Partagez cette pagePartagez cette pagePartagez cette pagePartagez cette page Partagez cette page

Guide : comment orienter sa maison et concevoir les plans

Ce sujet comporte 258 messages et a été affiché 435.819 fois
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet   Appelez un expert   

Comprenez-vous tout ce qui est expliqué dans cette synthèse ?

Oui absolument.
57%
 57%  [115]
Oui après lecture à tête reposée.
37%
 37%  [75]
Non (posez vos questions).
6%
 6%  [13]
203 votants

Messages en rapport :

Non connecté actuellement isaac
Auteur du sujet

Messages : Env. 10000
De : Sud De Toulouse (31)
Ancienneté : + de 5 ans
Message Le 07/04/2009 à 02h37 | Guide : comment orienter sa maison et concevoir les plans Signaler un abus | Citer
Commençons par le principal, souvent ignoré :

l’orientation et les ouvertures !!!





Bien orienter et logiquement concevoir sa maison, est-ce possible ??!


Bonjour, suite à la prise de connaissance de certains projets sur ce forum, je pense qu’une synthèse ne serait pas du luxe sur « ce qu’il est préférable de faire » et « ce qu’il faut éviter de faire » lors d’un projet de construction neuve.

Même sans parler d'écologie, appliquer ces règles de base sera dans votre intérêt !


Première règle : ne pas concevoir un plan sans connaitre le terrain (orientation, forme, dimensions, pente, masques solaires éventuels...).


En première partie de ce guide, les principes de bases seront expliqués (orientation, valorisation des apports solaires, protections...).

En seconde partie, vous trouverez des conseils précis pour concevoir votre aménagent intérieur tout en évitant certaines erreurs classiques.



Dans ce guide, pour plus d'information, vous pourrez cliquer sur les liens indiqués comme celui ci-dessous :



>>> Construction : premières étapes <<<


En fonction des terrains, sauf rares cas particuliers, un compromis sera toujours possible.




>>> Implantation <<<

>>> Petit guide pour construire avec son terrain <<<

>>> Pièces et ouvertures avec ratios par rapport aux orientations <<<


Schémas de principe du zonage thermique :








(schéma issu du projet bioclimatique sur la région toulousaine, dont vous trouverez les liens un peu plus bas)




>>> Source schéma, avec les points importants pour une conception bioclimatique <<<



Il y a toujours un compromis possible avec un terrain peu exploitable, sauf rares cas particuliers.

Une maison mal orientée peut générer une facture de chauffage supérieure de 25%, avec autant de pollution supplémentaire.

Une maison bien orientée est logiquement plus économique (et écologique), naturellement plus lumineuse et donc plus agréable à vivre.

Pour faire simple, on peut dire qu'une baie sud peut remplacer un radiateur pendant une belle journée, tandis que la même au nord aura besoin d'un radiateur pour compenser les déperditions (enfin sous certaines conditions, voir plus bas en rouge).

Préférez donc les ouvertures au sud (+/- 45° au pire), et limitez-les au nord !

Attention tout de même aux ombres portées...

Car il ne servira pas à grand chose de placer des ouvertures sud si la limite séparative est à quelques mètres, ou avec une construction voisine proche et à étage... En effet, au creux de l'hiver les rayons du soleil ne vont pas beaucoup rentrer (voire pas du tout) dans la maison. En intersaisons, le soleil est déjà plus haut, mais en saison chaude, il n'est pas franchement opportun de l'inviter. Ne pas en déduire qu'il faut éviter les ouvertures sud, qui dans des situations graphiques non handicapantes, restent largement préférables à celles Est ou Ouest, aussi et surtout en été.

Avant de définir un plan, cela vaut le coup de vérifier les ombres portées sur le terrain et/ou avec les diagrammes solaires de votre région (voir plus bas, y'en aura pour tout le monde ).



Les principes du bioclimatisme sont capter, stocker, diffuser.


1) Capter massivement grâce aux ouvertures plein sud de préférence,

2) stocker suffisamment avec l'inertie thermique des matériaux,

3) diffuser lentement grâce à l'isolation :





>>> Source image <<<

L’inertie constructive intervient sur les consommations de chauffage (réduction des consommations dans le cas d’une occupation prolongée) et les surchauffes (une partie de la chaleur est stockée pour être restituée ultérieurement). Ainsi, une conception basée sur l’utilisation des gains solaires directs doit opter pour un niveau d’inertie important (voir la courbe de températures du "bon bâtiment").

Sans inertie thermique suffisante dans la maison ("bâtiment mal adapté"), multiplier déraisonnablement les surfaces vitrées au sud ne sera pas forcément intéressant pour des économies d'énergie (bilan apports solaires/déperditions), même dans les régions ensoleillées (surtout sans protections solaires, accroissant le besoin de rafraîchissement en été).

Dans les régions froides recevant peu d'apports solaires, les surfaces vitrées risqueront de générer des déperditions plus qu'autre chose.

Car les vitrages et menuiseries extérieurs sont 3 à 7 fois moins isolantes thermiquement qu'une maçonnerie (isolée évidemment).

Donc sans un minimum d'inertie pour emmagasiner, favoriser simplement une bonne orientation, avec si possible des vitrages à isolation thermique renforcée.

Dans ce cas et uniquement, une exposition sud-ouest pourra même s'avérer intéressante pour décaler l'arrivée des apports solaires (certes moins importants) vers le créneau horaire d'occupation (en général, la vie sociale empêche d'être à la maison en journée). Attention tout de même à bien se protéger l'été des rayons du soleil qui seront plus bas comparé à une exposition plein sud...


>>> Inertie thermique, qu'est-ce que c'est ? <<<

>>> Inertie pour le plancher <<<

>>> Une doc expliquant comment profiter de l'inertie (comparaisons) <<<

>>> Inertie et confort <<<

>>> Intérêt de l'inertie dans un bâtiment (en détails) <<<

>>> Inertie thermique selon les composants de la maison <<<

>>> Comment assurer une grande inertie thermique <<<


Sujet également développé dans le dossier "isolation", avec des conseils pour l'augmenter :


>>> L'isolation <<<





Citation: Une maison bioclimatique va utiliser à son avantage le climat et l'environnement et le pays du lieu où elle est bâtie, composer avec ce dernier et non se battre contre lui. C'est un bâtiment dans lequel le chauffage et la sont assurés en tirant le meilleur parti du rayonnement solaire, de l'inertie thermique des matériaux et du sol et de la circulation naturelle de l'air.
Cet objectif est atteint simplement par une orientation plein sud et par le biais de sa conception structurelle (avant tout compacte et en évitant le plain pied). Et non par la mise en œuvre systématique et dogmatique d'équipements dits "actifs" tels que capteur solaires de chauffage, climatisation, etc.

>>> Définition de la maison bioclimatique <<<

>>> Conception selon Isover <<<




>>> Principe <<<

>>> Conseils <<<

>>> Un projet bioclimatique exemplaire sur la région toulousaine <<<

>>> Vidéo de ce même projet <<<

>>> Le bioclimatisme en détail <<<

>>> Maisons peu énergivores selon Olivier SIDLER <<<

Des protections solaires pour l’été sont indispensables pour votre confort sans devoir forcément vous équiper d’une climatisation !!!

(voir plus bas les docs sur les moyens pour se protéger des chaleurs de l'été, et se rafraichir la nuit)


Une orientation sud favorise les apports solaires pendant la saison de chauffe.

  • En hiver, les rayons de soleil sont bas :



  • En été, les apports solaires sont réduits grâce à la protection (débord de toit, pergola...) vu la position zénithale du soleil :







Schéma extrait de "Maison Ecologique" n°22 (08.2004).



>>> Plus en détail avec verranda <<<

>>> Courbes des apports solaires selon exposition <<<

>>> Bilans énergétiques des menuiseries (apports solaires/déperditions) selon orientation et situation géographique <<<

>>> Optimisation des menuiseries <<<


Quand on sait qu'une baie bien orientée autorise des apports solaires importants pendant la saison froide, d'où son bilan positif, il devient logique de se protéger pendant la saison chaude. Cette règle est surtout valable pour les expositions Est et Ouest car il est bien plus facile de se protéger du soleil au Sud grâce à la forte incidence des rayons du soleil.

Donc une ouverture au sud restera intéressante., contrairement aux idées reçues.

Si trop profond, l'auvent empêchera les apports solaires pendant la saison de chauffe, et pas assez profond, il ne permettra pas une protection efficace l'été. En fait, ce sera un compromis entre les 2 :

>>> Schématisation <<<

>>> Schématisation bis <<< > Source image <


En terme de protection solaire, les auvents ne sont profitables qu'aux ouvertures sud-est, sud, et sud-ouest, d'où l'importance d'éviter une unique exposition ouest, car même si les volets pourront toujours vous protéger du soleil, cela impliquera de vivre dans une maison sombre tout l'été.



Pour éviter cela, les baies devront se retrouver à l'ombre pendant la saison chaude.


Logiciels de calculs en ligne pour le dimensionnement des débordements de toitures :

>>> Idéesmaisons.com <<<

>>> Rozet <<<

>>> Calsol <<<


Sinon, il n'est pas ridicule de mesurer l'ombre au sol d'un piquet, l'hiver et l'été, à l'heure précise où le soleil passe devant les ouvertures (ombre perpendiculaire à la façade intéressée), afin d'en déduire un rapport hauteur/profondeur optimal du auvent.


>>> Dossier sur les protections solaires <<<


Pour les personnes plus pointues, vous pouvez étudier votre terrain avec le diagramme des trajectoires du soleil par rapport à votre latitude, qui vous renseignera précisément depuis votre bureau, la position du soleil en fonction d'orientation, et ce pour les douze mois de l'année :



>>> Les latitudes des villes de France <<<


>>> Latitude 42° <<< Ajaccio, Rome, Barcelone.

>>> Latitude 43° <<< Tarbes, Perpignan, Toulon.

>>> Latitude 44° <<< Mont-de-Marsan, Montauban, Avignon, Dignes.

>>> Latitude 45° <<< Périgueux, Brises, Valence, Grenoble.

>>> Latitude 46° <<< Rochefort, Riom, Villefranche-sur-Saône, Chamonix.

>>> Latitude 47° <<< Cholet, Bourges, Nevers, Beaune.

>>> Latitude 48° <<< Quimper, Le Mans, Montargis, Colmar.

>>> Latitude 49° <<< Saint Lô, Evreux, Roissy, Metz.

>>> Latitude 50° <<< Dieppe, Amiens, Hirson.

>>> Latitude 51° <<< Calais, Gand, Cologne.

>>> Nos 11 latitudes sur une seule doc <<<


>>> Source : Enertech <<<



L'alternative aux protections solaires fixes et opaques pourra être :

  • des arbres à feuillages denses et caduques, mais qui devront être implantés de façon très précise, en anticipant l'encombrement à taille(s) adulte(s). En plus de devoir attendre leur maturité et cependant des années, le résultat risque de ne pas à être à la hauteur des espérances :



Source image

A combiner donc de préférence avec une protection solaire à part entière.


>>> Le confort d'été grâce à la végétation <<<



  • une pergola avec plantes à feuillages denses et caducs, qui réclameront de longues années pour pousser. L'avantage sera l'apport de fraicheur grâce à la végétation généreuse en été. Investissez alors dans une structure solide et qui ne subira pas les intempéries, car il restera difficile de la repeindre une fois les plantes la recouvrant, et ce serait vraiment dommage de devoir la démonter pour la remplacer, pour devoir tout recommencer.
    Pour le dimensionnement, ce sera au minimum celui permettant de porter, sur les vitrages à protéger, une ombre complète l'été :






  • une tonnelle, qui, comme la pergola, aura le premier avantage de protéger complètement vos ouvertures, contrairement à un débord de toiture fixe dont la profondeur restera un compromis entre protection estivale et maintien des apports solaires, et le second avantage de permettre une bonne luminosité ainsi que des apports solaires maximaux pendant la saison froide, une fois la bâche démontée. Accessoirement, vous profiterez d'un abri face aux petites intempéries, lors d'un repas par exemple. Dimensionnement comme pour la pergola :





  • un store-banne qui, comme pour toute protection solaire, devra être plus large que l'ouverture (pas comme sur la photo suivante) :









L'inconvénient des protections à toiles sera l'inconfort généré par l'échauffement de la toile, et donc le rayonnement infra-rouge vers les personnes éventuellement en dessous.
Si c'est dans un seul but de protéger les vitrages du soleil, s'assurer que la toile assure une protection UV proche de 100 %.



  • les brise-soleil à lames fixes, qui pour une exposition plein sud, resteront le meilleur compromis, avec l'angle des lames précisément incliné selon le solstice d'hiver (jour où les rayons d'hiver sont au plus bas). L'été, l'ombrage est automatiquement assuré, vue la position zénithale du soleil. La luminosité est favorisée grâce aux jours entre les lames :






  • les brise-soleil à lames verticales fixes et qui apportent luminosité pour les expositions sud-est et sud-ouest :


>>> Des photos d'une autre superbe réalisation <<<



  • les brise-soleil à lames orientables pour précisément adapter le besoin d'ombrage, pour les gros budgets, avec le risque d'incidents mécaniques. Afin de favoriser les apports solaires l'hiver, les lames devront absolument pouvoir s'incliner dans les sens du rayonnement solaire vers les surfaces vitrées (à vérifier avant de signer) :








  • les brise-soleil verticaux à lames réglables, qui auront les inconvénients d'empêcher le passage vers l'extérieur comme avec des volets roulants, et pour une protection totale, la pièce perdra sérieusement en luminosité. Intéressant pour les fenêtres :






  • les panneaux solaires à double utilité :









Attention aux volets roulants en aluminium en plein soleil car se transformeront en de véritables radiateurs en été, l'aluminium étant un excellent conducteur thermique ! Fermez bien les fenêtres.

La mousse dans les lames est présente seulement pour la rigidité, et ce n'est pas un argument pour justifier d'une isolation supérieure.

L'aluminium est adapté aux grandes largeurs de volets (> 180 cm). Pour les dimensions plus petites, le PVC est possible.


Pour les fenêtres, le PVC est plus raisonnable, d'une part par rapport à ses propriétés isolants supérieures, et d'autre part car il est moins cher.

Mais pour les coulissants, l'aluminium sera conseillé pour sa rigidité, bien que les menuiseries aux couleurs sombrent et exposées au soleil sont soumises à des problèmes de dilatations importantes.




Bannissez la terrasse en béton en contact avec les rayons du soleil, et si le revêtement est clair, les rayons passent sous les protections solaires par réverbération, et finissent leur course à l'intérieur de la maison.

De plus une terrasse en lourd accumule la chaleur l'été, et la restitue même après la disparition du soleil (lors de l'apéro en été ). Et si collée à la maçonnerie de la maison, elle transmet les calories... Et inversement l'hiver, cette surface se matérialisant en immense radiateur... vers l'extérieur !

Une magnifique terrasse en bois exotique évitera tous ces inconvénients. Sinon de la simple pelouse qui apporte fraîcheur l'été, et limite également le rayonnement indirect vers les baies.




Afin d'assurer une ventilation nocturne efficace l'été, naturelle par convection, pensez à prévoir deux ouvertures opposées et équipées de grilles de défenses (pour ventiler en toute sécurité) ou une porte d'entrée profitant d'une partie vitrée que l'on peut ouvrir. A combiner si possible avec des matériaux intérieurs profitant d'une bonne inertie thermique. La maison sera alors rafraîchie avant d'attaquer une journée chaude, avec fenêtres fermées, et ventilation de préférence coupée la journée.







Assurer le confort estival sans forcément parler de climatisation, laquelle n'est pas une fatalité dans une maison bien conçue :


>>> Effinergie <<<

>>> L'Ademe <<<

>>> L'Anah <<<

>>> L'Agence Locale de l'Energie <<<

>>> L'IDEMU <<<

>>> Dossier spécial maisons à ossatures bois (MOB) <<<




  • La sur-ventilation nocturne passive ou active (impact estimé 1 à 4,5°C)
  • Les protections solaires (impact estimé 1 à 3,5°C)
  • Les charges internes (apports de chaleur par équipements, personnes…) (impact estimé 1 à 3°C)
  • L’inertie (masse totale) du bâtiment (impact estimé 1 à 2,5°C), avec ventilation nocturne conseillée
  • La durée de la période de chaleur (impact estimé 1 à 2°C)
  • Le revêtement des parois (impact estimé 0 à 1,5°C)
  • La nature de l’isolant (impact estimé 0 à 1°C)
>>> Source <<<



Ensuite, avant de parler d'isolation, optez de préférence pour une maison compacte, afin de limiter les déperditions verticales (gains en hiver comme été ), la stratification de l'air chauffé, ainsi que les coûts de construction.



Source image


Un mauvais exemple de plan de maison n'obéissant pas à cette règle, et qui d'ailleurs ne pourra trouver aucune orientation logique :






Pour les mêmes raisons, il est plus raisonnable de limiter la hauteur des plafonds à 2m70, donnée qui définit les mètres cubes à chauffer.



>>> Un petit résumé sur l'optimisation dans la conception d'une maison orientée bioclimatisme <<<





Voir aussi le dossier sur :

>>> L'isolation <<< (avec les valeurs d'énergies grises des différents matériaux de construction)




Bonne continuation dans vos projets, j'ose espérer réfléchis.
La pollution sera le fléau de demain.

>>> Voir les guides pour construire de façon raisonnée <<<
(clic !)


Dernière édition par isaac le Lun 16/Mai/2011 12:22; édité 427 fois
Vous ne surveillez pas
ce sujet
Suivre ce sujet
Publicité




Publicité services ForumConstruire.com
Vous cherchez des concepteurs de plans pour la création d'un plan de maison personnalisé ? La section "devis plan de maison" de ForumConstruire.com vous permet de demander 3 devis Plan de maison en 5 minutes aux concepteurs de plans de votre région. C'est gratuit et ça permet de comparer les services et prestations sans courir après les professionnels. Le tout sans engagement. Cliquez ici pour essayer
Non connecté actuellement isaac
Auteur du sujet

Messages : Env. 10000
De : Sud De Toulouse (31)
Ancienneté : + de 5 ans
Message Le 07/04/2009 à 13h40 Signaler un abus | Citer
Quelques conseils pour dessiner vos plans :



Salut, avant de dessiner un plan, il faut un terrain pour prendre en compte l'orientation, très importante.

L'erreur est d'imaginer un plan sans terrain, l'adopter, pour maladroitement l'associer à un terrain acheté plus tard, dont l'orientation est hélas différente à ce que l'on avait prévu.

Afin de d'éviter le désagrément de devoir refaire le plan ou subir une maison mal exposée avec les gros inconvénients que cela implique, ne mettez pas la charrue avant le bœufs.

En attendant, repérez tout au plus des idées d'agencement qui vous plaisent, comprenez les erreurs à ne pas faire, et prenez le temps de vous renseigner sur l'isolation ou le chauffage par exemple.

Une fois le terrain trouvé, commencez par dégrossir les différentes zones, que vous pourrez tranquillement peaufiner ensuite.




La surface n'est pas le seul paramètre pour définir les possibilités d'exploitation et d'occupation des pièces composant une maison.

On peut se retrouver avec une pièce de vie carrée de 6 x 6 où on aura du mal à intégrer confortablement les différentes zones.

Trop de surfaces vitrées pourra même être handicapant si on ne peut pas profiter de cloisons pour adosser des meubles, convenablement caser l'écran télé, et profiter d'un coin feu à distance raisonnable du canapé.

Si vous faites plusieurs baies vitrées, gardez des largeurs identiques pour des raisons esthétiques, surtout si se trouvent sur le même pan de mur.

Avec un peu de réflexion, on peut réduire encore les surfaces, bien que certains distances ne soient "incompressibles".

On pourrait se contenter d'un petit recul par rapport à l'écran de télévision, surtout si celui-ci est de petite taille.

Mais il vaut mieux prévoir 3,50 pour loger confortablement une table basse entre canapé et meuble télé (même si l'écran est prévu au mur, il ne faut pas oublier les équipements audio-visuels).

4 mètres seront mieux, et se rapprocheront du "standard". Au delà ce sera du luxe, voire déconseillé pour regarder convenablement la télévision, sauf si très grand écran, qu'il vaut toujours mieux positionner à plat sur le mur, face au canapé, plutôt que dans un angle.

Même largeur pour un espace repas (séjour). Pour les petits budgets, on peut tout-à-fait compter sur une unique table entre cuisine ouverte et salon, la deuxième table ne servant pas souvent finalement.


Ne pas oublier de laisser un pan de mur (ou de cloison) libre sur 2,50 m afin d'y loger un grand meuble, ou simplement un bureau.


Pour info, si une pièce de vie ouverte dépasse 50 m² de surface, la maison de 3 chambres devient officiellement un T5 aux yeux des assurances.




Concernant le coin feu, respecter une distance de sécurité de 1,50 risque d'être difficile si non anticipé. Alors anticipez.

Une sortie de cheminée ne peut pas se retrouver en partie basse de toiture (sauf exceptions avec quelques rares modèles de poêles à granulés, et ce avec des équipement spéciaux).

Thermiquement, il n'est pas bon de placer un poêle trop proche d'un escalier d'étage (chaleur montante), ni face à une baie vitrée (déperditions accrues).

Pensez au conduit qui va traverser l'étage.





Prévoyez un hall d'entrée de largeur minimale 120. On peut faire plus large, jusqu'à 180, mais attention aux m² perdus.

Un placard à côté de la porte d'entrée s'impose pour se débarrasser de blousons.





A choisir, conserver une cuisine proche de la porte d'entrée pour un accès direct en revenant des commissions. Ne pas oublier qu'en rentrant chez soi, généralement on se dirige vers cette pièce, par habitude ou besoin.

La seconde logique sera de pouvoir profiter d'une cuisine donnant sur la terrasse à l'arrière de la maison...

Conserver un espace suffisant pour loger les éléments d'une vraie cuisine, pas celle qu'aurait pu satisfaire un studio.

Pensez à l'option oscillo-battant pour la fenêtre au dessus de l'évier, laquelle sera à 110 du sol fini, à cause du robinet ou objets traînant sur les plans de travail, vu que la hauteur standard de ces derniers tourne autour des 90 pour les cuisines d'aujourd'hui. Sinon on peut descendre un peu plus une fenêtre coulissante, mais en acceptant les projections d'eau.

Evitez l'emplacement réfrigérateur au fond de la cuisine, mais directement accessible lorsque l'on rentre dans la cuisine (pour aller hercher une boisson fraiche par exemple).





Si vous souhaitez un cellier, agencez de façon à ce qu'il communique avec la cuisine et le garage, et pour plus de confort de circulation vers ces pièces techniques (rangements encombrants, buanderie, équipements de chauffage...), des portes en 83 pourront se révéler plus pratiques.

N'agencez pas votre cuisine pour qu'elle se transforme en couloir vers le cellier ou garage. Faites un accès le rapproché de l'entrée de la cuisine.

Aussi, dans la mesure du possible, ne faites pas ouvrir les portes du cellier contre les cloisons sinon vous perdrez en capacité de rangement.

Si le cellier doit faire office de couloir entre cuisine et garage, la largeur minimale sera de 170 cm : rangements de 30 d'un côté (étagères, meubles à chaussures, porte-manteaux...), et 60 de l'autre (machine à laver, congélateur, cumulus...), avec passage de 80 au milieu.

Avec une pièce de vie à l'opposé du garage suite à une contrainte d'orientation, la solution de prolonger le couloir au fond du coin nuit.




Un couloir est une perte de surface (à 1000 ou 1500 €/m², c'est dommage) mais ne pas oublier qu'il peut se révéler très utile en augmentant l'intimité entre coin jour et coin nuit et de façon non négligeable, les utilisateurs de home cinema le comprendront.

Donc ce sera en fonction du style de vie.

Si possible choisir des portes en 83 pour les dégagements vu qu'elles resteront le plus souvent ouvertes.





Une chambre doit minimum faire 9 m², mais cette surface est vraiment très juste : 2,9 x 2,9 + petit placard.

Doit normalement au moins comporter une largeur de 290 hors placard, afin de pouvoir faire facilement le tour du lit adulte (qui tôt ou tard viendra). Eviter de descendre en dessous, sauf en cas de contraintes pendant la conception du plan. L'idéal sera de compter une longueur supérieure à 340 sans placard à l'extrémité, dans le but pratique de pouvoir loger un bureau (de profondeur standard) en face du lit. Le bureau pourra aussi se retrouver à côté du lit, dans ce cas le placard sera plus pratique en face, dont une finition miroir sera la bienvenue.
Plus grande, la chambre sera plus agréable, mais pas forcément plus fonctionnelle.

C'est bête à dire, mais par rapport au nombre de chambres, pensez aux possibilités d'agrandissement de la famille.

Attention aux emplacements de fenêtres : si vous ne laissez pas assez de place sur le mur, vous rencontrerez des difficultés pour caser des lits à étages dans une petite chambre... Les fenêtres pourront alors être désaxées. Mais il faut y penser avant !

Dans le cas de deux chambres accolées comme il est difficile de faire autrement, ayez le réflexe de combiner les placards à la Tetris, ces derniers apportant une isolation phonique gratuite. Idem si baignoire ou douche juste derrière.





A moins que ce ne soit un caprice auquel vous teniez absolument, une salle de bains dans une chambre parentale apportera beaucoup d'inconvénients : aucune intimité (même dans un couple, ça peut servir), aucune tranquillité pour celui resté au lit, refroidissement obligatoire de l'ensemble de la pièce pendant aération (ou ventilation mécanique) suite à une douche. Une petite salle de bains accessible par une porte sera beaucoup plus facile à vivre.

Avec une chambre à l'opposé du coin nuit (ou bureau pour le moment), pensez à prévoir les arrivées d'eau et évacuation. On peut tout à fait loger un coin douche avec lavabo, et ce dans 2 m² sans pour autant être inconfortable comme cela l'est dans un camping-car.
Une envie de grande fenêtre de salle de bains peut se comprendre, mais ne pas la faire descendre trop bas...

Et toujours faire une fenêtre dans une salle de bains...

Ayez toujours le réflexe doubles vasques (largeur mini 120, jusqu'à 160 ou plus). La douche sera plus pratique que le baignoire. Pour les enfants en bas âges, on pourra conserver une baignoire, mais peut-être pas dans toutes les salles de bains si la maison en compte plusieurs.

Pensez à garder une place pour un cumulus, dans le placard ou une pièce contiguë.





Une fenêtre dans des WC est toujours un avantage, bien qu'une VMC puisse correctement assurer sa fonction.
Dans l'absolu, des WC donnant directement depuis la pièce de vie ne sera pas sans conséquence dans la vie de tous les jours...

Un coin nuit sans WC sera également un souci si implique de déambuler dans le salon pour y accéder.

Avec une porte s'ouvrant vers l'intérieur, il faudra une longueur minimale de 170.

Pour gagner de la place, on pourra choisir une porte s'ouvrant vers l'extérieur, ce qui pourra autoriser une longueur inférieure à 130.

Penser à caser un lave-mains, sauf si la salle de bains se trouve juste à côté.





Le standard des portes d'entrée est 90.

Pour les portes de service, la tendance va vers 83, bien que 73 conviennent parfaitement, sauf cas particuliers.

Des portes en 63 pourront être envisagées pour des WC ou petites salles de bains.





>>> Les aménagements pour les personnes à mobilités réduites <<<



J'espère que ces basiques conseils pourront vous aider à plus facilement concevoir vos plans. Et pensez aux rangements, toujours insuffisants dans une maison.
23 personnes trouvent ce message utile
La pollution sera le fléau de demain.

>>> Voir les guides pour construire de façon raisonnée <<<
(clic !)


Dernière édition par isaac le Dim 15/Mai/2011 12:29; édité 75 fois
Non connecté actuellement patatoche

Messages : Env. 2000
Dept : Tarn
Ancienneté : + de 5 ans
Message Le 07/04/2009 à 13h44 Signaler un abus | Citer
Ouaip c'est bien beau tout, ça mais le coût en énergie grise de la construction d'une maison neuve est estimé à environ 700000/1 million de kwh.
Et ça représente pas mal d'années de consommation énergétique.
Au delà de des économies d'énergies de chauffage, il est important de jeter un oeil sur les matériaux et procédé de construction.........mais aussi sur la rénovation.

Alors orienter une maison pile poil pour la construire en bloc béton et isolation intérieure laine de verre plus placo, c'est un peu pisser dans un violon.........en 2009 internet fournit toutes les ressources nécessaires pour ceux qui ont envie de réfléchir à une maison dont l'impact sur notre monde est réduit.........à l'inverse la solution de facilité c'est une maison de constructeur choisie pour son esthétique dans un catalogue et posée sur un terrain ridiculement découpé dans un lotissement.
En 2009, il est idiot d'agir ainsi, la première chose à faire c'est de voir comment les vieux construisaient leurs maison et d'essayer d'en tirer quelques conclusions.
Quand on s'engage sur un emprunt de 25 ans, il est quand même possible de prendre un peu de temps pour réfléchir et la réflexion commence lors avant l'achat du terrain........ensuite, c'est bien plus compliqué.
1 personne trouve ce message utile
Non connecté actuellement karlito31

Messages : Env. 3000
De : Toulouse - France (31)
Ancienneté : + de 9 ans
Message Le 07/04/2009 à 14h45 Signaler un abus | Citer
Patatoche, c'est bien joli ton discours, mais il faut bien comprendre aussi que tout le monde n'a pas les moyens de faire ce qu'il veut.

Donc il faut un peu de modération dans ses jugements ...
0
Cordialement,

Karlito.
Non connecté actuellement isaac
Auteur du sujet

Messages : Env. 10000
De : Sud De Toulouse (31)
Ancienneté : + de 5 ans
Message Le 07/04/2009 à 15h02 Signaler un abus | Citer
Patatoche n'a cependant pas tort d'évoquer l'énergie grise produite lors de la fabrication des matériaux de construction, mais cela n'empêche pas de bien orienter son habitation car cette démarche logique aura toujours un intérêt certain !

Si tu as des chiffres sur les matériaux, ils seront les bienvenus dans ce post à but "préventif".

Edit : chiffres rajoutés au guide.
0


Dernière édition par isaac le Mar 25/Aoû/2009 00:53; édité 1 fois
Non connecté actuellement patatoche

Messages : Env. 2000
Dept : Tarn
Ancienneté : + de 5 ans
Message Le 07/04/2009 à 16h26 Signaler un abus | Citer
karlito31 a écrit:Patatoche, c'est bien joli ton discours, mais il faut bien comprendre aussi que tout le monde n'a pas les moyens de faire ce qu'il veut.

Donc il faut un peu de modération dans ses jugements ...


Je ne suis pas d'accord avec toi.
Ce n'est pas juste une question de moyens, la volonté y est pour beaucoup.
Il faut parfois savoir se cracher dans les mains, et céder à la facilité en achetant une maison " toute rôtie" dans un lotissement bourré de contraintes et s'endettant pour 25 ans n'est surement pas la bonne solution.
Il est incroyable de voir des gens acheter des terrains de 4OOm² à un prix deux fois supérieur à celui de la maison qu'il va porter, le monde marche sur la tête.

Quand on parle de prix, j'aimerai bien connaitre la différence de prix au M² entre une maison classique bloc béton/LDV/placo et une maison en Monomur ou une autre MOB finitions et prestations équivalentes bien sur.
Il faut arrêter de prendre les gens pour des idiots, les constructeurs ne proposent à leurs clients que les procédés qu'ils connaissent depuis vingt ans, ce n'est pas sur eux qu'il faudra compter pour avancer.

Un petit exemple:

http://www.ladepeche.fr/article/2008/08/16/471068-Lescure-d-Albigeois-La-maison-bio-fait-des-adeptes.html

Un autre exemple:

http://www.ladepeche.fr/article/2008/12/28/514059-Albi-La-maison-bioclimatique-ou-il-fait-bon-vivre.html

Celui là je peux en parler c'est à 100m de chez moi, je voyais les maçons monter un étage en mononur en une journée, le gain significatif en main d'oeuvre ou l'absence d'immobilisation d'une bétonnière sur le chantier compense une partie du surcoût des materiaux.



Issac, je suis 100% avec toi à propos de l'importance de l'orientation d'une maison, mais je pense que la réflexion doit être plus profonde, et ce n'est pas gagné tant que nous nous comporterons comme des moutons.
Autre petit exemple, exposant à la foire de toulouse, j'ai pu arpenter les allées à volonté et le plus gros changement par rapport aux années précédentes, c'était l'absence quasi complète de PAC air/air..........à croire que les installateurs vendent du crédit d'impôts avant tout
0
Non connecté actuellement isaac
Auteur du sujet

Messages : Env. 10000
De : Sud De Toulouse (31)
Ancienneté : + de 5 ans
Message Le 08/04/2009 à 00h36 Signaler un abus | Citer
Citation: "Quant à la porte d'entrée située côté Nord, elle est vitrée maisl'accès est sécurisé par une grande grille extérieure. « Ce systèmepermet de refroidir la maison la nuit en été, précise François. Onlaisse la porte ouverte ainsi que les fenêtres de l'étage pour assurerla circulation de l'air ».

Ou avec une fenêtre ! Bonne idée, non ?

Mais ils ne parlent pas de l'isolation à part les Monomur de 42 (?!) cm. Extérieure ou juste les Monomur ?
0
Non connecté actuellement patatoche

Messages : Env. 2000
Dept : Tarn
Ancienneté : + de 5 ans
Message Le 08/04/2009 à 07h16 Signaler un abus | Citer
Il ne s'agit pas de maisons passives, donc pas d'isolation supplémentaire pour celle de Lescure, celle d'Albi est mitoyenne des deux cotés(est et ouest), du PSE a été intercalé entre le mononur et les deux maisons.
0
Non connecté actuellement isaac
Auteur du sujet

Messages : Env. 10000
De : Sud De Toulouse (31)
Ancienneté : + de 5 ans
Message Le 13/04/2009 à 03h39 Signaler un abus | Citer
hpman83 a écrit:Et j'ajouterais, faite une etude thermique digne de ce nom, ca permet de d'optimiser valider (ou d'invalidté) des hypotheses d'isolation, d'orientation, d'ouvertures, d'inertie, de ventilation etc etc....

Salut, tu as raison; j'ai rajouté ce conseil.
0
Non connecté actuellement hpman83

Messages : Env. 800
Dept : Var
Ancienneté : + de 5 ans
Message Le 13/04/2009 à 14h28 Signaler un abus | Citer
Je suis un adepte des maisons Basse consommations et de l'approche Bioclimatique. Mais je pense que pour convaincre la majorites des gens qui ont tendance a ceder a l'effet "mouton de panurge", il faut aborder plus la chose sous un angle economique. Personnellement je suis arrive a l'ossature bois, le bioclimatisme, les maisons passives et tout le reste pas dans un soucis premier d'ecologisme mais par un soucis purement economique.
Oui ca coute un peu plus cher a construire a l'achat, mais quand on voit qu'on peux avoir une grande maison qui va rien couter du point de vue chauffage, clim et autre, ben c'est bien agreable et tout cette energie economisé c'est autant d'argent economiser tous les ans. Et ca va etre de plus en plus d'economie vu que le cout de l'energie va de plus en plus augmenter.
3 personnes trouvent ce message utile
Non connecté actuellement isaac
Auteur du sujet

Messages : Env. 10000
De : Sud De Toulouse (31)
Ancienneté : + de 5 ans
Message Le 13/04/2009 à 16h39 Signaler un abus | Citer
hpman83 a écrit:Et ca va etre de plus en plus d'economie vu que le cout de l'energie va de plus en plus augmenter.

Absolument.
0
Non connecté actuellement Philippe29

Messages : Env. 30000
De : Finistere Nord , Plus Loin Y A La Mer :) (29)
Ancienneté : + de 7 ans
Message Le 13/04/2009 à 17h06 Signaler un abus | Citer
Bonsoir isaac ,

Merci pour cette analyse assez complète .

A+
1 personne trouve ce message utile
Non connecté actuellement isaac
Auteur du sujet

Messages : Env. 10000
De : Sud De Toulouse (31)
Ancienneté : + de 5 ans
Message Le 13/04/2009 à 17h26 Signaler un abus | Citer
Merci la planète surtout. De toute façon tout le mode est gagnant !
0
Non connecté actuellement bibimicha

Messages : Env. 20
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 5 ans
Message Le 13/04/2009 à 21h36 Signaler un abus | Citer
MERCI avec un grand M

j'ai lu votre message qui est déja très instructif en soi, quant aux liens j'ai commencé à les parcourir et tout me semble d'une grande aide à la réflexion et aux décisions à prendre.


0
Non connecté actuellement isaac
Auteur du sujet

Messages : Env. 10000
De : Sud De Toulouse (31)
Ancienneté : + de 5 ans
Message Le 13/04/2009 à 21h41 Signaler un abus | Citer
C'est fait pour ça.
0
En cache depuis aujourd'hui à 10h16

Partenaires de ce sujet :

Demandez 3 devis architecte aux architectes en 5 minutes !
Outillage, décoration, équipement ... jusqu'à -50% chez Bricoprive.com
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

En rapport avec ce sujet :

Poursuivez votre recherche d'informations sur ForumConstruire.com
Annuaire des architectes - TrouverUnArchitecte.com est LE site pour trouver des architectes spécialisés en maisons individuelles près de chez vous.
Devis plan de maison - Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Devis construction de maison
Devis architecte
Devis permis de construire
Devis maître d'oeuvre
Le catalogue des bonnes idées - Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Réussir son plan de maison
Guide de la maison bioclimatique
Par qui faire construire sa maison ?
Conseils des membres à lire avant de se lancer
Plans de maison - Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Voir