Retour
Menu utilisateur
Menu

Mise en place d'une chaudière à condensation : oui ou non ?

Ce sujet comporte 16 messages et a été affiché 555 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
2
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 20 message Pertuis (84)
Citation: Bonjour à tous,

J'ai actuellement une chaudière à gaz classique ELM LEBLANC - comprenant un ballon d'eau chaude intégré - d'une puissance de 23 kW dont la référence est EGALIS GVB28. Cette chaudière a été installée en 2000 et marche correctement avec un thermostat d'ambiance ELM LEBLANC TRL 1.26 fonctionnant en tout ou rien.
Ma famille est composée de 6 personnes (nos 4 enfants, ma femme et moi-même).
La surface habitable chauffée est de 107 m² avec une hauteur des murs de 2.60 m et ma consommation annuelle de gaz est de 15 800 kWh soit 147 kWh/m²/an.
J'ai une salle de bains dans ma maison avec une baignoire comprenant une douche.
Mes radiateurs sont en fonte et datent des années 60 et ont une belle inertie.

Je me pose la question de savoir si je vais au non changer cette chaudière par une chaudière à gaz à condensation.

Voici mes questions pour lesquelles je vous sollicite :
- est-ce que la mise en place d'une chaudière à condensation permet de réduire la consommation annuelle de gaz ? Si oui, est-ce de 10%, 20 ou 30 % ?
- le fait de mettre en place une chaudière à condensation permettrait de mettre en place une régulation d'ambiance électronique (ex : régulateur ELM CR 100) en lieu et place d'un thermostat tout ou rien. Ce changement de régulation apporte-t-il un confort de chauffage accru ? Est-ce utile d'envisager une régulation avec sonde extérieure ou cette régulation d'ambiance électronique est finalement bien suffisante ?
- je pense m'orienter vers la chaudière ELM LEBLANC EGALIS BALLON CONDENS d'une puissance de 24 kW avec ballon d'eau chaude de 48 litres. Que pensez-vous de ce choix ? 
- je compte en 2019 réaliser un agrandissement de 39 m² ; cette extension comprenant une salle de bains (avec douche) et 2 chambres. Cette extension en bois sera très isolée. Dois-je garder ce même type de chaudière ou dois-je m'orienter vers la puissance de 35 kW ? Ou, de manière plus pragmatique, dois-je différer mon investissement ?
- dans le cas d'une chaudière à condensation, ai-je intérêt à faire fonctionner celle-ci à pleine puissance ? 
- j'habite dans la sud de la France et j'ai un toit 2 pentes orientées est et ouest. Même si l'orientation de ma toiture n'est pas excellent, serait-il intéressant de m'orienter vers le choix d'une chaudière à condensation avec ballon solaire intégré (ex de réf. : chaudière ELM LEBLANC STELLIS MODULE SOLAIRE de 22 kW) ? 
- n'ai-je pas intérêt à faire cet investissement en 2018 pour être sûr de bénéficier du crédit d'impôt sur la chaudière à condensation et le régulateur d'ambiance et de bénéficier de la TVA à 5.5% sur la pose ?
- j'ai remarqué que le crédit d'impôt, l'éco-prime et la possibilité de bénéficier de prix réduit sur l'achat de ce type de chaudière à condensation devrait me permettre d'avoir un coût total d'investissement d'environ 1 500 € TTC. Les prix me semblent avoir baissé et c'est pourquoi j'envisage cet investissement maintenant. 

Voilà j'ai posé toutes les questions préalables à ce futur investissement. Qu'en pensez-vous ? Avez-vous des suggestions ?

J'espère que ce sujet intéressera beaucoup de monde.

Je vous souhaite mes meilleurs voeux pour l'année 2018.
Messages : Env. 20
De : Pertuis (84)
Ancienneté : + de 8 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour une fourniture ou pose d'une chaudière gaz...

Allez dans la section devis chaudière gaz du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de chauffagistes de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les chauffagistes, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-65-devis_chaudiere_gaz.php
 
Membre utile Env. 3000 message Lot Et Garonne
Ta chaudière solaire a l'air bien Wink je suis pas spécialiste mais elle me plairait ds ton cas

pour la regul faut voir comment est ton instal

tu peux te greffer a la discution ici , vs avez le meme bleme

https://www.forumconstruire.[...]-344159.php
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 3000
Dept : Lot Et Garonne
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 20 message Pertuis (84)
Pour compléter mon post initial, ma chaudière actuelle EGALIS GVB28 possède une veilleuse. Vais-je pouvoir atteindre une économie annuelle de consommation de gaz de l'ordre de 20% avec cette nouvelle chaudière à condensation et la régulation associée ?

Pour information, j'ai rénové fortement ma maison en 2011 et les travaux liés à l'isolation ont concerné :
- le changement de toutes les fenêtres par des fenêtres à double vitrage avec baies en aluminium et rupteur de pont thermique,
- l'isolation des combles perdus par soufflage de laine de roche en vrac sur 32 cm d'épaisseur, 
- la mise en place d’une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) hygroréglable de type A,
- le doublage du mur « sud » du garage avec plaques de plâtre BA13 et laine de roche 10 + 80 mm,
- le doublage des rampants de la buanderie avec plaques de plâtre BA13 et laine de roche de 200 mm,
- la mise en place de 2 portes à isolation thermique entre le garage, la buanderie et la maison,
- la mise en place d’une pergola devant la façade « sud » avec toile microperforée permettant une ombre portée ...
Je n'ai effectivement pas réaliser d'isolation extérieure pour des questions de budget mais ai essayé de faire au mieux avec des solutions de bon sens. Ma consommation annuelle de gaz est passée de 20 800 kWh à 15 800 kWh après travaux soit une baisse d'environ 25%. 
L'extension envisagée en 2019 sera bien isolée et servira aussi à isoler les murs nord de ma maison qui sont réellement des murs froids.

Je continue à m'interroger sur l'opportunité ou non de lancer très prochainement ce changement de chaudière. J'ai quand même bien envie d'avoir cette nouvelle chaudière et une régulation beaucoup plus pointue. Alors économie annuelle envisagée de 10 ou 20% ... Affaire à suivre ...

J'attends vos remarques et/ou observations.
Messages : Env. 20
De : Pertuis (84)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 20 message Pertuis (84)
Bonjour à tous,

Je reprends la discussion car ma chaudière à gaz classique ELM LEBLANC - comprenant un ballon d'eau chaude intégré - d'une puissance de 23 kW dont la référence est EGALIS GVB28 vient de rendre l'âme.
Ma famille est composée de 6 personnes (nos 4 enfants, ma femme et moi-même) avec mes 2 aînés (20 et 19 ans) qui poursuivent leurs études hors du cocon familial.

Ma consommation annuelle de gaz est de 18 000 kWh soit 168 kWh/m²/an avec une estimation de consommation annuelle de 5 000 kWh pour l'eau chaude sanitaire.
J'ai une salle de bains dans ma maison avec une baignoire comprenant une douche.
Mes radiateurs sont en fonte et datent des années 60 et ont une belle inertie.
J'avais initialement un projet d'extension en bois de ma maison ces dernières années que je n'ai finalement pas réalisé pour des raisons budgétaires.

Voici mes questions pour lesquelles je vous sollicite :
- est-ce que la mise en place d'une chaudière à condensation permet de réduire la consommation annuelle de gaz d'environ ? Si oui, est-ce de 10 à 20% ?
- le fait de mettre en place une chaudière à condensation permettrait de mettre en place une régulation avec une sonde extérieure (ex : régulateur connecté BOSCH EasyControl CT200). Ce changement de régulation apporte-t-il un confort de chauffage accru ? Ce type de régulation avec sonde extérieure permet-il de faire également diminuer légèrement la consommation de gaz ?
- je pense m'orienter vers la chaudière ELM LEBLANC EGALIS BALLON CONDENS d'une puissance de 24 kW avec ballon d'eau chaude de 48 litres. Que pensez-vous de ce choix ?
- j'habite dans la sud de la France (Pertuis) et j'ai un toit 2 pentes orientées est et ouest. Même si l'orientation de ma toiture n'est pas excellent, serait-il finalement intéressant de m'orienter vers le choix d'une chaudière à condensation avec ballon solaire intégré (ex de réf. : chaudière ELM LEBLANC STELLIS MODULE SOLAIRE de 22 kW) en mettant 4 m² de panneaux solaires verticaux sur la toiture ouest (pente de 20°) de ma maison ? Que pensez-vous du modèle de chaudière ? Devrais-je choisir le modèle ELM LEBLANC STELLIS d'une puissance de 14 ou 22 kW ? Que pensez-vous de la mise en place de panneaux solaires sur la toiture ouest ?
- La pente de ma toiture ouest est de 20% et après lecture d'un guide QUALISOL, j'ai constaté que le facteur de correction pour un capteur solaire sur une toiture ouest avec inclinaison de 20% par rapport à ce même capteur sur une toiture sud avec une inclinaison de 30° est de 0.91 ... je continue à avancer dans la possibilité de mettre en oeuvre une chaudière à condensation avec ballon d'eau chaude solaire. Quelqu'un a-t-il déjà installé un CESI sur une toiture ouest et pourrait partager son expérience ?
- j'envisage cet investissement dans une chaudière comprenant un module solaire et un ballon d'eau chaude car cela me semble avoir du sens au niveau écologique et au niveau économique avec la future hausse du prix du gaz. De plus, le Pays d'Aix propose l'aide "Eco-rénovez" d'un montant de 350 EUR pour la pose d'un CESI. En avez-vous entendu parler ?
- j'ai remarqué que le crédit d'impôt, l'éco-prime et la possibilité de bénéficier de prix réduit sur l'achat de ce type de chaudière à condensation devrait me permettre d'avoir un coût total d'investissement d'environ 3 500 - 4 000 EUR TTC. Les prix me semblent avoir baissé et c'est pourquoi j'envisage cet investissement maintenant.

Je rencontrerai quelqu'un de la Maison Energie Habitat Climat d'Aix en Provence le 21 mai prochain.

Je possède déjà un devis concernant la pose et la fourniture d'une chaudière ELM LEBLANC réf. EGALIS ballon CONDENS à 3 900 EUR TTC décomposé de la manière suivante :
- fourniture : 2 500 EUR
- régulation à sonde extérieure connectée EASY CONTROL CT200 : 340 EUR
- forfait complet d'installation : 580 EUR
- accessoires (conduit en ventouse, neutralisateur condensat ...) : 300 EUR
- pot à boue : 180 EUR
Que pensez-vous du montant de ce devis ?

Je suis en attente d'un devis concernant une chaudière à condensation avec ballon d'eau chaude solaire de type ELM LEBLANC réf. STELLIS.
Mes premières idées sont que le prix attendu pour la fourniture sera de 3 300 EUR, les 4 m² de panneaux solaires seront de 1 600 EUR et les surcoûts en main d'oeuvre et en accessoires seront respectivement de 400 et 300 EUR. Le prix attendu pour la fourniture et la pose de ce modèle devrait être de 7 000 EUR. Qu'en pensez-vous ?

En y intégrant les aides financières régionales, la différence de coûts entre la fourniture et la pose de ces 2 modèles de chaudière serait réduite de 3 000 EUR à 2 000 EUR.

Enfin, mon économie annuelle serait de 162 EUR en comptant une production solaire de 60% de ma consommation annuelle d'eau chaude sanitaire évaluée à 5 000 kWh (162 = 5 000 x 0.6 x 0.0504). En appliquant une hausse prévisionnelle de 5% du prix unitaire du gaz, ma chaudière avec ballon d'eau chaude solaire serait rentabilisée en 9-10 ans. Qu'en pensez-vous ? Etes-vous d'accord avec mes calculs ?

J'ai aussi une autre question : dois-je acheter une régulation avec sonde extérieure en plus de la chaudière (de type EASY CONTROL CT200) ou puis-je utiliser la régulation de la chaudière en y reliant une sonde extérieure et en mettant 2 robinets thermostatiques dans mon salon baigné de soleil plein sud ?

Enfin, une toute dernière question : le choix de la chaudière ELM LEBLANC d'une puissance de 14 kW référence STELLIS module solaire avec ballon intégré de 210 l me semble un choix raisonnable et économique. Dois-je passer au modèle 22 kW si dans le futur je fais une extension de 35-40 m² parfaitement isolé avec une douche supplémentaire ?

Dans l'attente de vous lire.

Voilà j'ai posé toutes les questions préalables à ce futur investissement. Qu'en pensez-vous ? Avez-vous des suggestions ?

J'espère que ce sujet intéressera beaucoup de monde.
Messages : Env. 20
De : Pertuis (84)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 20 message Pertuis (84)
Bonjour,

Je viens de recevoir un devis concernant la pose et la fourniture d'une chaudière ELM LEBLANC réf. STELLIS module solaire avec ballon intégré de 22 kW à 9 200 € TTC décomposé de la manière suivante :
- fourniture de la chaudière et accessoires : 6 000 €
- 4 m² de panneaux solaires : 2 300 €
- régulation à sonde extérieure connectée EASY CONTROL CT200 : 340 €
- forfait complet d'installation : 420 €
- pot à boue : 140 €
Que pensez-vous du montant de ce devis ?

Je suis loin de la fourchette estimative comprise entre 7 000 et 7 600 €. Mon estimation est-elle réellement basse ? Il me semble que l'installateur dans ce devis indique des prix du catalogue ELM LEBLANC que j'ai téléchargé sur Internet sans aucune remise. Par exemple, le montant de cette chaudière avec ces accessoires est de 5 892 € HT sur le site ELM LEBLANC. Est-il envisageable de pouvoir bénéficier d'une remise de l'ordre de 25-30% ?

Si le montant de ce devis était ramené à 7 600 € TTC, la différence du montant d'investissement, après intégration des différentes aides, serait d'environ 2 000 € entre le devis lié à une chaudière à condensation classique et cette même chaudière avec un ballon solaire.
Avec une hypothèse de 60% de la consommation annuelle d'eau chaude couverte par le ballon solaire, le gain financier annuel serait de 160 € (= 0.6 x 5 000 kWh x 0.054).
Au final, ce surcoût d'investissement dans une chaudière à condensation avec un ballon solaire serait amorti en 12 ans (= 2000 / 12 x 160).

Qu'en pensez-vous ? Avez-vous des conseils à me donner ?
Concernant la régulation, je n'ai toujours pas fait mon choix. J'ai bien noté qu'il fallait installer une sonde extérieure. Par contre, dois-je investir dans une régulation connectée de type BOSCH EASY CONTROL CT200 ou dois-je piloter la chaudière avec sa régulation intégrée quitte à mettre des robinets thermostatiques dans les pièces bénéficiant d'un apport solaire gratuit (salon au sud) ?

Il me semble réellement que les installateurs profitent du fait qu'il existe des aides financières de l'Etat pour les investissements durables pour pour remonter leurs prix de fournitures. En conclusion, fais-je fausse route ou ai-je raison d'insister dans un investissement avec un ballon d'eau chaude solaire qui me paraît évident d'un point de vue écologique et financier ?

A plus tard.
Messages : Env. 20
De : Pertuis (84)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 200 message Herault
Bonjour,
Pour moi l investissement dans un ballon solaires n'en vaut pas la peine vous avez calculé le coût de 160 euro d économie par ans mais le coup supplémentaire d entretien et de pièces comme le circulateur ou le base extension solaire a changé que il sera hs ou les panneaux solaire a nettoyé régulièrement etc pour moi je partirai sur une chaudière condensation à ballon +sonde extérieure et thermostat qui va avec la sonde + robinet thermostatique sauf sdb et cuisine ceci n est que m on avis cordialement
Messages : Env. 200
Dept : Herault
Ancienneté : + de 1 an
 
Env. 20 message Pertuis (84)
Merci Mathieu5050.

Votre remarque est sensée et je n'ai toujours pas fait mon choix ... surtout avec un devis à 9 200 EUR qui est trop cher pour moi.

Sur le point de la maintenance, j'ai eu l'assurance par le plombier-chauffagiste du devis de chaudière ELM LEBLANC réf. STELLIS module solaire avec ballon intégré de 22 kW à 9 200 EUR TTC que le montant annuel du futur contrat de maintenance serait de l'ordre de 120 EUR soit le même montant que le contrat actuel. Je suis OK avec vous sur le circulateur et le vase d'expansion. Il me semble par contre que les panneaux solaires thermiques n'ont pas forcément besoin d'être lavé.

Enfin, dans mon calcul d'amortissement, je n'ai pas pris en compte la probable hausse du coût unitaire du gaz et la valorisation de la maison avec une baisse possible de la classe énergétique de la maison.

Enfin, j'attends un devis d'un plombier-chauffagiste du 04 qui pourrait peut-être être moins cher. Dans tous les cas, j'ai réellement envie de faire cet investissement qui a réellement du sens d'un point de vue écologique voire économique.

D'autre part, il est prévu que je réalise une extension bois d'une surface de 40 m² dans 1 ou 2 ans ce qui augmenterait la consommation d'eau chaude sanitaire avec la mise en place d'une douche supplémentaire. Cela peut aussi faire pencher la balance vers un ballon solaire.

A plus tard.
Messages : Env. 20
De : Pertuis (84)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre utile Env. 1000 message Haut Rhin
Bonjour

Vous avez retapé votre maison c'est bien.

Je pense que le niveau d'isolation n'est pas à son haut niveau, est il possible d'améliorer quelque chose ?
si j'ai bien compris, la grande façade de la maison est orientée plein sud, pouvez vous me dire qu'en est il avec le solaire passif ? Car dans le SUD le soleil est généreux même s'il fait froid dehors...
Je pense que vous devez travailler là dessus : maximiser l'apport solaire et pouvoir garder la chaleur dans la maison pour le soir et la nuit, si vous le faites bien, je ne pense pas que vous allez solliciter la chaudière pour autant.
Vous dites de faire une extension? Autant de profiter de revoir tout le bâti pour que le niveau d'isolation soit augmenté.

Pour la chaudière une condensation avec une ECS en INSTANTANÉ est préférable si vous sollicitez assez d'eau chaude car au lieu de chauffer ET maintenir en température TOUT un ballon demande plus d'énergie qu'en INSTANTANE. Je le dis par acquis d'expérience chez moi. Exemple : quand on est absents 3 semaines et bien aucune énergie nécessaire car personne ne tire l'eau alors qu'avec un ballon, le maintien en température est, par à coups, car le ballon a des pertes d'énergie qu'il faut compenser...

L'eau de vos radiateurs est à combien habituellement? Une condensation est merveilleuse que SI la T° d'eau les la plus basse possible...Si possible et selon votre budget augmenter la surface des radiateurs partout et pour pouvoir fonctionner à basse T°.

Mais commencez par le solaire passif.

Cordiales salutations.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
Dept : Haut Rhin
Ancienneté : + de 2 ans
 
Nouvel Aviseur Env. 200 message Eure Et Loir
Bonjour

Si vous gardez vos radiateurs actuels, vous pouvez oublier le gain d'une chaudière à condensation. Actuellement votre chaudière doit envoyer de l'eau à 70/80°C dans vos radiateurs.

Pour profiter de la condensation, il faut avoir une température de retour de chauffage en dessous de 40°C pour que cela devienne intéressant.
Cela veut dire qu'il faut chauffer à basse température voire très basses température comme les planchers chauffants.
Il faudrait donc rajouter des radiateurs dans vos pièces afin d'avoir plus de surface de chauffe pour baisser la température de chauffage à 50°C et avoir environ un retour à 40°C.

Pour la régulation, pas besoin d'avoir une nouvelle chaudière, il est tout à fait possible de réguler votre chaudière actuelle avec peu de frais. Un thermostat programmable PID (Proportionnelle Integrale Dérivé) fera très bien l'affaire.
Picto recompense Nouvel Aviseur
Messages : Env. 200
Dept : Eure Et Loir
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 20 message Pertuis (84)
Bonsoir,

Plus j'avance, plus j'hésite. Aussi, je vous sollicite.

Quelques remarques de ma part où je demande vos avis :
- existe-t-il des modèles de chaudières à gaz "classiques" qui fonctionneraient sans condensation et qui seraient une solution de bon sens dans mon cas ? Ce type de chaudières bénéficierait-il d'aides de l'Etat ?
- j'ai bien noté que le couple chaudière à condensation / radiateurs en fonte n'était pas idéal en termes de rendement. Est-il cependant possible ? En d'autres termes, j'apprécie énormément l'inertie apportée par les radiateurs en fonte et ne veux surtout pas en changer. Puis-je mettre en place une chaudière à condensation qui n'aura pas un rendement maximal mais qui sera toujours beaucoup mieux que ma chaudière de 2000 ?
- que pensez-vous d'une éventualité qui serait d'acheter la chaudière ELM LEBLANC réf. STELLIS module solaire avec ballon intégré de 210 l sans toutefois acheter de kit solaire et de panneaux solaires. Je me réserverai cet investissement (panneaux solaires, kit solaire, raccordements) uniquement si je mets en oeuvre cette extension bois de 40 m² en 2020 - 2021 où j'aurais cette fois une possibilité de mettre en place ces panneaux en toit terrasse de cette extension plein sud et avec une inclinaison idéale de 39°. Qu'en pensez-vous ?
- je profite réellement des apports du soleil passif sur mon orientation sud car mon salon est baigné de soleil et j'ai un mur de refend entre le salon et les chambres situées plein nord. L'extension située au nord aurait pour but de constituer une enveloppe extérieure très isolée et aurait pour objectif de supprimer la sensation désagréable des murs nord particulièrement froids.
- je vais enfin réaliser un diagramme solaire pour simuler l'ombre portée de la maison R+1 d'un voisin située à 20 m de ma pente ouest.

Merci de m'apporter vos commentaires toujours utiles et qui pourront aider d'autres personnes.
Messages : Env. 20
De : Pertuis (84)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 200 message Herault
Normalement la loi interdit la chaudière basse température en pavillon et en appartement interdit moins de 10metre de conduit donc condensation obligatoire.Ensuite j ai moi-même un condensation avec radiateurs fonte j ai fais en moyenne 15% d économie par rapport à mon ancienne chaudière je mais le départ a 60 degré maxi. Ensuite je ne suis pas fan du solaire donc je laisse quelqu'un d'autre répondre à se sujet voilà en espérant vous aidez
Messages : Env. 200
Dept : Herault
Ancienneté : + de 1 an
 
Nouvel Aviseur Env. 200 message Eure Et Loir
Si vous aimez vos radiateurs en fonte, et ca se comprend, je dirai que le mieux serait d'en rajouter! En augmentant la surface de chauffe, cela vous permet de réduire la température de chauffage de l'eau mais de devoir chauffer aussi plus d'eau. Chez moi, j'ai fait poser un plancher chauffant au rdc. Pour l'étage, j'ai doublé les radiateurs(à calculer selon la taille et les modèles de radiateur) pour diminuer la température de chauffe pour tout le circuit (45°C max); j'ai une vanne 3 voies qui s'occupe de réduire cette eau chaude pour le plancher chauffant puisque 28°C max.

Pour ce qui est du kit solaire, c'est très bien pour produire l'eau chaude l'été... mais si vous avez une chaudière à gaz, pas sur que l'investissement soit rentable car assez cher et requiert aussi de la maintenance sur le circuit caloporteur.

Votre chaudière de 2000, à mon avis, elle est très bien! Elle doit être à un rendement de 91% PCS grosso modo. Changer de chaudière sans changer le circuit de chauffe (nombre de radiateur = surface de chauffe)n'a pas de sens à mon avis.
C'est comme vouloir mettre une PAC sur ce circuit de chauffage, ca ne marchera pas, il faut d'abord dimensionner les radiateurs pour un chauffage en basse température.

Concernant votre régulation, votre thermostat actuel semble être en PID donc très bien. Le tout ou rien fonctionnera très bien mais il faut parfois paramétrer le type de l'installation selon l'inertie de votre chauffage, envoyer un ordre de chauffe toutes les 5mins pour des circuit à faible inertie ou toutes les 20mins voire 30mins pour une forte inertie.

Le modèle CR 100 n'a d'intérêt que si vous changez de chaudière qui permet de chauffer selon une sonde extérieure et donc fonctionner selon la loi d'eau. De là à gagner 10% à 20% d'économie de chauffage avec la loi d'eau, je n'en suis pas sûr du tout.

Il serait peut être préférable de continuer ce que vous avez commencé à faire, isoler votre maison et  attaquer la face nord, vous connaissez déjà la face sud Biggrin
Picto recompense Nouvel Aviseur
Messages : Env. 200
Dept : Eure Et Loir
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 20 message Pertuis (84)
Merci Syrhus sur ces compléments.

J'ai bien noté votre conseil de continuer à m'attaquer à l'isolation. Cependant, ma première priorité est que je dois changer ma chaudière qui est HS depuis 15 jours et non réparable. D'où toutes mes questions sur cet investissement de chaudière à condensation.

Finalement, j'ai 3 possibilités :
- investir dans une chaudière à condensation avec ballon intégré 48 l : budget environ 4 000 EUR
- investir dans une chaudière à condensation avec ballon intégré solaire 210 l non raccordé à des panneaux (installés plus tard sur le toit terrasse de mon extension bois) : budget environ 5 000 EUR
- investir dans une chaudière à condensation avec ballon intégré solaire 210 l raccordé à des panneaux solaires : budget environ 9 000 EUR

Quels sont vos conseils ?

J'ai bien envie de me lancer dans la 3ème solution car il me semble que les prix du gaz sont en train d'augmenter : mes économies potentielles annuelles de 3 000 kWh devrait me rapporter de plus en plus d'argent et faire baisser le retour sur investissement.

Dans l'attente de vous lire.
Messages : Env. 20
De : Pertuis (84)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Nouvel Aviseur Env. 200 message Eure Et Loir
Ah, si elle est HS, effectivement, à voir alors comment la remplacer. Non réparable? Surprenant tout de même que ca ne soit pas réparable. C'est le chauffagiste qui a dit qu'elle était HS? Je m'éloigne du sujet mais pourquoi est elle non réparable?
Sinon, avoir une chaudière au gaz à condensation et investir dans un ballon solaire, je doute de la rentabilité. 5000EUR de plus pour l'eau chaude sanitaire, à mon avis, il va falloir au moins 10 ans pour la rentabiliser, à calculer plus précisément.
Personnellement, j'opterais pour la 1° solution: quand on chauffe au gaz, pas la peine de perdre des calories en stockant trop d'eau chaude dans un ballon. Un ballon tampon suffit. C'est tout l'intérêt de la chaudière à gaz, ca chauffe immédiatement.

Mais bon, si vous voulez vous faire plaisir et si vous avez les moyens, pourquoi pas la 3° solution mais pas rentable à mon sens.

A voir ce qu'en disent les autres membres du forum.
Picto recompense Nouvel Aviseur
Messages : Env. 200
Dept : Eure Et Loir
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 20 message Pertuis (84)
Bonsoir,

Après mûre réflexion, j'ai décidé de mettre en place très prochainement une chaudière à condensation classique dans notre maison et de ne pas investir dans une chaudière comprenant un ballon solaire pour des raisons de calcul de retour d'investissement.
Je vais faire installer une chaudière à condensation avec une régulation d’ambiance connectée référence EasyControl CT200 de marque BOSCH de classe VI couplée à la sonde extérieure de la chaudière basée sur la loi d’eau pour réguler la température de l’eau.

Finalement, il ne me reste plus qu'une question sur l'emplacement de cette régulation et la possibilité de mettre en place des robinets thermostatiques.

Ma maison de plain pied comprend 3 chambres orientées nord et un vaste salon orienté sud : j'ai réellement une différence de chaleur entre la partie avant de la maison et la partie arrière. Finalement, où dois-je positionner cette régulation d'ambiance ?  

D'autre part, ai-je intérêt à mettre en place des vannes thermostatiques ? Si oui, est-ce qu'un nombre de 3 est suffisant vu que j'ai 8 radiateurs pour l'ensemble de la maison ou faut-il mieux 8 vannes ? Que pensez-vous des vannes thermostatiques BOSCH Smart Home ? Si oui, ai-je intérêt à positionner ces vannes thermostatiques dans les chambres du côté nord ou les murs sont froids ou dans le salon où il y a pas mal d'apports solaires gratuits ?

Je suis habitué à mon actuel thermostat tout ou rien et n'ai pas beaucoup d'expérience dans le domaine de la régulation. Je souhaite faire les bons choix et les spécifier au chauffagiste.

Merci d'avance pour ces conseils dans cette dernière ligne droite.
Messages : Env. 20
De : Pertuis (84)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Nouvel Aviseur Env. 200 message Eure Et Loir
Et pourquoi une chaudière à condensation vu que vous n'aurez aucun gain sur la condensation ne changeant ni les radiateurs ni la température de l'eau pour le chauffage? Par ailleurs, qui dit condensation dit nouveau tubage pour l'extraction des fumées. Et la maintenance coute plus cher sur une condensation.
Et pourquoi demander si 3 vannes thermo suffisent? A vous de voir comment vous voulez réguler la chaleur dans vos pièces en tout cas il faut absolument au moins 1 radiateur tjs ouvert (donc avec robinet standard) afin que la chaudière puisse faire tourner l'eau du chauffage.
Picto recompense Nouvel Aviseur
Messages : Env. 200
Dept : Eure Et Loir
Ancienneté : + de 6 ans
En cache depuis le dimanche 24 mai 2020 à 00h36
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis chaudière gazArtisan
Devis chaudière gaz
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Guides des chaudières gaz
Guides des chaudières gaz
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos d'installations de chauffages au gaz
Photos d'installations de chauffages au gaz
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Quel chauffage choisir ?
Quel chauffage choisir ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

2
abonnés
surveillent ce sujet
Voir