Menu utilisateur
Menu

Erreur niveau eaux usées pour fosse

Ce sujet comporte 19 messages et a été affiché 301 fois
Amikamelement
Auteur du sujet

Picto recompense Photographe

Messages : Env. 30
Dept : Morbihan
Ancienneté : + de 1 an
Le 23/11/2017 à 15h04
Erreur niveau eaux usées pour fosse
Bonjour à tout le monde,

Actuellement sur la fin de notre construction avec les maisons BOOA, la livraison étant prévue le 21 décembre, un problème assez important vient pourtant potentiellement obscurcir le chantier qui s'était pourtant bien déroulé jusque là.

Voici un petit résumé de la situation.

Notre terrain de 1500 m2 est composé à parts égales d'une zone constructible et d'une autre non constructible.
L'étude de sol de filière pour l'ANC préconisait une fosse toutes eaux et un épandage, solution classique.

Le terrain présentant une pente vers le sud ouest, nous avions bien réfléchi à l'implantation de la maison que nous souhaitions, compte tenu des contraintes du terrain et du fait que nous souhaitions éviter une pompe de relevage.

Pour valider tout cela, nous étions en contact régulièrement avec le constructeur , et le technicien de l'étude de sol, qui a réalisé l'étude complémentaire.

Nous avions également obtenu du maire une dérogation pour placer une partie de l'ANC sur la zone non constructible, à savoir l'épandage.
Le technicien du SPANC m'avait bien indiqué, lors du dépôt de notre dossier, de bien vérifier la cohérence du niveau de sortie des eaux usées du vide sanitaire avec l'ANC.

Un premier oubli de notre constructeur sur ces fameux niveaux lors du dépôt de PC avait retardé sa délivrance de trois semaines environ, donc je suis resté vigilant sur ce point.

Une première alerte est survenu lors de la pose des canalisations dans le vide sanitaire, juste avant le coulage de la dalle: je trouvais bien bas le niveau de sortie des eaux usées, et je l'ai signalé immédiatement au conducteur de travaux, à la fois oralement et par mail, pour rectifier le tir si besoin.

Ci-dessous une photo:

Vide sanitaire

Il m'a rassuré en m'indiquant que l'ensemble des documents (y compris l'étude de sol) avait été transmise au maçon et que les niveaux étaient corrects.

Je lui en avais reparlé lors de la pose de la maison, le 29/08, mais il m'a reconfirmé que tout était correct.

Il y a quatre semaines semaines, j'avais rdv sur le terrain pour finaliser un devis avec mon futur terrassier, il s'est également inquiété de ce niveau de sortie des eaux usées, m'indiquant qu'une pompe de relevage s'avérerait nécessaire, en m'indiquant qu'il reviendrait sur le terrain vérifier tout cela avec les plans de l'étude de sol.

Je me suis empressé d'en parler à mon conducteur de travaux, qui quittait son poste le 30/10: il m'a réaffirmé que tout avait été transmis au maçon et que si l'erreur venait à se confirmer, il rectifierait le tir.

Je dois vous avouer que je suis resté perplexe quant à cette réponse, car je ne voyais pas comment il pouvait rectifier ce niveau maintenant que la maison était posée avec un vide sanitaire de 60 cms.

Le verdict est tombé lundi soir, le niveau de sortie des eaux usées est trop bas de 28 cms, ce qui nécessite une pompe de relevage.

Depuis lundi, je suis à la fois très énervé contre ce maçon et mon constructeur, qui sur ce coup là semble avoir commis une belle bourde.

J'ai immédiatement demandé à une des assistantes de mon agence BOOA de faire intervenir le maçon ou un autre technicien afin de confirmer ou d'infirmer les constatations de mon terrassier, et de me tenir informer de la suite de notre dossier.

Depuis le début de notre projet, nous avons tout mis en oeuvre pour éviter cette pompe de relevage, et si l'erreur venait à se confirmer, je ne vois pas comment le maçon pourrait rectifier le tir.

Rien qu'en lisant les plans de l'étude de sol et en visitant le chantier, j'ai pu remarquer que ce niveau ne me semblait pas correct (mais je ne suis pas du métier) donc je me demande comment un maçon de métier sélectionné par notre constructeur a pu potentiellement se louper de 28 cms.

Je vous joins les plans de l'étude de sol:







J'attends bien évidemment le retour de mon constructeur à ce sujet, ainsi que de pouvoir m'entretenir lundi prochain avec notre nouveau conducteur de travaux (le troisième en un an!!!)

Il va de soi que je ferais tout pour éviter la solution de la pompe si l'erreur venait à se confirmer, et que je ne débourserais pas un centime de plus.

Et vous, qu'en pensez-vous?
Une reprise des canalisations des eaux usées pour une erreur de ce type est-elle possible?

Bref n'hésitez pas à me donner vos avis.

Merci beaucoup.

Bonne journée.
0
Partager
Auto-promo
Trouvez des pros
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux de VRD...

Allez dans la section devis vrd / fosse septique du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de terrassiers de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les terrassiers, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-61-devis_vrd_fosse_septique.php
Bred

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 8000
De : Saint-jeannet (6)
Ancienneté : + de 8 ans
Le 23/11/2017 à 16h10
Bonjour,
si vous êtes en CCMI, c'est au cst de prendre en charge la pompe de relevage.
0
Récit : http://www.forumconstruire.com/recits/recit-4397.php
Partager
mistigri34

Picto recompense Membre ultra utile

Messages : Env. 6000
Dept : Herault
Ancienneté : + de 3 ans
Le 23/11/2017 à 16h25
Bred a écrit:Bonjour,
si vous êtes en CCMI, c'est au cst de prendre en charge la pompe de relevage.

Bonjour,
+1 avec Bred et j'ajouterais d'y ajouter une indemnité pour la conso et les complications que provoquent ce genre de pompe.
0
Partager
Amikamelement
Auteur du sujet

Picto recompense Photographe

Messages : Env. 30
Dept : Morbihan
Ancienneté : + de 1 an
Le 23/11/2017 à 16h28
Salut Bred,

Merci pour ta réponse.

Effectivement je suis en CCMI, donc il la prendra en charge, et même plus encore, si l'erreur venait à se confirmer.

Je suis encore un peu plus remonté que j'avais signalé le problème en amont, et qu'avant même la signature du CCMI, nous avions eu avec le commercial des discussions à ce sujet, car je n'aime pas ce système (quand on peut s'en passer) pour plein de raisons: coût, entretien, panne, etc...

C'est d'autant plus rageant quand, après avoir eu une dérogation pour l'ANC, l'accord du SPANC, et avoir transmis l'ensemble des documents au constructeur, une erreur de ce type puisse arriver.

En fait je me posais la question sur une éventuelle reprise des canalisations par le maçon, est-ce envisageable en l'état ou cela vous semble t-il impossible?

Je vous avoue qu'au vu des photos que j'ai prises à l'époque (dont celle que j'ai postée) cela me parait non réalisable, mais comme je ne suis pas du métier, je fais appel aux membres pour avoir leur avis.

Merci encore.
0
Partager
Woofy

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 2000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 10 mois
Le 23/11/2017 à 16h31
S'il faut remonter la sortie du tuyau de 28cm (un parpaing 1/2), ca va être compliqué de respecter la pente pour les tuyaux les plus longs :/

Que dit le contrat CCMI (position de ces tuyaux, ...) ? Au final, c'est lui qui fera foi avant de trouver un arrangement.
0
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Partager
Amikamelement
Auteur du sujet

Picto recompense Photographe

Messages : Env. 30
Dept : Morbihan
Ancienneté : + de 1 an
Le 23/11/2017 à 16h33
mistigri34 a écrit:
Bred a écrit:Bonjour,
si vous êtes en CCMI, c'est au cst de prendre en charge la pompe de relevage.

Bonjour,
+1 avec Bred et j'ajouterais d'y ajouter une indemnité pour la conso et les complications que provoquent ce genre de pompe.

Salut Mistigri,
Merci pour ta réponse.
Effectivement si la pompe se profile, je vais tâcher d'y ajouter une indemnité pour la conso, l'entretien, les complications, et aussi...pour le préjudice moral
1
Partager
mistigri34

Picto recompense Membre ultra utile

Messages : Env. 6000
Dept : Herault
Ancienneté : + de 3 ans
Le 23/11/2017 à 16h37
C'est vrai qu'une pompe à m*rde c'est difficile pour le moral
1
Partager
Bred

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 8000
De : Saint-jeannet (6)
Ancienneté : + de 8 ans
Le 23/11/2017 à 16h38
... encore faut t'il que la pompe soit accepté par la commune...

Mais je reste assez optimiste : suffit d'enterrer plus la fosse et le drainage.
Évidement, si ces travaux sont à votre charge, le surplus de terre à évacuer/temps passé sera à charge cst.
0
Récit : http://www.forumconstruire.com/recits/recit-4397.php
Partager
Amikamelement
Auteur du sujet

Picto recompense Photographe

Messages : Env. 30
Dept : Morbihan
Ancienneté : + de 1 an
Le 23/11/2017 à 16h40
Woofy a écrit:S'il faut remonter la sortie du tuyau de 28cm (un parpaing 1/2), ca va être compliqué de respecter la pente pour les tuyaux les plus longs :/

Que dit le contrat CCMI (position de ces tuyaux, ...) ? Au final, c'est lui qui fera foi avant de trouver un arrangement.

Salut Woofy,
La seule ligne que je trouve sur le contrat à ce sujet se résume à ça:
" Evacuation des eaux usées en vide sanitaire et ventilation hors toit, les diamètres des écoulements seront appropriés aux appareils à évacuer"
L'étude de sol de filière a été transmise au constructeur, un des plans de masse du permis de construire faisant bien apparaitre le fil d'eau pour l'évacuation des eaux usées selon l'étude de sol, qui ne comprenait pas de pompe de relevage.

Pour le fait de remonter la sortie de 28 cms, cela me semble peu jouable, au vu des photos , surtout dans un vide sanitaire de 60 cms.
J'ai eu beau chercher sur internet des cas similaires je ne trouve pas.

Mais bon on ne sait jamais... 

Edité 1 fois, la dernière fois il y a 16 jours.
0
Partager
Amikamelement
Auteur du sujet

Picto recompense Photographe

Messages : Env. 30
Dept : Morbihan
Ancienneté : + de 1 an
Le 23/11/2017 à 16h44
Bred a écrit:... encore faut t'il que la pompe soit accepté par la commune...

Mais je reste assez optimiste : suffit d'enterrer plus la fosse et le drainage.
Évidement, si ces travaux sont à votre charge, le surplus de terre à évacuer/temps passé sera à charge cst.

Pour la commune je ne sais pas je dois t'avouer que je ne me suis pas renseigné.

Les travaux d'ANC sont fait par notre terrassier, donc à notre charge, hors CCMI.

Par contre je ne comprends pas le fait d'enterrer plus la fosse et le drainage.

Des côtes sont à respecter suivant l'étude de sol complémentaire que j'ai réalisé, et qui ont été validé par le SPANC.

Peux-tu m'éclairer à ce sujet svp?

Merci.
0
Partager
Bred

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 8000
De : Saint-jeannet (6)
Ancienneté : + de 8 ans
Le 23/11/2017 à 17h16
Demandez au SPANC si vous pouvez augmenter la profondeur.
... car au final, votre fosse et votre épandage sera plus profond de 28 cm... un peu plus que la longueur d'une dent de godet....
0
Récit : http://www.forumconstruire.com/recits/recit-4397.php
Partager
Amikamelement
Auteur du sujet

Picto recompense Photographe

Messages : Env. 30
Dept : Morbihan
Ancienneté : + de 1 an
Le 23/11/2017 à 17h46
Bred a écrit:Demandez au SPANC si vous pouvez augmenter la profondeur.
... car au final, votre fosse et votre épandage sera plus profond de 28 cm... un peu plus que la longueur d'une dent de godet....

Merci pour les précisions.

J'avais bêtement pensé à cette solution, mais je me suis ravisé en me disant que le terrassier devait respecté l'étude de sol de filière, et que sinon je devais refaire une étude pour faire valider le nouveau niveau de sortie des eaux usées par le SPANC.

Le SPANC m'avait averti en amont du projet, en m'informant de rester vigilant sur cette cohérence de niveaux entre la sotie des eaux usées du vide sanitaire et les plans de l'étude de sol pour la fosse et l'épandage, auquel cas je risquerais une pompe.

S'il m'en a parlé, c'est qu'il se doute que ce genre de problème est récurrent et que les constructeurs font parfois des erreurs à ce sujet.

Je vais appeler le technicien qui s'est chargé de mon dossier demain matin, pour connaitre son avis.
Peut-être est-ce aussi simple que cela.

J'ai un doute, avec ce nouveau niveau de sortie, je risque de devoir revalidé une étude de sol, ainsi que l'étude du SPANC et faire une modification de permis...
J'arrête les supputations, j'appelle demain.

Merci BRED

Si je ne trompe pas, BBOY travaille dans un SPANC, s'il passe par là, merci d'avance.

Le chef d'agence passe sur le terrain lundi avec le maçon, je vais me joindre à eux.
Je viens de quitter au téléphone l'assistance administrative de notre agence, en lui faisant comprendre que si l'erreur venait à se confirmer, "cela allait chier des bulles carrés" , désolé pour cette expression vulgaire et triviale.
1
Partager
bboy33

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 2000
Dept : Gironde
Ancienneté : + de 5 ans
Le 23/11/2017 à 19h06
On m'appelle ... lol
Alors déjà la question à poser est : pompe avant ou après fosse ?
Le coût et les contraintes ne sont pas les mêmes.
Ensuite je vous rejoins dans le sens où l'étude de sol à mis en avant un certain coefficient de perméabilité à x cm ou mètres de profondeur. Le but est donc d'avoir un fond de tranchée à la profondeur souhaitée. D'où la mise en garde des techniciens du bureau d'études et du spanc.
Enfin il faut savoir que le DTU 64-1 impose un fond de tranchée à maximum 1 mètre. Au delà il est bien question d'une pompe de relevage après fosse pour relever le fil d'eau et permettre un épandage à faible profondeur (meilleure oxygénation/aération) tout comme la hauteur de remblai en terre de 20 cm au dessus des drains à respecter.

Désolé pour le long pavé.
0
Partager
Amikamelement
Auteur du sujet

Picto recompense Photographe

Messages : Env. 30
Dept : Morbihan
Ancienneté : + de 1 an
Le 23/11/2017 à 19h51
bboy33 a écrit:On m'appelle ... lol
Alors déjà la question à poser est : pompe avant ou après fosse ?
Le coût et les contraintes ne sont pas les mêmes.
Ensuite je vous rejoins dans le sens où l'étude de sol à mis en avant un certain coefficient de perméabilité à x cm ou mètres de profondeur. Le but est donc d'avoir un fond de tranchée à la profondeur souhaitée. D'où la mise en garde des techniciens du bureau d'études et du spanc.
Enfin il faut savoir que le DTU 64-1 impose un fond de tranchée à maximum 1 mètre. Au delà il est bien question d'une pompe de relevage après fosse pour relever le fil d'eau et permettre un épandage à faible profondeur (meilleure oxygénation/aération) tout comme la hauteur de remblai en terre de 20 cm au dessus des drains à respecter.

Désolé pour le long pavé.

Salut BBOY,
Quelle promptitude pour répondre!!!!

Merci pour ce "court pavé", concis et très clair.

La pompe serait placé avant la fosse, si l'erreur venait à se confirmer.

J'ai lu et relu l'étude de sol, et fait quelques recherches complémentaires sur internet, cela confirme ce que tu m'indique malheureusement.

Je vais appeler le technicien du SPANC demain matin pour avoir son avis et lui demander les solutions envisageables.

Si l'erreur se confirme (et je pense qu'elle se confirmera sauf erreur de mon terrassier), je ne pense pas que le maçon puisse rattraper 28 cms, surtout en gardant une pente d'écoulement acceptable.

Après, et je soumets cette solution avec beaucoup de réserves tant elle est soumise à beaucoup de conditions, s'il pouvait rattraper au moins 15 ou 20 cms, nous pourrions rentrer dans les clous et éventuellement envisager d'enfouir la fosse et l'épandage plus profondément , sous réserve d'acceptation du SPANC et de correctif d'étude de sol.

Mais cela fait beaucoup de si, donc je n'y crois guère.

Merci BBOY...
0
Partager
Amikamelement
Auteur du sujet

Picto recompense Photographe

Messages : Env. 30
Dept : Morbihan
Ancienneté : + de 1 an
Le 24/11/2017 à 10h19
Bonjour à tous,

J'ai contacté le technicien du SPANC comme prévu, voici sa réponse:

"Afin d'éviter la pompe, il convient dans un premier de temps de savoir s'il est possible de reprendre les canalisations dans le vide sanitaire afin de les relever et de retrouver la côte préconisée.

Pour une fosse toutes eaux béton Thébault maxi eco par exemple, le remblaiement maximum autorisé est de 80 cm de terre sur le toit de la fosse ce qui parait suffisant dans votre cas. Dans tous les cas, la côte contrainte reste celle de l'implantation du fil d'eau des tranchées d'infiltration (ainsi que le respect de leur positionnement sur le terrain). Si cette côte ne pouvait pas être respectée en prenant en compte les pentes minimales pour l'installation des canalisations (2% entre la sortie des eaux usées et la fosse, puis 0.5 % en sortie de fosse jusqu'au tranchées d'infiltration), il conviendra que votre bureau d'étude en assainissement étudie la meilleure solution possible (déplacement des tranchées, implantation plus profonde, mise en place d'un poste de relèvement etc...). Cette modification sera à nous communiquer immédiatement, mais n'engendrera pas de nouvelle instruction payante par le SPANC ou au niveau de votre permis de construire. La modification d'un projet d'assainissement ne peut être faite que par le bureau d'étude, le SPANC ne pourra pas se prononcer à sa place sur une éventuelle modification de l’implantation des tranchées (le bureau d'étude conçoit, le SPANC valide le projet et contrôle l'exécution des travaux vis à vis de la règlementation).
Concernant la mise en place éventuelle d'un poste de relèvement, je vous déconseille son positionnement avant fosse. Il sera préférable de la positionner en sortie de fosse toutes eaux pour des questions de tarifs et d'entretien plus avantageux.

A la vue de ces éléments, je vous conseille de contacter dès maintenant votre bureau d'étude en assainissement pour lui communiquer, et voir avec lui pour un éventuel passage sur le terrain au plus tôt pour anticiper les solutions possibles."




Cela laisse envisager une éventuelle issue positive à mon problème, sous réserve que le bureau d'étude étudie de nouveau mon dossier, et valide cette nouvelle implantation.

Bien évidemment, le surcoût (nouvelle étude, frais supplémentaires du terrassier etc...) incombera au constructeur, je ne sortirais pas un centime de notre poche et je n'avancerai pas l'argent bien évidemment.

Je les contacte de ce pas pour anticiper mon rdv de lundi avec mon constructeur, représenté par le directeur d'agence, et leur maçon.

Je vais peut-être un peu mieux dormir ce week-end

Merci à tous.

Je vous tiens au courant.
0
Partager
En cache depuis le samedi 09 décembre 2017 à 11h40
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

« Un fosse sceptique n'est pas une fosse toutes eaux »
Discussion lancée par - 4 réponses
« Javel et fosse toutes eaux »
Discussion lancée par - 15 réponses
« Bizarreries dans le regard de ma fosse toutes eaux. »
Discussion lancée par - 8 réponses
« Raccordement fosse toutes eaux »
Discussion lancée par - 12 réponses
« Fosse toutes eaux couvercles »
Discussion lancée par - 4 réponses
« Besoin d'aide évacuation eaux de pluie »
Discussion lancée par Sank76 - 11 réponses
« Micro-stations agrées »
Discussion lancée par fran17 - 19 réponses

Picto forumC'est intéressant aussi !

Devis VRDArtisan
Devis VRD
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Guide viabilisation et raccordements
Guide viabilisation et raccordements
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos VRD - fosse septique
Photos VRD - fosse septique
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Le guide de la récupération d'eau de pluie
Le guide de la récupération d'eau de pluie
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
2
personnes
surveillent ce sujet
  Suivre ce sujet
Voir