Retour
Menu utilisateur
Menu
 
Nouveau membre Env. 10 message Morbihan
Bonjour à tous,
J’envisage la rénovation d’une maison en pierre, couverte en ardoise (en Bretagne). Il y a un pare pluie, genre de bâche translucide en polyane étanche entre l’ardoise et la volige. La volige, la bâche et les ardoises sont là depuis 1972.
Ma crainte est que cette couche de plastique sous l’ardoise emprisonne à l’intérieur de la maison l’humidité crée par nos modes de vie (douche, cuisine, linge à sécher dans la maison), et que la différence thermique de l’air chaud au contact de la bâche créer de la condensation, de l’eau, qui pourrisse la charpente et l’isolation.

Ma réflexion se porte sur le choix de l’isolant, l’installation ou non d’un pare ou frein vapeur et l’épaisseur de la lame d’air sous toiture avec ou non la création de chatières pour ventiler le tout.

L’isolation des rampants : Il s’agit de combles aménagés qui seront 2 chambres et une SDB, il n’y a pas de combles perdus, les rampants vont jusqu’à la pointe du faîtage. Je suis prête à mettre de l’épaisseur pour avoir une bonne résistance thermique. J’hésite entre :

-la laine de verre gr32 en épaisseur 140+200=340 avec le kraft scotché pour pare vapeur) pour un R de 10,6.
Et
-la ouate de cellulose, ISOCELL (masse volumique de 58kg/m3) 280mm insufflée entre un pare-pluie en sous face des chevrons pour réalisation de la lame de ventilation et un freine vapeur sd18 pour un R de 7.
Finition BA13 dans les 2 cas.

A épaisseur égale la laine l’emporte en Résistance thermique.
A R égal la ouate l’emporte question déphasage, et phonique. Mais là, le R est meilleur en laine donc le phonique et le déphasage suivent, ça va de paire avec le R et l’épaisseur, non ? Et puis en Bretagne le déphasage…le phonique m’importe plus.

Vu la densité de la ouate quand elle est insuflée pas étonnant que ce matelas fasse une bonne couche de protection, mais pour passer un R de 10 il faut insufler plus de 41cm ça serait très lourd ça ne vaut plus le coup elle s’auto tasserait non ?

Enfin et surtout en terme de budget ça n’est pas le même prix, plus de 2 fois plus cher pour la ouate alors que le R est moins bon. Je voulais faire l’effort d’utiliser un matériaux plus écolo mais là avec la différence prix/performance, je me suis perdue !

Question perspirance j’ai lu de tout. Avec mon vieux pare pluie en plastique l’humidité est coincée à l’intérieure, il faudrait que je le lacère au cutter pour laisser l’eau sécher par le toit ? Il a été mis pour rien.

Si j’opte pour la laine de verre, elle serait en rouleau semi rigide reposant sur les chevrons, l’épaisseur des chevrons créerait la lame d’air entre la laine et la volige. Je comptais faire installer des ventilations de toit, ou chatières, en partie haute et basse pour faire circuler l’air pour que la charpente et l’isolant reste sains plutôt que macérant dans un tuperoir. Reste la question pare ou frein vapeur ou kraft scotché. L’épaisseur voulue est de 340 mm, il n’y a pas de suspente spéciale pare vapeur pour cette épaisseur, et l’épaisseur en elle même (bien posée en 2 couches) fait pare vent. Sous l’ossature métallique le vissage des plaques de plâtre percerait ce voile. Le kraft scotché ça ne suffit pas ? L’humidité passe un peu mais peut sécher grâce à la ventilation des chatières et je laisse le vieux pare pluie faire son boulot sans le perforer ?
Merci pour vos réponses.
Messages : Env. 10
Dept : Morbihan
Ancienneté : moins d'1m
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour l'aménagement de vos combles...

Allez dans la section devis aménagement des combles du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de artisans de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les artisans, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-75-devis_amenagement_des_combles.php
 
Membre super utile Env. 9000 message Essonne
Bonjour

<Ma réflexion se porte sur le choix de l'isolant, l'installation ou non d'un pare ou frein vapeur et l'épaisseur de la lame d'air sous toiture avec ou non la création de chatières pour ventiler le tout.>

La ventilation en sous face de couverture n'est pas suffisante
Avec un écran de sous toiture tel que vous le décrivez ( il ne doit pas
être de type HPV) il faut ménager une lame d'air de 2 cm entre la sous face
de l'écran et le dessus de l'isolation.

Problème : il est nécessaire que cette lame d'air soit ventilée, ce qui
sous entend des entrées d'air en partie basse et des sorties d'air en
partie haute soit par des faîtières ventilées soit par des sorties d'air
le plus près du faîtage possible ( il faut interrompre l'écran en faîtage)

Remarques ces dispositifs ne sont, après coup, pas toujours évident
à mettre en oeuvre .

Reste évidemment la solution de supprimer cet écran, ....

< Sous l'ossature métallique le vissage des plaques de plâtre percerait ce voile. Le kraft scotché ça ne suffit pas ? ..... >

Des essais ont montrés que le passage des vis n'a aucune influence

Le kraft n'est plus considéré comme pare vapeur ; pour cela il faut une
membrane indépendante ; aujourd'hui en toiture on privilégie les membranes
hygro variable avec leurs accessoires dédiés

<A R égal la ouate l'emporte question déphasage, et phonique. >

déphasage , débat sans fin car il faut tenir compte de la situation réelle
et pas de mesures sur le produit seul.
La nature de l'isolant n'a qu'une influence de l'ordre de 1° ou 1,5°en terme
de confort d'été

Phonique : vous avez des mesures montrant que la ouate est plus performante
que laine de verre, laine de roche, ... ?

Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 9000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 7 ans
 
Nouveau membre Env. 10 message Morbihan
Bonjour Lucien et merci beaucoup pour votre réponse super rapide!!!

Je ne savais pas qu'il était possible de poser un frein vapeur (sd18 conviendrait-il?) juste avant le placo sans faire de contre lattage. On voit certaines isolations en rampant maintenues par des tasseaux, mais il est peu recommandé de visser les plaques dans du bois qui peut travailler. Alors je pensais à une ossature sur suspente et fourrures métalliques, qui porte l'isolant et les gaines et qui attend le vissage placo. (les suspentes en plastique jaune, adéquat pour le pare vapeur sont dans mon cas trop courtes pour traverser l'épaisseur voulue de 340 de GR32)

Le frein vapeur serait devant les fourrures, tenu avec du double face en attendant que le vissage du placo le compresse et le perce...sans incidence. Si ça fonctionne de cette manière, cela m'encouragerait à poser ce frein vapeur.

Pour la lame d'air je n'avais pas conscience de la complexité de mise en oeuvre, je pensais laisser le vieux pare pluie de malheur, et faire circuler l'air en créant des entrées hautes et basses qui apportent de l'air entre la volige et l'isolant qui est écarter de cette volige grâce à la largeur des chevrons. Mais pour que ce soit cohérent il faudrait une entréé et sortie dans chaque entraxe de chevrons!! puisque couvert par l'isol ils forment comme un caisson individuel...bien sur ça n'est pas réalisable. Je me dis que de refaire une structure en tasseaux croisés par dessus ces chevrons pour écarter  davantage l'isol de la volige et vraiment laisser circuler l'air entre chaque entraxe de chevrons serait logique. Pour les sorties: le plus proche du faîtage d'accord et les entrées très basses, et que l'écran soit interrompu en toiture, c'est noté. Je vais maintenant me pencher sur la question de combien d’aérations pour une toiture de 90M2. Au pif j'en mettrais une pour 10m2. Ca en ferait au moins 4 de chaque cotés. 2 hautes et 2 basses... pouquoi pas 3 et 3 de chaque coté, que l'air circule la dessous!

Pour le déphasage je ne cours pas après, et pour le phonique j'ai été influencée par ce tableau:
https://www.alsabrico.fr/conseils-astuces/ouate-de-cellulose-ou-laine-de-roche--n20#:~:text=La%20ouate%20de%20cellulose%20est%20plus%20lourde%2C%20du%20fait%20que,une%20fois%20la%20surface%20remplie.&text=En%20outre%2C%20on%20observe%20que,acoustique%20et%20son%20isolation%20thermique.

Encore merci.
Messages : Env. 10
Dept : Morbihan
Ancienneté : moins d'1m
 
Membre super utile Env. 9000 message Essonne
Bonjour

<Je ne savais pas qu'il était possible de poser un frein vapeur (sd18 conviendrait-il?) juste avant le placo sans faire de contre lattage. >


on peut effectivement mettre une membrane avec double face sous les fourrures avant pose du placo ,
dans ce cas on ne crée évidemment pas d'espace technique . Cette façon de faire peut être intéressante si il n'y
a pas trop de gaines à passer.

Hors climat de montagne un Sd de 18 m convient, maintenant le tendance actuelle en toiture c'est plutôt
d'utiliser des membranes hygro variable

Fixer le placo sur des tasseaux bois n'est pas interdit mais vous avez raison il vaut mieux passer par des ossatures métalliques

<Pour la lame d'air je n'avais pas conscience de la complexité de mise en oeuvre, .... >

Oui pas toujours évident avec un écran non HPV

<et pour le phonique j'ai été influencée par ce tableau: >
je comprends très bien , ils font l'apologie de leur produit , démarche commerciale normale.
Si on prends l'exemple de l'acoustique il doivent dire quelque chose du genre :
très bonne performances acoustiques

Mais aucune données chiffrées pour étayer leurs dires, ....

Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 9000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 7 ans
En cache depuis avant-hier à 13h41
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis aménagement de comblesArtisan
Devis aménagement de combles
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
8 conseils pour bien aménager ses combles perdus
8 conseils pour bien aménager ses combles perdus
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos de décoration de combles
Photos de décoration de combles
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

2
abonnés
surveillent ce sujet
Voir