Retour
Menu utilisateur
Menu

Retour d'expériences toilettes sèches

Ce sujet comporte 7 messages et a été affiché 170 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
3
abonnés
surveillent ce sujet
 
Nouveau membre Env. 10 message Savoie
Bonjour,

En tant que technicien SPANC, je suis de plus en plus confronté à des usagers souhaitant s'équiper de toilettes sèches.
Aujourd'hui, l’essentiel des installations de ce type présente sur le territoire de ma collectivité sont des TLB ou "toilettes à litière biomaîtrisée". J'ai donc déjà pas mal de retour d'expérience sur ce type de toilettes sèches (et ils sont plutôt bon), mais j'aimerai avoir des retour d'usagers sur d'autres dispositifs, comme les systèmes Ecodomeo, Clivus Multrum, Ekolett, etc...
Donc si des membres du forum utilisent ce type de dispositifs, je suis preneur de leur retour. Merci.

Petite parenthèse concernant les toilettes à séparation Ecodomeo. Une toilette publique équipé de ce système a été installée sur une commune par ma collectivité, et pour l'instant, nous sommes très satisfait de ce système: pas de problèmes d'odeurs, entretien et nettoyage simple, retours positifs des utilisateurs et de l'entreprise en charge du nettoyage des locaux...
Mais une toilette publique n'est pas une maison, c'est pourquoi je suis particulièrement preneur de retour de personnes ayant ce dispositif dans leur habitation.
Messages : Env. 10
Dept : Savoie
Ancienneté : moins d'1m
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux de VRD...

Allez dans la section devis vrd / fosse septique du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de terrassiers de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les terrassiers, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-61-devis_vrd_fosse_septique.php
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Cotes D'armor
Bonjour
J'ai des toilettes sèches à la maison, sur le principe TLB (Joseph Országh - http://www.eautarcie.org).
Mais ayant prévu d'aménager des gites, je suis intéressé par le retour d'utilisateurs d'autres systèmes.

J'ai déjà lu de très bons retours sur les toilettes à séparation d'une marque suédoise / finlandaise / norvégienne (pays du nord, mais je ne me souviens plus de la marque)
Et j'en ai déjà vu en fonctionnement dans un pavillon sur sous sol des années 70/80 rénové. Il y avait deux réceptacles en sous sol, un pour les urines avec une évacuation et un robinet extérieur afin d'amender le jardin, et second qui était un lombricomposteur. Les réceptacles étaient des cuves 1000L sur palettes. D'après le propriétaire, il avait prévu un changement de cuves tous les 10 à 15 ans.
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre ultra utile Env. 7000 message Haute Savoie
Bonjour,
Le sujet m’intéresse !

J'ai une petite expérience des toilettes sèches, pour en utiliser moi-même chez moi depuis 1 an 1/2.

Par contre, je ne crois pas que ça puisse t'aider Nonolerobot73, car "chez moi" c'est pour l'instant une caravane sur mon chantier, et pas une "vraie maison".

Le modèle que j'utilise est de type "CAC 40", c'est à dire "Chiotte à Compost 40cm" .
C'est quasiment le plus basique qu'on puisse faire.
J'en avais parlé ici : groupe DIY.




Je "fais" dans un seau (type seau à veau en plastique). Certains prennent des seaux en inox, pour ne pas que l'odeur s’imprègne dans le plastique ; pour l'instant je n'ai pas ce problème.




Ensuite je couvre d'une poignée de copeau/sciure que je prend chez mon pote menuisier (j'essaie de prendre des poignées de sciure claire, en espérant ne pas trop avoir de bois traité, ni de mélèze, mais surtout du sapin).

Je n'urine pas dedans (j'urine directement sur le tas de compost, ou dans le jardin, ou dehors...), ce qui évite de poser des problèmes d'odeurs de pisse et d'ammoniaque.

Quand vient le moment des "prises de bénéfice" , je défais un peu le tas de compost à la fourche, puis je verse ma production dessus, je mélange un peu à la fourche, puis refais le tas. je vérifie que rien de douteux n'est visible, ni papier ni rien d'autre de dégoûtant.

À l'intervention suivante, tout le papier a totalement disparu, et la disparition des trucs qu'on ne veut pas voir est déjà bien commencée (en dehors des mois d'hiver).

Outre la "corvée" de vidage, ce qui rebute le plus les novices en toilettes sèches est la peur des odeurs.
Mes chiottes sont situées dans mon container, qui n'a pas de ventilation spécifique hormis un petit ventilateur d’ordinateur, que j'ai mis surtout pour ventiler contre les surchauffes en été.
Il est vrai que l'on ne peut pas dire que "ça ne sent rien", mais il est vrai aussi que l'on ne peut pas dire que "ça pue".
Il y a une très légère odeur, douceâtre, indéfinissable, et pas du tout une odeur de merde, de fumier. Ce n'est absolument pas gênant. Je pense que la même chose dans une maison, avec une VMC, ne se remarquerait probablement pas.

Lors du vidage, qui n'est pas l'opération la plus agréable, pas d'odeur non plus.
Et pas non plus dans le compost, qui ressemble à n'importe quel compost où on met ses épluchures, et un peu d'herbe coupée, les restes du jardin...
Par contre, mon compost n'est pas sur radier, en cela je suis hors-la-loi.

J'ai des amis qui ont un compost un peu plus élaborée : cabane au fond du jardin, un peu sur-élevé, tout tombe dessous par terre. Il y a quelques agglos de ciment par terre, pour ne pas que les vidages successifs ne creusent la terre plus que nécessaire.
Le vidage se fait derrière à la pelle en démontant un panneau de bois.
C'est à proximité du compost, qui est entre des murets en agglos de 1m x 1m x 3m, dans lesquels sont successivement transvasées 3 années de production de proche en proche.
C'est impressionnant de voir la réduction de volume !
Mon récit : La Bistorte
licences : WTFPL version 2, ou LPRAB au choix Wink
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 7000
Dept : Haute Savoie
Ancienneté : + de 4 ans
 
Nouveau membre Env. 10 message Savoie
ManuTaden a écrit:Bonjour
J'ai des toilettes sèches à la maison, sur le principe TLB (Joseph Országh - http://www.eautarcie.org).
Mais ayant prévu d'aménager des gites, je suis intéressé par le retour d'utilisateurs d'autres systèmes.

J'ai déjà lu de très bons retours sur les toilettes à séparation d'une marque suédoise / finlandaise / norvégienne (pays du nord, mais je ne me souviens plus de la marque)
Et j'en ai déjà vu en fonctionnement dans un pavillon sur sous sol des années 70/80 rénové. Il y avait deux réceptacles en sous sol, un pour les urines avec une évacuation et un robinet extérieur afin d'amender le jardin, et second qui était un lombricomposteur. Les réceptacles étaient des cuves 1000L sur palettes. D'après le propriétaire, il avait prévu un changement de cuves tous les 10 à 15 ans.

C'est vrai que les pays nordiques sont souvent beaucoup plus avancé que nous sur ces questions là.
Tu parles surement d'un système de ce type: https://www.wostman.se/en/ecodry
L'avantage c'est qu'effectivement, si on a un gros volume de stockage / compostage, ça limite grandement les opérations d'entretien. Et le fait de séparé urine / fèces c'est quand même intéressant, ça ouvre la voie à la valorisation de ces matières.
L'inconvénient de ce système, et de la plupart des modèles à gros volume, c'est qu'il faut un sous-sol... Donc pas adapté à tous les cas de figure. Ou après il faut installer des toilettes sous vide (j'ai d'ailleurs vu que beaucoup des gros fabricant de toilettes sèches commençait à proposer ce type de systèmes, comme Envirolet par exemple).
Messages : Env. 10
Dept : Savoie
Ancienneté : moins d'1m
 
Nouveau membre Env. 10 message Savoie
Manu-d.en-haut Effectivement, c'est un type de toilettes sèches que je connais déjà assez bien, mais tout retour d'expérience reste intéressant! Smile
Concernant la ventilation, c'est quelque chose à ne vraiment pas négliger avec les toilettes sèches. Peut-être faudrait-il que tu ventiles directement "dans" la toilette?
Messages : Env. 10
Dept : Savoie
Ancienneté : moins d'1m
 
Nouveau membre Env. 10 message Savoie
Manu-d.en-haut Et pour ton aire de compostage, la réglementation parle d'une aire étanche conçue de façon à éviter tout écoulement et à l'abri des intempéries. Donc pour moi, et ce n'est que mon interprétation, l'important c'est qu'elle soit protégée de la pluie et des écouluements de surface, pour éviter les lessivages, et que les lixiviats puisse générer de la pollution et des nuisances.
Messages : Env. 10
Dept : Savoie
Ancienneté : moins d'1m
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Cotes D'armor
Nonolerobot73 a écrit:Manu-d.en-haut Et pour ton aire de compostage, la réglementation parle d'une aire étanche conçue de façon à éviter tout écoulement et à l'abri des intempéries. Donc pour moi, et ce n'est que mon interprétation, l'important c'est qu'elle soit protégée de la pluie et des écouluements de surface, pour éviter les lessivages, et que les lixiviats puisse générer de la pollution et des nuisances.

Personnellement c'est à l'air libre, je dois installer un toit et un peu mieux définir la zone, mais j'ai toujours d'autres travaux à finir
Pareil, je stocke 1 an, puis je couvre de paille, herbe ... et je laisse la nature travailler pendant 2 à 3 ans, avant de venir utiliser le compost pour amender le jardin. Mais ça c'est la théorie, en pratique le potager n'est pas vraiment en route, et j'ai du compost qui a déjà 5 ans, que je vais utiliser aux pieds de fruitiers et de rhubarbe au printemps prochain.
J'ai, actuellement, un problème d'approvisionnement en sciure : avec la covid je n'ai pas bossé à la coupe de bois buche au printemps dernier ni en septembre donc je n'ai rien pu récupérer contrairement aux années passées. Il existe une scierie qui vend de la sciure mais elle travaille aussi des bois exotiques, donc bof, bof ...
Résultat, je mélange du bois passé au broyeur avec de la paille hachée, le mélange est moins homogène, par contre ça semble bien se composter.
Et je sais que je ne suis pas le seul dans le cas, j'ai échangé avec des personnes qui m'ont demandé si je pouvais les dépanner d'un peu de sciure (habituellement je stocke de la sciure, à l'abri, dans une palette à ardoises, soit environ 1 m3 de sciure quand c'est plein, là il reste l'équivalent de 2 seaux ...)
Il devrait pas pleuvoir demain, donc je vais broyer quelques branchages de saules et chênes.
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 5 ans
En cache depuis le jeudi 21 janvier 2021 à 11h46
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis fosse septiqueArtisan
Devis fosse septique
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Photos VRD - fosse septique
Photos VRD - fosse septique
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Photos plomberie
Photos plomberie
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

3
abonnés
surveillent ce sujet
Voir