Retour
Menu utilisateur
Menu

Chauffage électrique ou fioul?

Ce sujet comporte 47 messages et a été affiché 1.579 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
10
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 10 message Seine Maritime
Bonsoir,

Nous allons construire notre maison et nous sommes confrontés à un très grand dilemme. En effet pour le chauffage nous hésitons entre électricité et fioul... nous connaissons les avantages et les inconvénients de chaque mode de chauffage mais nous hésitons toujours. Notre idéal c'est le gaz mais malheureusement pas de tuyau gaz par chez nous. A savoir que nous sommes en Normandie et que les températures ne sont pas vraiment très chaude.
D'un côté l'électricité porte l'avantage du coût ainsi que la pose mais je ne suis pas vraiment convaincu que c'est rentable à la longue et par la duree de chauffe des radiateurs... et la pose d'un complément tel que poêle à granulé est obligatoire (RT2012)
en contre parti le fioul est un peu démodé, le prix du fioul instable, et une installation plus onéreuse mais voilà j'ai l'impression que c'est plus confortable.
c'est une maison de 100m2 bien sûr hyper bien isolé en brique BGV 50*31,4cm épaisseur 20cm avec laine de verre de 12 et enduit extérieur en plus de l'enduit de la façade.

Voilà voilà

Merci pour vos éclaircissements ☺
Messages : Env. 10
Dept : Seine Maritime
Ancienneté : + de 5 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour une fourniture ou pose de chauffage électrique...

Allez dans la section devis chauffage électrique du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de électriciens de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les électriciens, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-15-devis_chauffage_electrique.php
 
Membre super utile Env. 10000 message Bas Rhin
Généralement nécessaire, mais pas obligatoire (poele).

Pourquoi pas une pac air/eau ? Un poele à granulé (+radiateurs) (plutôt que radiateurs plus poele à greanulé... c'est pareil mais dit comme cela ca donne autre chose ! )
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 10 message Seine Maritime
Je ne suis pas adepte de la pac 😊 trop bruyante à mon goût
Messages : Env. 10
Dept : Seine Maritime
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
Bonsoir

aucun chauffage n'est "rentable" à part pour les vendeurs bien sur.

Ivana_mk a écrit:...
c'est une maison de 100m2 bien sûr hyper bien isolé...


non, elle serait "hyper bien isoléE" comme vous dites, vous n'auriez pas besoin d'un poele .

Ivana_mk a écrit:
enduit extérieur en plus de l'enduit de la façade.

pas compris.

google ou fonction recherche, vous trouverez des maisons de 100m2 proposées par des cst avec chauffage elec sans poele.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 15 ans
 
Membre utile Env. 1000 message Penmarch (29)
Un bon chauffage électrique coûte aussi cher qu'un chauffage fuel à l'installation, ce n'est pas parce que la thermie est produite par de l'élec qu'elle va se barrer, et celle du fuel rester.
Seulement il faut compter au minimum 500€ par radiateur, type LVI par exemple, et vous aurez une chaleur comparable au fuel avec en plus une possibilité de programation par zone contrairement au fuel, de plus aucun entretien
Par contre il faudra prévoir une production d'eau chaude.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Penmarch (29)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 600 message Limite 44 Et 49 (44)
Salut,

Ivana_mk a écrit:Nous allons construire notre maison et nous sommes confrontés à un très grand dilemme. En effet pour le chauffage nous hésitons entre électricité et fioul...


Ça se pose encore dans le neuf le mazout?!?!?!?!

C'est un post anachronique , sommes nous bien en 2015 (j'ai un doute là)?

On dirait un post ante-internet de 1972...
Messages : Env. 600
De : Limite 44 Et 49 (44)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 10 message Seine Maritime
Merci Kersu. Oui pour les radiateurs j'ai regarder des acova à 700e le panneau 1500kW et en faisant le calcul il est vrai qu'au final ce n'est pas beaucoup moins cher et avec le poêle à rajouter... plus un chauffe eau thermodynamique. Bref ce qui nous fait pencher plus vers l'électricité c'est qu'il n'y a pas d'entretien et moins contraignant
Messages : Env. 10
Dept : Seine Maritime
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 10 message Seine Maritime
AD 44 oui ça se pose toujours.nous ne sommes pas tous adepte d'éoliennes pac panneaux solaire etc... perso je n'aime pas toutes ces nouvelles lubies que crée l'état sous prétexte de l'écologie... ce n'est qu'une question de préférences...
Messages : Env. 10
Dept : Seine Maritime
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 300 message Essonne
Ivana_mk a écrit:AD 44 oui ça se pose toujours.nous ne sommes pas tous adepte d'éoliennes pac panneaux solaire etc... perso je n'aime pas toutes ces nouvelles lubies que crée l'état sous prétexte de l'écologie... ce n'est qu'une question de préférences...

Si bien conçues ce ne sont pas des "nouvelles lubies" !!
Le mieux, moins cher et plus simple est le chauffage au bois gratuit en un bon foyer ou poêle avec bon échangeur, comme moi, que je vois jeté partout autour de chez moi, qui pourrit en forêt ou finit en déchetterie voire brulé en plein d'air par mes voisins qui m'enfument avec !!
Le fuel est une absurdité qui pue aussi, ( parfois soufré donnant de l'acide sulfuré !! )
L'électricité nucléaire est une lubie qui finira tôt ou tard en une catastrophe nucléaire en France vidant toute une région radio-activée pour des siècles, inévitable car nous Français ne sommes pas infaillibles à perpétuité !!
Le bois c'est le soleil !!
Enfin la bonne lubie pour le futur et sauver la planète est ceci :
On peut se chauffer avec la chaleur du soleil d'été sur nos toits conservée pour l'hiver comme cela fonctionne depuis 2007 sans pompe à chaleur à électricité nucléaire, sans particules, sans pollution, sans CO2, gratuit à l'usage, perpétuel, la vraie solution qui conserve cette chaleur du soleil d'été perdue en été pour se chauffer en hiver, sous terre, comme cela fonctionne dans quelques endroits sur terre comme à
www.dlsc.ca
solaire géothermique sans aucune pompe à chaleur nucléaire, expliqué sur :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_solaire_de_Drake_Landing
capable de remplacer tout le nucléaire et les combustibles, qui servent à chauffer nos maisons !!
Il faut attendre la prise de conscience en France de cette vraie solution pour sauver la planète sans aucune pompe à chaleur, et la mise au point de versions pas chères commerciales, ce qu'en France on est incapable de faire, avec de belles solutions les plus chères possibles à pompe à chaleur à énergie nucléaire !
Messages : Env. 300
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 5 ans
 
Photographe Env. 200 message Moselle
Si l'électrique est aujourd'hui nucléaire, demain ça sera renouvelable.

C'est malheureusement la seul énergie qui ne polue pas dans son usage, mais uniquement a la production.

Personnellement j'ai choisi ma PaC pour cette raison... L'électricité peut être produit en éolien et hop, mon chauffage devient plus écolo dans rien changer chez moi..

Le fioul... C'est vrai que ça fait dépassé et pollueur.

Tout le monde ne peut pas se permettre une autoproduction malheureusement.
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 200
Dept : Moselle
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 10 message Seine Maritime
Redesa excusez moi mais je n'ai pas très bien compris la 2 ème partie de votre message.
Le bois je le vois comme une contrainte le fait de devoir mettre du bois etc... nous travaillons beaucoup avec mon mari et nous avons besoin d'une solution qui ne doit pas nous pousser à nous lever 30min plutôt pour allumer le chauffage sinon les enfants auront froid etc...
c'est pas que je ne veux pas être écolo ou autre mais faut voir le côté pratique aussi.
Quand aux panneaux photovoltaic, si c'est de cela dont vous parler dans votre message en Normandie il n'y a pas beaucoup de soleil tant en été qu'en hiver. Donc pas rentable chez nous et c'est aussi vraiment moche. Et le coût à mon avis doit être assez élevé...
Messages : Env. 10
Dept : Seine Maritime
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre utile Env. 400 message Suisse
redesa  ... www.dlsc.ca a écrit:solaire géothermique  sans aucune pompe à chaleur nucléaire,  expliqué sur :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_solaire_de_Drake_Landing

Salut dédéleco, comment vas-tu ?
;)
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 400
De : Suisse
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
=> "redesa" tu radotes Laugh

avec les phrases en gras, tes posts ne sont pas faciles à lire mais... j'ai déjà lu cette... tirade Rolleyes
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 15 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Lyon (69)
Bonsoir,

Je fais me faire conspuer, mais je ne vois pas pourquoi le fioul c'est "has been".

OK, c'est une énergie fossile mais pas plus que le gaz naturel.

Tant qu'à faire, il faut mieux par grand froid, brûler direct du fioul chez soi plutôt que d'attendre due EDF le brûle dans les centrales d'appoint avec un rendement de 30 %.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Bas Rhin
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 600 message Limite 44 Et 49 (44)
Effectivement mgarrig,

mon intervention (peut être un peu stupide), juste pour souligner qu'en lisant la problématique "électrique ou fioul" : les choses ne semblent pas avoir beaucoup évoluée depuis 40ans.

Les lustres s'écoulent gentiment...
Messages : Env. 600
De : Limite 44 Et 49 (44)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 4000 message 06 (6)
Bonjour

La comparaison des coûts des systèmes de chauffage, à terme, n’est pas possible, faute de connaître l’évolution future des prix des énergies. Voyez le fioul dont le prix a baissé et pas celui de l’électricité. Qui le savait il y a trois ans ? Je dirais juste qu’à mon avis, aux conditions actuelles :

Un chauffage fuel peut produire des calories en grande quantité à meilleur compte que le chauffage électrique. Pour des frileux, qui chauffent une maison pas très bien isolée à 23 °C en permanence, le fuel paraît indiqué.

Pour des économes, souvent absents, qui se trouvent bien à 19 °C, (et moins pendant la nuit), dans une maison bien isolée, un chauffage par radiateurs électriques, bien piloté et régulé est mieux adapté.

Un chauffage par pompe à chaleur (donc électrique) se rentabilise, par rapport aux radiateurs, dans une maison bien isolée, pour des occupants assez consommateurs de chauffage (frileux, etc …)

L’eau-chaude sanitaire fuel est moins chère que l’électrique en hiver, mais plus chère en été si on fait tourner la chaudière seulement pour elle. Bilan équivalent à l’électrique, et meilleur avec la Pac.

Dernier point : la classification en consommation d’énergie primaire (qu’on trouve dans les diagnostics immobilier). Là, le fuel est imbattable. Pour un besoin de chaleur de 100 Calories, vous consommerez environs 110 Calories ep en fuel, 258 Calories ep en électricité directe, et environs 130 Calories ep en électricité PAC.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Bas Rhin
Merci pour cette leçon.

Le prix du fuel est indexé sur le cours du baril de pétrole, ce qui est plus ou moins le cas du gaz. La hausse de l'eletricité n'a rien d'étonnante. EDF ne fait que dire qu'ils ne vendent pas l’électricité assez cher et il suffit de passer les frontières pour comprendre qu'on est pas au bout de nos surprises.

Le fuel en lui même n'a pas à être disqualifier. Sa conversion en energie primaire le prouve. Le vrai problème c'est que les constructeurs de chaudière fuel n'ont seuf erreur de ma part pas fait évoluer leur chaudière avec les reglementation thermique.

Je chauffe pour ma part une maison tyê RT2012 (passive même), avec une chaudière à gaz. La chaudière peut moduler sa puissance entre 2,8 et 12kw si je me souviens bien et je ne pense pas pouvoir trouver l'équivalent en chaudière gaz.

Sinon, le fuel serait pour moi la source d'energie la plus économique à priori, avec des besoins annuels d'environ à 1500kWH.
Edité 1 fois, la dernière fois il y a +5 ans.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 4000 message 06 (6)
Bonjour

Avec un besoin de 1 500 KWh par an pour le chauffage, soit 180 € au prix actuel de l'électricité, la solution ne serait-ce pas les convecteurs grille-pain à 100 € pièce ? Ca consomme un peu plus, mais quelle économie sur l'installation, l'entretien, et autres avantages.
Toutefois, pour l'eau chaude sanitaire, la chaudière gaz a tout son intérêt. Et par la même occasion, on peut passer en cuisson gaz.

Cordialement
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Bas Rhin
J'ai édité... je voulais dire le fuel dnas ma dernière phrase. Et j'ai une utilisation du gaz limitée au chauffage, en abonnement B0. 

En ce qui me concerne, sans vouloir rentrer trop dans les détails. J'étais en auto-maîtrise d'oeuvre avec en vue une certification BBC qu'il fallait  impérativement décrocher pour les crédits d'impots (plus de 17 000€) et mon dossier était trop ric rac pour le travailler sereinement en electrique. J'ai donc choisi le gaz qui, dans mon cas (isolation sous chape déja prévue) et avec un peu d'huile de coude (pose des 7 circuits de chauffage par mes soins) revenait à des tarifs similaire aux poêles auquels je songeait initialement (poeles très étanche, ou à granulés).

Je ne regrette pas le chauffage au sol, qui contrairement à ce que pensent certains, est parfaitement adapté aux maisons très performante d'un point de vue confort. Ca reste même le top je pense. 
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 4000 message 06 (6)
Bonsoir

Effectivement, plus la maison est bien isolée, plus le chauffage par le sol est le bienvenu. Ce type de chauffage s'est fait une mauvaise réputation dans les années 1960 où il est apparu, parce qu'il a été mis dans des constructions alors mal isolées, qui nécessitaient une puissance énorme, donc une forte température du sol chauffant dépassant les 30 °. Ce n'est plus le cas, aujourd'hui on chauffe avec 23 ° au sol, même moins. Le seul inconvénient qui reste est celui de l'inertie, qui le fait continuer à émettre au moment où apparaît dans le local un fort apport solaire. Mais c'est vivable.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre super utile Env. 5000 message Arzal (56)
Non, non, le coup des années 60 et du chauffage par le sol inconfortable, c'est dépassé depuis longtemps... on est en "basse température" depuis plus de 40 ans, et la question n'est plus là...

Le problème du plancher chauffant aujourd'hui, ce n'est pas son confort qui est reconnu par tout le monde; le problème, c'est:

1- son coût pour des besoins qui deviennent extrêmement réduits; en rt2012, l'amortissement de l'installation devient bien plus important que la consommation de source d'énergie

2- son manque de réactivité (ou inertie thermique) qui fait que les maisons manquant d'inertie thermique et très isolées deviennent très sensibles aux apports extérieurs et que le PC n'a pas le temps de réagir; dans certains cas, c'est difficile à supporter et on va jusqu'à ouvrir les fenêtres en hiver... Un plancher chauffant dans une maison sans inertie thermique (par ex MOB) est une erreur de conception.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
De : Arzal (56)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 4000 message 06 (6)
C'est bien ce que je disais : aujourd'hui on n'a plus besoin des températures de sol inconfortables des années 60, qui ont ancré la mauvaise réputation de ce type de chauffage.

Je dis bien aussi que son inertie thermique reste un inconvénient pas facile à gérer.

Quand au prix, je redis que dans une maison super isolée, le problème du chauffage n'en n'est plus un sauf peut-être pour de très grandes maisons, en zones très froides. On peut donc aller directement au moins cher : les convecteurs électriques. Là, au moins, il n'y a pas d'inertie. Avec une bonne régulation, bien sûr.

Dans tous les cas, chauffage par le sol on non, en Mob ou non, comment gère-t'on la survenance d'un rapide, voire brusque, apport solaire fenêtre de par exemple 500 W / m² soit 2 000 W pour une baie de 4 m², dans une pièce où le besoin du moment est de 5 ou 600 W de chauffage ?
Les vitrages à très faible facteur solaire ? Mais ils nous privent de chaleur quand on en voudrait et perdent en luminosité.
Peut-être les stores ou pare-soleil automatiques ?
La Clim, comme dans les bureaux ? J'en ai connu plus d'un où il faut climer en hiver.
Finalement, l'ouverture des fenêtres (si on peut), c'est la solution la plus naturelle : on rejette dehors la chaleur qui en vient. Juste ça.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre utile Env. 3000 message Pyrenees Orientales
Bonsoir a toutes et a tous
le chauffage ""central"" fuel(ou autre ,se régule comme les convecteurs électriques).Et de nos jours ,il existe des chaudières fuel performantes(elles sont plus chères que celles au gaz),modulables
A titre indicatif,une ligne électrique chauffage coute en moyenne 80€ en construction neuve.un radiateur electrique consommera 100w,même si son prix d'achat est 80€(BRICO chose ou 1200€ en vitrage X zones ,régulée electonique etc..etc..Donc il coute moins cher de poser une ligne électrique que des tuyaux,qu'un radiateur eau coute moins cher qu'un radiateur electrique
qu'un contrat entretien coute entre 180 et250€,qu'il n'y en a pas en electrique (mais qui demande un abonnement plus fort)
en gros comparez les prix de pose entre les différents types d'energie et investissez dans l'isolation que dans du chauffage qui ne vous servira pas si vous êtes top en isolation
Cdt JMarc
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 3000
Dept : Pyrenees Orientales
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre super utile Env. 5000 message Arzal (56)
Ilovir a écrit:C'est bien ce que je disais : aujourd'hui on n'a plus besoin des températures de sol inconfortables des années 60, qui ont ancré la mauvaise réputation de ce type de chauffage.

Je dis bien aussi que son inertie thermique reste un inconvénient pas facile à gérer.

Quand au prix, je redis que dans une maison super isolée, le problème du chauffage n'en n'est plus un sauf peut-être pour de très grandes maisons, en zones très froides. On peut donc aller directement au moins cher : les convecteurs électriques. Là, au moins, il n'y a pas d'inertie. Avec une bonne régulation, bien sûr.

Dans tous les cas, chauffage par le sol on non, en Mob ou non, comment gère-t'on la survenance d'un rapide, voire brusque, apport solaire fenêtre de par exemple 500 W / m² soit 2 000 W pour une baie de 4 m², dans une pièce où le besoin du moment est de 5 ou 600 W de chauffage ?
Les  vitrages à très faible facteur solaire ? Mais ils nous privent de chaleur quand on en voudrait et perdent en luminosité.
Peut-être les stores ou pare-soleil automatiques ?
La Clim, comme dans les bureaux ? J'en ai connu plus d'un où il faut climer en hiver.
Finalement, l'ouverture des fenêtres (si on peut), c'est la solution la plus naturelle : on rejette dehors la chaleur qui en vient. Juste ça.

Le plancher chauffant n'a plus mauvaise réputation depuis longtemps; au contraire même, on a tendance à le parer de toutes les vertus.

Quant à son inertie, dans une maison à forte inertie thermique, c'est très facile à gérer, et ne constitue pas un problème: l'effet autorégulateur du pc joue pour les apports pas trop importants, l'inertie des structures de la maison prend le relai en stockant l'énergie gratuite sans hausse sensible de la température (c'est la définition de l'inertie thermique)...

Là où commencent les problèmes, c'est pour une maison à faible inertie, très isolée et à fortes surfaces de fenêtres (c'est le cas pour les MOB rt2012), dans ce cas, il devient très difficile, sinon impossible, de gérer ces apports thermiques; fermer les volets en hiver, ou ouvrir les fenêtres relève quand même d'un lourd paradoxe quand on veut économiser l'énergie...

A mon avis, la solution la plus adéquate dans ces situations, c'est de recourir à des pac air-air, très réactives par principe, et qui ont l'avantage de ne pas gaspiller l'électricité, contrairement aux convecteurs; le deuxième avantage, c'est que c'est très économique à l'installation...

n.b. la rt2012 rend difficile l'utilisation de l'électricité "effet-joule" en tant que mode de chauffage; le coef de 2,58 appliqué à l'électricité rend obligatoire une super-isolation (quasi passivhaus); accessoirement, ce mode de chauffage augmente fortement les périodes de pointe de consommation, ce qui ne me parait pas souhaitable.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
De : Arzal (56)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 4000 message 06 (6)
Tout à fait d’accord Bardal, et merci pour cette discussion. Mais

- qu’on le veuille ou non, il y a encore un large public qui perçoit mal le chauffage par le sol. Avec un peu de pédagogie et de persuasion, les vendeurs peuvent corriger cette idée fausse. Mais en le parant à tort de « toutes les vertus », en Mob par exemple mais pas seulement, sa mauvaise réputation ne risque-t’elle pas de remonter ?
- l’apport rapide de chaleur par une grande baie a à peu près le même effet dans une construction à forte inertie que dans une à faible inertie (vécu en immeuble en béton sans chauffage au sol, et vu en immeuble béton avec chauffage au sol). Dans un deuxième temps, la forte inertie amortit cependant mieux.
- les pac air air sont bien, avec en plus la possibilité de refroidir en été. Le Cop baisse par temps bien froid. On peut ne pas aimer les jets d’air chaud ou froid, et le bruit malgré tout (j’en ai une, je connais)
- les convecteurs ne coutent pas cher, mais le coefficient 2.58 est mortel. Vis-à-vis de la réglementation et du diagnostic, pas vis-à-vis du confort et du porte-monnaie.
- Je ne considère pas comme paradoxal de devoir ouvrir ses fenêtres (momentanément)en hiver en cas d’excès de chaleur. Ou alors, il faut considérer que c’est la nature qui est paradoxale. Si elle nous envoie tour à tour du froid et du chaud, eh bien tour à tour, nous nous couvrons ou nous découvrons. Si nous sommes malins, nous pouvons essayer de stocker la chaleur, mais les techniques pour cela ont un prix.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre super utile Env. 1000 message Haute Saone
Bonjour,
Difficile de comprendre pourquoi vous voulez à tout pris résoudre des problèmes causés par des techniques inadaptées par encore plus de technique énergivores. D'autres part votre point de vue sur le plancher chauffant/mob ne tient pas : des systèmes de chauffage plus ou moins inertiels peuvent très bien s'accommoder d'un bâti peu inertiel. Et une mob peut être bien plus inertielle que des constructions conventionnelles ITI (et pourtant je ne suis pas trop plancher chauffant et bidule régulé, mais bon, si on aime la technique pour la technique).

D'autre part en ce qui concerne le sujet initial : électricité ou fuel, c'est un peu la peste ou le choléra.
    Un litre de fioul/fuel/gasoil permet de faire parcourir 25km à 4 personnes confortablement avec des bagages (1000L de fioul/an certains diront que "c'est pas beaucoup" mais c'est 25000km en voiture...).
    Pour obtenir 1kWh de chaleur chez soit avec des radiateurs électriques il en faut en fournir 3, en chaleur, à la centrale.

A chacun de juger de la pertinence de se chauffer avec de l'élec ou du fuel...
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 1000
Dept : Haute Saone
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Bas Rhin
J'ai une mob sans inertie fortement isolée , 12m² de vitrage coté sud (l'équivalent d'une baie de 5,6mx2,15m) avec un G=55% et je n'ai jamais eu de surchauffes liées au chauffage au sol, ni de difficultés particulière de régulation alors que j'ai une configuration très basique : une chaudière sans modulation de puissance (enfin si, mais elle n'est pas utilisée chez moi, elle est bloquée entre 2,8 et 5kw... je ne sais plus), un thermostat intérieur en tout ou rien, et c'est tout, et un départ d'eau réglé sur 28° si je me souviens bien. Je n'occulte jamais le soleil en hiver.

Je n'ai rien à vendre, rien à recommander. Je ne dis pas qu'il faut faire comme moi, aucun intérêt à fausser mon retour d'expérience mais je dois dire que je suis très loin de connaitre la situation décrite par Bardal. Sur quels témoignages t'appuies-tu ?

Pour l'inertie de mise en chauffe, je dirais que pendant 2/3 heures la température ne bouge pas (20,5°C) et ca monte ensuite doucement jusqu'à atteindre la température de consigne (21°C).

Vous semblez ne pas tenir compte du fait pas que les apports solaires ont aussi une certaine inertie avant de chauffer. Quand on se met le dos devant la vitre, ca chauffe tout de suite vite et fort , parce que'on prend le rayonnement direct, mais le sol va avoir besoin d'un peu de temps quand même pour se mettre à rayonner à partir de la chaleur accumulée par les apports solaires. Et que ce passe-t-il pour mon eau qui circule pendant que la dalle est chauffée par le soleil ? L’émetteur de chaleur reste le même (le sol), que la chaleur viennent par en haut ou par en bas et je ne vois pas pourquoi cela devrait être un problème. 
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 4000 message 06 (6)
Bonjour à tous

Ce sujet suscite toujours des discussions, c'est ce qui le rend intéressant.
Il est vrai qu'au-delà des principes, chaque cas réel est particulier, et chacun le vit différemment.
De toutes façons, tous les inconvénients que l'on a évoqués, que ce soit en termes de confort ou en termes d'économie, restent vivables.
Les notions de "vice de conception", sur ce point, restent académiques.
Je peux vous dire que le rayonnement de chaleur à travers un grand vitrage dès que le soleil sort des nuages est un fait certain et objectif. Pourtant il m'est arrivé de ne pas parvenir à le faire remarquer à des gens qui, à côté de moi, le subissaient comme-moi. Physiologique, psychologique, ou les deux ?
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre super utile Env. 5000 message Arzal (56)
const101 a écrit:J'ai une mob sans inertie fortement isolée , 12m² de vitrage coté sud (l'équivalent d'une baie de 5,6mx2,15m) avec un G=55% et je n'ai jamais eu de surchauffes liées au chauffage au sol, ni de difficultés particulière de régulation alors que j'ai une configuration très basique : une chaudière sans modulation de puissance (enfin si, mais elle n'est pas utilisée chez moi, elle est bloquée entre 2,8 et 5kw... je ne sais plus), un thermostat intérieur en tout ou rien, et c'est tout, et un départ d'eau réglé sur 28° si je me souviens bien. Je n'occulte jamais le soleil en hiver.

Je n'ai rien à vendre, rien à recommander. Je ne dis pas qu'il faut faire comme moi, aucun intérêt à fausser mon retour d'expérience mais je dois dire que je suis très loin de connaitre la situation décrite par Bardal. Sur quels témoignages t'appuies-tu ?

Pour l'inertie de mise en chauffe, je dirais que pendant 2/3 heures la température ne bouge pas (20,5°C) et ca monte ensuite doucement jusqu'à atteindre la température de consigne (21°C).

Vous semblez ne pas tenir compte du fait pas que les apports solaires ont aussi une certaine inertie avant de chauffer. Quand on se met le dos devant la vitre, ca chauffe tout de suite vite et fort , parce que'on prend le rayonnement direct, mais le sol va avoir besoin d'un peu de temps quand même pour se mettre à rayonner à partir de la chaleur accumulée par les apports solaires. Et que ce passe-t-il pour mon eau qui circule pendant que la dalle est chauffée par le soleil ? L’émetteur de chaleur reste le même (le sol), que la chaleur viennent par en haut ou par en bas et je ne vois pas pourquoi cela devrait être un problème. 

On ne fait pas une loi avec une expérience personnelle, surtout quand elle concerne une maison aussi particulière que la tienne const101... De fait, les témoignages sur ces phénomènes sont assez nombreux sur ce forum (je crois même qu'un fil lui a été consacré)...

Mais il y a surtout le calcul qui permet rapidement de se faire une idée du problème:

- une maison rt2012 a des besoins thermiques très faibles (de l'ordre de 20-25-30 W/m2 selon les régions), soit des besoins de l'ordre du kW pour une pièce de 50 m2.

- l'apport d'une baie vitrée par temps ensoleillé en hiver est de l'ordre de 500 W/m2 de vitrage, soit, pour une baie de 8 m2 (la rt2012 impose 16% de la surface habitable en vitrage ) un apport instantané de 4 kW, soit environ 4 fois plus que les déperditions.

- il n'y a aucun mystère en thermique, une énergie perçue doit se dissiper quelque part, et cela ne peut être que dans la pièce (sauf si on ouvre les fenêtres)...

- le plancher chauffant a un certain pouvoir de dissipation (l'eau qui y circule chauffe), mais il y a des limites; soit l'apport supplémentaire est épisodique, et cette autorégulation suffira... Soit il dure, et au bout de 3 heures (par exemple) c'est l'inertie thermique, si elle existe, qui absorbera ce surcroit d'énergie 4 fois supérieur aux besoins; sinon, il y aura surchauffe.

- je sais bien que certaines MOB sont conçues pour préserver une bonne inertie thermique, et que d'autres maisons classiques avec ITI sont mal dotées de ce côté... c'est pourquoi je n'ai pas limité mon raisonnement au seul cas des mob...

- l'inertie du rayonnement, moi je ne sais pas ce que c'est; par principe, un rayonnement transmet de l'énergie à la vitesse de la lumière, c'est à dire presque instantanément... ce n'est que la masse thermique concernée qui met du temps à réagir, mais quand elle a une très faible inertie, c'est là que le problème surgit; et c'est ce cas que nous avons à traiter aujourd'hui...
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
De : Arzal (56)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Bas Rhin
On ne peut pas faire non plus de loi sans expérience !

J'ai une maison qui va un peu delà des de la RT2012 niveau isolation.. alors si un plancher chauffant s'accommodait si peu avec une Rt2012, cela devrait être pire chez moi, pas mieux !
Il faut bien que la masse prenne de la chaleur pour rayonner. C'est pas de l’instantané, mais combiné au chauffage la température monte assez vite et arrête la circulation.

Enfin, ce qui est particulier chez moi c'est que ma chaudière ne tient pas compte de la température extérieur. Pas de sonde extérieure, pas de loi d'eau, rien de tout cela et c'est peut-être mieux ainsi vu qu'en pratique je chauffe peu en période très froide et très ensoleillé (Il se peut cependant que la chaudière se mette en marche le matin avant l'arrivé du soleil). En Rt2012 il faudrait peut-être donner une importance moindre à la température extérieure pour la modulation de puissance, car quand il fait froid, c'est qu'il va faire beau en général !

Là ou ma chaudière tourne le plus c'est quand il fait gris et plutôt doux ! et Ma chape de 6cm + les cicuits d'eau ont en effet une certaines capacité d’absorption quand même aussi.

En tout cas, je n'ai pas souffert de surchauffe en décembre avec juste 15 heures de soleil pour tout le mois Rolleyes C'et en mars qu'on a eu beaucoup de soleil, mais je n'ai pas eu a chauffer du tout ce mois là (idem pour le moi d'octobre, avec en prime ma plus grosse surchauffe de l'année, la faute au bso, dont l'angle n'était plus adapté).
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 15 ans
 
Membre super utile Env. 5000 message Arzal (56)
const101 a écrit:On ne peut pas faire non plus de loi sans expérience !

J'ai une maison qui va un peu delà des de la RT2012 niveau isolation.. alors si un plancher chauffant s'accommodait si peu avec une Rt2012, cela devrait être pire chez moi, pas mieux !
Il faut bien que la masse prenne de la chaleur pour rayonner. C'est pas de l’instantané, mais combiné au chauffage la température monte assez vite et arrête la circulation.


En tout cas, je n'ai pas souffert de surchauffe en décembre avec juste 15 heures de soleil pour tout le mois Rolleyes C'et en mars qu'on a eu beaucoup de soleil, mais je n'ai pas eu a chauffer du tout ce mois là (idem pour le moi d'octobre, avec en prime ma plus grosse surchauffe de l'année, la faute au bso, dont l'angle n'était plus adapté).

Des surchauffes, const101, mais je croyais que tu n'en avais pas !!! Il faudrait savoir....

Non, on ne fait pas de loi sans expérience, mais une seule expérience, ça ne suffit pas ! Surtout quand  la relation de cette expérience dit pas de surchauffe dans un post, et des surchauffes dans l'autre... Un minimum de rigueur est nécessaire...

Enfin, là, dans le problème qui nous intéresse, ce n'est pas le rayonnement du plancher qui est en cause, c'est celui du soleil, derrière les vitres... et c'est instantané...
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
De : Arzal (56)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 60000 message
bardal a écrit:
const101 a écrit:On ne peut pas faire non plus de loi sans expérience !

J'ai une maison qui va un peu delà des de la RT2012 niveau isolation.. alors si un plancher chauffant s'accommodait si peu avec une Rt2012, cela devrait être pire chez moi, pas mieux !
Il faut bien que la masse prenne de la chaleur pour rayonner. C'est pas de l’instantané, mais combiné au chauffage la température monte assez vite et arrête la circulation.


En tout cas, je n'ai pas souffert de surchauffe en décembre avec juste 15 heures de soleil pour tout le mois Rolleyes C'et en mars qu'on a eu beaucoup de soleil, mais je n'ai pas eu a chauffer du tout ce mois là (idem pour le moi d'octobre, avec en prime ma plus grosse surchauffe de l'année, la faute au bso, dont l'angle n'était plus adapté).

Des surchauffes, const101, mais je croyais que tu n'en avais pas !!! Il faudrait savoir....

Non, on ne fait pas de loi sans expérience, mais une seule expérience, ça ne suffit pas ! Surtout quand  la relation de cette expérience dit pas de surchauffe dans un post, et des surchauffes dans l'autre... Un minimum de rigueur est nécessaire...

Enfin, là, dans le problème qui nous intéresse, ce n'est pas le rayonnement du plancher qui est en cause, c'est celui du soleil, derrière les vitres... et c'est instantané...

En parlant de rigueur tu devrais mieux lire.
Messages : Env. 60000

 
Membre super utile Env. 5000 message Arzal (56)
????...
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
De : Arzal (56)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Bas Rhin
Oui, surchauffe mais sans chauffage en octobre car que nous avions alors des températures encore estivales et le soleil passait sous mes bso, contrairement à juillet/août. (car on gérait la maison comme en été encore,T° moyenne du mois chez moi : 14,2°C avec de bons pics de chaleur).

En cas d'apport solaire, c'est quand même le sol qui est au cœur des échanges thermiques...

Bref fuel ou elec ?

Il y a 2 ou 3 maisons RT2012 sur ce forum qui ont pour chauffage un plancher chauffant électrique à effet joule. Ca pourrait donner des idées.. La chaudière électrique, en attendant la bascule eventuelle sur une pac air/eau c'est aussi une solution.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 15 ans
 
Membre utile Env. 1000 message Savoie
Bonjour...ma maison ressemble en configuration à celle de const101: mob sans inertie, isolation rt2012,25m2 de baies vitrées au sud et est. Pas de bso pour moi mais un avant-toit d'1m50 +store banne qui suffisent à éviter la surchauffe l'été (pas en octobre et mars effectivement mais ça n'est pas là que c'est gênant vu que je suis à 800m d'altitude dans les alpes...)
Bref, mon chauffage est tout electrique: plancher chauffant elec au rdc et radiateurs acova dans les chambres + seche serviettes dans les 2 sdb, géré par thermostats intèrieurs (1 par pièce et par zone) et 1 sonde extèrieur. Surface, 155m2 à chauffer. On a 1 poële/cheminée à bois mais on s'en sert que pour l'agrément sauf en intersaison comme avril ou septembre dernier ou on l'a mis quelques jours pour éviter de rallumer le chauffage. Je dirais qu'on s'en sert 7 à 8 jours par an sur ce mode

Mon retour pour l'initiateur du post après 1an 1/2 que nous y habitons: vive l'électrique pour le confort d'utilisation et la facilité de régulation: on appuie sur 1 bouton,on met une consigne de chauffe en lien avec nos horaires de vie et on ne s'occupe plus de rien...juste à ajuster les horaires car c'est à l'usage qu' on se rend compte des besoins et de comment réagit la maison en fonction des consignes. Mais vraiment, incomparable au niveau confort d'utilisation. Le moins bon ben c'est le coût évidemment: sans chauffage, je consomme environ 550kwh par mois (tout electrique: cuisson, eau chaude, seche longe congelo etc...)
Avec chauffage l'hiver (bon, je chauffe à 22 aussi...et ayant 2 bbs, je mets à fond durant les bains et l'habillage du matin), je passe à 1900/2000kwh par mois avec des pointes à 2250kw/h.
Ce n'est qu'un retour après 2 hivers passés alors ça sera à affiner bien sûr mais pour l'instant si je fais le bilan: aucun regret car pour moi c'est le confort d'utilisation que je privilégie: si je compare avec la maison de mes parents à coté qui est au fuel (mais plus ancienne): pas d'odeur de fuel, zéro bruit à la mise en route du chauffage, précision des températures dans chaque pièce, possibilité d'ajuster précisément selon les horaires grâce à la faible inertie couplée à l'importance des baies vitrées. Pas d'entretien de chaudière, pas de plein de fuel à faire, pas de surveillance de jauge du coups non plus...
Bref, je pense que votre choix doit aussi se faire selon votre mode de vie et des contraintes (relatives évidemment) que vous êtes prêt ou pas à avoir.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
Dept : Savoie
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre utile Env. 1000 message Savoie
Toujours pour Ivana: notre choix c'est aussi fait en fonction de critères plus "subjectifs" tels que vous en décrivez: pas confiance non plus dans les pac et le retour actuel (bruit, possibilité de trouver un installateur qui sache vraiment régler, entretien et durée de vie etc...). solaire et éolien pas encore au point (mais j'ai l'espoir de raccorder mon tout électrique à cela dans quelques années, quand ça sera plus avancé technologiquement parlant avec par exemple la possibilité de stockage). Pour le bois, oui c'est intéressant mais en chauffage principal, je le déconseille pour le coté "corvée" et imprécision des températures (déjà débattu ailleurs). le fuel a aussi un coté pratique mais je trouve vraiment son coût rédhibitoire.
Ah oui, autre inconvénient aussi de l'électricité c'est...la panne bien-sûr en cas de grosse tempête. Je trouve que prévoir un poêle au cas où ou bien un chauffage d'appoint à pétrole est quand-même plus tranquillisant.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
Dept : Savoie
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre utile Env. 400 message Suisse
pilich a écrit: Pour le bois, oui c'est intéressant mais en chauffage principal, je le déconseille pour le coté "corvée" et imprécision des températures ...

Et une chaudière à pellets ?
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 400
De : Suisse
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre utile Env. 1000 message Savoie
1360 a écrit:
pilich a écrit: Pour le bois, oui c'est intéressant mais en chauffage principal, je le déconseille pour le coté "corvée" et imprécision des températures ...

Et une chaudière à pellets ?



Un peu moins de corvées certes mais coté pratique (stockage, rechargement.. ) on a fait mieux... mais bon, la question d'ivana était plutôt entre fioul et electrique c'est pourquoi je ne m'étends pas sur le bois.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
Dept : Savoie
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre super utile Env. 10000 message Bas Rhin
Chaudière.. pas poele pour la question, alors non on a pas fait mieux... sauf au niveau prix
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 15 ans
 
Membre super utile Env. 1000 message Haute Saone
[quote="pilich"][quote="1360"]
pilich a écrit: Pour le bois, oui c'est intéressant mais en chauffage principal, je le déconseille pour le coté "corvée" et imprécision des températures ...

Un peu moins de corvées certes mais coté pratique (stockage, rechargement.. ) on a fait mieux... mais bon, la question d'ivana était plutôt entre fioul et electrique c'est pourquoi je ne m'étends pas sur le bois.


On a fait mieux ? Avec le fuel ? En quoi la chaudière à pellets n'est pas "pratique" ? Stockage ? C'est comme le fuel, mais ça ne pue pas, et en pratique ça ne prend pas plus de place.
Rechargement ? Avec une chaudière automatique ???

Au passage, ce serait pas mal de remettre dans la boucle le critère de l'impact sur l'environnement et les ressources... Ce ne sont pas des gros mots quand même...
On peut critiquer la chaudière à pellets pour la dépense initiale rapportée au besoin d'une maison isolée de taille raisonnable bien conçue (auquel cas un poêle peut faire l'affaire (le confort n'est pas "la précision des températures) mais pas pour des raisons de praticité !!!
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 1000
Dept : Haute Saone
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre utile Env. 1000 message Savoie
Ben moi les granulés désolée mais je ne trouve ça pas pratique: rien que la place que ça prend... et de même que je me méfie de la fiabilité des pacs,les pacs, j'ai l'impression à lire divers sujets que les problèmes avec les pellets arrivent aussi (rechargement qui se bloque par exemple).

Quand à l'impact environnemental, innutile d'être condescendant:ça n'est pas parceque je ne l'évoque pas que je n'y pense pas. Simplement ça a été déjà moulte fois évoqué donc je suppose qu'Ivana n'a pas besoin de mon avis la dessus car elle a déjà largement de quoi se faire une opinion...
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
Dept : Savoie
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre super utile Env. 1000 message Haute Saone
Condescendant ? Ou ça ?

Evoqué moulte fois ? Non, il s'agit très rarement d'un critère mis en avant. Ou il est du moins, en général, mis sous le tapis.

Un pavé de 1*1.5*2=3m3 3m3 soit 2,1t. Soit 10000kWh en gros. Largement de quoi chauffer et alimenter en ECS une maison rt 2012 avec une autonomie annuelle.
1m/1,5m au sol (c'est juste un exemple). A comparer avec les citernes fioul. En tout cas l'encombrement du silo n'est pas limitant par rapport à l'encombrement des autres systèmes.

Quant à la fiabilité, au niveau des chaudières (entre chaudière et poêle ce n'est certes pas tout à fait pareil), pour connaître quelques install depuis quelques années, RAS. Effectivement on peut se poser aussi la question, et sans doute au moins aussi légitimement pour les PAC, fourguées à tour de bras sous prétexte de rt2012...
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 1000
Dept : Haute Saone
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre utile Env. 1000 message Savoie
Bon pas grâve...

En tous cas entre pellets et fuel effectivement, je pencherais peut-être bien pour une chaudière à pellets. Par contre je reste sur l'électricité pour les raisons évoquées plus haut: (essentiellement la commodité/simplicité d'emploi et d'entretien).
Bon choix à vous Ivanna!
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
Dept : Savoie
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre utile Env. 3000 message Pyrenees Orientales
Bonsoir a toutes et a tous
mes vieux radiateurs des années 60,chauffent bien et régulièrement!Pourquoi une chaudière fuel ne permettrait pas une bonne régulation des émetteurs ?même sans robinets thermostatiques
Cdt Jmarc
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 3000
Dept : Pyrenees Orientales
Ancienneté : + de 9 ans
En cache depuis le samedi 10 avril 2021 à 16h51
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis chauffage électriqueArtisan
Devis chauffage électrique
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Le chauffage électrique
Le chauffage électrique
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos installations chauffages
Photos installations chauffages
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Quel chauffage choisir ?
Quel chauffage choisir ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

10
abonnés
surveillent ce sujet
Voir