Retour
Menu utilisateur
Menu

Une échappatoire magique aux pénalités de retard ?

Ce sujet comporte 79 messages et a été affiché 810 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
12
abonnés
surveillent ce sujet

Seriez vous prêts à signer une pétition pour que le gouvernement renonce à cette idée ?

oui (36 votes)
 68% 
non (13 votes)
 25% 
je ne me sens pas concerné (5 votes)
 9% 
53 participants et 54 votes (plusieurs réponses possibles)
 
Membre super utile Env. 2000 message Courdimanche (95)
Bonjour à tous,

Voici un article fort intéressant mais surtout très inquiétant pour les maîtres d"ouvrages !!!

https://www.batiactu.com/edito/penurie-materieux-bercy-va-discuter-avec-batiment-trouver-61717.php


Il semble que les professionnels du bâtiment voudraient se faire dédouaner des pénalités de retard au prétexte du COVID 19 et des ruptures d'approvisionnement qui en découlent.

Dans mon cas, j'ai 16 mois de délais de construction, ce qui est déjà conséquent.

La MAP a été fait avant l'ouverture du chantier de sorte à ce que le constructeur a pu lancer ses commandes à l'été 2020.

Mon chantier a été ouvert début septembre 2020 et le terme serait janvier 2022.

Mais ce serait la faute du COVID si les commandes n'ont pas pu être honorées ?

Je pourrai donc me retrouver avec un retard sur un délai déjà relativement large, et sans pénalité...
Par contre, il n'est pas précisé comment je gère vis à vis de ma banque, petit particulier que je suis.

Si ce dispositif venait à passer, ce serait encore les petits maîtres d'ouvrage qui devraient tout assumer !!!

Je trouve ça scandaleux.
Edité 1 fois, la dernière fois il y a 8 jours.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour la construction d'une maison...

Allez dans la section devis constructeur de maisons du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de constructeurs de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les constructeurs, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-4-devis_constructeur_de_maisons.php
 
Membre utile Env. 200 message Calvados
En espérant que ces mesures ne concernent que les contrats d'ordre publics et non les CCMIs...
mon récit de construction: https://manormandie.forumconstruire.com
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 200
Dept : Calvados
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre super utile Env. 2000 message Courdimanche (95)
Lors du premier confinement, les délais ont été suspendus alors que bon nombre de chantiers se sont quand même poursuivis...

je crains le pire

emetens a écrit:En espérant que ces mesures ne concernent que les contrats d'ordre publics et non les CCMIs...
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Bordeaux (33)
pjtCourdimanche a écrit:
Mais ce serait la faute du COVID si les commandes n'ont pas pu être honorées ?

pourquoi, ce n'est pas le cas à votre avis?
le COVID n'a pour vous eu aucun impact sur les livraison de matériaux (par exemple) ou sur les conditions de travail?
et pour vous, dans votre métier à vous, il a eu un impact ou pas le covid?
"To do is to be" - Nietzsche
"To be is to do" - Kant
"Do be do be do" - Sinatra
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
De : Bordeaux (33)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Courdimanche (95)
Ayant fait la MAP en août 2020, et mes fondations venant de se terminer, oui, je trouve ça cocasse qu'on m'oppose des retards de livraison de 2-3 mois alors que le CST a fait le choix de ne pas passer la commande suffisamment tôt.

Et sinon, pourquoi exonérer certains de leurs obligations contractuelles sans contre partie à ceux qui seraient lésés par cette exonération?

Mais si vous voulez payer mes mensualités à la banque, je suis preneur et vous remercie de votre générosité.
Peut être même que ça en intéressera d'autres

gill a écrit:
pjtCourdimanche a écrit:
Mais ce serait la faute du COVID si les commandes n'ont pas pu être honorées ?

pourquoi, ce n'est pas le cas à votre avis?
le COVID n'a pour vous eu aucun impact sur les livraison de matériaux (par exemple) ou sur les conditions de travail?
et pour vous, dans votre métier à vous, il a eu un impact ou pas le covid?
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Bordeaux (33)
Repondez svp :
est ce que le covid et les différents confinements ont eu un impact (financier ou autre) sur votre boulot et la boite où vous travaillez ?

vu la hausse du chomage depuis 1 an, à priori, le covid un impacts sur quelques sociétés, non? vous ne croyez pas?
"To do is to be" - Nietzsche
"To be is to do" - Kant
"Do be do be do" - Sinatra
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
De : Bordeaux (33)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Courdimanche (95)
Le COVID impacte tout le monde, que ce soit dans la vie privée ou professionnelle.

serait-ce une raison pour dénaturer un contrat (le CCMI pour ne pas le citer) qui est conclu à prix et délai convenu pour le transformer en contrat à durée indéterminée ?

Votre appartenance à un métier du bâtiment vous fait perdre toute objectivité
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Bordeaux (33)
Au même titre que votre statut de client vous fait perdre toute notion de raison

vous demandez à un métier ce que vous n'accepteriez pas pour vous

votre boite a surement des contrats avec d'autres, mais là s'ils ne sont pas respectés, comme c'est vous, là pas de soucis?
des fois, ca serait pas mal que certains s'appliquent à eux même ce qu'ils exigent des autres (juste pour rire)

je viens de lire qu'un 2 ans, presque 100.000 sociétés (tous métiers confondus) ont mis la clé sous la porte à cause du virus, et plus de 200.000 chomeurs en plus
j'ai l'impression que pour certains ce n'est pas encore assez, et qu'ils sont près à ce battre pour que ce chiffre augmente (jusqu'au jour où c'est eux qui seront concernés, là ca les fera peut etre reflechir un peu)
"To do is to be" - Nietzsche
"To be is to do" - Kant
"Do be do be do" - Sinatra
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
De : Bordeaux (33)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre utile Env. 200 message Calvados
Oui, il faut le reconnaître. Le COVID a eu un impact sur beaucoup de gens et sur de nombreuses sociétés.

D'un autre côté pourquoi le particulier, devant peut-être payer un loyer pas forcément budgétisé en attendant sa maison, devrait-il renoncer à ses pénalités de retard ou à une livraison en temps et en heure?

Mon point de vue est qu'un contrat privé est sacro-saint. Ce n'est pas le rôle de l'Etat de jouer les arbitres en utilisant des arrêtés à chaque fois que quelqu'un vient pleurer dans leurs jupons. Mais ça n'engage que moi, bien sûr.
 
mon récit de construction: https://manormandie.forumconstruire.com
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 200
Dept : Calvados
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Bordeaux (33)
Et vous dans votre boîte, vous pensez qu'il n'y a eu aucun retard ni aucun soucis avec aucun client ?
S'il y a des licenciements chez vous (ou vous directement) a cause de ça, venez pas protester, il y aura surement eu un client comme vous pour se plaindre
"To do is to be" - Nietzsche
"To be is to do" - Kant
"Do be do be do" - Sinatra
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
De : Bordeaux (33)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Courdimanche (95)
Là, il ne s'agit même pas de jouer les arbitres, mais de changer les règles en favorisant une des parties.


emetens a écrit:Oui, il faut le reconnaître. Le COVID a eu un impact sur beaucoup de gens et sur de nombreuses sociétés.

D'un autre côté pourquoi le particulier, devant peut-être payer un loyer pas forcément budgétisé en attendant sa maison, devrait-il renoncer à ses pénalités de retard ou à une livraison en temps et en heure?

Mon point de vue est qu'un contrat privé est sacro-saint. Ce n'est pas le rôle de l'Etat de jouer les arbitres en utilisant des arrêtés à chaque fois que quelqu'un vient pleurer dans leurs jupons. Mais ça n'engage que moi, bien sûr.
 
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre utile Env. 1000 message Essonne
Hello pjtCourdimanche. Je ne me souviens plus si tu es adhérent de l'AAMOI ou non, mais j'ai moi-même relayé cette information aujourd'hui à 12h38. J'espère que ce n'est pas moi qui t'ai apporté la mauvaise nouvelle 

J'ai exactement les mêmes craintes que toi (sans que cela ne me concerne personnellement puisque j'ai déjà réceptionné depuis un an). Ce n'est pas pour rien que les acteurs du bâtiment militent pour cette suspension des pénalités de retard.

Pour moi, il est inconcevable d'appliquer cela aux contrats privés déjà formés. Pour les nouveaux contrats, il suffit de prévoir une durée des travaux supérieure, qui tient compte de la nouvelle donne. Cela suffira largement.
aamoi8428
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre utile Env. 100 message Finistere
Un contrat est un contrat.

Pour moi, on ne peut pas favoriser l'une ou l'autre des parties en cours de route. C'est changer les règles en cours de route, ça ne se fait pas.

Pour répondre à gill
Le secteur du batiment est totalement débordé dans ma région. Je connais plusieurs personnes qui n'arrivent pas à s'en sortir, tellement ils ont de boulots, et ils n'arrivent pas à recruter. (et ma société connait le même problème dans le secteur de l'informatique depuis 7/8 ans, tout comme le métier de la compatibilité qui manque de personnel)

Un impact pour le premier confinement, à la rigueur, je peux comprendre. ça a pété à la gueule à tout le monde, personne n'était préparé.

Mais un an plus tard, faudrait peut être ouvrir les yeux et se remettre en question si on n'a pas su réorganiser son travail et tenir compte du Covid.

On signe un contrat, on commande le matériel nécessaire et on stock si besoin.

Dans mon domaine, on a acheté des ordinateurs par centaines après le premier confinement. Pourquoi ? Parce que le télétravail, ça demande du matériel. 1 mois après, les délais de livraison étaient incertain.

Bref, on anticipe et on s'organise.

Le Covid a un impact. Mais cela concerne bien d'autres secteurs que le batiment. Les restaurateurs, les bars, les boites de nuits, les cinémas, et je pourrais continuer longtemps, eux sont impactés. Mais qu'on vienne pas me dire que le secteur du batiment est le plus mal loti...
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 100
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre utile Env. 1000 message Essonne
Bravo Shado, tu as tout dit 
aamoi8428
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Courdimanche (95)
Bravo Shado


Shado a écrit:Un contrat est un contrat.

Pour moi, on ne peut pas favoriser l'une ou l'autre des parties en cours de route. C'est changer les règles en cours de route, ça ne se fait pas.

Pour répondre à gill
Le secteur du batiment est totalement débordé dans ma région. Je connais plusieurs personnes qui n'arrivent pas à s'en sortir, tellement ils ont de boulots, et ils n'arrivent pas à recruter. (et ma société connait le même problème dans le secteur de l'informatique depuis 7/8 ans, tout comme le métier de la compatibilité qui manque de personnel)

Un impact pour le premier confinement, à la rigueur, je peux comprendre. ça a pété à la gueule à tout le monde, personne n'était préparé.

Mais un an plus tard, faudrait peut être ouvrir les yeux et se remettre en question si on n'a pas su réorganiser son travail et tenir compte du Covid.

On signe un contrat, on commande le matériel nécessaire et on stock si besoin.

Dans mon domaine, on a acheté des ordinateurs par centaines après le premier confinement. Pourquoi ? Parce que le télétravail, ça demande du matériel. 1 mois après, les délais de livraison étaient incertain.

Bref, on anticipe et on s'organise.

Le Covid a un impact. Mais cela concerne bien d'autres secteurs que le batiment. Les restaurateurs, les bars, les boites de nuits, les cinémas, et je pourrais continuer longtemps, eux sont impactés. Mais qu'on vienne pas me dire que le secteur du batiment est le plus mal loti...
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre utile Env. 800 message Alpes Maritimes
Bien vu Shado.

Pour l'impact du confinement bien sur que toute l économie à souffert mais un contrat doit être honoré surtout que certain était signé avant le Covid.

Pour ceux signé juste après le 1er confinement je dirai que c est 100% la faute du constructeur qui aurait dû prévoir ce risque avant de signer des contrats en moins de 1 ans.


Pour la pénurie de matériaux faut pas ce plaindre car ont est en partie tous responsables.

Par avoir de la famille qui travaillent dans le secteur la pénurie de ba13 viens d Amazon qui utilisent tout le carton disponible sur le marché et j imagine même pas les partie électronique qui manque en ce moment avec les nouveaux appareils 5g.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 800
Dept : Alpes Maritimes
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Rhone
Ce ne sont pas les appareils 5G qui bouffent l'électronique. Il y a une pénurie de semi-conducteurs due en partie à la pandémie et aux confinements (explosion de la demande en consoles et produits électroniques) mais aussi de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. La 5G est en place depuis longtemps, elle n'est qu'une victime de cette pénurie. Comme le secteur de l'automobile par exemple.
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre utile Env. 100 message Finistere
En plus du Covid, il faut garder en tête qu'il y a aussi une pénurie de carte graphique et de processeur suite à l'achat massif pour faire du minage de cryptomonaie. Cette économie parallèle est un vrai fléau écologique. Mais ça rapporte tellement, que tout le monde ferme les yeux. Et maintenant que des grands dirigeants comme Elon Musk se mettent à investir, les lobby feront leur job pour protéger cette poule au oeufs d'or.

Et du coup, plus de CPU et plus de CG = plus d'ordinateur...
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 100
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre super utile Env. 2000 message Loire Atlantique
Non les artisans ne peuvent pas travailler à pertes.

Pour le stock on ne parle pas de pièces d'ordinateur mais de tonnes de matériaux. Tu fais livré sur chantier au dernier moment pour éviter les vols et dégradation.

La farine augmente, le pain augmente sauf que tu achètes pas ton pain 6 mois avant !
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre utile Env. 100 message Finistere
Doit on parler de l'indice BT01 ?

Encore une fois, le Covid a un impact, oui.

Mais c'est de toute manière le consommateur qui en fera les frais, d'une manière ou d'une autre.

Maintenant, tout n'a pas besoin d'être stocké. De l'acier, du cuivre, du bois, oui ça flambe niveau prix.

Mais est ce que la hausse significative concerne tout les matériaux ? Sable, parpaings, graviers, ciment ?

Est ce que le coût de stockage par rapport à la hausse des prix / le risque de rupture de stock est importante?

Est ce que commander 2 ou 3 mois plus tôt qu'en temps normal n'est pas suffisant ?

Bref, il faut savoir se poser les bonnes questions et s'organiser en conséquence, se protéger, et trouver des solutions. C'est le rôle des directions d'entreprise.

Mais ce n'est certainement pas en changeant les règles dun contrat déjà signé.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 100
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre super utile Env. 6000 message Manche (50)
Hello,

Shado a écrit:
Est ce que commander 2 ou 3 mois plus tôt qu'en temps normal n'est pas suffisant ?

2 ou 3 mois plus tôt, pourquoi pas, mais il faudrait pour cela avoir la trésorerie suffisante pour payer les matériaux 2 ou trois mois avant.

@+
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 6000
De : Manche (50)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Courdimanche (95)
Mais les problèmes de trésorerie ne sont pas réservés qu'aux entreprises.

La vraie question est de savoir s'il est possible de changer les règles en cours de partie.

Si le CCMI qui est vendu comme étant à prix et délai convenu se retrouve à pouvoir finalement être adapté au gré des difficultés d'un seul des co-contractants, cela rompt l'équilibre du contrat.

Pourquoi serait-ce toujours aux petits de courber l'échine sans rien dire ?

Rfco a écrit:Hello,

Shado a écrit:
Est ce que commander 2 ou 3 mois plus tôt qu'en temps normal n'est pas suffisant ?

2 ou 3 mois plus tôt, pourquoi pas, mais il faudrait pour cela avoir la trésorerie suffisante pour payer les matériaux 2 ou trois mois avant.

@+
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre utile Env. 700 message Montigny-le-bretonneux (78)
pjtCourdimanche
Je suis bien d’accord avec toi
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 700
De : Montigny-le-bretonneux (78)
Ancienneté : + de 9 mois
 
Membre utile Env. 100 message Finistere
Rfco Le problème de toutes les entreprises en sommes...

Mon concessionnaire ma vendu une voiture que j'ai choisi, avec toutes les options que je voulais.. Je l'ai payé à la réception, pas a la commande. Et il a trouvé les fonds nécessaires pour la construire.

On vend ce qu'on est capable de produire. Enfin, ça devrait être une règle de base, pour avoir une solidité financière.

Mais chacun prend les risques qu'il veut.

Mon constructeur a bloqué sur un compte bancaire le montant de mon CCMI. Si je ne peux pas payer, il ne coulera pas et aura de quoi payer ses artisans.

S'il a des problèmes financiers, il aura de quoi terminer ma maison.

Bref, des solutions, de l'organisation.

Pour rester sur le débat de base : ce n'est pas a nous de payer des intérêts intercalaires et autres frais pour un contrat non respecté.

J'aimerai bien voir la tête de ma banquière si je lui disais que je ne payait pas les intérêts parce qu'il y a le Covid et que du coup ma maison n'est pas terminée.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 100
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre utile Env. 1000 message Essonne
Shado a écrit:J'aimerai bien voir la tête de ma banquière si je lui disais que je ne payait pas les intérêts parce qu'il y a le Covid et que du coup ma maison n'est pas terminée.


Cela dit, le législateur aurait très bien pu sortir un décret exemptant les particuliers des intérêts intercalaires de leurs crédits pendant la période protégée. Et les banques n'auraient pas eu d'autre choix que de s'y soumettre (mais se seraient sans doute rattrapées par ailleurs). Dommage que le gouvernement n'y ait pas pensé.
aamoi8428
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre utile Env. 100 message Finistere
Alyénor Faut croire que notre lobby n'a pas assez d'influence Unsure
Mais oui, les banques s'y seraient retrouvé d'une manière ou d'une autre.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 100
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 1 an
 
Shopper Env. 70 message Val D Oise
Bonjour à tous,
Le covid a bon dos, notre constructeur maisons ermi a tenté de s'en prévaloir sauf que le décret n'est applicable qu'aux délais échus pendant le premier confinement. Le code de construction n'a pas été modifié par ce décret. Cela veut dire simplement que le constructeur ne peut pas s'en prévaloir valablement pour rallonger ses délais.
En effet, le législateur, sur la dernière mouture du décret, a rectifié le tir car cela provoquait un effet aubaine.
Picto recompense Shopper
Messages : Env. 70
Dept : Val D Oise
Ancienneté : + de 9 mois
 
Shopper Env. 70 message Val D Oise
Bonjour à tous,
Le covid a bon dos, notre constructeur maisons ermi a tenté de s'en prévaloir sauf que le décret n'est applicable qu'aux délais échus pendant le premier confinement. Le code de construction n'a pas été modifié par ce décret. Cela veut dire simplement que le constructeur ne peut pas s'en prévaloir valablement pour rallonger ses délais.
En effet, le législateur, sur la dernière mouture du décret, a rectifié le tir car cela provoquait un effet aubaine.
pjtCourdimanche a écrit:Bonjour à tous,

Voici un article fort intéressant mais surtout très inquiétant pour les maîtres d"ouvrages !!!

https://www.batiactu.com/edito/penurie-materieux-bercy-va-discuter-avec-batiment-trouver-61717.php


Il semble que les professionnels du bâtiment voudraient se faire dédouaner des pénalités de retard au prétexte du COVID 19 et des ruptures d'approvisionnement qui en découlent.

Dans mon cas, j'ai 16 mois de délais de construction, ce qui est déjà conséquent.

La MAP a été fait avant l'ouverture du chantier de sorte à ce que le constructeur a pu lancer ses commandes à l'été 2020.

Mon chantier a été ouvert début septembre 2020 et le terme serait janvier 2022.

Mais ce serait la faute du COVID si les commandes n'ont pas pu être honorées ?

Je pourrai donc me retrouver avec un retard sur un délai déjà relativement large, et sans pénalité...
Par contre, il n'est pas précisé comment je gère vis à vis de ma banque, petit particulier que je suis.

Si ce dispositif venait à passer, ce serait encore les petits maîtres d'ouvrage qui devraient tout assumer !!!

Je trouve ça scandaleux.
Picto recompense Shopper
Messages : Env. 70
Dept : Val D Oise
Ancienneté : + de 9 mois
 
Membre utile Env. 2000 message Haut Rhin
gill a écrit:Et vous dans votre boîte, vous pensez qu'il n'y a eu aucun retard ni aucun soucis avec aucun client ?
S'il y a des licenciements chez vous (ou vous directement) a cause de ça, venez pas protester, il y aura surement eu un client comme vous pour se plaindre

Dans ma boite (fabricant de machines spéciale - industrie), il y a eu des retards de facturation, des annulations de commande. Ma boite a été mise en redressement judiciaire, a été vendue à un repreneur qui n'a pas repris tous les salariés (je ne fais d'ailleurs plus parti de la société). L'état n'a pas augmenté les délais de paiement chez nos fournisseurs, ni réduit les pénalités de retard de nos contrats envers nos clients, ni aidé les employés licenciés.
Pourquoi devrait-on le faire pour les entreprises ou les travailleurs du bâtiment ? Elles valent mieux que les entreprises industrielles ?
a+
Beone
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
Dept : Haut Rhin
Ancienneté : + de 10 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Loire Atlantique
Shado a écrit:Doit on parler de l'indice BT01 ?

Encore une fois, le Covid a un impact, oui.

Mais c'est de toute manière le consommateur qui en fera les frais, d'une manière ou d'une autre.

Maintenant, tout n'a pas besoin d'être stocké. De l'acier, du cuivre, du bois, oui ça flambe niveau prix.

Mais est ce que la hausse significative concerne tout les matériaux ? Sable, parpaings, graviers, ciment ?

Est ce que le coût de stockage par rapport à la hausse des prix / le risque de rupture de stock est importante?

Est ce que commander 2 ou 3 mois plus tôt qu'en temps normal n'est pas suffisant ?

Bref, il faut savoir se poser les bonnes questions et s'organiser en conséquence, se protéger, et trouver des solutions. C'est le rôle des directions d'entreprise.

Mais ce n'est certainement pas en changeant les règles dun contrat déjà signé.


Si tu n'as plus d'acier tu peux pas faire tes béton même si tu as le reste. Encore 1 fois stocké a un coût et il faut des véhicules adaptés et de la place. Tout les artisans n'ont pas forcément de locaux. On fait pas tous appels à Vinci ou Bouygues.

Ces problèmes d'approvisionnement et de pénuries les artisans ont découvert cela comme vous dans la presse donc pas facile de prévoir.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre super utile Env. 2000 message Loire Atlantique
Alyénor a écrit:
Shado a écrit:J'aimerai bien voir la tête de ma banquière si je lui disais que je ne payait pas les intérêts parce qu'il y a le Covid et que du coup ma maison n'est pas terminée.


Cela dit, le législateur aurait très bien pu sortir un décret exemptant les particuliers des intérêts intercalaires de leurs crédits pendant la période protégée. Et les banques n'auraient pas eu d'autre choix que de s'y soumettre (mais se seraient sans doute rattrapées par ailleurs). Dommage que le gouvernement n'y ait pas pensé.


En fait c'est parce que ce sont les banques qui dirigent le gouvernement pas l'inverse.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre utile Env. 1000 message Essonne
Cartman44 a écrit:En fait c'est parce que ce sont les banques qui dirigent le gouvernement pas l'inverse.

Hélas.
aamoi8428
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Courdimanche (95)
Il bossait dans quel secteur notre président avant?


Cartman44 a écrit:
Alyénor a écrit:
Shado a écrit:J'aimerai bien voir la tête de ma banquière si je lui disais que je ne payait pas les intérêts parce qu'il y a le Covid et que du coup ma maison n'est pas terminée.


Cela dit, le législateur aurait très bien pu sortir un décret exemptant les particuliers des intérêts intercalaires de leurs crédits pendant la période protégée. Et les banques n'auraient pas eu d'autre choix que de s'y soumettre (mais se seraient sans doute rattrapées par ailleurs). Dommage que le gouvernement n'y ait pas pensé.


En fait c'est parce que ce sont les banques qui dirigent le gouvernement pas l'inverse.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre utile Env. 100 message Finistere
Cartman44
Oui il y a un impact. C'est ce que je dis depuis le début.

Mais est-ce à nous, particuliers de le compenser ?

Comme l'a dit Beone68, les entreprises de l'industrie ont moins de valeur que celles du bâtiment ?

On est tous dans la même galère.

Et certains, nettement plus que ceux du bâtiment, qui au moins ont du boulot.

C'est compliqué de se fournir. C'est compliqué de stocker. C'est cher de stocker. Oui. La réponse est clairement oui.

Mais tout ça, ça se chiffre dans une entreprise. Une fois chiffré, on propose des devis qui tiennent compte de ces nouvelles charges. Si c'est trop cher, ou si on ne peut pas le chiffrer, et qu'il y a trop d'inconnu, on ajuste les délais.
Si aujourd'hui je devais signer un CCMI, et qu'on m'annonçait 14 mois au lieu des 12 que j'ai signé l'été dernier, en m'indiquant qu'ils doivent anticiper des possibles rupture d'approvisionnement, je comprendrai.

Mais le fond reste le même. Une fois les 14 mois signé, c'est contractuel et je prendrai mes dispositions pour 14 mois. Pas 16 ou 17, 14. Passé ce délai, j'attendrai des pénalités pour compenser les dépenses que les retards entraîneraient.
Sinon, cela ouvrirait la voie a toute sorte d'abus.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 100
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre super utile Env. 2000 message Loire Atlantique
Shado

Je comprends aussi ton point de vue. Moi je parle de l'artisan toi tu évoques plus le CCMI dans son ensemble. Et derrière ce n'est pas la même chose mais de base je trouve que les CCMI sont des contrats limite mafieux où tu ne fais pas appel à des artisans mais à des poseurs.

Encore 1 fois les décisions prises dans ce pays sont politiques il s'agit de favoriser les entreprises au détriment de l'humain. Leur but c'est de limiter les faillites coûte que coûte en sachant que le particulier en a toujours sous la pédale (les fameux livrets A qu'ils veulent qu'on vide, les frais de succession réduit, la famille...). Ils ont raison car l'entreprise fermera sans payer alors que toi le particulier tu t'adapteras malgré tout et tu paieras ! Ça évitera que les assureurs (pote aussi des politiques) sortent de l'argent.

Et d'ailleurs les grosses boîtes du BTP sont les premiers pourvoyeurs de poste pour les politiques et leur famille
Rolleyes il faut donc pas que ça coule ! Biggrin

Toi tu as juste pas de chance car tu vas devoir prendre en charge les frais pour ta maison mais aussi financer Airbus, Air France, Accord hôtel... Au travers de tes impôts Crying
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre super utile Env. 3000 message Haut Rhin
Pourquoi est-ce que l'on aide les restaurateurs mais pas les industriels ? Pourquoi est-ce que l'on aide le BTP mais pas d'autres artisans ?

L'état fait des choix discutables aujourd'hui mais il est clair que le problème n'est pas d'aider les entreprises du bâtiment avec les pénalités de retard mais plutôt de ne pas le répercuter sur les banques pour le que le client final ne se fasse pas léser en restant poli ( Comme le proposait Alyénor ).

Je crains surtout que les mauvais constructeurs en profitent pour faire passer des retards qui ne sont pas aux pénuries. Elles sont quand même assez récentes pour le bâtiment.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Haut Rhin
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre ultra utile Env. 5000 message Loiret
Bonjour,

a ceux qui ne veulent pas de cette loi, avez-vous essayer de commander des matériaux genre du bois, du contreplaqué, de l'isolant, et énormément d'autres choses récemment ?

Rien que le bois, le prix d'achat des grumes à été multiplier par 3 ou 5 !! Les délais d'attente sont horriblement long.

Donc que le retard qui ne soit pas lié aux professionnel ne leur soit pas imputé, je trouve celà normal et logique.
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains ont l’impression d'être brillants avant d'avoir l'air ... con.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 5000
Dept : Loiret
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 200 message Calvados
Richard45 a écrit:Bonjour,

a ceux qui ne veulent pas de cette loi, avez-vous essayer de commander des matériaux genre du bois, du contreplaqué, de l'isolant, et énormément d'autres choses récemment ?

Rien que le bois, le prix d'achat des grumes à été multiplier par 3 ou 5 !! Les délais d'attente sont horriblement long.

Donc que le retard qui ne soit pas lié aux professionnel ne leur soit pas imputé, je trouve celà normal et logique.


Bonjour,

Donc le retard et les coûts associés seront supportés par les particuliers? A chacun sa normalité et sa logique ceci dit.
mon récit de construction: https://manormandie.forumconstruire.com
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 200
Dept : Calvados
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre utile Env. 1000 message Essonne
Faisons une analogie : je commande un baril de pétrole le jour J à un certain prix. Le temps que le baril de pétrole me soit livré, le cours du pétrole a augmenté. Le fournisseur perd donc de l'argent. Mais quand le prix du pétrole baisse, le fournisseur gagne de l'argent.

C'est pareil ici, à la différence cependant que le cours ne fait que monter. Comment s'adapter à ça ? Très simple : augmenter sa marge (ou ses délais, cela revient au même) pour en tenir compte. D'une certaine façon, les nouveaux clients payent un peu pour les anciens.

Si j'achète un baril de pétrole à 40$, et qu'une fois livré on m'en demande 50$, ça ne marche pas. C'est pareil ici : les contrats déjà formés, sur un principe de prix et délais convenus, ne peuvent pas être revus. Quitte à le faire payer aux prochains contrats. 
aamoi8428
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre utile Env. 100 message Finistere
Richard45
Dans ce cas là il faut demander à notre cher gouvernement de protéger notre filière bois, en ajoutant 500% de taxes aux américains pour qu'ils arrêtent de venir l'acheter chez nous suite à leur décision politique de ne plus l'acheter au Canada.

Des solutions existent. Et ca ne devrait pas être au particulier de devoir supporter l'incompétence des décisionnaires.

Mais il y a trop d'enjeux en cours pour pouvoir prendre ce type de décision.

Et c'est donc plus simple de demander aux populations d'encaisser ça sans broncher.

Donc non, je ne veux pas de cette loi. Ce qui est signé est signé. Quand les prix diminuent, on vient pas me dire : vous en faites pas, c'est cadeau, payez moins cher. Non, je paye ce qui était prévu, et le vendeur s'en met plein les poches.

Donc que les nouveaux contrats soient plus cher en fonction des prix. Oui. Mais modifier un contrat existant, non.

Sinon je vais dire à mon constructeur que je payerai que 80% de la maison, vu qu'il y a le Covid, que j'ai pas eu la prime que je devais voir, la promotion que je devais avoir, et mon hamster est mort.

Cette loi, c'est ouvrir l'accès à des abus sans fin, au détriment du consommateur.

Il faut simplement que les entreprises anticipent les surcoûts, les rupture, et s'adapte. Oui, le consommateur payera plus cher et aura des délais plus long qu'il y a 1 an. Mais ça sera la réalité du marché pour tout le monde.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 100
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre super utile Env. 2000 message Courdimanche (95)
J'ai toujours du mal avec ceux qui cherchent toutes les excuses possibles pour ne pas honorer ce à quoi ils se sont engagés.

Dans le cadre d'un CCMI, le constructeur fixe lui-même les délais qui lui semblent nécessaires, en ayant toute possibilité d'y intégrer une marge de sécurité.

Dans un rapport professionnel / consommateur, c'est au professionnel d'évaluer les risques et de les assumer alors que là, l'erreur dans l'évaluation faite par le professionnel serait à faire assumer par le consommateur.

Ce serait le monde à l'envers.

OK, le professionnel n'est pas responsables des délais de livraison, mais le consommateur le serait lui ?

Si le CST veut pouvoir bénéficier de circonstances exceptionnelles pour suspendre les délais, qu'il fasse jouer les dispositions existantes telles que la force majeure.

Cela est prévu et encadré, mais il n'y a pas raison de dénaturer et déséquilibrer complètement un CCMI en supprimant certaines dispositions qui sont pourtant d'ordre public.




Richard45 a écrit:Bonjour,

a ceux qui ne veulent pas de cette loi, avez-vous essayer de commander des matériaux genre du bois, du contreplaqué, de l'isolant, et énormément d'autres choses récemment ?

Rien que le bois, le prix d'achat des grumes à été multiplier par 3 ou 5 !! Les délais d'attente sont horriblement long.

Donc que le retard qui ne soit pas lié aux professionnel ne leur soit pas imputé, je trouve celà normal et logique.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre ultra utile Env. 5000 message Loiret
Shado a écrit:
On signe un contrat, on commande le matériel nécessaire et on stock si besoin.

Dans mon domaine, on a acheté des ordinateurs par centaines après le premier confinement. Pourquoi ? Parce que le télétravail, ça demande du matériel. 1 mois après, les délais de livraison étaient incertain.

Bref, on anticipe et on s'organise.

En clair, on créé une pénurie de matériaux car on achète tous le stock des revendeurs pour le stocker chez soit. En fait, c'est ce qu'il se passe, sauf que ce sont les étrangers qui achète tous nos matériaux et il ne reste plus rien pour la France.
C'est bien de parler d'ordinateur. Vous pensez que pour chaque client, le besoin en matériaux est égale à un ordi en volume ?
Vous savez combien de palette de parpaings il faut pour une maison ?
Si votre boite à la trésorerie nécessaire pour avancer les besoins de tous vos clients, tant mieux. Le bâtiment à connue une crise il n'y as pas si longtemps, les trésorerie des entreprises en ont pris un coup.
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains ont l’impression d'être brillants avant d'avoir l'air ... con.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 5000
Dept : Loiret
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 1000 message Essonne
+1 Shado et pjtCourdimanche

En relisant nos 3 derniers messages, c'est frappant de constater à quel point on dit exactement la même chose tous les trois 
aamoi8428
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre super utile Env. 3000 message Haut Rhin
En fait tout le monde est d'accord, c'est le bordel pour les matières premières aussi bien en prix qu'en délai ... le tout est de savoir qui en fait les frais.

Le gouvernement a décidé de mettre à l'abri le bâtiment mais a oublié les clients. Et c'est ça qui coince. Les clients se disent à juste titre que le gouvernement a raté une marche et aurait pu imposer aux banques des rallonges de délai pour les clients dont le chantier prends du retard.

Par contre celui qui soutient que les entreprises n'ont qu'à anticiper les surcoûts, merci de me dire comment faire quand le cours de l'acier ressemble à ça
https://www.boursorama.com/bourse/matieres-premieres/cours/_HR/
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Haut Rhin
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre utile Env. 100 message Finistere
Richard45
Reprenez depuis le début la conversation.

Je vais me citer :
Maintenant, tout n'a pas besoin d'être stocké. De l'acier, du cuivre, du bois, oui ça flambe niveau prix.
Mais est ce que la hausse significative concerne tout les matériaux ? Sable, parpaings, graviers, ciment ?
Est ce que le coût de stockage par rapport à la hausse des prix / le risque de rupture de stock est importante?
Est ce que commander 2 ou 3 mois plus tôt qu'en temps normal n'est pas suffisant ?

Je n'ai pas les réponses à ces questions. Je ne sais pas comment la situation va évoluer. Je pose des questions. Des questions qu'un chef d'entreprise doit / devrait se poser. Et selon les réponses, s'organiser en conséquence.

Ce que je suis certain par contre : ce n'est pas au consommateur final de payer pour l'incompétence d'un chef d'entreprise qui n'a pas su se poser les bonnes questions / s'organiser et ajuster ses propositions en conséquence.

Je ressors du sujet, pour vous répondre :
Mon métier permet de stocker car c'est moins encombrant. Mais nos délai sont encore plus fou que dans d'autres domaines.

Pour faire simple, une carte graphique sortie récemment : certains pays n'en reçoive que 20 par mois. Autant vous dire, aucune chance d'en avoir une.

Notre stock / notre budget n'est pas illimité. Mais on a su s'organiser pour répondre au mieux et dans les délais aux demandes déjà passées. Et depuis, nous vendons ce que nous pouvons avoir. On fait avec la situation et on évolue avec.

Et encore une fois, excuse sur excuse.

Le batiment à connu une crise il n'y a pas si longtemps ? Je vous sort les chiffres pour vous montrer qu'on connait une crise depuis des années dans des tas de métiers ?

Allez dire à un restaurateur que le monde du batiment est en crise et qu'il y a des problèmes de trésorerie. Je suis certain qu'il appréciera.

C'est la crise. Pour tout le monde. Pour certains plus que d'autres. Mais un contrat doit rester un contrat avec des conditions qui n'évolueront pas. Avant de vendre quelque chose, à un prix, on définit les conditions. Pas après. Sinon, un contrat n'a aucune valeur s'il peut évoluer selon les désirs d'une partie.

Vous voulez une nouvelle voiture ? Vous achetez noir ? Dommage, le garagiste à fait une jaune, mais c'est pas grave, le contrat il peut le changer à sa guise. Et au passage, c'est 1000€ plus cher, le jaune, c'est plus compliqué à fabriquer. Oui j'extrapole. Mais c'est clairement le type de situation que cette loi permettra.

Un constructeur veut faire un CCMI avec 10 mois de délai pour gagner un contrat sur un concurrent ? Libre à lui, de toute façon, s'il en met 12, 15 ou 20, il n'aura pas d'impact.
Un client est un peu trop chiant ? Bof, il arrête le chantier pour lui faire comprendre qu'il n'est pas pressé de finir, qu'il a le temps qu'il veux.

Etc...

Et pour rappel, dans le batiment vous avez la BT01 qui est censé permettre de réévaluer les tarifs. L'indice n'évolue pas assez ? Allez vous plaindre à l'INSEE.

Dans d'autres métiers, on a même pas cette chance de pouvoir ré-évaluer les tarifs.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 100
Dept : Finistere
Ancienneté : + de 1 an
En cache depuis le dimanche 02 mai 2021 à 01h34
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
1
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Tout savoir sur la MAP
Tout savoir sur la MAP
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Trouvez une Dommage Ouvrage au meilleur prix
Trouvez une Dommage Ouvrage au meilleur prix
Découvrez les outils et services exclusifs de ForumConstruire.com
Annuaire des constructeurs QuelConstructeur.com
Annuaire des constructeurs QuelConstructeur.com
QuelConstructeur.com vous permet d'envoyer votre projet aux constructeurs de votre région gratuitement

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

12
abonnés
surveillent ce sujet
Voir