Retour
Menu utilisateur
Menu

ITI et Déphasage : Questionnement

Ce sujet comporte 42 messages et a été affiché 512 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
9
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 200 message Yvelines
Bonjour à tous,

J'aimerais parler déphasage !

En cours de projet, nous espérions initialement partir sur une ossature bois. Le contexte (pénuries / délais / tarifs) nous fait revoir nos priorités et on part donc sur du traditionnel.

La plupart des constructeurs nous proposent de l'ITI et on oubliera donc l'ITE au vu du budget.
On nous propose notamment de la  "bio'bric" qui se vante d'avoir un gros déphasage.

J'ai appelé mon thermicien. Pour lui, à partir du moment ou la brique est en extérieur, cela ne compte pas et seul l'isolant compte. Comme l'inertie donc. 

J'avoue ne plus rien comprendre. Pour moi, cela jouait quand même. 

Du coup, qui a raison ?

Merci ;)

Mickaël.
Messages : Env. 200
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 7 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux d'isolation...

Allez dans la section devis isolation du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de professionnels de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les professionnels, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-12-devis_isolation.php
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Aveyron
Bonjour, si on a une isolation intérieure, on a besoin de chauffer très peu (l'isolant empêche en grande partie la perte de calories par les murs), mais il faut chauffer en continu pour maintenir la température.

si on veut de l'inertie (avec de l'isolation extérieure) il faudra chauffer et maintenir les murs en température. Les déperditions seront très faibles puisque l'isolant joue son rôle.

Si on a une insolation intérieure, on peut davantage couper le chauffage lorsqu'il n'est pas indispensable (absence), la température remontera très vite au retour.

Si on a de l'inertie avec une isolation extérieure, ce sera moins souple, il ne faudra pas être toujours en train de monter et de baisser le chauffage.

Et il faut voir quel chauffage est utilisé. Avec un poêle, je dirais plutôt isolation extérieure, la chaleur sera stockée un peu dans les murs, par contre avec du chauffage électrique par ex, mieux vaudrait l'isolation par l'intérieur. Vu le prix de l'électricité, on ne chauffe que lorsqu'on est présent dans la pièce.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
Dept : Aveyron
Ancienneté : + de 11 ans
 
Env. 200 message Yvelines
Merci pour le retour.

Ma question portait plutôt sur le déphasage pour le confort d'été. En fait, en ITI, le déphasage engendré par le mur ( brique, béton cellulaire ou autre) est-il à prendre en compte ? Ou bien seul le déphasage de l'islam compte ?
Messages : Env. 200
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Gard
Bonjour, Excusez-moi pour les mots qui vont suivre, mais à voir ce que vous dite, vous me faites mal au coeur.

Au début, vous vouliez partir sur une maison en ossature bois, et donc isolation à base de bois, laine de bois, fibre de bois ect. On peut comparer cela a l'achat d'une voiture, au départ, vous vouliez une Mercedes EQS, et maintenant vous allez, vous contentez d'une Citroën C1 .
Mais en plus, vous allez l'acheter en grande surface.(les grandes surfaces ne fabriquent pas les produits qu'elles vendent, un constructeur ne construit pas de maison. )

Il faut revoir votre projet, car à mon avis, vous aller droit dans le mur, vous regretterez très rapidement votre décision.
ce sont souvent des petits détails qui font la différence entre du bon et du mauvais travail
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Gard
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Cotes D'armor
Bonjour, ce que veut dire plaquisteheureux, c'est que vous partiez sur une construction eco-responsable, et vous allez finir avec une construction avec un bilan carbone déplorable rien qu'à la construction.
Voyez des maîtres d'oeuvre, donnez votre budget, vos envies, et voyez ce qu'il vous propose. Le constructeur, lui, il est là pour faire du chiffre, il se fiche du reste.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Gard
Cool, maintenant, j'ai un traducteur sur ce site.
ce sont souvent des petits détails qui font la différence entre du bon et du mauvais travail
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Gard
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre utile Env. 700 message Gironde
plaquisteheureux a écrit:Cool, maintenant, j'ai un traducteur sur ce site.

Manque plus qu'un correcteur.
Je ne suis pas un professionnel. tout ce que je sais vient des erreurs passées et futures de mes bricolage.
Edité 1 fois, la dernière fois il y a +1 mois.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 700
Dept : Gironde
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Cotes D'armor
plaquisteheureux a écrit:Cool, maintenant, j'ai un traducteur sur ce site.

Je vais changer de nom: ce sera plaquiste trad!
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 200 message Yvelines
Merci pour votre sollicitude. On va cloturer le débat rapidement. Le contexte actuel fait que nous n'avons pas les moyens d'être écolo. C'est 100K€ de trop. On ne peut pas reduire la surface ni demander aux pro de réduire le prix de 700 € du m² ;)

En attendant on essaie de faire une maison confortable d'ou la question sur le déphasage
Un avis sur ce point ?
Messages : Env. 200
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre super utile Env. 5000 message Aveyron
Bonjour ,
Vous avez un thermicien et vous demandez des conseils sur un forum ??? il sert à quoi ?
Conseil en éco-construction ,thermicien RT 2012,C.E.P.H+


Guide forum construire tout savoir sur la RT 2012 http://www.forumconstruire.com/guides/voir-gid_92,rt_2012.php
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
Dept : Aveyron
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre utile Env. 800 message Vendee
On confond souvent déphasage avec inertie ce qui est deux chose différente mais étroitement liée par la capacité massique et la conductivité.

Un déphasage est un retardateur alors que l'inertie est la pour une stabilité thermique.

Pour le premier il est bien en été, quand notre façade plein sud prend le chaud d'avoir un déphasage suffisant afin que la fraicheur de la nuit nous permet de refroidir ces mur qui sont monter en température.
Dans ce concept avoir une grosse inertie n'est pas important car on ne cherche pas spécialement a stocker et ensuite diffusé, la on cherche juste a retarder le passage du chaud qui se traduit par la conductivité thermique.

Une parois très isolante permet un bon déphasage c'est une certitude, mais si en plus sa capacité massique est importante elle montra en température plus difficilement ce qui permettra d'amélioré le déphasage.
La laine de bois est très bonne dans son genre.

Mais si on compare de la laine de bois qui a un R de 5 et des bloc de vide avec un R de 9, tu auras un meilleur déphasage avec le R de 9 même sans capacité massique car le transfert thermique est bien meilleur.

Conclusion le déphasage = la résistance thermique dans les grandes ligne...

Pour ce qui est de l'inertie d'un bâtiment, je suis d'accord avec les dire de LARZAC.

L'inertie prend tout son sens pour éviter une surchauffe rapide de la maison si on oublie de fermer les VR en été ou un refroidissement rapide quand on laisse une porte d'entrée ouverte trop longtemps.

La capacité a stocker de l'énergie et de la restitué dans le temps permet juste de lissé les hausses et les baisse de température.

Pour exemple :
Une maison sans chauffage se met a refroidir directement en fonction de sa résistance thermique et de la capacité massique des masse chaude.

Si une maison sans inertie ne peu compter que sur son volume d'air chaud pour garder sa température, alors pour une maison de 300 m3 d'air l'énergie stocker est la suivante :
E = 300 * 1.292(masse volumique) * 1004 (capacité thermique massique pour 1° J*K-1*kg-1)
E = 389 150.4 J*K-1

en comparaison une maison avec 130 t de béton dans le volume chauffé bénéficie de :
E = 130 000 * 880 (capacité thermique massique pour 1° J*K-1*kg-1)
E = 114 400 000 J*K-1
je rajoute le volume d'air qui est constant pour les deux maison :
E = 114 789 150 J*K-1

la maison a forte inertie stock donc 290 fois plus d'énergie qu'une maison sans inertie.

Ensuite le travail de l'isolation arrive et laisse dissiper cette Energie au fil du temps.

Il est donc facile a comprendre qu'une maison a forte inertie ne subit pratiquement pas les variations de température même si les périodes de chauffe sont éloigné contrairement a la maison a faible inertie qui aura besoin d'un chauffage constant pour maintenir une température.

Désolé j'ai été un peu loin dans mon explication mais ce sujet me passionne.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 800
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre super utile Env. 5000 message Aveyron
Par contre une trop forte inertie en période de canicule dans certaines régions ( donc chaud prolongé et pas de refroidissement nocturne ) va entrainer le bâtiment en mode four à pain .
Conseil en éco-construction ,thermicien RT 2012,C.E.P.H+


Guide forum construire tout savoir sur la RT 2012 http://www.forumconstruire.com/guides/voir-gid_92,rt_2012.php
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
Dept : Aveyron
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre utile Env. 800 message Vendee
mickael.s a écrit:Merci pour le retour.

Ma question portait plutôt sur le déphasage pour le confort d'été. En fait, en ITI, le déphasage engendré par le mur ( brique, béton cellulaire ou autre) est-il à prendre en compte ? Ou bien seul le déphasage de l'islam compte ?

dans le cas de la brique vu qu'elle apporte de la résistance thermique elle apporte alors un déphasage, peu importe qu'elle soit dans le volume chaud ou froid. 
par contre bien sur elle n'apporte pas d'inertie si elle n'est pas dans le volume chaud
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 800
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 800 message Vendee
philyu a écrit:Par contre une trop forte inertie en période de canicule dans certaines régions ( donc chaud prolongé et pas de refroidissement nocturne ) va entrainer le bâtiment en mode four à pain .

Ah bon ? 


Depuis quand l'inertie n'est bon que pour les périodes froide ? 

Donc une maison sans inertie en pleine canicule (chaud prolongé et pas de refroidissement nocturne) vivrai mieux la période de canicule qu'une maison a inertie ? Je comprend pas ...

Ben je suis pas d'accord... une forte inertie permet de ne pas subir les premier jours de canicule avec une constance des température intérieur de la maison. contrairement a une maison sans inertie qui prendra le chaud très vite. 

tu vas me dire : oui elle chauffe plus vite mais refroidis plus vite également... Si les température de nuits en période caniculaire ne descende pas en dessous de 25 ° et c'est déja arriver alors ton refroidissement nocturne est presque nul...
Alors oui c'est sur que au bout d'une semaine de canicule la maison est monter en température mais au moins tu n'as pas subit les 3 ou 4 premier jours de canicule (un peu comme nos vieille maison pierre)
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 800
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre super utile Env. 5000 message Aveyron
Où ai je parlé de période froid ? le Mr qui pose la question s'inquiète pour son confort été .

Où ai je dit que pour une période estival normal ce n'est pas bien d'avoir de l'inertie ?

Mais la construction va elle va monter énormément en température si elle ne peut se décharger ,sur une période plus longue comme je l'ai dit dans certains cas !( je vis dans le sud je sais de quoi l'on parle )

Et comme les scénarios vont plutôt vers des canicules à répétition ..
.
Et personne n'as demandé au Mr comment sa maison était orientée , les baies exposées, les masques, l'albédo avoisinante ,etc ..... dans quel microclimat et à quelle altitude il se trouvait , parce que si ce Mr est au fin fond du Doubs près d'une rivière sous les arbres ce n'est pas tout a fait le même combat .

Le thread s'arrête là pour moi puisque de suite on flingue sans lire !Biggrin
Conseil en éco-construction ,thermicien RT 2012,C.E.P.H+


Guide forum construire tout savoir sur la RT 2012 http://www.forumconstruire.com/guides/voir-gid_92,rt_2012.php
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
Dept : Aveyron
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Cotes D'armor
mickael.s a écrit:Merci pour votre sollicitude. On va cloturer le débat rapidement. Le contexte actuel fait que nous n'avons pas les moyens d'être écolo. C'est 100K€ de trop. On ne peut pas reduire la surface ni demander aux pro de réduire le prix de 700 € du m² ;)

En attendant on essaie de faire une maison confortable d'ou la question sur le déphasage
Un avis sur ce point ?


Je ne vois pas en quoi utiliser du biosourcé pour l'isolation ferait augmenter le tarif de 700€/m2. Et si, il faut se donner les moyens de faire attention. Donc, du tradi couplé à du plus respectueux pour l'environnement, c'est largement faisable sans exploser le budget. Par contre, l'artisan (et j'en fais partie, c'est pour ça que je dis ce qui suit)va moins marger qu'avec un isolant minéral ou polystyrène, ça c'est certain. Après, on retrouve ces énormités: on n'a pas les moyens d'être écolo! Je ne suis pas écolo, je ne vote pas écolo, je fais juste attention!
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 200 message Yvelines
Bonjour tout le monde !

Et bien je pensais pas que ça allait apporter autant de tension

Alors point par point :

Citation: Vous avez un thermicien et vous demandez des conseils sur un forum ??? il sert à quoi ?


Et bien je me pose la question  
Non plus sérieusement, il m'a fait une étude thermique et va la mettre à jour. Donc de ce coté là pas de souci.
Par contre, quand je lui ai parlé déphasage, il m'a renvoyé à l'inertie. J'ai eu beau insisté, il m'a clairement dit : Tout ce qui est en dehors de l'isolant, ça ne compte pas. 
Du coup, ça m'a remis en question. Dans l'absolu, j'étais plutôt d'accord avec vous PMSentis et Phyliu.

Bref, en tout cas, je ne peux pas parler de déphasage avec mon thermicien. Y a-t-il 2 écoles ? I don't know....

Donc question aux pointus du déphasage . La bio'bric thermo+ est donné avec un déphasage de 12 à 15h avec de la laine de verre (c'est marqué dans la doc mais j'ai pas trouvé d'autres chiffres particulier pour expliquer tout ça (diffusivité, et co)). 
Du coup, si je pars sur de la bio'bric, d'un point de vu purement déphasage, pas d'intéret de mettre de la laine de roche ou de la fibre de bois vu que le déphasage est déjà bon. On est d'accord ou pas ? 
(Je ne parle pas des combles perdus dans mon cas, c'est encore un autre sujet ;))

Citation: Je ne vois pas en quoi utiliser du biosourcé pour l'isolation ferait augmenter le tarif de 700€/m2


Tu as mal lu, j'ai pas dit que c'était l'isolation qui revenait à 700 € / m2 en plus. C'est l'ossature bois vs traditionnel.

Merci à tous !
Messages : Env. 200
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre super utile Env. 3000 message Loire Atlantique
Le surcoût ossature bois me paraît un peu énorme mais bon...

Je pense que phyliu a bien résumer la situation. Le confort d'été ne va pas dépendre uniquement du déphasage. Avoir un meilleur déphasage ne va pas te pénaliser non plus tu peux donc encore l'améliorer.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre utile Env. 800 message Vendee
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 800
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 200 message Yvelines
Merci pour la photo ;)

J'ai le même à la maison, je l'ai lu il y a longtemps, il est peut-être temps de me replonger dedans !
Messages : Env. 200
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 20 message Allier
Bonjour mickael.s

On a eu un peu la même problématique, l'ITE ou la MOB revenait trop cher.

Pour gérer la chaleur on a décidé de faire Brique porotherm Th+ (Sûrement la même chose que Biobroc), 145mm de fibre de bois.
40cm de ouate de cellulose dans les combles
Des BSO sur toutes les ouvertures au sud et à l'ouest.
VMC DF en espérant que le système by-pass soit efficace.

Par contre aucun constructeur ne pouvait répondre à nos envies, on a dû faire nous même les maîtres d'oeuvre.

Maison HO/HE pour l'instant, je peux pas te dire si les mesures qu'on a prise sont efficace.

Par contre je peux te dire: 170m2 de fibre de bois: 3000€ (Juste le matoss)
VMC DF: 6500€ juste le matériel
BSO: 10 000€ pour 6 grandes baies vitrées + 1 fenêtre
Brique: Surcoût de 3500€ par rapport aux parpaings.

En espérant avoir pu t'aider un peu
Messages : Env. 20
Dept : Allier
Ancienneté : + de 2 mois
 
Env. 200 message Yvelines
Salut Ubari,

Merci pour le retour. Je serais intéressé pour savoir à combien t'es revenu le HEHA si tu veux bien.

Idem, je veux bien quelques infos sur les BSO. Tu as pris quoi ?

J'ai trouvé un constructeur pas mal qui faisait de l'ossature bois à la base et fait aussi du béton cellulaire. Du coup il a la réflexion qui va bien concernant l'isolation. Ils ne sont pas contre la VMC DF, et les mots BSO ou fermacell ne leur sont pas inconnus (mais c'est cher).

On creuse ;)
Messages : Env. 200
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 20 message Allier
Je peux te donner le coût de mon HE/HO mais comme chaque maison est différente çà va être difficile d'en tirer des conclusions: 170 000€ pour le HE/HO ( Maison de 150m2, vide sanitaire, terrasse de 70m2 sur VS, 19 ouvertures, R+1, fondations selon étude de sol + zone sismique 4 ).

Pour les BSO on a pris des profalux. C'est une des marques les plus courantes. On aurait adoré prendre des Griesser mais le prix est nettement plus cher !
Les BSO ça a vraiment de la gueule, c'est pas mal pour gérer la chaleur mais c'est pas incroyable non plus. Ça t'évite surtout d'être dans le noir par rapport à des VR que tu baisserais toute la journée en été. Tu peux même utiliser de la domotique pour les régler en fonction de la course du soleil.
Attention à bien prévenir ton assurance, une bonne partie ne l'es considère pas comme un moyen de protection anti effraction.

Un constructeur qui fait du « hors standard » c'est rare et ça doit être très cher ! Et si ils acceptent juste pour bien te marger et qu'ils filent le boulot à leurs ouvriers habituels qui n'ont jamais fait de DF ou autre, le résultat va pas forcément être dingue.

Nous on a fait le choix de faire nous même le 2nd oeuvre, chronophage et stressant mais on est méticuleux et sérieux, le résultat devrait être, du moins je l'espère, meilleur que des ouvriers payés au rabais qui se foutent du résultat final.
Messages : Env. 20
Dept : Allier
Ancienneté : + de 2 mois
 
Env. 200 message Yvelines
Citation:
Je peux te donner le coût de mon HE/HO mais comme chaque maison est différente çà va être difficile d'en tirer des conclusions: 170 000€ pour le HE/HO ( Maison de 150m2, vide sanitaire, terrasse de 70m2 sur VS, 19 ouvertures, R+1, fondations selon étude de sol + zone sismique 4 ).


Merci pour l'info. On est d'accord, tout projet est différent, mais on n'est pas loin : 148m² plancher sur VS, terrain argileux donc adaptations. R+1 aussi. On est un peu en dessous pour le HEHA, incluant 14 ouvrants + VR.
En réflexion aussi pour faire le 2nd oeuvre ;)

Pour le coup, il est hors standard et est positionné. On a parlé DF ou fermacell, car ils en posent ;)

Bref, le sujet dérive mais merci ;)
Messages : Env. 200
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 200 message Paris
PMSentis a écrit:

Merci.
On notera donc que le déphasage est corrélé à l'isolant et non l'inertie.
Aussi sur un terrain idéalement boisé pour refroidir les façades en été on peut réduire ce déphasage de quelques 1/4 heures afin de laisser la nuit se charger du reste.
Messages : Env. 200
Dept : Paris
Ancienneté : + de 1 mois
 
Membre utile Env. 800 message Vendee
Climato
Ta conclusion est trop courte et peu être mal comprise par certaine personne.

En haut a gauche sur la page on peu lire deux graphique qui compare deux système d'isolant à U équivalent mais a masse volumique différente.

On note une variation importante entre les deux du niveau de déphasage.

Cette variation est donc liée a la masse volumique mais plus intrinsèquement a l'inertie de l'isolant, et sa capacité a changer de température rapidement.

Donc oui le déphasage est fonction de l'isolant mais aussi de son inertie (l'inertie de l'isolant).
L'inertie global de la maison est une autre variable qui stabilise une température intérieur que ce soit en été ou en hiver.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 800
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 200 message Paris
PMSentis a écrit:Climato
Ta conclusion est trop courte et peu être mal comprise par certaine personne.

En haut a gauche sur la page on peu lire deux graphique qui compare deux système d'isolant à U équivalent mais a masse volumique différente.

On note une variation importante entre les deux du niveau de déphasage.

Cette variation est donc liée a la masse volumique mais plus intrinsèquement a l'inertie de l'isolant, et sa capacité a changer de température rapidement.

Donc oui le déphasage est fonction de l'isolant mais aussi de son inertie (l'inertie de l'isolant).
L'inertie global de la maison est une autre variable qui stabilise une température intérieur que ce soit en été ou en hiver.


Tout dépend de ce qui est à traiter.
L'inertie en physique va te donner deux notions assez différentes : l'une thermique, l'autre cinétique. 

Donc parler de l'inertie seule d'un isolant n'a pas beaucoup de sens (sauf à calculer son tassement ce qui dans une étude thermique fait tache ).

On parle bien de déphasage pour signifier le temps nécessaire à la paroi pour retrouver un équilibre thermique entre l'intérieur et l'extérieur hors chauffage.
Par analogie on dira qu'une paroi est comme un seau : plus elle est grande (capacité thermique), moins elle peut vider ses calories ce qui a pour effet de retarder plus qu'atténuer le phénomène de choc thermique entre l'int et l'ext.

On parle donc bien de ce qu’intrinsèquement, oui, l'isolant apporte à ce problème.
Mais, il faut bien comprendre qu'ici c'est malgré tout la diffusivité thermique qui tranchera et le type d'isolation: il est inutile de stocker des milliers de kW.h dans un isolant ou des briques si ces kW.h de chauffage gratuit apportés par sa masse vont mettre 3 heures de plus à s'évacuer en intérieur et surtout au moment où on a besoin de froid (typiquement la nuit) !

C'est pour cette raison qu'on exprime d'une part la diffusivité thermique et d'autre part qu'on parle de cP (capacité thermique massique) afin de pouvoir comparer non seulement l'apport de masse mais comment le déphasage va ou non poser problème en fonction du lambda de l'isolant en intérieur.

On peut privilégier l’inertie thermique en hiver, c'est facile, on peut même en rajouter par de la brique de terre crue mais comme bien souvent on ne peut pas gérer l'été et l'hiver avec la même méthode inertielle, il faut s'avouer vaincus : c'est le lambda des isolants et leur léger apport calorifique déphasé qui dans 98% des situations dicte le confort. Même la fibre de bois apporte moins que 2cm de placo... ou une cloison inertielle qui, séparée du lot enveloppe, fera office de clim ou de lissage en hiver. Pas simple !
Messages : Env. 200
Dept : Paris
Ancienneté : + de 1 mois
 
Membre utile Env. 800 message Vendee
Ah ben pour le coup la conclusion est assez longue W00t

Je suis d'accord la diffusivité du matériaux est également très importante.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 800
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 6 ans
 
Bloggeur Env. 80 message Saint Jacques De La Lande (35)
Ubari a écrit:Bonjour mickael.s

On a eu un peu la même problématique, l'ITE ou la MOB revenait trop cher.

Pour gérer la chaleur on a décidé de faire Brique porotherm Th+ (Sûrement la même chose que Biobroc), 145mm de fibre de bois.
40cm de ouate de cellulose dans les combles
Des BSO sur toutes les ouvertures au sud et à l'ouest.
VMC DF en espérant que le système by-pass soit efficace.

Par contre aucun constructeur ne pouvait répondre à nos envies, on a dû faire nous même les maîtres d'oeuvre.

Maison HO/HE pour l'instant, je peux pas te dire si les mesures qu'on a prise sont efficace.

Par contre je peux te dire: 170m2 de fibre de bois: 3000€ (Juste le matoss)
VMC DF: 6500€ juste le matériel
BSO: 10 000€ pour 6 grandes baies vitrées + 1 fenêtre
Brique: Surcoût de 3500€ par rapport aux parpaings.

En espérant avoir pu t'aider un peu


Pour alimenter la discussion sur la protection solaire (pour moi c'est le premier truc à faire), j'ai fait un autre choix que les BSO : avancée de toiture de 1m côté Sud et brise soleil relevables au rdc. C'est mon choix, les bsr sont plus chers que les bso mais visuellement je préfère. On verra.
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 80
De : Saint Jacques De La Lande (35)
Ancienneté : + de 1 an
 
Env. 200 message Paris
Laur35 a écrit:
Pour alimenter la discussion sur la protection solaire (pour moi c'est le premier truc à faire), j'ai fait un autre choix que les BSO : avancée de toiture de 1m côté Sud et brise soleil relevables au rdc. C'est mon choix, les bsr sont plus chers que les bso mais visuellement je préfère.  On verra.


Pour la surchauffe il n'y a pas beaucoup d'options au sud et on doit aussi conserver l'apport du soleil l'hiver.
L'autre possibilité qui fonctionne très bien après les feuillus ou les débords c'est la vêture à claire-voie qui retarde bien la conduction en exposition directe.

Ce qui est bien avec les BSO relevables c'est qu'on peut tout enlever l'hiver contrairement aux casquettes ou aux masques fixes. Mais je ne connais pas beaucoup de marques qui font des BSO sans possibilité de relevage comme avec les volets roulants. Là on parlerait plus de Brises Soleil tout court, sans correction de l'orientation genre moucharabieh, claustra.... tout ça c'est une même catégorie de masque rapportés qu'on peut démonter l'hiver mais c'est un peu contraignant.

Il y a aussi les volets coulissants (ou à galandage) pour plus de facilité de pose sur de l'existant.
Messages : Env. 200
Dept : Paris
Ancienneté : + de 1 mois
 
Bloggeur Env. 80 message Saint Jacques De La Lande (35)
Climato a écrit:
Laur35 a écrit:
Pour alimenter la discussion sur la protection solaire (pour moi c'est le premier truc à faire), j'ai fait un autre choix que les BSO : avancée de toiture de 1m côté Sud et brise soleil relevables au rdc. C'est mon choix, les bsr sont plus chers que les bso mais visuellement je préfère.  On verra.


Pour la surchauffe il n'y a pas beaucoup d'options au sud et on doit aussi conserver l'apport du soleil l'hiver.
L'autre possibilité qui fonctionne très bien après les feuillus ou les débords c'est la vêture à claire-voie qui retarde bien la conduction en exposition directe.

Ce qui est bien avec les BSO relevables c'est qu'on peut tout enlever l'hiver contrairement aux casquettes ou aux masques fixes. Mais je ne connais pas beaucoup de marques qui font des BSO sans possibilité de relevage comme avec les volets roulants. Là on parlerait plus de Brises Soleil tout court, sans correction de l'orientation genre moucharabieh, claustra.... tout ça c'est une même catégorie de masque rapportés qu'on peut démonter l'hiver mais c'est un peu contraignant.

Il y a aussi les volets coulissants (ou à galandage) pour plus de facilité de pose sur de l'existant.

L'hiver, le soleil monte moins haut dans le ciel donc passe sous un debord de toit ou un brise soleil relevable. C'est tout le principe.
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 80
De : Saint Jacques De La Lande (35)
Ancienneté : + de 1 an
 
Env. 200 message Paris
Laur35 a écrit:
Climato a écrit:
Laur35 a écrit:
Pour alimenter la discussion sur la protection solaire (pour moi c'est le premier truc à faire), j'ai fait un autre choix que les BSO : avancée de toiture de 1m côté Sud et brise soleil relevables au rdc. C'est mon choix, les bsr sont plus chers que les bso mais visuellement je préfère.  On verra.


Pour la surchauffe il n'y a pas beaucoup d'options au sud et on doit aussi conserver l'apport du soleil l'hiver.
L'autre possibilité qui fonctionne très bien après les feuillus ou les débords c'est la vêture à claire-voie qui retarde bien la conduction en exposition directe.

Ce qui est bien avec les BSO relevables c'est qu'on peut tout enlever l'hiver contrairement aux casquettes ou aux masques fixes. Mais je ne connais pas beaucoup de marques qui font des BSO sans possibilité de relevage comme avec les volets roulants. Là on parlerait plus de Brises Soleil tout court, sans correction de l'orientation genre moucharabieh, claustra.... tout ça c'est une même catégorie de masque rapportés qu'on peut démonter l'hiver mais c'est un peu contraignant.

Il y a aussi les volets coulissants (ou à galandage) pour plus de facilité de pose sur de l'existant.

L'hiver, le soleil monte moins haut dans le ciel donc passe sous un debord de toit ou un brise soleil relevable. C'est tout le principe.

Le principe c'est de confronter la coupe de la casquette et l’héliodon. Parfois cela a été calculé finement parfois non. Dans le cas des BSO comme leur nom l'indique on peut choisir l'orientation pour faire coïncider l'angle des lames avec celui des rayons incidents.
On peut même indiquer l'heure qu'il est en allant un peu plus loin dans le délire.
Messages : Env. 200
Dept : Paris
Ancienneté : + de 1 mois
 
Env. 200 message Yvelines
Bonjour à tous,

Merci pour le retour. Je ne connaissais pas les BSR. Laur35, une idée de prix ?

Pour le moment, j'ai prévu un débord de toit de 60cm environ + des brises soleils fixes. C'est accepté sur le permis en tout cas.
Pour les brises soleils fixe, je ne sais pas encore sous quelle forme ça va être.
Messages : Env. 200
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 200 message Paris
mickael.s a écrit:Bonjour à tous,

Merci pour le retour. Je ne connaissais pas les BSR. Laur35, une idée de prix ?

Pour le moment, j'ai prévu un débord de toit de 60cm environ + des brises soleils fixes. C'est accepté sur le permis en tout cas.
Pour les brises soleils fixe, je ne sais pas encore sous quelle forme ça va être.

Il n'y a pas de raison que cela ne passe pas. L'étude thermique déposée en même temps en parle aussi normalement.
Messages : Env. 200
Dept : Paris
Ancienneté : + de 1 mois
 
Bloggeur Env. 80 message Saint Jacques De La Lande (35)
mickael.s a écrit:Bonjour à tous,

Merci pour le retour. Je ne connaissais pas les BSR. Laur35, une idée de prix ?

Pour le moment, j'ai prévu un débord de toit de 60cm environ + des brises soleils fixes. C'est accepté sur le permis en tout cas.
Pour les brises soleils fixe, je ne sais pas encore sous quelle forme ça va être.

Bonjour, des brises soleils fixes sont une très bonne solution a mon avis. Je me suis fait un peu "plaisir" avec les BSR. 
Pour le débord, tu le sais sans doute déjà mais au cas ou : il faut projeter les angles du soleil suivant les saisons (héliodon) sur ta construction. J'ai vérifié ce que cela donnait aux solstices avec un papier-crayon. J'ai un débord de 1m à 2.4m de hauteur, ce n'est pas vraiment un débord de toit mais un équivalent fait exprès. C'est cher au final, mais c'est du confort sans dépense quotidienne et sans nécessité de régler des lamelles orientables qui coupent la vue. C'est un choix personnel.
Pour les BSR, rien a voir avec des BSO, je te laisse regarder ici : http://www.noval-home.com/fr/cadre_motorise_pour_brise-soleil . Je ne connais pas le prix du cadre seul, mon charpentier me facture l'ensemble avec la pose et le remplissage en bardage. Je pense que cela représente 3 ou 4 fois le prix d'un BSO.
Pour moi, la priorité pour éviter d'avoir trop chaud l'été est de ne pas laisser rentrer le soleil à ce moment la. Après, en fonction du déphasage et autres caractéristiques de la construction ce sera plus ou moins sensible et au final les solutions pour ne pas laisser rentrer le soleil ont toutes des inconvénients (fermer des volets, baisser des volets roulants et être dans le noir, orienter des BSO et habiter derrière des stores vénitiens, ou équiper sa maison de brise soleil avec un impact esthétique et financier).
Bonne construction !
Edité 2 fois, la dernière fois il y a +1 mois.
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 80
De : Saint Jacques De La Lande (35)
Ancienneté : + de 1 an
 
Env. 200 message Yvelines
Merci beaucoup pour le retour !
Messages : Env. 200
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre utile Env. 500 message Haute Savoie
Bonjour,

Le déphasage de l'isolant a un réel sens dans des combles habitées sans inertie. Dans tous les autres cas c'est inutile d'en parler.

Dans des combles habitées sans inertie, le déphasage de l'isolant est primordial, donc la laine de bois à 170kg/m3 est bien meilleure en été que la laine minérale à 35 kg/m3. Pour la même épaisseur d'isolant bien évidemment, soit 400mm au minimum et un R quasi équivalent.

Les velux et l'absence d'ombrage sont des catastrophes, pour autant parler de ces aspects c'est noyer le poisson dans l'eau quand on parle "déphasage de l'isolant"

PS) heureusement sur ce forum la discussion reste ouverte ... il n'y a pas de "partenaire" Isover 

 
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 500
Dept : Haute Savoie
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre super utile Env. 2000 message Cotes D'armor
A-voir a écrit:
[
PS) heureusement sur ce forum la discussion reste ouverte ... il n'y a pas de "partenaire" Isover 

 



Bien d'accord!
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 200 message Yvelines
Salut tout le monde !

Allez, je réalimente mon propre topic, même si je sors un peu du sujet.

Je la refais : Le projet est en Essonne (sud Ile de France), altitude 100m, orienté sud, dans un secteur relativement boisé.

J'ai prévu des brises soleils fixe coté sud pour le moment.
Et une terrasse en bois coté sud aussi.
Il y a aussi un noyer pour nous faire un peu d'ombre.

Si on considère que l'ITE n'est pas accessible, et si on se concentre sur les murs :

On me propose de la bio'bric thermo+ (R de 1.5), doublé par de la LDV GR32.
Donné pour un déphasage d'environ 12.

Y a-t-il un intérêt à le remplacer par de la LDR ? Ou de la LDB ?
Sachant que d'un point déphasage, on est déjà à 12h environ.
Sachant que d'un point de vu inertie, j'ai l'impression que ça apporte des cacahuètes.

Coté combles perdus, on me propose de la LDR soufflé, 41cm, R de 10.
La densité de la LDR, surtout soufflé, étant d'environ 25kg / m3, est-ce que cela vous semble suffisant pour le confort d'été ?

Merci pour vos avis ;)
Messages : Env. 200
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre utile Env. 800 message Vendee
De mon point de vue,

ton confort d'été tu l'auras surtout par des bon masque solaire en été et une bonne ventilation nocturne.
le reste c'est des broutilles... déphasage de 12 h au lieu de 14 tu n'as pas trop de différence, tu ne la sentirais même pas.

En gros, en été tu as des journée chaude a ±30° et des nuits à ± 15° quand tous va bien.
Il faut juste que la chaleur accumulé dans la journée sois évacuer pendant la nuit.

Une maison a fort inertie ou faible inertie dans une configuration équivalente va avoir les même apports du au soleil. si la ventilation est bonne les calories stocker dans la journée vont s'évacuer de la même façon avec ou sans inertie.

La seul différence est dans la monter en température général de la maison.
En période de forte canicule d'une semaine, ou les nuits reste sur des température de 25°C, aucun refroidissement nocturne ne peu fonctionné, c'est dans cette configuration que l'inertie aide a maintenir plus longtemps la fraicheur dans la maison pendant que les maison a faible inertie chauffe en 2 ou 3 jours à plus de 28 °C.

c'est le même principe que nos vieille maison pierre ou il fait bon même par temps très chaud.

bien sur avec l'inertie, l'effet four comme dit plus haut est possible mais c'est uniquement dans le cas de période caniculaire répété et rapprocher, si les canicules s'espace de une à deux semaine il est possible de faire descendre la température de la maison avant la prochaine.

Quoi qu'il arrive c'est mon point de vu, je préfère avoir bon dans ma maison (25° max avec la canicule de 2020) quand on est en pleine canicule pendant une semaine et après dormir la fenêtre ouverte pour rafraichir la maison que de me prendre de plein fouet des nuits a 28 ° car ventilation nocturne inefficace (nuit chaude) et avoir une maison qui refroidit rapidement après la canicule.

oups le pavé Ohmy
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 800
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 200 message Yvelines
Merci pour l'avis
Messages : Env. 200
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 7 ans
 
Bloggeur Env. 80 message Saint Jacques De La Lande (35)
PMSentis a écrit:De mon point de vue,

ton confort d'été tu l'auras surtout par des bon masque solaire en été

On est d'accord mais attention, la police du hors sujet va passer !
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 80
De : Saint Jacques De La Lande (35)
Ancienneté : + de 1 an
En cache depuis avant-hier à 05h34
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis isolationArtisan
Devis isolation
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Tout savoir sur l'isolation
Tout savoir sur l'isolation
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos cloisons et isolations
Photos cloisons et isolations
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Tout savoir sur l'isolation à 1 €
Tout savoir sur l'isolation à 1 €
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

9
abonnés
surveillent ce sujet
Voir