Retour
Menu utilisateur
Menu
 
Env. 60 message Yvelines
Bonjour, tout est dans la question. On m'a parlé de ce document que l'architecte doit remettre au maitre d'ouvrage pendant la phase de construction. Pouvez vous me le confirmer  et m'expliquer ce en quoi ça consiste ? Merci beaucoup
Messages : Env. 60
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 3 ans
 
Env. 60 message Yvelines
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux d'architecture...

Allez dans la section devis architecte - construction de maison du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de architectes de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les architectes, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-1-devis_architecte.php
 
Membre utile Env. 300 message Eure Et Loir
Bonjour,

les plans d'exécution sont la version validée des plans qui vont correspondre à ce qui va être réalisé sur votre maison par les entreprises qui vont intervenir.

L'architecte, s'il a la mission de conception, doit normalement avoir visé avec vous les plans définitifs et ainsi donner le "bon pour accord" aux entreprises pour réaliser chacun leur tranche de travaux.

Ils s'établissent normalement par allez retour entre les entreprises retenues et l'architecte jusqu'à la signature finale.

C'est ces plans là que l'architecte opposera aux entreprises s'il réalise le suivi de chantier, si c'est vous où un maitre d'oeuvre indépendant de l'architecte vous devrez effectivement récupérer ces plans sinon vous n'aurez pas assez de détail technique pour suivre le chantier.

Pour moi tous les documents conçus ou compilés par l'architecte en lien avec le projet devraient vous être remis mais en vous expliquant à quoi ils servent car il ne faudrait pas utiliser des documents de travail et non validés dans la communication avec vos entrepreneurs.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 300
Dept : Eure Et Loir
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Vesoul (70)
Bonjour Cardan9,

Tout dépendra de votre contrat.
En mission complète, l'architecte devra les fournir bien entendu car ça rentre dans le cadre de sa mission.
Ce n'est pas le cas pour une mission se limitant à l'obtention du PC.
Edité 1 fois, la dernière fois il y a +1 mois.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Vesoul (70)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre super utile Env. 4000 message Saint Thurial (35)
Bonjour, de mémoire il me semble que le doc est donné juste après la map, en ccmi, est ce que cela s'applique à vous je l'ignore.
Le plan d'exécution, est le plan qui sert pour la construction.
Normalement ont y retrouve tout les éléments, emplacements des prises et interrupteur, canalisations, wc...., positionnement de la futur cuisine aménagée, des placards, des passage technique, l'emplacement des cloisons etc....., il faut être vigilant sur se plan là.

cardan9 a écrit:Bonjour, tout est dans la question. On m'a parlé de ce document que l'architecte doit remettre au maitre d'ouvrage pendant la phase de construction. Pouvez vous me le confirmer  et m'expliquer ce en quoi ça consiste ? Merci beaucoup
la construction un long fleuve tranquille ou pas
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 4000
De : Saint Thurial (35)
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre super utile Env. 20000 message St Pierre Les Nemours (77)
Un CCMI et un contrat d'architecte sont 2 choses différentes.
Les plans d'exécution sont soit réalisés par les entreprises ou un BET et soumis au maître d'oeuvre qui suit le chantier qui vérifie que ces plans respectent bien le projet.
Par exemple, pour un charpentier, les plans d'exécution comprennent les assemblages, les dimensions des pièces de bois etc...
Pour le maçon, plans de coffrage, de ferraillage etc...
Ces plans sont établis d'après les plans de l'architecte, le CCTP, les DTU, éventuellement l'étude de sol etc...
Maître d'oeuvre - CSPS
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 20000
De : St Pierre Les Nemours (77)
Ancienneté : + de 16 ans
 
Env. 60 message Yvelines
Merci beaucoup, cet archi est engagé en mission complete. J'ai besoin de ces documents (plan d'execution) pour les remettre à un bureau de controle que je veux missionner de façon independante (pour controler des poutrelles qui ont été percees par le plaquiste). Le bureau de controle me demande une coupe de la poutrelle, le type d'acier et son positionnement à l'interieur de la poutrelle. Je usppose que otut ça est dans le plan d'eexecution d'ouvrage, mais l'architecte ne veut pas me les donner, il ne repond pas à ma demande. C'est pourquoi je vous demande si c'est un document que j'ai le droit d'avoir maintenant alors que le projet est en cours de construction, afin de voir comment je peux proceder pour le lui demander (recommandé ou autre).
Messages : Env. 60
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre super utile Env. 20000 message St Pierre Les Nemours (77)
Ce sont aux entreprises de fournir cela pas l'architecte.
Maître d'oeuvre - CSPS
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 20000
De : St Pierre Les Nemours (77)
Ancienneté : + de 16 ans
 
Env. 60 message Yvelines
Quelles entreprises ? le gros oeuvre par exemple ? je le lui ai deja demandé, il l'a dit tout de suite à l archi qui m'a écrit en me disant qu'il ne comprend pas pourquoi je fais appel a un bureau de controle et que cela mettait de la ocfusion par rapport à son role vis a vis des artisans. Alors ocmment je peux avoir l'information parce qu'ils me ofnt tourner en bourrique et je n'ai toujours pas le document
Messages : Env. 60
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre super utile Env. 20000 message St Pierre Les Nemours (77)
Qui paye les entreprises?
Vous, donc dites à l'entreprise : pas de plans = pas de règlement de la prochaine facture
Il n'y a aucune confusion entre le rôle du maître d'oeuvre (l'architecte) et le bureau de contrôle.
Ce sont 2 métiers différents
Maître d'oeuvre - CSPS
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 20000
De : St Pierre Les Nemours (77)
Ancienneté : + de 16 ans
 
Env. 60 message Yvelines
Merci JPaul, je viens de relancer le gros oeuvre et il me renvoit vers l'archi.
Une association de defense des consommateur me consielle d'envoyer un recommandé mise en demeure et me dit que je ne peux pas les obliger à me donner l'info mais j'aurais tracé que j'ai tenté. je vais donc essayer aussi avec la facture, ça peut se retourner contre moi si je bloque le paiement tant que je n'ai pas le doc ? moi c'est le paiement de l'archi que j'ai envie de bloquer parce que c'est lui qui semble interferer pour bloquer L'artisan m'avait dit la premiere fois qu'il allait tout m envoyer et là il retourne sa veste, et l'archi fait le mort.
Messages : Env. 60
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre utile Env. 300 message Eure Et Loir
Bonjour Cardan,

qu'est ce qui vous a amené à cette rupture de confiance avec votre archi ? Pourquoi faire venir un bureau de contrôle pour votre maison (il y a des difficultés techniques qui méritent un contrôle externe que l'archi ne saurait pas gérer ?)

Dans la logique la vérification technique par un BCT me parait une bonne démarche qui devrait être appuyée par l'architecte, car son intérêt c'est que le projet se passe bien et si c'est le cas il obtiendra une conformité sans problème (ou des remarques qu'il s'efforcera de résoudre avec les artisans...)
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 300
Dept : Eure Et Loir
Ancienneté : + de 3 ans
 
Env. 60 message Yvelines
Bonjour, la rupture est arrivée au long de la collaboration. Cet architecte ne communique pas, lorsqu'il communique c'est des mails qu'il sait quand faire pour montrer qu'il suit le chnatier, ou bien pour sous entendre que j'ai signé tard un marché, que j'ai demandé une modif et aujourdhui il accuse le plaquiste d etre en retard (alors que depuis juillet, suite à un orrage je lui signale photos à l'appui qu'il y a des infiltrations d'eau car l'étanchéité des fenetres de toiture n'a pas été terminée. J ai demandé au plaquiste de ne pas mettre la laine de verre à ces endroits, ni le platre, il est tout à fait d'accord, lui meme attend que l'archi fasse terminer l'étanchéité de la toiture et l'archi le pousse dans mon dos à mettre la laine de verre et le platre en lui disant uq'il est en retard et qu'a cause de so nretard il va me faire un nieme planning. Je ne sais meme pas quand la maison sera livrée. Bref c est tres long comme histoire, j'en ai plein comme ça. Et cette histoire de poutrelles percées en est une nouvelle, avec les difficulté que j'ai à obtenir les documents dont le bureau de controle a besoin, et ud coup le bureau de controle n'accepte pas la mission sans ces documents. La demarche n'est absolument pas appuyée par l'archi qui m a envoyé un mail disant qu'il ne comprenait pas ma démarche et que je seme la confusion auprès des artians quand a son role. Je rajoute que certains artisans commencent a me reveler le vrai visage de cet archi et qu il a pleins de problemes avec ses autres clients, liés à son manque de communication, organisation etc. Je n'ai pas confiance en lui et je devrais avoir droit de faire appel à un BCT pour me rassurer, je ne comprends pas pourquoi on en est à envoyer un recommandé pour obtenir qu'il obtempere. Je ne cherche qu à me rassurer et obtenir une vraie mise en conformité de ces poutrelles, et non pas que les trous soient bouchés avec une resine validée par le fabricant du plancher !
Messages : Env. 60
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Meurthe Et Moselle
Attention, je rebondis ici, le "manque de confiance" c'est aussi (avec l'immixtion) un argument "en faveur" de l'architecte.
Je l'ai utilisé dans un courrier en toute connaissance de cause en vue d'une éventuelle rupture à l'amiable, et il a bien su le reprendre à son avantage pour se sauver.
Éviter de laisser une trace écrite de ce terme...

En gros, il peut aussi se sauver du jour au lendemain.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
Dept : Meurthe Et Moselle
Ancienneté : + de 3 ans
 
Env. 60 message Yvelines
Entendu, c est bon a savoir. Je resterai sur des faits si je devais en arriver là. Etancheité non terminée depuis juin alors que le poste est payé, documents demandés (plan d'execution) et non fournis sans fournir de raison de refus, poutrelles percées non anticipée, artisans gros oeuvre non presents sur le chantier (par exemple hier et aujourd'hui) alors que les postes sont en retard (rampe inchangée depuis juillet), ravalement non encore fait, idem pour electricité, chauffage, plomberie, VRD alors que le planning actuel annonce une date de fin au 23 nov, fissures sur pouterelles non mentionnées dans son compte rendus de chantier, planning actuel avec date de fin le 23 novembre et aucune visibilité ocmmuniquée sur la date de livraison de cette maison, et autres. J'espere que ce genre de faits est pris en consideration.
Messages : Env. 60
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 3 ans
 
Env. 40 message Seine Et Marne
Nanomélie a écrit:Attention, je rebondis ici, le "manque de confiance" c'est aussi (avec l'immixtion) un argument "en faveur" de l'architecte.
Je l'ai utilisé dans un courrier en toute connaissance de cause en vue d'une éventuelle rupture à l'amiable,  et il a bien su le reprendre à son avantage pour se sauver.
Éviter de laisser une trace écrite de ce terme...

En gros, il peut aussi se sauver du jour au lendemain.

+1 Ce point me fait bien rire, j'espère qu il court vite

la fuite en cas de conflit ne me parait pas très professionnel... ni tolérable pour le client.
Le but de demander l'accompagnement d'un pro est de faire aboutir le projet, avec la prise en compte des contraintes de son client, financière et autres.

Je trouve d'ailleurs les contrats d'architecte surtout en faveur des architectes, il y a aurait de nombreux points à revoir (et je suis vraiment contre le CCMI ...).

la confiance ca ne se donne pas, cela s'acquière au fil de l'expérience et du temps ... La confiance aveugle n'a jamais permis d'aboutir à l'éxécution correcte d'un contrat, le professionnalisme si.

Dans certains domaines si vous plantez vos clients parce qu'il exprime un manque de confiance de quelques formes que ce soit, vous ne travaillerez plus ... jamais.

les divergeances et conflits ne sont pas un problème tant que des solutions sont trouvées pour satisfaire le client (qui paye je rappelle) selon le contrat établit et que la communication reste cordiale et pro.

nombres de conflits entre architecte et clients sont liés à mon avis à un manque de pédagogie, d'explications, de conseils et de clareté.
Ce doit être avant tout un échange entre les parties, permettant d'avancer quoiqu'il en soit.

Après si l'archi ne prend ni en compte le budget, ni les contraintes du client, et qu'il ne respectent tout ou partie de son devoir de conseil, ou produit un projet hors budget alors que l’enveloppe a été définit préalablement ... puis qu'il fuit à la moindre expression éventuelle d'un manque de confiance ou remarques du client, il faut je pense changer de métier.

la gestion du risque ne passe pas que par la souscription d'une assurance professionnelle ...
Messages : Env. 40
Dept : Seine Et Marne
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre super utile Env. 2000 message Vesoul (70)
Nanomélie a écrit:Attention, je rebondis ici, le "manque de confiance" c'est aussi (avec l'immixtion) un argument "en faveur" de l'architecte.

Et heureusement que ça reste en faveur de l'architecte.
Il ne faudrait pas qu'un MO malhonnête en tire des bénéfices au détriment d'un professionnel qui a fait son travail.

Citation: Je l'ai utilisé dans un courrier en toute connaissance de cause en vue d'une éventuelle rupture à l'amiable,  et il a bien su le reprendre à son avantage pour se sauver.

Sans connaître votre histoire, on apprend tout de même à fuir les MO "nocifs" à notre santé mentale, notre sommeil etc. Ce n'est pas parce qu'on est professionnel qu'on doit avaler toutes les couleuvres et payer les pots cassés intentionnellement (je ne parle pas ici d'accidents) de nos clients.

De plus, je ne vois pas quelle avantage peut en tirer un architecte d'une rupture de contrat. Hormis celui de se débarrasser d'un mauvais MO, il n'en tire rien que des inconvénients (perte d'honoraires, possibles mauvaises réputations sans forcément de justifications etc.)
Citation: Éviter de laisser une trace écrite de ce terme…

Sûrement pas ! Ca permet à un architecte de se dégager des possibles mauvaises décisions du MO ou à ce dernier dans le cas d'un mauvais architecte.
Si vous vouliez rompre le contrat, auriez-vous utiliser l'immixtion de votre part ? Ca m'étonnerait beaucoup car les responsabilités sont bien plus importantes pour vous.

Citation: En gros, il peut aussi se sauver du jour au lendemain.

Non, il ne le peut pas. L'architecte doit pour cela présenter des preuves du manque de confiance (remise en cause des conseils, prise de décisions sans consultation de l'architecte, intervention d'un autre MOE pour "repasser derrière" etc.).
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Vesoul (70)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Vesoul (70)
dirk77 a écrit:la fuite en cas de conflit ne me parait pas très professionnel... ni tolérable pour le client.

Ce n'est pas plus tolérable de remettre en cause toutes les décisions, les conseils et mettre des coups de poignards dans le dos d'un professionnel.

Citation: Je trouve d'ailleurs les contrats d'architecte surtout en faveur des architectes, il y a aurait de nombreux points à revoir (et je suis vraiment contre le CCMI ...).

Je ne connais pas beaucoup de contrats qui soient en faveur du client et en défaveur du professionnel.
Chaque contrat détermine le rôle, les obligations et responsabilités de chacun.

Citation: la confiance ca ne se donne pas, cela s'acquière au fil de l'expérience et du temps ... La confiance aveugle n'a jamais permis d'aboutir à l'exécution correcte d'un contrat, le professionnalisme si.

Et bien justement si ! La défiance reste anxiogène pour tout le monde et n'est pas recommandé pour le bon déroulement de l'opération.

Personnellement, je gagne la confiance de mes MO assez rapidement, dès la signature du contrat ou au pire à la remise de l'esquisse. C'est libératoire pour tout le monde.
Comment ? En faisant comprendre au MO que je n'ai aucun intérêt à faire capoter un projet mais que je ne suis pas prêt à mettre quelqu'un (MO, artisans ou moi-même) en péril pour y arriver.

Citation: Dans certains domaines si vous plantez vos clients parce qu'il exprime un manque de confiance de quelques formes que ce soit, vous ne travaillerez plus … jamais.

Je n'ai pas d'exemples en tête. Merci de m'éclairer !

Citation: les divergences et conflits ne sont pas un problème tant que des solutions sont trouvées pour satisfaire le client (qui paye je rappelle) selon le contrat établit et que la communication reste cordiale et pro.

Les décisions ne doivent pas être contraires à sa déontologie, lois, normes etc. Hors, certains MO n'y voit que leurs propres intérêts.

Citation: nombres de conflits entre architecte et clients sont liés à mon avis à un manque de pédagogie, d'explications, de conseils et de clarté.

Entièrement d'accord ! A la condition que le MO soit prêt à les entendre mais ce n'est malheureusement pas toujours le cas.

Citation: Ce doit être avant tout un échange entre les parties, permettant d'avancer quoiqu'il en soit.

Non, pas quoiqu'il en soit (voir plus haut)

Citation: Après si l'archi ne prend ni en compte le budget, ni les contraintes du client, et qu'il ne respectent tout ou partie de son devoir de conseil, ou produit un projet hors budget alors que l’enveloppe a été définit préalablement ... puis qu'il fuit à la moindre expression éventuelle d'un manque de confiance ou remarques du client, il faut je pense changer de métier.

… ou qu'il progresse afin d'éviter leurs répétitions et devenir un professionnel fiable et de bons conseils.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Vesoul (70)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Meurthe Et Moselle
Spoonman a écrit:
Citation: En gros, il peut aussi se sauver du jour au lendemain.

Non, il ne le peut pas. L'architecte doit pour cela présenter des preuves du manque de confiance (remise en cause des conseils, prise de décisions sans consultation de l'architecte, intervention d'un autre MOE pour "repasser derrière" etc.).


Si, il le peut, la preuve.
En citant le "manque de confiance" d'un courrier qui essayait de résoudre les soucis (dans ce cas spécifique, ne pas nous avoir averti que le coulage de dalle allait se faire avec ouverture du toit -renové avant achat- et refus de nous dire quelle entreprise est venue faire 3 trous dans le toit, donc nous avons perdu la décennale sur notre toit puisqu'une intervention d'une entreprise inconnue et peut être pas assurée a eu lieu)

Donc en plus de 30000€ de surcoût de budget initial, on a une maison rénovée avec risque de désordre structurel, belle épée de Damoclès.
Mais ce sont nous les méchants MO endettés sur 25 ans pour ça.

Si je faisais ça à mes client, je serai déjà virée...

Pour info, l'Ordre a décidé de lancer une enquête sur ses pratiques, à la lecture du dossier.

En tout cas pour en revenir au sujet initial, nous n'avons jamais eu de plan d'exécution, juste des plans A4 sans cotes...
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
Dept : Meurthe Et Moselle
Ancienneté : + de 3 ans
 
Env. 40 message Seine Et Marne
@Spoonman, je vous comprends, car vous partez du principe d'un archi/moe qui travaille correctement (il n'a donc pas forcement ce genre de problématique du coup, ni le client).

Mais tout le monde n'est ni compétent ni sérieux dans son travail.
L'obtention de diplôme n'est pas gage de compétences et sérieux !!

tu peux être archi et être mauvais

je travaille avec des ingénieurs toute la journée, le niveau va de (très) médiocre à moyen, seuls quelques uns sortent du lot.

Dans les grands groupes, un mauvais prestataire est blacklisté des futurs appels d'offres automatiquement en cas de "plantage", donc oui il ne retravaillera plus jamais.
et Même si la société est toujours référencé pour des raisons légales, cela est facile à faire ...

Concernant l'immixtion : ceci est compliqué car lié à l'interprétation je pense

Ou commence et ou s'arrête l'immixion ?? il faut dissocier l'investissement du client (en sus de son 'investissement financier) dans le projet  ... de l'immixion.

La frontière peut être "fine" entre les deux il me semble. Qu'en pensez vous ?


par exemple : Si l'archi fait une porte à 1.90m de hauteur, et que vous lui signalez que la hauteur de porte doit être corriger à 2m07, est ce de l'immixion ? ou une remarque ?
Messages : Env. 40
Dept : Seine Et Marne
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre super utile Env. 2000 message Vesoul (70)
Nanomélie
Il y a en effet des gros soucis là
Bonne chance à vous !
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Vesoul (70)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Vesoul (70)
dirk77 a écrit:Concernant l'immixtion : ceci est compliqué car lié à l'interprétation je pense

Ou commence et ou s'arrête l'immixion ?? il faut dissocier l'investissement du client (en sus de son 'investissement financier) dans le projet  ... de l'immixion.

La frontière peut être "fine" entre les deux il me semble. Qu'en pensez vous ?

L'immixtion commence du moment où le MO donne des ordres aux entreprises et ainsi supplante l'autorité accordée à l'architecte sur le chantier
.
Citation: par exemple : Si l'archi fait une porte à 1.90m de hauteur, et que vous lui signalez que la hauteur de porte doit être corriger à 2m07, est ce de l'immixion ? ou une remarque ?

C'est le genre d'exigences qui doit être relevé en phase de conception. Ca peut cependant être rattraper en cours de chantier
Si les plans et le CCTP indiquent une porte d'une hauteur 1,90 m, c'est ce qui sera réalisé à moins que le menuisier le remarque. C'est de l'immixtion si vous exigez de l'entreprise la correction. Pour éviter ça, communiquez avec l'architecte.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Vesoul (70)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 60 message Yvelines
Bonjour, je ne me défini pas comme un MO toxique ou nocif, mais un MO qui ne trouve pas le conseil et l'accompagnement espéré auprès de son architecte (que le MO paye). Architecte qui me pourri au près des artisans en leur disant que je change tout le temps d'avis alors qu'il s'agit des mêmes demandes faites de façon recurrente parce qu'il ne me repond pas ou des reponses qui embrouillent, et forcément en l'absence d'accompagnement et de visibilité, je me répète, j'ajuste toute seule quand je realise qu'il y a un point technique lié à ma demande non anticipé et donc je reviens vers lui avec cet ajustement et parfois je parle directement effectivement à l'artisan (car l'architecte m'avait fait comprendre quand il me parlait encore un peu que je pouvais voir directement avec l'artisan) etc. Pour ce dernier point, comme vous m'avez fait decouvrir cette notion d'immixion, j'ai pris le soin récemment de lui ecrire un mail pour tracer qu'il m'a informée que je pouvais voir directement avec les artisans pour certains ajustements tels que emplacement prise electrique, cloison a rallonger legerement, et que si cela posait probleme qu'il me le signale. Ai je bien fait de le tracer ainsi ?
Pour cette histoire de poutrelles percées, j'ai finalement pris un expert, une expertise contradictoire est prévue et ça ne plait pas à l'architecte. il ne me parle plus. Il y a eu par exemple une reunion de chantier, on est arrivé à l'improviste, il a coupé court et est parti sans dire ni bonjour ni au revoir, et les artisans nous ont tourné le talon. Bref, l'expert en etudiant les docs a deja vu d'autres points qui ne vont pas. Est ce que d'avoir pris un expert est considéré comme un manque de confiance et l'archi peut l'utiliser contre moi ? Je n'ai à aucun moment ecrit le mot "manque de confiance ou confiance perdue" meme si c'est vrai, par contre j'ai ecrit qu'il derogeait à son devoir de conseil, qu'il ne nous acocmpagnait pas et qu'il travaillait contre nous plutot qu'avec et pour nous, car il cherchait à nous rendre responsables de certaisn retards. Sauf que ensuite les retards se sont accumulés, clairement à cause de son manque de coordination (infitration d'eau de pluie non resolue depuis des mois, de poutrelles percées, certains artisans viennent quand ils veulent car ont d'autres chantiers et il ne dit rien, il m'a dit qu'il n'a que l'obligation de moyens mais pas de resultats). Donc lorsque je lui ai ecrit au sujet du non accompagnement, là il a toujours pris soin de me repondre avec des formules très bien choisies qu'il fait son travail selon la regle truc much et dans le cadre de son devoir de etc.

Alors que j'avais demandé de ne pas toucher le plafond ni boucher les trous/fussures en attendant que je missionne un expert, je suis arrivée un jour sur le chantier et les trous avaient été bouchés. Le plaquiste l'a fait suite à un mail de l'archi disant que les aciers n'avaient pas été touchés et que les trous et fissures peuvent etre rebouchés. Nous avons immediatement appelé l'archi pour savoir pourquoi ça a été bouché malgrés notre demande de ne pas toucher, il n a pas repondu, on a laissé un message. Et dans l'heure qui a suivi il a fait un mail aux artisans leur disant de ne pas boucher les trous car je missionnais un expert (alors que je venais de lui laisser un message pour lui dire qu'il etaient bouchés). Etrange non ? Je lui ai fait alors une reponse à son mail en laissant les artisans et en lui disant que les trous avaient deja été bouchés, que nous venions de l'en informer et que je ne comprenais pas son mail employé au futur comme s il ne savait pas. Il n a repondu qu a moi en disant de ne pas transformer nos echanges en forum en laissant tous les artisans (à croire qu il lit mes messages ici ?!) et qu'il n'avait pas donné l'ordre que c'etait une initiative du plaquiste.  Dans toute cetet histoire, je suis peut etre perçue comme MO toxique, mais c'est ne pas prendre en compte l'effet toxique et deletere que cet archi a sur moi et sur ma vie. Si on en est là aujourd'hui, c'est uniquement lié à sa façon de faire son boulot et au peu de considération qu'il a pour celui qui le paie. 
Messages : Env. 60
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Vesoul (70)
cardan9, je m'excuse d'avance d'avoir survolé votre message (possibilité donc de rater des données importantes dans votre récit) mais plusieurs choses semblent logiques notamment :
- Les modifications provoquent très souvent des rallongements de délais, des problèmes sur la coordination et le pilotage du chantier. De là, la disponibilité des artisans sur votre chantier devient plus précaire.
- Des modifications sur le chantier font aussi que les plans deviennent faux et obligent l'architecte à les corriger pour diffusion aux artisans... moyennant rémunération supplémentaire. il aurait du vous informer sur ce sujet.
- Vous êtes bien en immixtion... même si accepté par l'architecte qui doit rester l'unique interlocuteur avec les artisans. A vrai dire, il doit faire la liaison entre vous et eux.
- Pour les percements des poutrelles, vous lui aviez demandé de les faire reboucher. Intervention d'expert ou non, qui vous ait couper l'herbe sous le pied ou non, c'est fait.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Vesoul (70)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 60 message Yvelines
@spoonman, je crois effectivement que vous m'avez mal lue: j'ai demandé à l'architecte de NE pas
Boucher trous et fissures, par mail et oralement.
Le retard n'est pas du à des demandes de changements qui se comptent sur les doigts de la main et qui datent de juillet Et qui ne changent rien de de structurel ou d’important (il fallait pas qu il me dise Avant signature du contrat qu’on peut toujours revoir des choses après ! ) mais à une etancheité de toiture qui laisse infiltrer l'eau de pluie Et que je signale depuis Des mois suite à un orage et qui n'est toujours pas résolue, empêchant le plaquiste de poser le
Plâtre et retard dû également aux percements de poutrelles qui est une erreur du plaquiste et du suivi d'archi. Effectivement tant que l expert ne passe pas j ai dit de NE rien toucher (Je n’ai jamais dit de reboucher comme vous dites), bientôt ce sera de ma faute si le chantier est retardé à cause de ces percements et ces infiltrations de pluie ?
Maintenant pour l'immixtion, alors je dis que l'architecte est mal vaillant envers moi de me dire de voir directement avec l'artisan et qu il cherche en plus du reste à me Piéger. Ok, donc tout ceci n'est qu une vue de mon esprit et que cet Archi est très compétant et honnête et défend mes intérêts (même s il ne m'a jamais présenté plusieurs devis d'artisans et qu il a imposé les siens)
Messages : Env. 60
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Vesoul (70)
cardan9 Ne connaissant pas votre dossier, je vais donc m'arrêter là. C'est en effet le genre de situation qui ne peut pas se résoudre par l'intermédiaire d'un forum.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Vesoul (70)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 60 message Yvelines
Tout à fait et on s'est éloignés de la question de départ. Merci néanmoins à tous les intervenants. Cordialement
Messages : Env. 60
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre utile Env. 1000 message Paris
« Pour ce dernier point, comme vous m'avez fait découvrir cette notion d'immixtion, j'ai pris le soin récemment de lui écrire un mail pour tracer qu'il m'a informée que je pouvais voir directement avec les artisans pour certains ajustements tels qu'emplacement prise électrique, cloison à rallonger légèrement, et que si cela posait problème qu'il me le signale. Ai-je bien fait de le tracer ainsi ? »

Toutes demandes doivent passer par l'architecte, ceci afin d'éviter tout souci ou le moindre doute sur les responsabilités. Même pour le déplacement d'une prise ou autre travaux, vous faite la demande à l'architecte ; celui-ci vérifié la faisabilité, la conformité si cela donne lieu à un devis pour travaux complémentaire si oui l'entreprise établi son devis, vous le signez et l'architecte rédige un ordre de service signés par vous et l'artisan et l'entreprise exécute. Et oui c'est souvent long pour un déplacement de prise de courant mais en règle générale les réunions de chantier sont là pour ça et prévoir une liste plus complète d'éventuelles demandes. La réactivité et la confiance est en cela essentiel car bien souvent ces travaux doivent être fait dans la journée ou le lendemain. Aucune demande ne doit être faite sans passer par l'architecte, cela est arrivé sur un de mes chantiers où un conflit entre MO et entreprise est apparu car le maitre d'ouvrage à demander, qu'il soit réalisé une dalle dans une cave, dalle qui n'était pas prévue à l'origine. Le maitre d'ouvrage fait la demande à l'artisan le lendemain de la réunion de chantier sans m'en avertir, l'artisan exécute dans la journée, sauf que pour réaliser celle-ci une partie de fondation de l'escalier devait être touchée et renforcée. Pas de souci d'un point de vue structurel au final heureusement. Mais le devis est apparu quelques jours plus tard et là c'est le clash ! Le maitre d'ouvrage pensait que sa demande n'allait pas lui revenir à un tel tarif et pensait que ce n'était que « couler du béton » en même temps que le reste.

« Alors que j'avais demandé de ne pas toucher le plafond ni boucher les trous/fissures en attendant que je missionne un expert, (...) »

Ceci devait être stipulé dans le compte rendu de chantier et si un retard de chantier est prévu de ce fait cela doit être également écrit. Le fait que vous receviez et ne contestiez pas ce compte rendu couvre l'architecte par rapport à ce retard possible. De plus, la présence de cette fuite doit également être notifiée dans le compte rendu de chantier au moment de son apparition. L'architecte doit donc à ce moment demander à l'entreprise de veillez à la bonne mise en oeuvre et la réparation. Ceci vous permettra si cela bien noté pouvoir effectuer des réserves (de potentiels vices cachés connu en cours de chantier) en phase de pré-réception ou réception.  Il semblerait que l'information ne soit pas passé au bon moment ou que volontairement elle n'est pas été prise. C'est pour cela qu'il est indispensable au moment de votre demande, de la faire par écrit et provoquer un rendez-vous de chantier.
 
« (...) je suis peut-être perçue comme MO toxique, mais ce n'est ne pas prendre en compte l'effet toxique et délétère que cet archi a sur moi et sur ma vie. Si on en est là aujourd'hui, c'est uniquement lié à sa façon de faire son boulot et au peu de considération qu'il a pour celui qui le paie. (...) »

Loin de moi la volonté de vous juger ou juger votre manière de faire ou parler car je ne vous connais pas. Mais parfois et souvent, un maitre d'ouvrage sous prétexte que c'est lui qui paie, se donne le droit de parler d'une façon qu'il ne ferait pas dans d'autre condition. Le pouvoir même tout petit soit-il peut monter à la tête et ce sans même que l'on rende compte. Je paie ! je commande ! je dis ! vous faite ! point ! Non, un chantier est un lieu d'interactions entre être humain et la meilleure façon de veillez à son bon déroulement est et restera toujours le respect de la position de chacun et le respect de la personne qui est en face de vous. Bien entendu cela vaut pour vous mais aussi pour l'architecte, l'artisan et tout autre intervenant. Enfin, il faut savoir et garder constamment en tête, que tout professionnel ou non, qu'il soit, un Architecte, un artisan, un maitre d'ouvrage, restent un être humain et qu'un oubli, une erreur est toujours possible. Bien sûr tout dépend de l'erreur, c'est évident tout ne se justifie pas.  Mais le plus important surtout dans la construction, n'est pas de remettre en doute de manière immédiate la capacité d'un professionnel suite à une erreur. L'essentiel et le professionnalisme vient de la manière à réparer ces erreurs ou celles des autres.

(...)j'ai demandé à l'architecte de NE pas Boucher trous et fissures, par mail et oralement. »

Vous avez bien fait et comme dit plus haut une réunion de chantier aurait dû être programmée pour définir le problème et la réparation de la malfaçon. Le tout consigné dans le compte rendu de chantier.
 
« Le retard n'est pas dû à des demandes de changements qui se comptent sur les doigts de la main et qui datent de juillet Et qui ne changent rien de de structurel ou d'important (il fallait pas qu'il me dise Avant signature du contrat qu'on peut toujours revoir des choses après !) »

Certains éléments peuvent en effet être vue pendant le chantier, tout est question de bonne coordination et bonne organisation. Et ainsi, prévoir en amont à temps les choses. Reste que toutes demandent de votre part qui ne soient pas faites suivant le bon circuit peuvent amener à un retard. Ne les connaissant pas je ne peux qu'être généraliste dans mon interprétation.

« Maintenant pour l'immixtion, alors je dis que l'architecte est mal vaillant envers moi de me dire de voir directement avec l'artisan et qu'il cherche en plus du reste à me Piéger. Ok, donc tout ceci n'est qu'une vue de mon esprit et que cet Archi est très compétant et honnête et défend mes intérêts (même s'il ne m'a jamais présenté plusieurs devis d'artisans et qu'il a imposé les siens) » 

On ne peut bien évidement pas vous autoriser à faire des choses et vous le reprocher par la suite. Concernant les entreprises, vous a-t '-il spécifié en amont de la consultation que vous pouviez présenter des entreprises en plus de la liste qu'il vous proposait ? Je travaille également avec 3 entreprises différentes pour chaque corps d'état et 3 autres tous corps d'état entreprises que je choisi suivant les types de travaux à réaliser et pas toujours les mêmes. Je les propose à mes maitres d'ouvrages mais leur demande toujours s'ils ont dans leurs entourages des entreprises à présenter. Je suis même friand de nouveau artisan dans mon réseau, j'ai souvent de très bonnes surprises car la majeure partie des entreprises que je conseil au final sont même issues de cela.
Je vous conseille vivement pour la suite, de faire un point avec votre architecte entre personnes adultes, responsables et professionnels. Vous exposez chacun votre point de vue et mettez-vous d'accord pour la marche à suivre pour la suite. Faite en sorte que toutes demandes de votre part passent par votre architecte et de bien veillez que de son côté tout soit bien consigner dans les comptes rendu de chantier.
Bon courage pour la suite et bonnes fêtes.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
Dept : Paris
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 60 message Yvelines
Bonjour et merci beaucoup Sebb, j'aurais aimé avoir un architecte qui soit dans l'échange constructif comme vous venez de de le faire à travers votre message, car comme vous le dites nous sommes humains avant tout et avons tous droit au respect. Je pars également de ce principe dans ma vie de tous les jours. Je ne lui ai jamais dit que c’Était moi qui payait ou manqué de respect jusqu à ce qu il commence à insinuer dans ses comptes rendu De
Chantier Que j’ai signé tel ou tel marché à telle ou telle date pour insinuer que j’ai signé tard certains marchés, mais il y avait une bonne raison à cela, liée à son manque de transparence et il a bien omis tout ça. A partir de là J’ai compris qu il ne me ferait aucun cadeau et que son seul et unique but et de se laver les mains de toute responsabilité de retard. Pour répondre à une de vos questions, j'ai essayé de donner deux artisans au moment des appels d'offres et ils ont été écartés. Bref, mon architecte vient Justement de m'envoyer un RAR pour m'accuser d'immixtion car j'ai demandé une expertise contradictoire suite au poutrelles percées et cela ne lui a pas plu. Je ne vais Certainement pas Me laisser faire.
Messages : Env. 60
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 3 ans
 
Env. 60 message Yvelines
Juste pour rajouter que la
Demande de ne pas
Toucher les poutrelles percées jusqu à l expertise et le
Signalement des fuites a été fait comme commentaire en réponse aux comptes rendus de chantier de l'architecte dans les 48h et cela n a servi à rien. Et pourtant les comptes rendus stipulent que les artisans doivent faire leurs commentaires dans les 48h et pas le maintien d ouvrage, pourtant je l'ai fait à chaque fois mais c est comme si je n avais rien fait ! La fuite continue encore au moment où j écris ce
Message et les trous/fissures ont été bouchés ( et l'architecte a écrit que c était la Propre initiative du plaquiste ! Alors que l'architecte avait fait un mail disant que les trous
Pouvaient être bouchés ! Incompétence ? Mauvaise fois ? Erreurs récurrentes ? Par contre competant' dans les RAR !
Bonnes fêtes de fin d’année
Messages : Env. 60
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 3 ans
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis architecteArtisan
Devis architecte
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Par qui faire construire sa maison ?
Par qui faire construire sa maison ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos de plans de maison
Photos de plans de maison
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
21 idées de maisons cubiques à toits plats
21 idées de maisons cubiques à toits plats
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

6
abonnés
surveillent ce sujet
Voir