Retour
Menu utilisateur
Menu

Nombreuses fissures dans dalle béton, structurelles ou pas ?

Ce sujet comporte 32 messages et a été affiché 745 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
13
abonnés
surveillent ce sujet
 
Nouveau membre Env. 10 message Isere
Bonjour à tous,

J’ai parcouru le forum et j’ai vu que ce problème avait déjà été traité et pour cause...

Pour faire simple, nous faisons construire, les fondations de notre maison ont été coulées début Aout, alors qu’il faisait 40 degrés et en plein soleil. Nous avons pu constaté des fissures que j’ai fait remarquer à mon Maitre d’Oeuvre.

Puis ce dernier est parti en congés et m’a dit qu’il « faudra faire attention que ces fissures n’apparaissent pas lors du coulage de la dalle de la maison ».

J’ai appris un peu par hasard que la dalle allait être coulée mi-août, j’ai donc pris attache avec les maçons pour leur rapporter les propos du Maître d’Oeuvre et ne pas couler si ils n’étaient pas certains de pouvoir empêcher ces fissures.

Pour eux, pas de problème et les toupies étaient déjà commandées.

Ils ont donc coulé la dalle en plein soleil, à 14h et ont fini à 18h.

J’ai été présent toute l’après midi donc je sais ce qui à été fait ou non.

Au final après séchage je me retrouve avec un dalle béton avec des dizaines de fissures (plus de 50) mesurant entre 60 et 120cm et assez profondes même si je ne les ai pas toutes mesurées. Les plus grosses font environ 2cm de profondeur et bien 4mm d’épaisseur.

J’ai dans mon entourage des gens travaillant dans le bâtiment qui me confirment que de l’eau à été rajouté en grande quantité afin que le béton ne sèche pas trop vite.

Je dois voir avec le maître d’oeuvre lundi et j’ai bien peur qu’il essaye de me balader.

Si certaines personnes avec de l’expérience ont des avis, je suis prenneur ! Savez vous si il est possible de les reboucher ? Ajout de béton ? Résine ? En sachant qu’elles devront être traitées afin d’éviter que le treillis métallique s’oxyde.

Par avance merci !
Bonne soirée
Edité 1 fois, la dernière fois il y a 22 jours.
Messages : Env. 10
Dept : Isere
Ancienneté : moins d'1m
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour une expertise en batiment...

Allez dans la section devis expert en bâtiment du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de experts de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les experts, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-124-devis_expert_en_batiment.php
 
Membre utile Env. 2000 message Somewhere Autour De Toulouse (31)
Bonsoir,

Ce sont des fissures de "retrait" la plupart du temps. Sur de telles surfaces sans joints il est assez rare que des fissures n'apparaissent pas.
Si tout a bien été ferraillé et comme il faut y a pas de raison.
Moi ils ont coulés fin juin, il a fait chaud et j'ai des fissures.
Ma 1ere maison sur Nantes quand ils ont coulé, temps idéal T° environ 25°, et bien des fissures sont quand même apparues.

++
Maison vendue depuis juin 2018.
Nouveau projet en cours...

prie dieu, mais continue de nager vers le rivage (proverbe russe)
Picto recompense Membre utile
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 2000
De : Somewhere Autour De Toulouse (31)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre super utile Env. 3000 message Loire Atlantique
NICO38790 a écrit:

J’ai été présent toute l’après midi donc je sais ce qui à été fait ou non.

[...]

J’ai dans mon entourage des gens travaillant dans le bâtiment qui me confirment que de l’eau à été rajouté en grande quantité afin que le béton ne sèche pas trop vite.

Je dois voir avec le maître d’oeuvre lundi et j’ai bien peur qu’il essaye de me balader.



Bonjour, si tu as été présent durant tout le coulage tu es plus à même que ton « entourage » pour savoir si de l’eau a été ajoutée ou pas!...
Donc, est-ce le cas?
Picto recompense Membre super utile
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 3000
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 1 an
 
Nouveau membre Env. 10 message Isere
Sur place rien a été ajouté, je pense que si de l'eau à été rajoutée c'est entre le remplissage de la toupie de béton et la livraison afin de faciliter le pompage et d'éviter que l'ensemble sèche trop vite dans la toupie.

Dans tous les cas les maçons sur place n'ont rien fait pour refroidir au mieux l'ensemble après coulage (pas d'eau sur le terrain) alors que la dalle était en plein soleil et qu'il faisait d'après la météo 40 degrés donc encore plus chaud en plein soleil.

Mes connaissances sont dans le bâtiment contrairement à moi et ont par conséquent des connaissances bien supérieures aux miennes.

D'après leurs dires, j'ai une suspicion concernant le rajout d'eau par les livreurs et aucun doute concernant la responsabilité des maçons pour qui tout semblait sous contrôle alors qu'ils se sont contentés de couler la dalle sans tenir compte des conditions climatiques pas favorables.

Je vous souhaiterai savoir si des personnes du forum avait été dans le même cas pour savoir comment gérer au mieux le désagrément.

Merci de m'avoir lu!
Messages : Env. 10
Dept : Isere
Ancienneté : moins d'1m
 
Membre super utile Env. 3000 message Loire Atlantique
Il y a un fil de discussion (je ne me souviens plus de l'auteur) où les chauffeurs avaient ajouté de l'eau dans la toupie « car la centrale était à 2h de route ».
Mais c'est complètement inconscient, et ça a mal fini.
Recherche sur le forum.
Picto recompense Membre super utile
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 3000
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 1 an
 
Nouveau membre Env. 20 message Eure Et Loir
Bonjour.pour ce qui est du rajout d eau le règlement autorise 50l d eau par m3.donc a vois de voir ce qui a était rajouter...
Messages : Env. 20
Dept : Eure Et Loir
Ancienneté : moins d'1m
 
Membre super utile Env. 3000 message Loire Atlantique
Myla2015 a écrit:Bonjour.pour ce qui est du rajout d eau le règlement autorise 50l d eau par m3.donc a vois de voir ce qui a était rajouter...


Bonjour, quel règlement ?
Picto recompense Membre super utile
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 3000
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 1 an
 
Nouveau membre Env. 20 message Eure Et Loir
Le règlement des centrales a beton et au-delà le beton ne sera pu aux normes françaises.vous pouvez demandé les bon de beton pour voir la quantité d eau rajoutée.
Messages : Env. 20
Dept : Eure Et Loir
Ancienneté : moins d'1m
 
Nouveau membre Env. 20 message Eure Et Loir
Mais ci la centrale a beton est a 2h de route ils ont rajouter de l eau car le beton avait sûrement fait deja prise dans le camion.dans ce cas le beton et l eau ne feront aucun effet autour se la ferraille
Messages : Env. 20
Dept : Eure Et Loir
Ancienneté : moins d'1m
 
Nouveau membre Env. 10 message Isere
Merci pour votre retour Myla,

Je vais voir tout ça avec le maître d'oeuvre, après recherches sur internet j'ai trouvé qu'il était interdit de modifier un béton prêt à l'emploi livré par toupie ( 5.3.2 de la DTU21).

Si les conditions climatiques l'exigent le béton doit être mélangé dans les bonnes proportions à la fabrique mais en aucun cas modifié par la suite.

Pour ma part la fabrique est située à environ 15-20 minutes...

Merci
Messages : Env. 10
Dept : Isere
Ancienneté : moins d'1m
 
Membre utile Env. 500 message Eure
Lichar44 a écrit:
Myla2015 a écrit:Bonjour.pour ce qui est du rajout d eau le règlement autorise 50l d eau par m3.donc a vois de voir ce qui a était rajouter...


Bonjour, quel règlement ?


Bonjour
Ça me pique les yeux quand je lis ça...
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 500
Dept : Eure
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 200 message Hauts De Seine
Bonjour,
Sans preuves, votre CDT ne peut que croire ses équipes et continuer de monter la maison.
Si vous avez un doute, il faut contacter un expert spécialisé dans la construction qui détient le matériel pour mesurer la résistance du béton.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 200
Dept : Hauts De Seine
Ancienneté : + de 1 an
 
Nouveau membre Env. 10 message Isere
Je pense qu'il va essayer de les défendre, cependant il m'avait bien dit qu'il ne fallait pas de fissures sur la dalle. Et il y en a de partout et des grosses... Aucune cure de béton n'a été faite malgré les conditions climatiques extremes. Aucun arrosage afin de ralentir le séchage de l'ouvrage.

Je pense effectivement m'orienté vers un expert si je me retrouve face à un mur... Savez vous si ces frais peuvent être assumés par la DO ?

Merci
Messages : Env. 10
Dept : Isere
Ancienneté : moins d'1m
 
Membre super utile Env. 3000 message Loire Atlantique
Leon276 a écrit:
Lichar44 a écrit:
Myla2015 a écrit:Bonjour.pour ce qui est du rajout d eau le règlement autorise 50l d eau par m3.donc a vois de voir ce qui a était rajouter...


Bonjour, quel règlement ?


Bonjour
Ça me pique les yeux quand je lis ça...


Pourquoi?
Picto recompense Membre super utile
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 3000
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre utile Env. 500 message Eure
Lichar44 a écrit:
Leon276 a écrit:
Lichar44 a écrit:
Myla2015 a écrit:Bonjour.pour ce qui est du rajout d eau le règlement autorise 50l d eau par m3.donc a vois de voir ce qui a était rajouter...


Bonjour, quel règlement ?


Bonjour
Ça me pique les yeux quand je lis ça...


Pourquoi?


De lire que « le règlement » autorise 50l /m3.
Ç’est le genre de message qui peut induire en erreur.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 500
Dept : Eure
Ancienneté : + de 6 ans
 
Bloggeur Env. 40 message Rhone
Bonjour

Je constate le même phénomène sur ma dalle qui a été coulée en Juin.
Sauf cas exceptionnel, il est normal d'avoir des fissures pendant le séchage, du moment qu'elles ne sont pas structurelles.

Un conseil prenez des photos horodaté et localisé ( Appli gratuite "CertiPhoto" par exemple) et demandé en effte à votre conducteur de travaux son avis.

Bien à vous

Suivez mon récit : https://www.forumconstruire.com/recits/recit-37164.php
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 40
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre utile Env. 200 message Hauts De Seine
Bonjour Nico38790,
Si il y a malfaçons, c'est l'assurance du maçon qui sera saisie pour payer la facture mais c'est entre le constructeur et le maçon.
Si je ne me trompe pas, la DO n'intervient qu'à la réception de la maison.
Pour les frais d'expert, si votre constructeur pense que tout est fait dans les règles de l'art et que vous n'êtes pas convaincu, negociez pour qu'il prenne en charge les frais d'expert si il s'avère qu'il a tort.
Tout doit être écrit, signé, daté. Les paroles s'envolent.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 200
Dept : Hauts De Seine
Ancienneté : + de 1 an
 
Nouvel Aviseur Env. 100 message Maine Et Loire
Moi aussi ma dalle a été coulée en juillet, 37 degrés à l ombre...et était en plein soleil....j ai des micros fissures, mais c est normal!

La dalle porte sur des poutrelles et l ensemble est feraillé, donc le poids sera surtout porté par ces poutrelles, ne vous prenez pas la tête pour les fissures!

Comment font ils dans le sud de l Espagne ou dans les pays chauds?
Picto recompense Nouvel Aviseur
Messages : Env. 100
Dept : Maine Et Loire
Ancienneté : + de 3 ans
 
Nouveau membre Env. 10 message Isere
Merci à tous pour votre retour d'expérience.

Je vois cela demain avec le maître d'oeuvre, un ami travaillant dans le bâtiment est venu avec moi ce jour sur le chantier et m'a confirmé que le béton avait été remouillé donc ne correspond plus à la norme prescrite et expliquant le nombre impressionnant de fissures dû à l'excédent d'eau, d'autant plus que les maçons n'ont rien fait pour que le séchage se passe bien...

J'ai des fissures sur la totalité de la dalle, et après visite sur mon chantier ce jour, je peux rajouter qu'elles sont plus longues que je ne le pensais... En faisant une moyenne elles font plus de 150cm, environ 4mm de large et difficile de juger de la profondeur mais nous avons constaté qu'elles pouvaient faire jusqu'à 2cm...

Je pense que ma dalle fait 12cm donc avec les fissures on est pas au 12cm requis.

Bien entendu, la dalle tient en l'état mais qu'en sera t il dans 10 ans... De plus c'est inadmissible que le béton soit remouillé et surtout que les maçons ne refusent pas les toupies sous peine de devoir payer des pénalités.

Je pense que dans le Sud de l'Espagne et dans les pays chauds ils ne doivent surement pas couler à 14h00 et n'ont surtout pas les mêmes normes que nous. Au final les normes servent aussi à maintenir une certaine qualité de produit...

Bonne soirée
Messages : Env. 10
Dept : Isere
Ancienneté : moins d'1m
 
Membre super utile Env. 2000 message Feucherolles (78)
Des adjuvants existent pour le béton, alors ce qui se passe en Espagne ou en Afrique, c'est pas votre problème !
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Feucherolles (78)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Bloggeur Env. 60 message Nord
Bonjour,
je vais suivre votre histoire car je suis confronté à des difficultés qui malheureusement pour moi me semblent bien pire que les vôtres.
Concernant l'ajout d'eau le bon de livraison est formel : tout ajout d'eau non prévu dans la formulation du béton le rendra automatiquement non NF.
Pour vous faire une idée des dégâts chez moi :[url=https://1drv.ms/v/s!An5nAc61ertdgrNYuW8vfnsGkcV_oQ?e=TKOPeZ]https://1drv.ms/v/s!An5nAc61ertdgrNYuW8vfnsGkcV_oQ?e=TKOPeZ[/url]
Edité 2 fois, la dernière fois il y a 17 jours.
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 60
Dept : Nord
Ancienneté : moins d'1m
 
Nouveau membre Env. 10 message Isere
Bonjour Thiboco et bonjour à tout le monde !

J'ai eu mon maître d'oeuvre et cela ne s'est pas super bien passé pour lui rien de structurel bien évidement, j'ai demandé les bons de béton mais je doute que le rajout d'eau y soit inscrit en sachant que c'est interdit.

Je vous tiendrai informés dès que j'en saurai plus.
Bonne soirée.
Messages : Env. 10
Dept : Isere
Ancienneté : moins d'1m
 
Bloggeur Env. 40 message Drome
NICO38790 a écrit:Bonjour Thiboco et bonjour à tout le monde !

J'ai eu mon maître d'oeuvre et cela ne s'est pas super bien passé pour lui rien de structurel bien évidement, j'ai demandé les bons de béton mais je doute que le rajout d'eau y soit inscrit en sachant que c'est interdit.

Je vous tiendrai informés dès que j'en saurai plus.
Bonne soirée.


Bonsoir Nico,

L'ajout d'eau dans le béton est formellement interdit par les DTU. C'est une pratique courante mais absolument proscrite. Un ajout d'eau de 20% d'eau dans le béton diminue de 70% sa résistance mécanique...


Si vous voulez plus d'infos, regardez ce document (notamment à la page 79 pour estimer l'influence de l'ajout d'eau):

https://www.infociments.fr/sites/default/files/article/fichier/CT-G11-2.pdf

Si vous voulez connaitre la qualité de votre béton (et s'il est encore dans la norme), il faut faire un carottage et une analyse en labo. C'est ce qui a été fait sur la dalle de ma maison.


Le centralier est responsable du béton qu'il livre. En cas d'ajout d'eau, il est possible que cette indication ait été portée sur les bons de livraison du béton mais le centralier couvre généralement son client (le maçon), il ne vous fournira probablement pas les bons de livraison. Demandez les au maitre d’œuvre puisqu'il est responsable de la bonne exécution des travaux.


Pour rendre un béton plus fluide (consistance), le centralier ajoute des adjuvants qui n'altèrent pas la résistance du béton.

Les fissures importantes peuvent avoir deux causes :
  • L’excès d'eau dans le béton accentuant le retrait hydraulique
  • Un séchage (évaporation d'eau) trop rapide.
Par temps chaud, les DTU précisent qu'il est nécessaire de prendre les précautions nécessaires (bâche de protection, arrosage de la surface).

Par ailleurs votre dalle est sensée avoir reçu une produit de cure à la fin du coulage pour limiter l'évaporation de l'eau.

Si les fissures sont traversantes, les aciers ne sont pas enrobés, il vont rouiller et disparaitre rapidement, ça devient structurel sur le long terme.

Le Laboratoire Central des Ponts et Chaussées a rédigé en novembre 2005 un guide technique intitulé « note technique sur les dispositions relatives à l’enrobage pour l’application en France ». Ce guide technique explique les enjeux liés à un enrobage correct des aciers du béton armé, notamment en termes de durabilité de l’ouvrage. Je vous invite à vous y reporter, je pense qu'il est facilement disponible sur internet.



Rappels normatifs:

DTU 13-3 partie 3
[justify]  [/justify]
[justify]16.3.1 Mise en œuvre des armatures[/justify]
[justify]Les armatures des dallages doivent être calées et leur enrobage doit être conforme aux règles en vigueur.[/justify]
[justify] [/justify]
[justify]16.3.2 Mise en œuvre du béton[/justify]
[justify]Les bétons doivent être vibrés en partie courante et le long des coffrages.[/justify]
L'emploi de béton autoplaçant, respectant le paragraphe4.3, permet d'éviter les opérations de vibration.

DTU 21

5.3.2 Transport
Les transports, depuis le lieu de fabrication jusqu'au lieu d'emploi, sont effectués de telle façon que le béton présente, avant mise en place, les qualités requises, en particulier en évitant toute ségrégation sensible.
Dans le cas de béton prêt à l'emploi, le transport entre le lieu de fabrication et le lieu de livraison doit s'effectuer conformément aux exigences de la norme NF EN 206-1.
En raison de ses effets particulièrement nocifs sur le béton, notamment sa résistance, son retrait et sa porosité et par voie de conséquence sur sa fissuration et sur sa durabilité, tout ajout d'eau après fabrication et avant mise en place est strictement interdit, sauf justification particulière.


5.3.5 Effet des conditions ambiantes
Les prescriptions de fabrication et mise en place du béton sont prévues pour des conditions ambiantes courantes.
Des précautions particulières (chauffage...) peuvent permettre le bétonnage par basse température.
Si malgré les précautions particulières mises en oeuvre, une partie du béton gelé n'a pas fait sa prise après le dégel ou n'a pas obtenu une résistance suffisante, cette partie doit être démolie.
Une température élevée, le vent ou une faible hygrométrie sont susceptibles d'entraîner une dessiccation excessive du béton.
Il en découle que le béton au jeune âge doit être l'objet d'une cure et d'une protection afin de :
  • minimiser le retrait plastique,
  • assurer une résistance convenable en surface,
  • assurer une durabilité convenable de la zone superficielle,
  • le protéger contre le gel,
  • le protéger contre les vibrations préjudiciables, les chocs et tout effet dommageable.
La méthode de cure doit permettre de réduire le taux d'évaporation de la surface du béton, ou de maintenir celle-ci en état permanent d'humidité.

La cure doit être entreprise sans délai après les opérations de serrage et surfaçage du béton pour les horizontaux, complétée, si nécessaire, dès le décoffrage pour les verticaux.
La durée de cure doit être fonction du développement des propriétés de la zone superficielle du béton.
Des dispositions particulières doivent être adoptées :
  • dès que la température ambiante au moment de la mise en place du béton est susceptible de dépasser 35 °C,
  • dès que la température du béton est susceptible de dépasser 65 °C pendant sa prise,
  • dès que la température du béton est susceptible de descendre en dessous de 0 °C, jusqu'à ce que la zone de surface ait atteint une résistance suffisante (par exemple 5 MPa pour une dalle).



J'ose espérer pour vous que les ferraillages ont été réalisés correctement... c'est un savoir qui se perd autant que celui du béton.

Usez des courriers recommandés, ce sera votre seule chance de prouver vos échanges si ça tournait mal.

Et demandez bien les attestations d'assurance de tous les intervenants.


Cordialement,

NH.
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 40
Dept : Drome
Ancienneté : + de 2 ans
 
Bloggeur Env. 60 message Nord
Bonsoir,
j'ai discuté aujourd'hui avec un expert béton auprès de la cour d'appel. Il faut éviter de faire un carottage car c'est un acte dit destructif qui fragilise la dalle béton.
Ce qu'il me conseille en revanche c'est de faire une analyse avec un scléromètre qui permet de vérifier la compression de la dalle et de réaliser cette opération sur l'ensemble de la dalle et pas seulement à l'emplacement où ils feront le carottage. Le carottage, c'est un coup à se faire carotter car c'est postuler que ce qui est vrai à un endroit peut être extrapolé à l'ensemble de la dalle...
Autre chose, faites constater par huissier comme ça quoi qu'il arrive vous aurait une trace officielle des désordres présents sur votre dalle.
Cordialement,
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 60
Dept : Nord
Ancienneté : moins d'1m
 
Bloggeur Env. 40 message Drome
Il me semble que le sclerometre n est pas l outil adapté. Il mesure la dureté d une surface.

Après une recherche rapide, voici ce que je trouve :

FicheB1-1-Guide_Auscultation_Ouvrage_Art-Cahier_Interactif_Ifsttar.pdf

Il ne dispense pas d un carottage pour etalonner la mesure sur un essai de compression.

Pour ma maison, l expert judiciaire a fait 5 carottages. Au regard de la taille des carottage, il n y a pas de fragilisation.

Thiboco a écrit:Bonsoir,
j'ai discuté aujourd'hui avec un expert béton auprès de la cour d'appel. Il faut éviter de faire un carottage car c'est un acte dit destructif qui fragilise la dalle béton.
Ce qu'il me conseille en revanche c'est de faire une analyse avec un scléromètre qui permet de vérifier la compression de la dalle et de réaliser cette opération sur l'ensemble de la dalle et pas seulement à l'emplacement où ils feront le carottage. Le carottage, c'est un coup à se faire carotter car c'est postuler que ce qui est vrai à un endroit peut être extrapolé à l'ensemble de la dalle...
Autre chose, faites constater par huissier comme ça quoi qu'il arrive vous aurait une trace officielle des désordres présents sur votre dalle.
Cordialement,
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 40
Dept : Drome
Ancienneté : + de 2 ans
 
Bloggeur Env. 60 message Nord
Auriez-vous un lien vers ce fichier pdf ?
s'agit-il de celui là? https://www.ifsttar.fr/collections/CahiersInteractifs/CII1/p[...]_Interactif_Ifsttar.pdf
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 60
Dept : Nord
Ancienneté : moins d'1m
 
Nouveau membre Env. 10 message Isere
Bonsoir à tous,

Merci pour vos retours qui me servent beaucoup. J'ai rendez vous la semaine prochaine sur le chantier pour voir les désordres avec le maitre d'oeuvre.

Nicolas Half vous avez soulevé un point important révélant une nouvelle malfaçon, je m'explique:

Ma dalle étant en béton armé, le treillis métallique doit se trouver au 2/3 de l'épaisseur de la dalle, surélevé par rapport au « fond » avec des cales. Mais il n'en est rien. Ma dalle a été coulée alors que le treillis métallique était posé sur le fond donc il y a de fortes chances qu'il ne soit pas entièrement enrobé par le béton et donc pas à l'abri de l'air permettant ainsi une oxydation bien plus rapide...

Bonne soirée à vous !
Messages : Env. 10
Dept : Isere
Ancienneté : moins d'1m
 
Bloggeur Env. 50 message Loire Atlantique
Suite à une expertise sur notre chantier, des carottages et feroscans ont été demandés par les experts mais le constructeur a préféré démolir sans faire les vérifications car les contrôles coûtent chers. Pour nous c'était les fondations cependant.
Bon courage et acter par huissier l'état de la dalle effectivement !
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 50
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 7 ans
 
Bloggeur Env. 40 message Drome
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 40
Dept : Drome
Ancienneté : + de 2 ans
 
Bloggeur Env. 40 message Drome
Ferroscan + carrotages + rapport d'analyse : aux alentours de 3k€ pour fixer un ordre d'idée.

Cocaya a écrit:Suite à une expertise sur notre chantier, des carottages et feroscans ont été demandés par les experts mais le constructeur a préféré démolir sans faire les vérifications car les contrôles coûtent chers. Pour nous c'était les fondations cependant.
Bon courage et acter par huissier l'état de la dalle effectivement !
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 40
Dept : Drome
Ancienneté : + de 2 ans
 
Bloggeur Env. 60 message Nord
Merci Nicolas, d'autant que je suis en train de préparer ma réponse jointe au constat d'huissier. Si vous avez des conseils, je suis preneur.
Cordialement,
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 60
Dept : Nord
Ancienneté : moins d'1m
 
Nouveau membre Env. 10 message Isere
Bonjour à tous,

Je fais le point avec vous en espérant que mon article puisse en aider certains. Nous avons donc eu RDV avec notre maitre d'oeuvre qui n'a pas d'une franchise exceptionnelle...

Ne souhaitant pas mettre en porte à faux les maçons. Cependant nous nous sommes vu proposer une dalle de compression (10cm) afin de remplacer la dalle à problème.

Mon ami expert m'avait dit que c'était la solution la plus viable sans avoir recours à la voie judiciaire.
C'est aussi une manière d'avouer quelques manquements sans le dire ouvertement...

Du coup la nouvelle dalle va être coulée d'ici peu et cette fois ci dans les règles de l'art (sans rajout d'eau dans le béton, ferraillée correctement et avec une cure) d'après le maître d'oeuvre...

Affaire à suivre...
Merci encore pour vos conseils !
Messages : Env. 10
Dept : Isere
Ancienneté : moins d'1m
En cache depuis le vendredi 18 septembre 2020 à 21h30
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis expert en batimentArtisan
Devis expert en batiment
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Fissures et micro fissures : que faire ?
Fissures et micro fissures : que faire ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Guide : Que faire en cas de malfaçon ?
Guide : Que faire en cas de malfaçon ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

13
abonnés
surveillent ce sujet
Voir