pour l'exemple) + hauteur de relevés (10cm) soit une hauteur minimum de 22cm à partir de ton OSB.


Dans le cas d'une protection de l'étanchéité par dalles sur plots et que le niveau fini des dalles sur plots et SUPERIEUR à 10cm par rapport à celui de l'étanchéité : le relevé doit être de 10cm au dessus du niveau fini de l'étanchéité (pas des dalles !!)
Ici on s'intéresse au niveau des dalles (prenons 12cm pour l'exemple) car le relevé ne fera que 10cm, et ton acrotère devra faire un minimum de : épaisseur d'isolant (6cm) + hauteur du niveau fini de tes dalles 12cm soit 18cm mini à partir de l'OSB


Dans le cas d'une protection de l'étanchéité par dalles sur plots et que le niveau fini des dalles sur plots et INFERIEUR à 10cm par rapport à celui de l'étanchéité : le relevé doit être de 10cm au dessus du niveau fini des dalles (pas de l'étanchéité !!)
Ici on s'intéresse à la fois au relevé et au niveau des dalles (prenons 8cm pour l'exemple), et ton acrotère devra faire un minimum de : épaisseur d'isolant (6cm) + hauteur du niveau fini de tes dalles 8cm + hauteur de relevés 10cm soit un total de 24cm mini.


Effectivement je n'avais pas différencié acrotère et relevés. Les relevés correspondent à la protection de l'acrotère à l'aide du revêtement. En me renseignant sur l'EPDM, les informations trouvaient me disait de recouvrir la hauteur et la largeur de l'acrotères c'est pour cela que je n'ai pas fait attention à la distinction.

Ce que je ne comprends pas c'est les 2 derniers cas, lorsque les dalles sur plots sont supérieur à 10cm, j'aurais pensé que le relevé devrait passé au dessus de ce niveau. En faite pourquoi lorsque les dalles sont plus petites l'acrotère est plus haut

Bob l'étancheur a écrit:
En terrasse accessible, afin d'éviter d'abimer les relevés, on doit normalement les protéger (avec un enduit, ou autres). C'est rarement le cas dans la réalité. A toi de voir.


Concernant les bandes de rives : le premier chiffre correspond à la retombée sur la face extérieure de ton acrotère, et le deuxième au talon permettant la fixation sur la face supérieur de l'acortère.
Je te met le lien pour récupérer la doc des bandes de rives danialu, je ne fais pas spécialement de pub pour leur produit mais je trouve la doc bien faite (un dessin vallant souvent mieux qu'un long discours):
http://www.danialu.fr/daten/5/FR_downloads/catalogues/danial[...]ocumentation-rivnet.pdf

Concernant les gardes corps, il y a plusieurs techniques, tu peux les fixer sur n'impore quelle face de l'acrotère (je déconseille quand même la face supérieure à cause d'éventuelles d'eaux stagnantes), pour la fixation, utilise des chevilles chimiques qui assureront l'étanchéité des points.


Concernant la protection des relevés comme je comptais faire passer l'EPDM sur le dessus de l'acrotère je pensais qu'il serait protégé justement par les bandes de rives. Ce n'est pas possible de faire comme cela ?, sachant que sur les facades les relevés serait protéger par des profilés muraux (sauf si je me trompe de méthode)

Merci pour la documentation sur les bandes de rive c'est beaucoup plus clair dans ma tête

Pour les gardes corps, merci pour la confirmation j'avais peur de perdre l'étanchéité. Je pense de toute facon les fixer sur le devant de l'acrotère, on est jamais trop prudent, c'est là qu'il y aura le moins de risques.
Messages : Env. 20
Dept : Nord
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre utile Env. 500 message Estrées (59)
bob060 a écrit:
C'est plus clair merci. Donc dans les couches que j'ai proposé il ne devrait pas y avoir de souci de condensation du fait que le point de rosé serait présent dans l'isolant et qu'il se situe entre le pare-vapeur et l'EPDM (en tout cas si le pare-vapeur est bien posé)



Effectivement quand le point de rosée se situe entre le pare-vapeur et l'étanchéité, il ne peut y avoir d'eau dans l'isolant et par conséquent, pas de condensation.


bob060 a écrit:
Je n'avais pas trouvé cette information, du coup les toitures terrasse avec protection sur EPDM cela n'existe pas ? As-tu déjà réalisé une toiture en EPDM et penses-tu que cela résisterait si on réalise un dallage sur plots ?
Je suppose qu'il faudra veiller à la qualité des plots utilisés pour éviter d'abimer le revêtement.

J'ai déjà réalisé des toitures en EPDM, et la membrane est très costaud. Mais je n'ai jamais posé de membrane EPDM avec des dalles sur plots. En effet, les avis techniques des membranes que j'ai posées (Firestone et Carlisle) ne le permettent pas. Et comme je donne une garantie de 10 ans sur mes travaux je n'aime pas jouer les apprentis sorcier à la place du CSTB .

bob060 a écrit:Ce que je ne comprends pas c'est les 2 derniers cas, lorsque les dalles sur plots sont supérieur à 10cm, j'aurais pensé que le relevé devrait passé au dessus de ce niveau. En faite pourquoi lorsque les dalles sont plus petites l'acrotère est plus haut


Toujours dans l'idée qu'une image vaut mieux qu'un long discours, voici les schémas du DTU :


Dans le cas où le niveau fini de tes talles est à plus de 10cm du niveau fini de ton étanchéité :



On voit que le relevé doit faire 10cm à partir de l'étanchiété.


Dans le cas où le niveau fini des dalles est à moins de 10cm du niveau fini de ton étanchéité (ne fais pas attention à l'écran démontable devant le relevé) :

On voit que le relevés doit 10cm à partir du niveau des dalles.




bob060 a écrit:Concernant la protection des relevés comme je comptais faire passer l'EPDM sur le dessus de l'acrotère je pensais qu'il serait protégé justement par les bandes de rives. Ce n'est pas possible de faire comme cela ?, sachant que sur les facades les relevés serait protéger par des profilés muraux (sauf si je me trompe de méthode)

Pour protéger le dessus de l'acrotère, il faut poser une couvertine. La couvertine recouvre complètement le dessus de l'acrotère et retombe de chaque côté de 5cm en général. Ta bande de rive n'est là que pour empêcher l'eau de passer sous ton étanchéité en rive (justement) d'acrotère, elle n'a pas vocation à protéger l'étanchéité
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 500
De : Estrées (59)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 20 message Nord
Bob l'étancheur a écrit:
J'ai déjà réalisé des toitures en EPDM, et la membrane est très costaud. Mais je n'ai jamais posé de membrane EPDM avec des dalles sur plots. En effet, les avis techniques des membranes que j'ai posées (Firestone et Carlisle) ne le permettent pas. Et comme je donne une garantie de 10 ans sur mes travaux je n'aime pas jouer les apprentis sorcier à la place du CSTB .


C'est sur que l'on ne va pas aller à l'encontre des préconisations surtout lorsque l'on ne le fait pas chez soi.
En attendant ta réponse j'ai posé la question chez darubo, il m'a précisé que si je souhaitais placé des dalles sur plot sur l'EPDM il est conseillé de placer un morceau d'EPDM libre (sans le coller) sous chaque plot afin que le plot appuye et travaille sur le morceau d'EPDM libre et non sur la surface du toit


Bob l'étancheur a écrit:
Toujours dans l'idée qu'une image vaut mieux qu'un long discours, voici les schémas du DTU :


Dans le cas où le niveau fini de tes talles est à plus de 10cm du niveau fini de ton étanchéité :



On voit que le relevé doit faire 10cm à partir de l'étanchiété.


Dans le cas où le niveau fini des dalles est à moins de 10cm du niveau fini de ton étanchéité (ne fais pas attention à l'écran démontable devant le relevé) :

On voit que le relevés doit 10cm à partir du niveau des dalles.


Ce qui est étrange c'est que dans le deusième schéma le plot à l'air plus haut que celui du premier schéma mais si le DTU précise ces mesures réstont dans les clous en respectant. Je comprend bien tes explications mais je ne comprends pas la logique

Bob l'étancheur a écrit:
Pour protéger le dessus de l'acrotère, il faut poser une couvertine. La couvertine recouvre complètement le dessus de l'acrotère et retombe de chaque côté de 5cm en général. Ta bande de rive n'est là que pour empêcher l'eau de passer sous ton étanchéité en rive (justement) d'acrotère, elle n'a pas vocation à protéger l'étanchéité


Je pensais réalisé mes acrotères comme ceci



Comme je te le disais je pensais faire remonter mon EPDM sur la hauteur et le dessus de l'acrotère.
Dessus placer le profilé de rive
Et terminer avec une bande de raccord EPDM autocollante pour finition de rive de toiture

De ce fait je ne vois pas comment placer une couvertine

Peut etre que ma méthode n'est pas la bonne ou que je ne visualise pas bien les couvertines
Messages : Env. 20
Dept : Nord
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre utile Env. 500 message Estrées (59)
bob060 a écrit:
C'est sur que l'on ne va pas aller à l'encontre des préconisations surtout lorsque l'on ne le fait pas chez soi.
En attendant ta réponse j'ai posé la question chez darubo, il m'a précisé que si je souhaitais placé des dalles sur plot sur l'EPDM il est conseillé de placer un morceau d'EPDM libre (sans le coller) sous chaque plot afin que le plot appuye et travaille sur le morceau d'EPDM libre et non sur la surface du toit

C'est un peu le combat du coeur contre la raison. Mon coeur me dit que ça devrait tenir, l'EPDM est très costaud il ne devrait pas y avoir de problème. Mais la raison me dit que si c'est pas dans les avis techniques c'est qu'il y a une raison. Mais si tu as trouvé un étancheur qui est d'accord pour prendre le risque à sa charge, vas-y !


bob060 a écrit:
Ce qui est étrange c'est que dans le deusième schéma le plot à l'air plus haut que celui du premier schéma mais si le DTU précise ces mesures réstont dans les clous en respectant. Je comprend bien tes explications mais je ne comprends pas la logique

Je n'ai pas le fin mot de l'histoire, mais je crois que c'est une question de capacité de retenue temporaire d'eaux pluviales. Concernant la hauteur des plots, ce ne sont que des schémas, reste attaché au principe, pas aux dimensions.

bob060 a écrit:
Je pensais réalisé mes acrotères comme ceci



Comme je te le disais je pensais faire remonter mon EPDM sur la hauteur et le dessus de l'acrotère.
Dessus placer le profilé de rive
Et terminer avec une bande de raccord EPDM autocollante pour finition de rive de toiture

De ce fait je ne vois pas comment placer une couvertine

Peut etre que ma méthode n'est pas la bonne ou que je ne visualise pas bien les couvertines



Pour la bande de rive, c'est tout à fait cela.


Pour la couvertine, ton étanchéité peut recouvrir intégralement l'acrotère, puis tu fixes ton support sur le dessus de l'acrotère à travers la membrane puis tu places la couvertine sur tes supports. Tu peux faire de belles finition avec des éclisses sur tes jonctions d'acrotères.


J'ai fait une petite vue 3D pour un dossier, je te la soumet : (attention, pour le dossier on été sur une membrane bitume, et on ne passait pas sous la couvertine mais le principe est là.)


Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 500
De : Estrées (59)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 20 message Nord
Bob l'étancheur a écrit:
Pour la bande de rive, c'est tout à fait cela.


Pour la couvertine, ton étanchéité peut recouvrir intégralement l'acrotère, puis tu fixes ton support sur le dessus de l'acrotère à travers la membrane puis tu places la couvertine sur tes supports. Tu peux faire de belles finition avec des éclisses sur tes jonctions d'acrotères.


J'ai fait une petite vue 3D pour un dossier, je te la soumet : (attention, pour le dossier on été sur une membrane bitume, et on ne passait pas sous la couvertine mais le principe est là.)




C'est bien comme cela que je visualisais la couvertine, donc si j'ai bien compris elle permet à la fois de protéger l'acrotère et en meme temps agit sur l'étanchéité.

Par contre on ne peut pas utiliser une couvertine en même temps qu'une bande de rive ?

En tout cas encore merci pour ton aide c'est beaucoup plus clair maintenant
Messages : Env. 20
Dept : Nord
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre utile Env. 500 message Estrées (59)
bob060 a écrit:

C'est bien comme cela que je visualisais la couvertine, donc si j'ai bien compris elle permet à la fois de protéger l'acrotère et en meme temps agit sur l'étanchéité.

Tout à fait, elle protège la tête d'acrotère des éventuelles eaux stagnantes qui pourraient pénétrer à terme dans l'étanchéité (ce que fait également la membrane si tu la fais recouvrir l'acrotère complètement, et elle fait office de "dispositif d'écartement des eaux pluviales" qui vient finir ton relevé (comme un solin).
bob060 a écrit:Par contre on ne peut pas utiliser une couvertine en même temps qu'une bande de rive ?


Non, c'est soit l'un soit l'autre. Tu peux faire l'un ou l'autre c'est toi qui voit, mais voici comment moi je vois les choses :

Une bande de rive, c'est moins cher mais c'est moins esthétique. Par conséquent, je les propose sur les toitures inaccessibles (type toit d'immeuble HLM), ça fait baisser le devis, et vu du bas, ça fait un joli bandeau métallique en dessus de façade et vue de la toiture on s'en fout !

Une couvertine, c'est plus joli mais aussi plus cher, c'est pourquoi j'ai tendance à les proposer que sur les toitures donnant sur des fenêtres ou sur les toitures accessibles. On retrouve le côté, bandeau métallique vu du bas, et du haut, ça fait joli aussi
bob060 a écrit:En tout cas encore merci pour ton aide c'est beaucoup plus clair maintenant


Avec Plaisir !!
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 500
De : Estrées (59)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 20 message Nord
Bob l'étancheur a écrit:
Non, c'est soit l'un soit l'autre. Tu peux faire l'un ou l'autre c'est toi qui voit, mais voici comment moi je vois les choses :

Une bande de rive, c'est moins cher mais c'est moins esthétique. Par conséquent, je les propose sur les toitures inaccessibles (type toit d'immeuble HLM), ça fait baisser le devis, et vu du bas, ça fait un joli bandeau métallique en dessus de façade et vue de la toiture on s'en fout !

Une couvertine, c'est plus joli mais aussi plus cher, c'est pourquoi j'ai tendance à les proposer que sur les toitures donnant sur des fenêtres ou sur les toitures accessibles. On retrouve le côté, bandeau métallique vu du bas, et du haut, ça fait joli aussi


Ca confirme ce que je pensais. Je vais donc faire retirer les bandes de rive de mon devis avant la commande et je vais prendre des couvertines qui terminerons mieux la toiture, surtout qu'à termes elle deviendra une terrasse.

Autant bien faire les choses pour pas recommencer 2 ans après

Par contre tu sais où je peux trouver ca ? Cela existe avec une couleur spécifique, je cherche en gris anthracite (RAL 7016) pour aller avec mes menuiseries alu qui vont être posé juste après la toiture.

Et concernant les angles, il existe également des éclisses ?
Messages : Env. 20
Dept : Nord
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre utile Env. 500 message Estrées (59)
Dans le 59, je travaille avec plusieurs entreprises :
Pliages Industriels à Beuvry-la-Fôret tel : 03.20.71.07.42
Plibat à Mouvaux : 03.20.98.17.40
Fabest à Senlis : 03.44.64.13.32 (c'est un peu plus loin, je ne sais pas si ils te livreront pour une petite quantité).

Pour les RAL, tu trouves en général ce que tu veux. Certains sont beaucoup plus cher que d'autres (suivant que ton métal soit prélaqué ou postlaqué).

Concernant les angles tu peux demander des pièces sur mesures, mais ça risque d'être assez cher.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 500
De : Estrées (59)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 20 message Nord
Bob l'étancheur a écrit:Dans le 59, je travaille avec plusieurs entreprises :
Pliages Industriels à Beuvry-la-Fôret tel : 03.20.71.07.42
Plibat à Mouvaux : 03.20.98.17.40
Fabest à Senlis : 03.44.64.13.32 (c'est un peu plus loin, je ne sais pas si ils te livreront pour une petite quantité).

Pour les RAL, tu trouves en général ce que tu veux. Certains sont beaucoup plus cher que d'autres (suivant que ton métal soit prélaqué ou postlaqué).

Concernant les angles tu peux demander des pièces sur mesures, mais ça risque d'être assez cher.


Merci pour les contacts, je suis proche de celui de Mouvaux je vais voir avec eux ce qu'il me propose.

Du coup si on ne fait pas de pièces sur mesure, il faut placer un joint en silicone transparent pour éviter que l'eau ne s'infiltre ?
Messages : Env. 20
Dept : Nord
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 20 message Nord
Merci pour les contacts, je suis proche de celui de Mouvaux je vais voir avec eux ce qu'il me propose.

Du coup si on ne fait pas de pièces sur mesure, il faut placer un joint en silicone transparent pour éviter que l'eau ne s'infiltre ?
Edité 1 fois, la dernière fois il y a +9 ans.
Messages : Env. 20
Dept : Nord
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre utile Env. 500 message Estrées (59)
Tout à fait.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 500
De : Estrées (59)
Ancienneté : + de 9 ans
En cache depuis le jeudi 11 aout 2022 à 22h07
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
1
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis étancheité toit terrasseArtisan
Devis étancheité toit terrasse
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Mais à toit plat : combien ça coute ?
Mais à toit plat : combien ça coute ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Plan 3D de maisons à toit plat
Plan 3D de maisons à toit plat
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
21 idées de maisons cubiques à toits plats
21 idées de maisons cubiques à toits plats
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

3
abonnés
surveillent ce sujet
Voir