Menu utilisateur
Menu

[35] Coup double

Récit de construction de Bradley - 10 messages - Affiché 744 fois

Présentation du projet :

Auteur du récit

Bradley
Messages : 12
Dept : 35
Ancienneté : + de 9 mois

Récit créé le :

30 septembre 2017 à 07h32

Présentation du projet :

Construction de deux maisons en Investissement locatif loi Pinel

Sommaire du projet :

Le récit de la construction :

Option de lecture :
30 sept. 2017
08:06:18

Elaboration de mon projet

Préparation > Choix du constructeur
Ma recherche a duré plus de 18 mois, entre l'élaboration du financement (montant possible à investir) , ce qu'il était possible de construire avec ce montant, et l'arrêt de mon choix sur ce projet de construction.
J'avais un appartement sur RENNES que j'ai vendu avant de pouvoir solliciter les banques pour mes prêts immobiliers.
Apport : 2 x 80000 €
Emprunt : 2 x 80000 €


J'ai rencontré quelques constructeurs et visité plusieurs terrains, fait plusieurs projets : en Ille-et-Vilaine, dans le Finistère, dans le Morbihan... PARTHENAY DE BRETAGNE a obtenu l’agrément préfectoral pour être éligible en loi PINEL. Ma recherche de terrain sur cette commune m'a amené à rencontrer MAISONS DEMEURANCE.

Nous avons eu un très bon contact avec le commercial. Il avait une proposition de terrain+maison dont le permis était prêt à déposer dans un lotissement datant de quelques années. Le budget collait avec mon projet personnel qui pouvait démarrer aussitôt le contrat signé. La construction traditionnelle parpaing brique et plâtre ont fini de me convaincre. Leurs prix sont plus élevés que leurs concurrents, et j'y voyait un gage de qualité...
Partager | Citer |
0
 
30 sept. 2017
08:51:00

Concrétisation

Préparation > Administratif
Le projet de Demeurance était conçu pour des propriétaires occupants et comportait deux modèles de maison. Les plans ont du être adaptés pour répondre aux normes d’accessibilité aux personnes handicapées : pentes d’accès, escalier, sanitaires... J'ai opté pour un seul modèle : deux maisons mitoyennes en symétrie, avec terrasse sur vide sanitaire. Bonne coopération du dessinateur pour modifier les plans conformément à notre réflexion et mise en confiance du commercial par de belles paroles non écrites...

Un point est resté en suspend : le positionnement de l'escalier. Je voulais réduire le dégagement à l'étage pour augmenter la surface du séjour.
Le commercial est venu chez nous un vendredi soir, fin juin 2015, pour nous apporter les contrats à signer. Tout m'a paru en ordre et conforme à mes souhaits, pour mes faibles connaissances de la construction. J'ai signé les deux contrats CCMI, en comptant sur une livraison pour l'été 2016 (permis prêt à déposer, projet déjà approuvé par la mairie, constructeur prêt à démarrer la construction, financement prêt à signer, etc).

Mais ça ne s'est pas passé comme prévu. Le commercial était en congé le lendemain pour un mois. Les permis n'ont été déposés que le 19 septembre à Rennes Métropole. Ils ont été retournés pour une précision sur les clôtures. Ils n'ont finalement été accordés que le 25 novembre 2016, ce qui a retardé l'achat des terrains au 21 décembre 2016. Déjà six mois de "retard" pour démarrer la construction.
Partager | Citer |
0
 
30 sept. 2017
09:38:29

C'est parti

Gros oeuvre > Fondations - vide sanitaire - dalle
Début des travaux : mi-janvier 2016
Livraison estimée en septembre : le délai de 12 mois au contrat étant soi-disant pour que le constructeur se couvre en cas d'imprévu, mais d'après le commercial, construction en moyenne sur 9 mois...
Cela restait possible de chercher des locataires pour la rentrée...

J'ai reçu un appel du terrassier ce jour-là pour me dire d'évacuer la terre ! N'ayant pas été informé au préalable, je ne m'en étais pas encore préoccupé. Comme il restait encore un terrain de libre, nous lui avons demandé de la déposer dessus en attendant. Sur cette bande étroite il a déposé la terre sans tenir compte de sa qualité. Ce n'était pas le terrassier qui était prévu au départ. Premier stress, trouver une solution la moins onéreuse possible. C'est finalement un agriculteur qui l'a acceptée, mais le transport était à notre charge et coûtait plus cher que si la terre avait été emportée au fur et à mesure. Je savais qu'il fallait conserver une partie de cette terre pour la répartir en fin de construction mais je n'ai jamais eu de réponse du CDT pour savoir quel volume il fallait garder. Nous avons choisi de tout enlever en lui précisant de garder le nécessaire quand il ferait creuser les fondations de la maison suivante.

Les fondations ont été creusées. Nous étions étonnés de ne pas voir l'emplacement des terrasses.
Puis le vide sanitaire a été monté et la dalle coulée. Toujours pas de terrasse...
Je l'ai aussitôt signalé au CDT qui a répondu que c'était NORMAL. Il a fallu plusieurs mois pour qu'il comprenne qu'il avait zappé le vide sanitaire des terrasses. La maçonnerie des maisons était terminée avant que ce soit fait.

Nous avons constaté qu'il y avait un espace entre ma première maison et celle qui était déjà construite (par Demeurance). Selon le CDT, la mienne était bien implantée, mais pas l'autre... (???)
Entre mes deux maisons il n'y avait qu'une chaînette pour séparer les deux dalles. J'ai rappelé au CDT qu'il s'agissait de deux maisons distinctes, et qu'il était hors de question de n'avoir qu'un seul mur de parpaings entre les deux...

Sur nos plans il était prévu une marche de 18 cm entre le garage et "sas" d'entrée. Elle était beaucoup plus haute en réalité. Sans aucune réponse à cette question, nous avons pensé que la différence serait comblée par les chapes. Mais malgré notre contestation sur le sujet, les maisons ont été livrées avec une marche de 23 cm (normes PMR...)
Partager | Citer |
0
 
30 sept. 2017
10:16:47

Tout ça pour ça ?

Gros oeuvre > Charpente - couverture
Nous passons sur le chantier un matin, et le choc : le faîtage est plus bas que la maison mitoyenne !

Un peu d'historique : A la conception de ce lotissement il y avait des macro-lots où devaient être construits des petits collectifs. Or sur la commune les besoins en appartements ont rapidement été comblés. ces macro-lots ont été divisés en "micro-lots" et un appel a été fait auprès des constructeurs pour qu'ils proposent un projet d'habitat groupé. Dans ce cas, un ensemble cohérent de 4 maisons mitoyennes des deux côtés. Demeurance a été choisi pour son projet, validé par la mairie. Les 4 faîtages devaient donc être alignés.

La première maison a été construite pour un propriétaire-occupant et livrée en 2015. Mais pour répondre aux normes PMR, les pentes devaient être moins prononcées pour les miennes. Les hauteurs sous plafond ont été réduites : 2,40 m au lieu de 2,50 pour le rez-de-chaussée et 1,80 m au lieu de 2 m pour la sous-pente à l'étage.
Bien-sûr je ne l'ai compris qu’après avoir signé les contrats... Je ne devais pas m'inquiéter car les fenêtres moins hautes devaient être plus larges. Mais ça c'est un autre loupé.

J'ai envoyé mon premier courrier recommandé à Demeurance pour signaler tout ce qui n'allait pas (seulement ce que nous avions vu) et que la seule réponse du CDT était "c'est NORMAL". En plus j'ai pensé que si le faîtage pouvait être plus bas, il aurait pu être plus haut et je n'aurais pas été lésé sur les hauteurs sous plafonds.

Premier RDV sur place avec le "patron", le commercial (disparu de la circulation après la signature) , le CDT et un deuxième conducteur de travaux (celui qui était prévu au départ et qui avait fait le rendez-vous technique, mais qui a été changé sans nous en faire part). Selon eux, tout va bien, ils s'en étaient rendu compte et avaient rappelé le charpentier pour corriger...
La charpente a été rehaussée, mais on s'est rendu compte beaucoup plus tard qu'une maison se retrouvait avec un conduit disgracieux dans la salle de bain parce qu'ils n'avaient pas pu passer la gaine de la VMC dans les combles...
Partager | Citer |
0
 
30 sept. 2017
11:03:23

Lassitude

Second oeuvre > Menuiserie
Pendant des semaines rien ne bougeait.

Je voyais des constructions démarrer et se terminer. Demeurance disait que les autres constructeurs ne respectaient pas les temps de séchage... C'est sûr que leurs maisons doivent être bien sèches. Mais quand on leur a demandé de faire du crépi là où ça n'avait pas été fait, on nous a dit "attention, ça ne tiendra pas sur du béton trop sec" !

Leur mode de communication ne se comprend qu'au fil du temps qui passe. Le seul interlocuteur est censé être le CDT. Comme je l'ai déjà dit, le commercial n'est là que pour vendre. Il n'assume pas la suite. Le "patron" ne s'abaisse pas à communiquer avec les clients. Quand on l'y contraint il s’énerve, menace et insulte. Le client ne possède que le numéro de téléphone de l'agence et le mail du CDT. La tentation serait trop grande de le harceler si on avait son numéro de portable. C'est peut-être un indice pour savoir à quel genre de constructeur on a affaire.

Donc quand on veut des réponses, on appelle l'agence ou on envoie un mail au CDT. Il ne rappelle uniquement s'il estime avoir quelque chose à répondre. La plupart du temps il ne s'en donne pas la peine.
Nous avons eu le n° du troisième CDT, mais entre-temps c'était le premier qui devait reprendre le suivi du chantier... (???)

J'ai signalé beaucoup de choses. Par exemple la porte de la salle d'eau à l'étage a été déplacée par le menuisier car elle ne pouvait pas s'ouvrir telle que positionnée sur le plan, à cause de la sous-pente (1,80 au lieu de 2 m). Mais il n'a pas inversé le sens de l'ouverture, et l'électricien n'a pas déplacé l'interrupteur en conséquence. La porte de la salle d'eau au RDC faisait 70 cm de large (PMR : 83 cm). Il a fallu casser la cloison, refaire le carrelage, et rajouter un poteau de 20 cm de section pour renforcer la cloison. Le robinet de puisage avait été oublié dans le garage et a été repiqué à partir de l'intérieur. L'arrivée de gaz dans la cuisine avait aussi été oublié. Il a fallu le faire passer par le vide sanitaire, mais ils ont encore oublié le robinet de coupure... Les dalles des terrasses ont été coulées sans combler le coffrage, en laissant le ferraillage apparent rouiller pendant plusieurs mois. Une cuvette se remplissait les jours de pluie.
Nous avons été intrigué par le nombre de regards devant les maisons. Un petit de plus sur l'une, un plus grand de plus sur l'autre. Les deux CDT ne savaient pas ce que c'était (???). Ils ont du demander au terrassier, et on découvert que le plus grand était une pompe de relevage. Dans ce cas, où était l'autre ? Réponse : il n'avait pas pu être mis dehors, donc il était dans le vide sanitaire...


Tout ceci amusait considérablement le CDT.
Partager | Citer |
0
 
30 sept. 2017
11:14:51

Petit mot sur les gouttières

Second oeuvre > Gouttières
Une chose m'interpelait au niveau des gouttières : ils avaient mis un seul chéneau entre les deux maisons.
Pour Demeurance c'est mieux pour l'étanchéité.
Quid de la séparation des maisons pour une vente à des propriétaires différents ? Pas question d'indivision !
Silence complet.
L'expert a confirmé qu'il y a un problème de séparation des eaux de toiture, de responsabilité en cas de sinistre (l'assurance de quel propriétaire ?), d'entretien...
La séparation n'a été faite que plusieurs mois après la livraison.
Partager | Citer |
0
 
30 sept. 2017
11:32:46

Au secours

Gros oeuvre > Enduit – crépis – facade
Un samedi matin nous arrivons sur le chantier et stupeur : Une partie des façade a été crépi en "Noir Caucase".

Nous avions choisi "Blanc de la côte" et "Gris Ouessant". La "goute d'eau" qui fait déborder le vase.
Nous avons essayé de joindre le CDT pour que les ouvriers arrêtent immédiatement. Nous avons laissé des messages.
Nous avons appelé l'agence le lundi matin à l'ouverture, pour s'entendre répondre "C'est NORMAL, ça va s'éclaircir" ! (???)

On a pu repasser le mercredi matin : ils avaient tout fait en "Noir Caucase" et "Gris pierre". !!!
Quand le désespoir nous guète...
Ce n'était pas vilain, mais ce n'était pas conforme au permis, et le noir se salit très vite.
Quand Demeurance a enfin compris qu'ils avaient fait une erreur, ils nous ont proposé de peindre sur le crépi.
Seule consolation : il paraît que c'est mieux.
Toutes les façades ont donc été peintes. Mais surprise, la peinture "Gris Ouessant" apparaît verdâtre et pas d'un joli gris clair légèrement bleuté qui me plaît. Nous avons du nous y résigner !
Partager | Citer |
0
 
30 sept. 2017
12:12:18

Fin de l'aventure

Autres > Remise des clefs
Je passe sur beaucoup de choses, mais les articles précédents sont éloquents.

On a commencé à parler de remise des clés pour octobre 2016.
Mais il y avait tellement de points qui n'avaient pas été réglés que ça me paraissait impossible.
J'ai fait appel à un expert pour avoir un avis professionnel et ne pas oublier quelque chose d'important.
Il a rajouté quelques points à ma liste, en particulier sur l'état du vide sanitaire : passage des tuyaux au travers des parpaings sans protection souple, nombreux déchets de chantier à évacuer. Il a fait ouvrir les trappes d’accès aux vides sanitaires qui avaient été scellées sans qu'aucun CDT n'y soit jamais descendu. Idem pour les combles. Il semblerait que ce problème soit récurent sur les chantier Demeurance.

La livraison s'est faite mi-janvier 2017. J'avais obtenu une partie de ce que je réclamais, dont le nettoyage du chantier, la reprise de l'empierrement et le ragréage des terrasses. Mais il restait des réserves signalées en recommandé au garant avec mon intention de consigner 5% sur le compte de mon notaire.

Le "patron" s'est déplacé pour s'assurer que la totalité serait payé, avec chantage aux clés et menace de procédure. Je lui ai fait son chèque car je ne souhaitais pas engager cette procédure.

Bilan : Le vitrage des pièces d'eau est transparent, j'ai du mettre du film plastique
         Deux volets ne sont pas électrifiés
         Un locataire a attendu six mois pour avoir le téléphone car le regard était enterré
         Une intervention quelques mois après pour dégager les évacuations bouchées par les déchets de chantier
         Un conduit et deux poteaux imprévus
         Une couleur de façade différente
         la facture d'eau n'a pas été remboursée
         ...

         Une promesse d'intervention ultérieure du plâtrier pour boucher les fissure qui sont susceptibles d'apparaître

Je pense que nous avons évité le pire. J'avais recherché des avis sur internet avant de m'engager, mais je n'avais rien trouvé de très négatif...
Partager | Citer |
1
 
Pikalady 
1 420 msg (35)
Le 30/11/2017 à 12h09
Partage d'expérience bien utile pour ceux qui voudraient signer un CCMI avec maison demeurance.
Je n'avais rien trouvé sur notre maitre d'œuvre non plus avant notre construction. C'est pas faute d'avoir chercher... Donc comme vous, aujourd'hui j'informe...
Partager | Citer |
0
2 personnes
surveillent ce récit
Suivre ce récit

"Coup double"

Accueil du projet Sommaire du projet Photos du projet Derniers messages Partager
Bradley Auteur : Bradley
Localisation du projet Lieu de la construction :
FRBretagneIlle Et Vilaine Parthenay De Bretagne Voir sur une carte
Informations sur le projet Informations sur le projet :
Type de travaux : Construction neuve
Type de construction : RDC + étage
Label énergétique : RT2012
Surface habitable : 100m²
Superficie terrain : 200m²
Informations sur le projet Constructeur du projet :
Maisons Demeurance
Rennes (35)
Raccourci internet du récit Raccourci internet
Aucun raccourci internet pour ce récit.

En rapport avec cette page :

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Faire construire, combien ça coute ?
Faire construire, combien ça coute ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres de Forum Construire
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres ...
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.

Autres récits de construction :

  • maison d architecte moderne grande surface aprime architecteurs rennes agglomeration
     35  Maison d'architecte moderne (grande surface) : Aprime Architecteurs (Rennes agglomération)
    Bonjour a tous. Tout d'abord, un grand MERCI a tous les membres participant au forum, 90 de nos choix ont ete bases sur vos conseils et experiences. En ...
    Rennes (Ille Et Vilaine) Par Davidzz 120 mess.
  • notre maison cocoon habitat
     35  Notre maison Cocoon Habitat
    fin 2015 : Notre projet, comme de nombreux couples, devenir proprietaire d'une belle maison , avoir notre nid d'amour a nous dans lequel s'investir et ...
    Ille Et Vilaine Par Pikalady 1698 mess.
  • notre maison a cesson
     35  Notre maison a Cesson
    Bonjour a tous, Apres avoir beaucoup lu sur forumconstruire, je me lance a mon tour dans le recit de construction de notre nouvelle maison. Le projet ...
    Cesson Sevigne (Ille Et Vilaine) Par hirondelles35 91 mess.
  • notre reve devient realite monopente plat moe
     35  Notre rêve devient réalité - Monopente & Plat - MOE
    Bonjour a tous, Tout d'abord, MERCI a tous pour vos conseils & recits qui nous ont aides a concretiser notre projet. Apres 2 ans de Location & ...
    Ille Et Vilaine Par AJBZH 550 mess.
  • fred melina et maintenant la deco
     35  Fred & Mélina : Et maintenant, la Déco !!
    Bonjour a tous Ca y'est on se lance aussi dans l'aventure de la construction d'une maison Notre projet en quelques mots/chiffres : Notre terrain ...
    Pleurtuit (Ille Et Vilaine) Par MélinaAndFred 154 mess.
  • maison bois avec habitat bois creation
     35  Maison bois avec habitat bois creation
    Nous prenons enfin le temps de donner notre vecu sur la construction de notre maison bois. apres beaucoup d'effort, de poussieres et de tenacite nous voila ...
    Poce Les Bois (Ille Et Vilaine) Par rvkiki 42 mess.
  • notre projet a pace toit plat vegetalise voiles d ombrage
     35  Notre projet à Pacé - Toit plat végétalisé, voiles d'ombrage...
    Bonjour, voici 2 photos de notre projet. La maconnerie se termine en milieu de semaine prochaine. Pour la facade cote entree il faut enlever le bois sous ...
    Ille Et Vilaine Par Stéphane&Karine 327 mess.
Voir