Retour
Menu utilisateur
Menu

Vos conseils sur options d'isolation des combles aménagés

Ce sujet comporte 66 messages et a été affiché 1.013 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
5
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 100 message Loire Atlantique
Bonjour à tous,

Ceci sera donc mon premier (long) message sur ce forum très instructif.

Je rénove actuellement une maison des années 60 et j'en suis à la partie isolation. Nous allons commencer par les combles qui vont être aménagés.
La charpente est une charpente traditionnelle dont voilà les caractéristiques:
- pare-pluie non HPV posé sur chevrons
- tuiles sur des liteaux eux mêmes posés sur les chevrons
- chevrons d'environ 75mm et pannes de 200mm.

Afin de limiter la perte d'espace, les pannes seront apparentes en partie. Les suspentes pour le plafond ont été positionnées de sorte qu'une fois le placo posé, les pannes seront apparentes sur environ 1 à 2cm.

Sachant que :
   - je vais poser de la laine de verre,
   - j'ai besoin de conserver une lame d'air entre le laine et le pare-pluie,
   - je souhaite avoir un R d'au moins 6,
   - je dois mettre un pare-vapeur,
   - j'ai (malheureusement) fait le choix de suspentes plates, 
je me retrouve face à plusieurs options de pose et à quelques questions.

Concernant le pare-vapeur, afin d'éviter le gruyère, j'étais parti sur l'option 1 : double face sur fourrures pour coller le pare-vapeur. L'inconvénient de cela c'est que le placo sera directement en contact avec le pare-vapeur.
Et a priori il faut conserver un espace entre le pare-vapeur et le placo. Par ailleurs je n'ai pas d'espace "technique" pour le passage des gaines électriques.
L'option 2, c'est de positionner classiquement le pare-vapeur contre la laine. Mais dans ce cas avec les suspentes plates, il sera transformé en gruyère et cela nécessitera de collemater les trous.
=> faut-il obligatoirement conserver un espace entre le pare-vapeur  et le placo? et si oui pourquoi ?
=> quel choix préconisez vous selon votre expérience? Si c'est le second, quelle est la meilleure option pour collemater le perçage du PV ? (scotch d'étanchéité?)


L'autre interrogation concerne le type d'isolation (laine roulée semi-rigide nue) :

- option 1 : double couche avec équivalent GR35 en 60mm (R 1.70) + 160mm (R 4.55).
Avantage: bonne étanchéité à l'air en croisant les couches et optimisation de l'espace
Inconvénient: avec l'épaisseur "non standard" des chevrons, je n'aurais pas 2cm mini de lame d'air d'autant qu'à des endroits le pare-pluie est distendu.

- option 2: monocouche avec équivalent GR35 en 220mm (R 6.25).
Avantage: respect la lame d'air
Inconvénient: je n'ai qu'environ 18cm de dispo au niveau des pannes. Il reste donc 4 cm a faire passer entre les chevrons en "poussant" la laine.

Je ne me rends pas bien compte du niveau de densité de la laine en 220mm. L'option 2 est plus simple a priori. Mais si je choisis l'option 2, est ce que je vais pouvoir positionner correctement la laine pour la faire remonter entre les chevrons sans que cela force trop sur les fourrures ? Avez-vous déjà vu ce type de mise en oeuvre ?
Si je pars sur l'option 1, est ce que la laine en 60mm fait bien 60mm une fois déroulée? Certains disent que la laine une fois déroulée ne fait pas l'épaisseur indiquée. C'est plutôt moins. Sinon j'ai peut être moyen de récupérer le centimètre manquant en ne poussant pas la laine de 60m au maxi entre les chevrons

Dans ce cas quelle option préconisez vous ? Le fait d'avoir moins de 2cm de lame d'air entre pare-pluie et laine est-il très problématique ?

Voilà une photo des combles pour vous donner une idée.




Merci d'avance.
Edité 1 fois, la dernière fois il y a +2 ans.
Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux d'isolation...

Allez dans la section devis isolation du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de professionnels de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les professionnels, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-12-devis_isolation.php
 
Env. 70 message Hautes Pyrenees
Un pare pluie n 'était pas destiné a assurer une lame d' air mais juste a être un pare pluie, pourquoi vous obstinez vous a vouloir 2 cm entre le pare pluie et l iso? Sachant qu 'avec quelques années de toutes façons votre laine se tassera inévitablement?!
Messages : Env. 70
Dept : Hautes Pyrenees
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 70 message Hautes Pyrenees
Autre question...le R de 6 est demandé pour quoi et par qui?
Sans infos spécifiques a votre localisation c 'est difficile de comprendre.
Messages : Env. 70
Dept : Hautes Pyrenees
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 100 message Loire Atlantique
Bebeck a écrit:Un pare pluie n 'était pas destiné a assurer une lame d' air mais juste a être un pare pluie, pourquoi vous obstinez vous a vouloir 2 cm entre le pare pluie et l iso? Sachant qu 'avec quelques années de toutes façons votre laine se tassera inévitablement?!


Bonjour Bebeck,
Effectivement, ce n'est pas le pare-pluie qui assure une lame d'air mais dans le cas d'un pare-pluie qui n'est pas HPV, l'isolant ne doit pas être positionné contre le pare-pluie ceci afin de permettre la ventilation de la toiture.
Dans le cas d'un pare-pluie HPV, effectivement, l'isolant peut être positionné contre le pare-pluie, celui-ci laissant passer la vapeur d'eau et protège ainsi l'isolant.
Dans mon cas, le pare-pluie n'étant pas HPV, il faut que je conserve une lame d'air même si à terme (j'espère bien plus tard), la laine de verre se tassera.

Bebeck a écrit:Autre question...le R de 6 est demandé pour quoi et par qui?
Sans infos spécifiques a votre localisation c 'est difficile de comprendre.


La maison est située en Loire-atlantique. Le R de 6 est demandé par moi
L'objectif est de trouver un compromis entre habitabilité et isolation correcte. S'agissant d'une réno, l'objectif n'est pas d'être conforme à la RT2012. Avec l'espace dont je dispose, je suis limité à un R compris entre 6 et 7.
Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 70 message Hautes Pyrenees
Re bonsoir,
Vous avez l air très "tatillon" sur les chiffres et les valeurs, donc je vais essayer de vous faire relativiser.
Aucune laine au monde vendu a 60 ne fera 60 au final.Rien de grave en soit sur la surface totale.Entre le déroulage des rouleaux et la manipulation vous verrez bien par vous même.
Ne tassez pas la laine.Sa densité serait modifié par cette action.
La laine de verre n a aucun rapport et n 'est d ailleurs pas prévue pour l' étanchéité a l 'air, bien au contraire.Si vous voulez vraiment laisser 1cm entre l iso et le placo, soit, mettez des cales pour compenser l épaisseur des fourrures et le tour et joué.
De ma vie je n 'ai jamais vu de vapeur endommager un isolant, une fuite en toiture oui.
Quoi d 'autres?
Ah oui gagner 1 ou 2 cm entre pannes est il une bonne idée?! je ne pense pas au niveau économique ( raccord placo, coupe , ajust, finitions...) gain de place equivalent au nul, pour quoi ne pas ralonger les tiges filletées en place en les dévissant si c 'est possible?
Cordialement
Bebeck
Messages : Env. 70
Dept : Hautes Pyrenees
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 100 message Loire Atlantique
Bebeck a écrit:Re bonsoir,
Vous avez l air très "tatillon" sur les chiffres et les valeurs, donc je vais essayer de vous faire relativiser.
Aucune laine au monde vendu a 60 ne fera 60 au final.Rien de grave en soit sur la surface totale.Entre le déroulage des rouleaux et la manipulation vous verrez bien par vous même.
Ne tassez pas la laine.Sa densité serait modifié par cette action.


Ok c'est noté. Vous préconisez à priori l'option double couche dans ce cas?

Bebeck a écrit:La laine de verre n a aucun rapport et n 'est d ailleurs pas prévue pour l' étanchéité a l 'air, bien au contraire.

Vous avez parfaitement raison. J'ai mélangé la fonction du pare pluie et du pare vapeur. Je corrige dans le 1er post .

Bebeck a écrit:
Si vous voulez vraiment laisser 1cm entre l iso et le placo, soit, mettez des cales pour compenser l épaisseur des fourrures et le tour et joué.
De ma vie je n 'ai jamais vu de vapeur endommager un isolant, une fuite en toiture oui.

C'est plus entre le pare vapeur et le Placo qu'il faut à priori laisser 1cm. Sauf dans le cas de pare vapeur hydro régulant type isover vario. Mais le prix n'est pas le même et généralement il se combine avec un pare pluie hpv.
D'où ma question pr la pose "classique" du pare vapeur contre l'isolant mais du coup avec perçage par les suspentes.

Bebeck a écrit:
Quoi d 'autres?
Ah oui gagner 1 ou 2 cm entre pannes est il une bonne idée?! je ne pense pas au niveau économique ( raccord placo, coupe , ajust, finitions...) gain de place equivalent au nul, pour quoi ne pas ralonger les tiges filletées en place en les dévissant si c 'est possible?
Cordialement
Bebeck


On ne peut malheureusement pas rallonger les fourrures. Les combles n'étant pas grands, l'espace est important.on avait effectivement le choix de faire passer les fourrures sous les pannes mais on perdait trop d'espace.
Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 100 message Loire Atlantique
Étrange, je ne peux pas modifier le 1er postSad
Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre utile Env. 1000 message Maine Et Loire
Bonjour,

L’option 2 est bien évidemment à privilégier et la seule possible compte tenu d’un écran de sous toiture non HPV. La lame d’air circulant de deux cm minimum est impérative (l’épaisseur requise peut varier selon la nature de la couverture et la distance de pignon à pignon). Dommage de ne pas avoir employé de suspentes spécifiques (type intégra) pour faciliter et parfaire la pose obligatoire de la membrane pare-vapeur et d’étanchéité à l’air qui est requise par le CPT 3560-V2 (version complète) ou simplifiée et résumée à l’essentiel.

Il faudra faire une légère entaille ou découpe au niveau des chevrons pour ne pas comprimer à l’excès l’isolant. Il ne s’agit pas de GR35  (qui n’existe pas… encore    ) mais plus probablement d’Isoconfort 35. Cette laine est semi rigide avec une belle tenue mécanique.

Autre possibilité qui me semble plus intéressante pour vous en fonction de la hauteur de vos chevrons, vous pouvez aussi positionner un GR 32 en 45 entre chevrons (en lacérant le kraft s’il y en a un) et un Isoconfort 35 (R=4.55(ou un GR 32 R=5) en 160 mm (selon hauteur dispo) côté chauffé.

La membrane peut se coller avec du double face sur les fourrures (quel dommage encore d’avoir pris des suspentes plates  ) et de ne pas descendre la laine à ras des pannes.

L’épaisseur des laines a des tolérances de variation, on appelle ça le foisonnement et il faut veiller à ce que cette variation possible d’épaisseur ne vienne pas obstruer la lame d’air en sous face de la couverture. Cette lame d’air est nécessaire pour la ventilation et aussi une importance dans le confort d’été et la ventilation nécessaire pour rafraîchir le bâti.

Visez la résistance thermique R la plus forte possible. 6 est par exemple le seuil pour prétendre au crédit d’impôt si on fait faire les travaux (en autres conditions impératives).  Ce n'est pas une question d’être tatillon  mais de confort et d’économies d’énergie.

Plus d’informations (écran de sous toiture,  pare vapeur, etc…) sur l’isolation des combles aménagés
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
Dept : Maine Et Loire
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 100 message Loire Atlantique
Bonjour Marc49,

Merci pour cette réponse bien complete. Cela confirme ce que je pensais.
Marc49 a écrit:Bonjour,

L’option 2 est bien évidemment à privilégier et la seule possible compte tenu d’un écran de sous toiture non HPV. La lame d’air circulant de deux cm minimum est impérative (l’épaisseur requise peut varier selon la nature de la couverture et la distance de pignon à pignon).

Ok donc je vais oublier l'option double couche avec de la 60mm entre chevrons.

Marc49 a écrit:
Dommage de ne pas avoir employé de suspentes spécifiques (type intégra) pour faciliter et parfaire la pose obligatoire de la membrane pare-vapeur et d’étanchéité à l’air qui est requise par le CPT 3560-V2 (version complète) ou simplifiée et résumée à l’essentiel.

Je sais bien :( C'est pour ça que maintenant avant d'attaquer chaque phase de la reno, je me renseigne par moi même pr me faire mon idée plutôt que de me fier aux conseils des autres. La nous avons eu une opportunité sur le lot suspentes,rails et fourrure mais si c'était à refaire. Je prendrai intégra et optima.

Marc49 a écrit:
Il faudra faire une légère entaille ou découpe au niveau des chevrons pour ne pas comprimer à l’excès l’isolant. Il ne s’agit pas de GR35  (qui n’existe pas… encore    ) mais plus probablement d’Isoconfort 35. Cette laine est semi rigide avec une belle tenue mécanique.

Effectivement j'ai regardé d'autres marques mais pas en détail chez isover
J'ai un rouleau de laine en 220mm (conductivité 0.035). Je testerai ce we pour voir si ça passe.
Si je pars sur la solution monocouche, est qu'une entaille dans la laine au niveau des chevrons suffira? Plutôt que de faire une découpe qui va grandement augmenter le temps de pose avec un risque d'abimer la laine.

Marc49 a écrit:
Autre possibilité qui me semble plus intéressante pour vous en fonction de la hauteur de vos chevrons, vous pouvez aussi positionner un GR 32 en 45 entre chevrons (en lacérant le kraft s’il y en a un) et un Isoconfort 35 (R=4.55(ou un GR 32 R=5) en 160 mm (selon hauteur dispo) côté chauffé.

Bien vue cette solution! Je n'avais pas pensé à mixer la laine pour l'isolation des cloisons exterieures avec cette pour combles. Je me suis fié aux modèles proposés pour l'isolation des combles par le filtre sur le site des fabricants

Je vais regarder ça. Mais vu le prix de la 032, il faudrait que je vois si j'ai la place pour mettre 45mm en 032 et 180mm en 035.les pannes font 200mm.il faut que je regarde ou tombent les suspentes exactement.Il est probable que je n'ai que 170mm.

Par contre ce qui m'embête c'est que la 45mm sera avec Kraft.
Ça marche qd même de lacérer le kraft dans le cadre de mise en oeuvre de double couche?

Marc49 a écrit:
La membrane peut se coller avec du double face sur les fourrures (quel dommage encore d’avoir pris des suspentes plates  ) et de ne pas descendre la laine à ras des pannes.


Dans le cas d'un pare pluie non HPV et d'un pare vapeur non hygrovariable (type delta neovap ), n'est il pas nécessaire de laisser un vide d'air entre le pare vapeur et le parement ?
En y regardant de plus près, il semble que la pose de pare vapeur sur fourrures se fasse à chaque fois avec un pare vapeur hygrovariable.

Si je dois colmater le passage des suspentes dans le PV, comment procéder pour que ce soit efficace? Prendre un morceau de scotch d'étanchéité à l'air et faire une entaille au centre de la largeur de la suspente? Ou colmater avec le scotch autour de la suspente au niveau du PV?
Marc49 a écrit:
L’épaisseur des laines a des tolérances de variation, on appelle ça le foisonnement et il faut veiller à ce que cette variation possible d’épaisseur ne vienne pas obstruer la lame d’air en sous face de la couverture. Cette lame d’air est nécessaire pour la ventilation et aussi une importance dans le confort d’été et la ventilation nécessaire pour rafraîchir le bâti.

Ok c'est noté.

Marc49 a écrit:
Visez la résistance thermique R la plus forte possible. 6 est par exemple le seuil pour prétendre au crédit d’impôt si on fait faire les travaux (en autres conditions impératives).  Ce n'est pas une question d’être tatillon  mais de confort et d’économies d’énergie.

Plus d’informations (écran de sous toiture,  pare vapeur, etc…) sur l’isolation des combles aménagés

Oui c'est vrai que je suis tatillon sur les chiffres mais l'isolation c'est important
Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonjour
vous avez déja pensé à laisser une lame d'air sous le pare pluie
qui n'est pas HPV c'est bien, mais savez vous que cette lame d'air doit
être obligatoirement ventilée, c'est à dire entrées d'air en partie basse
de la lame d'air et sorties d'air en partie haute (pas toujours facile à réaliser)

<Dans le cas d'un pare pluie non HPV et d'un pare vapeur non hygrovariable (type delta neovap ), n'est il pas nécessaire de laisser un vide d'air entre le pare vapeur et le parement ? >
Non le vide d'air n'est pas nécessaire

Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 100 message Loire Atlantique
J'ai fait un test ce w-e avec de la 220mm. Sachant que je n'ai que 17,5 cm d'espace entre les fourrures et les chevrons, j'avais environ 4,5cm à faire passer entre chevrons en poussant la laine.
J'ai fait une légère entaille au niveau des chevrons pour qu'elle passe mieux.

Et bien avec la laine semi-rigide en rouleau (Knauf insulation qui fit 035) , pas moyen de la faire passer à travers les suspentes. Je ne sais pas si c'est lié à la laine qui n'est pas assez "compacte", à ma "technique" ou aux suspentes mais la laine ne passait pas. En poussant au niveau de la suspente pour la faire passer, la laine "s'écrase" mais ne passe pas la suspente.  

J'ai fait le test de faire passer de la laine de roche que j'avais à travers les suspentes et là, pas de soucis. Par contre, c'est de la laine ultra compacte donc plus simple à transpercer que la laine classique.

Y'a t il une technique particulière pour la passer à travers les suspentes ?

A noter que j'ai ce type de suspentes :



Vu qu'avec de la 220 mm cela me semble compliqué à faire passer, je pense partir sur l'option double couche avec une première couche en 45mm (avec Kraft à lacérer pas le choix), et une deuxième couche en 160mm (lambda 0.032) ou 180mm (lambda 0.035) si je veux conserver un R de l'ordre de 6.
Sachant que j'ai 17,5cm entre les chevrons et les fourrures (côte prise en bas de fourrure là où se place le parement), je me demande si de la laine en 180mm passerait. La 160mm en 0.032 est relativement onéreuse  

lucienpel a écrit:Bonjour
vous avez déja pensé à laisser une lame d'air sous le pare pluie
qui n'est pas HPV c'est bien, mais savez vous que cette lame d'air doit
être obligatoirement ventilée, c'est à dire entrées d'air en partie basse
de la lame d'air et sorties d'air en partie haute (pas toujours facile à réaliser)

Bonjour,

Oui, c'est prévu.  Le faîtage est scellé de même que le bas de toit. Je n'ai donc d'autre choix que de mettre des tuiles chatières en partie haute et en partie basse. Il me reste à déterminer le nombre.

lucienpel a écrit:
<Dans le cas d'un pare pluie non HPV et d'un pare vapeur non hygrovariable (type delta neovap ), n'est il pas nécessaire de laisser un vide d'air entre le pare vapeur et le parement ?  >
Non le vide d'air n'est pas nécessaire


Ok mais n'y a t il pas de risque d'avoir de l'humidité entre le pare-vapeur et le parement ? (je pose la question en bon novice que je suis sur cette étape de mise en oeuvre)
Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonjour
embrochage sur suspentes :
mettre des gants
a) mettre un main de chaque coté de la suspente
puis pousser de chaque coté en même temps
b) ou avec un couteau à longue lame faire
un 'avant trou' au niveau de l'embrochage

<Ok mais n'y a t il pas de risque d'avoir de l'humidité entre le pare-vapeur .... >
Non

Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 100 message Loire Atlantique
lucienpel a écrit:Bonjour
embrochage sur suspentes :
mettre des gants
a) mettre un main de chaque coté de la suspente
 puis pousser de chaque coté en même temps
b) ou avec un couteau à longue lame faire
un 'avant trou' au niveau de l'embrochage


Ok, je vais tester comme ça le w-e prochain. Si j'opte néanmoins pour l'option double couche, vu l'espace chevron/fourrure (~17,5cm sur la photo), pensez-vous qu'une laine en 180mm passera ou cela risque de trop appuyer sur les fourrures (et dans ce cas mieux vaut opter pour la 160mm) ?





lucienpel a écrit:
<Ok mais n'y a t il pas de risque d'avoir de l'humidité entre le pare-vapeur .... >
Non

Cdt

Ok c'est noté.
D'après cette vidéo intéressante (bien que publicitaire avec un titre un peu racoleur), ils indiquent que le vide d'air sert pour le passage des gaines et câbles. Dans mon cas, je n'ai rien à positionner sur les rampants donc pas de soucis.

Du coup que préconisez vous ? Du double face sur toute la longueur de la fourrure ou juste tous les 50cm ou 1m par exemple ? Sachant que dans ce cas, le parement et les fourrures prendont le pare-vapeur en sandwich.
Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonjour
< vu l'espace chevron/fourrure (~17,5cm sur la photo), pensez-vous qu'une laine en 180mm passera ou cela risque de .... >

Apparemment sur la photo il me semble plutôt voir 155 mais si c'est 170 pour
une laine en 180 mm (lamba 0,035) ça passe.

< Du coup que préconisez vous ? Du double face sur toute la longueur de la fourrure
ou juste tous les 50cm .... >
il faut commencer par bien décrasser les fourrures.
Bouts ou toute la longueur : si vous plaquez rapidement 'des bouts de 50 cm' peuvent suffire

Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 100 message Loire Atlantique
lucienpel a écrit:Bonjour
< vu l'espace chevron/fourrure (~17,5cm sur la photo), pensez-vous qu'une laine en 180mm passera ou cela risque de .... >

Apparemment sur la photo il me semble plutôt voir 155  mais si c'est 170 pour
une laine en 180  mm  (lamba 0,035) ça passe.


Effectivement, c'est 17,5 en bas de fourrure (donc en bas de suspente) et 15,5 sur la tranche haute de la fourrure. Je me disais qu'en mettant la laine (180mm) et en positionnant les fourrures juste après, ça pourrait passer. Ca fera probablement quelques vagues entre les fourrures comme dans cette vidéo mais normalement la laine n'ira pas au dela de la limite des fourrures ou du moins très peu ce qui devrait limiter la poussée sur le parement. Qu'en dites vous ?



lucienpel a écrit:
< Du coup que préconisez vous ? Du double face sur toute la longueur de la fourrure
ou juste tous les 50cm  .... >
il faut commencer par bien décrasser les fourrures.
Bouts ou toute la longueur : si vous plaquez rapidement 'des bouts de 50 cm' peuvent suffire

Cdt


Ok, j'en prends note.


Edit:
En terme de pare-vapeur, j'étais parti sur un Delta Neovap 20 mais le fournisseur me propose le Delta Fol DBF dont les caractéristiques sont indiquées ci-dessous. IL semble plus résistant mais plus lourd que le Neovap20 à droite.
En terme de mise en oeuvre, n'est ce pas plus compliqué ? lequel est préférable ?
Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonjour
oui d'après les docs il semble plus 'costaud' .

< En terme de mise en oeuvre, n'est ce pas plus compliqué ? >
ne l'ayant pas utilisé je ne peux pas vous donner un avis valable
On peut penser que le produit étant plus rigide la mise en oeuvre
est un peu plus difficile, mais ce n'est qu'un a priori...
Vous serez seul ou aidé pour la pose ?

Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 100 message Loire Atlantique
Non, on sera au moins 2 donc ça devrait aller. Il a l'air bien solide en tout cas. Je ne vois pas trop les différences d'applications possibles entre ces 2 modèles.
Je vais partir sur le combo 180mm/45mm. Je verrai si je peux faire un test d'ici là.
Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonjour
<Je ne vois pas trop les différences d'applications possibles entre ces 2 modèles. >
l'un doit être un peu plus 'raide'que l'autre c'est tout

Bon courage pour la suite
Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 100 message Loire Atlantique
Merci

En dehors de la laine et du pare-vapeur, il me faut aussi du double face, du scotch d'étanchéité à l'air et du mastic d'étanchéité. Ce dernier servira pour l'étanchéité sur les agglo et sur les pannes.

En terme de scotch d'étanchéité, le vario kb1 de ISOVER est pas mal semble-t-il (30EUR les 40ML tout de même).

En terme de double face, en regardant sur les forums, les personnes semblent dire que oui on peut mettre du double face classique ou moins cher mais qu'en terme de tenue, rien à voir avec l'Isover vario double face.
Je ne suis pas spécialement arrêté sur cette marque mais qu'en pensez-vous ? Est ce que ce produit est à privilégier pour une bonne tenue? (sachant qu'on ne posera peut être pas immédiatement le parement).

Par contre, en terme de mastic d'étanchéité à l'air,les avis sur le mastic isover sont assez mitigés.
Y'a t il des gammes autres qui feraient l'affaire chez d'autres fournisseurs ?
Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonjour
si vous ne plaquez pas tout de suite vous avez intérêt
à ne pas prendre un double faces bas de gamme.

Mastic je crois savoir qu'il y a eu des déboires parce que les gens l'avaient utilisé
par temps très froid ( de tête il ne faut pas utiliser en dessous de 5°, à vérifier)
LDS Solimur chez Knauf Insulation
Rockfol DK chez Rockwool, ......

Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 100 message Loire Atlantique
Ok.

Concernant la lame d'air de 2cm entre parepluie et laine, ne peut on pas envisager de mettre une laine en 60mm (hauteur standard) même s'il n'y a que 1 à 1.5cm dans un 1er temps de lame d'air apres pose (rappel: les chevrons font environ 75mm d'épaisseur ).
Sachant qu'inévitablement la laine va se tasser avec le temps?

Y a t il vraiment un risque pour la toiture ? Et si oui lequel?
Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonjour
Une laine ce n'est pas comme une tôle ou il est plus facile de maîtriser l'épaisseur
Une de 60 mm peut par exemple faire 63 ou 64 mm c'est ce que l'on appel le foisonnement

15 mm bien que n'étant pas dans les règles peut sans doute être acceptable;
mais le plus important est la ventilation de cette lame d'air en sous face d'écran non HPV

< Y a t il vraiment un risque pour la toiture ? Et si oui lequel? >

oui il y a un risque en cas de lame d'air insuffisante ou de lame d'air mal ventilée :
une accumulation de vapeur d'eau en sous face d'écran qui va se transformer
en condensation, retomber sur la laine, .......

Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 100 message Loire Atlantique
La ventilation en sous face n'est pas simple dans la mesure où le parepluie à été clouté sur les chevrons.
Entre tuile et parepluie, ce sont les tuiles chatieres qui vont assurer la ventilation.
Entre parepluie et laine, je ne sais pas comment l'air circule.
A travers le parepluie?

Néanmoins, pr permettre à l'air de passer, nous avons positionné entre les chevrons et le parepluie une bande de phaltex qui soulève légèrement le parepluie. Cela permettra que l'air circule sur toute la longueur du toit entre laine et parepluie.
La bande de phaltex fait 10mm d'épaisseur.
Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonjour
le 17/11 à 10h01 j'ais écrit :

< Bonjour
vous avez déja pensé à laisser une lame d'air sous le pare pluie
qui n'est pas HPV c'est bien, mais savez vous que cette lame d'air doit
être obligatoirement ventilée, c'est à dire entrées d'air en partie basse
de la lame d'air et sorties d'air en partie haute (pas toujours facile à réaliser) >

<Cela permettra que l'air circule sur toute la longueur du toit entre laine et parepluie. >
et les entrées d'air et sorties d'air se feront ou et comment ?

Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 100 message Loire Atlantique
Ce rôle n'est il pas celui des chatieres ?
Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonjour
ben non, les châtières ventilent le dessus de l'écran et bien sur la sous face
de la couverture mais pas la sous face de l'écran;
(a moins de disposition très particulières
faîtières ventilées avec interruption de l'écran en partie haute, ......)

Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 100 message Loire Atlantique
Effectivement, c'est bien expliqué ici (cas 1) : http://www.ecrans-sous-toitu[...]re-faitage/
Dans mon cas, il faut que je vérifie mais je ne pense pas que ce soit ventilé vu que le fêtage est scellé. Là pour le coup, je ne vois pas trop comment faire.

Dans la solution proposée, ils indiquent qu'il faut découper le pare pluie sur une bande de 2 à 5 cm sous les tuiles faîtieres.
Savez vous si cette opération peut être réalisée par dessous tant que l'isolation n'est pas faite?
Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonjour
<Savez vous si cette opération peut être réalisée par dessous tant que l'isolation n'est pas faite? >
en principe oui; 2 à 5 cm ça me parait faible car il faut compléter le dispositif de la ventilation haute
par des chatières le plus près possible du faîtage ( à défaut d'avoir des faîtières ventilées )

Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 100 message Loire Atlantique
Bonjour,

Voilà un premier retour concernant la pose de la laine sous rampants.

Pour rappel, les particularités du chantier :
- pannes apparentes
- suspentes positionnées sur tous les chevrons et non pas en quinconce, l'espacement entre pannes n'étant pas optimal pour positionner en quiconque
- utilisation de suspentes plates (mauvaise idée...si votre budget le permet, préviliégier le système isover intégra)
- double couche : laine en 60mm Knauf qui Fit 035 + 160mm acoustiplus 032 pour obtenir un R de 6,70
- utilisation d'un pare-vapeur

Premier point : la laine choisie ne pique quasi pas. Bien sûr prévoyez lunettes et masque à minima mais globablement, pas de grosse sensation de picotements.

La première difficulté rencontrée a été de faire tenir la première couche entre chevrons. Même en ajoutant 1 voir 2 cm par rapport à l'espacement entre 2 chevrons pour la caler, la laine ne tenait pas.
Option choisie : la ficelle. Cette technique est plutôt pas mal. J'ai choisi une ficelle alimentaire en lin naturel. On fait quelques zigazag entre les suspentes et ça permet un maintien temporaire de la 1ere couche.
Je conseille de mettre la ficelle avant, c'est plus pratique.
Certes c'est un peu plus long mais au moins, pas de galère à essayer de faire tenir la 1ere couche.

La seconde couche dispose d'un pare-vapeur. Sachant que j'ai prévu un pare-vapeur indépendant, j'ai regardé si je pouvais enlever le kraft. Sur cette laine, il est très simple à enlever et ne retire quasi pas de laine lorsqu'on l'enlève.

Pour la seconde couche, il est recommandé de le faire à 2. Ca doit se faire tout seul mais c'est quand même plus simple à 2 personnes notamment si l'on veut poser en une fois la laine en croisé (270x120)...ça pèse son poids.

Sur la deuxième couche, la difficulté est d'embrocher la laine. Il faut déjà penser à positionner les ergo à la verticale pour pouvoir ensuite les relever pour tenir la laine.
Ensuite quand c'est possible (place suffisante), la technique de mettre une main de chaque côté de la suspente est relativement efficace. Dans certains cas. l'aide du couteau à laine est la bienvenue.

J'ai remarqué que la seconde couche ne collait pas toujours à la première au niveau des suspentes, probablement du fait que l'on compresse la laine pour la faire rentrer. Une fois positionnée, pousser un peu la laine autour de la suspente (mais modéremment) pour s'assurer qu'elle sera bien en contact avec la première couche.
Edité 1 fois, la dernière fois il y a +2 ans.
Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 100 message Loire Atlantique
Je n'ai pas encore positionné toute la laine mais il va falloir que je pense aux tuiles châtières.
Sachant que je dois prendre ce modèle :

Je souhaite ajouter un "grillage" pour protéger les entrées d'insectes.

J'ai vu de la moustiquaire mais souvent c'est en plastique donc peu durable.

Quel type de "grillage" me conseillez vous ? et comment le fixer ?
Edité 1 fois, la dernière fois il y a +2 ans.
Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonjour

merci pour ce retour
< Quel type de "grillage" me conseillez vous ? et comment le fixer ? >
avant il existait du grillage à mailles très fines il servait entre autre
à faire des gardes manger, voir si ça existe toujours, ....
Fixation : par exemple avec du fil ce cuivre (chutes de fil électrique)
ça ne rouille pas

Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 100 message Loire Atlantique
Ok, merci. Je vais regarder ça.
Pour la fixation sinon je pensais à du silicone. Ca évite de mettre du fil autour de l'entrée d'air. Mais c'est peut être pas efficace sur du grillage...
Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonjour

chaque fois que c'est possible perso je préfère la fixation
mécanique, mais bon, .....

Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 100 message Loire Atlantique
Petit retour d'expérience sur la pose du grillage sur les châtières.
Il s'avère que ces châtières dites grillagées ne le sont pas vraiment de base. J'ai donc pris du grillage galva au rayon jardinage. J'ai découpé un rectangle de la taille approximative de l'ouverture et j'ai fait en sorte qu'il prenne la forme de la tuile.
J'ai ensuite utilisé du mastic sikaflex qui fonctionne avec les tuiles. Je n'ai pas opté pour l'option fil de fer car l'ouverture n'est pas bien grande et il n'est pas facile de faire en sorte que le rectangle garde bien la forme de la tuile juste avec le fil.
Et il y avait le côté esthétique.
Bon l'intérieur avec le mastic n'est pas très heureux mais d'extérieur, ça me semble plutôt pas mal. A voir comment ça tient dans le temps.

A noter que sur les 8 tuiles achetées, j'en avais une "vrillée" qui n'a jamais voulu se positionner correctement malgré un test à différents endroits. Elle a été échangée.






edit: concernant le choix du mastic pour le pare-vapeur et les différents scotchs, je vais partir sur les produits Alfa. Il semble que les retours soient bons même s'ils sont peu (pas) répandus dans nos GSB. On trouve ces produits directement sur le site du fabricant. Je vous ferai un retour d'expérience à l'occasion.
Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonjour

merci pour ce retour d'expérience.

Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre utile Env. 700 message Yvelines
Bonjour,

Ça fait plaisir de voir des gens se poser les bonnes questions, s'adapter et faire le retour, merci !
Bon, malgré tout, vous vous êtes sacrément compliqué la vie à vouloir laisser votre charpente apparente sur 1 ou 2cm :p entre l'espace réduit pour la laine, les raccords des plaques etc.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 700
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 100 message Loire Atlantique
Pour le retour, je vois de nombreux posts qui restent sans retour après pas mal de questions/réponses. C'est toujours intéressant d'avoir un retour sur la mise en oeuvre...Il m'arrive de lire des choses intéressantes et au moment où ça se concrétise...blackout.  

Et oui effectivement. J'ai suivi les conseils d'une connaissance qui est plaquiste concernant l'espace limité que l'on avait. Ca permettait de gagner encore un peu d'espace. Certes pas grand mais c'est tjs ça de pris et le côté esthétique avec poutre apparente est sympa.
Après, je sens que ça va être bien galère de découper les plaques à la bonne taille. J'attends de voir comment il va faire  
Je ferai peut être un test avant.

La charpente est globalement droite et les murs aussi donc normalement, ça devrait le faire. Mais il est vrai que ça fait pas mal de découpes...
Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 100 message Loire Atlantique
Une question annexe concernant l'isolation des murs. J'ai prévu de mettre de la laine avec kraft + ossature métallique (montant+rail). Pas de pare vapeur pour les murs.
Certains me disent qu'ils mettent un scotch d'étanchéité à l'air sur les montants pour jointer les 2 panneaux de laine de chaque côté des montants. Sachant que c'est de la contre cloison, ça fait relativement large de scotch à mettre.
Est ce une solution courante ?
Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonjour

< j'ai prévu de mettre de la laine avec kraft + ossature métallique (montant+rail). Pas de pare vapeur pour les murs. >

Une isolation thermique entre montants n'est pas une très bonne solution car vous n'avez pas
une isolation continue (discontinuité au niveau de chaque montants), pourquoi ne pas passer
avec un système genre Optima (lisses, fourrures) ?

Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 100 message Loire Atlantique
Alors le soucis est le même que pr les suspentes. Nous avons eu des tarifs intéressants sur le système montants+ rails. A l'époque je n'avais pas le temps de gérer tous les postes (plomberie, élèc,isolation,....).j'ai laissé faire.
Je peux difficilement repartir sur l'optima car ça revient à tout racheter (lisses, fourrures, système optima).
Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonjour

si vous avez déja le matériel c'est bien sur différent.

Dans votre cas pour l'étanchéité à l'air je pense qu'il vaut mieux soigner
les choses au niveau du parement plaques de plâtre.

Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 100 message Loire Atlantique
Qu'entendez vous par "soigner les choses au niveau du parement "?

Dans un premier temps ça veut dire pas de scotch d'étanchéité entre montants?
Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonjour

< Qu'entendez vous par "soigner les choses au niveau du parement "? >
en particulier bien traiter les pieds de doublage et les cueillis (haut de doublage)

<Dans un premier temps ça veut dire pas de scotch d'étanchéité entre montants? >
si vous ne mettez pas de PV, perso je ne vois pas trop l'intérêt du scotch.

Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 100 message Loire Atlantique
Ok c'est noté. Merci.
Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 100 message Loire Atlantique
Bonjour,

J'ai des points particuliers/questions annexes que je ne vois pas trop comment traiter efficacement.

Sur les rampants, l'isolation ne va pas jusqu'au bout du toit. La où s'arrête la laine, il y aura un mur vu que la partie du fond n'est pas exploitable.
Il faut néanmoins que j'isole la partie entre le mur et le bout du toit. A cet endroit, il y a de l'OSB sur solive + laine de roche entre  solives. Pour les parties où il n'y a pas de câbles électriques, je pensais mettre un pare vapeur + laine directement au sol. Mais comment faire avec la partie où il y a les câbles électriques ? Sachant que potentiellement il y aura aussi des tuyaux de chauffage en multicouche qui passeront là.
Je peux éventuellement mettre un pare vapeur mais il ne sera pas complètement "hermétique" d'autant qu'il sera posé avant le mur donc pas moyen de le faire remonter de 10cm côté mur.
Pour la laine, est ce que généralement on pose la laine par dessus les câbles/tuyaux ? ou la laine sur les tuyaux de chauffage mais les câbles électriques sur la laine ?

Comment isoler cette partie au mieux ?



L'autre point singulier est la présence d'une dalle béton qui arrive au niveau de l'OSB. Sachant que cette dalle fait environ 15 à 20cm d'épaisseur, qu'elle est en contact direct avec l'extérieur par le dessous et qu'elle sera à l'intérieur de la pièce, que faut il prévoir comme isolation minimum pour ne pas trop perdre d'espace en hauteur tout en ayant une isolation correcte ?
J'avais pensé à un panneau de polyuréthane en 56mm.

Qu'en pensez vous ?

Messages : Env. 100
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 2 ans
En cache depuis le vendredi 30 avril 2021 à 18h12
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis isolationArtisan
Devis isolation
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Tout savoir sur l'isolation
Tout savoir sur l'isolation
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos cloisons et isolations
Photos cloisons et isolations
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Tout savoir sur l'isolation à 1 €
Tout savoir sur l'isolation à 1 €
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

5
abonnés
surveillent ce sujet
Voir