Retour
Menu utilisateur
Menu

Réalisation d'un caniveau sec autour de la maison

Ce sujet comporte 15 messages et a été affiché 319 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
6
abonnés
surveillent ce sujet
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Rhone
Hello,

D'après l'idée de Tournesol, je pensais réaliser un caniveau sec autour de la maison, histoire d'avoir l'entrée à hauteur du terrain fini et de laisser l'arase étanche (en fait non il n'y en a pas, plutôt le bas de mes murs) au sec. Je ferais une ossature bois sur dalle béton. Isolation entre montant + ITE de 10cm, et isolation sous dalle OU trottoir isolant (compliqué à modéliser niveau thermique donc on verra). Bref, j'aurais une reprise de l'isolation de la dalle qui va revenir sur l'ITE, histoire que le nez de dalle soit isolé (sera fait en liège ou en misapor ou autre, on verra).


Bref devant tout ça, il faut quand même que je fasse le caniveau sec. Comment feriez-vous ? J'ai quand même 52ml à réaliser. Avec des caniveaux tout prêt du commerce, j'ai peur déjà qu'ils ne soient pas assez profond, que ça ne colle pas suffisamment à l'isolant de la dalle, et le tarif pique un peu (compter bien dans les 1000€).

Il me faudrait savoir si je peux le remplir de galets assez gros (par exemple du 40/80) ou s'il faut qu'il reste vide, donc plutôt fermée par une grille ou un caillebotis (en fait pour ça, j'ai peur que ça bouge dans le temps).



Ma 1ère idée est d'acheter des caniveaux tout prêt, en PVC ou en béton, et de poser tout ça sur un lit de sable autour de la maison (ou de béton pour le tenir en place).
Mais c'est cher.


Ma 2ème idée était de coffrer les 2 bords, couler, puis coffrer le fond, et recouler ; ou l'inverse (ça permet de fixer le coffrage sur le fond déjà coulé). Mais je ne suis pas bétonneux, j'ai peur que ce soit trop minutieux ou trop compliqué à faire pour moi, et je ne sais pas trop comment faire pour que ça tienne dans le temps sans bouger (il y a quand même une mini poussée des terres, même si ce ne sera jamais roulant, j'ai peur que l'écartement se modifie et si je met une grille acier ou fonte, qu'elle ne tienne plus). Je ne sais pas s'il faut ferrailler non plus. C'est du boulot, mais sur 52ml ça peut valoir le coup.

Dernière idée, faire un moule, le couler, et le mettre en place ensuite. Aucune idée de comment faire pour la réalisation par contre, comme je l'ai dit je ne suis pas bétonneux. Mais j'aurais le temps je pense.

Si je le réalise moi, dois-je ferrailer le béton (histoire que les bords tiennent sur le fond ? Je ne me rends pas compte de l'effort sur les parois). Faut des fers tout petits, car ça ne va pas être épais.

Si vous avez des idées, je suis preneur !
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 4 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour la réalisation de fondations...

Allez dans la section devis fondations du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de maçons de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les maçons, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-118-devis_fondations.php
 
Membre super utile Env. 2000 message Conflans En Jarnisy (54)
Bonjour
Pourquoi tout le tour de la maison ?
aux entrées ca ne te suffit pas ?
le restant tu mets des galets ou cailloux sur la terre décaissée de + ou - 20 cm
C'est ce que j'ai fait autour de ma maison 200 € le camion de 17 T
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Conflans En Jarnisy (54)
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Rhone
Le but est de protéger le bas des murs. La lisse basse sera sur la dalle béton et non sur un surbot, donc il faut les mettre hors d'eau.

Donc en gros, ce que tu propose, c'est juste une tranchée de 20cm de fond que je remplis ensuite de galets, et je fais un trottoir tout le tour de la maison ?
Ca ne risque pas de se colmater avec feuilles ou autres, de se boucher et que l'eau monte ? Remarque il y aura quand même le débord de toit mais bon ...
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre super utile Env. 1000 message Essonne
Ce que j'avais proposé pour un précédent post :
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 1000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Rhone
Ça coûte cher les bordures T2 ?
je ne pourrais pas fixer de cornière dans les fondations a cause de l'ITE, les fixations feraient un pont thermique. Il me faudrait alors 2 bordures T2, de chaque côté.
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre super utile Env. 1000 message Essonne
L'ITE est déjà faite ? Sinon tu met une cornière à aile inégale fixée dans la maçonnerie en prenant le bon profile, ça dépassera suffisamment après avoir réalisé l'ITE. Pour limiter le pont thermique tu recouvre de polystyrène la partie de cornière collée au mur.
Si le pont thermique minime, c'est encore trop, tu achètes des plots de fixation isolé spécial ITE et tu fixes ta cornière dessus.

Ps : pour s’affranchir des 15cm je ne comprend pas pourquoi on utilise encore des planelles. Du bastaing, du contre plaqué, une jolie coffrage et c’est nickel.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 1000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Rhone
J'ai pas dit que j'aurais des planelles
Non rien de fait j'en suis encore a la conception et a l'achat du terrain. Le pont thermique minime risque d'être trop. Pas de traversée d'isolant.
Et pour les 15 cm c'est pour l'ossature et que le haut de la dalle soit a 15cm du sol alors que je la veux sans marche. Mais bon on verra.
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 4 ans
 
Super bloggeur Env. 80 message Marne
Bonjour Woody. Je m'intéresse à cette problématique. Il y a un endroit où on peut suivre la mise en place de ta solution ?
Picto recompense Super bloggeur
Messages : Env. 80
Dept : Marne
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Rhone
Sur mon récit, mais tu as encore quelques mois devant toi. De plus ce n'est pas certain que je le fasse dans les règles de l'art.
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 20 message Toulouse (31)
Woofy a écrit:J'ai pas dit que j'aurais des planelles
Non rien de fait j'en suis encore a la conception et a l'achat du terrain. Le pont thermique minime risque d'être trop. Pas de traversée d'isolant.
Et pour les 15 cm c'est pour l'ossature et que le haut de la dalle soit a 15cm du sol alors que je la veux sans marche. Mais bon on verra.

Bonjour Woofy,
Avez-vous trouvé une solution pour supprimer/réduire cette marche ?
Je suis dans la même problématique. Si je respecte les 20 cm entre le sol et la lisse basse et que je rajoute la hauteur de mon sol intérieur (soit 10cm liège expansé et 5 cm chape/carrelage), ma marche est de 35 cm !
Du coup, je me disais qu'en isolant les murs de soubassement du vide sanitaire avec du liège qui remonte au dessus de la lisse basse, je pourrais réduire la hauteur entre le sol et la lisse... Mais je ne voudrais pas prendre des risques concernant l'ossature bois... Ce qui m'embête c'est sur le mur sud où j'ai prévu des baies vitrées. Je souhaite que la terrasse soit au même niveau que le seuil du sol intérieur sans qu'elle ait une hauteur de 35 cm visible...
Messages : Env. 20
De : Toulouse (31)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Rhone
Bonjour Joseph,
Tu prévoie une isolation sous dalle en liège ? W00t
Pour le caniveau sec, j'ai testé sur le garage pour le moment, le trou est fait mais pas rempli encore. Pas de drain dedans, mais le drain n'est pas loin dessous donc je me dis qu'avec l'infiltration ça devrait le faire.
Pour la maison je pense que je ferais pareil, ou dans le genre.

Pour la baie vitrée, j'aurais une terrasse (bois très probablement) que je mettrais au même niveau que la baie, le sol sera probablement plus bas.
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 20 message Toulouse (31)
Mon fichier est pas tout à fait à jour... J'ai voulu la jouer écolo mais en fait ça sera une isolation en PSE sous la dalle et en liege pour interieur et exterieur des murs :/

Du coup avec ton système quelle est :
- la hauteur entre ta lisse basse et ton sol caniveau ?
- la hauteur entre ta lisse basse et ton sol jardin ?
- la largeur de ton caniveau ?

Perso, je suis en terrain argileux avec retrait gonflement des argiles du coups je me dis que le caniveau n'est pas une solution adapté à ma situation car l'eau va s'infiltrer à proximité des fondations. C'est pour ça que je souhaitais faire un troittoir périphérique de 1m de largeur.
Messages : Env. 20
De : Toulouse (31)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Rhone
Pour le garage, j'ai un poil plus de 20cm (un peu plus que l'épaisseur du radier) entre la lisse basse et le fond du caniveau. Le bord haut du caniveau est à peu prêt au niveau de la lisse basse. Le caniveau fait la largeur du godet de la pelleteuse : environ 30 à 40cm (la pelle n'a pas creusé droit, le caniveau a été fait après le mur).
A noter que c'est pour le mur du garage, il n'y a pas de porte.

Pour le moment il n'y a pas de maison, et je n'aurais finalement pas de murs en bois pour le rez-de-chaussée.

Et oui, le liège c'est bien sur le papier, mais quand on passe à la caisse ça pique ! Du coup bon, on fait comme on peut avec ce qu'on peut. Je risque d'abandonner le verre cellulaire pour du PSE sous dalle également :(
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 20 message Toulouse (31)
Pour le liège en sous dalle, autre petite précision -> je ne me voyais pas ramper avec des plaques de liège dans un VS de faible hauteur ;)
Messages : Env. 20
De : Toulouse (31)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Rhone
C'est pas la bonne méthode : d'abord tu met le liège, ensuite tu coule la dalle.
Mais si tu fais une isolation sur la dalle et sous la chape, tu n'as pas besoin d'isolation sous dalle.
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 4 ans
En cache depuis le mardi 15 juin 2021 à 22h09
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis fondationsArtisan
Devis fondations
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Tout savoir sur les fondations
Tout savoir sur les fondations
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos fondations - VS
Photos fondations - VS
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Temps de séchage du béton
Temps de séchage du béton
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

6
abonnés
surveillent ce sujet
Voir