Retour
Menu utilisateur
Menu

Privation de soleil, quel recours ?

Ce sujet comporte 6 messages et a été affiché 13.105 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
4
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 10 message
Mon voisin construit une maison et me prive de soleil dans ma véranda.

J'ai une véranda d'exposition Sud Est, j'ai malheureusement un nouveau voisin qui construit sa maison juste en face de ma véranda (même exposition), ma véranda se trouve à 11 mêtres de la limite du terrain et la maison du voisin à 4 mêtres de cette limite, la hauteur de sa maison dépasse les 8 mêtres.

Il n'y a aucune entente possible, ce voisin s'est obstiné à implanter sa maison juste en face de ma véranda alors qu'il aurait pu la construire en retrait vers le fond du terrain. La véranda n'arrive plus à chauffer la maison l'hivers, le soleil passe au-dessus de sa toiture en début d'après-midi pour disparaître derrière les arbres de la forêt avant la fin de l'après-midi, je suis dans une pénombre car la véranda n'apporte plus suffisament de lumière dans la pièce principale.

J'ai examiné le POS, il ne peut pas être mis en défaut. J'ai contacté la mairie, l'Equipement et l'ADEME : pas de recours possible. A t-on le droit de priver son voisin de soleil dans sa véranda, sans parler de la vue sur la porte d'entrée située juste en face de ma véranda ?
Dans la mesure où je perds le bénéfice de ma véranda, quels sont les recours possible ? où faut-il s'adresser ? une action en justice est-elle possible ? si oui comment ?

Merci pour votre aide
Messages : Env. 10

Ancienneté : + de 16 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour une expertise en batiment...

Allez dans la section devis expert en bâtiment du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de experts de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les experts, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-124-devis_expert_en_batiment.php
 
Env. 60000 message
Si le voisin respecte le POS et le réglement de la commune, notamment la hauteur maximum de la maison, je crois qu'il n'y a rien à faire.

Cela nous montre encore, combien l'implantation de la maison est importante et qu'il faut bien anticiper les futurs constructions autour de soi.

Aujourd'hui, rares sont les maisons isolées et quand on n'a pas de voisins tout autour , ça viendra. Il faut bien observer le POS et voir les zones constructibles. Des terrains vides seront construits et pourront même l'être avec des constructions sur limite. Ce n'est qu'une question de temps.

Alors, attention : anticipation !
Messages : Env. 60000

 
Env. 1000 message Fontenay-lès-briis (91)
Il n'y a recours que si le délai de recours des tiers n'est pas terminé. SI ce délai est dépassé, je pense que vous n'avez plu de recours possible.

Pour le soleil, il y a peut-être quelque chose à gratter en jettant un coup d'oeil dans le code de l'urbanisme ou dans le code civil (du côté des servitudes). A voir sur www.legifrance.gouv.fr
Messages : Env. 1000
De : Fontenay-lès-briis (91)
Ancienneté : + de 16 ans
 
Env. 200 message Rouen (76)
sauf erreur de ma part, les règles générales d'urbanisme, en particuliers celles de prospect, s'appliquent même en présence d'un POS, mais elles ne sont relatives qu'à des durées et des quantités d'ensoleillement par jour (la distance entre les habitations étant conforme) pour le séjour en fait.

Par conséquent, je ne vois pas quel moyen pourrait être invoqué pour justifier de l'irrégularité de la construction.
PREVOYANCE=SECURITE
Messages : Env. 200
De : Rouen (76)
Ancienneté : + de 16 ans
 
Env. 900 message Seine Et Marne
A mon sens tout dépend du délai de recours au tiers comme le souligne fmt.

Tant que la maison n'est pas implantée et que le délai de ce recours n'est pas terminé, il y a toujours moyen de mettre un véto. Celà dit, si le POS est respecté, ça se complique, mais avec un interlocuteur de bonne volonté, parfois ça peut s'arranger, souvent plus facilement à l'amiable d'ailleurs....

Donc, à moins d'une erreur genre pas de panneau de permis de construire, commencement des travaux avant la fin du délai, ou autre, à mon sens, c'est mal engagé.

Quand à l'idée d'une action en justice sans motif autre que la perte du soleil, ça me semble là aussi difficile....

En tout cas, bon courage

Thierry
Messages : Env. 900
Dept : Seine Et Marne
Ancienneté : + de 16 ans
 
Env. 4000 message Sud Seine Et Marne (77)
Voici ce que j'ai trouvé dans le "guide" du logiciel architecte et construction 3D 2005:

La privation de vue ou d'ensoleillement

Le problème se pose principalement lorsqu'un propriétaire édifie sur son terrain, le plus souvent en limite séparative, une construction qui prive son voisin de la vue ou de l'ensoleillement dont il disposait.

A noter : Si votre voisin n'a édifié la construction qui vous gêne que dans l'intention de vous nuire et alors qu'elle ne présente aucune utilité pour lui, ses agissements pourront être sanctionnés sur la base de l'abus de droit (voir encadré).

Il faut savoir que la loi ne protège ni la vue ni l'ensoleillement. Autrement dit, il n'existe pas de droit à la vue ni au soleil. Cependant, il est des cas où les tribunaux considèrent que la perte de vue ou d'ensoleillement est telle qu'elle constitue un trouble anormal du voisinage.

Cependant, la gêne sera appréciée différemment selon la situation de l'immeuble. Ainsi, dans un quartier pavillonnaire permettant d'espacer les constructions, la privation d'ensoleillement en raison d'un immeuble trop rapproché est un trouble anormal (Cour d'appel de Versailles, 7 novembre 1982) alors qu'en ville, les habitants doivent s'attendre à une diminution de vue et d'ensoleillement due au développement des constructions voisines. Autrement dit, la vue et l'ensoleillement ne constituent pas des droits acquis, et la responsabilité doit être recherchée en fonction de la nouvelle situation et de la gêne subie et non du privilège perdu (Cour d'appel de Toulouse, 17 septembre 1991). Selon la jurisprudence, un droit à la vue diminuerait considérablement le droit de propriété des voisins et rendrait impossible toute évolution du tissu urbain.
AAMOI nr. 707
Chez nous depuis mars 2007!
Messages : Env. 4000
De : Sud Seine Et Marne (77)
Ancienneté : + de 16 ans
En cache depuis le mercredi 05 mai 2021 à 09h46
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
1
4

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis expert en batimentArtisan
Devis expert en batiment
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Guide : Que faire en cas de malfaçon ?
Guide : Que faire en cas de malfaçon ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

4
abonnés
surveillent ce sujet
Voir