Retour
Menu utilisateur
Menu

[95] Notre maison Lelièvre avec vue sur le Vexin

Récit de construction de pjtCourdimanche - 337 messages - Affiché 8.404 fois

Présentation du projet :


Après des années de recherches, de labeur, parfois de déception, nous avons (re) franchi le pas...
Un premier projet n'allant pas à son terme, nous nous sommes orientés, quelques années plus tard vers un village au coeur du Vexin !!!

Picto list Sommaire du récit :

Picto list Photos du récit :

Option de lecture :

Le récit de la construction :

Option de lecture :
Article

« Signature terrain »

Préparation > Terrain Par pjtCourdimanche le 19/10/2019 à 18h24
1ère étape franchie:  signature ce jour du sous seing privé pour le terrain.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
pjtCourdimanche Picto info Auteur du sujet
Membre utile Env. 1000 message Courdimanche (95)
Le règlement du lotissement nous impose une construction en limite de propriété.
ça, nous le savions.
Le constructeur nous demande de voir avec le lotisseur s'il accepte un terrassement sur 1 mètre au delà de notre terrain, sur ce qui sera le trottoir à construire.
Le jour de la signature de la promesse de vente, accord verbal du lotisseur, sous réserve que les réseaux ne soient pas implantés à cet endroit là.
ça tombe bien, on nous communique les plans d'implantation de ces réseaux, et selon ces plans, les réseaux passent loin, donc pas de soucis.
Mais on vérifie tout ça et on nous promet un écrit.
Sauf que quelques jours plus tard, rien n'est moins sûr...
Finalement, on ne sait pas où passent les réseaux...
Ce n'est que de l'électricité et du gaz après tout...
Du coup, je leur demande de vérifier, et là, ça traine... ça traine....
étonnant de ne pas être en mesure de dire où passent les réseaux qu'on a soit même fait implanter.
Encore plus étonnant de communiquer, lors de la signature du sous sein privé,  des plans d'implantation qui ne correspondent à rien tout en prenant soin de ne pas préciser que ces plans communiqués peuvent ne pas avoir été suivis.
Bref, ce refus va nous entrainer un surcout puisque nous devrons avoir recours à une banquette sur toute la longueur de la façade.
Nous sollicitons d'avoir une réponse sur l'implantation réelle de ces réseaux et sur l'autorisation ou le refus du terrassement à 1m. A défaut, nous sollicitons une révision du prix pour nous aider à prendre en compte le surcout qui résulte de cette situation et notamment de l'information viciée par la fourniture de plans non conformes.
Mais là.... calme plat.... pas de réponse et pas d'échéance...

J'ai comme l'impression que la réponse interviendra.... une fois que le délai de rétractation sera passé.

Bref.

Pensez bien à tout baliser avant de signer avec un lotisseur, surtout avec FLINT Immobilier.




pjtCourdimanche a écrit:1ère étape franchie:  signature ce jour du sous seing privé pour le terrain.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre utile Env. 200 message Hauts De Seine
Bonjour pjtCourdimanche,

Si vous ne recevez pas de réponse, il faudrait envisager de vous rétracter et resigner un contrat en intégrant des conditions. Le seul risque est qu'ils peuvent vous refuser la vente.

Rappelez vous et nous aussi car on a tendance a oublier, exigez des écrits avant d'avancer.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 200
Dept : Hauts De Seine
Ancienneté : + de 2 ans
 
pjtCourdimanche Picto info Auteur du sujet
Membre utile Env. 1000 message Courdimanche (95)
Bonjour,
en effet, refus de négocier le prix.
Donc le choix pour nous était de soit d'accepter le surcout, soit de renoncer au projet.
Nous avons fait le choix de poursuivre.
Sauf qu'ensuite, le constructeur a voulu nous rajouter d'autres surcouts auxquels il n'avait pas pensé.
Je précise qu'un CCMI avait déjà été signé.
Le constructeur a alors souhaité signer un nouveau CCMI en intégrant le surcout préalablement envisagé + ceux apparus entre temps.
Plusieurs points. J'ai dans un premier temps refusé de signer un nouveau CCMI, préférant un avenant, mais le constructeur a opposé le fait qu'un avenant sur la partie structurelle de la maison n'était pas légal et qu'on pourrait en demander le remboursement ensuite, donc c'était soit nouveau CCMI, soit rien.
Finalement, nous avons accepté de signer un nouveau CCMI.
Ce surcout avait été évoqué lors de nos discussions préparatoires. Cela avait même été intégré au CCMI à un moment donné, puis retiré par le commercial, j'ignore pourquoi.
Bref, notre bonne foi nous obligeait à reconnaitre que nous avions connaissance du surcout.
Par contre, nous avons tenu bon sur le montant en question. OK pour signer un nouveau CCMI en intégrant le surcout qui avait été discuté en amont, pas le reste.

Finalement, le commercial aurait pris sur sa com.
nouvelle signature imminente.
Je croise juste les doigts pour qu'il n'y ait pas de nouvelle surprise...

J'avoue que la possibilité pour le constructeur de se désengager en s'arrangeant avec ses assurances pour ne pas produire l'attestation nominative me fait un peu peur...

Du coup, j'ai relancé d'autres constructeurs pour être prêt pour le cas où le mien me fasse un petit coup de vice.


Pivoine1 a écrit:Bonjour pjtCourdimanche,

Si vous ne recevez pas de réponse, il faudrait envisager de vous rétracter et resigner un contrat en intégrant des conditions. Le seul risque est qu'ils peuvent vous refuser la vente.

Rappelez vous et nous aussi car on a tendance a oublier, exigez des écrits avant d'avancer.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
pjtCourdimanche Picto info Auteur du sujet
Membre utile Env. 1000 message Courdimanche (95)
Des nouvelles....

CCMI signé, financement en cours de montage, et demande de permis de construire déposé.
On croise les doigts pour que l'urbanisme soit rapide et moins pointilleux que l'architecte coordinateur du lotissement qui nous a conduit à quelques modifications.
déjà des concessions.... Mad
attendons la suite...
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
Article

« Affichage du PC »

Préparation > Permis de construire Par pjtCourdimanche le 31/05/2020 à 09h21

Après bien des péripéties, nous avons reçu l'offre de prêt il y a quelques jours maintenant.
Notre constructeur avait appelé la mairie il y a 15 jours et le permis devait partir.
Mais rien.
Passage devant l'affichage de la mairie... rien non plus.
Du coup, je me suis décidé à appeler vendredi, et là, heureuse nouvelle: le permis est signé.

Seconde heureuse nouvelle: ils nous envoient l'arrêté par mail (ce qui n'était pas possible initialement).

Du coup, samedi, opération POSE DU PANNEAU.

Nous y sommes allés en famille. C'était un moment bien sympathique.
Enfin, nous avons l'impression d'avancer un peu...





Il faut dire que la semaine avait été bien agitée...

La banque nous demande les attestations nominatives (DO et garantie de livraison) pour débloquer les fonds (ce qui signifie pour nous pour l'achat du terrain).
Sauf que le constructeur nous répond que ça viendra plus tard.
Impossible de trouver un accord:

pour le papier, il faut le terrain, mais pour le terrain, il faut le papier...

Nous avons même fait intervenir le courtier.

Au final, tout le monde me dit que le problème est réglé, sauf que selon chacun, la solution est différente...

Pour obtenir ces versions divergentes, je suis obligé d'appeler tout le monde, mails, etc... C'est moi qui passe pour le casse.... bonbons.... 

Du coup, nous avons opté pour la version ZEN: soit le problème est réglé et il n'y aura pas de surprise, soit il ne l'est pas. Dans ce cas, après avoir sensibilisé notre notaire sur la difficulté, tout ce petit monde qui travaille à la com sera au moins autant embêté que nous si les fonds ne sont pas débloqués. Une solution devra bien être trouvée à ce moment là.

le projet se poursuit...

à suivre...
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre utile Env. 200 message Hauts De Seine
Bonjour,
Super c'est vrai que c'est une étape qui fait plaisir. Maintenant reste plus qu'a patienter les 2 mois suivant.
Pour la DO et le garant, il faudra que le CST vous donne une copie avant tout début de travaux. En général il les donne à l'ouverture du chantier même si normalement ce devrait être avant.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 200
Dept : Hauts De Seine
Ancienneté : + de 2 ans
Article

« Fin de la période de recours des tiers »

Préparation > Mise au point (MAP) Par pjtCourdimanche le 31/07/2020 à 11h55
Le temps passe, et le délai de recours des tiers aussi.
Les 2 mois sont désormais écoulés.
Le rendez vous pour l'acte authentique est prévu pour la fin du mois d'août.
En espérant que la banque ne loupe pas un truc et que les fonds arrivent bien.

Nous ferons un état des lieux contradictoire la veille avec le lotisseur FLINT (des dégradations ont été commises sur quasiment tous les lots du lotissement, plusieurs regards en béton ayant été partiellement démontés puis volés).
D'ailleurs, malgré nos demandes X fois renouvelées, nous ne savons toujours pas quelles sont les conditions d'engagement des fonds qu'on nous demande pour dégradation de voirie....
Bref...

Le rendez vous est pris pour la pose du compteur d'eau dès le lendemain de la signature chez le notaire.

Nous verrons bien si le conducteur des travaux tient l'engagement d'une ouverture chantier dans la foulée (il nous a promis dans la 1ere quinzaine de septembre).

D'ici là, nous aurons la MAP au siège de Maisons Lelièvre la semaine prochaine.
Je posterai un message pour détailler le déroulement de ce RDV.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
Article

« Première activité du constructeur sur le terrain »

Préparation > Autres Par pjtCourdimanche le 09/09/2020 à 22h46
Bonjour,

En juillet, le conducteur des travaux nous avait promis une ouverture de chantier durant la première quinzaine de septembre.
Les herbes sur le terrain étaient un peu hautes, mais il m'avait dit que ce n'était pas gênant.

Sauf que la semaine dernière, après être revenu aux nouvelles, il m'indique que son géomètre est passé mais n'a pas pu faire l'implantation en raison de la taille de l'herbe...
Du coup, ce fut mon occupation du week end.

Petite photo du travail accompli envoyée dimanche.

Depuis, je passe sur le terrain tous les jours en espérant voir du changement....

et la surprise de ce soir a été de découvrir des tracés au sol à la bombe de peinture et des piquets plantés au sol.
J'imagine que c'est ça l'implantation....
implantation de la maison



En tout cas, ça fait plaisir de voir que ça bouge....

En espérant que ça enchaine.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre utile Env. 200 message Hauts De Seine
Bonjour,

Enfin, le 1 ER coup de pelle ne devrait pas tarder.

Profitez en pour mesurer de votre côté et vérifier que l'implantation est correcte.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 200
Dept : Hauts De Seine
Ancienneté : + de 2 ans
 
pjtCourdimanche Picto info Auteur du sujet
Membre utile Env. 1000 message Courdimanche (95)
Bonjour,

On a effectivement vérifié que ça colle.
On ne sait jamais...

J'attends maintenant LE premier coup pelle, les attestations nominatives et l'appel de fonds....

Pivoine1 a écrit:Bonjour,

Enfin, le 1 ER coup de pelle ne devrait pas tarder.

Profitez en pour mesurer de votre côté et vérifier que l'implantation est correcte.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
Article

« Ascenseur émotionnel: On reprend tout depuis le début ? »

Préparation > Autres Par pjtCourdimanche le 02/10/2020 à 21h57
Bonjour,

La suite de nos aventures... ou plutôt, le stand bye
Et cela passe pas un dicton: Les promesses n'engagent que ce qui les croient...

En quelques mots, après des promesses d'un début de travaux rapide début septembre, nous voilà début octobre, et toujours rien.

on patiente, ou plutôt, on s'impatiente. Et rien.

Ah si, il y a eu quelque chose.
Contractuellement, nous devions lever les conditions suspensives avant le 21 septembre.
Nous avons levé les notre le 28 août.
IL ne restait plus que les attestations nominatives d'assurance.
Initialement promises à l'obtention du permis, ...

puis ensuite, promises pour le jour où la date de début du chantier serait connue, ..

puis promises pour l'ouverture du chantier....

L'implantation a été opérée le 9 septembre, et pourtant, nous ne les avons toujours pas...

Pire, le constructeur nous a envoyé (sans le moindre contact préalable) un avenant pour prolonger le délai de 2 mois !!!

2 mois pour produire des attestations d'assurances ?!

On leur a répondu qu'on refusait de signer cet avenant et qu'on s'inquiétait des raisons pour lesquelles ils éprouvaient des difficultés à nous produire ces foutues attestations.

AUCUNE REPONSE.

Bref, MAISONS LELIEVRE nous balade. Mais pourquoi? mystère.
Vont ils encore nous demander de signer pour une nouvelle rallonge ?

Du coup, on anticipe un faux bon et on se (re)lance à la recherche d'un nouveau constructeur.

On va peut être s'orienter sur un constructeur qui oeuvre déjà sur le lotissement.

Mais ce serait une énorme déception de tout recommencer à zéro.

On nous avait prévenu que la construction était une épreuve, mais on s'en rend compte chaque jour un peu plus...

En espérant que la suite soit plus positive.

EDIT: déjà, première avancée, la banque accepte de nous suivre si on change de CST....
Croisons les doigts pour ne pas en arriver à de telles extrémités.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre utile Env. 200 message Echalas (69)
Bonjour,

Sacrée histoire, j'ai mal pour vous car il est vrai que la construction de notre maison devrait être une belle histoire, mais à cause de certains constructeurs (pas tous) cela devient un cauchemar...
Je suis adhérent de l'AAMOI est je pense qu'il serait utile pour vous d'un adhérer, car j'ai failli avoir les mêmes soucis que vous mais grâce à une bonne connaissance de nos droits nous avons eu nos attestations le premier jour des travaux.

Bien cordialement,
Antoine

pjtCourdimanche a écrit:Bonjour,

La suite de nos aventures... ou plutôt, le stand bye
Et cela passe pas un dicton: Les promesses n'engagent que ce qui les croient...

En quelques mots, après des promesses d'un début de travaux rapide début septembre, nous voilà début octobre, et toujours rien.

on patiente, ou plutôt, on s'impatiente. Et rien.

Ah si, il y a eu quelque chose.
Contractuellement, nous devions lever les conditions suspensives avant le 21 septembre.
Nous avons levé les notre le 28 août.
IL ne restait plus que les attestations nominatives d'assurance.
Initialement promises à l'obtention du permis, ...

puis ensuite, promises pour le jour où la date de début du chantier serait connue, ..

puis promises pour l'ouverture du chantier....

L'implantation a été opérée le 9 septembre, et pourtant, nous ne les avons toujours pas...

Pire, le constructeur nous a envoyé (sans le moindre contact préalable) un avenant pour prolonger le délai de 2 mois !!!

2 mois pour produire des attestations d'assurances ?!

On leur a répondu qu'on refusait de signer cet avenant et qu'on s'inquiétait des raisons pour lesquelles ils éprouvaient des difficultés à nous produire ces foutues attestations.

AUCUNE REPONSE.

Bref, MAISONS LELIEVRE nous balade. Mais pourquoi? mystère.
Vont ils encore nous demander de signer pour une nouvelle rallonge ?

Du coup, on anticipe un faux bon et on se (re)lance à la recherche d'un nouveau constructeur.

On va peut être s'orienter sur un constructeur qui oeuvre déjà sur le lotissement.

Mais ce serait une énorme déception de tout recommencer à zéro.

On nous avait prévenu que la construction était une épreuve, mais on s'en rend compte chaque jour un peu plus...

En espérant que la suite soit plus positive.

EDIT: déjà, première avancée, la banque accepte de nous suivre si on change de CST....
Croisons les doigts pour ne pas en arriver à de telles extrémités.
Antoine et Marie
AAMOI 9817
---
Construction maison individuelle à Échalas via Demeures Rhône-Alpes
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 200
De : Echalas (69)
Ancienneté : + de 1 an
 
pjtCourdimanche Picto info Auteur du sujet
Membre utile Env. 1000 message Courdimanche (95)
Bonjour Antoine,

et merci pour votre message.
Le constructeur est revenu vers nous pour tenter de nous rassurer.
Normalement, on devrait tout avoir d'ici la fin de la semaine.
Mon côté optimiste me pousse à y croire.

Mais si vendredi on a rien, on lance la mise en demeure.
Et entre temps, on poursuit notre quête de solution de replis...

En espérant vous donner de bonnes nouvelles en fin de semaine...


WWolf a écrit:Bonjour,

Sacrée histoire, j'ai mal pour vous car il est vrai que la construction de notre maison devrait être une belle histoire, mais à cause de certains constructeurs (pas tous) cela devient un cauchemar...
Je suis adhérent de l'AAMOI est je pense qu'il serait utile pour vous d'un adhérer, car j'ai failli avoir les mêmes soucis que vous mais grâce à une bonne connaissance de nos droits nous avons eu nos attestations le premier jour des travaux.

Bien cordialement,
Antoine
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre utile Env. 200 message Hauts De Seine
Bonjour pjtCourdimanche,

+1 avec Antoine pour l'aamoi

Avez vous déclaré l'ouverture de chantier à la mairie? Peu importe la date à laquelle ils commencent, si vous avez bien déclaré l'ouverture de chantier, ce qui compte est que le délai court. Le CST va en tenir compte.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 200
Dept : Hauts De Seine
Ancienneté : + de 2 ans
 
pjtCourdimanche Picto info Auteur du sujet
Membre utile Env. 1000 message Courdimanche (95)
Bonjour,

Je crois que le recours à une association telle que l'AAMOI n'est pas inutile.
Les règles du CCMI nécessitent de vraiment s'y plonger pour bien les intégrer.

Et pour la déclaration d'ouverture du chantier, comme je vais sur le terrain très très très régulièrement, j'ai pu constater l'implantation le jour même et j'ai déposé la DOC à la mairie.

J'en ai bien évidemment informé le constructeur qui n'ignore donc pas que les délais courent...
Mais bon, ils se sont blindés avec des délais de construction de 16 mois...
Donc j'espère qu'ils finiront en avance.

Pivoine1 a écrit:Bonjour pjtCourdimanche,

+1 avec Antoine pour l'aamoi

Avez vous déclaré l'ouverture de chantier à la mairie? Peu importe la date à laquelle ils commencent, si vous avez bien déclaré l'ouverture de chantier, ce qui compte est que le délai court. Le CST va en tenir compte.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
Article

« Toujours en attente.... »

Préparation > Autres Par pjtCourdimanche le 10/10/2020 à 14h31


Quelques nouvelles de nos aventures....

Nous avons contacté plusieurs constructeurs sans revenir sur ceux que nous avions pré-selectionné avant de signer le CCMI, ceux ci nous ayant montré leur mécontentement de ne pas signer chez eux (parfois en cessant brutalement de répondre à nos mails).

Et par hasard, nous avons relancé samedi soir un commercial d'un autre constructeur que nous avions contacté il y a quelques années sur un précédent projet qui n'était pas allé à terme.
Sauf que ce commercial est depuis devenu l'associé de celui avec lequel nous avons signé le CCMI avec Lelièvre...

Le bon côté de la boulette, c'est que le commercial est repassé par le siège pour leur demander d'arrêter de faire les morts parce que nous allions résilier le contrat et partir à la concurrence.

Et comme par miracle, le siège me recontacte lundi dernier pour m'expliquer les raisons pour lesquelles ça patine.

Le bureau d'étude structure exigeait que le géotechnicien qui avait fait l'étude de sol valide la solution d'adaptation au sol que nous avions retenue et qui différait de celle évoquée dans son 1er rapport.
Et c'est ce nouveau rapport qui trainait à arriver.
Ce document devait être produit sous 48 heures...
ça, c'était lundi soir.

Jeudi matin, alors que je m'apprêtait à le relancer, le CST revient vers nous pour nous transférer les échanges avec le géotechnicien qui indiquait faire au plus vite (mais les 48 h étaient dépassées...).
Et finalement, j'ai eu le plaisir de voir le nouveau rapport arriver dans ma boite mail hier soir.

Donc désormais, plus rien ne devrait s'opposer à ce que ça avance la semaine prochaine.

Je vais donc demander (exiger) la production des attestations nominatives rapidement.

Parallèlement, nous devrions recevoir les premiers chiffrages des CST de secours.

Nous aviserons à ce moment là.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
Article

« Nouvelle visite du terrain avec le nouveau conducteur de tra »

Préparation > Autres Par pjtCourdimanche le 27/10/2020 à 09h28


Petit point d'étape de nos aventures...

Hier, nous avons eu un rendez vous sur le terrain avec notre nouveau conducteur de travaux, et oui, parce que le conducteur de travaux a changé.
Celui qui nous avait promis un démarrage 1ère quinzaine de septembre a été remplacé...
Ce doit être pour ça qu'il ne prenait plus nos appels et ne répondait plus à nos mails ou sms...
Sympa.
Et comme le chargé de suivi administratif travaille en binome avec le CDT, cela explique aussi pourquoi cet interlocuteur faisait le mort également.

La communication n'est vraiment pas le fort de Maisons Lelièvre... En espérant que leur fort soit la construction...

Et donc, en discutant avec le nouveau CDT, il nous promet cette fois ci le premier coup de pelle pour le début de la semaine prochaine...
Espérons qu'il tienne parole, lui.
De toute façon, nous sommes toujours en discussion avec d'autres CST pour reprendre le projet, au cas où...
et comme les attestations nominatives n'ont pas été produites malgré nos demandes réitérées (et que le délai de réalisation des conditions suspensives a été dépassé), ... bref, je me comprends....

Autre information: le nouveau CDT est un ancien du groupe GEOXIA.
Nous avons déjà été informés par des concurrents que Lelièvre vendait de la qualité Lelièvre, mais réalisait désormais des prestations GEOXIA de niveau moindre, j'espère que ce ne sera pas le cas....
Nous avons fait le choix de ne pas solliciter Maison Familiale en raison des récits que nous avions pu consulter ça et là, ce n'est pas pour se retrouver avec le même niveau de prestation...

Enfin,

nous serons attentifs à tout cela.

le projet se poursuit....
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
Article

« ça y est, ça commence !!!! »

Gros oeuvre > Terrassement Par pjtCourdimanche le 31/10/2020 à 16h09
Bonjour !!!

Finalement, après de nombreuses hésitations, ça s’accélère....

Après de nouvelles promesses de démarrage imminent, j'ai finalement obtenu hier les attestations nominatives en même temps que l'appel de fonds (logique).

Et surprise, là où le terrassier ne devait commencer que lundi prochain, et bien les ferrailles des fondations sont déjà livrées et une pelle mécanique a commencé à s'activer hier.

Donc on peut dire que maintenant, c'est vraiment lancé...

Que d'émotions....

En espérant que la suite se déroule bien.

J'ai posé la question sur le tchat du Ministère de l'Intérieur pour savoir si je pouvais aller sur le chantier pour le contrôler.

Verdict: OK. Je peux me rendre sur le chantier en cochant la 1ère case du formulaire et en emmenant des pièces justifiant de ma qualité de maitre d'ouvrage (je vais prendre une copie du CCMI, une copie de la DOC et une capture d'écran de la conversation).

J'essaie de faire des photos avant que la nuit tombe...

Bonne journée à tous.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
Article

« Photos des premiers coups de pelle »

Gros oeuvre > Terrassement Par pjtCourdimanche le 01/11/2020 à 11h59
Début des opérations...



La pelle qui me semble pas suffisante pour décaper jusqu'à 3m54 en dessous du niveau de la chaussée et pour creuser les puits...




Les ferrailles (j'imagine pour couler les massifs et les longrines)
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
Article

« 2ème jour de terrassement: les choses sérieuses commencent ! »

Gros oeuvre > Terrassement Par pjtCourdimanche le 03/11/2020 à 10h43
Bonjour,

Voici quelques clichés du terrassement.

Un décaissement de 3m54 en dessous du niveau zéro (indiqué sur les coffrets, ça correspond à peu de choses près au niveau du bitume.)

Ensuite, il faudra creuser les puits pour couler les massifs sur lesquels seront coulées les longrines...


Beau programme en perspective.

Je pense que le tas de terre qui reste dans l'angle va servir de rampe pour descendre au fond du trou, ce qui permettra de creuser ensuite les puits.

les tas de terre végétale forment désormais une belle hauteur...

et quelques heures plus tard...

et quelques heures plus tard...

jolie surface à travailler

les tas de terre végétale commencent à se former.

les tas de terre végétale commencent à se former.

décapage sous un autre angle

début du décapage

Enlèvement des terres au fur et à mesure (après avoir mis la terre végétale sur le fond du terrain.
<br />
Décaissement jusqu'à -3,54 m par rapport au niveau zéro.
<br />
ensuite, il faudra creuser les puits...

Enlèvement des terres au fur et à mesure (après avoir mis la terre végétale sur le fond du terrain.
<br />
Décaissement jusqu'à -3,54 m par rapport au niveau zéro.
<br />
ensuite, il faudra creuser les puits...

petit aperçu du terrain avant le grand chamboulement
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
Article

« Des ptits trous,des ptits trous, toujours des ptits trous... »

Gros oeuvre > Fondations - vide sanitaire - dalle Par pjtCourdimanche le 05/11/2020 à 22h30
Bonjour
Ca y est, on change déjà d'étape...

Hier, le terrassier à fini la préparation de la plateforme (-3,54 mètres par rapport au niveau du rdc).


vue de la plateforme côté rue (avec la préparation de la banquette).
<br />
on constate la roche qui a été attaquée à la pelleteuse (pas besoin de faire venir le BRH)

vue de la plateforme et du tas de terre (ce qui sera utilisé pour remblayer le pourtour de la construction.
<br />
Cela ne se voit pas, mais à la base, le terrain est en pente...

le terrassement a un peu débordé....
<br />
(effondrement lors de la destruction de la roche qui était en dessous


Il a aussi commencé à tracer l'emplacement des puits.

marquage de l'emplacement des puits

marquage de l'emplacement des puits  (on identifie des carrés, mais ils vont se transformer en rectangles...)



Et aujourd'hui, ça a creusé.
il ne reste plus que 3 puits à creuser.
<br />
la plupart font 2m50, certains descendent à 6 mètres

sur la droite, le puit (plusieurs à la base) qui fait 6 m de profond

je ne connais pas la profondeur des deux puits qui sont en bordure, mais ils m'a l'air conséquente...

autre vue des puits.
<br />
sur le côté, on devine les différentes couches qui constitue le terrain



Les puits devaient faire 2m50 de profond pour arriver à 6 mètres par rapport au niveau de la route.
J'espère qu'avec ça, la maison ne bougera pas.

Conséquence, les parois qui séparaient les puits n'ont pas toujours résisté...
Du coup, on retire tout et on remplira de béton.

A priori, le balais incessant des toupies doit débuter demain.

Au passage, on peut apprécier la beauté de notre jardin.
Il y a juste les terres pour combler le pourtour de la maison, le reste est directement parti à la décharge.
Le volume avait été évalué à 700m3, mais les puits étant plus imposant, ce volume doit être quelque peu supérieur...
tas de terre conservées, vue du bout du terrain....
<br />
ce n'est que le reliquat, le reste a été emmené directement à la décharge par le terrassier.
<br />
Volume estimé: 700 m3 (mais comme les puits ont été creusés plus profond et plus larges que prévu pour certains, ça doit faire un peu plus...



@ suivre...
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
Article

« Coulage des massifs »

Gros oeuvre > Fondations - vide sanitaire - dalle Par pjtCourdimanche le 06/11/2020 à 18h43
Bonjour,

Comme c'était prévu, cela s'enchaine.... (il vaut mieux vu la taille du trou...)

Ce matin, dès 8 heures, les toupies se sont enchainées pour couler les massifs.
la toupie et le camion pompe (je ne sais pas si ça s'appelle comme ça), au petit matin...

engin impressionnant....
<br />
il sera utilisé pour presque tous les massifs (sauf les deux derniers qui sont à portée directe de la toupie, en bord de rue)

Remplissage du premier puit.
<br />
La toupie de 7,5 m3 ne suffira pas...

Remplissage du premier puit.
<br />
La toupie de 7,5 m3 ne suffira pas...


autre vue du coulage des massifs

profondeur d'un puit.
<br />
On voit les différentes strates du sol

1er puit rempli à 30 cm de la hauteur. 
<br />
la ferraille sera posée dessus et du béton sera encore coulé pour arriver au niveau souhaité

2ème puit. 
<br />
Celui ci est plus petit, avec une toupie, ils pourront en garnir plus d'un

3ème puit. 
<br />
avec la 2ème toupie
<br />

<br />
On devine à gauche le 1er puit (qui correspond à 2 puits dont les parois se sont effondrées)

ça s'affaire...

engin impressionnant....
<br />
il sera utilisé pour presque tous les massifs (sauf les deux derniers qui sont à portée directe de la toupie, en bord de rue)

après un 1er coulage, pose de la ferraille, puis complément de béton et lissage à la hauteur souhaitée

coulage des 2 derniers massifs, directement avec la toupie.



Au final, il aura fallu un peu plus de 80 m3 de béton.

Ce fut impressionnant et très agréable de voir le projet avancer.

Après quelques discussions, notre AMO a convaincu le constructeur de creuser des puits d'au moins 2m50, ce qui nous garantit une bonne emprise dans le bon sol.
Le CST a donc dû rajouter quelques toupies de béton en plus de ce qui avait été prévu, mais sur un terrain compliqué et en pente, il était important d'aller chercher le bon sol.

Bref, je suis content d'avoir pris l'assistance d'un expert dès le départ pour nous assister dans le suivi de la construction.
Ses remarques semblent être prises en compte par le constructeur.

Une bonne semaine qui s'achève.

Prochaine étape: les longrines.

@suivre...
Edité 1 fois, la dernière fois il y a 30 jours.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre utile Env. 200 message Echalas (69)
Bonjour,

Impressionnant et vrai beau à voir (encore plus en vrai j'imagine).
Ca a l'air vraiment propre !

Hate de voir la suite !

Antoine
pjtCourdimanche a écrit:Bonjour,

Comme c'était prévu, cela s'enchaine.... (il vaut mieux vu la taille du trou...)

Ce matin, dès 8 heures, les toupies se sont enchainées pour couler les massifs.
la toupie et le camion pompe (je ne sais pas si ça s'appelle comme ça), au petit matin...

engin impressionnant....
<br />
il sera utilisé pour presque tous les massifs (sauf les deux derniers qui sont à portée directe de la toupie, en bord de rue)

Remplissage du premier puit.
<br />
La toupie de 7,5 m3 ne suffira pas...

Remplissage du premier puit.
<br />
La toupie de 7,5 m3 ne suffira pas...

autre vue du coulage des massifs

profondeur d'un puit.
<br />
On voit les différentes strates du sol

1er puit rempli à 30 cm de la hauteur. 
<br />
la ferraille sera posée dessus et du béton sera encore coulé pour arriver au niveau souhaité

2ème puit. 
<br />
Celui ci est plus petit, avec une toupie, ils pourront en garnir plus d'un

3ème puit. 
<br />
avec la 2ème toupie
<br />

<br />
On devine à gauche le 1er puit (qui correspond à 2 puits dont les parois se sont effondrées)

ça s'affaire...

engin impressionnant....
<br />
il sera utilisé pour presque tous les massifs (sauf les deux derniers qui sont à portée directe de la toupie, en bord de rue)

après un 1er coulage, pose de la ferraille, puis complément de béton et lissage à la hauteur souhaitée

coulage des 2 derniers massifs, directement avec la toupie.



Au final, il aura fallu un peu plus de 80 m3 de béton.

Ce fut impressionnant et très agréable de voir le projet avancer.

Après quelques discussions, notre AMO a convaincu le constructeur de creuser des puits d'au moins 2m50, ce qui nous garantit une bonne emprise dans le bon sol.
Le CST a donc dû rajouter quelques toupies de béton en plus de ce qui avait été prévu, mais sur un terrain compliqué et en pente, il était important d'aller chercher le bon sol.

Bref, je suis content d'avoir pris l'assistance d'un expert dès le départ pour nous assister dans le suivi de la construction.
Ses remarques semblent être prises en compte par le constructeur.

Une bonne semaine qui s'achève.

Prochaine étape: les longrines.

@suivre...
Antoine et Marie
AAMOI 9817
---
Construction maison individuelle à Échalas via Demeures Rhône-Alpes
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 200
De : Echalas (69)
Ancienneté : + de 1 an
Article

« Vitesse ou précipitation.... (anticipation plutôt) »

Gros oeuvre > Fondations - vide sanitaire - dalle Par pjtCourdimanche le 10/11/2020 à 18h33


Pas grand chose de nouveau depuis la grosse évolution de la semaine dernière....

Ah, si, j'ai eu la bonne surprise de recevoir le 2ème appel de fonds, celui pour l'achèvement des fondations....
Pourtant, il n'y a que les massifs qui sont coulés.

Du coup, recherches pour trouver la définition des fondations....
et bien, ce n'est pas si simple.

On trouve beaucoup d'avis contradictoire, certains affirment que l'élévation du vide sanitaire, ça correspondrait aux murs, certains affirment que la dalle est comprise dans le stade fondations, d'autres le contestent....
VIVE      

Il y a bien une référence :
"les fondations sont constituées par les ouvrages de gros œuvre situés en dessous, soit du niveau du sol le plus bas de l'immeuble dans le cas de bâtiment comportant un ou plusieurs sous-sols, soit du niveau du sol naturel dans le cas d'un bâtiment sur terre-plein ou sur vide-sanitaire"

Sauf que cette référence est tellement ancienne qu'il est difficile d'y remettre la main dessus.
Ce serait une vieille circulaire de .... 1967. Mais je ne l'ai pas retrouvée.

Bref.
Ne parvenant pas à aller plus loin, j'ai décidé de revenir à la base: le contrat.

En fait, c'est écrit noir sur blanc. Toujours revenir au point de départ, le contrat!!!
Les fondations, ce sont les massifs et les longrines.

Du coup, petit coup de fil au CST:
" - Achèvement des fondations... normalement, c'est quand elles sont finies, non ?

 - oups, c'est le CDT qui m'a dit que c'était coulé....
 - Oui, les massifs, pas les longrines....
 - ah, ben on vous rappelle....
 - Merci bien."



Cela dit, le CDT m'avait parlé que le maçon allait enchainer sur les longrines probablement cette semaine.
Il reste jeudi et vendredi pour s'y atteler.


L'aventure se poursuit...

@ suivre
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre utile Env. 200 message Echalas (69)
Bonjour,

Courrier reçu en LRAR ? Sinon ne jamais faire d'écrit avec la date et jouer le mort jusqu'à l'achèvement des fondations ou jusqu'à relance en LRAR.

Bien cordialement,
Antoine
Antoine et Marie
AAMOI 9817
---
Construction maison individuelle à Échalas via Demeures Rhône-Alpes
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 200
De : Echalas (69)
Ancienneté : + de 1 an
 
pjtCourdimanche Picto info Auteur du sujet
Membre utile Env. 1000 message Courdimanche (95)
WWolf a écrit:Bonjour,

Courrier reçu en LRAR ? Sinon ne jamais faire d'écrit avec la date et jouer le mort jusqu'à l'achèvement des fondations ou jusqu'à relance en LRAR.

Bien cordialement,
Antoine

Bonjour,
Non, envoi par mail.
Mais à ce stade, malgré les quelques tracas déjà évoqués, les relations ne sont pas mauvaises avec le constructeur.
Je pense qu'ils procèdent plus en raison de la persistance (très tenace) de mauvaises habitudes (très mauvaises parfois) que par malhonnêteté.
Donc pour l'instant, on échange de manière courtoise.
J'attends leur retour pour cet appel de fonds anticipé (qui doit constituer un délit si je ne me trompe pas).
En même temps (pour paraphraser un personnage célèbre), je pense (espère) que les longrines ne devraient malgré tout pas tarder à être coulées : promesse du CDT (je sais, ça n'engage que celui qui la reçoit), mais aussi, vu la profondeur de la plateforme (-3m54), s'ils ne veulent pas rappeler le terrassier (qui est à leur charge) pour récupérer les bords de fouille qui se sont effondrés, ils vont devoir enchaîner tant que la météo est favorable.
Donc cet appel de fonds ne devrait pas tarder à ressurgir.
En tout cas, merci pour votre assiduité Antoine.
Cela fait plaisir que mon récit puisse être partagé.
Cordialement
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre utile Env. 400 message Yvelines
Je m'abonne ici, je vois qu'il y a pleiiiin de photos Tongue

N'hesite pas à passer chez moi aussi, même si je ne suis pas aussi avancé que toi
Biggrin
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 400
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 1 an
 
pjtCourdimanche Picto info Auteur du sujet
Membre utile Env. 1000 message Courdimanche (95)
Oh, l'état d'avancement.... il faut faire attention.

à parcourir les récits à droite et à gauche, on s'aperçoit qu'une avance peut vite fondre comme neige au soleil....

je m'abonne en retour  (et oui, je suis un grand curieux ! )
Leandro16 a écrit:Je m'abonne ici, je vois qu'il y a pleiiiin de photos  Tongue  

N'hesite pas à passer chez moi aussi, même si je ne suis pas aussi avancé que toi
 Biggrin
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
Article

« Anticipation de l'appel de fonds contestée, et déjà des souc »

Gros oeuvre > Fondations - vide sanitaire - dalle Par pjtCourdimanche le 13/11/2020 à 16h14
Bonjour,

Quelques nouvelles de nos aventures....

J'ai enfin eu un retour du constructeur après que je lui ai fait remarqué l'anticipation dans l'envoi de l'appel de fonds.

Pour le constructeur, accrochez vous, les longrines ne font pas partie des fondations.
Plus précisément, voici sa définition:
"Les fondations sont les éléments qui font la liaison entre l’infrastructure et le sol, dans le cas de votre maison ce sont les massifs."

Je lui ai demandé la base textuelle sur laquelle il s'appuie pour une telle définition. Nous verrons bien.

J'avais trouvé celle de la vieille circulaire que j'ai citée dans un article précédent.

Mais sinon, il suffit de prendre la notice descriptive qui détaille les fondations en parlant de "massifs et longrines"....
Normalement, le contrat est sensé faire loi entre les parties.

Bref, j'attends le retour.

De toute façon, par son retour, il confirme avoir émis l'appel de fonds "achèvement des fondations" sans avoir fait les longrines. C'est juste un délit... Ce n'est pas parce qu'il le conteste que ce n'est pas le cas.
Donc je mets tout ça de côté, on verra si ça sert un jour.

Mais j'ai profité de l'échange pour souligner un problème qui n'est pas anodin.

Deux massifs ont été coulés en limite de propriété, mais pas seulement en limite.... Nos fondations sont partiellement chez le voisin.
Vue des massifs supposés rester en limite de propriété (et ne pas la franchir).
<br />
La limite de propriété correspond à une ligne qui va de la gaine rouge (la borne a sauté) au piquet qui est en face.
<br />
On imagine que la corde tendue en contrebas par le maçon la représente également.
<br />
Et donc là, on voit bien l'empiètement....




Du coup, je leur demande de bien vouloir les reprendre.

A défaut, ce sera mis en réserve à la réception.

C'est vraiment pénible de devoir bagarrer pour que les gens travaillent correctement....

Néanmoins, l'aventure se poursuit...

@ suivre
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre utile Env. 200 message Echalas (69)
Bonjour PjtCourdimanche,

Décidément on retrouve les mêmes soucis dans nos projets respectifs...
Fondations qui dépassent chez le voisin et ADF anticipé... bref on en reparle sur un autre Forum ;)

Bon courage à eux pour aller retailler des massifs XD déjà moi avec mon mètre de profondeur ils pleurent...

EDIT : S'ils ne veulent pas casser, il faut qu'ils trouvent une solution (pourquoi pas financière) avec le voisin pour autoriser une servitude permanente en votre faveur... à faire chez un notaire

Antoine
pjtCourdimanche a écrit:Bonjour,

Quelques nouvelles de nos aventures....

J'ai enfin eu un retour du constructeur après que je lui ai fait remarqué l'anticipation dans l'envoi de l'appel de fonds.

Pour le constructeur, accrochez vous, les longrines ne font pas partie des fondations.
Plus précisément, voici sa définition:
"Les fondations sont les éléments qui font la liaison entre l’infrastructure et le sol, dans le cas de votre maison ce sont les massifs."

Je lui ai demandé la base textuelle sur laquelle il s'appuie pour une telle définition. Nous verrons bien.

J'avais trouvé celle de la vieille circulaire que j'ai citée dans un article précédent.

Mais sinon, il suffit de prendre la notice descriptive qui détaille les fondations en parlant de "massifs et longrines"....
Normalement, le contrat est sensé faire loi entre les parties.

Bref, j'attends le retour.

De toute façon, par son retour, il confirme avoir émis l'appel de fonds "achèvement des fondations" sans avoir fait les longrines. C'est juste un délit... Ce n'est pas parce qu'il le conteste que ce n'est pas le cas.
Donc je mets tout ça de côté, on verra si ça sert un jour.

Mais j'ai profité de l'échange pour souligner un problème qui n'est pas anodin.

Deux massifs ont été coulés en limite de propriété, mais pas seulement en limite.... Nos fondations sont partiellement chez le voisin.
Vue des massifs supposés rester en limite de propriété (et ne pas la franchir).
<br />
La limite de propriété correspond à une ligne qui va de la gaine rouge (la borne a sauté) au piquet qui est en face.
<br />
On imagine que la corde tendue en contrebas par le maçon la représente également.
<br />
Et donc là, on voit bien l'empiètement....




Du coup, je leur demande de bien vouloir les reprendre.

A défaut, ce sera mis en réserve à la réception.

C'est vraiment pénible de devoir bagarrer pour que les gens travaillent correctement....

Néanmoins, l'aventure se poursuit...

@ suivre
Antoine et Marie
AAMOI 9817
---
Construction maison individuelle à Échalas via Demeures Rhône-Alpes
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 200
De : Echalas (69)
Ancienneté : + de 1 an
 
pjtCourdimanche Picto info Auteur du sujet
Membre utile Env. 1000 message Courdimanche (95)
Bon,
finalement,

Le CST nous autorise (par mail) à retenir les fonds tant que les longrines ne sont pas coulées...
Mais sachez que pour nous, les fondations, ça n'inclue pas les longrines...
Peut être que nos notices sont mal rédigées... (le commercial a dû me le dire une bonne cinquantaine de fois quand lui posais des questions...)

Bref, ça, c'est réglé.

Je ne veux pas passer pour un mauvais payeur, j'honore mes engagements, mais j'aime bien quand les choses sont faites dans les règles. Un minimum quand même.
Même si je comprends qu'une nouvelle entrée de fonds de plus de 30.000 €, ça leur aurait fait plaisir, qu'ils ne s'inquiètent pas, ça viendra... (et j'espère que ça viendra vite, en plus).

Et pour les massifs qui débordent, ils vont faire un "piochage" quand le maçon reviendra pour réaliser les longrines.
j'attends de voir le résultat (et surtout ce qu'en dira mon expert).





WWolf a écrit:Bonjour PjtCourdimanche,

Décidément on retrouve les mêmes soucis dans nos projets respectifs...
Fondations qui dépassent chez le voisin et ADF anticipé... bref on en reparle sur un autre Forum ;)

Bon courage à eux pour aller retailler des massifs XD déjà moi avec mon mètre de profondeur ils pleurent...

EDIT : S'ils ne veulent pas casser, il faut qu'ils trouvent une solution (pourquoi pas financière) avec le voisin pour autoriser une servitude permanente en votre faveur... à faire chez un notaire

Antoine
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre utile Env. 400 message Yvelines
Recit très intéressant ! Je m'abonne.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 400
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 7 mois
 
pjtCourdimanche Picto info Auteur du sujet
Membre utile Env. 1000 message Courdimanche (95)
Dream2010-78 a écrit:Recit très intéressant ! Je m'abonne.

 Merci,
C'est gentil.
La suite ne devrait pas tarder...
Le CDT m'a promis que le maçon allait attaquer le coffrage des longrines vendredi ou lundi prochain.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
Article

« Longrines... où sont mes longrines ??? »

Gros oeuvre > Fondations - vide sanitaire - dalle Par pjtCourdimanche le 20/11/2020 à 11h53
Bonjour,

Quelques nouvelles de nos aventures.

N'ayant pas de nouvelles, j'ai appelé le CDT dans la semaine pour tenté de savoir quand ils s'attaqueraient aux longrines (qui devait pourtant être coulées aux environs du 11 novembre).

Rassurant, il me répond que ça devrait commencer aujourd'hui,  ou au pire lundi.
J'en profite pour lui parler de l'empiètement de nos massifs chez le voisin (on a quand même du béton jusqu'à - 6 mètres).
réponse: "ah oui, j'ai vu passer des mails là dessus. On va faire un piochage parce que doit être juste le sommet du puit qui a débordé".

Je contacte donc mon expert pour l'informer de la préparation prochaine des coffrages des longrines et je lui pose la question du "piochage" des massifs, lui faisant part de mes doutes sur la profondeur réelle de cet empiètement.

Finalement, il me rappelle pour me confirmer que le constructeur semblait bien vouloir retirer le béton sur la partie supérieure du massif. Le reste, on remet un peu de terre.
Ni vu, ni connu. Je t'embrouille ma poule.

Sauf que ça ne va pas me convaincre de ne pas le mettre en réserve.
Au contraire, ça a plutôt tendance à m'irriter au plus haut point.
Sans être susceptible, nous n'aimons pas trop être pris pour des c....  naifs.

Bref.
Mon expert étudie les solutions avec le CST qui commence déjà à voir sa marge fondre : il a annoncé à mon expert avoir coulé près de 120 m3 de béton. Bizarre, parce que le maçon avec qui j'ai discuté m'avait dit avoir commandé un peu plus de 90 m3.
Ok, ils avaient évalué à 70m3 initialement, ils ont du en rajouter, mais pas 120 m3.

Bref, parmi les solutions étudiées:
- arracher les massifs coulés (mais vu le poids, ça va nécessité des engins très imposants, solution complexe à mettre en oeuvre)
- tronçonner les massifs progressivement après les avoir dégagés pour que les ouvriers travaillent en sécurité (long et couteux en main d'oeuvre)
- attaquer les massifs au BRH (selon mon expert, les vibrations pourraient nuire aux constructions voisines, étonnant, mais c'est lui l'expert)
- faire du cache misère (je ne vais pas laisser faire et ce sera en réserve à la réception)
- que le CST négocie une servitude technique avec le voisin (bon courage pour négocier avec le lotisseur)
- racheter la bande de terre correspondant à l'empiètement (bon courage pour négocier avec le lotisseur, il faut modifier les parcelles, agrandir le garage parce que nous devons construire en limite de propriété, donc modifier le PC, etc....)

peut être d'autres encore....

Bref.

Tout ça parce qu'il n'y a pas eu de coffrage de réalisé pour que ces foutus massifs soient bien coulés chez nous et pas chez le voisin.

Nous avons hâte de connaitre la solution qui sera retenue par le constructeur, car c'est lui qui va la trouver (et la financer).
En espérant que cette solution ne traine pas trop, car pour l'instant, le terrain est éventré, mais celui du voisin également.
Pas certain que ça amuse longtemps le lotisseur qui cherche encore à le vendre...

En attendant, l'aventure se poursuit...

@ suivre
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre utile Env. 400 message Yvelines
pjtCourdimanche a écrit:Bonjour,

Quelques nouvelles de nos aventures.

N'ayant pas de nouvelles, j'ai appelé le CDT dans la semaine pour tenté de savoir quand ils s'attaqueraient aux longrines (qui devait pourtant être coulées aux environs du 11 novembre).

Rassurant, il me répond que ça devrait commencer aujourd'hui,  ou au pire lundi.
J'en profite pour lui parler de l'empiètement de nos massifs chez le voisin (on a quand même du béton jusqu'à - 6 mètres).
réponse: "ah oui, j'ai vu passer des mails là dessus. On va faire un piochage parce que doit être juste le sommet du puit qui a débordé".

Je contacte donc mon expert pour l'informer de la préparation prochaine des coffrages des longrines et je lui pose la question du "piochage" des massifs, lui faisant part de mes doutes sur la profondeur réelle de cet empiètement.

Finalement, il me rappelle pour me confirmer que le constructeur semblait bien vouloir retirer le béton sur la partie supérieure du massif. Le reste, on remet un peu de terre.
Ni vu, ni connu. Je t'embrouille ma poule.

Sauf que ça ne va pas me convaincre de ne pas le mettre en réserve.
Au contraire, ça a plutôt tendance à m'irriter au plus haut point.
Sans être susceptible, nous n'aimons pas trop être pris pour des c....  naifs.

Bref.
Mon expert étudie les solutions avec le CST qui commence déjà à voir sa marge fondre : il a annoncé à mon expert avoir coulé près de 120 m3 de béton. Bizarre, parce que le maçon avec qui j'ai discuté m'avait dit avoir commandé un peu plus de 90 m3.
Ok, ils avaient évalué à 70m3 initialement, ils ont du en rajouter, mais pas 120 m3.

Bref, parmi les solutions étudiées:
- arracher les massifs coulés (mais vu le poids, ça va nécessité des engins très imposants, solution complexe à mettre en oeuvre)
- tronçonner les massifs progressivement après les avoir dégagés pour que les ouvriers travaillent en sécurité (long et couteux en main d'oeuvre)
- attaquer les massifs au BRH (selon mon expert, les vibrations pourraient nuire aux constructions voisines, étonnant, mais c'est lui l'expert)
- faire du cache misère (je ne vais pas laisser faire et ce sera en réserve à la réception)
- que le CST négocie une servitude technique avec le voisin (bon courage pour négocier avec le lotisseur)
- racheter la bande de terre correspondant à l'empiètement (bon courage pour négocier avec le lotisseur, il faut modifier les parcelles, agrandir le garage parce que nous devons construire en limite de propriété, donc modifier le PC, etc....)

peut être d'autres encore....

Bref.

Tout ça parce qu'il n'y a pas eu de coffrage de réalisé pour que ces foutus massifs soient bien coulés chez nous et pas chez le voisin.

Nous avons hâte de connaitre la solution qui sera retenue par le constructeur, car c'est lui qui va la trouver (et la financer).
En espérant que cette solution ne traine pas trop, car pour l'instant, le terrain est éventré, mais celui du voisin également.
Pas certain que ça amuse longtemps le lotisseur qui cherche encore à le vendre...

En attendant, l'aventure se poursuit...

@ suivre

Hello,
Ah bah zut... Pas évident cette situation. Tiens nous au courant, bon courage! Une fois ce problème réglé la construction devrait suivre son cours le plus sereinement possible!
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 400
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 7 mois
 
pjtCourdimanche Picto info Auteur du sujet
Membre utile Env. 1000 message Courdimanche (95)
Dream2010-78 a écrit:Hello,
Ah bah zut... Pas évident cette situation. Tiens nous au courant, bon courage! Une fois ce problème réglé la construction devrait suivre son cours le plus sereinement possible!

Merci.
J'espère que ça va aller ensuite.
Je crains malgré tout que le CST tire jusqu'au bout de son délai contractuel....  et qu'il cherche à rattraper sa marge pour la suite.
Mais on va veiller...
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Bloggeur Env. 10 message Val De Marne
Citation: coulage des 2 derniers massifs, directement avec la toupie.

Vous construisez un lotissement ???? lol
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 10
Dept : Val De Marne
Ancienneté : + de 10 mois
 
pjtCourdimanche Picto info Auteur du sujet
Membre utile Env. 1000 message Courdimanche (95)
On aura un petit sous sol.... 

Sauf si le constructeur nous le fait aussi chez le voisin...

Deep-JSK a écrit:
Citation: coulage des 2 derniers massifs, directement avec la toupie.

Vous construisez un lotissement ???? lol
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre utile Env. 200 message Echalas (69)
Salut pjtCourdimanche,

Ton aventure me rappelle encore une fois la mienne, ils ont fait la même chose, mais bon "uniquement sur 1 mètre de profondeur en coulant les semelles filantes... plutôt que de coffrer... bref ce n'est pas mon boulot ;)

Bon courage à toi ! Nous sacrée mauvaise surprise cette semaine.

Antoine

pjtCourdimanche a écrit:Bonjour,

Quelques nouvelles de nos aventures.

N'ayant pas de nouvelles, j'ai appelé le CDT dans la semaine pour tenté de savoir quand ils s'attaqueraient aux longrines (qui devait pourtant être coulées aux environs du 11 novembre).

Rassurant, il me répond que ça devrait commencer aujourd'hui,  ou au pire lundi.
J'en profite pour lui parler de l'empiètement de nos massifs chez le voisin (on a quand même du béton jusqu'à - 6 mètres).
réponse: "ah oui, j'ai vu passer des mails là dessus. On va faire un piochage parce que doit être juste le sommet du puit qui a débordé".

Je contacte donc mon expert pour l'informer de la préparation prochaine des coffrages des longrines et je lui pose la question du "piochage" des massifs, lui faisant part de mes doutes sur la profondeur réelle de cet empiètement.

Finalement, il me rappelle pour me confirmer que le constructeur semblait bien vouloir retirer le béton sur la partie supérieure du massif. Le reste, on remet un peu de terre.
Ni vu, ni connu. Je t'embrouille ma poule.

Sauf que ça ne va pas me convaincre de ne pas le mettre en réserve.
Au contraire, ça a plutôt tendance à m'irriter au plus haut point.
Sans être susceptible, nous n'aimons pas trop être pris pour des c....  naifs.

Bref.
Mon expert étudie les solutions avec le CST qui commence déjà à voir sa marge fondre : il a annoncé à mon expert avoir coulé près de 120 m3 de béton. Bizarre, parce que le maçon avec qui j'ai discuté m'avait dit avoir commandé un peu plus de 90 m3.
Ok, ils avaient évalué à 70m3 initialement, ils ont du en rajouter, mais pas 120 m3.

Bref, parmi les solutions étudiées:
- arracher les massifs coulés (mais vu le poids, ça va nécessité des engins très imposants, solution complexe à mettre en oeuvre)
- tronçonner les massifs progressivement après les avoir dégagés pour que les ouvriers travaillent en sécurité (long et couteux en main d'oeuvre)
- attaquer les massifs au BRH (selon mon expert, les vibrations pourraient nuire aux constructions voisines, étonnant, mais c'est lui l'expert)
- faire du cache misère (je ne vais pas laisser faire et ce sera en réserve à la réception)
- que le CST négocie une servitude technique avec le voisin (bon courage pour négocier avec le lotisseur)
- racheter la bande de terre correspondant à l'empiètement (bon courage pour négocier avec le lotisseur, il faut modifier les parcelles, agrandir le garage parce que nous devons construire en limite de propriété, donc modifier le PC, etc....)

peut être d'autres encore....

Bref.

Tout ça parce qu'il n'y a pas eu de coffrage de réalisé pour que ces foutus massifs soient bien coulés chez nous et pas chez le voisin.

Nous avons hâte de connaitre la solution qui sera retenue par le constructeur, car c'est lui qui va la trouver (et la financer).
En espérant que cette solution ne traine pas trop, car pour l'instant, le terrain est éventré, mais celui du voisin également.
Pas certain que ça amuse longtemps le lotisseur qui cherche encore à le vendre...

En attendant, l'aventure se poursuit...

@ suivre
Antoine et Marie
AAMOI 9817
---
Construction maison individuelle à Échalas via Demeures Rhône-Alpes
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 200
De : Echalas (69)
Ancienneté : + de 1 an
 
Photographe Env. 60 message Yvelines
Fondations très impressionantes, bon courage une fois les soucis de fondations réglés, le reste sera je pense une partie de plaisir.
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 60
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 6 ans
 
pjtCourdimanche Picto info Auteur du sujet
Membre utile Env. 1000 message Courdimanche (95)
Merci Antoine.
Le CDT m'a parlé du retour du maçon vendredi dernier ou demain.
Vendredi, il n'est pas passé.  On verra demain....
Le soucis, c'est que nos massifs débutent à -3m54 par rapport à la route, et descendent jusqu'à - 6m.
Je ne sais pas quelle solution ils vont retenir, mais ça risque d'être... impressionnant....
En tout cas, je ne me contenterai pas d'un bricolage superficiel, sinon, ce sera réserve....
bref. A suivre

WWolf a écrit:Salut pjtCourdimanche,

Ton aventure me rappelle encore une fois la mienne, ils ont fait la même chose, mais bon "uniquement sur 1 mètre de profondeur en coulant les semelles filantes... plutôt que de coffrer... bref ce n'est pas mon boulot ;)

Bon courage à toi ! Nous sacrée mauvaise surprise cette semaine.

Antoine

Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
pjtCourdimanche Picto info Auteur du sujet
Membre utile Env. 1000 message Courdimanche (95)
Bonsoir et merci pour votre soutien.

J'espère que vous êtes dans le vrai.

Mais les péripéties que nous avons rencontrées depuis le départ me conduisent à ne pas relacher la pression et l'attention, même une fois que le stade fondations sera passé.


Sebastien et Katia a écrit:Fondations très impressionantes, bon courage une fois les soucis de fondations réglés, le reste sera je pense une partie de plaisir.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans
 
pjtCourdimanche Picto info Auteur du sujet
Membre utile Env. 1000 message Courdimanche (95)
Bonsoir.

Petit passage ce soir, et.... RAS sur le chantier contrairement aux affirmations du CDT de la semaine dernière.

#Fatigue...
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Courdimanche (95)
Ancienneté : + de 7 ans

En rapport avec cette page :

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Faire construire, combien ça coute ?
Faire construire, combien ça coute ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres de Forum Construire
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres ...
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.
Calculette construction gratuite !
Calculette construction gratuite !
Découvrez les outils et services exclusifs de ForumConstruire.com

Autres récits de construction :

  • saphir 120
     95  Saphir 120
    Depuis pas mal de temps, nous cherchions a faire construire et la c'est le debut Acceptation du PC : le 11/03/2013 Affichage du Permis : le 16/03/2013
    Bezons (Val D Oise) Par marco93 2039 mess.
  • peridot maisons sesame
     95  Péridot maisons sésame
    Apres avoir cherche a acheter dans l'ancien, et vu les prix trop eleves pour notre budget, nous nous sommes penches sur une construction neuve. Nous avons ...
    Val D Oise Par Pitrouf 363 mess.
  • notre maison by ermi
     95  Notre Maison by ERMI
    Maison Individuelle de style contemporain bicolore (noir & blanc) comprenant 5 pieces, chauffage au sol au gaz marque Frisquet a condensation : - 4 ...
    Montlignon (Val D Oise) Par gregy 37 mess.
  • contemporaine de jpl a argenteuil
     95  contemporaine de JPL à Argenteuil
    jecris ce post pour tout ceux qui comme moi essaient de glaner des infos d'une future maison CONTACTEZ MOI SI VOUS ETES INTERESSE PAR CE CONSTRUCTEUR ...
    Argenteuil (Val D Oise) Par gattaca 157 mess.
  • notre future maison bois
     95  Notre future maison bois
    Notre projet est de construire une maison ossature bois tres bien isolee, pour qu'a l'utilisation, cela nous coute le moins possible. C'est la crise Cette ...
    Soisy Sous Montmorency (Val D Oise) Par Morgane231210 67 mess.
  • notre maison a luzarches
     95  Notre Maison a Luzarches
    Maison Moderne de 4 chambres pour notre famille a Luzarches. Construction Moderne, RT2012 et chauffage au sol. Decembre 2014 choix du Terrain de 550M2 ...
    Luzarches (Val D Oise) Par GREGTIF 108 mess.
  • maison bbc dans le 95
     95  Maison BBC dans le 95
    Maison contemporaine de type BBC R1 dans le 95 modele Greenlord de chez Castelord RDC : - Hall d'entree - Bureau - WC/Douche - Cuisine ouverte - Grand ...
    Val D Oise Par serdouka 868 mess.
69
abonnés
surveillent ce récit

"Notre maison Lelièvre avec vue sur le Vexin"

Accueil du projet Sommaire du projet Photos du projet Derniers messages Partager
pjtCourdimanche Auteur : pjtCourdimanche
Informations sur le projet Informations sur le projet :
Type de travaux : Construction neuve
Type de construction : Sous sol + RDC + étage
Style : Régionale / Traditionnelle
Label énergétique : RT2012
Informations sur le projet Constructeur du projet :
Maisons Lelièvre
Agence inconnue
Raccourci internet du récit Raccourci internet
Voir