Retour
Menu utilisateur
Menu

Projet de MOB : la structure ne passe pas, besoin d'idées

Ce sujet comporte 27 messages et a été affiché 148 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
3
abonnés
surveillent ce sujet
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Rhone
Bonjour à tous,

Bon ma question a besoin d'un pro (et c'est ce que je vais faire), mais comme je sais qu'il y a plein de gens de bons conseil je viens vous solliciter pour voir si parmis vous vous avez des idées.
Je pose ma question côté charpente, mais si des bétonneux ou des spécialistes IPN ou autres ont des suggestions, je prends tout !

J'ai un projet assez ambitieux de construction de MOB. Ambitieux par le plan que nous avons décidé de faire : un étage tourné de 35° par rapport au RDC (histoire de se mettre face au sud).
Je ne vais pas trop revenir sur le pourquoi du comment de cette fantaisie, c'est dans mon récit, mais maintenant qu'on passe à l'étude structure bois, le BE est bien embêté et ne voit pas comment contreventer cet étage, ainsi que les combles.

Les plans :






(on a rajouté depuis quelques cloisons, de quoi avoir 2 refends pour supporter le toit)

Et quelques photos pour se faire une idée en 3D si ça aide.






Nous sommes en zone sismique 3, à 500m d'altitude. La structure est une ossature bois en 45*220, contreventée par l'intérieur. La dalle du RDC est en béton et les fondations aussi (semelles filantes, dalle sur terre plein). Le sol est bon selon l'étude de sol (G2AVP).


Donc le problème remonté par le BE, c'est qu'il faut créer des refends à l'étage (en utilisant les cloisons existantes), mais hormis la cloison le long de l'escalier, ils ne reposent sur rien. Il n'y a pas de cloisons au RDC qui puissent reprendre les refends.
On pourrait bien mettre des poteaux, mais presque tous les appuis sont ponctuels et non linéaires, y compris les appuis des murs extérieurs. On aurait donc un grand nombre de lamellés collés de forte section (autour de 50cm au doigt mouillé avant calcul) et sans être certains que cela va tenir.

Si ça peut aider à la réflexion, voici ce que le BE a commencé à modéliser avant de se rendre compte du bouzou.



Bref, niveau contreventement de l'étage et des combles, c'est un vrai casse-tête. Pour le moment je réagis un peu à chaud mais je cherche des idées, afin de rendre ça réalisable, mais sans faire exploser la facture, et sans (trop) changer les plans (on va dire qu'un permis modificatif est faisale, mais le but n'est pas non plus de reprendre la totalité du projet et de poser un nouveau permis en jetant ce projet à la poubelle, et les coûts déjà engagés aussi).

Pour le moment j'ai pensé à :
- faire le RDC en maçonnerie (ce qui ne m'enchante guère mais je peux m'y résoudre) et faire la dalle du R+1 en béton. On reviendra au même soucis, à savoir qu'il faut dimensionner les poutres pour reprendre les charges, mais peut-être qu'en béton elles peuvent être plus raisonnable que des poutres bois (pour reprendre la charge d'une ossature bois)
- utiliser du CLT pour faire les murs de l'étage. A 150€/m² de mur, j'ai estimé les 4 murs du R+1 à 20000€. Ca pique, mais si ça nous évite quelques lamellés collés et que ça passe, c'est faisable. En revanche s'il faut également faire le RDC, les combles, les refends, financièrement ça risque de ne pas passer. Puis même si j'aime bien le bois, je n'ai pas envie que la totalité des murs soient en finition bois, et j'aurais aimé pouvoir faire des murs perspirants.

J'avais estimé (grosse maille) toute l'ossature bois (murs, refends, contreventement, dalle R+1, dalle R+2, sol, toiture) à environ 50 000€ (matériaux seuls, hors quincaillerie et hors pose). On peut toujours mettre 10 000€ de plus, peut-être un peu plus, mais pas non plus doubler le poste.

Je suis ouvert à toutes suggestions, saugrenues ou pas, en sachant que derrière je repasserais par un BE (le même, ou un autre s'il jette l'éponge) pour valider l'hypothèse retenue et pouvoir faire ça.
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 3 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux de charpente...

Allez dans la section devis charpente du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de charpentiers de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les charpentiers, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-8-devis_charpente.php
 
Membre ultra utile Env. 6000 message Cotes D'armor
Bonjour
A Valenciennes il y a un bâtiment qui a été construit il y a une dizaine d'années, il est en béton, mais il est sur ce principe d'étage décalé. A l'époque de l'étude du bâtiment, en pleine culverdisation, le promoteur avait cherché à faire écolo en se renseignant chez des constructeurs en bois (une petite dizaine de boites différentes). La plupart, devant la complexité, étaient passé par structure métal ou béton puis habillage bois, un spécialise avait pondu un truc super compliqué et très cher (surcoût de l'ordre du million d'euros), un charpentier avait répondu en utilisant des principes issus de la charpente de marine. Et le BE avait confirmé sa solution.
C'est peut être une piste à suivre.
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 6000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre ultra utile Env. 6000 message Cotes D'armor
Je dois avoir une photo d'un bâtiment en bois construit vers 2010 avec un porte-a-faux, il y a une structure métallique cachée dans un habillage bois.
J'étais passé sur le chantier pendant la construction, c'était invisible, construction part le charpentier de la maison en alu publiée sur une autre discussion.
Je la recherche et si je la retrouve je viens la publier.

Cdlt
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 6000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre ultra utile Env. 6000 message Cotes D'armor
Je n'ai pas encore cherché, mais sur l'ancien site du charpentier en question, j'ai trouvé une photo d'une construction avec un décroché :
Je suis quasi sûr que c'est le même principe : une structure métal est incluse dans la structure bois. D'après les autres photos, le plancher de l"étage est un plancher cloué.



cdlt
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 6000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Rhone
Alors pour le coup, ce ne sont pas les portes-a-faux qui posent problème, mais le décalage de l'étage. En gros, les forces verticales sont bien absorbées, mais ce sont les forces horizontales en cas de séisme qui posent problème. Et l'absence au rez-de-chaussée de refends pour soutenir les refends d'au dessus.
Et j'ai beaucoup d'ouvertures, ce qui n'arrange pas certains points d'appuis, qui tombent pile sur une fenêtre.
Pour le coup, ce n'est pas l'aspect bois que je recherche, l'ossature bois c'est surtout parce que c'est réalisable en autoconstruction.

Mais à voir si tu retrouve certaines solutions, je suis preneur.
Si Ilovir ou Ludovic Kaufmann ou n'importe qui d'autre avez des idées, des trucs de charpentiers, ... je suis tout ouïe !
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Rhone
Je ne retrouve pas le site de ton charpentier. Juste une brasserie japonaise mais ce n'est pas ça.
Tu as une idée d'à quoi ça pouvait ressembler sa solution ?
Il réalisait des contreventements extérieurs ?
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre super utile Env. 3000 message Calvados
La disposition des poutres du premier niveau tel qu'elle est modélisée est a revoir .
Je suis surpris que le bureau d'étude bloque( selon vos dires ) votre construction est tout à fait réalisable .
Cependant une étude sérieuse est nécessaire et demande du temps et le temps c'est de ........... .
Dans les généralités : pour augmenter les contraintes horizontales sur une paroi, on peut doubler le contreventement ,rapprocher les intervalles de clouage,ajouter un collage,augmenter l'épaisseur du voile,la section et longueur des pointes ,insérer des portiques de stabilté,en métal ou LC, choisir partiellement un système poteau poutre avec reprise des efforts dans les noeuds d'assemblage,ou mixer ou non des parois en CLT ect...
L'homme sage connait ses limites .
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Calvados
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Rhone
Merci jmd14, ça fait plaisir à lire.
On a fait plusieurs devis de BE, et ils se tenaient tous à peu près (les différences de prix étaient négligeables). Sachant qu'ils avaient tous les plans, les vues, tous les éléments et une discussion au téléphone avant de faire leur devis (et je leur ai fait mettre à jour 1 ou 2 fois pour des éléments qu'on avait rajouté) donc on ne les a pas pris non plus au dépourvu, ni cherché à discuter le tarif.

D'après ses dires, c'est faisable mais pour un charpentier c'est compliqué et cher, pour un autoconstructeur il déconseille.
Qu'est-ce qui ne va pas pour la position des poutres du 1er niveau ? Tu aurais fait comment (au doigt mouillé) ?
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre ultra utile Env. 6000 message Cotes D'armor
Woofy a écrit:Je ne retrouve pas le site de ton charpentier. Juste une brasserie japonaise mais ce n'est pas ça.
Tu as une idée d'à quoi ça pouvait ressembler sa solution ?
Il réalisait des contreventements extérieurs ?

Lequel ?
celui de la photo c'était AS Bois (Alternative Structure Bois), société qui n'existe plus, il subsiste juste l'ancien site, qui était un hébergement gratuit free : http://asbois.free.fr
Pour le bâtiment à Valenciennes je ne sais pas quelle était la solution.
J'avais juste rencontré ce charpentier pour chiffrer les isolants, et comme c'était le cinquième ou sixième à me demander les mêmes surfaces et épaisseurs j'avais reconnu le projet. et c'est là qu'il m'avait parlé de la solution basée sur la charpenterie de marine, j'ai compris que le contreventement serait à base de tirants métalliques. Et c'est tout, pas d'autres infos. A si une dernière : le responsable du projet est venu me voir parce que son bâtiment allait être une "vitrine de la construction écologique", et qu'il me fallait faire un très gros effort de prix. Il bossait pour une structure de type HLM, avec une Maserati, une montre de luxe, un costard sur mesure et des pompes italiennes ... soit une décrédibilisation complète de son discours ...
Mais je suis persuadé que c'est faisable, compliqué en autoconstruction, mais il est toujours possible de se faire accompagner par un professionnel pendant la période construction puis montage de ces éléments.
Cdlt
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 6000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Rhone
Ok, j'imagine qu'il a installé des croix de st andré ou des choses comme ça. Je ne suis pas contre le principe, mais j'ai beaucoup d'ouvertures donc difficile de faire ça sur une grande surface. Et je comprends que c'est plutôt le report du refend sur l'étage inférieur qui pose problème car il n'y a pas d'appui linéaire, seulement ponctuel.
En fait, il n'y a que des appuis ponctuels (même pour les murs), hormis le mur le long de l'escalier.
Enfin je ne sais pas trop, autant je vois bien le principe du contreventement, je ne vois pas ce qui lui pose problème avec la partie sismique, mais j'avoue que ce n'est absolument pas mon domaine et que je ne perçois pas bien tout.
J'imagine qu'en cas de secousse est-ouest, le refend de l'escalier tiendrais les murs est et ouest, en revanche en cas de secousse nord/sud, il n'y a aucun refend, que des points d'appuis ponctuels, et là ça devient compliqué d'empêcher le tout de basculer.



EDIT :
Encore que l'acrotère du balcon au nord devrait aider à tenir le mur nord, si on ne la fait pas trop basse et qu'on prévoit les bons appuis au bon endroit. Peut-être reforcer la partie de l'acrotère qui est la plus proche du milieu du mur, et qui a un angle très peu ouvert avec le mur.
Le mur entre les chambres 3 et 4 pouvant servir de contreventement partiel pour la façade sud qui peut tenir sur un ou 2 poteaux qui seraient placés en prolongement du mur entre cellier et cuisine, et cachés dans le placard de l'entrée. Peut-être rajouter une cloison partielle sur l'ouest du vide sur séjour qui reprendrait l'effort et le transmettrait à la petite cloison en dessous entre salon et salle à manger.
Reste à savoir comment contreventer le mur sud entre la chambre 4 et le mur est, il y a 12m, ça fait peut-être beaucoup. Eventuellement mettre une 1/2 cloison au RDC, contre le mur, entre la cuisine et la porte fenêtre, et dans le même sens que l'étage. Ça ne serait pas très joli mais si ça passe ...

Pour les combles et le toit, j'imagine qu'avec sa forme triangulaire et les 2 refends des combles il ne craint pas une secousse nord/sud.
Pour une secousse est/ouest, prolonger le mur de l'escalier jusqu'en toiture et y faire reposer une poutre qui tiendrait les 2 pignons et les empêcheraient de bouger en avant ou en arrière pourrait le faire (même si cette poutre ne serait pas au faîtage et qu'il resterait une faiblesse côté sud, ça doit pouvoir se calculer non ?).

Faudrait que je parvienne à schématiser tout ça, mais vous en pensez quoi ?
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Rhone
Bon, mon archi a contacté le BE, et il est revenu vers moi avec 2 idées (enfin 3, la 3ème étant de tout reprendre et redéposer un nouveau permis avec un nouveau projet).

1ère solution : réaliser 4 ou 5 portiques, en lamellé collés ou en métal, qui soutiendrait la structure de l'étage. Les portiques sont fixés au sol (donc ajout d'un pied sous le surplomb de l'étage côté ouest, et dehors devant la fenêtre du salon TV côté Est) et nécessite de remodeler un peu le RDC (notamment un portique qui tomberait assez mal au milieu de la cuisine et de l'entrée). Un peu comme c'est fait pour des locaux d'activité.




La 2ème option, c'est de faire un noyau en béton, sur RDC et R+1, au niveau des salles de bain RDC et étage, à la façon de faire des immeubles de bureau. Là encore quelques adaptations de plan à faire.

Je ne sais pas trop quoi en penser, vous avez des avis ?
La solution des portiques me paraît compliquée, coûteuse, et si on ne peut pas planquer certains poteaux, esthétiquement moche.
La solution béton, si c'est du parpaing ou du bloc à bancher me paraît faisable, s'il faut obligatoirement du banché c'est déjà autre chose (je ferais peut-être faire je pense dans ce cas).
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre ultra utile Env. 6000 message Cotes D'armor
Intéressé par tes cogitations je recherche dans mes photos et autres documentations, mais sans rien trouver d'autre.
Mais suite à une discussion avec ma femme qui m'a vu connecté sur le site de Manfred, un souvenir est ressorti.
J'ai aidé une fois une personne qui aménageait un ancien local artisanal (atelier de fabrication / entretiens de machines textiles, puis tracteurs Latil après la première GM, puis atelier mécanique cycles et moto jusqu'aux années 60, puis zone de stockage atelier secondaire d'un marchand de cycles puis voitures) en logement.
Pour cela cette personne, un régisseur de théâtre, avait construit en ossature bois de récup (les décors des pièces) différentes structures, contre-ventées par des câbles métalliques, qu'il avait fallut tendre, au Tirfor.
Il utilisait cette technique parce qu'il avait commencé un compagnonnage charpentier de marine (on en revient toujours à la charpente de marine et aux contreventement par câbles et tirants en métal) et il avait aussi beaucoup travaillé en serrurerie.
Donc main d'oeuvre nourrie au pain liquide bienvenue
et comme c'était l'amant d'une amie, j'ai eu droit à un week end de pompage et tirage de câbles


J'ai eu l'occasion de visiter les lieux une dizaine d'années plus tard dans le cadre d'une expo, ça n'avait pas bougé. Je viens de vérifier, ce n'est plus un lieu d'expo, donc il n'y a plus aucune photo de l'aménagement habitation / bureau mis en place.

Cdlt
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 6000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 4000 message 06 (6)
Bonjour

Je dirais un RdC en maçonnerie et béton, avec dalle sur Rez en béton, avec incorporation de poutres, et des poteaux où ce sera possible.
Là dessus, poser la MoB en structure classique (murs plateforme).
Ça va coûter un peu cher pour cette dalle, mais on aura un socle indéformable et ça sera simple pour le reste.
Par contre faire cette dalle, ses poutres, ses poteaux et leurs fondations en autoconstruction, il faut avoir la compétence.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
Bonjour

puisque l'idée est suggérée... je me permets ....

+1 pour construction rez en "maçonnerie" et dalle R+1 béton pour plusieurs raisons :

- la dalle rez est prévue en béton
- le poteau prévu en soutien nord-ouest peut soutenir 1 dalle étage

===============
de plus :

même si le budget est conséquent, j'ai lu plusieurs changements pour limiter les frais , so, avis sur le global :


- les façades du rez seront principalement en enduit = plus facile (et moins couteux) , il n'y aura qu'une partie à rapporter en bardage

- pour l'étage, ces "économies" permettraient peut-être de repartir sur les poutres en i prévues au départ (plus d'1km si je me souviens ) , pour faciliter la chasse aux ponts thermiques et les multi-vis de 100+xx dans l'ite
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 14 ans
 
Membre ultra utile Env. 6000 message Haute Savoie
Citation: ...et comme c'était l'amant d'une amie, j'ai eu droit à un week end de pompage et tirage...

...tu étais jeune, Manu !
Mon récit : La Bistorte
licences : WTFPL version 2, ou LPRAB au choix Wink
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 6000
Dept : Haute Savoie
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
... autre intérêt d'une dalle béton : apport d'inertie pour la globalité du projet.

en regardant les plans de + près : dans sa proposition, l'archi réduit les 2 fenêtres de la cuisine ?

donc dans les 2 cas, il y aurait permis modificatif ?



et... à propos de menuiseries et de structure globale :

voir s'il ne serait pas "judicieux" de monter des poteaux "béton" en chainage vertical jusqu'au faîtage :

ils seraient cachés dans l'ossature bois de l'étage (meneau central pour la baie triangle)

et... la charpente ? avec fermes tradi ?


... édit :
j'ai du louper un épisode ou je confonds peut-être mais sur les plans, les murs sont en +- 50cm ?
tu parlais d'ossature (pour ite et vis) en +- 24 ?


en fait l'idée :
j'ai écrit maçonnerie entre " " , car "ça va sans dire" ... murs en BC
en "bonne épaisseur" le besoin d'iso (ite) sera minime, sinon ite sur  agglos béton, vu l'objectif (passif ou presque)  ne serait pas raisonnable.


(je n'ai rien à vendre hein, je cherche  simplement le + efficace en restant dans la simplicité (pour auto-construction et coût)

... je suspends le brainstorming  en attendant tes commentaires...
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 14 ans
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Rhone
Merci Illovir et Elisa pour vos avis.
Clairement je n'ai pas les compétences pour faire du béton. Beau-papa était maçon mais il n'est plus tout jeune, il peut donner des conseils mais pas faire. Faire une dalle en béton, + poutres + poteaux, ça me fait un peu peur, même si je ne les calculerais pas moi même.

Elisa : je n'ai pas bien compris sur l'histoire de l'enduit. Il est déjà prévu de faire de l'enduit au RDC. Si on fait le RDC en maçonnerie, il faudra quand même faire une ITE (et pas seulement 10cm cette fois) donc l'enduit reviendra au même (et il faudra quand même cheviller l'ITE). A moins de le faire en bloc coffrant isolant (style euromac) mais alors bonjour le tarif (puis si je peux réduire un peu l'énergie grise ... bon là on parle de béton). Ou alors de le faire en béton cellulaire mais je ne connais pas du tout ... et je ne sais pas si ça tiendra le sismique (mais si tu peux m'en parler je suis preneur d'infos).


Je ne sais pas si je fais vraiment beaucoup d'économies à faire le RDC en parpaings, et à faire faire la dalle R+1, plutôt que de faire moi en bois ?

Sinon en plus accessible pour moi, c'est la proposition du BE : faire un noyau en béton, RDC et R+1. La dalle entre les 2 sera plus petite. Il faudra par contre qu'un autre BE béton puisse me calculer les raidisseurs à mettre en place. Si on peut éviter le voile béton ça m'arrange, mais en parpaing ou en bloc à bancher ça me va.


Enfin, la solution de l'archi : faire faire un poteau-poutre par une entreprise, puis venir y mettre le reste de la maison. Plus cher que la solution béton, mais ça évite de faire du béton, et on peut faire le toit avant de faire la maison (et donc être hors d'eau pour monter les murs ^^).
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Rhone
elisa21 a écrit:... autre intérêt d'une dalle béton : apport d'inertie pour la globalité du projet.

en regardant les plans de + près : dans sa proposition, l'archi réduit les 2 fenêtres de la cuisine ?

donc dans les 2 cas, il y aurait permis modificatif ?



et... à propos de menuiseries et de structure globale :

voir s'il ne serait pas "judicieux" de monter des poteaux "béton" en chainage vertical jusqu'au faîtage :

ils seraient cachés dans l'ossature bois de l'étage (meneau central pour la baie triangle)

et... la charpente ? avec fermes tradi ?


... édit :
j'ai du louper un épisode ou je confonds peut-être mais sur les plans, les murs sont en +- 50cm ?
tu parlais d'ossature (pour ite et vis) en +- 24 ?


en fait l'idée :
j'ai écrit maçonnerie entre " " , car "ça va sans dire" ... murs en BC
en "bonne épaisseur" le besoin d'iso (ite) sera minime, sinon ite sur  agglos béton, vu l'objectif (passif ou presque)  ne serait pas raisonnable.


(je n'ai rien à vendre hein, je cherche  simplement le + efficace en restant dans la simplicité (pour auto-construction et coût)

... je suspends le brainstorming  en attendant tes commentaires...


Et j'ai répondu avant de voir ce message

On estimait des murs de 50, au final on est sur un complexer plus proche de 38cm :
- Placo ou fermacell (13mm)
- vide technique (38m)
- contreventement (15mm)
- Ossature avec iso entre montants (220mm)
- ITE (100mm)
- enduit (20mm?) ou lame d'air et bardage (50mm ?)


La charpente était plutôt pensée pour être une panne/chevron : une faitière, 2 sablières, en LC, de 17m de long environ tirées entre les 2 pignons, avec 2 refends pour les supporter, et des poutres en I en guise de chevrons.

Pour atteindre un R de 12, tu pense à quelle épaisseur de béton cellulaire et quelle épaisseur d'isolant ? Avec les chainages verticaux en béton dans le BC, on ne risque pas d'avoir un maxi pont thermique ?

Sinon oui, suivant les solutions envisagées, il faudra probablement un permis modificatif, ou des modifs intérieures.
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 3 ans
 
Env. 4000 message 06 (6)
Bonjour les efforts de torsion dans la structure, dans le plan horizontal, autour du noyau central apparemment décentré ...
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Rhone
Ça ne passerait pas tu penses ?
L'idée du noyau maçonné, ce serait de faire le mur des 2 escaliers jusqu'aux combles, et un peu ce qu'il y a derrière, buanderie et salles d'eau. Idem, les salles d'eau à l'étage.
Mais ça implique de refaire les pièces du bas histoire que les murs se réalignent un peu entre le RDC et le R+1.

Elisa, je viens de voir les modifications des fenêtres dans le plan de l'archi. Je ne sais pas trop ce que c'est ces 2 petits carrés. En tout cas, c'est du plan vite fait à l'arrache pour tenter de trouver une solution à ce problème de structure.



On n'a toujours pas le terrain, et depuis le début ce projet il nous en aura fait baver !
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre ultra utile Env. 6000 message Cotes D'armor
Le coeur en béton avec un entourage en bois est une solution de j'ai déjà vu faire.
Par exemple, ce bâtiment, voisin de la gare de Tourcoing :
https://goo.gl/maps/1tjrynrd4TMzrUvFA
C'est un mix de béton et d'ossature bois préfabriquée en atelier livrée en panneaux de 13 m par semi (la grue s'était couchée sur un abris bus lors de la construction).
De mémoire, blocs ascenseurs / escaliers en béton, quelques poteaux, peut être quelques dalles (mais je doute, il me semble que pendant la construction il n'y avait pas de planchers on voyait au travers quand on passait dans la rue)
et tout le reste en panneaux ossature bois.


PS : je préfère la solution tout bois, avec quelques renforts en acier,  ou avec une construction aidée par un charpentier professionnel.
Comme toi je ne suis vraiment pas fan du béton.
surtout que si l'étage a un mur de 38 cm, combien devra faire de RDC pour avoir la même isolation ?

Cdlt
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 6000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Rhone
Je ne suis pas fan non plus. Mais on viens de commencer quelques simulations, ça fait une quantité de bois vraiment impressionnante.
Alors si on compte le m3 de bois à 900€, et 3 jours de travail à 3-4 personnes + le matériel, j'imagine qu'on va taper bien dans les 20 / 30 000€ pour la superstructure. Et après il faut encore faire tout le reste. :/

La solution de noyau béton, l'avantage c'est qu'on ne touche pas aux murs extérieurs, seuls les murs intérieurs sont en béton. Donc on ne touche pas l'isolation l'épaisseur des murs, ... par contre le plan doit être sacrément remanié, et ça ne va pas être simple.
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre utile Env. 800 message Loire Atlantique
Bonjour,

Personnellement ma 1ere solution serait de revoir le projet au niveau architecturale pour le simplifier.Je pense qu'il est plus facile (en tout cas pour moi) de faire des concessions sur l'architecture que sur la performance énergétique et le principe constructif surtout quand on s'y ai beaucoup investi.

Ma 2eme solution serait un poteau-poutre habillage ossature bois mais attention aux surprises avec l'étude béton tu risques d'avoir des retombées de poutres, des refends, des poteaux mal placés et au final tu risques de devoir augmenter ton budget et de devoir faire de grosses concessions sur la thermique et sur tes plans.

La solution du noyau béton comme tu le dis tu vas devoir remanier les plans et compte-tenu de l'architecture de départ cela risque d'être difficile. Et quand tu recevras l'étude béton ils te demanderont encore d'autres concessions (parce que eux le béton ils adorent ça donc ils en mettent partout ceinture et bretelles !)

La piste du CLT est à creuser mais peu de be on l'habitude de ce produit et comme tu l'as dit €€€

Bonne réflexion.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 800
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 4 mois
 
Membre super utile Env. 3000 message Calvados
Woofy a écrit:Jça fait une quantité de bois vraiment impressionnante.
Alors si on compte le m3 de bois à 900€, et 3 jours de travail à 3-4 personnes + le matériel, j'imagine qu'on va taper bien dans les 20 / 30 000€ pour la superstructure. Et après il faut encore faire tout le reste. :/.


900 € le m2 +la main d'oeuvre ! c'est une structure en chêne Smile
L'homme sage connait ses limites .
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Calvados
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre ultra utile Env. 6000 message Cotes D'armor
Woofy a écrit:
Alors si on compte le m3 de bois à 900€,

En négoce, à l'unité, le bois d'ossature c'est plutôt 500€ le m3.
Un constructeur de maisons en paille m'a parlé de 350€ le m3, pour du douglas local.
et je suis en Bretagne, donc pas une région spécialement boisée, avec plus vraiment de scieries artisanales. Il est plus simple de trouver du résineux balte ou russe à st Malo que du résineux français.
Cdlt
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 6000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Rhone
Au cas où, ça intéresse quelqu'un de me faire la superstructure et de me l'installer ? En Nord Isère.
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre ultra utile Env. 6000 message Cotes D'armor
Woofy a écrit:Au cas où, ça intéresse quelqu'un de me faire la superstructure et de me l'installer ? En Nord Isère.

En cherchant parmi des compagnons indépendants et ce types de personnes aimants les projets un peu fous et sortants de l'ordinaire il devrait être possible de trouver quelques personnes capables d'aider à la conception, au taillage puis au montage de la structure.
Bonne chasse.
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 6000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 4 ans
En cache depuis avant-hier à 11h03
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis charpenteArtisan
Devis charpente
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Photos charpentes
Photos charpentes
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Photos couverture
Photos couverture
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Photos toits terrasses
Photos toits terrasses
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

3
abonnés
surveillent ce sujet
Voir