Retour
Menu utilisateur
Menu

Les pbs continuent ...

Ce sujet comporte 51 messages et a été affiché 4.037 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
4
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 100 message Région Centre (41)
Bonjour,

Et, oui, voir déjà les nombreux posts ....

Cette fois-ci c'est la chape en Raddifluid C !!! Ohmy

voir les photo sur :
http://picasaweb.google.fr/cyberm41

Eloquant !!

On me propose de mettre de la résine + fibre pour boucher les trous et combler les 3 mm de chape qui "couvraient" les tuyaux aux deux endroits..
ainsi que sur la chape Raddifluid C qui est coulée sur le chemin des tuyaux d'alimentation des nourrices (tyuaux calorifugés) nous laissant entre le plus souvent 20 mm.

J'ai pris contact ce jour avec la Société Allemande responsable du procédé.
Après avoir vu la même chose que vous, il m'a demandé le nom du chapiste avant toute réponse à ma demande :

Question :"quel serait le procédé à utiliser pour corriger le pb ?"

re : "il faut que je contact le chapiste pour voir avec lui les problèmes techniques".

Que feriez-vous ?

Mehdi
Messages : Env. 100
De : Région Centre (41)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 1000 message Bas Rhin
Ne vous prenez pas la tête pour une expertise en batiment...

Allez dans la section devis expert en bâtiment du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de experts de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les experts, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-124-devis_expert_en_batiment.php
 
Env. 700 message
faire venir un expert dans les 500€ mais c'est leprix de la tranquilité de l'esprit.
Messages : Env. 700

Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 100 message Région Centre (41)
Bonjour,

voici j'aurais qq questions :

1) Est-ce que la solution retenue par le chapiste est viable dans le temps ?
(résine + fibre)

2) Peut-on faire autrement que ce qu’il y a d’écrit dans le DTU ?

3) Suis-je réellement couvert en cas de sinistre, si cela arrivait dans 2 ans ?

4) Je pense que le CST c'est complètement planté dans les hauteurs de réservations. 15 cm ont été réservé au total. Donc par déduction même refaire la chape ne servirait à rien. il manque 3,5 cm. Aussi auriez-vous qq idées ?

Mon expert en batiment vient jeudi, mais j'aimerais avoir vos avis avant.
J'ai comme l'impression que seulement trois choix existent quand à cette situation :

- mettre les tuyaux d'alimentation Sofath dans la chape de ravoirage (je ne sais pas si prévu dans les DTU)

- casser complètement la maison pour la refaire (il s’est planté sur la hauteur des traverses haute des portes; c'est mon avis)

- protocol d'accord avec une forte remise, car derrière je ne serais pas assuré comme il le faut (historique existant)

Merci pour vos avis...
Mehdi
Messages : Env. 100
De : Région Centre (41)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 700 message
A mon avis dans tous les cas tu seras assuré.
Le problème c'est si cela se met à merdoyer c'est toi qui va subir les désagrméments (pièces inoccupables, poussières, déplacements de meubles, etc...)
2) oui mais l'intervenant s'exposerait à des problèmes délicats en cas de désordre. Cela lui serait reproché par sons assurance qui ne manquerait pas de lui augmenter sa cotisation d'assurance.

Pour l'expert, il est indépendant donc personnelemnt j'ai plutot tendance à avoir confiance.
Sans être expert du tout, je préférerais voir la chappe casser puis refaites dans les regles de l'art (les DTU justement) masi il y a parfois des solutions techniques peu connues qui sont tout aussi interéssantes.
Dans tous les cas il est urgent d'écouter l'expert quitte à prendre des notes durant la visite pour être bien sur d'avoir tout compris (je passe souvent pour un blaireau chieur)
Messages : Env. 700

Ancienneté : + de 15 ans
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
Bonsoir,
mehdi a écrit:1) Est-ce que la solution retenue par le chapiste est viable dans le temps ?
(résine + fibre)

peut-être mais vu le boulot qu'il arrive à faire avec une chape fluide, je ne le laisserais pas mettre de la résine.
Citation: 2) Peut-on faire autrement que ce qu’il y a d’écrit dans le DTU ?
NON
Citation: 3) Suis-je réellement couvert en cas de sinistre, si cela arrivait dans 2 ans ?
NON
pas plus que pour ton chauffage qui risque de ne pas être aussi performant que prévu.

c'est qui ka posé les serpentins pour le chauffage ? c'est quoi comme PER (dimensions) il me parait d'un petit diamètre et posé trop espacé (par rapport à ce qu'on voit d'habitude).
et là :


c'est quoi Mellow Unsure
le PER isolé ne restituera pas la chaleur Dry
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 16 ans
 
Membre super utile Env. 40000 message Finistere Nord , Plus Loin Y A La Mer :) (29)
Il suffit de demander le plan de chauffe à l'electricien ou plutot au cst qui doit l'avoir pour la pose de ton chauffage .

A+
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 40000
De : Finistere Nord , Plus Loin Y A La Mer :) (29)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
re-,

après promenade sur le forum, c'est pas d'aujourd'hui le pb : https://www.forumconstruire.com/construire/topic-30621_start-15.php#565326 ,
z'ont rien fait depuis ? Unsure
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 16 ans
 
Env. 100 message Région Centre (41)
Bonjour à toutes et à tous,

Elisa21, effectivement, d'après la photo, les écartements sont loin d'être comme les autres, il s'agit du local technique ou sera entreposé les compresseurs. D'où un chauffage réduit.

Pour ce qui concerne les problèmes de chape de ravoirage, et mes nombreux posts, ceux-ci sont réglés. (suite à la visite d'un expert).

Pour le chauffage, l'installation a été validée par le même expert.

Du coup vu le peu de réservation qu'il me restait (5 cm en tout), il a été décidé de mettre une chape anhydrite....

En discutant avec mes collègues de bureaux, une solution autre pourrais être envisageable :

- refaire les menuiseries à dimension "personnalisées"
(à conditions d'avoir les conformités NF et CSTbat...)
Mais faudrait le négocier avec le CST ! et qu'il soit OK ....pas gagné !

qu'en pensez-vous ?

Mehdi
Messages : Env. 100
De : Région Centre (41)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 100 message Région Centre (41)
Bonjour,

Finalement, la solution des portes dites "sur mesures" n'est pas jouable !

Par contre il serait envisageable de :
- réhausser les linteaux des portes, portes fenêtres ....
- réaménager les cloisons intérieures pour obtenir les hauteurs conforme aux plans.

Qu'en pensez-vous ?

Cordialement
PS : je viens de mettre les nouvelles photos sur le site web
Messages : Env. 100
De : Région Centre (41)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 100 message Région Centre (41)
bonjour,

L'expertise vient de se finir, avec en prime une "engueulade" avec mon expert....

En fait il était déjà arrivé sur le chantier avec deviné qui ?
Le CST.

Le discours à commencé sur la réparation, patati patata...
J'ai coupé la parole à l'expert (la moutarde me montait au nez)
- j'ai demandé : est-ce que la chape est conforme, OUI ou NON ?
il a continué son discours avec le CST, "vous voyez bien on discute d'une solution" !!

- j'ai laissé parlé...
- j'ai laissé parlé ...
et je ne sais pas ce qui m'a pris, j'ai haussé le ton en reposant la même question !

là, l'expert s'est emporté et m'a "gueulé" dessus :
Mais c'est quoi que vous cherchez !! Si c'est pour aller au tribunal, OUI votre chape est non conforme ! et je me sauve, je n'ai plus rien à faire ici !
Mais si vous voulez rentrer chez vous bientôt, je discute de la solution à apporter avec le constructeur ...."

Là j'ai fermé mon clapet .... fermé mes oreilles et regretté d'avoir pris un expert !

Le rapport apporté confirmera que la résine pourra être mise. Point barre !

Et voilà comment on se fait entourlouper par son propre expert qui est censsé défendre nos intérêts....

D'ailleurs je trouve très bizarre :
- pb de seuils : ils les faits cassés 3 fois
- pb de chape de ravoirage : il la fait cassé 4 fois
- pb de chape Raddifluid C : il met une pièce pour cacher la misère

Et pour cause, il n'y a pas asez de réservations pour mettre 3 cm de chape anhydrite dessus !!!

Cherchez l'erreur ...

Cordialement
Messages : Env. 100
De : Région Centre (41)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 700 message
cet expert c'est celui de ton constructeur ou c'est un expert que tu as choisi au hasard ?
Messages : Env. 700

Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 100 message Région Centre (41)
c'est expert de ma RC de Groupama

mehdi
Messages : Env. 100
De : Région Centre (41)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 3000 message Indre Et Loire
C'est l'expert de ta protection juridique ?
On ne peut définir que ce qu'on sait construire, mais on peut nommer quoi que ce soit. Paul Valéry.
Messages : Env. 3000
Dept : Indre Et Loire
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 3000 message Indre Et Loire
Il faut être très prudent avec les experts d'assurance ! Leur patron, c'est l'assureur, celui qui les fait vivre Wink

Dans le cadre d'une protection juridique, il (l'assureur) n'a aucun intérêt à ce que l'affaire se développe !

Si c'est dans le cadre d'une expertise privée, il (l'expert) a obligatoirement des liens avec les assureurs, donc celui du constructeur !
On ne peut définir que ce qu'on sait construire, mais on peut nommer quoi que ce soit. Paul Valéry.
Messages : Env. 3000
Dept : Indre Et Loire
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 100 message Région Centre (41)
Donc vous me conseillez de prendre un expert privé ?

Pourtant avec l'assurance, tout se passe au mieux, à la juridique de Groupama, c'est un soutient exeptionnel que je trouve et des personnes très proches...

Le travail d'un expert, qu'il soit sous la juridique ou sous sein privé...leur travail devrait être le même....obliger le CST à remplir la part de son contrat !!

La chape ne correspond pas au DTU....il (l'expert) fait appliquer le DTU ...comme il l'a déjà fait !
Le revirement est pourtant spectaculaire...j'y ai repensé toute la nuit...
Sois j'accepte qu'il soulève le tapis et mette la poussière dessous et la maison est propre (petite image de la situation), soit je vais plus loin (référé) en ayant trouvé les causes du désordre et le responsable de la fiesta improvisée en mes murs ...

Est-il possible qu'un tribunal concidère le désordre peu imporatnt (2 cassures + 1 faiblesse) ...pas grave. Ou prendra t-il la position DTU non conforme...refaire conformément au contrat signé ?

Mehdi
Messages : Env. 100
De : Région Centre (41)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 3000 message Indre Et Loire
mehdi a écrit:Donc vous me conseillez
Pas forcément, toi seul peut décider après avoir tout bien pesé ! Unsure

Citation: de prendre un expert privé ?
Privé (?) indépendant, oui ! Wink

Citation: Pourtant avec l'assurance, tout se passe au mieux, à la juridique de Groupama, c'est un soutient exeptionnel que je trouve et des personnes très proches...
Sympa Biggrin

Citation: Le travail d'un expert, qu'il soit sous la juridique ou sous sein privé...leur travail devrait être le même....obliger le CST à remplir la part de son contrat !!
Ca, c'est la déontologie ... mais les affaires, imagine ...

Citation: La chape ne correspond pas au DTU....il (l'expert) fait appliquer le DTU ...comme il l'a déjà fait !
Le revirement est pourtant spectaculaire...j'y ai repensé toute la nuit...
Sois j'accepte qu'il soulève le tapis et mette la poussière dessous et la maison est propre (petite image de la situation), soit je vais plus loin (référé) en ayant trouvé les causes du désordre et le responsable de la fiesta improvisée en mes murs ...
Il est possible que la solution retenue par l'expert soit une bonne solution pour tous. Toi seul peut le dire ! Mais le comportement de ton expert est un peu choquant, inacceptable ! En fait il intervient comme expert de Groupama et ça, c'est pas normal et pas légal. Voir discussion à ce sujet sur le fil de Yves.
Mais ça ne veut pas dire qu'il (lexpert) a tout faux. Peut-être que la solution qu'il propose est une bonne négociation et que techniquement, il y a peu de risques ? C'est pour celà qu'il serait intéressant que tu prennes l'avis d'un spécialiste PC, à commencer par l'expertise du founisseur du produit.

Citation: Est-il possible qu'un tribunal concidère le désordre peu imporatnt (2 cassures + 1 faiblesse) ...pas grave. Ou prendra t-il la position DTU non conforme...refaire conformément au contrat signé ?
Le Tribunal n'a pas de compétence en techniques de construction, il désignera un expert et suivra ses préconisations. Qui lui devra se référer aux DTU et autre règles prfessionnelles ainsi qu'au contrat.

Pas facile de prendre une décision Sad
On ne peut définir que ce qu'on sait construire, mais on peut nommer quoi que ce soit. Paul Valéry.
Messages : Env. 3000
Dept : Indre Et Loire
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 100 message Région Centre (41)
C'est pour celà qu'il serait intéressant que tu prennes l'avis d'un spécialiste PC, à commencer par l'expertise du founisseur du produit.

J'ai contacter le fournisseur du produit certifié par le CSTBAT.....
J'avais de très bon rapport avec lui, jusqu'à ce qu'il me demande le nom de la Société du chapiste en France....depuis, plus d'appel....plus de mails...étrange... (je lui ai envoyé trois mails depuis lui demandant la validité de la solution à savoir résine + fibres)


Peut-être que la solution qu'il propose est une bonne négociation et que techniquement, il y a peu de risques ?

Possible, mais comment le savoir réellement ? Je ne suis pas expert...
J'ai appelé le CSTBAT et j'ai eu un responsable des dossiers chape.
Il me confirme qu'ils n'ont jamais procédés à de telles tests...
Ils n'ont pas non plus de retour clients...

Mehdi
Messages : Env. 100
De : Région Centre (41)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 3000 message Indre Et Loire
mehdi a écrit:J'ai contacter le fournisseur du produit certifié par le CSTBAT.....
J'avais de très bon rapport avec lui, jusqu'à ce qu'il me demande le nom de la Société du chapiste en France....depuis, plus d'appel....plus de mails...étrange... (je lui ai envoyé trois mails depuis lui demandant la validité de la solution à savoir résine + fibres)

Bizarre !

Citation: Peut-être que la solution qu'il propose est une bonne négociation et que techniquement, il y a peu de risques ?

Ca arrangerait tout le monde !

Citation: Possible, mais comment le savoir réellement ? Je ne suis pas expert...
J'ai appelé le CSTBAT et j'ai eu un responsable des dossiers chape.
Il me confirme qu'ils n'ont jamais procédés à de telles tests...
Ils n'ont pas non plus de retour clients...

Puisque tu es un pro de l'informatique et des réseaux, fais un tour sur le site du CSTB et récupères les avis techniques des produits (chauffage et chape) et essaies de vérifier si la réalisation est conforme Wink

Peut-être une action :
Quand le rapport de l'expert te parviendra, s'il ne te convient pas ou si tu as des doutes, adresse une LR/AR à l'expert, par exemple :
Dans votre rapport vous proposez ....... ce qui n'est pas conforme aux préconisations de l'avis technique ....... en conséquence, je vous demande de bien vouloir me confirmer que vous prenez la responsabilité de votre solution ...... Copie de cette lettre à : assureur, constructeur, garant de livraison.

Il faudrait que tu aies ce rapport rapidement.

Ou alors tu lui adresses une lettre du même genre, dès maintenant si tu te souviens de ses conclusions orales.
On ne peut définir que ce qu'on sait construire, mais on peut nommer quoi que ce soit. Paul Valéry.
Messages : Env. 3000
Dept : Indre Et Loire
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 100 message Région Centre (41)
Bonjour,

Merci pour le compliement.( pro de l'informatique....çà mets du baume au coeur....Biggrin )
effectivement c'est avec tous les avis techniques récupérés que j'ai fait déclancher la venue de l'expert.

Pour info : extrait de la norme NF P 52-303-1 de mai 1993 - Référence DTU 65.8

exécution de planchers chauffants à eau chaude utilisant des tubes en matériau de synthèse noyés dans le béton

4.1.1.2 épaisseurs minimales d’enrobage

4.1.1.2.1 épaisseur au-dessus du tube

a - cas des dalles ne nécessitant pas de joint de fractionnement (cf. § 4.2.4)

EM L’épaisseur effective minimale, toutes tolérances épuisées, entre la génératrice supérieure du tube et la surface brute de la dalle est de 30 mm.

b - cas des dalles nécessitant un joint de fractionnement (cf. § 4.2.4)

EM L’épaisseur effective minimale toutes tolérances épuisées entre la génératrice supérieure du tube et la surface brute de la dalle est au minimum de 40 mm. Elle dépend de la manière dont est réalisé le joint de fractionnement (voir précautions indiquées au § 4.2.4).

4.1.1.2.2 épaisseur au-dessous du tube - EC L’épaisseur effective minimale toutes tolérances épuisées entre la génératrice inférieure du tube et les entrevous ou surface des éléments porteurs résistants, poutrelles, prédalles, dalles alvéolées, bacs métalliques, etc. est de 20 mm, excepté dans le cas de la dalle désolidarisée isolée où il est possible de mettre en place le tube directement sur l’isolant.
Messages : Env. 100
De : Région Centre (41)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 3000 message Indre Et Loire
Les DTU, je les ai Wink Biggrin pas de problème !

Mais dans ton cas, ce n'est pas le DTU qui est applcable, mais l'AT de ta chape fluide.
On ne peut définir que ce qu'on sait construire, mais on peut nommer quoi que ce soit. Paul Valéry.
Messages : Env. 3000
Dept : Indre Et Loire
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 100 message Région Centre (41)
effectivement, il s'agit de l'avis technique 3578.
Messages : Env. 100
De : Région Centre (41)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 100 message Région Centre (41)
tout comme l'article 1184 du code civil qui me semble t-il est très clair...
Messages : Env. 100
De : Région Centre (41)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 3000 message Indre Et Loire
mehdi a écrit:effectivement, il s'agit de l'avis technique 3578.

Non, c'est le CPT 3578, cahier des charges général servant de base à l'élaboration des Avis Technique des produits.
Il faut que tu récupère l'avis technique spécifique du produit qui a été mis en oeuvre chez toi. Recherche analogue sur le site du CSTB.


mehdi a écrit:tout comme l'article 1184 du code civil qui me semble t-il est très clair...


C'est surtout que tu es encore avec un immeuble en construction, non réceptionné et que tu as le moyen de ne pas payer ce qui n'est pas conforme.

Mais, connais-tu les conclusions de l'expert ?
On ne peut définir que ce qu'on sait construire, mais on peut nommer quoi que ce soit. Paul Valéry.
Messages : Env. 3000
Dept : Indre Et Loire
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 100 message Région Centre (41)
Chape Raddifluid C:

Avis Technique 12/03-1336*V1
Annule et remplace l’Avis Technique 12/03-1336
Edition intégrant l’additif 12/03-1336*01 add
Messages : Env. 100
De : Région Centre (41)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 100 message Région Centre (41)
Mais de toute façon, à moins de me tromper, ce n'est pas à moi de démontrer qu'il n'y a pas respect des DTU...

Je pense que je vais me battre sur un autre terrain...(je ne peux le citer actuellement). Je me lance dans la bataille à fond...c'est décidé.

Les problèmes techniques sont avérés...passons à l'acte II.

Je vous en dirais un peu plus après...(c'est promis).

Mehdi
Messages : Env. 100
De : Région Centre (41)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 3000 message Indre Et Loire
Citation: Mais de toute façon, à moins de me tromper, ce n'est pas à moi de démontrer qu'il n'y a pas respect des DTU...
Unsure c'est à qui alors ? à l'expert Wink

Citation: Avis Technique 12/03-1336*V1

Formulé le : 30/06/2005
Enregistré le : 14/10/2005
Situation de l'avis : Annulé le : 28/06/2007

Je suis persuadé qu'il n'y a pas que la chape qui déc....
On ne peut définir que ce qu'on sait construire, mais on peut nommer quoi que ce soit. Paul Valéry.
Messages : Env. 3000
Dept : Indre Et Loire
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 100 message Région Centre (41)
effectivement, voici le nouvel avis technique (mé-aculpa)

Avis Technique 12/07-1494
Annule et remplace l’Avis Technique 12/03-1336*V2
Edition corrigée du 15/11/2007
Messages : Env. 100
De : Région Centre (41)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 100 message Région Centre (41)
Bonjour à toutes et tous,

Ce jour, recu le rapport de l'expert.
En voici copie :Merci de vos avis !!!!

"Réunion Expertales ;

On constate que, dans la largeur du hall d’entrée, les tuyaux d’alimentation de la nourrice des chambres sont insuffisemment recouverts.

L’épaisseur de la chape qui devrait être de 30 mm n’est pas respectée, en rive. On mesure que 3 mm le long des cloisons. On note que le problème ne se situe qu’en périphérie du hall d’entrée et au seuil de la chambre sud, sur rue, près de la nourrice.

Origine :

Défaut de réservation.

Cause : Pour permettre un enrobage normal des liaisons de nourrice, il aurait fallu au moins 2 cm de plus en épaisseur. La réservation ne permet pas de mettre cette épaisseur. Cependant, le problème n’existe que sur l’alimentation de la nourrice car cette alimentation est isolée avec de la mousse, ce qui augmente le diamêtre à recouvrir. Ce problème est récurrent mais ne présente pas de risque majeur pour deux raisons :
le poinçonnement en habitation n’a pas de raison d’être.
la faiblesse de la chape se situe en périphérie du hall, zone non chargée et abscente des contraintes de retrait que l’on trouve au centre des pièces. En fait, la seule zone fragilisée se trouve au seuil de la première chambre. Cette zone devra donc être traitée prioritairement.

Remèdes :

L’entreprise XXX s’est engagée à curer les deux zones découvertes et à procéder à un raccord de chape et d’enrobage avec une résine époxy à deux composants.

Le risque de poinçonnement sera donc totalement exclu.

Monsieur Mehdi (moi-même) nous a informé que le revêtement de la chambre sera un parquet. Dans ce cas, aucun risque de fissuration n’existe.

Au cas où un carrelage serait mis en oeuvre, il sera nécessaire d’utiliser une colle souple telle que prévu à l’avis technique de la chape et les joints seront coulés avec également un produit souple (type FERMA JOINT souple).

Fait à B...."

Je voudrais émettre 3 remarques :

- il ne parle pas des tuyaux d’alimentation des nourrices qui traversent le local technique, la salle de bain, notre chambre en plus de ce qui est décrit.

- que les 3 mm dit au bord des cloisons le sont jusqu’à 10 cm du bord (voir plus si l’on continu de casser...

- qu’à aucun moment il ne parle de la viabilité dans le temps, de la solution apportée par le chapiste.

Voila une jolie solution, balayant les principes de faire respecter au constructeur les DTU et par la même protégeant tout le monde....sauf nous !

Cordialement

Mehdi
Messages : Env. 100
De : Région Centre (41)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 3000 message Indre Et Loire
Un avis,

Il n'y a que deux solutions :
- ou tu acceptes
- ou tu vas au combat !

Quelques pistes :
- demande à l'expert protection juridique pourquoi sa mission est incomplète et demande lui de la compléter
- dit lui que tu n'as aucune raison d'accepter des non conformités aux règles professionnelles et aux avis technique des produits (plancher chauffant et chape), tu as acheté une maison neuve non bricolée.
- comme il prend position sur une solution concernant une responsabilité décennale, demande lui copie de son attestation d'assurance décennale (il est rare que les experts soient assurés pour celà).

Tout ça en LR/AR avec copie à groupama et au garant de livraison.

Je tenterai aussi un contact avec ta DO pour lui demander si elle accepterait d'envoyer un expert (en cas de pépin, elle est en première ligne).

Ce qui me gêne dans cette affaire, c'est que ce genre d'erreur tellement grossière en cache certainement d'autres.
Est-ce que le chapiste était agréé ? Demande lui son agrément.

Ce ne sont que des idées, vues de mon ... PC !
On ne peut définir que ce qu'on sait construire, mais on peut nommer quoi que ce soit. Paul Valéry.
Messages : Env. 3000
Dept : Indre Et Loire
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 100 message Région Centre (41)
Bonsoir FranceL,

Le plus dur effectivement c'est de se positionner...
Car je crains que si je demande la mise en conformité du batiment, la suite sera très lourde de conséquences.
Car je ne pense pas que le rattrappage des 2 cm ne se fassent sans casser qq morceaux de la maison.

Crying Car je me pose toujours cette question :

- comment augmenter la réservation pour la chape anhydrite ??

Si qq à une réponse technique, je suis preneur...

Car j'aimerais bien prendre une décision en fonction de la "solution" !

mehdi
Messages : Env. 100
De : Région Centre (41)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 3000 message Indre Et Loire
Je viens de voir plus en détail tes photos.

Pourquoi l'isolant sur les canalisations ?
Pourquoi le film "jaune" audesus des canalisations ?
On ne peut définir que ce qu'on sait construire, mais on peut nommer quoi que ce soit. Paul Valéry.
Messages : Env. 3000
Dept : Indre Et Loire
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 100 message Région Centre (41)
Pourquoi le film "jaune" audesus des canalisations ?
re: se sont des scotch pour éviter que la chape liquide ne rentre dans les cloisons.

Quant au calorifugeage, ce soit doit être pour eviter de la déperdition.

Mehdi
Messages : Env. 100
De : Région Centre (41)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 3000 message Indre Et Loire
mehdi a écrit:Pourquoi le film "jaune" audesus des canalisations ?
re: se sont des scotch pour éviter que la chape liquide ne rentre dans les cloisons.

Il faut que les tuyaux soient enrobés. Ta chape ne peut pas tenir d'autant plus qu'il n'y a pas les 3 cm. Pourquoi rentrerait-elle dans la cloison ?

Code:
Quant au calorifugeage, ce soit doit être pour eviter de la déperdition.
Je ne comprend pas cette question de déperdition puisque justement les tuyaux sont fait pour chauffer !

Si tu enlèves tout ce calorifugeage, est-ce que ça passe ?
On ne peut définir que ce qu'on sait construire, mais on peut nommer quoi que ce soit. Paul Valéry.
Messages : Env. 3000
Dept : Indre Et Loire
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 100 message Région Centre (41)
Code:
Pourquoi rentrerait-elle dans la cloison ?



je pense que comme les cloisons sont traversées par les tuyaux, la chape liquide doit s'infiltrer dans les cloisons... (je présume)


Code:
Quant au calorifugeage, ce soit doit être pour eviter de la déperdition.
Je ne comprend pas cette question de déperdition puisque justement les tuyaux sont fait pour chauffer !

Si tu enlèves tout ce calorifugeage, est-ce que ça passe ?


Non, les tuyaux d'alimentation des nourrices doivent surement être plus protégés pour venir alimenter les tuyaux qui chauffent les pièces.
De plus cela doit permettre de respecter la T°C de 28 °C max admissible part la norme en vigueur.

Donc je ne peux pas enlever le calorifugeage.
Messages : Env. 100
De : Région Centre (41)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 3000 message Indre Et Loire
mehdi a écrit:
Code:
Pourquoi rentrerait-elle dans la cloison ?



je pense que comme les cloisons sont traversées par les tuyaux, la chape liquide doit s'infiltrer dans les cloisons... (je présume)


Code:
Quant au calorifugeage, ce soit doit être pour eviter de la déperdition.
Je ne comprend pas cette question de déperdition puisque justement les tuyaux sont fait pour chauffer !

Si tu enlèves tout ce calorifugeage, est-ce que ça passe ?


Non, les tuyaux d'alimentation des nourrices doivent surement être plus protégés pour venir alimenter les tuyaux qui chauffent les pièces.
De plus cela doit permettre de respecter la T°C de 28 °C max admissible part la norme en vigueur.

Donc je ne peux pas enlever le calorifugeage.


Tout cela, pour moi, c'est bidon !
La technique des traversées de cloison, quand elles existent, est bien connue : un fourreau ...

Quant aux isolants thermiques .... ben non
L'alimentation pièce par pièce depuis les nourrices est intégrée dans le réseau de chauffage ...

Le constructeur a du fournir un plan de calpinage des tubes, sans quoi, pas de pose correcte possible ....

Voir par exemple : http://pagesperso-orange.fr/herve.silve/plancher_chauffant.htm#Historique
ou autres sites plus parlant que les DTU ou CPT ...

Je répète ce que je t'ai déjà dit, les malfaçons ponctuelles que tu nous montres ne sont certainement pas les seules ! A mon avis, il doit y avoir un défaut généralisé de mise en oeuvre.
Je te rappelle que le poseur doit être agréé par le fabricant ! L'était-il ?
On ne peut définir que ce qu'on sait construire, mais on peut nommer quoi que ce soit. Paul Valéry.
Messages : Env. 3000
Dept : Indre Et Loire
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 100 message Région Centre (41)
Code:
Je te rappelle que le poseur doit être agréé par le fabricant ! L'était-il ?


oui, il l'est.

Mais effectivement, le plan de calpinage n'a pas été respecté.
Ils ont passé les tuyaux comme ils ont voulu.
Ils m'ont confirmé que cela revient au même au final.

Le pire, c'est que l'installation a été validée par un l'expert

Merci pour le site...très interressant, je n'ai pas tout lu, mais cela ne serait tarder Wink
Messages : Env. 100
De : Région Centre (41)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 3000 message Indre Et Loire
Citation: Le pire, c'est que l'installation a été validée par un l'expert

Tout va bien alors .... Unsure Unsure Unsure

Validation écrite ?
On ne peut définir que ce qu'on sait construire, mais on peut nommer quoi que ce soit. Paul Valéry.
Messages : Env. 3000
Dept : Indre Et Loire
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 100 message Région Centre (41)
au niveau du chauffage, le temps le dira.... (nous n'avons pas trop prété attention à la pose des tuyaux comme annoncé sur le plan... normalement les pas sont respectés à 1 ou 2 cm prêt- je confirme puisque j'ai mesuré-)

Effectivement le rapport sur l'installation du chauffage est écrite dans un apport remis à l'assurance GROUPAMA.
De plus l'expert donne son accord pour coulage de la chape anhydrite.

Et c'est surtout là le problème...
Messages : Env. 100
De : Région Centre (41)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 3000 message Indre Et Loire
Et l'expert c'était DIGUET ?
On ne peut définir que ce qu'on sait construire, mais on peut nommer quoi que ce soit. Paul Valéry.
Messages : Env. 3000
Dept : Indre Et Loire
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 100 message Région Centre (41)
yes
Messages : Env. 100
De : Région Centre (41)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 3000 message Indre Et Loire
Ben voilà !
On ne peut définir que ce qu'on sait construire, mais on peut nommer quoi que ce soit. Paul Valéry.
Messages : Env. 3000
Dept : Indre Et Loire
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 100 message Région Centre (41)
Bonjour,

Voila la suite :

Mi février, nous avons décidé de faire appel à un nouvel Expert.

Nous venons de recevoir son rapport :

extrait:
"Constatations et analyse"
Nous avons tout d'abord pu observer que les valeurs d'enrobage de la chape dans les parties les plus faibles sont effectivement près de la porte d'entrée d'environ 3 mm et près de l'accès à la chambre au maximum de 5 mm.
Cette insuffisance d'enrobage est avant tout la conséquence du positionnement de canalisations qui était perfectible mais qui n'a pas été modifié avant le coulage de la chape anhydrite.
Nous avons examiné avec attention l'avis technique 1207-1494 relatif à cette chape ainsi que le cahier du CSTB GS12 traitant de la mise en oeuvre des chapes à base de flux de sulfate de calcium et y avons noté un certain nombre de points qui démontrent incontestablement des non conformités de l'ouvrage réalisé.
Il est en effet stipulé que l'épaisseur minimum de la chape en tout points ne doit pas être inférieure à 4 cm, c'est à dire 10 fois plus que dans la zone observée.
Par ailleurs, l'enrobage minimum des canalisations doit être de 30 mm.
La difficulté est qu'aujourd'hui, la position de la chape d'enrobage correspond à la position idéale pour la mise en oeuvre du revètement de sol par rapport au niveau qui était prévu à l'origine.
Il est donc totalement impossible de recharger la chape existante ce qui rendrait impossible l'ouverture d'un certain nombre de portes fenêtres et portes et réduirait d'autant la hauteur sous plafond.
La chape de ravoirage étant considérée comme le support de l'isolant, celle-ci doit être réalisée comme une forme au sens du DTU et donc présenter une épaisseur minimum de 50 mm.
En tout état de cause, au jour de notre expertise, la chape anhydrite mise en oeuvre par la Société XXXX est non conforme en de multiples points à la règlementation et nous n'avons connaissance d'auncun système permettant la réparation du dit ouvrage sauf à le déposer dans sa totalité.

"Qualification des désordres"
Comme nous l'avons développé précédemment, louvrage réalisé par la Société XXXX est totalement non conforme aux règles applicables pour ce type d'ouvrage.
La responsabilité de la Société XXXX est celon nous clairement engagée sachant qu'il s'agit vraisemblablement de surcroit d'une erreur de conception compte tenu de la position du dallage semble inadapté.
Nous notons par ailleurs toutefois que la Société SOFATH a accepté cette erreur d'altimétrique qu'elle ne pouvait méconnaitre et a posé ses canalisations qui ont été ensuite enrobées.
La Société SOFATH pourrait voir sa responsabilité engagée pour son propre ouvrage.

"Solution technique"Il semble malheureusement que la seule solution aujourd'hui viable conciste dans la démolition complète de la chape d'enrobage, l'isolant, la chape de ravoirage.
Dans l'éventualité ou le dallage serait trop haut pour accepter un complexe avec les côtes minimums que nous avons établies, il y aurait lieu de réaliser dans le meilleurs des cas un rabotage du dallage sur l'épaisseur manquante, voir une démolition complète de celui-ci.
Dans le pire des cas, le coût d'une telle intervention peut-être evaluée à environ 15 à 20000 €.

Suite au rapport, nous avons appelé le CST et celui-ci est OK pour reprendre les travaux et faire le nécessaire.
Mais n'ayant pu avoir Sofath et sacahant qu'ils ont eu le top de l'ancien "Expert" pour exécuter les travaux + un "OK" installation conforme (toujours de l'ancien "expert"), que faire s'il se retranche sur l'avis de l'ancien expert et refuse de refaire ??

Si nous devons aller au tribunal, pour X raisons, que nous faudra t-il demander comme dommages (€) ?
- pénalités de retard (aujourd'hui 1/3000 du prix = 960 €/mois depuis Septembre 2007)
- préjudice moral (comment le chiffrer ? : notre enfant (3ans ce mois), n'arrête pas de nous dire que sa chambre est cassée, et quand il s'amuse au téléphone, il appel le CST et le gronde pour sa chambre, çà fait vraiement mal au coeur).
- privation de juissance du bien
- incompétances reconnues du constructeur (puisqu'il a cassé et refait déjà plusieurs fois pour encore le mettre fasse à la réalité : refaire tout !)
- pas de chef de chantier depuis le début de la construction
- tous mes jours de congés son passés dans le suivis du chantier (de plus j'étais en interim et aujourd'hui en CDD...je dois prendre des jours, des heures à l'improviste et mon patron n'aime plus trop cela...je ne suis pas sur d'être embauché...alors qu'il avait été question après ma période interimaire d'une embauche.

Mehdi
Messages : Env. 100
De : Région Centre (41)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 1000 message Marsilly (85)
Si vous avez un ccmi, le constructeur est le seul responsable. Le retard pris augmentera les pénalités de retard.
Messages : Env. 1000
De : Marsilly (85)
Ancienneté : + de 16 ans
 
Env. 100 message Région Centre (41)
bonjour PEGE,

Pour infos, le chantier est en retard depuis le mois de Septembre 2007 et nous n'avons pas encore déclancher la demande de pénalité de retard prévue dans le CCMI.

A quel moment pouvons nous les demander ?

Est-il trop tard pour cela ?

Merci pour vos réponses.
Messages : Env. 100
De : Région Centre (41)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 1000 message Bas Rhin
mehdi a écrit:bonjour PEGE,

Pour infos, le chantier est en retard depuis le mois de Septembre 2007 et nous n'avons pas encore déclancher la demande de pénalité de retard prévue dans le CCMI.

A quel moment pouvons nous les demander ?

Est-il trop tard pour cela ?

Merci pour vos réponses.


on peut demander les pénalités dès qu'elles se forment donc techniquement au 1er jour de retard

et il n'est pas trop tard pour les demander, le plus compliqué étant de se faire payer
Messages : Env. 1000
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 13 ans
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis expert en batimentArtisan
Devis expert en batiment
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Guide : Que faire en cas de malfaçon ?
Guide : Que faire en cas de malfaçon ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

4
abonnés
surveillent ce sujet
Voir