Retour
Menu utilisateur
Menu

Solivage pour acceuillir Plancher

Ce sujet comporte 20 messages et a été affiché 1.249 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
2
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 20 message Marne
Bonjour à tous,

Je suis actuellement en pleine rénovation d’une maison des années 90. Mon prochain projet est de m’attaquer au dernier étage et de ce fait, faire un nouveau plancher. J’ai déconstruis entièrement l’étage qui était totalement à refaire (Pas d’isolation, pas d’élec, pas de chaufffage, en bref, maison pas fini).
Il y avait donc à la base plancher, placo + rail.
 
Je me suis mis en recherche de la meilleure façon de faire le plancher et j’ai pris peur . Je m’explique.
Après lecture de différents sujets sur le solivage à prendre en compte pour réaliser un plancher habitable, je pense que je suis loin du compte par rapport à ma charpente actuelle.
La maison possède une charpente à fermette aménageable comme l’on peut en voir un peu partout dans les constructions traditionnelles.

Dimension :

Maison 9m x 11m

Charpente :

Solive 35mm x 215mm avec entraxe de moyenne 600mm
Les solives reposent sur 3 appuies : 2 mur extérieurs (200mm+200mm) + mur de refend (à 5.3m d'un côté et 3.8m de l'autre. Plus une troisième longueur de 4m côté balcon.

Je ne possède pas de plans, ni de calcul de charge constructeur.

Je me suis donc attelé à faire des plans précis de ma charpente. Cf pièce jointe.

J’ai fini sur internet et je suis tombé sur les fameux abaques. Et c’est là que j’ai pris peur.

Je devrais avoir des solives de 100 x 280 pour les porté maximum de 5.3m. on est loin du compte avec mes pauvres solives de 35 x 215.

J’ai donc pour idée de doublé mes solives et refaire le contre solivage (bois entre solive). D’une part pour renforcé ma portance et d’autre part permettre une mise à niveau parfaite des solives pour accueillir le plancher.

A cela j’ajoute un contre lambourdage section 63 x 73mm + OBS de 22mm. Je ne suis pas sûre du dimensionnement à ce sujet.

Mais revenons sur les solives.

Sur les portés de 4m, rajouter une solive de 40 x 225 boulonner avec l’ancienne 35 x 215. Ce qui fera dans le cas le plus défavorable une solive de 75 X 215 avec entraxe de 600mm. L’abaque dit  => Pour une portée de 4.5m, solive de 75 x 250 avec entraxe MAX 515 mm, Il en manque un peu. Mais je pense que ça ne devrais pas trop poser de problème.

Pour la portée de 5.3m ça se complique.

Ne voulant pas trop abaisser la hauteur sous plafond. Je ne souhaite pas mettre des solives de 280mm de hauteur. Et ces solives sont très chère d’autre part.

Je pense plutôt tripler la solive (2 de 40 x 225 boulonner sur celle de 35 x 215).

C’est là que je fais appel à vos conseils.

Est-ce que vous pensais que j’adopte la bonne solution ?
Dimensionnement, pose ? Faut ’-il que je prenne de plus gros solive (Cfg abaque) ?

Ou alors je déconne complétement

Je suis quand même étonné du dimensionnement de ma charpente. Qui à l’air de tenir sois disant passant.

Je vous glisse quelque photo de mon étage + les plans c’est quand même plus parlant.
Je vous remercie par avance pour vous être donné la peine de lire le bloc indigeste et surtout pour les futures réponses.
 
 










 
Messages : Env. 20
Dept : Marne
Ancienneté : + de 2 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux de charpente...

Allez dans la section devis charpente du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de charpentiers de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les charpentiers, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-8-devis_charpente.php
 
Env. 5000 message 06 (6)
Bonjour

Attention, pas d'affolement. Les entraits, ce ne sont pas des solives même si ils peuvent en faire fonction.

Il faut regarder que l'entrait est en continuité sur 3 appuis, et même en fait sur 5, parce qu'il est soutenu par les potelets habitables. Surtout les vôtres apparemment loin des bords, et proches des assemblages entrait haut / arbas.

Certaines fermes en A n'ont pas d'appui central, et ça marche quand-même (souvent un peu souple il est vrai).
Celles qui ont un appui central sont en général bien rigides sans problème.
Je dirais donc, à priori, plutôt pas de crainte.

Après, on peut essayer de calculer. Surtout si on veut ajouter de la charge (plafonds rampants, lambourdes, carrelage). Si j'ai le temps (et la patience) un de ces prochains jours, je m'y attelle. A titre indicatif, car je ne suis pas bureau d'étude.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 5000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 20 message Marne
Merci pour ta réponse llovir.

Tu viens d'éclaire ma lanterne.

Ce que j’appelle solive est en effet un entrait.
Du coup tu as soulever une autre question désolé
Ce que tu appelles potelets se sont les jambes de forces j'imagine?

C'est potelets en pour fonction de soutenir l'entrait via l'arbas?
Ou c'est le potelets qui soutient l'arbas en reposants sur l'entrait?

Si la première réponse est la bonne et en reprenant l'abaque on est bon.
Avec le potelet, sur ma porté la plus longue (5.3m) elle se réduit à 3.2m par rapport au mur de refend.
Est l'abaque dit => pour une porté de 3m Solive 38*200 on est pas mal.

Si le raisonnement est bon bien entendu . Je ne suis pas expert

En effet si tu pouvais me confirmer par calcul que ça passe je serait soulager.
Mais je ne veux pas non plus abuser de ton temps et je comprendrais tout à fait que tu ne veuille pas le faire.
Ça prends du temps. et le temps c'est de l'argent . ou du temps passer avec ça famille.

Je te souhaite une bonne soirée.
Messages : Env. 20
Dept : Marne
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 5000 message 06 (6)
Voilà ma petite analyse, dont je précise qu’elle est le fait d’un amateur, ne valant en aucun cas une étude professionnelle.

Hypothèses (à vérifier de votre côté) :

Toit en tuiles et liteaux : 50 kg/m²
Plafond RdC placo + isolation : 18 kg/m²
Plancher OSB 18 : 12 kg/m²
Sol mince : 10 kg/m²
Cloisons, réparti : 40 kg/m²
Plafond + isolant rampant, yc retombées sur potelets : 18 kg/m²
Poids de la ferme + entretoises et contreventements : 100 kg
Entraxe : 60 cm
Portée de calcul (entre nus de murs) : 9.19 m, avec un appui intermédiaire 3.83 / 5.36 m.

Exploitation habitation 150 kg/m² (dont 30 % considérée fixe).

Neige Région A1, toit de pente 100%, altitude < 200m : 45 x 0.4 = 18 kg/m² proj H (soit 13 kg/m² rampant)

Vent Région 2, zone de campagne 3a, hauteur 7 m, qp(z) = 58 kg/m², avec enfoncement du versant au vent selon coef Cpnet = 0.9, et 1 pour la partie basse.

Bois de classe structurale C 24 : f m,d = 14.7 ou 16.6 ou 20.3 MPa (pour Q ou S ou W)
Sections nettes mesurées bois à 12 % d’humidité : 35 x 95  35 x 140  35 x 215 mm.
Coefficient de fluage moyen : 1.7 (bois en partie sous toit et en partie en habitation)

Vérification en résistance

Cas défavorable : G + Q dissymétrique (exploitation à droite de l’appui intermédiaire)

Contrainte maxi vers le milieu de l’entrait côté droit : 13.4 MPa, soit 90 % de 14.7 donc < 100%   « conforme »

Vérification en déformation

Cas défavorable G + Q dissymétrique + 0.6 W (Vent du même côté que Q)

Déformation obtenue vers le milieu de l’entrait à droite de l’appui intermédiaire : 20.5 mm
Soit, pour une longueur de 5.30 m, un L/258. donc < L/250 « conforme »
NB : sur ces 20.5 mm, 17.5 mm seront « actifs », c'est-à-dire à subir par les aménagements à venir (sous leur poids + exploitation + vent + fluage)

Vérification des assemblages : Je ne peux pas faire cette vérification. Dommage, car c'est important.

Conclusion : Renforcer ou pas ?  C’est limite quand-même. Là, il faut prendre d’autres avis, de professionnels notamment.


Eventuellement, pour le confort, je verrais un renforcement léger, pour ne pas avoir à tout démonter.
Par exemple doubler les entraits, juste entre les poteaux habitables (sans passer dessous, pour ne pas enlever l’entretoise). Utiliser un bois bien sec, entreposé plusieurs mois dans l’ambiance, avant de le poser. Assembler par tirefonds, sans jeu. Remettre les entretoises, bien bloquées.
Gain théorique : 4 à 5 mm sur la déformation calculée : pas franchement visible, mais pouvant être sensible au niveau de la souplesse ressentie.
Avantages aussi : cela « ponte » l’assemblage entre les deux demi-entraits, dont je ne sais pas comment il passe l’effort de flexion à cet endroit, et cela donne une meilleure assise d’appui pour les panneaux OSB à venir.

Et normalement, il devrait y avoir un poinçon entre le faitage et l’entrait retroussé. Sinon, ce dernier risque de fléchir sous le poids d’un plafond ajouté.

Pour répondre à une question : les potelets habitables sont tendus, et soutiennent donc les entraits, mais en formant un appui souple, pas comme si il y avait un mur à cet endroit qui recouperait la portée de 5.30 m.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 5000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 20 message Marne
Wouahh merci, ce que tu as fait est super.

Bon je t’avouerai que je suis un peu dépassé par les calculs mais néanmoins j'en comprend le sens dans les grande ligne .

J'ai oublié de préciser que la maison est situé en ville (entouré d'habitation assez haute) se qui limite la force du vent lors de grande tempête!

Je penses que je vais suivre ton conseil en doublant avec solive légère pour résoudre tout ce que tu as énoncer plus haut.

Tu penses que je devrais rajouter un poinçon entre l'entrait retroussé et le faitage?

Pour le doublage des solive, que me conseils tu pour l'entraxe des fixation? 300mm? 500mm? 2 fix dans la hauteur de solive? Diamètre fixation?

Dernière question.

Je contait réhausser l'entrait retroussé de 10-20cm pour gagner de la hauteur sous plafond. Chose que je n'ai pas dit. C'est que la charpente est en deux partie. L'arbas est couper juste au dessus de l'entrait retroussé. la
deuxième partie du haut en A (mais sans l'entrait ) est fixé sur la partie partie basse par deux boulon. Voir schéma c'est plus parlant.

Maintenant que j'en sais plus (et ce grâce à toi ), et si j'ai bien compris, l'entrait retroussé et l'une des pièce maitresse de la charpente (voir la plus importante). Donc si c'est faisable je comptais dans un premier temps, positionné et fixé le nouvel entrait. Puis dans un deuxième temps déposé l'ancienne entrait.

Le nouvel entrait serait fixé avec une plaque clouté d'un seule face sur l'arbas du bas et bouloner avec l'arbas du haut.

Est-ce que tu penses que l'opération est risqué, et que je devrais m'abstenir de la faire?

Je tiens à te remercier pour le temps que tu as passé à me répondre. Ça m'a vraiment éclairer .

Et merci pour ta future réponse.


Messages : Env. 20
Dept : Marne
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 5000 message 06 (6)
Si les arbas du bas sont coupés juste au dessus de l'entrait retroussé actuel, le nouvel entrait retroussé ne pourra être fixé que dans les arbas du chapeau. Je ne vois pas où seraient le boulon et la plaque cloutée.
La réalisation de cette modif serait à faire par un charpentier de métier.

Le changement de site diminue la force du vent de 15 %.

Le poinçon peut être évité si la section du nouvel entrait retroussé est suffisante.

Pour doubler les solives, je verrais des tirefonds de 6 tous les 50 cm, mais plus rapprochés (tous les 20 cm) dans les mètres extrêmes. un peu en quinconce.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 5000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 5000 message 06 (6)
Donnez-voir le dessin de détail de l'assemblage entre les deux parties de ferme : avec les cotes, la position des boulons, leurs diamètres. Avec photo.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 5000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 20 message Marne
Bonjour,

Vous avez lu dans mais pensée.

Je n'ai pas encore réfléchie au positionnement des boulons. Ni même de la coupe Arbas/Entrait qui serait la plus optimale. Des boulons de diamètre 8 ou 10 me semble pas mal.
Dans le dessin, je laisse la coupe d'origine de l'arbas. et je coupe l'entrait en conséquence. 

Je pense que quand j'aurais fini le plancher. ça m'aura tellement casser les c....... que je vais laisser ça tel quel .
Tanpis pour la hauteur sous plafond.

Je verrai bien si la motivation est encore là.

Messages : Env. 20
Dept : Marne
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 20 message Marne
VoiciVoici les photos avec les assemblages Haut / Bas





Messages : Env. 20
Dept : Marne
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 5000 message 06 (6)
Alors, ça change un petit peu :
Les arbas du chapeau sont de plus petite section ; on dirait 3.5 x 17 ?
Il y a une déformation complémentaire de la ferme, due à la déformation propre des assemblages boulonnés ; je ne peux dire combien, sans doute quelques mm.

Je dirais, que si la rehausse de l’entrait retroussé se fait (obligatoirement par un charpentier professionnel), par exemple de 30 cm :

- il y aura un peu plus de déformation théorique au point maxi du plancher (2 à 3 mm). D’où l’intérêt d’associer un renfort des entraits comme déjà évoqué
- il faudrait doubler les boulons : un (et sans jeu) à côté de chacun de ceux qui existent, en décalé
- l’entrait retroussé peut rester en section 3.5 x 14 pour porter plafond - isolation
- effort axial dans l’entrait retroussé : 450 daN à l’ELU à prendre en compte pour déterminer ses assemblages sur l’arbalétrier.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 5000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 6 ans
 
Photographe Env. 400 message Arrancourt (91)
Bonjour à tous,

Pourriez vous me confirmer ou m'aider dans la réalisaction d'un plancher qui servira pour du stockage mais qui pourrait supporter à terme une dalle légère pour faire une chambre et salle de bain.

La dépendance fait 4.5m x 4.5m, elle dispose déjà de solive de 75x225 avec un entre axe de 1.70m en intermédiaire et environ 1m le long du mur.

Es ce que si je fait bastaing de 63x75 avec un entre axe entre 40 à 60cm et par dessus un OSB cela répondra à ma demande ou suis je monter trop léger??
Merci beaucoup de votre aide.

Amicalement
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 400
De : Arrancourt (91)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 20 message Marne
Bonsoir,

Peux-tu faire un dessin car c'est pas très clair. As-tu une porté de 4.50m? 1.70m c'est l'entraxe entre tes solives?

Pour l'entraxe des lambourdes tout dépend de l'épaisseur de ta plaque d'OSB. 18mm 22mm etc.

Faut que tu regardes les abaques de solivage et plancher OSB.
Messages : Env. 20
Dept : Marne
Ancienneté : + de 2 ans
 
Photographe Env. 400 message Arrancourt (91)
Napalm51 a écrit:Bonsoir,

Peux-tu faire un dessin car c'est pas très clair. As-tu une porté de 4.50m? 1.70m c'est l'entraxe entre tes solives?

Pour l'entraxe des lambourdes tout dépend de l'épaisseur de ta plaque d'OSB. 18mm 22mm etc.

Faut que tu regardes les abaques de solivage et plancher OSB.


Bonjour, c'est bien cela, j'ai 4.5 mais de portés et une lambourdes 75x225 tout les 1.70 m. Voici une photo!

Par contrexemple, elle se retourne lors du Téléchargement. Désolé
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 400
De : Arrancourt (91)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 20 message Marne
C'est pas bon tout ça.

Il faut que tu installes de nouvelle solives de 75x225mm entre celle existante avec entraxe 350mm. Après tu places une entretoise en plein milieu de la porté entre chaque solive. Ca va rigidifié la structure.
Et part dessus un contre lambourdage de section 63 X 73 avec l'entraxe qui va bien pour accueillir ton plancher OSB.

Voila il n'y a plus qu'a.

Regarde la DTU pour la création d'un plancher tout est indiqué.
Messages : Env. 20
Dept : Marne
Ancienneté : + de 2 ans
 
Photographe Env. 400 message Arrancourt (91)
Napalm51 a écrit:C'est pas bon tout ça.

Il faut que tu installes de nouvelle solives de 75x225mm entre celle existante avec entraxe 350mm. Après tu places une entretoise en plein milieu de la porté entre chaque solive. Ca va rigidifié la structure.
Et part dessus un contre lambourdage de section 63 X 73 avec l'entraxe qui va bien pour accueillir ton plancher OSB.

Voila il n'y a plus qu'a.

Regarde la DTU pour la création d'un plancher tout est indiqué.


Bonjour Napalm51,

Aie,Merci des pour l'information mais ça m'arrange pas cela!!

J'aurais bien voulu ne pas toucher au mur et trouver une solution avec l'existant quitte à mettre des chevrons plus gros ou de l'osb plus épais.

Si j'opte pour ta solution, cela me garanti le support d'un plancher béton ou du moins plancher léger au dessus?

Merci de votre réponse et du temps passé.
Amicalement
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 400
De : Arrancourt (91)
Ancienneté : + de 7 ans
En cache depuis le jeudi 10 juin 2021 à 21h18
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
4

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis charpenteArtisan
Devis charpente
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Photos charpentes
Photos charpentes
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Photos couverture
Photos couverture
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Photos toits terrasses
Photos toits terrasses
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

2
abonnés
surveillent ce sujet
Voir