Retour
Menu utilisateur
Menu

Fabricants de poeles

Ce sujet comporte 197 messages et a été affiché 172.169 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
82
abonnés
surveillent ce sujet
 
Bloggeur Env. 500 message Vendee
7kw c'est en général la puissance idéal pour une maison moyenne
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 500
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 10 message Ardeche
lauclari a écrit:7kw c'est en général la puissance idéal pour une maison moyenne



c'est ce que cet artisan m'a dit,


mais c'est pas ce qu'on apprend à l'école des plombiers.

on apprend plutôt à surdimensionner pour être sûr.

dans le cas que j'ai présenté, l'artisan avait conseillé aux clients de faire une étude thermique.

pour pouvoir bien choisi les types d'isolants, etc.

car il s'agit là d'une grosse rénovation

c'est une grande grange en pierre (160m² habitables) ,
Messages : Env. 10
Dept : Ardeche
Ancienneté : + de 10 ans
 
Bloggeur Env. 500 message Vendee
je pose des poêles depuis 10ans, je ne suis pas passé par l'école pour ça, sachant que mon premier métier est peintre en batiment mais si il y a une chose que j'ai appris c'est de justement de ne pas surdimentionner l'appareil, car si l'appareil est trop puissant on optient une combustion lente, du coup vitre noir, polution, sur consommation...et j'en passe
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 500
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 100 message Toulon (83)
jf a écrit:bonsoir

c'est que je n'aime pas chez les scandinaves !

rallumer le feu le matin

avec le suppra le soir 22h une ou deux grosses buches si il gele vraiment fort dehors, je ferme tout et 7h ou 8 h le matin je ballance une autre buche avant de partir bosser

pas besoin de rallumer le bidule. certe le feux continu pollue un peu (beaucoup) mais c'est confortable

A+


Bonjour,
Pourquoi dites vous que le feu continu pollue ? Ca marche comment ?
Messages : Env. 100
De : Toulon (83)
Ancienneté : + de 11 ans
 
Bloggeur Env. 500 message Vendee
salut, c'est simple quand tu met des grosses buches et que tu ralenti ton appareil pour que le feu dure le plus longtemp tu crée une combustion lente, c'est bien pour ça qu'il ne faut pas surdimentionner l'appareil, mieux vaut le faire touner à plein régime.
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 500
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 13 ans
 
Bloggeur Env. 400 message Saint-orens (31)
C'est comme tous les moteurs , au ralentis , ça pollue plus , par rapport au rendement fournis .

Et une formule 1 pollue moins qu'une grosse berline , vu le rendement qu'on est obligé d'utiliser .

mais c'est mieux optimisé qu'un poële
dison qu'actuellement un poële actuel de bas de gamme est optimisé comme une voiture des années 70
et qu'un poële à pellet avec sonde lambda et tout le toutim est une citadine moderne actuelle , mais le prix s'envole


ceci pour faire une comparaison pas vraiment trés fiable , mais dans les grandes ligne c'est un peu ça .
PAC ?? : - Poële A Calories
fendre du bois c'est aussi une bonne Pompe A Calories
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 400
De : Saint-orens (31)
Ancienneté : + de 11 ans
 
Photographe pro Env. 3000 message Mingoval (62)
j'aime bien ta comparaison coaxial !!
Picto recompense Photographe pro
Messages : Env. 3000
De : Mingoval (62)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Bloggeur Env. 500 message Vendee
oui la comparason est réaliste Smile
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 500
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 400 message Chatelaillon Plage (17)
Je suis à la recherche d'un poêle à bois d'appoint histoire de faire une petite flambée de temps en temps pour les jours rigoureux, que me conseilleriez-vous comme marque et quelle puissance prévoir (maison de 180 m2, plancher hydraulique avec chaudière électrique) ? merci pour vos conseils !
Messages : Env. 400
De : Chatelaillon Plage (17)
Ancienneté : + de 11 ans
 
Env. 100 message Divonne Les Bains (1)
Bonjour,

Je me suis rendu récemment chez des revendeurs de poêles et on m'a proposé suivant le modèle de poêle un système d'accumulation de chaleur (coût entre 600 à 1000€) en option qui selon les dires du commercial ce système était vraiment un bon compromis entre poêle classique et poêle de masse (il m'a dit bien précisé que ce n'était pas un poêle de masse).

Nous n'avons jamais de poêle mais nous regardons les données technique des constructeurs, en tout cas pour les marques que nous avons sélectionné la plupart du temps il est spécifié "passage de nuit" ce qui correspond toujours par rapport au commercial a environ 8 à 10h de rayonnement.

L'argument premier mis en avant pour le système d'accumulation de chaleur est de dire que la rayonnement sera d'environ 12h...

Après réflexion, on se demande si, dans le pire des cas, ça vaut le coup d'investir les 1000€.

Alors je demande aux utilisateurs de poêles avec et sans système d'accumulation quel est réellement "l'autonomie" de votre poêle en sachant qu'on souhaiterais entre 7-8 kW de puissance nominale.

Merci de vos réponses

Fabslie
Messages : Env. 100
De : Divonne Les Bains (1)
Ancienneté : + de 11 ans
 
Env. 30 message Montlouis (37)
Bonjour, je suis tout nouveau ici, j'espère être au bon endroit pour poser ma question.

Voila je fais actuellement construire une maison. La chape devrait pas tarder à être coulée. Voilà je désire mettre un poêle à bois dedans comme chauffage principal, déja quel puissance me conseillez vous? On m'a parlé de 6-7Kw, de 7-8Kw et on m'a parlé de mettre aussi un poêle d'au moins 11-12Kw. Jamais la même version c'est un peu embêtant! Je précise ma maison n'est pas BBC. Au sol on a 70m² avec le garage, donc en gros 55m² à chauffer au rez de chaussée, et environ 50m² à l'étage.

Une autre question me vient à l'esprit, on nous a parlé de faire un trou dans la chape tout près du poêle pour qu' il y ai de l'air frais qui arrive dans la maison pour que l'air soit renouvelé suffisamment. Est ce indispensable? Mon constructeur a t-il prévu cela? Et c'est un peu bête ce que je vais dire mais je vois mal un trou dans mon carrelage de salon.
Messages : Env. 30
De : Montlouis (37)
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 30 message Fleuriel (3)
Bonjour, je suis tout nouveau ici, j'espère être au bon endroit pour poser ma question.

Voila je fais actuellement construire une maison. La chape devrait pas tarder à être coulée. Voilà je désire mettre un poêle à bois dedans comme chauffage principal, déja quel puissance me conseillez vous? On m'a parlé de 6-7Kw, de 7-8Kw et on m'a parlé de mettre aussi un poêle d'au moins 11-12Kw. Jamais la même version c'est un peu embêtant! Je précise ma maison n'est pas BBC. Au sol on a 70m² avec le garage, donc en gros 55m² à chauffer au rez de chaussée, et environ 50m² à l'étage.

Une autre question me vient à l'esprit, on nous a parlé de faire un trou dans la chape tout près du poêle pour qu' il y ai de l'air frais qui arrive dans la maison pour que l'air soit renouvelé suffisamment. Est ce indispensable? Mon constructeur a t-il prévu cela? Et c'est un peu bête ce que je vais dire mais je vois mal un trou dans mon carrelage de salon
.

Bonjour,

En ce qui concerne la puissance, vu les surfaces que tu annonces la solution 6-7 Kw en nominal me semble être la meilleure. Pour être plus précis, il faudrait connaître les hauteurs de plafond, ta situation géographique, l'emplacement de l'escalier (pour savoir si le poele pourra tout chauffer), etc.... on peut supposer quand même que vu que t'as maison va être neuve, elle sera bien isolé... du moins je l'espère pour toi... 11 à 12 Kw en nominal pour un poêle dans ce type d'habitation est une abération... Imagine mettre en place 11 ou 12 radiateurs de 1Kw dans cette pièce... Jolie décoration .

Pour le raccordement d'air frais, donc un trou dans le carrelage, c'est préférable pour le bon fonctionnement de l'appareil. Il va falloir, par contre que tu est décidé de l'appareil que tu souhaite car, c'est lui qui va définir l'emplacement exact de l'arrivée d'air. A partir de ce moment, tu peux voir avec le constructeur pour qu'il fasse le perçage de ta chape.
Messages : Env. 30
De : Fleuriel (3)
Ancienneté : + de 11 ans
 
Photographe Env. 2000 message Le Village Des Vaches (59)
Une marque de poêle à granulé belge : skia
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 2000
De : Le Village Des Vaches (59)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Photographe Env. 2000 message Le Village Des Vaches (59)
Une marque de poêle à granulé belge : skia
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 2000
De : Le Village Des Vaches (59)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Env. 20 message Bergerac (24)
lauclari a écrit:salut, c'est simple quand tu met des grosses buches et que tu ralenti ton appareil pour que le feu dure le plus longtemp tu crée une combustion lente, c'est bien pour ça qu'il ne faut pas surdimentionner l'appareil, mieux vaut le faire touner à plein régime.


Je confirme en tous points.

la combustion du bois se déroule en trois phases :

1) Une phase d’évaporation : Le bois contient de l’eau. Lors de cette première phase , l’énergie produite par la combustion va être utilisée non pas pour produire de la chaleur,ce qui est le but recherché, mais pour évaporer l’eau contenue dans le bois. Ainsi, plus un bois est humide, moins sa combustion apportera de chaleur, d’où l’intérêt de brûler du bois sec. La phase d’évaporation se produit à partir d’une température de 100 °C. Cette phase de séchage doit durer le moins longtemps possible pour atteindre une température suffisante à la poursuite de la combustion du bois.

2) Une phase de décomposition : Si l’on chauffe du bois jusqu’à une température de 240 °C environ, ce dernier va s’enflammer. Il s’agit en fait de l’inflammation des gaz combustibles libérés par la décomposition du bois. Cette phase est aussi appelée gazéification du bois. La décomposition du bois produit des gaz combustibles comme l’oxyde de carbone, l’hydrogène ou des hydrocarbures. En l'absence d’une quantité d’oxygène suffisante (apporté par l’air) et si la température est trop faible, la combustion de ces gaz est incomplète et ils partent dans la cheminée (fumée). Il est donc important d’avoir un apport d’air suffisant pour assurer une combustion complète des gaz issus de la décomposition du bois.

3) Une phase de carbonisation : A partir d’une certaine température (de l’ordre de 500 °C) il ne reste plus que du carbone incandescent (les braises). Il se produit alors une réaction d’oxydation du carbone qui libère de la chaleur. Cette réaction nécessite suffisamment d’oxygène et une température élevée pour être complète. Dans le cas contraire, on aura des gaz imbrûlés qui s’échapperont par la cheminée, d’où une perte d’énergie et le rejet de monoxyde de carbone.
Lorsque cette phase se déroule, la température générée peut atteindre les 1500 °C. La combustion ne dégage alors que du CO² et de la vapeur d’eau.

A la fin de la combustion, il ne reste théoriquement que des cendres (environ 1 à 2 % de la masse introduite).

En espérant que cette petite explication aura pu vous aider à y voir plus clair.

Bonne continuation
BdF ..
Messages : Env. 20
De : Bergerac (24)
Ancienneté : + de 10 ans
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
1
2

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis poeleArtisan
Devis poele
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Le chauffage par granulés de bois
Le chauffage par granulés de bois
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
11 idées de poeles à bois
11 idées de poeles à bois
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

82
abonnés
surveillent ce sujet
Voir