Retour
Menu utilisateur
Menu

VMC double flux haut rendement

Ce sujet comporte 2.360 messages et a été affiché 705.798 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
225
abonnés
surveillent ce sujet
 
Membre utile Env. 2000 message
Quelqu'un en sait plus sur les VMC a échangeur Rotatif de Airxpert ? C'est juste à côté de mon futur chez moi, donc je surveille du coin de l’œil.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000

Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 10 message Haute Vienne
const101 a écrit:J'ai regretté de ne pas avoir pris l'option quand j'ai vu que j'avais un taux d'humidité trop bas, mais on a eu ici le témoignage de quelqu'un qui habite dans l'est aussi, qui avait le soucis inverse : échangeur enthalpique et taux d'humidité flirtant avec les limites. A réserver aux maison qui auront tendance à s'assécher donc ! (climant, mode de chauffage, .. )

Encore un avantage pour l’échangeur enthalpique : moins recours au système de dégivrage aussi apparemment.

Tu veux dire qu'avec l'échangeur enthalpique, l'humidité est maintenue à un taux trop élevé ?
Chez nous les valeurs hautes sont plutôt rares, même quand la maison est à 20-22°C l'été et qu'il fait 30-35°C dehors, on reste à 55-60. Bon évidemment, si l'orage se pointe on va avoir un pic à 65... Mais je ne voudrais surtout pas réguler à 55% toute l'année !!
Par contre quand il fait -10°C (c'est rare) et qu'on tombe à J'aime !0%, on sent clairement l'inconfort (et avec 3 asthmatiques à la maison, les muqueuses respiratoires sont fragiles).
Sur l'idée des humidificateurs dans certaines pièces, ponctuellement : quand je vois l'inertie de la maison et la lenteur des changements d'HR aux intersaisons, je pense qu'il faut une solution de fond.
Merci pour vos réponses !

Comme beaucoup ici, je pense que tout le matériel qui est discuté ici est de très bon niveau ; c'est pourquoi je me demande souvent si je ne me fais pas des noeuds au cerveau pour pas grand-chose. Et surtout, comme j'ai une SF actuellement à la maison et qu'il y a des passages d'air sur tous les ouvrants, je suis incapable de savoir si, avec le colmatage de tous ces trous, une DF haut rendement a sa justification chez moi. On a refait l'isolation des combles, les murs sont très épais, les menuiseries ne sont pas des passoires, mais ça ne fait pas pour autant une maison étanche. Notre consommation électrique liée au chauffage, devenue très raisonnable après le changement d'isolant, me laisse penser que notre maison n'est quand même pas un gruyère.
Messages : Env. 10
Dept : Haute Vienne
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 10 message Haute Vienne
tonio16 a écrit:Quelqu'un en sait plus sur les VMC a échangeur Rotatif de Airxpert ? C'est juste à côté de mon futur chez moi, donc je surveille du coin de l’œil.

Leurs VMC "normales" sont des Vent-axia rebadgées, leurs RotoBOX à échangeur rotatif des Enervent. Les machines "Enervent" font également partie des blocs sur lesquels j'aimerais avoir des retours.
Messages : Env. 10
Dept : Haute Vienne
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 2000 message
stam_seb a écrit:
tonio16 a écrit:Quelqu'un en sait plus sur les VMC a échangeur Rotatif de Airxpert ? C'est juste à côté de mon futur chez moi, donc je surveille du coin de l’œil.

Leurs VMC "normales" sont des Vent-axia rebadgées, leurs RotoBOX à échangeur rotatif des Enervent. Les machines "Enervent" font également partie des blocs sur lesquels j'aimerais avoir des retours.


Ok, merci. Enervent semble peut connu en France.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000

Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 10 message Haute Vienne
tonio16 a écrit:
stam_seb a écrit:
tonio16 a écrit:Quelqu'un en sait plus sur les VMC a échangeur Rotatif de Airxpert ? C'est juste à côté de mon futur chez moi, donc je surveille du coin de l’œil.

Leurs VMC "normales" sont des Vent-axia rebadgées, leurs RotoBOX à échangeur rotatif des Enervent. Les machines "Enervent" font également partie des blocs sur lesquels j'aimerais avoir des retours.


Ok, merci. Enervent semble peut connu en France.

Peu connu mais précédé d'une belle réputation dans des pays qui posent un peu plus de DF que nous...
Grosso modo, pour les blocs permettant la régulation de l'HR, j'en suis à la liste suivante :
- Enervent Pingvin (également commercialisé, donc, sous le nom Airxpert Pinguin), avec un débit maxi un peu en-dessous de celui visé(320m3), mais le modèle au-dessus est carrément surdimensionné ;
- Swegon r120 (aussi connu en Belgique sous le nom Codume rodf12) ;
- Vallox 110SE.
A mettre en balance avec des machines telles que la Kinetic + et la Comfoair 350d, qui ne font pas du tout la même chose...
Messages : Env. 10
Dept : Haute Vienne
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 2000 message
En fait, je regardes surtout le systême ROTAPAC de Airxpert. Le prix semble compétitif selon mon archi (j'en saurais plus dans 15 jours).
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000

Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 10 message Haute Vienne
tonio16 a écrit:En fait, je regardes surtout le systême ROTAPAC de Airxpert. Le prix semble compétitif selon mon archi (j'en saurais plus dans 15 jours).

Alors du nouveau ?
Messages : Env. 10
Dept : Haute Vienne
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 2000 message
stam_seb a écrit:
tonio16 a écrit:En fait, je regardes surtout le systême ROTAPAC de Airxpert. Le prix semble compétitif selon mon archi (j'en saurais plus dans 15 jours).

Alors du nouveau ?


Malheureusement non. L'archi n'a pas assez avancé sur son chiffrage. Il parle de 25'000€ pour le poste ventillation/ECS/Chauffage...
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000

Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 400 message Haute Garonne
Tiens ! j'ai vu ce matin que Vallox 110 SE était en promo, 2490 TTC.
Messages : Env. 400
Dept : Haute Garonne
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 20 message Lamothe (43)
Bonjour,
la première question a se posée devrait être : Ai-je réellement besoin d'une double flux ?

ca coûte plus cher à l'achat, ça coûte plus cher à l'année ( fonctionnement ), l'entretien est assez contraignant ( bouches, filtres, ramonage des gaines )

Vais-je récupérer l'investissement de l'équipement ?

Où mes motivations sont-elles autres que financières ( confort, filtration de l'air ...)

J-Pierre15
Messages : Env. 20
De : Lamothe (43)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 20 message Lamothe (43)
Avant de partir sur une double flux, bien vérifier les valeurs certifiées ( et non celles des brochures commerciales) !!

Une double flux à moins de 5000 €, passez votre chemin.

J-Pierre15
Messages : Env. 20
De : Lamothe (43)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Super photographe Env. 600 message Rouvroy Sur Marne (52)
j-pierre15 a écrit:Avant de partir sur une double flux, bien vérifier les valeurs certifiées ( et non celles des brochures commerciales) !!

Une double flux à moins de 5000 €, passez votre chemin.

J-Pierre15


.... la vmc seule ? Si oui, faut pas abuser non plus. (la différence de rendement ne vaut pas le surcoût selon moi entre une vmc à 5000 euros et une vmc à 2000 euros).
Picto recompense Super photographe
Messages : Env. 600
De : Rouvroy Sur Marne (52)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 20 message Lamothe (43)
Chtiprof,

voilà bien le problème !! On ne voit que des posts sur le rendement de la DF !

1) Le rendement d'une double flux c'est comme la consommation annoncée d'une voiture . C'est calculé dans des conditions de tests définie, idéales et souvent loin de la réalité.

2) La consommation de la DF est la clé pour définir si elle est intéressante ou non.
Une VMC simple flux consomme aujourd'hui moins de 10 Watt. Une VMC Double flux de gamme moyenne ( 3000 €) (en optimisant la saisie de chaque pièce avec les volumes de renouvellement d'air ....)
consomme dans les 50-60 W ( en considérant que l'occupant nettoie les bouches tous les 3 mois, change le filtre tous les ans et ramone les gaines tous les 2 ans) soit 5 à 6 fois plus qu'une simple flux.
La question est donc : récupère -t-on cette surconsommation sur les gains de chauffage. La réponse est malheureusement non. Hormis quelques cas spécifiques comme une maison bois (aucune inertie)
construite à plus de 1000 m d'altitude (température ext -10°C pendant 2 mois) et chauffé par un poêle à bois).

J-Pierre15
Messages : Env. 20
De : Lamothe (43)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Super bloggeur Env. 2000 message Lyon (69)
Bonjour.
Tu est fort catégorique j-pierre15.


Dans mes archives , j'ai comme chiffre 10kWh.m2.an pour le renouvellement d'air en RT2012.
En prenant tes chiffres de consommation cela signifie que à l'année , la différence de consommation électrique est d'environ 500kWh.
Donc pour une maison de 100m2 , à partir d'un rendement de 50% , la double flux ne consomme pas plus que la simple flux.
Picto recompense Super bloggeur
Messages : Env. 2000
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 800 message Neung Sur Beuvron (41)
Tous vos arguments sont de faits contestables, jpierre15.

1- Les consommations en Watt sont aussi théoriques que les rendements nominaux. Dans le cas de la VMC simple flux hygro, les consommations sont indiquées sur base des débits pris en compte dans les avis techniques des bouches. Le tout est hyper théorique puisque repose sur des hypothèses d'absence des logements parfois très loin de la réalité. Si l'on ne considérait pas par défaut qu'une vmc double flux ventile 2x plus qu'une vmc hygro, les consommations seraient assez proches, puisque les moteurs utilisés sont les mm dans les 2 cas. Le seul fait que la RT considère des débits autoréglés pour la vmc double flux ne fait pas que dans les faits, la modulation des débits n'existe pas.

1b- Les économies calculées par le calcul RT sont de fait hyper contestables, du fait des débits pris en compte sur l'hygro. Si on se basait sur un calcul un peu plus sérieux, le PHPP, on aurait en général une différence entre 15 et 20 kWh/m².a entre les 2 solutions.

2- Les débits théoriques des vmc simple flux hygro sont contredits d'ailleurs assez largement par les suivis des consommations des bâtiments. Je vous renvoie par exemple sur le retour d'expérience de énertech sur le sujet.
http://www.enertech.fr/modul[...]ilation.pdf

Citation: 6 – CE QU’ON OBSERVE SUR LE TERRAIN
6.1 - La ventilation hygroréglable
Les principaux problèmes rencontrés sur les installations de ventilation hygroréglable sont :
- des débits à l’entrée du caisson représentant 0,5 à 0,7 vol/h, c’est-à-dire pratiquement le double de ce que le calcul théorique réglementaire prend en compte. Cela signifie qu’il n’y a aucune économie d’énergie, contrairement aux attentes, car
les infiltrations d’air s’effectuent essentiellement à l’intérieur des logements ;
- des réseaux qui fuient énormément, essentiellement à cause de jonctions mal réalisées. Ces multiples infiltrations parasitent le fonctionnement hygrovariable des bouches ;
- de très faibles variations quotidiennes de débit, alors que le dispositif était censé moduler très significativement les débits d’air en fonction de l’occupation des lieux ;
- une absence assez fréquente de réglage de la pression statique à l’entrée du caisson de ventilation, cette pression étant généralement trop élevée. Il en résulte un surdébit important de l’installation.

Pour faire fonctionner correctement une installation hygroréglable, il faudra donc :
- réaliser des réseaux parfaitement étanches. La qualité de l’étanchéité à l’air s’exprime par des classes. A est la moins
bonne et C la meilleure (en réalité l’échelle européenne va même jusqu’à E). En passant d’une classe à l’autre, on réduit le
débit d’infiltration d’un facteur 3. Il faudrait viser a minima la classe B et faire un test d’étanchéité à l’air du réseau ;
- régler très soigneusement la pression à l’entrée du caisson de ventilation, en augmentant la consigne jusqu’à ce que la pression à l’arrière de la bouche la plus éloignée atteigne 70 Pa. À ce moment-là l’installation sera parfaitement réglée


Au niveau de l'entretien, c'est surtout pour les bouches autoréglées et hygro que le nettoyage régulier sur l’extraction est conseillé, sur les bouches réglables c'est moins problématique du fait de la conception de l'obturateur. Pour les filtres, c'est plutôt tous les 6 mois pour les filtres opacimétriques (avec une variation selon la conception du filtre) et 3 mois pour les préfiltres, le nettoyage des gaines cela dépend de comment ont été stockées et conditionnées les gaines pendant le chantier et avant la mise en service, mais en général les réglementations des pays qui l'imposent mettent cela tous les 10 ans, c'est assez facile à faire soit mm dans la mesure ou le réseau est correctement conçu.
Messages : Env. 800
De : Neung Sur Beuvron (41)
Ancienneté : + de 14 ans
En cache depuis le mardi 07 juillet 2020 à 12h30
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
7
2

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis VMC / VMC double fluxArtisan
Devis VMC / VMC double flux
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Guide sur la VMC (simple ou double flux, ...)
Guide sur la VMC (simple ou double flux, ...)
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

225
abonnés
surveillent ce sujet
Voir