Retour
Menu utilisateur
Menu

Clôture sans voisin avec terrain surélevé Résolu

Ce sujet comporte 17 messages et a été affiché 316 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
5
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 10 message Val De Marne
Bonjour,

Sauf erreur, je n'ai pas trouvé de fil de discussion sur le forum à propos de mon sujet.
Voici ma situation, je construis actuellement ma maison et je n'ai toujours pas de voisin côté droit sur 25m.
Le terrain n'a pas trouvé d'acquéreur alors je me questionne sur le type de clôture à installer.
Je précise que mon terrain est surélevé par rapport au terrain de mon voisin de droite de 40 cm et que la probabilité est forte que le futur voisin construise sa maison en limite de propriété ( quasi sûre).

Je vais me lancer dans des travaux mais je me demandais quel type de clôture installée:
- une clôture grillagée (rigide ou souple peu importe) de 2m mais mon terrain est surélevé la terre va passer à travers?
- un muret de soutenement en parpaing de 60cm surélevé d'un grillage de 1,40m environ?
- ne rien faire et attendre un acquéreur mais au risque d'avoir un terrain libre d'accès?

Admettons que la maison du voisin se fasse en limite de propriété dans quelques mois, si je suis patient je n'aurais pas à clôturer sur son pignon voire même je peux envisager de partager les frais de clôture avec lui.

Quelque soit le scénario, j'hésite encore à engager ou non des travaux et si oui, comment?

Merci pour vos éclairages et partage d'expérience.
Messages : Env. 10
Dept : Val De Marne
Ancienneté : + de 2 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour une fourniture ou pose de cloture...

Allez dans la section devis clôture du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de artisans de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les artisans, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-94-devis_cloture.php
 
Membre utile Env. 500 message Charente Maritime
[quote="tekkiraz"]Bonjour,

Sauf erreur, je n'ai pas trouvé de fil de discussion sur le forum à propos de mon sujet.
Voici ma situation, je construis actuellement ma maison et je n'ai toujours pas de voisin côté droit sur 25m.
Le terrain n'a pas trouvé d'acquéreur alors je me questionne sur le type de clôture à installer.
Je précise que mon terrain est surélevé par rapport au terrain de mon voisin de droite de 40 cm et que la probabilité est forte que le futur voisin construise sa maison en limite de propriété ( quasi sûre).

Je vais me lancer dans des travaux mais je me demandais quel type de clôture installée:
- une clôture grillagée (rigide ou souple peu importe) de 2m mais mon terrain est surélevé la terre va passer à travers?
- un muret de soutenement en parpaing de 60cm surélevé d'un grillage de 1,40m environ?
- ne rien faire et attendre un acquéreur mais au risque d'avoir un terrain libre d'accès?

Admettons que la maison du voisin se fasse en limite de propriété dans quelques mois, si je suis patient je n'aurais pas à clôturer sur son pignon voire même je peux envisager de partager les frais de clôture avec lui.

Quelque soit le scénario, j'hésite encore à engager ou non des travaux et si oui, comment?

Merci pour vos éclairages et partage d'expérience.[/quote

bonjour j'ai aussi un terrain vide de construction sur le côté nord j'ai clôture avec des panneaux rigides grillage et un soubassement avec des plaques béton car mon terrain est sur élévé par rapport au voisin qui entretient son terrain mais n'a pas construit ...........les plaques font 30cm mais il en existe de 40 ...........voir photo sur mon récit .....s'il faut démonter on démontera mais le voisin paiera la " démolition et la repose" ....mais je doute en ce qui me concerne qu'il construise en limite d propriété la façade faisant 30 mètres ....et pour lui il perdrait la vue sud ! ....si vous avez des craintes mettez une clôture poteau et grillage basique sans béton pour les poteaux ....mon voisin a fait ça pour la façade rue sauf pour les extrémités de toute façon vous ne pourrez pas lui interdire la construction en limite et mieux vaut s'entendre en ce qui me concerne j'ai payé toute la clôture sur 30mètres et lui a payé sur une autre trentaine de mètres en contre bas du terrain avec la clôture basique dont j'ai parlé (il ne voulait pas faire une grosse dépense de clôture )bonne journée
josianeportier
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 500
Dept : Charente Maritime
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 10 message Val De Marne
Merci pour votre retour.
En fait, je suis certaine qu'il va construire en limite car le terrain est trop petit.
Je pense que vous avez raison autant investir dans un grillage le moins coûteux car dans les mois à venir, il va me le démonter à cause de sa construction.
Bonne soirée
Smile
Messages : Env. 10
Dept : Val De Marne
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre ultra utile Env. 7000 message Cotes D'armor
tekkiraz a écrit:Merci pour votre retour.
En fait, je suis certaine qu'il va construire en limite car le terrain est trop petit.
Je pense que vous avez raison autant investir dans un grillage le moins coûteux car dans les mois à venir, il va me le démonter à cause de sa construction.
Bonne soirée
Smile

Bonjour
Pourquoi le voisin démonterait votre clôture ?
Si votre clôture est chez vous (fondations comprises) votre voisin n'a absolument pas le droit d'y toucher, encore moins de la démonter.
et même si la clôture déborde chez lui il n'a pas le droit d'y toucher, tout ce qu'il peut faire c'est vous obliger à la démonter pour la remettre chez vous.
Cherchez sur le forum, il y a quelques discussions sur la possibilité de laisser passer le constructeur de la maison voisine chez soi. Je n'ai pas le souvenir d'un seul témoignage positif.
Donc, mettez la clôture dont vous avez envie, pas celle pour le voisin.
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 7000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre utile Env. 500 message Charente Maritime
Bonjour je ne suis pas d'accord avec manutadden quand j'ai construis ma maison en 2003 en BRETAGNE ( depuis je suis partie vers une autre région ?j'ai fait construire nécessité oblige en limite de propriété et pour monter le mur du sous sol il a fallu dégager la terre jusqu'à mois 3 mètres donc l'architecte a empiété sur le terrain du voisin....on ne peut couper la terre au couteau avec une ligne droite entre terrassement , et construction des fondations puis élévation du mur puis isolant goudronné et au dessus enduit a poser il fallait entrer dans le terrain du voisin.....qui a été conciliant .....l'architecte a fait reboucher puis a fait nettoyer le sol et j'ai ressemé la pelouse sur 10 X 1.50......Comme le voisin a été patient je lui ai offert quelques plants .....ensuite nous avons réalisé les clôtures mitoyennes devant la maison et derrière la maison ensemble preuve que si chacun y met du sien on peut vivre en bonne harmonie l'idée de dire je mets la clôture et je ne céderai pas l'autre n'aura qu'à se" démerder pour mettre son mur de maison est horripilant......il ne doit pas faire bon être votre voisin manutadden ! ........mon conseil si la construction voisine est proche de démarrer et les propriétaires sont connus est de les rencontrer....bonne journée
josianeportier
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 500
Dept : Charente Maritime
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 10 message Val De Marne
Bonjour ManuTaden,

Merci d'avoir pris le temps de me répondre.
Effectivement vous avez raison, mais la clôture idéale serait un muret de 60 cm rehaussée d'un grillage. Quand je me renseigne sur le prix sur 25m, ça pique un peu. J'attendais que le terrain soit vendu pour contacter le proprio et qu'on partage les frais.
Aux dernières nouvelles, c'est toujours en instance et je suis toujours sans clôture.
En gros, je ne sais plus quoi faire, clôturer avec un grillage souple par exemple ou attendre un peu le temps d'économiser pour ma clôture idéale.
Messages : Env. 10
Dept : Val De Marne
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 10 message Val De Marne
Bonjour Bilou du 56,

L'exemple que vous avez donné me parle car quand j'ai construit la maison en limite de propriété côté gauche, j'ai du m'arranger avec la voisine pour entrer sur son terrain. Comme sa clôture était en piteuse état et était sur le point de tomber, j'ai négocié avec elle pour avoir sa permission de la détruire en partie.
Là, je suis en train de lui poser une nouvelle clôture à mes frais.
En fait, le fait de ne pas connaître les futurs propriétaires est frustrant, on ne sait pas quelle est la bonne solution.
Je peux faire ce que je veux dans ma propriété mais le futur acquéreur devra faire en fonction...
Un dilemme  
bilou de 56 a écrit:Bonjour  je ne suis pas d'accord  avec manutadden  quand j'ai construis ma maison en 2003 en BRETAGNE ( depuis je suis partie vers une autre région  ?j'ai fait construire nécessité oblige en limite de propriété  et pour monter le mur du sous sol il a fallu dégager la terre jusqu'à mois 3 mètres  donc l'architecte a empiété sur le terrain du voisin....on ne peut couper la terre au couteau avec une ligne droite  entre terrassement , et construction des fondations puis élévation du mur  puis isolant goudronné  et au dessus enduit a poser il fallait entrer dans le terrain du voisin.....qui a été conciliant .....l'architecte a fait reboucher  puis a fait nettoyer le sol et j'ai ressemé la pelouse  sur 10 X 1.50......Comme le voisin a été patient  je lui ai offert quelques plants  .....ensuite nous avons réalisé les clôtures mitoyennes devant la maison et derrière  la maison ensemble   preuve que si chacun y met du sien on peut vivre en bonne harmonie  l'idée de dire  je mets la clôture et je ne céderai pas l'autre n'aura qu'à se" démerder pour mettre son mur de maison est horripilant......il ne doit pas faire bon être votre voisin manutadden ! ........mon conseil si la construction voisine est proche de démarrer et les propriétaires sont connus est de les rencontrer....bonne journée
Messages : Env. 10
Dept : Val De Marne
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre utile Env. 500 message Charente Maritime
tekkiraz a écrit:Bonjour ManuTaden,

Merci d'avoir pris le temps de me répondre.
Effectivement vous avez raison, mais la clôture idéale serait un muret de 60 cm rehaussée d'un grillage. Quand je me renseigne sur le prix sur 25m, ça pique un peu. J'attendais que le terrain soit vendu pour contacter le proprio et qu'on partage les frais.
Aux dernières nouvelles, c'est toujours en instance et je suis toujours sans clôture.
En gros, je ne sais plus quoi faire, clôturer avec un grillage souple par exemple ou attendre un peu le temps d'économiser pour ma clôture idéale.


bonjour tekkiraz

pour la clôture tout dépend pourquoi cela vous semble indispensable de clôturer vite:
enfants en bas âge ......animaux de compagnie...

je n'avais pas les moyens pour avoir le portail coulissant et électrique après avoir fait un beau mur de façade enduit j'ai donc bricolé pour quelques mois un portail avec des planches et du grillage ( j'avais un chien qui ne demandait qu'a aller visiter le quartier )
donc si c'est pour quelques mois et pour une certaine sécurité mettre le moins cher des grillages avec des
poteaux de bois que vous pourrez récupérer pour servir de tuteur à des arbres après ...grillage fixé sur les poteaux avec des U ( qu'on trouve en magasin jardinage ça sert pour fixer les câbles des vignes )

bonne journée

cordialement
josianeportier
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 500
Dept : Charente Maritime
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 200 message Rouillon (72)
Chaque cas est différent...
Moi je suis installé dans la maison depuis 2 ans : tout est clôturé sauf entre nous et nos voisins : notre terrain est surélevé par rapport au leur. Lors de notre installation ils nous ont annoncé vouloir faire un garage en limite... On attend toujours. Ne voyant rien venir, et comme en plus ils ne nous parlent pas sont peu sympathiques et très curieux , nous avons pris la décision de clôturé (soutènement + clôture ) le tout chez nous.
Le jour où ils feront leur garage (si ils le font), ils se débrouilleront ...Mais il est hors de question qu'ils viennent creuser chez nous..
Messages : Env. 200
De : Rouillon (72)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre ultra utile Env. 7000 message Cotes D'armor
bilou de 56 a écrit:Bonjour  je ne suis pas d'accord  avec manutadden  quand j'ai construis ma maison en 2003 en BRETAGNE ( depuis je suis partie vers une autre région  ?j'ai fait construire nécessité oblige en limite de propriété  et pour monter le mur du sous sol il a fallu dégager la terre jusqu'à mois 3 mètres  donc l'architecte a empiété sur le terrain du voisin....on ne peut couper la terre au couteau avec une ligne droite  entre terrassement , et construction des fondations puis élévation du mur  puis isolant goudronné  et au dessus enduit a poser il fallait entrer dans le terrain du voisin.....qui a été conciliant .....l'architecte a fait reboucher  puis a fait nettoyer le sol et j'ai ressemé la pelouse  sur 10 X 1.50......Comme le voisin a été patient  je lui ai offert quelques plants  .....ensuite nous avons réalisé les clôtures mitoyennes devant la maison et derrière  la maison ensemble   preuve que si chacun y met du sien on peut vivre en bonne harmonie  l'idée de dire  je mets la clôture et je ne céderai pas l'autre n'aura qu'à se" démerder pour mettre son mur de maison est horripilant......il ne doit pas faire bon être votre voisin manutadden ! ........mon conseil si la construction voisine est proche de démarrer et les propriétaires sont connus est de les rencontrer....bonne journée

si vous construisez en limite de propriété, votre constructeur doit se débrouiller pour construire sans toucher au terrain du voisin, sauf si le voisin l'autorise.
Et si le voisin ne l'autorise pas, et bien votre constructeur se débrouille, puisqu'il sait qu'il doit construire en limite lorsqu'il accepte de vous proposer un CCMI.
Et si le terrain et clôturé, le CST n'a pas le droit de toucher à la clôture.

il peut demander aux voisins l'autorisation de passer chez eux, mais ils ont le droit de refuser.

Et si vous cherchez sur le forum vous aurez de nombreuses discussions sur lesquelles des personnes ont accepté que des ouvriers passent chez eux pour construire une maison voisine et ça ne c'est pas toujours bien passé même avec un protocole signé et un passage d'huissier avant et après les travaux !

Personnellement j'ai été sympa avec le voisin, ce qui m'a permis :
- d'avoir un de ses tracteur stationné chez moi avec un ouvrier en train de pulvériser du round up sur le mur de son bâtiment en limite, ainsi que sur la haie voisine
- de retrouver une pelle à chenilles de 22 T au milieu de la parcelle mitoyenne, elle venait de pulvériser la haie d'arbres qui séparait les deux terrains et se préparer à nettoyer les autres arbres présents, chez moi ...
- d'avoir un camion 4 essieux de livraison de ciment dans le potager, et quand il a compris qu'il ne pouvait pas passer il a essayé le demi tour ... nous attendons toujours le passage de son patron avec le prunier promis
- un certain nombre d'ouvriers urinant chez nous
- de nombreux déchets déposé chez nous, avant d'être renvoyés sur son terrain
- sans parler de l'état déplorable du chemin communal, détruit par les multiples passage de tracteurs et camions chargés de débarrasser les gravats ou de livrer des matériaux
- par contre lors du bornage des parcelles, il n'a rien lâché, discutant pendant 3 heures pour 2 m2 de terrain ! sachant que son gaec familial travaille sur 600 ha, possède des vaches à lait, des vaches à viande, un élevage de porcs, de volailles, un abattoir et une boutique de vente directe ...
...

alors sauf si c'est un vrai ami, c'est chacun chez soi, Dieu pour tous ... et une fête des voisins à la fin
Mais rien ne vous oblige à devenir ami avec les voisins.
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 7000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre utile Env. 500 message Charente Maritime
ManuTaden a écrit:
bilou de 56 a écrit:Bonjour  je ne suis pas d'accord  avec manutadden  quand j'ai construis ma maison en 2003 en BRETAGNE ( depuis je suis partie vers une autre région  ?j'ai fait construire nécessité oblige en limite de propriété  et pour monter le mur du sous sol il a fallu dégager l terre au couteau avec une ligne droite entre terrassement , et construction des fondations puis élévation du mur puis isolant goudronné et au dessus enduit a poser il fallait entrer dans le terrain du voisin.....qui a été conciliant .....l'architecte a fait reboucher puis a fait nettoyer le sol et j'ai ressemé la pelouse sur 10 X 1.50......Comme le voisin a été patient je lui ai offert quelques plants .....ensuite nous avons réalisé les clôtures mitoyennes devant la maison et derrière la maison ensemble preuve que si chacun y met du sien on peut vivre en bonne harmonie l'idée de dire je mets la clôture et je ne céderai pas l'autre n'aura qu'à se" démerder pour mettre son mur de maison est horripilant......il ne doit pas faire bon être votre voisin manutadden ! ........mon conseil si la construction voisine est proche de démarrer et les propriétaires sont connus est de les rencontrer....bonne journée

si vous construisez en limite de propriété, votre constructeur doit se débrouiller pour construire sans toucher au terrain du voisin, sauf si le voisin l'autorise.
Et si le voisin ne l'autorise pas, et bien votre constructeur se débrouille, puisqu'il sait qu'il doit construire en limite lorsqu'il accepte de vous proposer un CCMI.
Et si le terrain et clôturé, le CST n'a pas le droit de toucher à la clôture.

il peut demander aux voisins l'autorisation de passer chez eux, mais ils ont le droit de refuser.

Et si vous cherchez sur le forum vous aurez de nombreuses discussions sur lesquelles des personnes ont accepté que des ouvriers passent chez eux pour construire une maison voisine et ça ne c'est pas toujours bien passé même avec un protocole signé et un passage d'huissier avant et après les travaux !a terre jusqu'à mois 3 mètres  donc l'architecte a empiété sur le terrain du voisin....on ne peut couper la

Personnellement j'ai été sympa avec le voisin, ce qui m'a permis :
- d'avoir un de ses tracteur stationné chez moi avec un ouvrier en train de pulvériser du round up sur le mur de son bâtiment en limite, ainsi que sur la haie voisine
- de retrouver une pelle à chenilles de 22 T au milieu de la parcelle mitoyenne, elle venait de pulvériser la haie d'arbres qui séparait les deux terrains et se préparer à nettoyer les autres arbres présents, chez moi ...
- d'avoir un camion 4 essieux de livraison de ciment dans le potager, et quand il a compris qu'il ne pouvait pas passer il a essayé le demi tour ... nous attendons toujours le passage de son patron avec le prunier promis
- un certain nombre d'ouvriers urinant chez nous
- de nombreux déchets déposé chez nous, avant d'être renvoyés sur son terrain
- sans parler de l'état déplorable du chemin communal, détruit par les multiples passage de tracteurs et camions chargés de débarrasser les gravats ou de livrer des matériaux
- par contre lors du bornage des parcelles, il n'a rien lâché, discutant pendant 3 heures pour 2 m2 de terrain ! sachant que son gaec familial travaille sur 600 ha, possède des vaches à lait, des vaches à viande, un élevage de porcs, de volailles, un abattoir et une boutique de vente directe ...
...

alors sauf si c'est un vrai ami, c'est chacun chez soi, Dieu pour tous ... et une fête des voisins à la fin
Mais rien ne vous oblige à devenir ami avec les voisins.


bonsoir c'est ce qui s'appelle ne pas avoir eu de chance !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
josianeportier
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 500
Dept : Charente Maritime
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre ultra utile Env. 7000 message Cotes D'armor
bilou de 56 a écrit:

bonsoir   c'est ce qui s'appelle ne pas avoir eu  de chance !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

ce n'est pas un problème de chance ou de malchance, c'est juste d'avoir un grrooos culterreux comme voisin.
Certains n'en ont jamais assez, et sont prêts à tout pour en avoir plus. Heureusement il n'habite pas là.
Les deux autres voisins, agriculteurs en activité, et à la retraite, ne sont pas comme cela.

Je suis né en Picardie, j'ai gardé un souvenir assez marqué des manifestations agricoles de 1984, surtout comparées aux manifestations étudiantes de 1986 (projet Devaquet ... Malik Oussékine ... )
Agriculteurs très violents qui détruisent tout sur leur passage sous l'oeil bienveillant de la police, alors que deux ans plus tard les étudiants n'étaient pas vraiment traités de la même façon.
Entretemps j'avais passé mon bac, et une élève c'était faite prendre avec des antisèches durant l'épreuve à plus fort coef elle a pu continuer l'épreuve. Quand j'en suis sorti le dirlo discutait avec le prof surveillant l'épreuve : "mais vous savez qui est son père, on ne peut pas faire ça". Le papa était agriculteur, représentant local de la FNSEA, descendant d'un fermier général s'étant approprié une partie des biens de l'évéché lors de la révolution française. Evidemment, la famille avaient travaillé avec l'Armée française pendant le première guerre mondiale (le front était proche), avait alimenté les allemands pendant la seconde, et hébergé quelques pilotes anglais et américains : Pas tous les oeufs dans le même panier dit on dans ces cas là.

Pour en revenir au sujet initial, tekkirazfait ce qu'il veut chez lui, et il peut très bien empêcher le constructeur du voisin d'entrer chez lui.
Il peut donc clôturer comme il le souhaite, de manière définitive comme de manière temporaire : quelques piquets bois avec un grillage à moutons par exemple.
Mais s'il accepte l'entrée du constructeur du voisin chez lui, il faut que tout soit précisé par écrit : dates, zone sur lequel le CST peut circuler, quel type de véhicule, s'il a le droit ou non d'entreposer du matériel ... et, surtout remise en état du terrain, avec constats d'huissier avant/après, le tout à la charge du CST du voisin.
Lisez les témoignages existants, même avec ces précautions ça peut mal se passer ...
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 7000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre utile Env. 500 message Charente Maritime
Bonsoir manu tadden je ne suis pas née de la dernière pluie ! je comprends bien votre ressenti et votre méfiance a l'égard d'autrui d'autant que votre voisin vous l'a fait à l'envers..au moins tekkiraz verra que le sujet divise et que les avis sont très différents
il prendra donc les précautions qu'il pense être justes pour que sa propriété soit préservée tout en sachant qu'il aura un futur voisin avec qui il devra s'entendre au mieux pour que le voisinage ne devienne pas source de conflits..
je suis du genre plutôt conciliante, pas tordue , je ne ressemble pas a votre voisin et mon âge aussi canonique que le votre m'a permis d'expérimenter 5 voisins différents en 50 ans ( je suis un oiseau voyageur au féminin ) ....
j'adore les défis de la construction j'y passe un certain temps et je vais voir plus loin si l'herbe est aussi verte : je garde d'excellent souvenir de mes voisins et j'espère qu'eux aussi puisqu'on continuent a correspondre
bonne continuation manu tadden
Biggrin
josianeportier
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 500
Dept : Charente Maritime
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 10 message Val De Marne
Bonjour à tous,

En tout cas, grâce à vous j'ai matière à réfléchir. Vos 2 positions sont valable alors du coup, je n'arrive pas à me décider Biggrin
Une précision sur mon terrain il est en région parisienne donc de petite taille alors hormis les travaux qui vont se réaliser chez le voisin. Il y a beaucoup de vis à vis avec tous les voisins.
Ma plus grosse appréhension c'est les artisans qui feront des va et vient et je ne serais pas serein avec mes enfants en bas âge dans le jardin.
Je veux que toute la famille soit en sécurité...

Merci pour vos contributions Bilou de 56 et ManuTaden!
Messages : Env. 10
Dept : Val De Marne
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre ultra utile Env. 7000 message Cotes D'armor
tekkiraz a écrit:Bonjour à tous,

En tout cas, grâce à vous j'ai matière à réfléchir. Vos 2 positions sont valable alors du coup, je n'arrive pas à me décider Biggrin
Une précision sur mon terrain il est en région parisienne donc de petite taille alors hormis les travaux qui vont se réaliser chez le voisin. Il y a beaucoup de vis à vis avec tous les voisins.
Ma plus grosse appréhension c'est les artisans qui feront des va et vient et je ne serais pas serein avec mes enfants en bas âge dans le jardin.
Je veux que toute la famille soit en sécurité...

Merci pour vos contributions Bilou de 56 et ManuTaden!

Avez vous lus les témoignages des problèmes liés à l'acceptation du passage des ouvriers intervenant sur le chantier du voisin ?
De mémoire :
- tractopelle stationné chez eux
- gravats
- traces d"enduits sur les fraises plantées par les enfants
- palettes de matériaux dans le jardin
- ouvriers qui défèquent derrière un buisson chez le voisin (parce qu'il n'y en a pas sur le terrain de la construction)  pendant le repas avec des amis sur la terrasse
- abattage d'un arbre qui gênait le passage d'un engin
- échafaudage présent pendant 3 mois à cause des congés
Mais il y a un inventaire extraordinaire
Sans parler des constructeurs qui débordent de 1 m sur le terrain du voisin

PS : le voisin est passé, il y a de l'herbe du chemin municipal qui empiète chez lui, il a prévu de passer avec son tracteur et du round up ... à 1 m de la bordure du chemin il y a mon abri à tomate de 12 m de long

PS 2 : @Tekkiraz, si le voisin est en CCMI, vous ne traitez pas avec le voisin, mais avec son constructeur, le voisin n'a rien à voir dans l'histoire, tout ce que vous ferez nécessitant des frais, doit  être prix en charge par le CMI, c'est transparent pour le voisin ça ne doit rien lui coûter : 0€
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 7000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre ultra utile Env. 7000 message Cotes D'armor
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 7000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 10 message Val De Marne
Bonjour,

Après avoir envisagé tous les scénarios, nous allons opter pour poser une clôture avec un mur de soutenement.
Comme évoqué plus haut, le terrain du voisin va faire l'objet d"une construction je ne sais quand... Face à cette incertitude, autant que je fasse ce que je veux dans ma limite de propriété comme ça je me sentirais en sécurité.
On se renseigne en ce moment sur les prix auprès d'artisan.
Merci à tous pour votre aide.
Bien cordialement.
Messages : Env. 10
Dept : Val De Marne
Ancienneté : + de 2 ans
En cache depuis le lundi 07 septembre 2020 à 16h20
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis clotureArtisan
Devis cloture
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Clôture : guide, conseils et astuces
Clôture : guide, conseils et astuces
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
20 idées de clôtures en bois
20 idées de clôtures en bois
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.
Photos de clotures en bois
Photos de clotures en bois
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

5
abonnés
surveillent ce sujet
Voir