Menu utilisateur
Menu

Séparation et ccmi signé +10 jours

Ce sujet comporte 43 messages et a été affiché 3.965 fois
elinap
Auteur du sujet

Picto recompense Nouvel Aviseur

Messages : Env. 10
Dept : Charente
Ancienneté : + de 1 an
Le 23/11/2017 à 17h11
Séparation et ccmi signé +10 jours
Bonjour,

Je viens vers vous pour avoir vos conseils/votre aide.

Mon (ex) conjoint et moi-même avons signé le CCMI le 16/10/17, le dépot de permis ayant eu lieu le 09/11/17.

Après 7 années de vie commune et une très grosse dispute, je n'ai plus de nouvelles du co-signataire depuis le 29/10/2017.
Ne voulant pas croire à la fin de notre histoire, je n'ai pas informé le constructeur et la mairie (achat lot communal) de ma nouvelle situation.
J'ai reçu ce lundi un mail de la mairie m'informant de l'acceptation du permis de construire, ai pris rdv à ma banque pour avoir une attestation de refus de prêt immo.
Or, le conseiller ne peut pas m'en délivrer une puisque l'offre de prêt a été établie à nos 2 noms et que nos ressources sont suffisantes.
Je ne peux pourtant pas assumer seule les mensualités du crédit, même en révisant la durée, cela fait presque 40% d'endettement.
Je n'ai pas non plus les moyens de payer les 5% de pénalités du constructeur.

Je ne sais pas quoi faire.. 
0
Partager
Auto-promo
Trouvez des pros
Une Dommage Ouvrage au meilleur prix
Sur ForumConstruire.com, vous pouvez trouver une assurance dommage ouvrage au meilleur prix. Vous décrivez brievement votre projet et un courtier vous fait une proposition de tarif gratuitement et sans engagement.
Cliquez ici en savoir plus
Jakeza

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 1000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 2 ans
Le 23/11/2017 à 17h17
Bonsoir,

Je suis désolée pour vous Crying

Cette situation est-elle vraiment définitive entre vous ?

Faire construire peut parfois générer pas mal de tensions dans un couple.

S'il n'y a aucun espoir, pourquoi ne pas commencer par exposer la situation au constructeur ?

Tentez également la mairie, il peut y avoir un conciliateur ou une aide juridique gratuite qui pourrait vous conseiller.

Bon courage.
0
Adhérente AAMOI
"Tous les jours se lève un pigeon"
Partager
litemath

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 1000
Dept : Hauts De Seine
Ancienneté : + de 2 ans
Le 23/11/2017 à 17h17
Bonjour,

Avez-vous reçu le CCMI signé par LRAR. Un LRAR par co-signataire ?
Etes-vous déjà propriétaire du terrain ?
1


Récit : http://litemath.forumconstruire.com
Partager
Jakeza

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 1000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 2 ans
Le 23/11/2017 à 17h20
+1 !

Vous avez 10 jours pour annuler le CCMI après réception de la LRAR (délai de rétractation).

Si vous n'êtes plus en mesure d'acquérir le terrain, c'est également une porte de sortie pour vous : condition suspensive du CCMI. Pas de terrain = pas de construction.
1
Partager
elinap
Auteur du sujet

Picto recompense Nouvel Aviseur

Messages : Env. 10
Dept : Charente
Ancienneté : + de 1 an
Le 23/11/2017 à 17h53
JAKEZA, je pense que c'est définitif, même si ce n'est pas le cas, je ne nous voit vraiment pas aboutir ce projet à présent.
J'ai assez peur de leur dire la situation puisqu'elle n'est en aucun cas un "justificatif" d'annulation de construction.

LITEMATH, nous n'avons pas reçu le CCMI par LRAR, nous l'avons eu en main propre lors de la signature de l'avenant quelques jours après signature du ccmi (qui lui a été signé a la maison le 16/10)
Nous ne sommes pas propriétaire du terrain. Il nous est réservé.
0
Partager
mistigri34

Picto recompense Membre ultra utile

Messages : Env. 10000
Dept : Herault
Ancienneté : + de 5 ans
Le 23/11/2017 à 17h58
Bonjour,
Avez-vous signé un reçu quand on vous a donné le CCMI signé en main propre ? Et votre conjoint aussi ?
0
Partager
elinap
Auteur du sujet

Picto recompense Nouvel Aviseur

Messages : Env. 10
Dept : Charente
Ancienneté : + de 1 an
Le 23/11/2017 à 18h15
Je ne m'en rappelle pas ... Il faut que je vérifie.
0
Partager
litemath

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 1000
Dept : Hauts De Seine
Ancienneté : + de 2 ans
Le 23/11/2017 à 18h16
Donc si par de LRAR pour le CCMI, ni reçu (j'ai jamais vu qu'un cst faisait ça) vous pouvez tout simplement utiliser votre droit de rétractation:
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte[...]=&categorieLien=cid

Et le cst devra vous rembourser des acomptes éventuellement versés.
2


Récit : http://litemath.forumconstruire.com
Partager
mistigri34

Picto recompense Membre ultra utile

Messages : Env. 10000
Dept : Herault
Ancienneté : + de 5 ans
Le 23/11/2017 à 18h22
Le CCMI a été signé par vous 2 ?
Dans ce cas chacun des 2 doit recevoir 1 exemplaire par recommandé AR.
Et pour se rétracter, je pense aussi que les 2 doivent le faire. (mais pas sûre, peut-être qu'un seul suffit)
0
Partager
elisa21

Picto recompense Membre ultra utile

Messages : Env. 60000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 13 ans
Le 23/11/2017 à 18h27
Re: Séparation et ccmi signé +10 jours
Bonjour

il va être difficile de vous suggérer des pistes sans se mêler... de ce qui ne nous regarde pas


elinap a écrit:...
Mon (ex) conjoint et moi-même ...

Après 7 années de vie commune et une très grosse dispute, je n'ai plus de nouvelles du co-signataire depuis le 29/10/2017.


"conjoint" c'est marié oupa (il y a peut-être des différences pour l'abandon de domicile , la responsabilité des encours et cie ? )

son courrier perso arrive toujours au "domicile conjugal" ou il a fait un changement d'adresse ?

"plus de nouvelles" je veux bien, c'est triste mais au bout de 7 ans avec un projet de construction... vous devez avoir l'adresse de son employeur ?

vous dites ne pas pouvoir financer seule et ne pas vouloir payer les indemnités : je le comprends bien, mais pour les indemnités il doit en payer la moitié.

il faut que la mairie lui envoie le permis (déposé aux 2 noms ou à mr+mme) pour le faire réagir car là :

souvent -lorsque les 2 remboursent les emprunts- la banque ouvre un compte joint , si c'est le cas,
il reste responsable de la moitié de tout... et si la construction démarre, il devra payer.

Vous devriez aller voir la mairie, leur expliquer (s'ils ne sont pas déjà au courant) ... s'ils annulent -gentiment- la reservation terrain parce que le conjoint refuse de signer la vente ça devrait résoudre une partie des pb :

plus de terrain , pas de construction possible (oui, c'est un peu à l'envers, mais si la mairie a d'autres personnes interessées ça peut aller vite et dans cette histoire, personne n'a intérêt à ce que vous vous retrouviez sous une tonne de pb.
La banque par exemple :
le conseiller qui refuse l'attestation, LR+AR à l'étage du dessus (Directeur d'agence et Siège Service des prêts) en expliquant simplement la situation .

ps : pour lui envoyer les courriers => chez son employeur ce sera le plus facile.


bon courage pour la suite.
4
Partager
litemath

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 1000
Dept : Hauts De Seine
Ancienneté : + de 2 ans
Le 23/11/2017 à 18h30
mistigri34 a écrit:Le CCMI a été signé par vous 2 ?
Dans ce cas chacun des 2 doit recevoir 1 exemplaire par recommandé AR.
Et pour se rétracter, je pense aussi que les 2 doivent le faire. (mais pas sûre, peut-être qu'un seul suffit)


Je pense qu'au pire, seul celui qui ne s'est pas rétracté reste engagé.
0
Partager
elinap
Auteur du sujet

Picto recompense Nouvel Aviseur

Messages : Env. 10
Dept : Charente
Ancienneté : + de 1 an
Le 23/11/2017 à 18h47
Re: Séparation et ccmi signé +10 jours
elisa21 a écrit:

"conjoint" c'est marié oupa (il y a peut-être des différences pour l'abandon de domicile , la responsabilité des encours et cie ? )

son courrier perso arrive toujours au "domicile conjugal" ou il a fait un changement d'adresse ?

"plus de nouvelles" je veux bien, c'est triste mais au bout de 7 ans avec un projet de construction... vous devez avoir l'adresse de son employeur ?

vous dites ne pas pouvoir financer seule et ne pas vouloir payer les indemnités : je le comprends bien, mais pour les indemnités il doit en payer la moitié.

il faut que la mairie lui envoie le permis (déposé aux 2 noms ou à mr+mme) pour le faire réagir car là :

souvent -lorsque les 2 remboursent les emprunts- la banque ouvre un compte joint , si c'est le cas,
il reste responsable de la moitié de tout... et si la construction démarre, il devra payer.

Vous devriez aller voir la mairie, leur expliquer (s'ils ne sont pas déjà au courant) ... s'ils annulent -gentiment- la reservation terrain parce que le conjoint refuse de signer la vente ça devrait résoudre une partie des pb :

plus de terrain , pas de construction possible (oui, c'est un peu à l'envers, mais si la mairie a d'autres personnes interessées ça peut aller vite et dans cette histoire, personne n'a intérêt à ce que vous vous retrouviez sous une tonne de pb.
La banque par exemple :
le conseiller qui refuse l'attestation, LR+AR à l'étage du dessus (Directeur d'agence et Siège Service des prêts) en expliquant simplement la situation .

ps : pour lui envoyer les courriers => chez son employeur ce sera le plus facile.


bon courage pour la suite.

Pas de mariage.
Son courrier est adressé chez ses parents depuis un long voyage que l'on fait fait, retour il y a 10 mois.
Nous n'avons rien signé à la banque, pas de compte joint.
Oui, la banque m'a conseillé de faire ça dans un premier temps, j'irai voir la mairie dès lundi.
Il est en arrêt de travail pour encore plusieurs semaines suite à opération, donc pas de contact avec employeur pour le moment.
0
Partager
elisa21

Picto recompense Membre ultra utile

Messages : Env. 60000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 13 ans
Le 23/11/2017 à 19h13
Faites envoyer tous les courriers en double : chez les parents -en LR+AR- et chez l'employeur, ça pourrait -éventuellement" le faire réagir, qu'il assume ses choix Sad
1
Partager
fouga

Picto recompense Membre ultra utile

Messages : Env. 8000
Dept : Haute Garonne
Ancienneté : + de 4 ans
Le 23/11/2017 à 21h50
elinap a écrit:
LITEMATH, nous n'avons pas reçu le CCMI par LRAR, nous l'avons eu en main propre lors de la signature de l'avenant quelques jours après signature du ccmi (qui lui a été signé a la maison le 16/10)


Bonjour

Désolée pour votre séparation. Mais à la limite il vaut mieux maintenant qu'en plein milieu du chantier comme pour moi

Je pense que les conseil précédents sont très bons.

Voir si malgré la remise en main propre du CCMI, le constructeur ne devrait pas quand même faire l'envoi en LRAR, et pouvoir alors se rétracter.

Bonne idée aussi de se rétracter du terrain. Pas de terrain, pas de CCMI. D'ailleurs, aviez-vous bien un compromis signé sur le terrain ? Sinon le CCMI n'est pas valable.

Autre piste, mais plus compliquée. Vous parlez d'avenant. C'est un avenant légal ? Avez-vous vérifié si votre CCMI comportait beaucoup de clauses illégales ? Dans certains cas, il y a suffisamment de clauses illégales pour pouvoir en demander la nullité.

Dernière piste. Plus positive et totalement différente. Pour rebondir il est parfois bon de repartir sur un nouveau projet. C'est ce que j'ai fait. J'ai démarré assez vite vite une nouvelle construction après ma séparation. Si c'est quelque chose qui vous tente, pourquoi pas négocier avec le constructeur de revoir le CCMI pour partir sur un projet plus petit, et financable seule.
10
Partager
LB59

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 700
De : Aulnoy Lez Valenciennes (59)
Ancienneté : + de 5 ans
Le 23/11/2017 à 21h54
Bonsoir, désolé aussi pour vous, mais comme le dit Fouga, mieux vaut maintenant qu'au cours du chantier ou à peine 3 ans après la livraison, je le vis actuellement, donc je sais de quoi je parle...
Vous rebondirez, ne vous en faites pas.
Pour les aspects administratifs, je ne pourrais pas vous aider, mais je vous soutiens moralement dans la situation.

Laurent.
3
Partager
manuefréjus

Messages : Env. 40
Dept : Var
Ancienneté : + de 3 ans
Le 23/11/2017 à 21h56
Bonsoir
Si vous n'avez pas signés de compromis d'achat du terrain (chez un notaire) votre ccmi n'est pas valable il me semble...
1
Partager
stephplr77

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 30000
De : Sur Le Forum (77)
Ancienneté : + de 14 ans
Le 24/11/2017 à 12h17
Faut pas tout melanger , manuefrejus

Un compromis pour le terrain doit être signé ( chez notaire ou non) avant d'établir un ccmi

Sans ce compromis, le ccmi est illégal
0
De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent (Coluche)
Partager
Bred

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 9000
De : Saint-jeannet (6)
Ancienneté : + de 10 ans
Le 24/11/2017 à 12h47
... faudrait peut-être s'inquiéter de sa santé à votre conjoint...
Si même les parents n'ont plus de nouvelles avec de nos jours les moyens que l'on a de communication, et qu'il est déjà en arrêt maladie, faudrait voir pour le signaler...
2
Débrouille toi pour que ces pierres n'arrivent jamais au chantier. Pas d'pierre, pas d'construction. Pas d'construction, pas d'palais. Pas d'palais... pas d'palais.

Astérix Et Obélix : Mission Cléopâtre
Partager
kaline

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 20000
De : Saint Thibery (34)
Ancienneté : + de 13 ans
Le 24/11/2017 à 17h07
Heu...et personne ne sait ou il est le monsieur ???? Il a disparu pschittt comme ça ?
0
le venin est donné à tous les cons ..le talent juste à certains ..
Les cons je les laisse sur place. Ça coûte trop cher à transporter :woot:
Partager
carlinette d'amour

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 1000
Dept : Doubs
Ancienneté : + de 3 ans
Le 24/11/2017 à 17h54
AH ben ça la construction vaut mieux être soudé c'est clair, désolé pour vous j'espère que c'est juste une dispute qui vous permettra de tout remettre à plat ... Pas donner de nouvelles après 7 ans j'aurai déjà lancé des avis de disparition partout :o courage.
0


*** MAISON TÉMOIN AAMOI VALIDÉE ***
Partager
fontenay78

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 2000
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 4 ans
Le 24/11/2017 à 18h09
Comme dit précédemment, pas de lettre recommandée.Voys devez pouvoir vous désister. Essayez de voir un juriste pour une association, mais je pense que vous pouvez vous desister.
Essayez d'aller voir chez ses parents.
0
Partager
orelipops

Messages : Env. 200
Dept : Hauts De Seine
Ancienneté : + de 3 ans
Le 24/11/2017 à 18h50
Nous avions eu un refus d'une banque et une acceptation d'une autre... Essayez une autre banque, vous aurez peut être un refus (et les bons potes ou frères et sœurs savent souvent où retrouver l'autre)...
0
Partager
Orphanine

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 2000
De : Haucourt-moulaine (54)
Ancienneté : + de 2 ans
Le 24/11/2017 à 19h14
Je ne peux pas t'aider mais je te souhaite beaucoup de courage...
0
Mon récit, c'est par ici : http://orphasanjo.forumconstruire.com
Partager
Ruth83

Picto recompense Photographe

Messages : Env. 200
Dept : Paris
Ancienneté : + de 3 ans
Le 24/11/2017 à 19h23
Courage
0
Partager
jeromars

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 300
De : La Colle Sur Loup (6)
Ancienneté : + de 4 ans
Le 24/11/2017 à 20h15
Il n'est pas obligatoire d'envoyez le ccmi par recommandé. Par contre , il faut que le constructeur vous présente une preuve qu'il vous l'a remis en main propre.

En vrac les points sur lesquels vous pouvez jouer:
- Il faut que le constructeur puisse justifier de ce reçu
- Voir si vous pouvez faire annuler la vente du terrain en expliquant a la mairie votre problème actuel et donc les problème qui vont avoir.
- Pour le crédit , vous pouvez aller voir une autre banque pour qu'il vous fasse un papier comme quoi vous (toute seule) ne pouvez pas emprunter car vous êtes en instance de séparation.
- Et en dernier recours tout expliquer au constructeur , en espérant qu'il soit compréhensif.

Autres conseils
- Il serait peut être bon d'adhérez a l'AAMOI pour voir si ils n'ont pas d'autres pistes.
- Consulter un avocat pour qu'il vous explique bien les droits et les devoirs de chacun par rapport au engagement de votre construction. Qui doit payer en cas de défection de l'autre ? ....

Bon courage.
0
http://jeromars.forumconstruire.com
Partager
elisa21

Picto recompense Membre ultra utile

Messages : Env. 60000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 13 ans
Le 24/11/2017 à 20h40
Bonsoir

la banque a refusé l'attestation mais c'est peut-être la banque "conseillée" par le cst ?

avec un courrier en LR+AR ils ne pourront pas dire qu'ils ignorent la situation et...
s'ils persistent, cela revient à "imposer" un prêt à plus de 40% d'endettement => ils risquent de perdre plus qu'ils n'ont à y gagner.

si c'était pour moi ? si c'était ma banque ?
- j'ouvrirais un compte ailleurs pour y virer salaire et cie -et m'assurer qu'ils ne pourront pas "prendre" l'intégralité des échéances
- je les laisserais se... débrouiller avec les salaires du fuyard

- courrier au cst en lui rappelant qu'il a 2 signataires... et que "malheureusement" l'obligation d'abandonner le projet n'est pas une volonté personnelle ... et qu'ils n'ont qu'à, eux aussi, se débrouiller avec le co-signataire.

Blush
1
Partager
ManuTaden

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 3000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 3 ans
Le 24/11/2017 à 22h29
Je pense que la solution d'Elisa est la plus simple à mettre en oeuvre.

clt
Bonne chance pour la suite.
0
Il est plus facile de gommer un mur lorsqu’on dessine un plan au crayon à papier, que de l’abattre à coups de masses sur le chantier de construction.
Frank Lloyd Wright
Partager
aamoi

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 3000
De : Massy (91)
Ancienneté : + de 14 ans
Le 24/11/2017 à 23h29
ManuTaden a écrit:Je pense que la solution d'Elisa est la plus simple à mettre en oeuvre...


Bonsoir,
Nous ne sommes pas vraiment de cet avis :-(

La remise en mains propre n'étant valide que dans des conditions très particulières, nous pensons que le droit de rétractation est encore ouvert. Et ce serait probablement ça le plus simple.

Mais comme dans tous les cas d'annulation de contrat, nous pensons qu'il est imprudent de conseiller sans dossier.

Si ce n'est de ne pas faire appel au bon coeur du Cst pour qu'il compatisse à la séparation.
2
Partager
ManuTaden

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 3000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 3 ans
Le 24/11/2017 à 23h33
aamoi a écrit:
ManuTaden a écrit:Je pense que la solution d'Elisa est la plus simple à mettre en oeuvre...


Bonsoir,
Nous ne sommes pas vraiment de cet avis :-(

La remise en mains propre n'étant valide que dans des conditions très particulières, nous pensons que le droit de rétractation est encore ouvert. Et ce serait probablement ça le plus simple.

Mais comme dans tous les cas d'annulation de contrat, nous pensons qu'il est imprudent de conseiller sans dossier.

Si ce n'est de ne pas faire appel au bon coeur du Cst pour qu'il compatisse à la séparation.

Mais comment la banque pourrait accepter le prêt maintenant qu'ils sont séparés ?
C'est vrai que je ne connais pas les revenus de Mme.
0
Il est plus facile de gommer un mur lorsqu’on dessine un plan au crayon à papier, que de l’abattre à coups de masses sur le chantier de construction.
Frank Lloyd Wright
Partager
elisa21

Picto recompense Membre ultra utile

Messages : Env. 60000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 13 ans
Le 24/11/2017 à 23h51
ManuTaden a écrit:Mais comment la banque pourrait accepter le prêt maintenant qu'ils sont séparés ?
C'est vrai que je ne connais pas les revenus de Mme.

en début de post , l'auteur à donné le taux d'endettement auquel elle arriverait "si elle était obligée de poursuivre".
la banque a "devoir de conseil", sur ces bases, je ne vois pas comment ils pourraient ... appuyer sur la tête de leur cliente pour qu'elle s'enfonce au plus tôt ;
et s'ils le font... ils seront en tort (par rapport à la loi) sur 2 points :
- taux d'endettement
- prêt modifié s'ils exigent le paiement des échéances à 1 seule personne (sur 1 seul salaire) alors que le prêt a été accordé sur le cumul des 2 salaires.

========
et...  c'est déjà assez compliqué quand les séparations arrivent "au beau milieu d'un projet" pour ne pas enfoncer ceux  qui peuvent encore dire stop quand rien n'est démarré...
bref, ces réactions bancaires alakon ont tendance à me fâcher ...
il faudrait pouvoir les obliger à débloquer la totalité des prêts (puisque c'est ce qu'ils demandent) ... et les planter-coincer pour abus (de pouvoir, de confiance... un bon avocat trouverait les termes) ... avec une condamnation à s'assoir sur le remboursement du prêt 
1
Partager
Ruth83

Picto recompense Photographe

Messages : Env. 200
Dept : Paris
Ancienneté : + de 3 ans
Le 25/11/2017 à 00h28
Bonsoir
Pour ma part je consulterai plusieurs banques en expliquant votre projet et comme il n est plus viable vous seule financement refusé x fois donc projet annulé et donc remboursement

A verifier aupres d un juriste avocat Ou aamoi bien sur
0
Partager
elisa21

Picto recompense Membre ultra utile

Messages : Env. 60000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 13 ans
Le 25/11/2017 à 00h46
aamoi a écrit:
ManuTaden a écrit:Je pense que la solution d'Elisa est la plus simple à mettre en oeuvre...


Bonsoir,
Nous ne sommes pas vraiment de cet avis :-(

La remise en mains propre n'étant valide que dans des conditions très particulières, nous pensons que le droit de rétractation est encore ouvert. Et ce serait probablement ça le plus simple.

Mais comme dans tous les cas d'annulation de contrat, nous pensons qu'il est imprudent de conseiller sans dossier.

Si ce n'est de ne pas faire appel au bon coeur du Cst pour qu'il compatisse à la séparation.

sans demander au cst qu'il compatisse :
ça ne coute quand même pas grand chose (1 timbre) d'informer le cst -pas le commercial mais la direction- en espérant une réaction disons... avec un peu de "bon sens".

par contre, je n'ai pas "conseillé d'annulation de contrat" car comme d'hab, sur le forum nous essayons d'aider et d'orienter au mieux ...
chacun selon ses sensibilités et l'adhésion aamoi n'est pas forcément la 1ère idée...

pour la remise contrat en main propre :
l'envoi de la copie du contrat par courriel fait partie des "conditions très particulières" ?
0
Partager
Hajime

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 2000
Dept : Haute Garonne
Ancienneté : + de 1 an
Le 25/11/2017 à 01h11
elisa21 a écrit:Bonsoir

la banque a refusé l'attestation mais c'est peut-être la banque "conseillée" par le cst ?

avec un courrier en LR+AR ils ne pourront pas dire qu'ils ignorent la situation et...
s'ils persistent, cela revient à "imposer" un prêt à plus de 40% d'endettement => ils risquent de perdre plus qu'ils n'ont à y gagner.

si c'était pour moi ? si c'était ma banque ?
- j'ouvrirais un compte ailleurs pour y virer salaire et cie -et m'assurer qu'ils ne pourront pas "prendre" l'intégralité des échéances
- je les laisserais se... débrouiller avec les salaires du fuyard

- courrier au cst en lui rappelant qu'il a 2 signataires... et que "malheureusement" l'obligation d'abandonner le projet n'est pas une volonté personnelle ... et qu'ils n'ont qu'à, eux aussi, se débrouiller avec le co-signataire.

Blush


Bonsoir,

Sur ce coup là, je ne suis pas vraiment d'accord.
Le crédit a été contracté au nom des 2 signataires et ce n'est pas parce qu'il y a séparation que Mme reste seule redevable du remboursement de la créance. Le taux d'endettement est donc peu impacté (et même pas du tout tant que la séparation n'est pas officialisée).
Idem pour changer de banque, ça ne suffira certainement pas à ce que la banque se retourne exclusivement contre "le fuyard". Les 2 co-signataires restent solidairement redevables.
Idem si vous deviez en arriver à payer les 5% d'indemnités au constructeur, Mr serait redevable de la moitié.

Quant à mener l'enquête pour le retrouver, mouais, quel intérêt en fait ?
S'il voulait solutionner le problème autour d'un bon café, il n'aurait pas disparu.
Mais ce n'est pas parce que vous ne savez pas ou le trouver qu'il est tranquille vis à vis de cette situation.
En cas d'impayés, la banque saura très bien ou le chercher.En arrêt maladie ou pas, il a un employeur et les saisies sur salaire restent possibles.
Faites passer le message à l'un de ses proches qu'en laissant la situation s'encrouter, il va lui aussi se retrouver dans une belle mer.e. Ce n'est pas son intérêt.

Mieux vaut essayer de passer par l'invalidation du CCMI.
2
Il est mignon Monsieur Pignon
Partager
Roheep

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 200
Dept : Lot Et Garonne
Ancienneté : + de 1 an
Le 25/11/2017 à 09h41
Hajime, je me permets d'intervenir parce que vous faites une supposition qui n'est pas correcte et peut mener à prendre la mauvaise décision.

Citation: Le crédit a été contracté au nom des 2 signataires et ce n'est pas parce qu'il y a séparation que Mme reste seule redevable du remboursement de la créance.


Le contrat de prêt immobilier peut parfaitement inclure une clause de solidarité. Je ne sais pas si c'est courant, mais je pense que oui, et en cas de solidarité la banque peut se retourner contre n'importe lequel des emprunteurs pour le montant total.
Donc, s'il y a une clause de solidarité, Mme (et M.) sont individuellement redevables du remboursement de l'intégralité de la créance, et la banque peut se retourner contre l'un, l'autre, ou les deux, au choix.
1
Partager
LB59

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 700
De : Aulnoy Lez Valenciennes (59)
Ancienneté : + de 5 ans
Le 25/11/2017 à 10h58
Absolument, c'est mon cas actuellement, Madame a fait ses valises d'un coup, elle ne participe plus au remboursement du prêt et je dois le payer en intégralité, par contre, si je ne paye plus, on va recevoir un recommandé tous les deux de la banque, et si ça dure, interdit bancaire tous les deux...
2
Partager
CHJPP

Messages : Env. 60
De : Creil (60)
Ancienneté : + de 4 ans
Le 25/11/2017 à 11h13
L'achat du terrain c'est sous réserve d'acceptation du prêt par une banque, mais le CCMI n'est-il pas aussi sous réserve de l'achat du terrain ? Dans ce cas, si l'ex ne vient pas chez le notaire pour signer, il ne peut pas y avoir de vente puisque le compromis désigne les deux acquéreurs. Il n'y a donc pas d'achat du terrain. Cela ne devrait-il pas annuler le CCMI et le prêt par la même occasion ? Il faudrait consulter un avocat.
Je ne peux pas vous aider, mais vous avez tout mon soutien.
0
Partager
Roheep

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 200
Dept : Lot Et Garonne
Ancienneté : + de 1 an
Le 25/11/2017 à 11h43
Il faut voir avec un juriste. En effet le CCMI a nécessairement une condition suspensive d'acquisition de la propriété du terrain, donc si l'achat du terrain saute, le CCMI saute également et automatiquement. C'est l'approche la plus simple car il sera potentiellement plus facile de se désengager du terrain que du CCMI.
Cependant, les contrats sont supposés être conclus de bonne foi, et les conditions suspensives ne sont pas forcément valables si leur non réalisation est de la faute de la partie qui y a intérêt. (Par exemple si vous n'obtenez pas de prêt parce que vous n'avez fait aucune démarche pour en avoir un, vous ne pouvez pas vous prévaloir de la condition suspensive d'obtention du prêt.)
Donc, faire capoter volontairement l'achat du terrain pour revendiquer ensuite la condition suspensive du CCMI pourrait, selon la façon dont c'est mené, ouvrir la porte à un refus du constructeur de l'application de cette condition car elle aura été revendiquée de mauvaise foi, ce qui impliquera un passage au tribunal avec un résultat aléatoire. C'est pour cela qu'il ne faut *surtout pas* parler du problème de coeur au constructeur (à mon avis). Au propriétaire du terrain, à la rigueur, mais pas au constructeur.

Dans tous les cas il y aura peut-être des pénalités à payer... je ne compterais pas sur le constructeur pour en faire cadeau. Le propriétaire du terrain c'est déjà plus probable s'il pense pouvoir revendre aisément.

Bon courage
(EDIT: corrigé une tournure)
0
Partager
fontenay78

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 2000
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 4 ans
Le 25/11/2017 à 12h20
Je pense qu'il faut aller sur la lettre recommandée du ccmi signé par le constructeur. Avez vous un exemplaire signé des deux partie soit vous deux et le constructeur et daté ?
De plus il y a obligation de l'envoyer avec les plans en lr
0
Partager
Roheep

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 200
Dept : Lot Et Garonne
Ancienneté : + de 1 an
Le 25/11/2017 à 12h32
Mon conseil à moi : adhérer à l'AAMOI, leur envoyer le dossier complet, et compter sur eux pour étudier les pistes et proposer une solution.
En parallèle, en parler au notaire (à condition qu'il ne soit pas celui du vendeur), pour voir ce qu'il en pense. Le notaire sera plus qualifié que l'AAMOI sur les questions patrimoniales donc c'est complémentaire.
0
Partager
Misteph

Picto recompense Photographe

Messages : Env. 70
Dept : Haute Garonne
Ancienneté : + de 1 an
Le 25/11/2017 à 13h38
Excusez moi, mais l offre de pret n a pas été signée? Si?
0
Partager
fontenay78

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 2000
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 4 ans
Le 25/11/2017 à 14h06
Le mieux est en effet de voir avec aamoi car il y a une étape obligatoire qui n'a pas été faite la lettre recommandée du constructeur vous renvoyant le ccmi signé avec les plan, je ne pense pas qu'il puisse le faire de la mano à la mano.
Même si vous ne signez pas les offres vous êtes redevable auprès de votre constructeur et du vendeur de terrain saf si il y a un vis quelque part et cela me semble le cas. Vous pouvez encore vous rétracter 10 jours ou 14 je ne sais plus après cette lettre. Faite vite allez voir quelqu'un de pro afin de sortir de cette merde.
0
Partager
aamoi

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 3000
De : Massy (91)
Ancienneté : + de 14 ans
Le 25/11/2017 à 21h51
Roheep a écrit:Il faut voir avec un juriste. En effet le CCMI a nécessairement une condition suspensive d'acquisition de la propriété du terrain, donc si l'achat du terrain saute, le CCMI saute également et automatiquement. C'est l'approche la plus simple car il sera potentiellement plus facile de se désengager du terrain que du CCMI.
Cependant, les contrats sont supposés être conclus de bonne foi, et les conditions suspensives ne sont pas forcément valables si leur non réalisation est de la faute de la partie qui y a intérêt. (Par exemple si vous n'obtenez pas de prêt parce que vous n'avez fait aucune démarche pour en avoir un, vous ne pouvez pas vous prévaloir de la condition suspensive d'obtention du prêt.)
Donc, faire capoter volontairement l'achat du terrain pour revendiquer ensuite la condition suspensive du CCMI pourrait, selon la façon dont c'est mené, ouvrir la porte à un refus du constructeur de l'application de cette condition car elle aura été revendiquée de mauvaise foi, ce qui impliquera un passage au tribunal avec un résultat aléatoire. C'est pour cela qu'il ne faut *surtout pas* parler du problème de coeur au constructeur (à mon avis). Au propriétaire du terrain, à la rigueur, mais pas au constructeur....


+1
0
Partager
fouga

Picto recompense Membre ultra utile

Messages : Env. 8000
Dept : Haute Garonne
Ancienneté : + de 4 ans
Le 25/11/2017 à 22h00
elinap a écrit:
Nous ne sommes pas propriétaire du terrain. Il nous est réservé.


Bonjour

Elinap ne semble plus revenir. En espérant que tout aille bien pour elle.

Mais il reste en premier lieu la phrase ci-dessus. Le terrain est "réservé". Il serait interessant de savoir ce qui a été signé pour cette "réservation".

Il est possible que le CCMI soit tout simplement nul s'il n'y a pas un compromis signé sur le terrain.
1
Partager
En cache depuis hier à 23h46

Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forumC'est intéressant aussi !

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
L’assurance Dommage Ouvrage (DO)
L’assurance Dommage Ouvrage (DO)
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Trouvez une Dommage Ouvrage au meilleur prix
Trouvez une Dommage Ouvrage au meilleur prix
Découvrez les outils et services exclusifs de ForumConstruire.com
Trouvez le crédit au meilleur taux
Trouvez le crédit au meilleur taux
Trouvez le meilleur taux pour votre crédit immobilier en comparant plus de 100 banques.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

« Ccmi au nom de jeune fille de ma femme probleme ou pas? »
Discussion lancée par - 5 réponses
« CCMI nécessaire pour déposer la demande de prêt ? »
Discussion lancée par - 6 réponses
« CCMI signé et jecheche des infos recentes sur pret immoblier »
Discussion lancée par - 5 réponses
« Indexation BT01 du prix d'un CCMI »
Discussion lancée par - 5 réponses
« Prêt construction - CCMI - BNP »
Discussion lancée par - 5 réponses
« Réserver un terrain sans constructeur »
Discussion lancée par flo27->44 - 14 réponses
« Courtiers pour pret bancaires »
Discussion lancée par bobos - 14 réponses
19
personnes
surveillent ce sujet
Voir