Menu utilisateur
Menu

[85] Le témoignage de mes déboires avec Maisons Novella pour la construction d'une maison bois.

Récit de construction de BBJ - 78 messages - Affiché 14.523 fois

Présentation du projet :

Auteur du récit

BBJ
Messages : 10
De : St Gilles Croix De Vie (85)
Ancienneté : + de 4 ans

Récit créé le :

08 février 2014 à 19h25

Présentation du projet :

Ci-bas le récit de mes déboires avec la société Maisons Novella , société française basée en Bulgarie,que je déconseille formellement si vous envisagez de construire en bois. Ils ont tout simplement abandonné le chantier après avoir commencé les travaux avec 6 mois de retard!!!
Rappel des faits:

- Signature d'un contrat de construction d'une maison bois à la date du22/02/2013 d'un montant total de 200 000 euros.
- construction d'un cabinet médical au rez de chaussée ( 100M2) et d'un logement à l'étage (80 M2)
- le contrat initial prévoyait une date de livraison de l'ossature bois au 14avril et une réception de fin de travaux au 20/06/2013.
- 100 000 euros versés depuis le mois de Mars 2013 , à la commande et à laréception des plans d'éxécution , comme précisé dans le contrat .
- Sous divers prétextes , le constructeur a décalé à 3 reprises la date delivraison de l'ossature bois.
- Ainsi la raison avancée par le constructeur dans le l'avenant N°1 décalant la date de livraison del'ossature fin juin et la date d'achèvement au 30 septembre était le retardpris par mon maçon et les vacances d'été de Maisons Novella et de ses soustraitants.
- Mais en réalité Maisons Novella était en partie responsable du retard prispar mon maçon faute d'avoir communiqué dans les temps les plans d'éxécution desfondations , décalant ainsi le planning du maçon. Pour preuve le contrat initial précisait que les plans d'éxécution devaient être communiqués pour le04/03, or à la date du 07 /03 je relançais le constructeur par mail pour qu'ilm'envoie ces plans. Et c'est avec 11 jours de retard, le 15 mars, que leconstructeur, après forte insistance de notre part, nous fait parvenir lesplans d'exécution des fondations . Toutefois je n'aipas cherché d'histoire etj'ai accepté l'avenant N°1.
-Voyant qu'il ne peut tenir les dates de l'avenant N° 1 ,le constructeur refaitun avenant N° 2 décalant la date d'achèvement du 30 /09 au 30/10 avec pourprétexte cettefois ci de " " préserver la structure au mois d'août[enraison des vacances des intervenants], ,afin d'éviter les risquesd'intempéries ou autre mauvaises conditions météorologiques, " Làencore nous n'avons pas fait d'histoire.

- L'avenant N° 2 fixant la date de livraison de l'ossature au 2 septembre, nousdemandons par mail du 10 septembre à Maisons Novella pourquoi à cette date iln'y avait toujours pas de livraison . Le constructeur nous répondle même jour: "j'ai prévu de faire une réunion avec Madame .....[Laconductrice destravaux] le chargement est prêt donc il va partir , je réunis les équipes depose et vous tiens au courant
cordialement. "

- Par mail du 13 septembre avec en pièce jointe un courrier en date du11/09/2013 , Maisons Novella nous demande de luiverser 50 000 euros supplémentairesavant la livraison: "afin que les camions puissent partir et que voussoyezlivrés semaine prochaine nous vous demandons de bien vouloir régler les25%prévus [soit 50 000 euros.] veuillez nousfaire parvenir la preuve decelui-ci afin que nous puissions faire le nécessaire."
- En réponse à ce mail , nous écrivons le 14 septembre que : "Conformémentaux termes du contrat signé : "Un appel de fonds pour les 25 % à lalivraison , vous sera transmis le jour du départ du camion et sera exigiblele jourdu déchargement du camion." Ainsi je vous règlerai ,comme stipulé au contrat, le jour du déchargement du camion en vous envoyant cejour là le justificatif de virement. "
Et c'est en toute mauvaise foi et avec une certaine forme de chantage que leconstructeur répond par mail du 14/09: "iln'a jamais été conclu audéchargement, mais à la livraison, nous sommes prêt à charger et pouvons mêmevous envoyer toutes les photos
si vous voulez que les choses avancent il faut en parler je vous demande unrdv pour lundi apres midi. cordialement. " (pj 14)

- Bien que MaisonsNovella disait être prêt le 13 septembre à livrer dans lasemaine qui suit,aucune livraison n' a eu lieu. Nous lui écrivons donc un maille 18/09: "La semaine dernière vous écriviez être prêt à charger pour livrerl'ossature. A ce jour vous ne m'avez toujours communiqué aucune date d'arrivéedes camions." Le même jour le constructeur s'engage à nous apporterune réponse pourle lendemain '(pj15) mais ce ne fut pas le cas.
- ce n'estqu'après plusieurs relances et menaces que le constructeur nouscommunique enfin par mail du 21 septembre un nouvel avenant (avenant N°3 )avecune date de livraison de l'ossature bois entre le 26 septembre et le 3 octobreet une date d'achèvement pour le 15 décembre. Là encore,nous n'avons pascherché à faire valoir les pénalités de retard, par rapport àl'avenant N°2 ,ceci afin de permettre à la construction de bien commencer.

- Au départ de la livraison, le constructeur nous communique au téléphone quela livraison sera partielle, alors que le contrat parle d'une livraisonet d'un paiement à la livraison . Nous lui proposons donc par mail de payer les50 000euros dûs à la livraison (= 25% du contrat), au prorata de la valeur dece quiest livrée et de ce qui reste à livrer.
- le jour de la livraison, le 3 octobre, le constructeur me fait un chantage enécrivant par mail: "si pas de paiement 25% soit 50000 eurosconformément au document reçu [l'appel de fond avant la livraison ] ,pas de camion , mon équipe de pose est sur place et nous avons réservé pour unmois; vous pouvez vérifier. "
- Finalement après négociation au téléphone, j accepte de payer 33 500 eurossur les 50 000 euros dus , soit largement au delà de la valeur de la premièrelivraison, car j e ne savais pas à ce moment que cette livraison ne valait mêmepas le 1/4 de qui restait à livrer . Le constructeur s'était bien gardé de mesignaler qu'il avait planifié 3 autres livraisons. Par ailleurs pour m'inciterà le payer, il n'a pas hésité à me mentir en écrivant que son équipe de poseétait sur place pour un mois alors qu'il savait parfaitement qu'ils allaientquitter le chantier le 17 octobre, soit 14 jours après la date de livraison du03 octobre ( . A noter qu'il avait déjà usé de mensonge dans son mail du 13sept cité plus haut pour m'inciter à le payer 50 000 euros avant la livraisonsur place en parlant de camions au pluriel, prêtsà partir. Il n' y eut au final qu'un seul camion, parti avec presque 3 semainesde retard par rapport àce qui était annoncé dans ce mail .
- Le 17 octobre, sans prévenir la conductrice des travaux ,ni moi même , lesouvriers quittent le chantier.
- Demande d'explication à Maisons Novella par mail le même jour.
- le 18 octobre Maisons Novella nous assure par mail que les ouvriers vontrevenir le vendredi 25octobre avec une nouvelle livraison. Le même jour nous lemettons en demeure par mail de nous communiquer sous 24 heures les différentesdates de planification de l'avancement du chantier. Pas de réponse
- Nous adressons alors une lettre de mise en demeure à ladate du 20/10/2013.
-Le 25/10 Maisons Novella répond partiellement à notre mise en demeure en nousassurant que:"les ouvriers sont prévus en retour et ne quitteront plusle chantier jusqu'à ce qu'ils soient terminés, Monsieur il y a encore 3 camionsà venir l'un arrive cette semaine les 2 autres sont prévus semaine du 12 et du19[novembre] pour la fin." .
- constat d'huissier N° 1 en date du 29 octobre: constatant l'abandon duchantier livré aux intempéries, avec des risques de pourrissement du bois.
- Les ouvriers reviennent sur le chantier le 7 novembre , à l'occasion de ladeuxième livraison soit avec presque 2 semaines de retard par rapport au 25octobre annoncé dans le mail du 18 octobre.
- Par mail du 29 octobre à la conductrice des travaux, le gérant de la société Maisons Novella s'étaitengagé à livrer le reste de la marchandise le 12 novembre (3èmelivraison) et le19 novembre (4èmelivraison) , comme dans son mail du 25 octobre et à finir demonter le" hors d'eau hors d'air" le 30 novembre avec une date deréception décalée une fois de plus au 28 février 2014, au lieu du15 décembre initialement prévu.
- mardi 3 décembre à14 h: constat d'huissier N° 2 : Le rez de chaussée n'est même pas entièrement monté hors d'eau hors d'air car aucune des livraisonsprévues le 12 et le 19novembre n'a été honorée. Les ouvriers ont dû interrompreles travaux, une fois de plus, depuis le 15 novembre et cecien totalcontradiction avec le mail du 25/10/2013 dans lequel le constructeur nousrassurait que "les ouvriers ne quitteront plus lechantier jusqu'à cequ'il soit terminé."
- mardi 3 décembre à16h30 : 3ème livraison sur 4 (l'ossature del'étage). Puismenace de Maisons Novella, par l'intermédiaire de la conductrice des travaux ,de faire partir les ouvriers le vendredi 6décembre si je ne verse pas 6500euros.Demande que j'ai bien sûr refuser sachant que Maisons Novella ne tient passa parole et que rien ne m'oblige à payer d'avantage avant la fin de la 4 èmeet dernière livraison, conformément au contrat.
- samedi 7 décembre :les ouvriers quittent le chantier sans le protéger:l'exposant ainsi auxintempéries
- lettre recommandé de Maisons Novella du 5/12/2013 présentée le 14/12/2013 etreçue le 16/12/2013 nous mettons en demeure de régler le reste de la somme dueà la livraison de l'ossature, soit 12 500 euros, alors que conformément aucontrat rien ne m'y oblige avant la livraison et que j'ai déjà paye largementau dessus de ce qui a été construit jusqu'ici, sous peine de résiliation ducontrat.

- lundi 16/12: constat d'huissier N° 3 : ossature nue du RDCmontée, pas de fermeture, pas de bardage, pas d'isolation, cloisons incomplètes. Etage:ossature non entièrement montée, pas d'isolation, pas de bardage, pas de fermeture, pas de toit.


- Pas de réponse des Maisons Novella à la lettre recommandée de mon avocat leur demandant de reprendre les travaux sans délai dans le respect du contrat

=> La structure est exposée aux intempéries avec des risques majeurs de pourrissement du bois en cette période de pluie.L'affaire va être portée en justice par mon avocat pour réclamer au moins le remboursement des 133 500euros dépensés pour rien, car la structure est inhabitable et aucune société française ne pourra la poursuivre en raison des assurances décennales.Structure livrée à la destruction.

J'ai toutes les preuves écrites de ce que j'avance ici pour authentifier mon témoignage. En pièce jointe, dans les photos je publie les deux derniers constats d'huissier

Le récit de la construction :

tam8* 
250 msg (85)
Le 09/02/2014 à 19h09
Bonsoir

Même si je ne partage pas le fait d'aller chercher si loin sa maison, je vous souhaite bon courage et bonne issue à votre projet.
Partager | Citer |
2
novellabg 
12 msg (44)
Le 26/02/2014 à 11h37
Bonjour je suis le directeur de maisons novella
1/ nous sommes français
2/ les propos diffamatoires et mensongers sur ce site vont faire l'objet d'un dépôt de plainte et d'assignation au tribunal, nos avocats se chargent de ce pseudo client.
3/ ce que ce monsieur oublie de signaler sur ce forum c'est que pour obtenir un financement complémentaire, il nous a demandé d'établir un faux, ce qui s'appelle en terme de droit tentative de corruption avec tentative de faux et usage. nous possédons les preuves de ce que nous avancons et nous pouvons les publier.
4/ ce que ce monsieur oublie également de vous dire, c'est qu'il a eu des déboires avec le maçon, le conducteur de travaux et d'autres corps de métier, c'est un mauvais payeur qui ne pense qu'à une seule chose, tromper les artisans qu'il a utilisé, pensez vous un seul instant qu'un artisan dont vous ne payez pas les situations va travailler gratuitement pour vous, il va stopper le chantier et c'est normal.
5/ nous avons envoyé 2 lettres recommandées de mise en demeure et avons répondu à son avocat en dénoncant le contrat en cours.
6/ nous avons décidé de porter plainte pour les faits évoqués au paragraphe 3, il semble que ce monsieur ne mesure pas les sanctions encourues par ce type de faits.
7/ notre société même si la fabrication est située dans les pays de l'est, construit fort heureusement sans aucun problème tous styles de structure, mais nous ne sommes ni sponsors ni mécènes.
8/ enfin je rappelle que ce client ne possède pas de dommages ouvrages et qu'elle est obligatoire.
9/ vos constats d'huissier comme vous le dites, ne reflètent en aucun cas la réalité des faits, là ou celui-ci dit abandon de chantier, nous nous disons retrait des poseurs pour non paiement.
10/ nous siganlons ici que ce monsieur est venu passer 5 jours ici en Bulgarie pour signer son contrat et le valider, il n'y a eu donc aucune ambiguité.
j'attire enfin l'attention du modérateur que la liberté d'expression n'autorise pas ce genre de propos visant à détruire tout simplement une société.
enfin pour monsieur C . qui a écrit ses déboires, sachez que nous allez faire témoigner au tribunal tous les corps de métier qui eux ont des déboires avec vous.
vous êtes d'ailleurs un coutumier du fait, et que pour le paragraphe 3 nous sommes fermement décidés à vous poursuivre.
nous vous avons tendu la perche plusieurs fois pour trouver un accord amiable, vous avez rejeté nos propositions, vous êtes responsable, maintenant assumez cher Monsieur, y compris au pénal.
la direction
Partager | Citer |
0
stephplr77 
31 498 msg (77)
Le 26/02/2014 à 11h43
Il s'agit donc bien d'un client et non d'un pseudo client ?!!
Partager | Citer |
1
Clet 
7 086 msg (31)
Le 26/02/2014 à 11h46
Vous êtes français mais êtes "ici en Bulgarie" ...
Il semble bien que Novella soit une société Bulgare.

La situation semble bien compliquée.
Partager | Citer |
0
stephplr77 
31 498 msg (77)
Le 26/02/2014 à 11h52
Bbj, mettez des photos pour étayer vos dires, cela enlèvera tout doute quand à la diffamation que sous entend novellabg. j'espère aussi (et je pense ) que vous avez tous les éléments de preuve concernant vos échanges avec cette société

novellabg, ce qu'on lit n'est pas joli joli alors quand vous parlez de mensonge et de diffamation, j'espère pour vous que c'est la réalité et que vous ne faites pas que des menaces en l'air. s'agissant de vos propos et de vos accusations, attention de ne pas être l'arroseur arrosé, en alléguant un certain nombre de choses qui seraient inexactes.


novellabg, quand vous indiquez que la liberté d'expression n'autorise pas ce genre de propos… , dites vous que les modérateurs ne sont pas des machines, ne peuvent donc tout lire et que vous avez un clic à faire "signaler un abus", ce qui permet d'attirer l'attention

pour le reste, qui dit vrai ? j'en sais rien, alors bon courage à vous Dry
Partager | Citer |
0
BBJ 
10 msg (85)
Le 26/02/2014 à 19h35
Je ne vais pas perdre mon temps en démontant un par uns les arguments fallacieux de Maisons Novella , car cette société m'a déjà fait perdre assez de temps comme cela et beaucoup d'argent....Mon avocat le fera au tribunal et je ne manquerai pas de publier ici et dans tous les forums sur internet le jugement du tribunal.
A la demande de stephLR77 je publie ici 2 photos de ma construction.
Merci aux administrateurs de ce forum qui permettent aux gens comme moi de témoigner de leurs déboires.
Partager | Citer |
1
SDAR74 
4 msg (74)
Le 13/03/2014 à 12h07
Je suis dans le même cas que vous et j'aimerai m'entretenir avec vous hors forum.
Partager | Citer |
1
AZRAEL 
2 msg (27)
Le 26/03/2014 à 17h06
Je comprends parfaitement BBJ sur le choix d'une construction fabriquée à l'étranger, le prix de reviens pour une telle opération avec du matériel et des ouvriers Français étant d'environ 1800 à 2500€/m2 tout terminé.
Il semble que Maisons Novella, bien qu'ayant apparemment des "concessionnaires" en France, n'y dispose pas de son siège social. D'autre part, sur un site internet les photos de ses bureaux en Bulgarie ressemblent à un montage maladroit, et il serait utile d'avoir l'adresse et le nom de l'usine qu'il prétendent posséder.
Renseignements pris auprès de professionnels et de clients, les mésaventures que vous avez vécu ne sont pas une exception malheureuse ( chantage au paiement, camions en retard et bloqués à la douane, équipe de monteurs fantôme apparaissant et disparraissant, livraison partielles et multiples, matériaux inadaptés...), mais plutot une manière de "travailler".
Si le constructeur se dit injustement attaqué, qu'il fournisse les adresses et les noms de clients satisfait de ses prestations (et non les photos d'une maison témoin).
Quoiqu'il en soit, votre construction à l'heure actuelle et d'après les photos est irrécupérable et effectivement aucun constructeur français n'acceptera de la reprendre, tant pour des raisons techniques que de garantie.
Je serais curieux de savoir si Maisons Novella vous a fourni sa garantie décennale (dont l'absence est un délit pénal), sa responsabilité civile chantier et sa garantie de bonne fin.
Tant qu'à la dommage ouvrage dont parle le directeur de la dite société, elle n'est que de la responsabilité du maître de l'ouvrage, ne peut être délivrée que si la garantie décennale existe, et n'entre en jeux qu'après la réception du chantier. Le constructeur ne peut absolument pas s'y référer.
D'autre part, le constructeur aurait du vous fournir les attestations prouvant que les bois ont été traités conformément aux directives Européennes et prouvant que ceux-ci ont été étuvés convenablement.
Bien que n'étant pas avocat, je pense que celui-ci vous a conseillé un référé expertise auprès du tribunal de grande instance et que vous aurez à cœur de nous tenir informés des suites que la justice donnera à cette affaire.
Partager | Citer |
1
BBJ 
10 msg (85)
Le 26/03/2014 à 18h24
Merci Azrael pour votre intervention qui est tout à fait pertinente. Votre analyse est juste puisque je ne suis pas la seule victime.
Grâce à mon témoignage 3 autres victimes de cette société se sont manifestées.
Merci aux administrateurs du forum de ne pas avoir cédé aux menaces habituelles des sociétés de cette espèce, qui sous les pseudo menaces de procès en diffamation interdisent aux forums de publier les témoignages des victimes de telle sorte que de nouvelles victimes se font prendre au piège à l'appel des sirène de prix bas défiant toute concurrence.
Une plainte au pénal a effectivement été déposée et une autre au tribunal de grande instance, via assignation. Je ne manquerai pas de tenir au courant les internautes de l'avancée du dossier.
Partager | Citer |
0
Philippe29 
37 150 msg (29)
Le 26/03/2014 à 18h41
BBJ a écrit:
Merci aux administrateurs du forum de ne pas avoir cédé aux menaces habituelles des sociétés de cette espèce.


Bonsoir BBJ ,

Disons que quand les membres font un récit bien étayé avec photos +++ à l'appui c'est plus facile de défendre un membre

Cdlt
Partager | Citer |
1
Les Autruches 
2 msg (53)
Le 21/04/2014 à 17h27
Ce message a été effacé car son auteur n'a pas prouvé l'authenticité de ses propos (propos pouvant être positifs comme négatifs).
Pour en savoir plus, consultez le fonctionnement de la demande d'authenticité, notre code de déontologie, la charte du forum et nos conditions générales d'utilisation
Partager | Citer |
0
AZRAEL 
2 msg (27)
Le 21/04/2014 à 18h36
Il semble que "Maisons Novella" ne sois pas au bout de ses ennuis, ceux-ci ne faisant apparemment que commencer.
La seule solution dans ce genre d'affaire et avec ce type d'individus, est de déposer systématiquement plainte, même si, bien souvent, une expertise en référé, puis la poursuite de l'affaire, oblige à un investissement financier non négligeable ( 5 à 6000€). Bien sur, il sera condamné aux dépends et à une indemnité déterminée par le juge pour couvrir les frais, conformément à l'article 700 du NCPC. Toutefois, je ne connais pas les moyens de faire exécuter un jugement en Bulgarie; peut-être peut-on faire exécuter en France, auprès de ses représentants auxquels il vend des "concessions" à des prix faramineux?(concessionnaires qui feraient bien également de se désengager rapidement)
Quoiqu'il en soit, si de tels faits perdurent et si Maisons Novella continue de sévir, c'est uniquement parce que les victimes, après avoir été saignées aux quatre veines pour payer leur maisons, n'ont plus les moyens d'avancer les frais d'une procédure (y compris, hélas, au pénal avec constitution de partie civile).
Partager | Citer |
0
novellabg 
12 msg (44)
Le 06/05/2014 à 13h35
Bonjour nous prenons de nouveau la plume, car les messages que nous lions ici dépasse et de loin la raison, nous avons reçu des menaces de mort de personnes qui ne sont même pas clientes, ce qui dépasse l'entendement, nous avons décidé d'utiliser notre droit de réponse afin de faire tous les messages qui ici sont purement spéculatifs et qui ont des conséquences irréversibles
1/ dans un premier temps nous allons nous occuper de M.C notre cher médecin qui se croie au dessus de tout soupçon, qui fait des faux et qui est un mauvais payeur.
Monsieur nous aussi nous sommes capables de montrer les photos de la construction juste avant que nous partions pour cause de non paiement et non pour abandon de chantier.
ces photos sont à la disposition des internautes et nous allons essayer de les mettre en ligne.
nous avons donc décidé d'écrire à l'ordre des médecins et d'écrire à la banque ou le prêt a été fait, en effet un faux équivaut à la résiliation du prêt avec remboursement immédiat, nous allons voir comment Monsieur B va se sortir de là.
en attendant voici les courriers recus des artisans qui comme nous n'ont pas été payé, nous les mettons ici en ligne ainsi que les emails provenant de Monsieur C pour obtenir un faux, nous laisserons aux internautes en apprécier le contenu :
email envoyé par l'artisan le 19 decembre 2013 à 10h46
"Réponse à votre mail désobligeant :"
"A ce jour je n'ai pas reçu le règlement de mes factures, alors attention a ce que vous écrivez. Et je ne vous permet pas de parler de négligence professionnelle à mon égard et me menacer sur une quelconque responsabilité sur votre chantier. Je vous rappelle que MOI j'ai une assurance et que vous vous n'avez pas de dommage ouvrage qui est obligatoire à l'ouverture du chantier.De plus je ne suis à votre disposition j'ai des obligations par ailleurs avec des clients qui règlent mes factures sur les travaux effectués.
Maintenant M.C vous pouvez faire se que vous voulez, me menacer en justice ou autre, mais sachez bien que tant que les factures ne seront pas réglées je ne pourrais honorer le reste de ma prestation, car je ne travail pas pour rien"
Courrier nous étant adressé par un artisan le 4 mars 2014 :
"Messieurs par ce courrier, je vous informe que moi aussi je suis victime d'un litige envers notre client M.C problèmes de réglement de factures pour des trvaux réalisés pour le compte du client. Après lui avoir adressé plusieurs relances et une mise en demeure, il reste sur sa position de ne pas payer, je ne peux accepter les motifs de son refus(cf mails), après toutes les démarches et efforts que nous avons fait pour le satisfaire, voila comment il nous remercie. Sachez messieurs(Maisons-novella)que je vous soutiens dans vos démarches et je reste à votre entière disposition pour tous renseignements concernant ce dossier." l'original est à disposition de ceux qui voudrait en avoir une copie.
email du 19/12/2013 à 14h17 :
Je vous informe que le seul lien contractuel qui nous lie est le devis du 15 novembre 2013 signé par vous:
- Prestation: Imperméabilisation des parois enterrées, prestation effectuée, facturée, non payée a ce jour car refus du client de payer.
- Coordination des travaux pour tous les intervenants en dehors du contrat Maisons-Novella: planification des livraisons et travaux suivi des travaux, Réception des ouvrages , prestation effectuée partiellement, la totalité de cette prestation ne pourra être réalisée après la mise hors d'eau et d'air du chantier. A ce jour le chantier est stoppé suite a un conflit qui vous oppose Vous et Maisons-Novella. Vous avez fait le choix de ne pas retenir une solution à l'amiable, je ne peux donc pas poursuivre ma prestation.Malgré la réalisation partielle de cette prestation aucun règlement ne vous a été encore demandé.
A ce stade de l'avancement du chantier, j'ai honoré l'ensemble des prestations contractuelles, alors que vous vous refusez de me régler une des prestation déjà réalisée.
Je vous rappelle que :
Le particulier qui décide de faire réaliser des travaux de construction, devenant à cette occasion maître d’ouvrage, doit souscrire une assurance de dommages obligatoire, dite de « dommages-ouvrage », comme en dispose l’article L.242-1 du code des assurances. Cette assurance doit être souscrite avant l'ouverture du chantier.
Pour ma part je n'ai absolument rien à me reprocher. J'attend votre mise en demeure, Monsieur vous avez peut-être des droits mais vous avez aussi des devoirs à respecter.
Je vous souhaite bon courage dans votre obstination, entêtement, sachez Monsieur que parfois il est bon de se remettre en question."
Partager | Citer |
0
novellabg 
12 msg (44)
Le 06/05/2014 à 14h44
Voici une réponse du maçon sur cette affaire, déjà au début bien avant notre intervention il y avait des litiges:
Email du 09/04/2013 à 19h45
"dans mon devis il est bien précisé décapage de la terre végétale (soit 20cm tout au plus car au dessous c'est du cailloux, pas de la terre). Il n'a jamais été question de décaisser le terrain de 55cm ! De plus, ce poste m'a été retiré au profit de X.
"Il s'agirait d'un oubli de votre part lors de l'établissement du devis?"Il ne s'agit pas d'un oubli de ma part car j'en suis plus que certain que mes confrères n'ont pas prévu un tel décaissement totalement inhabituel.
Vous dites "il me semble qu'un professionnel digne de ce nom devrait également inclure le terrassement des fondations béton" . En effet, c'est le cas elles sont bien prévues à mon devis. C'est le terrassement du terrain qui n'est pas prévu.
Cordialement,
Monsieur S.

Venons en maintenant aux différents courriers permettant à Monsieur C d'obtenir un faux.
les différents émails sont datés avec l'heure vous permmettant de juger vous même : n'ayant pas eu de réponse favorable de notre part concernant le faux devis voici ce qu'il se permet d'écrire à un artisan.
18/072013 à 13h58
Bonjour,
Je vous communiquerai avant la fin de la semaine la validation des devis. Pourriez vous svp me communiquer rapidement les mêmes devis que vous avez fait au nom de Maison Novella mais à mon nom. C'est pour ma banque, car si les devis pour le dossier sont au nom de Maison Novella , ça alourdit la procédure pour l'octroi du prêt, car j'aurai besoin d'une rallonge budgétaire. Bien sûr les devis signés avec Maisons novella restent valables, c'est uniquement pour l'administratif et c'est urgent.
email 17 juin 2013 à 5h45 écrit par Monsieur C
il faut qu'on trouve très rapidement ensemble une solution pour surmonter ces obstacles administratifs. Comme je vous l'ai dèjà dit, la solution qui me semble la plus simple serait qu'on refasse un contrat spécialement pour la banque et dans lequel vous ne serez que fournisseur de l'ossature bois et tous les autres devis seraient à mon nom, y compris celui de la conductrice des travaux. Ainsi la banque ne pourra plus interpréter le contrat comme un CCMI. Il suffirait que les intervenants ressortent les devis avec mon nom au lieu du vôtre. Je ne signerai pas les devis de manière à ce que les devis que vous avez dèjà signés restent valables et que le contrat signé initialement reste valable avec son avenant.

Cordialement,Monsieur C.
notre réponse Maisons Novella du même jour
"toutefois je ne comprends pas très bien pourquoi cette opération n' a pas été faite au départ, si vous n'aviez pas assez de fonds au départ, vous me dites avoir assez de fonds pour régler la livraison c'est à dire les 35% pourquoi ne pas faire les devis complémentaires avec Messieurs G et S(artisans) de façon à obtenir votre rallonge cela serait suffisant je pense"

il y a beaucoup d'autre mails disponibles chez nous et chez les artisans qui prouvent donc comme vous pouvez le constater que Monsieur C est coupable de tentative de corruption et de faux et usage de faux en écriture, la banque jugera à la réception de notre courrier"
Il convient donc dans cette affaire de remettre les choses en place.
Partager | Citer |
0
26 personnes
surveillent ce récit
Suivre ce récit

"Le témoignage de mes déboires avec Maisons Novella pour la construction d'une maison bois."

Accueil du projet Sommaire du projet Photos du projet Derniers messages Partager
BBJ Auteur : BBJ
Localisation du projet Lieu de la construction :
FRPays de LoireVendee St Gilles Croix De Vie Voir sur une carte
Informations sur le projet Informations sur le projet :
Type de travaux : Construction neuve
Type de construction : RDC + étage
Surface habitable : 180m²
Superficie terrain : 1414m²
Informations sur le projet Constructeur du projet :
Maisons Novella
Raccourci internet du récit Raccourci internet
Aucun raccourci internet pour ce récit.

En rapport avec cette page :

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Par qui faire construire sa maison ?
Par qui faire construire sa maison ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres de Forum Construire
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres ...
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.

Autres récits de construction :

  • maison bbc en vendee
     85  Maison BBC en Vendée
    Nous avons choisi CABCL pour la construction de notre maison.
    St Gilles Croix De Vie (Vendee) Par anglaise 37 mess.
  • notre bonheur est en vendee
     85  Notre bonheur est en Vendée
    Bonjour a tous Apres avoir parcouru un bon nombre de recits vient enfin notre tour, celui de creer notre propre recit. Une petite presentation s'impose ...
    Vendee Par doralicieux 260 mess.
  • maison bbc de 93 m2 de plain pied en vendee
     85  Maison BBC de 93 m2, de plain-pied, en Vendée
    Bonjour a tous, A notre tour de vous presenter le recit du suivi de notre construction qui a debute en juin 2010. En septembre 2009, nous avons pense ...
    Vendee Par LaFénolétaine 116 mess.
  • renovation d un batiment ancien en vendee
     85  Rénovation d'un batiment ancien en Vendée
    bonsoir je vais vous presenter ,un beau projet de renovation d'une batisse ancienne de 1900 environ,avec de belles pierres de granit . c'est un projet ...
    La Guyonniere (Vendee) Par bricol_85 33 mess.
  • projet de pavillon
     85  Projet de pavillon
    Projet de pavillon en Vendee
    Chateau D'olonne (Vendee) Par yoyo85 46 mess.
  • maison mob bbc
     85  Maison MOB BBC
    Le debut d'un gros projet... Apres quelques deboires quant au choix de notre terrain ( pb de stabilite de sol), depuis ce matin nous sommes heureux proprietaires ...
    Grues (Vendee) Par gregauré 115 mess.
  • maison bbc en vendee 85 primo accedant avec les maisons colitor
     85  Maison BBC en Vendée 85 primo accedant avec Les Maisons COLITOR
    Bonjour a tous de la part de Jean-Yves, Celine et leurs deux filles Barbara et Emilie. Apres 15 annees d'argent jete par la fenetre en location, la decision ...
    Fontenay Le Comte (Vendee) Par Othello85 302 mess.
Voir